Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 09/06/2023

Direction assistée


Comment fonctionne une direction assistée et de quoi est-elle composée ? Découvrons ensemble le rôle d'une crémaillère assistée par une pompe hydraulique ou un moteur électrique selon la technologie et l'âge de l'auto.


Voici un schéma simplifié au maximum de la direction. Ici il n'apparait pas la direction assistée (circuit hydraulique et pompe hydraulique)

La crémaillère

Qu'une direction soit assistée ou pas il y aura toujours une crémaillère de direction. Cette dernière sert à tourner les roues et représente la pièce centrale de la direction. En effet, elle fait le lien (plus ou moins directement) entre votre volant et les roues. Le volant est relié à cette crémaillère par une colonne de direction et des cardans, alors que la crémaillère est reliée aux roues par le biais de biellettes de direction. 


Crémaillère de direction

Les soufflets (caoutchoucs) servent à protéger le système des poussières et autre humidité ambiante. Les formes entre les crémaillères varient d'une marque à l'autre.



Quand cette crémaillère est assistée (on parle alors de direction assistée), mais il faut savoir qu'il existe plusieurs types de directions assistées.

Direction assistée hydraulique


Notez que l'assistance peut aussi être placée à l'extérieur de la crémaillère. Comme souvent, la disposition des éléments peut varier d'une conception à l'autre. Les petits ronds oranges sont les rotules de direction.



Ce schéma permet de voir de manière simple l'ensemble du circuit. Il mérite cependant quelques explications pour que le novice comprenne comment cela fonctionne.

La pression du circuit hydraulique (qui permettra d'avoir la force supplémentaire pour assister la direction) est obtenu par la pompe hydraulique qui a de l'énergie grâce à la courroie accessoire (entrainée elle-même par le moteur en marche).
Le fluide hydraulique est donc envoyé sous pression dans le boitier de direction (voir le fonctionnement du distributeur et de la direction assistée hydraulique de manière générale ici) puis renvoyé sous basse pression vers le bocal en sortie (il s'agit d'un circuit fermé en toute logique, qui bénéficie d'ailleurs généralement d'un refroidisseur car le liquide devient très chaud avec la pression). Ce boitier de direction est conçu astucieusement car selon que l'on tourne à gauche ou à droite, il va envoyer le liquide sous pression par une sortie ou l'autre. Tout cela est effectué de manière mécanique (dans le boitier) et n'est donc pas contrôlé par un calculateur.

A lire aussi : le fonctionnement détaillé de la direction assistée hydraulique

Direction assistée électro-hydraulique

Quasiment identique au système précédent, la différence se situe au niveau de la pompe haute pression (nommée pompe hydraulique électrique sur le schéma). Celle-ci n'est pas directement alimentée par le mouvement d'une courroie mais par l'électricité. Un calculateur vient aussi gérer son fonctionnement. L'avantage est d'économiser de l'énergie car la pompe hydraulique ne fonctionne que quand on en a besoin et pas en continu comme sur le système précédent.

Direction assistée électrique

 

Ce système n'a quasiment que des avantages. Il évite d'avoir un circuit hydraulique limitant le nombre de pannes ainsi que l'entretien. Il permet aussi une économie d'énergie comme sur le système précédent car il ne fonctionne que quand on a besoin d'assistance, ce qui n'est pas le cas en ligne droite par exemple.
Hélas, il semble que les ingénieurs ont encore un peu de pain sur la planche pour améliorer ce système car le ressenti de la route n'est pas toujours génial avec ce dispositif. Mais cela commence à changer avec les dernières moutures dont le toucher de route est meilleur.

A lire aussi : le fonctionnement détaillé de la direction assistée électrique


Voici une direction assistée électrique en vrai


On est ici en haut de la colonne, vers le volant


Avec et sans repère bleu






Notez qu'il existe désormais des directions assistées électriques alimentées par des courroies.

A lire :

Et en vrai ?




Voici ce à quoi ressemble la colonne de direction qui relie le volant à la crémaillère. Ce système permet de pouvoir placer un volant sans que ce dernier soit forcément "pile poil" dans l'axe de la crémaillère.





Voici à quoi ressemble une pompe hydraulique qui est entrainée par une courroie (qui fait tourner la poulie)

Problèmes possibles

Pompe hs

Si la pompe haute pression est en panne (image du haut), il est logique que vous n'ayez plus d'assistance à votre direction, qui devient alors dure (pareil si le moteur électrique d'assistance tombe en panne dans le cas d'une direction à assistance électrique évidemment) Pensez aussi à vérifier le niveau d'huile dans le bocal car tout manque abimera la pompe.


Le bocal est facile à trouver puisqu'il y a généralement un volant apposé dessus.

Jeu dans la direction


Des rotules fatiguées prendront du jeu, ce qui se ressentira dans le volant.


Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous de Top Gear France ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales