Histoire des marques

- Citroën
- Peugeot
- Renault
- Audi
- Volkswagen
- BMW

 
Les sagas de l'auto

- BMW Série 3
- 205 - 208
- Scenic
- Golf
- Clio
- Megane

Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !
Fonctionnement d'une auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

Dossiers-Conseils > Fonctionnement d'une auto > Différence entre puissance et couple 30/10/2015

Différence entre couple et puissance ...

La différence entre le couple et la puissance est une interrogation que beaucoup de curieux se posent. Et cela se comprend puisque ces deux données sont parmi les plus étudiées sur les fiches techniques de nos véhicules. Il serait donc intéressant de faire un point là dessus même si cela ne sera pas forcément des plus évident ...


Avant tout, précisons que le couple s'exprime en Newton/mètre et la puissance en Cheval vapeur (quand on parle de voiture, car les sciences et les maths utilisent les Watt)

Vraiment une différence ?

Et bien en fait il ne va pas être facile de départager ces deux variables puisqu'elles sont liées l'une à l'autre. C'est un peu comme si je vous demandais la différence entre du pain et de la farine. Ce n'est pas très logique, car la farine fait partie du pain. Il serait plus judicieux de comparer les ingrédients entre eux (ex l'eau par rapport à la farine à la rigueur) plutôt que de comparer un ingrédient avec le produit fini.

Essayons d'expliquer tout cela tout en précisant que toute aide de votre part (via les commentaires en bas de page) sera la bienvenue. Plus il y aura des manières différentes de l'expliquer, plus les internautes arriveront à comprendre le lien entre ces deux notions.


La puissance est le résultat d'un couple couplé (un peu lourde la formulation, je sais bien ...) à une vitesse de rotation.
Mathématiquement ça donne ça :

( πCouple en NM X Régime ) / 1000 / 30 = Puissance en KW (qui se traduit en cheval vapeur si on veut par la suite pour avoir une "notion plus orientée automobile").

π = Pi = 3.1416... (nombre irrationnel car il y aura une infinité de chiffres après la virgule)

On commence ici à comprendre que les comparer est presque un non sens.


Explication par l'exemple

J'ai eu une petite idée pour essayer de comprendre tout cela, en espérant qu'elle ne soit pas trop mauvaise. Avez-vous déjà essayé d'arrêter avec vos doigts un moteur électrique de faible puissance (un petit ventilo, un moteur électrique dans un kit Mecano quand vous étiez petit etc ..).

Il a beau tourner vite (disons 240 tours/min, soit 4 tours par seconde) , on peut l'arrêter facilement sans trop se faire mal (ça fouette un peu si il y a des pales d'hélice). Cela parce que son couple n'est pas très important, et donc aussi par conséquence sa puissance en Watt (c'est le cas des petits moteurs électriques pour jouet et autres petits accessoires).
En revanche, si à une même vitesse (240 t/min) je n'arrive pas à l'arrêter, c'est que son couple sera plus important, ce qui induit aussi une puissance finale plus importante (les deux sont liés mathématiquement, c'est comme des vases communicants). Pourtant la vitesse reste la même. Donc ici, en augmentant le couple du moteur j'accrois sa puissance puisque grossomodo Couple X Vitesse de rotation = Puissance. (formule arbitrairement simplifiée pour aider à comprendre : Pi et certaines variables visibles sur la formule du haut sont enlevées)

Donc pour une même puissance donnée (disons 5 Watt, mais on s'en fiche un peu), je peux avoir soit :

  • Un moteur qui tourne doucement (1 tour par seconde par exemple) avec un couple important qui sera un peu plus difficile à stopper avec les doigts (il ne va pas vite mais son couple important lui confère une force non négligeable)
  • Ou alors un moteur tournant à 4 t/seconde mais avec un couple moins important. Il compense ici son faible couple par une vitesse supérieure qui lui octroie une inertie plus importante. Mais il sera plus simple à arrêter avec vos doigts malgré sa vitesse supérieure.

Au final, les deux moteurs ont la même puissance mais ne fonctionnent pas pareil (la puissance arrive de manière différente, mais l'exemple n'est pas très parlant pour cela puisqu'il se limite à un régime donné. Dans une voiture le régime change tout le temps, ce qui donne lieu aux fameuses courbes de puissance et de couple). Un tourne doucement et l'autre rapidement ... C'est un peu la différence qu'il y a entre un diesel et une essence.
Et c'est aussi pour cela que les camions tournent au diesel, car le couple arrive fort dans un diesel, au détriment de sa vitesse de révolution (régime moteur maxi bien moins élevé). Il faut en effet pouvoir avancer malgré une remorque très lourde sans avoir à faire gronder le moteur, ce qui serait le cas avec une essence (il faudrait monter dans les tours et jouer avec l'embrayage comme un fou). Un diesel envoie un max de couple dès les bas régimes, ce qui permet plus facilement de tracter et de pouvoir décoller depuis l'arrêt du véhicule.


 

Croyez-vous vraiment à un avenir tout électrique ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par Andromède (Date : 2017-11-15 20:40:36)

Il existe une formule d'une simplicité biblique pour exprimer la relation indissoluble qui existe entre couple et puissance: La puissance est le produit du couple (unité usuelle le Newton mètre) par la vitesse de rotation en radians par seconde, le radian étant la longueur d'un rayon déployé sur le périmètre du cercle, ce qui revient à dire que le périmètre d'un cercle est égal (3,14 x 2) 6,28 radians.
Exemple un moteur d'auto est donné pour 54 CV à 5250 t/mn avec un couple de 96 Newton-mètre à 3000 t/mn.
Quel est son couple à la vitesse de 5250 t/mn
Puissance en Watt 54 CV X 736(W/CV) = 30144 W
Vitesse de rotation en r-s = 549,5
30144 w : 549,5 = 72 N-m
Quelle est sa puissance à 3000 t/mn soit 50 tours/seconde
96 N-m x 50 t-s x 6,28 r-s = 30144 W : 736 = 40,95 CV
Il existe une analogie en électricité à travers la formule basique P = UI
P puissance en W U tension en Volt I intensité en Ampère.
Exemple puissance absorbée par un appareil 600 W tension 12 Volt I = 50 A
Autre hypothèse tension 100 V Intensité x 6 Ampères = 600 W
On retrouve la même puissance dans les deux cas (mais attention ce ne sera pas le même appareil !) Dans le premier cas pour laisser passer 50 A il va falloir un gros câble, (intensité importante assimilable au couple en mécanique) la tension étant faible 12 V (assimilable à faible vitesse de rotation)
Dans le second cas tension élevée (assimilable à vitesse de rotation élevée) mais faible intensité (câble de petite section seulement nécessaire) néanmoins dans les deux cas le produit des facteurs donne le même résultats puissance transmise identique.
Autre comparaison un poids lourd a un moteur de 300 CV à 2500 t/mn il aura la nécessité d'un couple important compte tenu de la résistance au roulement.
Un moteur de voiture de sport de 300 CV à 6000 t/mn pourrait parfaitement remplir le même service à condition de multiplier le couple par des rapports de boite de vitesse adaptés. Il est inutile de dire qu'un tel attelage serait absurde et la longévité du moteur mal assurée mais parfaitement plausible en théorie.

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-11-16 10:33:33) : Commentaire extrêmement intéressant mais un peu technique pour que je fasse un commentaire à chaud.
    On est cependant d'accord (avec votre exemple) qu'il serait impossible de prédire avec ces seules données ce que serait le couple (ou la puissance) à d'autres régimes moteur (ex : à 2000 t, quels sont les couple et puissance ?). Les courbes de puissance et de couple ne peuvent donc pas être prédites, chaque moteur ayant les siennes selon sa manière de fonctionner (suralimentation, injection, alésage / course etc.).
    Pour votre dernier exemple, sans pouvoir l'affirmer à 100% sur l'instant, il semble quand même que le moteur de 300 ch à 6000/t min consommerait plus par rapport à celui qui développe cette même puissance à 2500 t/min. Bon après il faudrait aussi avoir d'autres caractéristiques (cylindrée etc.).
  • Par Andromède (2017-11-18 17:56:52) : Bien entendu ces calculs ne permettent aucune prédiction, notamment parce que la machine thermodynamique qu'est le moteur thermique subit entre sa vitesse inférieure possible(en dessous de laquelle il cale, et sa vitesse maximale de rotation (au delà de laquelle...il casse) n'a rien de linéaire et est variable d'un moteur à un autre, d'ou résulte d'ailleurs le non parallélisme des courbes de couple et de puissance. On peut imaginer que sur les bancs d'essais des constructeurs, des essais sont faits dans différentes conditions de charge afin de vérifier l'adaptabilité d'un moteur sur un véhicule. Sur un moteur électrique, les différentes lois électromagnétiques bien connues permettent, par le calcul une bonne prédiction des performances en ajoutant à cela une bien moins grande sensibilité aux conditions extérieures (température, humidité, pression atmo etc...). Votre remarque concernant la consommation dans mon exemple est juste puisque l'on sait que les moteurs diesel ont un meilleur rendement que les moteurs à essence, mais il s'agit là d'un autre sujet, mon exemple n'était là que pour pousser le raisonnement à une limite... pourquoi pas absurde, mais améliorant le compréhension.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Derniers commentaires postés (ordre décroissant):


Par Pierre (Date : 2017-10-01 16:31:23)


Bonjour

Je possède une 208 GTI Peugeot Sport
Voilà ce qui est proposé pour améliorer la voiture :

Apres la pose d'une Entretoise de dump valve, une ligne complète INOX un filtre BMC et optimisé la cartographie moteur.

La voiture passe de :

Origine : 206,2 ch et 287,2 Nm
Après : 234,9 CV et 385,4 NM

On vois que qu'elle gagne 27,8 CV et 98,2 Nm

Que vont faire gagné les 27,8 CV
Que vont faire gagné les 98,2 Nm


Il y a 6 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2017-10-01 21:28:42) : Tout est possible avec un véhicule, mais ce que l'on comprend pas toujours, c'est que la mécanique suit rarement avec des casses moteur. Lorsque l'on augmente la puissance d'un véhicule et faut renforcer toute la mécanique, ce que peut de passionnés font, regardez dans les rallyes, les voitures sont boostées côté moteur et mécanique !
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-10-02 10:08:53) : Votre question n'est pas claire : "Que vont faire gagné les 27,8 CV". C'est à dire ? En performances ?
  • Par Pierre (2017-10-02 12:39:10) : Bonjour

    Comme le dis clairement Wanu1966 la mécanique ne sera plus adapté à la puissance.

    Je suppose que les 27,8 cv vont me faire grappiller quelques 10 ème de seconde au 0 à 100 Km/h

    Mais que vont changer les 98,2 Nm ?

    Merci pour vos explications.

    Pierre
  • Par Pierre (2017-10-02 12:39:10) : Bonjour

    Comme le dis clairement Wanu1966 la mécanique ne sera plus adapté à la puissance.

    Je suppose que les 27,8 cv vont me faire grappiller quelques 10 ème de seconde au 0 à 100 Km/h

    Mais que vont changer les 98,2 Nm ?

    Merci pour vos explications.

    Pierre
  • Par r16 ts (2017-10-06 17:12:52) : Comme déjà mentionné, la mécanique n'est pas adaptée à la reprogrammation en terme de durabilité/fiabilité.
    Elle ne l'est pas non plus, notamment la transmission, aux nouvelles caractéristiques du moteur.

    Une boite de vitesse, et notamment les rapports de transmission, ça s'optimise pour tirer au mieux profit de ces caractéristiques.

    Au contraire d'un véhcule conçu d'origine avec 235ch et 385Nm pour lequel les rapports auront été allongés,
    le votre doit se contenter des rapports d'origine.
    En conséquence, un risque de patinage bien plus important en 1ère et 2nde, à cause des 30% de couple supplémentaires, plus ou moins bien géré par l'antipatinage.
    Pas sur du tout que vous y gagniez grand chose sur un 0 à 100.
    Les passages de 1 vers 2 et 2 vers 3 seront également plus brutaux.


    Sur les intermédiaires et les rapports finaux, ce problème ne se pose plus (le couple transmis aux roues n'est plus suffisant pour provoquer du patinage),
    et les accélérations disponibles seront meilleures qu'avant reprog, quel que soit le rapport engagé.
    Mais là encore, votre véhicule restera moins performant par comparaison à un véhicule doté d'origine de ces valeurs de couple et de puissance,
    et d'une transmission adaptée tirant plus long.
  • Par Andromède (2017-11-26 19:24:01) : Pour ce qui concerne cette excellente Peugeot 208 GTI, voici mon opinion dûment argumentée et surtout chiffrée
    Une 208 GTI est donnée sur catalogue pour 200 CV à 5800 t/mn Sa vitesse maxi serait avec cette puissance de 230 km/h. La question qui est posée est, que devient cette vitesse si je porte la puissance à 227 CV . Il existe une formule qui permet de calculer la puissance nécessaire à faire rouler une auto et elle se décline de la manière suivante:
    R = 1/2 S cx p V2
    Dans laquelle R résistance à vaincre en Newton (a transformer en CV)
    1/2 facteur lié à la cinétique de l'air
    S surface frontale du véhicule
    CX coefficient aérodynamique (traînée)
    p masse volumique de l'air
    V2 vitesse au carré en m/s
    Comme pour la 208 je ne connais pas le CX ni la surface frontale je les évalue à CX 0,34, valeur un peu bateau pour les autos modernes et 2,5 m2 pour la surface frontale
    Voici le développé pour la voiture standard
    1/2 x 2,5 m2 x 0,34 x 1,2 x 2089 x 64(vitesse en m/s) = 133696 W : 736(W/cv) = 181 cv
    Résistance au roulement
    200 Newton x 1,2 tonne poids d'auto x vitesse en m/s(64) = 15998 W : 736 W/cv = 20,86 cv
    181 CV + 20,86 CV = 201,86 CV arrondi à 202
    Le résultat est on ne peut plus cohérent et vérifie la formule puisqu'à 1% près ce sont les caractéristiques catalogue, mais surtout que hypothèses CX et surface frontale évalués n'étaient pas absurdes.
    Même calcul appliqué à une hypothèse 240 km/h
    Je passe le détail on arrive cette fois à la nécessité de 224 CV. Comme le préparateur donne + 27 CV ,on est dans les clous à quelque chose près.
    Sur le plan pratique:
    On part de l'hypothèse que la puissance maximum actuelle à 5800 t/mn est corrélée exactement à la résistance à l'avancement de la voiture à 230 km/h pour aller à 240 km/h il va nous falloir augmenter la vitesse de rotation du moteur dans un rapport 240/230 c'est à dire de faire tourner la moteur à 6052 t/mn ce qui ne représente que 200 t/mn de plus et reste encore probablement dans le cadre des coefficients de sécurité du moteur. Si néanmoins cette nouvelle vitesse de rotation était insupportable, il ne resterait plus qu'à modifier la boite de vitesse pour une moins grande démultiplication, une modification du turbo (si possible!) pour augmenter le couple si là encore le moteur peut le supporter.Pour ce qui concerne la nervosité, il est probable qu'elle va aussi augmenter, mais pour la méthode de calcul, comme nous ne sommes pas au concours d'entrée à l'Ecole des Mines, j'appliquerai une formule voisine de celle du temps que met le canon à se refroidir... d'une certaine valeur!

