Fonctionnement d'une auto > Fonctionnement de l'hybride rechargeable PSA : HYbrid2 et HYbrid4 26/02/2021

Fonctionnement de l'hybridation HYbrid2 et HYbrid4 de PSA



Vous vous souvenez de l'Hybrid4 des années 2010 ? Il est désormais temps de l'oublier puisqu'un nouvelle génération débarque sous les carrosseries des Peugeot / Citroën (sans oublier DS ...). Il s'agit donc des versions hybrides rechargeables en 4X2 (HYbrid2 de 225 ch) et 4X4 (HYbrid4 de 300 ch).
Développée par Aisin (boîte), PSA, Valeo (moteur arrière) et GKN (réducteur), et présentée en première mondiale à Paris en 2018, il s'agit de concentrer le tout dans une boîte de vitesses automatique qui a été ici bricolée pour rendre l'auto hybride.

  HYbrid HYbrid4
Thermique 180 ch 200 ch
Electrique 110* ch 110* ch AV. + 110* ch ARR.
Couple total 360 Nm 520 Nm
Puissance totale 225 ch 300

* : selon les versions : Opel / DS / Peugeot / Citroën, les moteurs électriques sont annoncés de 108 à 113 ch. Les moteurs situés à l'avant et à l'arrière sont les mêmes.

Le but d'Aisin est ici de pouvoir proposer l'hybridation à tous les constructeurs sans qu'ils n'aient de modification à faire sur leurs châssis et moteurs. Attention toutefois, la solution dont on parle ici est compatible avec les autos à moteur transversal et non pas les autres à version longitudinale (de toute manière il n'y a rien de longitudinal chez les Français ... Sauf la Chiron et l'Alpine mais est-ce que ça compte ?).


Spécifications élémentaires de l'HYbrid PSA

Comme je viens de le dire, il s'agit d'électrifier une boîte existante afin de l'adapter au plus grand nombre d'autos possibles. Et comme j'ai parlé de moteur transversal, il s'agit donc d'une boîte très compacte qui évite donc d'être plus large que les classiques, cela permet d'éviter de devoir décaler le moteur un peu plus sur la droite comme avec une A3 e-Tron (ou Golf GTE) qui ont un dispositif d'embrayage plus encombrant.
Elle est donc d'origine japonaise, ceux qui ont créé le HSD si réputé de Toyota : Aisin (qui est donc appartenu à 30% par la marque Toyota). Pour les versions 4X4 HYbrid4, le moteur arrière est d'origine Valeo.


Présentation au mondial de Paris 2018, au même moment que le dévoilement public des hybridations PSA et DS (E-Tense) qui emploient cette technologie. On pouvait donc retrouver le matériel exposé sur le stand Aisin bien que les visiteurs ne l'avaient clairement pas compris




Pour tout vous dire, Aisin est partie de la BVA8 FWD (Front = transversal Wheel Drive) qui est bien connue puisque utilisée chez BMW (Steptronic, uniquement sur les modèles transversaux) et chez PSA (EAT8) pour ne citer qu'eux. Il s'agit donc d'une boîte à convertisseur de couple dont l'architecture interne est à trains épicycloïdaux.
Ils ont eu l'idée ici de retirer le convertisseur de couple pour le remplacer par un embrayage multidisque qui est doté d'un moteur électrique ...


Aisin propose deux solutions : la traction et la transmission intégrale. Dans le premier cas seul le train avant est animé, et ça se comprend s'agissant de faire rouler des tractions à moteur transversal. La deuxième solution consiste à ajouter un moteur électrique sur le train arrière, ce qui rappelle donc la première génération d'Hybrid4 dont a bénéficié les 508 et 3008. La différence ici est qu'on cumule deux trains animés électriquement, l'ancien dispositif impliquait seulement l'arrière.

Il est ici possible de rouler en tout électrique (HYbrid et HYbrid4) sur 40 à 50 km selon la configuration.

Comment ça fonctionne ?


