Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 17/12/2021

La vanne EGR : fonctionnement et pannes potentielles


Redoutée par beaucoup d'automobilistes qui circulent principalement en ville, la vanne EGR sert à réduire les émissions de Nox (irritant pour les poumons) sur les moteurs essence et diesel. Cela est obtenu par la réduction de la température température de combustion dans le moteur (les gaz contiennent moins d'oxygène et donc la combustion est forcément moins chaude, un peu comme quand on étouffe un feu). Son principe est décrié par certains ingénieurs qui estiment que cela mène indéniablement à un encrassement du système d'admission (à lire : les pannes liées à la vanne EGR) ... Notez quand même que l'encrassement ne concerne généralement que les diesels, bien plus émetteurs de suies (qui vont finir par s'accumuler et gêner le dispositif EGR).
Notez que cette vanne est présente sur tous les moteurs, qu'ils soient essence ou diesel (beaucoup croient qu'elle n'existe que sur les mazouts).

Le principe est assez simple puisqu'il s'agit de réinjecter une partie des gaz d'échappement dans les chambres de combustion. La proportion de gaz réinjectés varie de 5 à 40% selon l'utilisation moteur (la vanne EGR ne travaille qu'à des régimes modestes). La conséquence est le refroidissement de la combustion dans les cylindres par la réduction du taux d'oxygène, ce qui réduit de manière mécanique les Nox (ces derniers se forment d'autant plus que la température de combustion est élevée).
En effet, selon le régime moteur la vanne dirige plus ou moins de gaz par le biais d'un petit volet / clapet mobile contrôlé par le calculateur. C'est d'ailleurs ce dernier qui se coince lorsque le système est encrassé par des suies en trop forte quantité (les personnes qui ne montent jamais leur moteur dans les tours et qui se limitent principalement au milieu urbain favorisent ce phénomène). Il suffit généralement de la nettoyer mais de nombreuses concessions ne s'embêtent pas trop en la changeant purement et simplement (ça ne concerne hélas pas que les vannes EGR ...). Certains automobilistes prennent même l'initiative de la débrancher (shunter) pour ne plus avoir affaire à elle (attention cependant, cela peut provoquer des anomalies électroniques car le calculateur est conçu pour fonctionner avec, et puis moralement parlant on peut dire que c'est limite).


Une vanne EGR proche de la retraite en haut et un échangeur EGR tout neuf en bas


Notez que ce système ne permet plus de réduire suffisamment les Nox pour être en accord avec les contraintes environnementales. D'autres systèmes apparaissent alors, comme le SCR de PSA par exemple (sorte de catalyseur qui s'aide d'AdBlue pour transformer les Nox en composés non nocifs)

Pourquoi réduire la température de combustion ?

Une température de combustion élevée mène à la fois à une usure plus rapide du moteur mais aussi à la génération de Nox, car quand l'azote est trop chauffé (je rappelle que l'air en contient environ 80% ...) il se transforme par oxydation en oxydes d'azote (les termes sont clairs). Et ce sont ces oxydes d'azote, aussi divers et variés, qu'on appelle Nox (le x est une variable, car il y en a tout un tas différents : NO2, NO, N2O3 etc... Résultat on les regroupe dans une formule unique Nox).
Mais pourquoi les températures seraient particulièrement élevées ? Eh bien tout simplement parce que sur les moteurs modernes on cherche à réduire au maximum les consommations. Et pour cela il faut logiquement introduire le moins de carburant possible dans les cylindres, ce qui induit donc un mélange pauvre : déficit de carburant par rapport à l'air. Et grâce à l'injection directe, le mélange pauvre est plus que jamais favorisé ... Je rappelle enfin que plus le mélange est pauvre plus la combustion est chaude, et donc il y a d'autant plus de Nox (très irritant).