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mikael (Date : 2017-07-31 17:18:17)


Couple maxi et couple instantané la courbe de couple mesurée est celle disponible dans des conditions idéales de temperature et de pression mais aussi apres stabilisation des temperature pour chaque point de mesure.
Ce couple peut etre reduit quand le moteur est froid pour le protéger, sur les faibles rapports de boite de vitesse pour protéger la boite ou le pont et en cas n'annolamie moteur (Diagnostic Trouble Code).
Ensuite le couple maxi n'est disponible que lorsque le turbo monte en pression, avant que celle ci ne s'établisse une partie du couple seulement est disponible, c'est le temps de réponse que l'on resent sur certain models (surtout ceux optimisé en emission de CO2) on parle de transitoires, transiant response en anglais et de smoke limiter (limiteur de fumée)


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-08-01 18:04:59) : Un grand merci pour ce commentaire averti, ainsi que pour l'autre qui contient des formules. Il fait plaisir de voir passer des connaisseurs qui cherchent à enrichir les articles.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mikael (Date : 2017-07-31 17:10:21)


( π X Couple en NM X Régime ) / 1000 / 30 = Puissance en KW ==>
P en Watt = C en Nm x W (Omega) en rad/sec
1tour/min c'est 2x PI, /60 pour passer en secondes /1000 pour etre en kWatt



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mikael (Date : 2017-07-31 16:55:50)


Le couple ça se mesure, la puissance ça se calcule!



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par EMDV (Date : 2017-05-10 20:12:55)


Bonjour je voudrais savoir si ma Toyota Yaris 1.4 D4D 75ch possède une boite courte ou une boite longue s'il vous plait? C'est une boite manuelle 5 vitesses, type: C153.
Et sur papier c'est inscrit: puissance maxi: 75ch à 4000trs/min, et couple maxi:173Nm à 2000trs/min. Merci


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-05-11 09:21:19) : Les boîte courtes sont pour la compétition. Je doute donc que vous en ayez une !
    Et puis il est facile de le déduire, il suffit de la conduire et de voir les plages de vitesses sur lesquelles s'étalent les plages de régimes moteur.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Floflo (Date : 2017-04-17 19:02:58)


Bonjour j'avais 2 questions concernant le couple si j'ai une voiture qui fait 270 newton avec une boite courte est ce que le moteur fournit plus d'effort avec une boite courte ou longue sachant qu'avec une courte il ya plus de newton à la roue pouvez vous m'eclairer la dessus


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-04-18 08:42:41) : La différence sera que pour un même effort vous arriverez plus vite à la vitesse voulue avec une boîte courte.
    Plus la boîte est longue plus le moteur aura du mal à monter rapidement dans les tours.
  • Par RS sport F1 (2017-08-18 13:41:20) : Euh... il faut tenir compte de l'inertie du moteur aussi. Une boîte courte n'améliorera pas obligatoirement la mise en vitesse d'un moteur lourd par sa conception ou son volant moteur.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Dzik (Date : 2017-04-10 16:25:12)


Pour donner un autre exemple :
reprenons notre petit moteur, et notons toujours que :
Couple x vitesse de rotation = Puissance.

1- Mon petit moteur de jouet tourne à 240 tours/min, mais je peux l’arrêter avec les doigts.
2- Une éolienne tourne beaucoup moins vite (prenons au hasard 24tours/min), pourtant je ne peux pas l'arrêter.
L'éolienne à beaucoup plus de couple.

Si je décide d'accrocher un sac de 10kg sur les 2 engins, l'éolienne va réussir à déplacer le sac sans problème, en gardant la même vitesse, puisqu'elle a la puissance nécessaire, alors qu'il faudra accélérer mon petit moteur afin qu'il ait la puissance adéquate pour déplacer le sac.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-04-10 19:00:34) : Ici c'est votre dernière phrase qui est importante. Le problème est toujours assez compliqué et être précis nécessite parfois d'être un vrai scientifique.
    Vous parlez donc bien de deux moteurs développant la même puissance mais à des régimes différents : 240 t/min contre 24 t/min (disons 100 ch). La masse des pales est-elle la même ? L'énergie pour les faire fonctionner est-elle de la même grandeur (ex : même intensité de courant ou injection identique de carburant dans un temps donné) ? Il semble que non puisque vous voulez faire "accélérer" votre petit moteur.
    Le sac est-il mis en fonctionnement ou avant de démarrer les moteurs ? Quelle est leur courbe de puissance ?
    Bref, le sujet reste toujours délicat, même quand on semble avoir cerné la chose ...
    Je ne pourrais donc confirmer votre affirmation avec précision.
  • Par Lathuile (2017-07-06 04:02:09) : Enfait oui vos deux types de motorisation développent la même puissance cependant vous comparer des volants moteur complètement différent peser vos pâles d'éolienne mettez un disque de même diamètre et de même poids à la sortie de votre moteur et attendez que votre rotation soit maximale et vous aurez votre test

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Fayis (Date : 2017-02-24 11:10:25)


Imaginez que vous devez déplacer 100 kg de sable d'un point A à un point B en 30 minutes. Comparons deux situation.

Situation 1:
Pour transportez des sacs de 5 kg et vous faites l'allez-retour 20 fois.

Situation 2:
Pour transportez des sacs de 20 kg et vous faites l'allez-retour 5 fois.

Quelle situation préférez-vous ?

Sachez que quel que soit la situation choisie, vous aurez fournie la même puissance. Mais vous ne l'avez pas fournie de la même manière. Un rugbyman préférera la situation 2 alors qu'un gringalet préférera la situation 1.

Par analogie, le moteur diesel peut s'apparenter au rugbyman alors qu'un moteur essence peut s'apparenter au gringalet. L'un n'est pas meilleur que l'autre, c'est juste deux manières différentes de fournir la puissance.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-02-24 12:00:15) : On pourrait rajouter: à chaque sportif son style!
    Merci pour cette belle comparaison, vous êtes prof ou quoi?
  • Par Fayis (2017-04-07 14:49:40) : Non, je suis plutôt élève :)
  • Par rescator73 (2017-05-07 09:42:00) : Belle métaphore relativement explicite. Merci

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Fayis (Date : 2017-02-24 10:32:05)


On peut faire une analogie avec des mouvements rectilignes. En effet, la puissance peut aussi être exprimé par P = F * V (avec F une force et V la vitesse).

Pour visualiser la puissance, on peut s'imaginer la déformation engendrée sur un poteau lorsqu'un véhicule le percute.

Lorsque qu'un camion (ex: 12 tonnes) roulant doucement (ex: 10 km/h) percute un poteau, il va déformer ce poteau de manière identique à une voiture (ex: 1 tonne) roulant vite (ex: 120 km/h).

De la même manière, un moteur diesel aura un couple élevé pour des vitesse de rotation réduites et un moteur essence aura un couple faible pour des vitesses élevées. Mais les deux moteurs peuvent avoir la même puissance.


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-02-24 10:39:42) : Explication très intéressante, en espérant que cela puisse aider encore plus les internautes à "ressentir" la chose.
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-02-24 12:06:24) : Des illustrations pareilles on en redemande.
  • Par toto (2017-03-16 03:31:45) : L'analogie est parlante, mais physiquement fausse. Ce qui va déformer le poteau c'est l'énergie, en l'occurrence cinétique: E = 1/2 mv2. Donc 34,6km/h pour la voiture.
  • Par GusTanqiKeen (2017-06-03 09:29:04) : @Fayis
    "un moteur diesel aura un couple élevé pour des vitesse de rotation réduites et un moteur essence aura un couple faible pour des vitesses élevées. Mais les deux moteurs peuvent avoir la même puissance"
    ==> Rectification:un moteur essence aura du couple à vitesse élevée ou un couple faible à des vitesses faibles à puissance équivalence d'un moteur diesel.

    @Toto:
    "Ce qui va déformer le poteau c'est l'énergie, en l'occurrence cinétique: E = 1/2 mv2. Donc 34,6km/h pour la voiture"
    ==>Ta remarque est très pertinente.Sur le fond c'est exact mais dans la forme inexact.
    Pour préserver la cohérence des unités, on met tout en système SI.
    120 km/h = 33,333 m/s
    1 tonne = 1000 kg
    Si on applique la formule pour calculer l'Energie cinétique==> 1/2*1000*33,33^2 = 500*1111.08 = 555544.44 J et pas km/h.
    D'où vient ton 34.6 ?

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Andromède (Date : 2017-02-07 13:10:44)


Félicitation pour ce site et des efforts d'explication d'une notion fort abstraite. Je voudrais signaler qu'il y a près de 200 ans un ingénieur curieux comme les questionneurs de ce site, inventa un excellent moyen de mesurer le couple des moteur. Il s'agit de Prony qui inventa le frein de...Prony. Sur l'arbre du moteur est installé un cylindre de diamètre d enserré par deux mâchoires prolongées par un bras à l'horizontal à l'extrémité duquel sont suspendus des poids. La distance séparant l'axe du moteur du point de suspente des poids est de 1m. On serre les mâchoires du frein jusqu'à blocage du moteur en ajoutant des poids de façon à ce que le bras reste horizontal. On obtient une valeur qui dans les anciennes unités était le kg/m (tels poids à un mètre de l'axe entraîne l'arrêt du moteur). Si en plus on peut mesurer la vitesse de rotation on pourra dresser une courbe de couple pour différentes vitesse et en extrapoler la puissance, l'objet étant que le bras support des poids reste à l'horizontale. Voir Frein de Prony sur google en complément. Il est très vraisemblable que le frein tel que décrit a subi de nombreuses améliorations dans un cadre industriel moderne. Néanmoins sa description apporte un élément tangible face à une grandeur quelque peu...ésotérique.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-02-07 14:01:59) : Merci Andromède pour votre contribution.
    Nous ignorions totalement. Un peu d'historique de la physique apporte cet éclairage bienvenu.
    Juste une petite précision (on ne vous en veut pas croyez-moi, beaucoup de personnes font cette erreur bien involontaire et ça a été déjà le cas sur ce site), l'unité de couple est le: m x kg ou mkg ou m.kg et pas le m/kg (produit, pas un rapport).
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-02-07 14:05:39) : Merci beaucoup pour ce complément. Je n'ai pas tout compris après une première lecture mais je vais tâcher d'aller me renseigner sur ce système ...
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-02-07 19:21:23) : Admin, si vous tapez le terme vous avez tous les détails.
    Le principe est très simple, un levier avec une charge au bout et équipé de deux machoires qui enserrent l'arbre moteur, au moment ou l'arbre s'arrête il suffit de lire la masse posée sur le plateau, de la physique de base.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par boris (Date : 2017-02-03 01:38:47)


Deux remarques sur l'article du point de vue rigueur mathématique (toujours utile):

- le couple ne s'exprime pas en [Newton/mètre] mais bien en [Newton x mètres]. D'où le fait qu'on parle de "newton-mètre" et non de "newton par mètre". Il est ainsi plus simple de imaginer sa nature: une force (en Newton) combinée à une distance (en mètres). Le résultat et le produit vectoriel ("x") des deux vecteurs force et distance d'application. Dans l'exemple du doigt qui arrête une petit moteur: pour l'arrêter, on applique une force de frottement sur l'axe de rotation à une certaine distance de son point de rotation (son centre). Lorsque la force est suffisante pour tout juste arrêter le moteur, c'est que le doigt applique une force équivalente au couple que le moteur peut fournir.

- Pi est irrationnel non pas car il y a une infinité de virgule (1/3 = 0,333.... est rationnel) mais parce qu'il ne peut pas s'écrire sous forme d'une fraction de deux nombres entiers.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-02-03 11:25:04) : Merci Boris, tous ceux qui ont fait un tant soit peu de Maths et Physique reconnaîtrons (le prof?).
    Rajoutons juste "chiffres après la" (entre de et virgule) et ce sera parfait.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-02-03 16:13:38) : Merci à vous pour ces précisions qui font gagner en qualité l'article !
    Vous n'êtes pas le premier concernant le nombre irrationnel, je vais tâcher de revoir ça.
  • Par GusTanqiKeen (2017-06-03 09:36:35) : @Boris :

    Merci pour ton exemple très parlant cela m'éclaire un peu plus sur cette notion de couple.

    Super article avec de bonnes participations constructives en commentaire!!


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par fatma (Date : 2016-11-09 20:51:42)


J'ai des questions :
Donc si a l'inverse, le couple maximal est obtenu à 2000tr/min et il est de 315Nm.Comment je peux calculer la puissanse du moteur à 2000tr/min?
C'est quoi le role du couple dans un moteur?
Et puis est ce qu'un moteur puissant est forcément un moteur avec beaucoup de couple? pouvez vous m'expliquer
Merci de m'expliquer et de me répondre


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2016-11-10 09:32:06) : Cela ne se calcule pas car la puissance sera différente d'un moteur à l'autre. Chacun aura ses spécificités selon sa conception.
    Concernant le rôle du couple je vois que vous n'avez pas bien lu l'article ... Le couple est une COMPOSANTE de la puissance.
    Un moteur puissant n'a pas forcément beaucoup de couple. En effet, la puissance est essentiellement "constituée" de couple et de rotation (fréquence). Un moteur puissant mais peu coupleux aura alors une vitesse de rotation élevée. Par exemple, sur une Ferrari Modena de 400 ch, le couple de 370 Nm reste plutôt modéré (une BMW 330d a un couple qui dépasse les 500 Nm pour moins de 270 ch). Les 400 ch sont alors obtenus tout en haut des tours (vers 8500) tandis que la BMW a le sien très bas (diesel + turbo = couple qui arrive très tôt).
    Donc ici, on a une voiture très puissante au couple (presque) modeste et une autre moins puissante ayant un couple bien plus élevé. La comparaison entre diesel et essence permet de bien accentuer le trait.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par fatma (Date : 2016-11-09 20:26:10)


Donc comment on calcule la puissance en kW du moteur 2.2L HDI?