Dans le principe ça fonctionne  comme les offres concurrentes bien qu'ici il y ait quelques spécificités ... C'est donc un montage parallèle avec un moteur thermique (180 ch), un moteur électrique (108 ch) et une boîte de vitesse pour délivrer le cumul de puissance aux roues (qui ne dépasse pas 225 ch pour éviter de casser la transmission un peu frêle me semble-t-il, cela étant géré par le calculateur évidemment). Mais voyons les différents modes d'utilisation pour entrer un peu plus dans les détails, commençons alors par le mode électrique qui va en intéresser beaucoup.


Voici l'original

Avec un schéma expliquant un peu la logique du mécanisme, ici débrayé donc en mode 100% électrique. En rouge l'axe moteur (volant moteur / vilebrequin) et en noir l'axe d'entrée de boîte


Ici embrayé, ce qui lie le moteur à la boîte de vitesses (et au rotor par la même occasion). On est ici en mode combiné ou thermique selon que le stator reçoive du jus ou pas


Mode électrique


L'embrayage du dispositif sert ici à déconnecter le moteur thermique du reste de la chaîne cinématique. C'est à dire que quand il est débrayé, tout reste connecté ensemble sauf le moteur qui est mis de côté, en gros c'est comme si vous le mettiez dans votre coffre, il n'a absolument plus de contact avec le reste de la mécanique.
Dans ce cas, le moteur électrique de 108 ch se débarrasse donc du lourd moteur thermique (faire tourner les engrenages d'un moteur éteint est vraiment difficile, demandez à votre démarreur !) pour animer plus sereinement les roues, cet embrayage se retrouve quasiment sur tous les dispositifs concurrents (sauf Toyota HSD qui est très spécial).


Pour rappel, un moteur électrique fonctionne de cette manière : on fait circuler du courant dans le bobinage de cuivre autour de l'aimant permanent (ou même un bobinage électrifié, c'est la même chose), le courant qui traverse le bobinage induit une force électromagnétique (une aimantation) qui va interagir avec l'aimant. Résultat, le courant qui passe dans la bobine fait bouger l'aimant de manière circulaire car le montage est conçu pour obtenir ce mouvement (logique si on veut animer une roue). Bref, on joue avec la force électromagnétique pour obtenir un mouvement, il n'y a donc pas d'usure de frottement car pas de contact. Il y a toutefois un peu usure quand même car le bobinage subit un effet Joule qui le fait chauffer, sans oublier le roulement qui fait tourner le rotor à haute vitesse.

Mode combiné


Ici on est en mode électrique comme vu précédemment, sauf qu'on rajoute sur la chaîne cinématique le moteur thermique. Le calculateur va alors embrayer (ou plutôt laisser embrayé, car un multidisque est à la base embrayé. Le calculateur ne peut que débrayer en réalité)  le moteur thermique pour le connecter au rotor. Le rotor va donc recevoir du couple via la force électromagnétique du moteur électrique ("bobinage autour qui génère une aimantation") mais aussi du couple par le vilebrequin moteur par l'intermédiaire de l'embrayage multidisque.


Récupération d'énergie


La force inertielle de l'auto lancée va permettre de faire tourner les aimants permanents du rotor dans le bobinage. En tournant, cela va induire (d'où le nom d'inducteur pour le stator) du courant dans le bobinage / stator qui va ensuite être récupéré dans les batteries pour les recharger. Cela induit aussi un frein moteur qui est plus ou moins important selon la gestion électrique du répartiteur de puissance (on a alors des réglages permettant de le moduler). Plus d'infos sur le freinage régénératif / récupération d'énergie ici.


Version HYbrid4 ?

La déclinaison HYbrid4 permet donc d'avoir cette fois-ci quatre roues motrices, avec notamment un moteur électrique sur le train arrière (Valeo). Ce moteur est le même que celui situé à l'avant, soit une puissance délivrée de 108 ch. Le calculateur va alors gérer la cohérence d'utilisation des trois moteurs car il n'y a pas d'arbre de transmission qui va à l'arrière pour synchroniser le tout via une boîte de transfert / différentiel.



Voici ce que donne en vrai le moteur électrique qui anime le train arrière

Mode électrique


Ici la batterie aura la tâche l'alimenter les deux moteurs électriques, avec bien évidemment le moteur thermique qui est désolidarisé. A l'arrière pas besoin d'embrayage ou autre dispositif de ce genre, le moteur est connecté au différentiel via un réducteur (on ne cale jamais la fréquence du moteur électrique sur la même que les roues, on ajoute alors un réducteur qui incarne alors une boîte à un seul rapport).
Les batteries pourront ici potentiellement se vider plus vite car il y a plus de moteurs à faire tourner, c'est pour cela qu'elle est un peu plus généreuse que sur les versions à traction.


Mode combiné


Facile de déduire le mode combiné qui est alors similaire à celui de la version deux roues motrices.


Mode récupération d'énergie

Ici ça fonctionne de la même façon que sur les tractions sauf qu'on a un avantage de taille. Avoir deux moteurs permet de multiplier la récupération énergie par deux puisqu'on a alors deux générateurs au lieu d'un.
C'est un avantage qui n'est pas anecdotique car un seul moteur ne peut récupérer qu'une énergie limitée sinon il surchauffe et peut faire fondre les bobines (après c'est fichu ...).
Bien entendu, il faut que la batterie puisse accueillir toute cette énergie, ce qui n'est généralement pas le cas ... Le surplus d'énergie est alors envoyé dans des résistances spécialement conçues pour transformer l'énergie électrique en chaleur (effet Joule), ce que fait une simple ampoule je vous l'accorde. Notez que le freinage électromagnétique est très utilisé sur les poids lourds car l'effet Joule est bien moins important qu'avec de la friction mécanique (plaquette disque) mais que ce type de freinage ne suffit pas pour arrêter totalement une masse inertielle (plus on ralenti, moins ça freine ...).






Fiches Peugeot

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par den46 (Date : 2021-02-26 10:49:58)

Bonjour

Vous etes sur que le train arriere est animé par un moteur de chez Aisin?

J ai plutot vu monte une E-AXLE debrayable de chez GKN

Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-02-26 13:48:05) : C'est en effet une erreur, j'y pensais justement ces derniers temps en me demandant où est-ce que j'avais pu la dire (car plusieurs articles peuvent parler de ce sujet). Merci de l'avoir dénichée ;-)
    Bosch est aussi de la partie d'ailleurs.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-02-26 15:21:55) : Bon alors finalement je me dois aussi de vous corriger, c'est Valeo qui fournit le moteur. GNK s'occupe de la démultiplication arrière (boîte 1 rapport si on veut).
    Bosch et GKN se sont occupés de la première génération sur 508 1 et 3008 1.
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-02-27 10:45:01) : Comme quoi une erreur peut être juste si celui qui l'a commise s'est trompé.

    (je vous laisse méditer là-dessus) 😊😊
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-01 07:24:35) : Excellent ;-)

    Le plus important est de ne pas se précipiter, ce que j'ai fait dans ma première réponse (en réalité, je me suis moi-même embrouillé car ce que je disais dans ma première réponse ne concernait pas les hybrides mais les versions 100% électriques ... Le temps que ma mémoire revienne parfaitement, j'avais déjà répondu. Le quiproquo va donc encore plus loin que ce que vous imaginez tous ;-) Et ça concerne donc d'autres modèles PSA, à savoir e-208, e-C4 .. Car il me semble avoir parlé d'Aisin à tort quelque part sur le groupe motopropulseur électrique de ces engins).

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 11 commentaires :

Par cocamelon (Date : 2021-01-22 17:35:50)


Bonjour
Propriétaire d'un Opel Grandland X hybride rechargeable depuis trois mois, l'autonomie de la batterie ne va au delà de 26 km charge à 100%. Je n'ai atteint une autonomie de 40 km que deux fois, le jour de la livraison et lorsque le garage à reparamétré le véhicule, je fais essentiellement de la ville (vitesse 50 km/h max). J'attends une réponse du constructeur sur ce problème et j'envisage un recours.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-01-22 23:02:26) : Autonomie électrique va dépendre de la météo, climatisation, radio, divers fonctions.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-01-25 11:01:26) : Il est vrai que 26 km sont trop justes dans les conditions que vous mentionnez.
    Attention toutefois quand il fait très froid ... On peut perdre 20% facile, donc 10 km sur une base de 50.
    Peut-être aussi que la batterie n'est pas totalement chargée, erreur du côté électronique de gestion qui ne jauge plus très bien le niveau de charge (dans ce cas on corrige en vidant bien la batterie pour de nouveau la charger).

    Je vous invite aussi à dénoncer cela ici pour que votre témoignage ait plus d'écho.
    Si vous aviez eu ce score sur nationale je n'y prêterais pas trop attention, mais en condition urbaine les 40 à 50 km sont atteignables normalement.
    Je comprends que vous soyez un peu contrarié ... Et encore une fois je vous invite à le dénoncer sur le lien indiqué, peut-être qu'il y aura multiplication des plaintes.
  • Par Pascal_76 (2021-02-18 18:37:14) : Bonjour à tous,
    Propriétaire d'un 3008 Hybrid4 depuis 6 mois, je confirme les 25 km d'autonomie en ville!! et actuellement, le mode électrique n'est pas disponible pour "opération automatique en cours", à savoir, d'après Peugeot, c'est un fonctionnement normal pour régénérer l'huile moteur de son essence diluée! Pour info, je roule 90 % du temps en électrique, et ai obtenu une conso. moyenne de 2l/100km sur 1000km entre 2 pleins d'essence.
    En ce moment, la consommation est d'environ 16 à 20 l/100km, et ce depuis 1 semaine / 90 km et on ne sait pas me dire quand la voiture retrouvera le mode électrique!
    Je voulais être un peu écolo, quelle erreur!
    Ma prochaine voiture sera surement thermique/essence, moins chère et plus fiable, et surement pas une Peugeot, à moins que le futur me fasse changer d'avis...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Tatouv (Date : 2021-01-10 07:29:43)


Bonjour à tous,

Dommage que l'on n'aborde pas dans cette présentation la PANNE du 225ch HYBRID RECHARGEABLE : le moteur électrique marche quand il veut.


D'après le chef d'atelier Peugeot :

Une accumulation de nombreux démarrages en mode thermique sans avoir des montées en température du moteur thermique entraîne une augmentation du pourcentage de carburant dans l’huile moteur. L’entrée dans ce mode de fonctionnement est associée au message "Mode électrique indisponible : opération automatique en cours". Un roulage prolongé en mode thermique permettra de réduire la quantité de carburant diluée dans l’huile moteur et de récupérer les différents modes de fonctionnement du véhicule.

A quoi sert une Hybrid rechargeable si le moteur électrique ne fonctionne pas ?

Vous êtes rassurés par ce que dit Peugeot ?

Fuyez le moteur 225ch HYBRID RECHARGEABLE !


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-01-11 11:32:08) : J'ai vu que vous avez posté un avis. J'ai toutefois remplacé le lien que vous avez indiqué par les explications exposées ici.

    Merci beaucoup pour ce retour, on va voir si c'est un souci qui se généralise ou pas ...

    Le phénomène décrit semble logique, un moteur froid n'a pas ses pièces dilatées et le taux de compression est moins bon (segments qui étanchéifient moins). Le carburant est donc en partie imbrulé et il passe plus facilement entre le cylindre et les segments, en direction du carter donc. Pas génial une huile diluée, et ça peut être lié à des régénérations de FAP (sur les essences modernes il y en a).

    En tout cas ça appuie mes convictions depuis toujours, mieux vaut une 100% thermique ou une 100% électrique. Avoir le c.. entre deux chaises n'est pas idéal. Le risque est d'avoir une auto vite obsolète face aux électriques et le potentiel de panne futur est assez colossal.
    J'ai écrit un papier dessus.
  • Par Anthonydu54 (2021-02-19 18:39:14) : Bonjour,