Il n'y a souvent qu'une seule vanne EGR (désormais en avoir deux devient courant), le schéma en indique deux pour être le plus complet possible. En rouge l'échappement et en bleu l'arrivée d'air. On voit bien ici que la vanne EGR est en première ligne concernant les suies liées aux gaz d'échappement. L'utilisation de produit à mettre dans le carburant ou huile peut aider à éviter la formation de bouchon qui empêcherait alors le papillon d'être mobile, mais c'est surtout le type de conduite qui favorisera ou pas son encrassement car c'est en régime bas et constant qu'elle s'active le plus, les conducteurs nerveux de l'accélérateur ont bien moins de soucis (un petit nettoyage régulier par vos soins peut permettre de la faire durer très longtemps si votre manière de conduire favorise son colmatage). Cette vanne a la possibilité de dériver (choix effectué par le calculateur) une partie des gaz vers l'admission d'air, gaz qui sont vecteur de saleté sur les diesels car les suies sont grasses et épaisses. Bien évidemment, il existe beaucoup de montages différents (notamment le circuit basse pression qui n'est pas partout), ne soyez donc pas étonné si il y a une petite différence entre ce que vous observez sur votre auto et ce que vous voyez ici.


Voici une vanne EGR basse pression


Et en voici une haute pression

Vanne EGR sur 1.6 HDI
(Images Wanu1966)









1.9 TDI sur Golf IV




1.5 dCi sur Micra

Deux types d'EGR

Deux systèmes existent sachant qu'ils ne sont pas forcément présents sur toutes les autos :

  • Haute pression : c'est le plus répandu et le plus simple puisqu'il s'agit d'élaborer un by-pass du collecteur d'échappement à la tubulure d'admission. La pression est plus haute car on est juste en sortie de collecteur, là où les gaz sortent avec panache du moteur.
  • Basse pression : située plus loin sur la ligne d'échappement, cette vanne renvoie alors des gaz refroidis par un échangeur vers la suralimentation (le turbo) au lieu de le faire directement vers l'admission (tubulure).

Notez aussi qu'elles peuvent bénéficier d'un refroidisseur afin de renvoyer les gaz dans le moteur à une température réduite. Enfin, les anciennes (avant les années 2000) étaient pneumatiques alors que les récentes sont électriques (un problème d'ouverture ou de fermeture est donc certainement plus facilement repérable par l'électronique)

Rapport avec sonde lambda et papillon ?

Les sondes lambda et papillon (boîtier papillon) sont normalement des choses qui ne servent qu'aux moteurs essence. Toutefois, l'apparition de la vanne EGR a induit leur existence sous la capot des diesels. En effet, quand la vanne EGR renvoie des gaz d'échappement vers l'admission il compenser en fermant alors un peu le papillon d'admission. La sonde lambda, qui sert normalement à effectuer un mélange stoechiométrique parfait pour les moteurs essence (qui ne fonctionnent pas en excès d'air comme les diesels) a comme rôle ici de mesurer la composition des gaz d'échappement pour mieux contrôler la vanne EGR (selon le résultat le calculateur envoie plus ou moins de gaz d'échappement à l'admission).

Quand injecte-elle les gaz ?

C'est principalement au ralenti et à des régimes moteur peu élevés et stables. A pleine charge (accélération franche) elle n'est pas active. Quand elle bloque elle reste ouverte en permanence ce qui la fait fonctionner au mauvais moment, c'est à dire qu'il est réinjecté bien trop de gaz dans le moteur ce qui provoque des fumées noires importantes voir un étouffement du moteur (ce qui est logique).


Symptômes et problèmes sur la vanne EGR


Les symptômes d'une vanne EGR encrassée peuvent être variés. La consommation peut augmenter suite à une moins bonne combustion. L'excès de gaz renvoyés dans le moteur peut provoquer des fumées importantes à l'échappement car le mélange comburant / carburant devient trop riche (donc pauvre en air).
Si la vanne EGR reste coincée en position ouverte, les gaz d'échappement seront continuellement renvoyés vers l'admission. Cela provoquera des fumées noires importantes mais aussi d'autres conséquences comme l'encrassement des FAP et catalyseurs, ce qui peut mener en cascade à des soucis de turbo ...
Si elle reste coincée en position fermée les conséquences seront beaucoup plus discrètes ... C'est comme si vous aviez condamné votre vanne EGR, ce que certains font d'ailleurs intentionnellement ... Toutefois, le calculateur estime qu'elle existe, donc en ne fonctionnant plus il risque de s'en rendre compte : un voyant peut alors s'allumer. Sachez aussi que la production de NOx de votre moteur sera alors aussi plus importante puisque la vanne EGR est avant tout là pour les réduire.