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par (2016-11-09 20:28:48) : Sachant que 1ch=735.5W
    et que la formule est:
    P=PI*Nm*Régime/1000/30
  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-11-09 21:00:49) : Vous avez donc le résultat !
  • Par agalois (2016-12-11 16:46:25) : p= 2 pi * N * C
    p = 2 * 3.141592 * 2000/60 *315 /736
    p = 89.63 ch

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par galois (Date : 2016-10-16 15:42:59)


Tout d'abord, bravo pour ce site, et tous ses contributeurs !

j'ai trouvé la confirmation de mon hypothèse, tout simplement dans wikipédia.

" Un couple de 1 N⋅m appliqué à un axe représente un apport d'énergie de 1 joule (J) par radian, soit 2π J par tour. Un couple est homogène à un travail ou une énergie (en joules)"

un détail au passage: sur le site on trouve "π = Pi = 3.1416... (nombre irrationnel car il y aura une infinité de chiffres après la virgule)

ce n'est pas la bonne raison, 1/3 a aussi une infinité de chiffres et est lui rationnel.

(l’irrationalité de pi a été démontrée en 1761 par Lambert et sa transcendance par Ferdinand von Lidemann en 1882)





Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par dzik (2017-04-10 16:14:16) : Merci Galois pour cette contribution ... jusque là, ... j'avais compris ;-)
    par contre Pi = 3,14159265359 ...
    un peu de précision dans ce bas monde que diantre.
    Je plaisante bien entendu.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par galois (Date : 2016-10-16 06:49:25)


Confirmation wikipédia:

Dans le système international d'unités, on exprime le couple en newtons mètres (N⋅m). Un couple de 1 N⋅m appliqué à un axe représente un apport d'énergie de 1 joule (J) par radian, soit 2π J par tour. Un couple est homogène à un travail ou une énergie (en joules)

ps: pi n'est pas irrationnel parce qu'il a une infinité de chiffres, 1/3 est rationnel et a aussi une infinité de chiffres.

l’irrationalité de pi a été démontrée par Lambert en 1761 et sa transcandance par Ferdinand von Lindemann en 1882.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par galois (Date : 2016-10-16 06:23:08)


Ps:"" π = Pi = 3.1416... (nombre irrationnel car il y aura une infinité de chiffres après la virgule)""

ce n'est pas tout à fait ça, en fait pas du tout, car par exemple 1/3 est rationnel et a pourtant une infinité de chiffres après la virgule

L'irrationalité de pi, un peu plus complexe que le nombre de chiffres, fut prouvée par Lambert en 1761, et sa transcendance par Ferdinand von Lindemann en 1882.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-10-16 08:52:19) : PI = 3.1415927 pour être précis !
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2016-10-16 11:57:34) : En effet, un nombre irrationnel est un nombre qui ne peut être réduit par une fraction. Je tacherai de relire l'article afin de corriger toute approximation éventuelle.
    Pour Wanu, sache que personne ne connait précisément le nombre Pi car il a une infinité de chiffres après la virgule (des supercalculateurs continuent de calculer cette suite de nombres, mais c'est sans fin ...).
    Enfin, il y aurait beaucoup de choses dire sur Pi, de quoi même faire un site à part entière !

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par galois (Date : 2016-10-16 06:05:16)


En fait c'est la définition du couple qui pose réellement problème. La puissance est un débit d'énergie, donc en joule par seconde.

le couple lui est en N.m donc en joule, c'est une énergie. C’est là qu'est le paradoxe. il est donc de même unité qu'un travail, c.a.d. force x longueur.

Ce couple, force x longueur perpendiculaire au vecteur force doit être vu comme une force x une longueur curviligne sur la trajectoire de déplacement de l'origine de la force. ces formulations doivent être vu comme équivalentes pour pouvoir voir le couple comme un travail. C'est là qu'est la difficulté.

Ceci ce confirme par le fait sur un cercle de 1 m de rayon, un angle de 1 radian intercepte une longueur 1 m. Or le rayon est perpendiculaire au cercle sur lequel l’angle de 1 radian permet de mesurer une longueur de 1 rayon (1m ici).
C’est cette équivalence qui permet de prendre la distance de 1 m dans le sens de la force pour obtenir C=W=Fxd et donc de voir le couple comme un travail, donc une énergie en joule compatible avec les N.m habituels.

c'est bien ce qu'on retrouve dans la formule P=C.w
avec (oméga, vitesse angulaire)w= 2 pi N , N en tour par seconde
avec P en j/s = N.m/s puisque w est en » /s « , le radian étant sans dimension.

Cette vision des choses reste paradoxale, non confirmée, mais la seule pour le moment qui me permette de pouvoir voir notre couple en N.m donc en joule , comme une énergie, un travail au sens physique du terme !




Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par agalois (2016-10-16 06:29:04) : on retrouve cette formulation dans wikipédia à "couple"

    Dans le système international d'unités, on exprime le couple en newtons mètres (N⋅m). Un couple de 1 N⋅m appliqué à un axe représente un apport d'énergie de 1 joule (J) par radian, soit 2π J par tour. Un couple est homogène à un travail ou une énergie (en joules), mais il est préférable, pour éviter les confusions, d'exprimer cette grandeur dans l'unité qui rappelle comment elle est définie2.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par RD (Date : 2016-10-09 13:23:30)


L'exemple qui me parle le mieux, à mon niveau..

je suis sur mon vélo.
je ne m'intéresse qu'à ce qui se passe au niveau de mon pédalier.
j'ai 2 vitesses sur ce pédalier, soient 2 plateaux différents: un grand et un petit.

pour une même énergie dépensée, au départ-arrêté:
avec mon petit plateau, je ressens la puissance (et tourne + vite).
avec mon grand plateau, je ressens le couple (et tourne - vite).


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par RD (2016-10-10 20:23:47) : euuuuhhh..
    ou alors c'est l'inverse..

    avec mon grand plateau, je ressens la puissance
    avec mon petit plateau, je ressens le couple

    ..c 'est peut-être + logique comme ça
  • Par RS sport F1 (2017-08-18 13:55:48) : Non, c'était bien la 1ère fois ! Avec le petit plateau, la puissance provient de la vitesse de rotation malgré un effort moindre à la pédale. Le grand plateau exige de la force (du couple). "Essence vs Diesel", Armstrong vs Ullrich... lol !

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par momo (Date : 2016-09-18 13:58:29)


Salut, je rebondis sur ce topic pour vous dire la façon dont je comprend les choses.

La puissance est une grandeur théorique que l'on utilise pour étudier les performances et comparer les moteurs.
Le couple lui correspond à la réactivité du moteur, c'est sa capacité à vaincre les efforts résistants. Mathématiquement cela se traduit par l'équation suivante :
dω/dt=couple moteur - ∑▒〖couple résistant〗
analyse : dω/dt correspond à l'accélération angulaire
∑▒〖couple résistant〗 c'est l'ensemble des couples résistants qui empêchent le moteur de tourner
ainsi plus l'écart est important plus l'accélération angulaire sera importante
cdt



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Ketje (Date : 2016-08-17 20:44:44)


Je compare la puissance à une homme qui me tape fort dans le dos et me fait bouger de quelques dizaines de centimètres.
Le couple, ce même homme qui me pousse dans le dos et me fait avancer d'un mètre.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2016-08-19 08:34:01) : Je ne saurais dire si cette comparaison est vraiment correcte ...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par momo (Date : 2016-07-22 18:40:08)


A confirmer mais le couple est la force qu a l explosion a pousser le piston,bas regimes:forte poussee mais pas nombreuses,regimes moyens (4000 tours)forte poussee plus nombreuses puis le regime augmentant, le remplissage diminuant,la force qui pousse les pistons diminue mais elle pousse plus souvent (5,6000fois/min)donc on gagne en puissance ensuite apres 6500 tours env.(moteurs normaux),le remplissage est si faible que la force de l explosion ne pousse plus les pistons suffisament d ou chute de puissance.N hesitez pas a me dire si ce que j ai ecris n est pas clair ou errone



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par lemarseille (Date : 2016-06-22 00:29:10)


Finalement pour comprendre la notion du couple moteur par rapport a la puissance y a pas mieux que l'éxemple du moteur diesel du camion ,un couple plus important pour l'attraction a bas régime.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par thols (Date : 2016-05-09 15:01:30)


Très bon sujet mais j'ai une question, le couple depend quoi? je parle de ses paramétres qu'on prendra en compte.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par momo (2016-09-18 13:26:21) : Le couple dépend maintenant avec tous les accessoires de plusieurs choses :
    - du taux de remplissage des cylindres (turbocompresseurs, nombre de soupapes)
    - quantité de combustible
    - qualité de la combustion ( pression, taux d'oxygène, diffusion )

    cdt

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Jadiyah (Date : 2016-03-20 10:14:06)


Schématisons le sujet. Prenons une masse (celle de la voiture), un levier et un point d'appui. Le couple sera le bras de levier facilitant le déplacement de cette masse (plus le levier est grand, moins d’effort j'ai à fournir) : l'accélération.
La puissance est la "force" , l'effort, avec laquelle j’appuie sur mon levier : la vitesse.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Z1X11 (Date : 2016-02-24 14:17:51)


Bravo pour ce site, très bien fait.
J'ai retenu il y a bien longtemps une explication du couple que je n'ai pas vu dans vos remarques et que je tiens à vous faire partager:
Si le moteur a couple de30 NM ce qui est équivaut à 30 m/kg
Cela veut dire que votre moteur serait capable de supporter le poids d'un kilo sur une barre de 30 mètres de long


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-02-24 16:06:13) : C'est une façon de voir les choses !
  • Par Coquille (2016-04-02 08:24:33) : 30N.m = 3 daN.m = 3 kg.m
  • Par mecano 516 (2016-04-06 02:29:50) : 30 N.m c'est 3(Kg)*10(N/s*2)=3 daNm la suite reste peu convaincante pour nous expliquer les deux concepts(couple/puissance) de maniére pédagogique...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Maxime302 (Date : 2016-01-16 17:29:44)


Bonjour, article très intéressant. Cependant, il y a une chose que je ne comprend pas. Comment la vitesse de rotation va-t-elle agit sur le couple ? Pourquoi le couple augmente-il pour atteindre un point culminant à X000 tours/minute, puis diminue-t-il ?

Merci d'éclairer ma lanterne.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2016-01-17 09:13:34) : Question pas évidente ... Je dirais que ce que l'on perd au niveau du couple dans les tours on le gagne dans l'inertie de rotation (vitesse plus élevée).
    Si d'autres ont une explication détaillée qu'ils n'hésitent pas !
  • Par momo (2016-07-22 18:10:05) : parce qu avec l augmentayion du regime les cylindres se renplissent de moins en moins en melange (air/essence/)donc chaque explosion a moins de force,mais comme il y en a plus a la minute on gagne quand meme de la puissance jusqu a ce que le regime soit si eleve et l admission si faible que la puissance chute.c est pour ca qu on met des turbo, pour remplir plus les cylindres dans les regimes moyens et eleves

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par New (Date : 2016-01-15 00:10:28)


Bonjour,

Pour un certain véhicule (que je ne citerais pas car je ne sais pas si j'ai le droit) on nous annonce via le catalogue: 156Nm maxi à 4000tr/min.
Et le moteur dispose de 102ch Din soit autours de 75kW.
Or d’après votre courbe pour 75Kw à 4000tr/min je devrais être autours de 195Ch din.

conclusion mon véhicule ( 102Ch din avec 156Nm maxi à 4000tr/min) risque de ne pas durer longtemps. Car pour atteindre une certaine vitesse faudra constamment changer vitesse .Et au contraire une voiture avec un couple plus élevé à une plus faible vitesse (tr:min) : le changement de vitesse se fera beaucoup moins souvent.et le moteur en sera prolongé et mieux préservé.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par New (2016-01-15 09:07:15) : je voulais écrire bien sûr (je rectifie une petite erreur) :

    "Or d’après votre courbe pour 75Kw à 4000tr/min je devrais être autours de 195 Nm"
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2016-01-15 09:29:28) : Il ne faut pas se fier à cette courbe fictive qui sert d'exemple. Chaque moteur a ses propres courbes de puissance/couple.
    IL vous faut trouver la votre (avec donc un pic à 156 Nm pour la courbe de couple à 4000 t/min et un pic à 102 ch à je ne sais combien de t/min puisque vous ne l'avez pas indiqué..)
    En revanche il n'y a aucun soucis à citer l'auto et le moteur concerné, vous avez le droit !
  • Par New (2016-01-17 11:46:08) : Je vous remercie de votre réponse claire et très utile. Concernant la vitesse à 102Ch, on nous donne(catalogue): 75kW CEE(mai) soit 102ch DIN à 5 500 tr/min.
    Peut on apprécier la qualité de ce moteur au vue de ces données? ou faudrait-il d'autre informations?

    Cordialement

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par monomaniak (Date : 2015-10-30 08:52:02)


Bonjour, beau sujet, très interessant mais qui ne répond pas à une question que je me pose depuis longtemps dont personne a su me répondre de manière convaincante :
C'est simple: P=C x w donc les courbes C et P d'un véhicule doivent évoluer de la même façon (proportionnelle à w), or ce n'est jamais le cas. Pourquoi????
Merci de l'éclairer.