    je me permets de réagir à ce commentaire car je subis le même problème sur mon Opel Grandland HR 225, qui utilise la même chaine de traction que les Peugeot et Citroen. Pour la deuxième fois, ça fait plus d'une semaine que je suis bloqué en mode thermique, sans pouvoir activer le mode électrique. D'après Opel, ce mode thermique forcé intervient quand la batterie de servitude (12 V) arrive en dessous de 80 % si on utilise trop souvent le mode électrique. Conséquence : il faut rouler à l'essence pour recharger la batterie de servitude, même avec la batterie de traction chargée à 100% ! Une aberration pour un véhicule dont le constructeur (on peut dire toutes les marques PSA) vante la possibilité de rouler en tout électrique sans contraintes. Mais sur d'autres forums, certains utilisateurs indiquent que leur concessionnaire leur ont dit qu'il y a un convertisseur DC/DC pour charger la batterie 12V par la batterie de traction. Pour la même chaine de traction, les arguments techniques sont différents.
    Bref, si vous aviez des informations à ce sujet, je serais vraiment preneur...
  • Par Asri (2021-03-02 13:39:01) : Bonjour
    Infirmier libéral je fais 22km de route et autoroute pour me rendre sur mon lieu d exercice, puis 50 a 60 km de ville avec entre 30 et 40 demarrages entrecoupés de trajets entre 500m et 4km. Puis je refais 22 km de route autoroute pour rentrer chez moi a midi et je refais la même chose l après midi.... l hybrid4 est il conseillé pour moi ou m exposé t il aux problèmes pré cités (4×4 obligé car les jours de neige, je dois bosser quand meme;)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par joaste (Date : 2020-12-28 13:37:42)


Bonjour,

Article très intéressant.

J'ai regardé toutes les vidéos sur la hybrid4, et il n'y a qu'une seule qui dit que quand la batterie est vide, on a plus que 272ch, et non les 300ch.

Savez-vous du c'est le cas ?

Merci d'avance !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-01-02 12:43:24) : C'est possible mais je n'ai pas cette info, il faudrait savoir combien de Volts offre le générateur électrique quand le moteur tourne (à savoir le moteur électrique entre boîte et moteur).
    Quand la batterie n'a rien à donner, on prend donc l'énergie électrique côté "dynamo", et on sera limité par ce qu'elle a dans le ventre.
    Après, il est très vague de parler de passer de 300 à 272 ch. Il faudrait savoir de quoi se composent les 272 ch restant. Car on a trois moteurs ici (le thermique doit être impacté lorsqu'on s'en sert de générateur, et les 200 ch ne sont aussi plus tous là potentiellement).

    Il se peut aussi que la stratégie électronique consiste à couper en deux le générateur dans ces conditions : une bonne partie de l'énergie pour remplir la batterie qui est à plat et le reste pour la propulsion électrique (elle est donc limitée par le fait qu'une partie du jus sert à remplir la batterie).
  • Par (2021-01-02 12:50:59) : Merci d'avoir pris le temps de répondre !

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par JBL (Date : 2020-09-04 12:16:23)


Bonjour,
J'ai une question : savez-vous comment le moteur thermique est démarré sur le système PSA ? Il faut nécessairement un démarreur ou alterno-démarreur ? (notamment quand le véhicule est arrêté, on ne peut pas utiliser la machine de traction). Savez-vous si cet organe de démarrage permet de faire de la récupération de puissance ?
Merci, bonne journée


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-09-04 15:29:31) : Le moteur électrique est plutôt bien placé pour se charger du démarrage ;-) Et donc il semble évident que l'auto n'ait pas de démarreur qui entraine le volant moteur.

    Encore une fois, ce moteur électrique est bien placé pour récupérer l'énergie cinétique.
  • Par Timéo (2020-09-05 00:11:58) : Je reste perplexe, car il peut être nécessaire de pouvoir démarrer le thermique sans mettre la voiture en mouvement (maintenance, recharge batterie, CT...). A mon avis, il y a certainement un dispositif pour ça.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-09-05 08:47:29) : Je me doute bien qu'on démarre sa voiture à l'arrêt ..
    Je vais vous filer un coup de pouce. Quand la boîte est au point mort, et que le calculateur embraye le moteur électrique, ne peut-on alors pas démarrer le moteur thermique ?...
    Le but est de réduire au maximum le coût de revient des autos (comme n'importe quel objet), surtout quand il s'agit du segment généraliste. Et donc si on peut se passer du démarreur sachez bien qu'ils l'ont enlevé.
    A vérifier en vrai mais ça me semble plus que probable.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par JBL (Date : 2020-09-04 11:30:22)


Bonjour,
Merci pour votre article détaillé et très utile.
Une petite coquille je pense au niveau du réducteur sur le train AR de l'HYbrid4, qui n'est pas épicycloïdal mais à cascade de pignons.
Bonne journée


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-09-04 15:26:45) : Merci beaucoup.
    En effet, je corrige immédiatement.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par c'est moi (Date : 2020-02-06 22:16:31)


Bonjour et merci pour l'article, très informatif.
Une question: comment est la batterie du HYbrid/Hybrid4 refroidie?

Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-02-07 12:21:25) : Sans le savoir je dirais par air. Je doute qu'il y ait un refroidissement liquide sur une hybride (batterie moins sollicitée, et surcoût qui est certainement évité).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Raph (Date : 2019-09-17 12:08:43)


Bonjour,

Votre publication est bien rédigée et j'en ai tiré beaucoup d'informations.
J'avais une petite question:
Savez vous s'il existe des relais automobiles sur les voitures électriques?
Si oui,pouvez vous me dire les différentes fonctions qu'il joue?
En effet j'ai vu seulement les relais automobiles classiques pour(l'éclairage intérieur,essuies glace et consors).
Maintenant existe-t-il des relais spécifiques pour les voitures électriques?
Merci d'avance.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-09-18 09:25:37) : Je sais seulement qu'il y a des relais en rapport avec la recharge de batterie de traction sur les voitures électriques, quand on se branche aux chargeurs rapides (courant continu).
    Deux relais dédiés permettent donc le lien direct entre superchargeur et batterie.
    Pour les hybrides je ne pourrais le dire mais il me semble que oui, les relais servent à tellement de choses ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Fred (Date : 2019-05-23 11:40:08)


Bonjour,
J'ai aussi une petite question sur l'Hybrid4.
Les roues arrières sont entrainées uniquement par un moteur électrique. Donc si je sélectionne le mode 4x4 permanent, mais que la batterie est vide, est ce que le mode 4x4 n' est alors plus accessible, ou est ce que le moteur thermique entraine les roues avants et sert de dynamo pour entrainer aussi les roues arrières via le moteur électrique arrière?
(je ne sais pas si ma question est très claire).
Merci d'avance,
Fred.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-05-23 15:29:29) : Quand tout est à plat c'est le moteur thermique qui alimente la batterie (grâce à un alternateur), qui elle-même alimente le train arrière. Donc il aura toujours du courant, ou en tout cas tant qu'il y a de l'essence dans le réservoir !
    Bref, vous aviez deviné vous-même ;-)
  • Par Fred (2019-05-23 16:09:37) : Merci pour votre réponse!

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Alain (Date : 2019-01-28 17:18:16)


Bonjour,
Je voudrai un complément d'information, sur route en mode combiné, le moteur thermique recharge t il la batterie ( nouveau mode Toyota Hybride non rechargeable comme sur le nouveau RAV4 ) ou celle ci est rechargée uniquement lors des freinages ou récupération d'énergie.
Dans le cadre du mode combiné, qu'elle est l'influence de la batterie si celle ci est déchargée apres d'un choix électrique lors d'un passage en ville faut il la recharger extérieurement pour retrouver l'autonomie ?
Qu'est ce qui se passe sur autoroute, si recharge de la batterie il y a, combien de temps ou de km faut-il pour retrouver 50 km ?
Cordialement
Alain


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-01-28 19:09:15) : On peut recharger en roulant pour se constituer une réserve. Par exemple, je fais 400 km d'autoroute et je veux garder l'autonomie électrique pour la ville. Mais le recharge complète sera extrêmement longue, je n'ai pas le chiffre mais il se peut que ce soit colossal).
    De plus, le "mode générateur" fait consommer beaucoup ...
    Il est vraiment nécessaire de recharger chez soi pour sentir un gain dans la durée, car dans le cas inverse ce peut-être serait pire : une voiture plus lourde qui du coup consomme plus (sans oublier le prix achat bien plus onéreux).
    En réalité, il faut que la voiture circule le plus souvent possible en ville (moins besoin de force pour tracter et freinages régénératifs très nombreux).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par (Date : 2019-01-24 10:44:29)


Très bel article clair et précis
Bravo


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-01-25 08:45:56) : Merci à vous pour cette bienveillance ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Le nombre de radars bien plus élevé en France qu'à l'étranger, vous pensez que :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Dernières fiches Peugeot :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)