Voici une vanne qui est sur la corde raide ... De la suie s'en dégage ce qui est mauvais signe quant à son état de propreté (risque de grippage).

Nettoyer ou remplacer ?

Dans beaucoup de cas, il suffit de démonter et nettoyer la vanne EGR avec du "décap four". Toutefois, il peut arriver que le grippage de l'ailette ait provoqué des dégâts sur l'actionneur du volet / soupape. Malgré tout, il semble que beaucoup de garagistes concluent à une vanne HS alors qu'elle est récupérable ...

Voici une vanne EGR encrassée :





Quelques témoignages sur ce soucis de vanne EGR

Volkswagen Touran (2003-2010)



1.9 TDI 105 ch Boîte 6, 380 000km, 2008 : consommation d'huile élevée sonde et capteur défaillantembrayageamortisseurvolant bis-masseinjectionbielle vanne EGR


Peugeot 607 (2000-2011)



2.7 HDI 204 ch 131000 : vanne EGR


BMW Serie 5 (2010-2016)



525d 218 ch 220000 , x drive ,automatique, 2012,f11 : vanne EGR , boudins plus compresseur, roulements.


Peugeot 5008 2 (2017)



1.5 BlueHDI 130 ch Boîte manuelle,2018,allure,108000kms : Problème système ADblue (remplacement réservoir AD blue et de son injecteur). remplacement vanne EGR,et depuis peu encore le voyant moteur avec message problème ADblue


Honda CRV (2007-2013)



2.2 IDTEC 150 ch 280 000km, 2010, luxury : Volant moteur et embrayage par deux fois ! vanne EGR


Opel Astra 5 (2015-2021)



1.6 CDTI 110 ch Boîte manuel 118000km jantes 17pouce toit ouvrent full option sauf cuire (50.000km rouler ) : Chaine qui claque vanne EGR Éclairage tableau de bord jour nuit disfonctionnement4 Capteur pression pneu HS


BMW Serie 2 (2013-2022)



225d 224 ch Boite automatique, 132.000km, 2014, Sport : Problème de perte de puissance lors de la première accélération au démarrage à froid, un fois que le moteur chauffe le défaut disparait avec toute la puissance est de retour ( vanne EGR + son radiateur remplacé ainsi que le débitmètre). Le problème n'arrive pas à être trouvé par BMW.


BMW Serie 5 (2010-2016)



535d 313 ch Touring, Boite auto ZF, 178000, 2012, full pack M, full ops : Problème suspension pneumatique arrière, pris en charge par BMW en 2016Problème vanne EGR, pris en charge par BMW en 2021 (9 ans après sa sortie d'usine, le SAV BMW est incroyable)Retour de force très faible mais direction assisté toujours fonctionnelle, je continue de rouler comme ça c'est pas trop dérangeant avec l'habitude


Renault Megane 4 (2015)



1.6 dCi 165 ch EDC6, 130000km, 2017, GT Estate, Bleu Iron : - Casse du refroidisseur des gaz d'échappement à 110000km- Casse de la vanne EGR à 115000km- Casse du tuyau de sortie de turbo à 120000km- Consommation de Liquide de refroidissement et surpression dans le circuit à 128000- Casse Moteur à 130000km heureusement pris en charge à 75% par Renault


Mini Countryman (2010-2017)



1.6 184 ch Cooper S 182000km de 2012 : vanne EGR/Pompe à huile/Chaine de distribution/Durites d’eau/Thermostat d’eau/ Voyants moteur/ Clignotants latéraux fixation cassées


Renault Scenic 1 (1996 - 2003)



1.9 dci 105 ch 208000 kms, achète à 194000, finition aigle : vanne EGR, Classique vanne égr


BMW X5 (2013-2018)



40d 313 ch Année 2015 finition exclusive 121000 : Changement vanne EGR


BMW Serie 3 (2005-2011)



320d 177 ch E90 LCI, BVA, 205000Km, 2010, R18, PackM Int/Ext : Casse du refroidisseur de vanne EGR, que j'ai changer moi même pour 100¤.Jeu triangles de suspensions AR.