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2015-10-30 11:47:52) : Je vais essayer de répondre à cette question qui est aussi intéressante que subtile.
    La courbe puissance est le résultat d'une multiplication entre deux choses qui évoluent différemment. La courbe P ne suivra donc pas forcément la même trajectoire que l'une de ses composantes (le couple en ce qui vous concerne).
    J'ai d'ailleurs ajouté une courbe de puissance dans l'article pour mieux se visualiser la chose.
    On remarque que la courbe de puissance continue de grimper quand celle du couple descend. C'est parce que le régime moteur continue de grimper, ce qui compense la baisse du couple (il grimpe donc plus vite que le couple ne descend, ce qui permet à la courbe de puissance de continuer sa progression vers le haut. Il n'y a donc pas de synchronisation avec la courbe de couple).
    Par le calcul maintenant en prenant deux points:
    Prenons un point à 4000 t/min : (3.14 X 195 Nm X 4000) / 1000 / 30 = 81 KW
    Puis un deuxième à 5000 t/min là où l'une monte et l'autre descend : (3.14 X 190 Nm X 5000) / 1000 / 30 = 99 KW
    >> La courbe de puissance monte alors que celle du couple baisse car le régime moteur a suffisamment grimpé pour que le résultat final (qui est la puissance en KW) soit en hausse.
    J'espère que la démonstration vous aura convaincu et que vous l'aurez bien comprise. Si d'autres ont une meilleure explication ou des choses à contredire qu'ils n'hésitent pas !
  • Par slaine (2015-11-29 19:21:35) : Monoma,iak ta remarque serait bonne si le couple était multiplié par une constante or ce n'est pas le cas de la vitesse de rotation.
  • Par James (2015-12-13 13:52:08) : Les 2 son liées jusque-là ok
    Mais prenons un exemple concret
    La Fiat Stilo avec le JTD 140 CV et
    la Peugeot 307 avec le 2L HDI 136 cv
    La Fiat stylo à 4 CV de plus que la Peugeot 307 et pourtant la 307 à 30 Newton Mètre de couple en plus
    Pourquoi est-elle moins puissante avec un couple supérieur ?
    Si on mettait ses de voiture sur un circuit avec le même pilote qui s'affronteront l'un l'autre laquelle des 2 motorisation prendrais l'avantage sur l'autre avantages à la puissance ou au couple ?
  • Par Solitaire2511 (2016-07-25 08:13:37) : Ça dépendra de la vitesse de pointe, la démultiplication de la boite de vitesse, le poids du véhicule, aérodynamisme etc.. pas si simple que ça, il n'y a pas que le moteur qui compte !

    Sinon pour répondre simplement en supposant que tout est identique à 100% en théorie la plus puissante devra aller un peu plus vite mais si sur le circuit tu as de nombreuses côtes celle avec le couple prendre l'avantage et encore plus si c'est en sortie de courbe ou tu dois à nouveau accélérer plus bas. Couple = force & Puissance = vitesse pour schématiser dans ton exemple.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par xenus (Date : 2015-07-26 09:25:51)


Pour expliquer couple et puissance je compare deux cyclistes roulant a la meme vitesse mais avec des braquets differents (pignons differents ) .l'un va pedaler lentement (fort couple sur les pedales!) l'autre va pedaler rapidement (faible couple ) mais tous les deux fournissent la meme puissance aux roues de leurs velos


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2015-07-26 10:13:02) : Belle démonstration et comparaison !
  • Par xbilal (2015-08-24 00:41:44) : même vitesse, même puissance, donc forcément même couple ?? je crois que cet exemple est mal expliqué
  • Par Khouubz (2015-09-10 22:03:30) : je ne pense pas qu'il voulait parler de la vitesse de translation des cyclistes ( qui est la même) mais bien de la vitesse de rotation du pédalier.
  • Par Yuyu (2016-01-13 11:39:10) : Si j'ai bien compris. Ils se déplacent à la même vitesse, fournissent la même puissance sauf que celui qui à moins de couple doit pédaler plus rapidement que l'autre pour compenser ce manque.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par jo-x (Date : 2015-04-25 05:46:18)


Le couple est la force du moteur, c'est lui qui détermine la poussée au démarrage, l'accélération de la voiture, la tenue en côte... La puissance est l'énergie thermique crée par le moteur, elle détermine principalement la vitesse de la voiture par rapport au rapport de vitesse engagé (par exemple: une voiture de 75ch en 1ère vitesse atteint environ 25 km/h et une voiture de 150ch atteint environ 40 km/h en 1ère vitesse...) j'èspère que j'ai été assez clair.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par thiguivapa (2015-10-21 20:22:38) : avec le même rapport de démultiplication de la premiere, du même couple de pont, et le même développement linieaire des roues bien évidement...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par rodolphe888 (Date : 2015-04-22 01:34:23)


Le couple permet à une voiture un départ très rapide et la puissance permet de monter a une haute vitesse (200km/h). Rien de plus simple


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2015-04-22 11:16:08) : Merci pour ce cours magistral !
  • Par mattj (2016-04-07 01:51:26) : oui mais c'est faux

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2015-04-20 16:36:28)


C'est pas clair du tout tout ça.........



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par irique (Date : 2015-04-10 21:57:10)


Si on veut un moteur puissant,est-ce-que c'est le couple qui est important ou bien la vitesse


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2015-04-10 22:43:22) : Le couple de la voiture = poussée de la voiture
    La puissance s'exprime en CV et KW
    Le couple moteur x régime moteur = Puissance moteur
    Ex : Un Vl puissant mais avec un couple faible obligera son conducteur à descendre un rapport pour effectuer un dépassement. Plus vous avez de couple, plus la voiture sera puissante, cdt.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2015-04-11 10:33:15) : Si on veut un moteur puissant, il faut un moteur puissant ... Il suffit de regarder les "chevaux" tout simplement.
    Le couple est "l'une des caractéristiques dans la manière dont arrive la puissance".
    Un diesel aura généralement un couple plus important dans le bas du régime moteur, ce qui permet d'avoir de la poussée sans avoir à grimper haut dans les tours. Un moteur essence a un couple plus bas mais il est étalé sur une plus grande plage de régime : il faut donc monter plus haut dans les tours pour obtenir plus de poussée.
    Enfin, dire qu'un moteur a 300 nm de couple reste très simpliste puisque ce couple n'est présent que sur une plage limitée du régime moteur. Et parfois il vaut mieux un moteur qui donne 300 nm de couple sur une plage de 2000 t/min qu'un autre qui en offre 350 sur 1000 t/min. Pour comparer parfaitement deux moteurs, il ne faut pas se limiter à cette seule donnée mais il faut idéalement voir les courbes de puissance et de couple et les superposer (sachant aussi que la transmission est déterminante ... Etagement des rapports de boîte)
  • Par pila (2015-11-06 17:44:06) : très bonne l'explication sur l'intéret d'avoir un couple élevé sur une longue plage de régime: A puissance identique de moteurs, cela s'obtient généralement par l'augmentation de la cylindrée, ce qui a été la tendance, il y a 15-20 ans...Depuis, avec la généralisation des turbos qui gavent mieux, à hauts régimes, les moteurs en air, on arrive au même résultat avec des moteurs plus compacts, moins lourds et qui consomment moins. Voilà pour les conséquences pratiques!!

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Kurt (Date : 2015-03-14 10:41:24)


Bonjour, je ne comprend pas, si la puissance est le résultat du couple multiplier par la vitesse de rotation, pourquoi, dans un graphique avec des courbe de couple et de puissance, on voit le couple attendre le maximum puis diminuer a un certain régime (dans une voiture) alors que la puissance continue de croître? Merci pour tout c'est article, bien intéressant.


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par markus777 (2015-05-04 13:38:19) : c'est parce que au fur et à mesure que le nb de tours augmente le couple diminue (les contraintes mécaniques demandent trop d'énergie) , le moteur a moins de couple mais il peut accélérer encore mais moins fort.
  • Par miika (2015-12-03 23:04:27) : surtout ton remplissage moteur, couple max= meilleur remplissage = tours ou ton moteur a la plus grosse PME....
  • Par mattj (2016-04-07 01:58:26) : idem ce que dit markis777 c'est n'importe quoi perso à 6000tr/m j'ai moins de couple cas 3000tr/m mais ma voiture pousse beaucoup plus fort à 6000tr/min c'est grve de confondre l
  • Par ririk (2016-05-13 02:25:30) : Dans l'absolu c'est belle et bien la puissance (et non seulement le couple) qui engendre l'accélération ainsi si à un régime donné vous disposez d'une puissance importante alors la poussée résultante en sera d'autant plus forte.
    Pour sortir de la puissance soit vous agissez sur le couple (moteur diesel) ou soit vous agissez sur le régime (moteur essence) voire même les deux, cela en vertu de la formule P = C w.
    Un moteur diesel moderne (tdi,hdi,dci...) grâce à un couple généreux à bas et mi-régime disposera d'une bonne capacité d'accélération et de reprise sur cette plage de régime . Cette disponibilité précoce d'une grande partie de la puissance le rend particulièrement commode et agréable à l'usage .
    Un moteur essence de puissance équivalente devra monter haut dans les tours pour exploiter son potentiel d'accélération compensant ainsi son couple moins important par un régime moteur élevé d'ou l'utilisation intensive de la boite de vitesse ce qui lui confère un caractère plus sportif.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Co (Date : 2015-01-07 11:52:43)


Oui c'est assez bien expliqué.
Je résumerais pour ma part en disant que pour avancer, une voiture a besoin d'énergie (qui deviendra de l'énergie cinétique). Cette énergie lui est délivrée sous forme de puissance, car la puissance correspond à une énergie par une quantité de temps (on peut faire l'analogie avec un débit d'eau, qui correspond à un volume par quantité de temps).

Et plus en détail, cette puissance, on peut lui transmettre soit à l'aide d'un grand couple et d'une petite vitesse (par exemple, un moteur d'ascenseur qui pourrait monter des charges très lourdes mais pas très vite), soit avec une grande vitesse mais avec un faible couple (moteur qui monte très vite mais que de faible charge). De toute façon, la boite de vitesse peut se charger d'homogénéiser ces moteurs.

On peut également faire l'analogie avec le vélo: pour une vitesse du vélo donnée (donc une puissance donnée, nécessaire à compenser les pertes par frottement), soit vous mettez une grande vitesse et vous n'avez pas à pédaler vite mais vous devez appuyer fort sur les pédales =>couple élevé/vitesse faible, soit vous mettez une petite vitesse et vous pouvez pédaler sans appuyer fort mais vous devez pédaler très vite => couple faible/vitesse élevé)



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Jim's (Date : 2014-11-26 15:54:26)


Les sujets sont toujours aussi intéressant et très très bien fait ! Franchement bravo et Merci !

Et l'exemple du petit moteur de mécano et très pertinent !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2014-11-26 18:10:10) : Merci du fond du coeur !
  • Par sergearnoux@gmail.com (2014-12-26 22:13:11) : Il peut y avoir un couple max sans vitesse de rotation donc puissance nulle

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Fonctionnement d'une auto

Fonctionnement d'un moteur  
(85 commentaires )
Moteur à compression variable  
(1 commentaires )
L'admission d'air  
(6 commentaires )
L'allumage d'un moteur essence  
(30 commentaires )
Sonde lambda  
(18 commentaires )
Lubrification avec carter sec  
(4 commentaires )
Le calorstat / Thermostat  
(10 commentaires )
La segmentation d'un moteur  
(20 commentaires )
Reniflard  
(18 commentaires )
Le collecteur d'admission - tubulure  
(20 commentaires )
Double arbre à cames en tête  
(8 commentaires )
Soupapes  
(15 commentaires )
Arbres à cames  
(13 commentaires )
Boîtier Papillon  
(151 commentaires )
Fonctionnement de la distribution  
(42 commentaires )
Fonctionnement du débitmètre  
(77 commentaires )
Fonctionnement de la vanne EGR  
(76 commentaires )
Fonctionnement d'un alternateur  
(48 commentaires )
Refroidissement moteur  
(47 commentaires )
Circuit de carburant / injection  
(45 commentaires )
Injection monopoint et multipoint  
(7 commentaires )
Fonctionnement de l'injection  
(54 commentaires )
La Dump Vavle : principe  
(1 commentaires )
Fonctionnement des moteurs bi-turbo  
(3 commentaires )
Fonctionnement du wastegate  
(12 commentaires )
Fonctionnement du turbo  
(89 commentaires )
Fonctionnement du Quattro d'Audi  
(0 commentaires )
Embrayage multidisque  
(3 commentaires )
Technique du double débrayage  
(5 commentaires )
Emetteur et récepteur d'embrayage  
(20 commentaires )
Le convertisseur de couple sur BVA  
(55 commentaires )
Le différentiel : principe  
(4 commentaires )
Fonctionnement d'une boîte de vitesses  
(172 commentaires )
Fonctionnement de l'embrayage  
(61 commentaires )
Fonctionnement du FAP  
(48 commentaires )
Fonctionnement du catalyseur  
(8 commentaires )
Ligne d'échappement  
(24 commentaires )
Système de freinage IBS / By Wire  
(1 commentaires )
Calcul des distances de freinage  
(4 commentaires )
Frein à tambour  
(2 commentaires )
Types de disques de frein  
(3 commentaires )
Freinage : facteurs déterminants  
(3 commentaires )
Géométrie des trains roulants  
(5 commentaires )
4 roues directrices : fonctionnement  
(2 commentaires )
Les types de châssis  
(0 commentaires )
Suspension pneumatique  
(5 commentaires )
Choix de jantes  
(2 commentaires )
La direction assistée  
(191 commentaires )
Suspension active et semi-active  
(8 commentaires )
Roulement à bille  
(1 commentaires )
Angle de carrossage  
(7 commentaires )
Amortisseur et suspension  
(18 commentaires )
Rôle de la barre stabilisatrice  
(28 commentaires )
Le capteur PMH / vilebrequin  
(24 commentaires )
Le chauffage : principe  
(9 commentaires )
Climatisation : le principe  
(79 commentaires )
Kit protoxyde d'azote Nitrous / N2O  
(0 commentaires )
Pompe à essence  
(5 commentaires )
Pompe de gavage  
(224 commentaires )
Le boitier ABS  
(8 commentaires )
Fonctionnement de l'ABS  
(9 commentaires )
Hybrid Assist de Renault  
(2 commentaires )
Fonctionnement des voitures hybrides  
(18 commentaires )
Rôle et fonctionnement des relais  
(2 commentaires )
Eclairage Led matriciel / Matrix Led  
(0 commentaires )
Le moteur électrique  
(1 commentaires )
Vitres électriques  
(46 commentaires )
Phares automatiques  
(1 commentaires )
Essuie-glace automatique  
(2 commentaires )
Le démarreur  
(34 commentaires )
Fonctionnement de l'AFU  
(2 commentaires )
Fonctionnement de l'ESP  
(25 commentaires )
Fonctionnement des phares au Xénon  
(5 commentaires )
Fonctionnement du radar de recul  
(10 commentaires )
Fonctionnement Stop and Start  
(3 commentaires )
Rapport entre cylindrée et puissance  
(11 commentaires )
Moteur transversal et longitudinal  
(7 commentaires )
Différence entre puissance et couple  
(37 commentaires )
Savoir lire une fiche technique  
(3 commentaires )
Aides à la conduite  
(1 commentaires )
Les différents segments du marché  
(2 commentaires )
Moteur en ligne VS moteur en V  
(3 commentaires )
Moteur à injection d'eau  
(5 commentaires )
Système Pantone  
(19 commentaires )
Boîte CVT à variation continue  
(4 commentaires )
La boîte épicycloïdale (BVA)  
(4 commentaires )
Lubrification d'un moteur  
(17 commentaires )
 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)