BMW X1 (2015-2022)



18d 150 ch Automatique xdrive finition M cuir 141000km année 2016 : Disque usé prématurément vanne EGR3 pannes électronique 2 dernières années


Opel Corsa 4 (2006-2014)



1.3 CDTi 90 ch Boîte manuelle : Casse de la boîte à vitesse 180 000 km vanne EGR 90 000km et 180 000kmInjecteur 100 000 km Toujours en pertes de puissance.Carte mère 240 000kmÉtanchéité habitacle.Peinture perte du vernis à partir de 8 ans.Neuve perte de puissance après avoir passé le 3 ème rapport impossible de passer en 4 Sinon tremble de partout sans compter une consommation excessive de carburant 400km avec 45 litres, le concessionnaire ne veut pas en entendre parler obligé d'appeler lettre en recommandé la maison mère à Paris pour régler le problème .


Audi A3 (2003-2012)



1.9 TDI 105 ch 300.000 km : vanne EGR => NettoyerAlternateur HS à 290000 km


Renault Laguna 2 (2001-2007)



2.2 dci 150 ch : Véhicule acheté à 160 000kms, aujourd'hui (2ans et demi après) 203 000kms, entretien classique -1 vanne EGR changer très encrassé (facile à remplacer car elle est devant soit)-vidange complète tout les 15 000 maxi !! Surtout pas à 30 000 comme préconisé, surtout pas !!Perso huile moteur ELF évolution 900 turbo 5w40 diesel, rien d'autre.Tous les filtres sont donc à remplacer tous les 15 000 maxi, surtout filtre à gasoil pour préserver les injecteurs qui sont la maladie du 2.2 Dci...-Pour le turbo Laisser chauffé le moteur un peu à froid, pas dépasser les 2000 tours tant qu'il n'ai pas chaud (15kms). Accélérations lente et souple.Bien attendre avant de coupé le moteur !! (3 minutes minimum au ralenti)-pneu, frein, vidange, bougies préchauffage (facile à faire soit même), le clasico de l'entretien, rien d'autre en 2 ans et Demi et 45 000kms ( je touche du bois)- fume noir aux accélérations, nombreux mécano m'ont dit les injecteurs en fin de vie aïe aïe...Je roule au diesel excellium de chez Total, je pousse les rapports de temps en temps (3500trs/min) et quelques fois 15minutes sur l'autoroute à 130 en 4ieme ( sa lui fait pas de mal)Aucun voyant moteur, aucune panne injecteurs, rien en 2 ans et demi.Roule toujours aussi bien.Je regrette un peu mon ancienne 1.9 dCi 125 ch FAP malgré que celle ci marche bien dans l'ensemble.


Alfa Romeo 159 (2005-2012)



1.9 JTD 150 ch boite manuelle 228000 km selektive : vanne EGR et triangles avant


Renault Megane CC (2010-2014)



1.6 dCi 130 ch Bvm, 176000km, 2014, energy gt line : Plaquettes tous les ans.Disques par quatre tous les trois ans.Casse de la boite à 65000km un peu près.Casse turbo à 110 000km un peu près.Panne du toit à avant mes 120000km.Injection et vanne EGR à 140000km un peu près.Climatisation à 145000km un peu près.Amortisseurs et triangles à 155000km un peu près.Re panne du toit à 170000km.Re casse du turbo à 172000km.Travaux effectués au début chez Renault puis dans un centre norauto et après dans un midas.


Mercedes Classe C (2000 - 2007)



220 CDI 150 ch COUPE Sport - 283000KM - 2005 - Automatique : vanne EGRJoint d'injecteurPompe de direction assistée Consomme de l'huile


Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous de Top Gear France ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales