Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 17/05/2024

Les meilleures boîtes automatiques du marché

Si la boîte automatique peut paraître géniale, beaucoup de conducteurs restent méfiants, à juste titre, vis à vis de la fiabilité et de l'agrément. Le but de cet article est donc de faire le point sur ces différents aspects.

A lire aussi :

Fiabilité et agrément des boîtes de vitesse automatiques robotisées


 

Reprenant l'architecture des boîtes manuelles traditionnelles, un robot (actionneurs électro-hydrauliques ou électro-aimantés) s'occupe d'embrayer/débrayer et de passer la vitesse à la place du conducteur. La fiabilité dépend donc directement du robot et de son pilotage (capteurs, actionneurs et calculateurs), généralement électro-hydraulique. Les plus fiables sont les versions qui sont uniquement électriques, telle la Easy-R de Dacia.
L'usure est aussi un paramètre à prendre en compte vis à vis des boîtes à convertisseur. Ici il y a plus de pièces internes mobiles qui s'entrechoquent et vont au contact, exactement comme dans une boîte mécanique (c'est la même architecture).
On a donc ici des usures côté pignons, synchros, fourchettes, tringlerie connectée au actionneurs automatiques, embrayage(s). Bref, les boîtes pilotées sont des transmissions mécaniques dont on a automatisé le fonctionnement (pilotage des rapports d'un côté et l'embrayage de l'autre).
Si les petites DSG premier prix sont moyennement robustes (notamment des embrayages secs fragiles), c'est une tout autre histoire avec une DKG de M4 évidemment ... Comme souvent, la robustesse et la longévité dépendent du calibrage, et sur ce genre de sportive c'est plutôt du lourd afin de faire face aux forts couples.
Notez aussi que les boîtes double embrayages bénéficient d'une conception bien plus sérieuse que les simples embrayages, car c'est la même équipe qui a conçu la boîte et le bloc qui la pilote (appelé mecatronic). Sur les simples embrayages ce sont des ingénieurs qui conçoivent un robot à mettre sur une  boîte mécanique qui a été développée par d'autres personnes ... C'est donc un bricolage pas cher mais pas toujours robuste.


Simple embrayage en haut et double embrayage en bas


Deux types de robotisées pour un fonctionnement quasi identique

  • Simple embrayage : ce type de boite présente une rupture de charge entre le passage des rapports. Son agrément est plus ou moins bon selon les marques, une BMP de PSA tout comme une ASG de Volkswagen sont lentes et même souvent hésitante (en particulier pour la BMP) alors qu'une SMG se révèle bien plus intéressante (mais bien plus coûteuse ..)
  • Double embrayage : il n'y a presque aucune rupture de charge entre les rapports puisque la boîte "pré-enclanche" un rapport en avance (grâce aux deux embrayage. Pendant que l'un travaille, l'autre enclenche la vitesse supérieure pour plus de rapidité). Comme exemple nous citerons les DSG, EDC, DKG et PowerShift. Voir ici pour plus d'infos. Le soucis de ce type de transmission est d'être très lourd (deux demi-boîtes pèsent plus qu'une seule) ... Le terme général pour cette transmission est DCT pour Dual Clutch Transmission.

ATTENTION : contrairement aux autres technologies exposées ici, ces types de boîtes ont un embrayage qui s'use (sauf multidisque à bain d'huile), un entretien à prendre en compte. Un robot qui travaille mal (déprogrammé) pourra user de manière précoce l'embrayage.


Ici ce n'est pas une boîte robotisée mais une mécanique. Toutefois, comme c'est exactement le même principe et la même architecture (sauf double embrayage qui scinde la boîte en deux autres petites) je ne me suis pas privé ...


Au final, ce type de boîte automatique (donc robotisée, simple ou double embrayage) est celle qui est la plus exposée aux problèmes, le pilotage des embrayages et des fourchettes (dans la boîte) est souvent ce qui lui fait défaut, tout comme les embrayages usés précocément sur les versions à embrayages secs (sur les voitures les plus courantes, car ce type d'embrayage est moins cher à produire).

Dernière chose, il faudra distinguer les nouvelles boîtes à double embrayage de type E-DCS6 de Stellantis qui doit prouver sa pérennité dans le temps. Il s'agit en effet d'une boîte hybride électrifiée novatrice qui a des originalités techniques en son sein (et il faut donc s'assurer que tout soit bien pensé ...).

Fiabilité et agrément des boîtes de vitesse automatiques à "variation continue"

Cette transmission, qu'on appelle CVT (Continuously Variable Transmission),  fait gagner en confort car elle supprime les à-coups entre les passages de vitesse (normal il n'y a plus de vitesse à passer !). En termes de fiabilité c'est surtout la grande simplicité qui amène de la pérennité : un convertisseur de couple, une courroie et deux variateurs et c'est tout ! Sans oublier que la douceur de fonctionnement permet de préserver l'ensemble de la transmission, pas d''à-coups comme sur les boîtes robotisées et mécaniques. Quant à la courroie elle est généralement métallique, ce qui garantit une bonne pérennité.


Hélas, si en théorie c'est fiable, il y a trop de contre exemples pour ne pas vous alerter et vous inciter à être extrêmement méfiant ... Quels exemples : Multitronic, X-Tronic, Autotronic etc. Les cas de boîte CVT à éviter sont trop nombreux.
Il faut toutefois bien distinguer le CVT hybride de Toyota qui n'exploite pas du tout le même mécanisme. Et pour le coup, l'e-CVT est extrêmement fiable.


 

Niveau sensations, ce type de boîte est très étrange puisque le régime reste constant pendant l'accélération. Il n'y a donc aucune rupture de charge comme sur une mobylette/scooter. Cependant, les dernières générations sorties peuvent simuler des rapports en mode Sport/Séquentiel. Le passage des faux rapports est alors relativement rapide (au lieu d'être progressif et de s'ouvrir progressivement comme cela fonctionne sur le mode automatique, le variateur fonctionne par à-coups pour créer des démultiplications cloisonnées. Sur certaines autos cela est impossible, tel les Toyota avec E-CVT : dans ce cas ce sont les hauts parleurs qui simulent le bruit d'un moteur et de passages de rapports ... Très artificiel et peu convaincant dans les faits).
Question fiabilité, le système est difficile à prendre en défaut puisqu'il n'y a pratiquement pas d'usure dans son fonctionnement, l'embrayage étant généralement assuré par un convertisseur de couple hydraulique (il faut bien que le moteur puisse tourner à l'arrêt, il sert donc d'embrayage de départ). Même si encore une fois ce type de boîte est très présent sur notre liste noire des boîtes automatiques à éviter.
Niveau usure c'est donc limité car les courroies tiennent bien la durée et le convertisseur de couple n'est pas un organe qui s'use vite (une petite vidange tous les 60 000 km idéalement). Bref, un système viable mais franchement peu excitant à utiliser ...




 

Fiabilité et agrément des boîtes de vitesse automatiques à "convertisseur de couple"

Il s'agit là de la transmission automatique la plus répandue et la plus ancienne. C'est l'une des plus robustes car la technologie est maîtrisée depuis des lustres (USA) et sa conception même est faite pour durer. Peu de pièces subissent des contraintes, c'est avant tout l'huile qui la prend en charge. Du côté du convertisseur c'est son brassage qui fait le lien entre moteur et transmission (turbine et pompe) à la place de l'embrayage. Et à l'intérieur, ce sont les embrayages multidisques qui subissent les changements de rapports et les contraintes de couple (encore une fois c'est l'huile dans laquelle baigne les embrayages qui souffre le plus : échauffement et brassage intensif).
Enfin, tout se fait ici en douceur au niveau des passages de rapports (même en mode sport avec des passages éclairs pour les plus modernes), ce qui garantit de choyer le reste de la transmission. Et donc cette douceur au quotidien permet de mieux conserver la mécanique contrairement à toutes les transmissions à trains parallèles.

A lire : fonctionnement des BVA à convertisseur de couple (trains épicycloïdaux)


 

Les modèles les plus connus sont : Tiptronic, Steptronic, 7G-Tronic / 9-G Tronic etc ... Elle est aussi indiquée par l'abréviation BVA qui dénomme généralement ce type de boîte.
Question fiabilité il n'y a pas de soucis à se faire car comme je l'ai dit le procédé est connu et fiabilisé depuis longtemps, mais surtout, ce système limite les frottements au niveau de l'embrayage et des autres pièces mobiles qui la composent. C'est en effet l'huile (dans le convertisseur et le circuit hydraulique qui pilote les embrayages et freins) qui subit toute les contraintes, il est donc généralement nécessaire de faire la vidange + crépine (filtre aimanté pour retenir les limailles de fer) tous les 60 000 km (ne le faites pas vous-même, ce n'est pas aussi simple qu'une vidange moteur). Il n'y a pas de miracle, une huile s'use et perd ses propriétés, même une "Long Life". Notez enfin que certaines boîtes ont l'huile du convertisseur séparée de l'huile de la boîte.


Enfin, sachez que ce type de boîte utilise des trains épicycloïdaux différents des trains parallèles des boîtes manuelles et robotisées. Un système un peu plus dur à comprendre (le changement de démultiplication se fait par des liaisons par embrayages multidisques) que sur les boîtes mécaniques mais dont la conception permet une très bonne longévité.




Trains parallèles : boîte mécaniques et robotisées


Trains épicycloïdaux : boîte auto à convertisseur
(exception chez Mercedes où ils ont intégré un embrayage multidisque sur certaines boîtes auto de versions AMG)

A lire aussi : fonctionnement du convertisseur de couple

Quelques exemples boîtes automatiques connues

PSA : BMP6/BMP5 (PSA)

La BMP6 (tout comme la BMP5) n'a pas très bonne réputation niveau agrément. Lenteur et à-coups sont les principales critiques faites à son égard (je confirme). En revanche, ne fustigeons pas trop cette boîte car j'ai personnellement validé des avis qui complimentaient cette transmission (des conducteurs qui n'étaient certes pas très ambitieux et exigeants). En gros, en conduite calme elle peut aller, dès que le rythme s'accélère elle est un peu à la traîne ...

PSA : ETG5/ETG6

Ce sont des BMP5/BMP6 qui ont été peaufinés par leurs ingénieurs et surtout par le marketing qui lui a principalement changé le nom. Toutefois, la base étant très moyenne, le résultat l'est toujours autant.

PSA : Sensodrive/2-tronic

Boîte robotisée à simple embrayage pour réduire les coûts. On est dans la même lignée que les BMP/ETG.

PSA : EAT6/EAT8

Boîte à convertisseur qui se révèle aussi très économique grâce à sa conception évoluée. Très recommandable comparée aux autres citées précédemment.

Dacia / Easy-R

Boîte robotisée simple embrayage pilotée par des électro-aimants contrairement à un système hydraulique sur les concurrentes (longévité théoriquement plus grande mais agrément qui reste mauvais).

EDC de Renault

Ford : Powershift

C'est la DSG de chez Ford. Donc une boîte robotisée à double embrayage. Les avantages d'une consommation réduite couplée à un agrément très bon. En réalité c'est une boîte Getrag, la même que l'EDC de Renault.

Ford Durashift

Boîte robotisée simple embrayage.

Fiat / Alfa Romeo: Dualogic/Selespeed

C'est une transmission robotisée à simple embrayage. Donc pas exceptionnelle ...

Fiat / Alfa Romeo : DCT/TCT

Ce sont les dénominations pour parler des boîtes robotisées à double embrayage.

Boîte SMG

Certes cette boîte robotisée n'a qu'un seul embrayage, pourtant l'agrément et la rapidité sont très satisfaisants. Principalement distribué sur les M3, M5 et M6 vous aurez compris que les ingénieurs qui ont planché dessus ne sont pas des "touristes".


 

Mercedes : Autotronic

C'est une boîte dite CVT à variation continue, le genre que l'on retrouve sur les hybrides japonaises (équivalent de la Multitronic de chez Audi)

Mercedes : 5G-Tronic / 7G-Tronic / 9G-Tronic

Boîte à convertisseur de couple, jusqu'à 9 rapports désormais.

Mercedes : 7G-DCT

Boîte double embrayage

Mercedes SpeedShift MCT

Boîte robotisée à simple embrayage (multidisques malgré tout) qui est une 7G-Tronic dont on a enlevé le convertisseur de couple pour y placer un embrayage piloté à la place.

Volkswagen / Audi / Skoda / Seat :  DSG/S-Tronic

C'est la boîte robotisée la plus réputée du marché avec son double embrayage. Les passages de vitesses sont extrêmement rapides, la surconsommation inexistante (ou presque, cela dépend du véhicule sur laquelle elle est montée) et sa fiabilité au rendez-vous (à part quelques personnes qui rencontrent un problème de bruit métallique, vu dans vos avis à de nombreuses reprises). A savoir que DSG = S-Tronic (histoire de différencier un peu pour le marketing)


Voici la DSG dans une Golf 7
 

BMW : Boîte DKG

C'est la boîte à double embrayage de BMW, elle est cependant beaucoup moins répandue que la DSG/S-Tronic. En effet, le Steptronic (convertisseur hydraulique) se retrouve encore pour majorité.

BMW : Steptronic

C'est la boîte auto qui incarne la grande majorité des BMW automatique. Elle est à convertisseur de couple.

Volkswagen : ASG

C'est boîte robotisée très moyenne qui ne doit absolument par être associée à une DSG ! En gros elle perd toutes ses qualités et on se retrouve avec un équivalent allemand d'une BMP6.


La boîte ASG est conçue pour ne pas couter cher, c'est pour cela que l'agrément n'a rien à voir avec une DSG et qu'on la retrouve dans des modèles peu chers comme par exemple ici sur la photo, où il s'agit d'une Volkswagen Up!
 

Audi : S-tronic (Audi)

Comme expliqué plus haut il s'agit d'une DSG rebadgée.

Volkswagen / Audi : Tiptronic

C'est la boîte traditionnelle (convertisseur de couple) par excellence, en gros elle est très agréable mais provoque une petite surconsommation et les passages de vitesses ne sont pas éclairs.


 

Audi : Multitronic  / CVT

La Multitronic de chez Vw est une boîte dite CVT. Ceux qui ont conduit plus jeune un scooter pourront mieux comprendre comment elle fonctionne et surtout quel est le ressenti. Il s'agit en fait d'une transmission à variation continue que l'on retrouve pas mal sur les Japonaises et en l'occurrence les versions hybrides. En gros le moteur cri et mouline dès qu'on appuie fort sur la pédale d'accélération, à bannir si vous aimez conduire sportivement. Si vous êtes du genre conduite pépère c'est tout bon.

Renault : QuickShift (Renault)

C'est une boîte robotisée à simple embrayage, rien de bien génial mais cela permet des économies en cas de casse car il s'agit d'une simple boîte manuelle pilotée par un robot. Moins cher à changer qu'une boite auto à part entière.

Nissan : X-tronic

Boîte à variation continue qui peut simuler des rapports en mode manuel. Pas extra en ce qui me concerne ...

Boîte EDC Renault

Dernière transmission Getrag acquise Renault, c'est une boîte robotisée double embrayage qui n'a pas grand chose à envier à la DSG, franchement. Elle peut cependant se révéler un peu moins tolérante (gestion électronique) par rapport à une DSG quand on conduit sportivement.


 

Toyota : MMT

Il s'agit ici d'une boîte robotisée à simple embrayage dont les performances et l'agrément sont limités. 

Toyota : X-shift

C'est aussi une boîte robotisée à un seul embrayage.

Toyota : Multidrive

Il s'agit d'une Boite CVT (variation continue), qui mouline un peu à la façon d'un scooter. Doux mais pas très réactif.

Volvo : geartronic

Boîte à convertisseur de couple

Classées par famille

BVA
à convertisseur
Robotisée
1 embrayage
Robotisée
2 embrayages
CVT
Steptronic BMP / ETG DSG / Stronic Multitronic
Tiptronic ETG EDC X-Tronic
7G/9G-Tronic Selespeed Powershift Speedgear
QTronic Dualogic DPF Hypertronic
Tiptronic Durashift 7G DCT Multidrive
Geartronic IShift DSC6  
Sportronic Sequentronic DKG  
Comfortronic Easytronic TCT  
Proactive 2-Tronic Twinamic  
  Quickshift TCSS  
  ASG    
  MMT    
  Softouch    
  Multimode    
  SMG    
  X-Shift    
  Easy-R    

Les soucis que vous avez rencontrés

Voici les derniers extraits tirés automatiquement des derniers avis postés sur le site (fiches essais).
 

Renault Arkana (2021)



1.3 TCE 160 ch Edc, 2022, rs line, 24706kms : La batterie accessoire qui tient un an avant de devoir la remplacer.Première révision avec remplacement de cette batterie, deuxième révision rebelote, et des messages d'avertissements.Boite EDC en mode dégradé. Renault ne trouve pas l'origine de mes problèmes.


Jeep Compass (2017)



Peugeot 2008 (2013-2019)



1.2 Puretech 82 ch etg5-49000-2015-alliage-allure-2015 : problème 1 injecteur hs en 2015 étant neuve


Volkswagen Eos (2006-2015)



2.0 TSI 210 ch Dsg6, 104000km, carat : Infiltration d'eau dans le coffre.Module de toit à changer.Fuite d'huile moteur.Fuite d'huile de boite.Casse de la boite suite au remplacement du mecatronic par volkswagen. En litige avec mon garage.


Volkswagen Golf IV (1998-2003)



1.9 TDi 115 ch Tiptronic 4 rapport ,175000KM , 2001, jante tôle, 3 porte : Rapport de la boite de vitesse auto ne passe pas à froid, et rapport passe très bien à chaud, si vous avez la solution ...Wolvagen disent que la boite ne ce vidange pas, j'y crois pas trop...


Audi A6 (2011-2018)



3.0 TDI 272 ch Audi A6 Avant 2017 V6 3.0 TDI 272 Quattro S-Line 110 000 km Jantes 20 pouces : Bien que le moteur soit fiable en lui-même, certains équipements externes laissent à désirer. Le problème rencontré était une fuite de liquide de refroidissement. Il s'agissait de la soupape de régulation, un problème reconnu par le constructeur et survenant généralement après 90 000 km. Le devis chez Audi s'élevait à 1 950 ¤.


Renault Clio 3 (2005-2012)



1.6 110 ch Boîte auto , voiture de 2007 : Acheté à 110000,130000allumage,135000 fuite huile cache culbuteur refuser au ct, portier arrière ne ce ferme plus eau qui est rentrer dans la prise et a tout oxydé , par grand froid boite auto bloqué , attendre que le moteur chauffe pour pouvoir partir. Joint de culasse hs 170000


Renault Megane 4 (2015)



1.5 dCi 110 ch Estate 2017 EDC Intens - 130 000km : - Amortisseur changer récemment, déjà fatigué - Jaunissement Feux Led - Ouverture main libre HS - Électronique non fiabilisé (nombreux bug ou indisponibilité) - Consommation électrique à l’arrêt (bientôt la 3 eme batterie)- Consommation de pneus - Gestion boîte auto mal conçu - Siège et mobilier bruyants - Climatisation capricieuse


Seat Leon 3 (2012-2020)



1.4 TSI 150 ch : Pompe à eau, boîte DSG (problématiques sur la boîte), panne électroniques


Skoda Karoq (2017)



1.6 TDI 116 ch Dsg 7 business : Serrure électrique. Gps. Boite dsg.


Renault Clio 5 (2019)



1.3 TCE 130 ch EDC, finition Intense, 15000 kms : La Boîte de vitesse automatique a dû être changée à 11000 kms ! Seul problème rencontré, mais de taille, entraînant une immobilisation de 3 mois entre juin et septembre...


BMW Serie 2 Active Tourer (2022)



218d 150 ch Boite auto, 52000 kms,jantes alu, finition luxury 2021 : Boite auto,HS à remplacer


Toyota Yaris 4 (2019)



116h hybride HSD 116 ch 20 000 km 2021 Yaris première : Si Toyota pouvait lire mon avis et trouver une solution. Batterie 12v hors service= batterie trop faible, tous les ans (batterie changée déjà 2 fois) Petit rouleur, je démarre 2 fois par semaine en région parisienne 10 km, les autres jours en vélo , je ne compte pas les longs trajets pour les vacances.Ma batterie se vide trop rapidement. Le concessionnaire me dit de rouler au moins 20 km 2 fois par semaine pour recharger ma batterie.Quand je laisse ma voiture à l'aéroport j'ai toujours peur qu'elle ne démarre pas.Obligé d'avoir un booster de batterie et de mettre un panneau photovoltaique pour maintenir la batterie.Toyota ne propose pas de solution de type coupe batterie et s'en moque royalement.Sinon j'adore ma voiture, sa boîte auto et sa faible consommation.


Renault Megane CC (2010-2014)



1.5 dCi 110 ch BOITE EDC 2014 GT LINE 162000 KMS : Achetée à 55000 kmsde temps en temps message capteur "démarrage en côte à contrôler" et "esc à contrôler" avec voyant service entretien et antipatinage orange en même temps puis retour à la normale en fonction de l'angle de gite du véhicule régulièrement message capteur "boite de vitesse EDC à contrôler" en gris sans voyant allumé avec passage en mode dégradé de la boite . Une fois le moteur arrêté puis redémarré retour à la normale


Renault Megane 3 (2008-2015)



1.5 dCi 110 ch CC EDC GT LINE de 03/2014 162000 kms : Achetée à 55000 kms .....problème de capteur "démarrage en cote à contrôler" et "ESC à contrôler" qui s'allument en orange avec voyant entretien et antipatinage en même temps et s'éteignent quelques minutes plus tard régulièrement en fonction de l'angle de gite du véhicule.Régulièrement problème de capteur de boite EDC "boite de vitesse à contrôler" mais qui s'affiche en gris sans autre voyant et qui met la boite EDC en mode dégradé. après arr^t du véhicule et coupure moteur.....au redémarrage tout rentre dans l'ordre


Fiat 500 (2007)



1.2 69 ch Fiat 500c Lounge 2011 1.2 69ch : - Boitier d'eau en plastique cassé sur Autoroute- Roulement de boite de vitesse HS autour des 60 000 km avec des gros morceaux de roulement partout dans la boite y compris derrière les joints spi.- Amortisseurs rouillés car les coupelles sont dans la baie de pare brise et HS à droite à 70 000 km. Un capuchon en plastique existe désormais pour éviter de longues heures de démontage- Faisceau de coffre sectionné car les fils sont MICROSCOPIQUES un peu après l'achat avec impossibilité d'ouvrir le coffre- Sellerie "semi-cuir" des Lounge (marron ou noire) qui se déchire toute seule dès son achat. Pour un poids plume de 60Kg c'est dire la qualité des garnitures de siège ...- Lève vitre conducteur dévissé de lui même , écrou retrouvé dans la porte suite à une inspection après un bruit de grelot en fermant la porte- Les feuilles d'étanchéité des portes ne sont pas collé au butyle ce qui fait qu'elles se décollent avec le temps, laissant entrer le froid et l'humidité - Soufflet de levier de vitesse déchiré vers 60 000 km également , le levier a beaucoup de jeu ce qui ne fait vraiment pas très flatteur- Airbag passager le CLOU du SPECTACLE . Si votre voiture est dehors dans une région ensoleillée votre airbag Passager Pousse la planche de bord et fini par le fissurer ( regarder sur les forum et les sites de ventes ).Fiat prend en charge à 100% le remplacement de la planche de bord pour les véhicules de moins de 10 ans. Manque de bol la mienne a plus et j'en suis au stade " gros champignon" près à ouvrir la planche.


Seat Ateca (2016)



2.0 TDI 190 ch 4drive dsg7 100000km 2017 : Boîte Hs 104000km valeur 9600 euros.Mecatronic de boîte Hs 63300kmRadiateur Hs à 90000km Pompe à eau Hs à 93000kmBoîte dsg 7 Hs à 104000 km


Renault Megane 4 (2015)



1.5 dCi 110 ch 180000km : Reçu neuve et gardé 3ans jusqu'à 180000kmA 30000 biellette de suspension 50000 reprog airlink PB de bluetooth qui se déconnecte sans prévenir, PB jamais résolu.80000 boîte de vitesse HS sans signe avant coureur pourtant elle n'aura jamais tracté et 80% d'autoroute.120000 affichage risque de casse moteur, injecteur défaillant.140000 haut parleur porte conducteur HS!??Plus de PB ensuite mais toujours cette impression d'un manque de fiabilité.


BMW Serie 6 Gran Coupe (2011-2017)



640d 313 ch Bva8, 135000kms, 2014, finition individual Xdrive. : Servotronic, pompe de lave glace, climatisation, batterie, divers problèmes électroniques.


Hyundai Tucson (2021)



1.6 Hybride rechargeable 265 ch : Bva hs a 50000 kmLes 3 Sondes lambda o2 à changées


Renault Captur (2013-2019)



1.2 TCE 120 ch 107000 : 5 mois sans pouvoir utiliser ma voiture et Renault n'assume pas sa responsabilité. L'été dernier, un voyant de panne s'est affiché sur mon véhicule. Jusque là, rien d'anormal. Ca arrive. C'est la suite de l'histoire qui n'est pas banale. Lancée à pleine vitesse sur l'autoroute, la voiture se met au point mort et ne répond plus. Arrêtée sur la bande d'arrêt d'urgence, elle finit par redémarrer. Le phénomène se répète plusieurs fois, à un rond-point, en ville ou sur la route départementale. J'étais inquiète car l'anomalie pouvait arriver n'importe quand et par sa dangerosité. J'habite seule avec mes deux enfants et n'ai qu'un véhicule. La rentrée des classes arrivait. Il fallait que je réagisse vite.J'ai voulu prendre rendez-vous dans un garage Renault mais ils ne pouvaient pas me recevoir avant 15 jours. Je me suis donc orientée vers un garage multi marque plus disponible, proche de chez moi et d'une ligne de bus.Le diagnostic est établi. Il faut changer le calculateur de la boîte automatique. J'accepte le devis à 1800 euros et la pièce est commandée. Mais la pièce n'arrive pas !Au bout de quelques semaines, je récupère mon véhicule qui encombre le garage. Ce dernier m'explique comment débrancher la batterie lorsque la panne se présentera à nouveau.Et j'attends... sans solution...- Mon assurance peut me prêter un véhicule seulement pendant 7 jours.- Renault me dit que mon véhicule n’est plus sous garantie et qu'ils ne peuvent donc pas me prêter une voiture le temps des réparations.- Le garage déconseille une réparation avec une pièce d’occasion.- Ma famille habite à 200 km.Je suis donc devenue experte du réseau de bus local.Fin octobre, je décide de contacter directement Renault qui enregistre ma réclamation. Fin novembre, je sollicite une association de consommateur et mon dossier passe "dans une cellule spécialisée du fait de la nature spécifique de votre demande". Renault avait été "sensible à la situation difficile que je leur exposais".Et la vie ne s'arrête pas. Je déménage et commence un nouvel emploi toujours sans voiture. 21 décembre Renault me contacte, fier d'avoir trouvé une solution. Ils vont devoir faire "beaucoup de papiers pour qu'une de leur usine puisse en relayer une autre. Mais en raison des congés de fin d'année, la situation n'aboutirai pas avant janvier".Le garage a reçu la pièce fin janvier et j'ai récupéré mon captur le 1er février. Aucun geste commercial n'a été réalisé car mon véhicule n'était pas immobilisé dans un garage Renault depuis plus d'un mois... c'est le process !Voila comment Renault fait face à ses responsabilités.


Audi A3 (2012-2020)



1.8 TFSI 180 ch Version berline en boite manuelle, 68.000km, 2016, jantes wings 19", finition full sline équipement complet : Aucun


Fiat 500X (2014)



2.0 JTD / Multijet 140 ch Fiat 500X - 4x4 - Boite auto -140 cv - diesel - 140'000 - Toutes options - nov. 2015 : Electronique déficiente depuis l'achat Tous les témoins (boite-moteur- airbag etc...) s'allument.Et cela paralyse toutes les commandes (choix mode 4x4-ordinateur de bord-réglages de l'auto, yc climatisation)Malgré plus de 2 ans d'utilisation et de nombreux RV (x7) pour tenter de trouver la panne avec le garage Fiat (vendeur), aucun progrès !


Peugeot 407 coupe (2005-2011)



3.0 HDI 241 ch V6 version GT de 2011 et 380 000 km au 01/02/2024. Noir Perla, intérieur cuir + toit ouvrant. : Boîte auto qui commence à donner des à-coups entre 200 000 et 350 000 km (voir ci-dessus) signes précurseurs l’été ???Faisceau de commande d’ouverture de coffre fragile.


Ford S-Max (2006-2014)



2.0 TDCI 140 ch Boite auto HS 100 000km ! : Boite auto HS, très fragileProblème électrique sur les rétroviseur rabattable


Renault Megane 4 (2015)



1.5 Blue dCi 115 ch 92 000 km, 2021, Buisness, Boite manuelle 6 rapports : - De nombreux broutements pendant plusieurs mois, puis de plus gros broutements avec un voyant signalant "injection a contrôler". Le moteur et la boite de vitesse on étés retirés, et ces désagréments étaient causés par de la calamine ou de l'AdBlue cristallisé (l'origine du problème n'était pas claire) dans un petit tuyau.- Système multimédia qui se coupe ou qui bug a certains moments sans raisons


BMW Serie 2 Active Tourer (2014-2022)



218d 150 ch Boîte auto 2019 16 pouces : Tube de connexion turbo vía admission 58000 kmBoîte de vitesse auto 65000 km électroniques Chaînes de distribution 90000 km2300¤


Renault Megane CC (2010-2014)



1.6 dCi 130 ch Bvm, 176000km, 2014, energy gt line : Plaquettes tous les ans.Disques par quatre tous les trois ans.Casse de la boite à 65000km un peu près.Casse turbo à 110 000km un peu près.Panne du toit à avant mes 120000km.Injection et vanne egr à 140000km un peu près.Climatisation à 145000km un peu près.Amortisseurs et triangles à 155000km un peu près.Re panne du toit à 170000km.Re casse du turbo à 172000km.Travaux effectués au début chez Renault puis dans un centre norauto et après dans un midas.


Volvo S60 (2010-2017)



1.6 D2 115 ch 166000 : Démarreur, dysfonction ponctuelle de la boite de vitesses automatique. 1 Haut parleur cassé. Tarifs du réseau des concessions Volvo


Renault Clio 5 (2019)



1.6 E-tech hybride 140 ch 42000km, fin 2020, intens : En deux ans juste un peu d'électronique puis la batterie a fait des siennes avec des messages alarmants.Le verdict sans appel hors garantie, changer le pack de batteries.Il a fallu six mois à Renault pour arriver à la réparer parce que le garage n'était pas compétent à envoyer ma clio dans un autre garage qui n'avait pas le temps. Sur six mois, cinq au volant d'une voiture de loc à 740e le mois. Pas un geste, pas une excuse, pas d'explication.A 25000e j'estime être en droit d'avoir une bonne voiture ce que la nenette à l'accueil ne l'estime pas Monsieur, une bonne voiture c'est mini 45000e de nos jours.A 45000e ce n'est pas une Renault que j'achète Madame.Des suites de ce changement de pack de batteries, la boite à crabot automatisée sans embrayage à synchronisation automatique, non mais un nom impossible à retenir avec quatre rapport sur un moteur et deux sur l'autre mais que quatre au total. Je vous jure de quoi devenir fou et de se sentir pris pour un mouton.Comme pour le pack de batteries, Renault a cherché à gagner du temps et le temps c'est de l'argent.


Hyundai Tucson (2015-2021)



1.7 CRDI 141 ch 70000kms Année 2018 : Boîte automatique défaillante


Mercedes Classe A (2004-2012)



BMW X5 (2007-2013)



40d 306 ch 140000 : casse boite auto


BMW Serie 2 Active Tourer (2014-2022)



218d 150 ch Automatique 2019 16 pouces : 55000 km tuyau entre turbo et admission hsBoîte auto à 60000km hs électronique chez BMW 8000 ¤ ECHANGE STD89000 km bruit de cigale chaine de distribution 10h de main d'½uvre


Volkswagen Passat CC (2008-2016)



2.0 TDI 140 ch DSG6 - Carat Edition - 183000km : -Problème de vanne EGR (+ de 1000¤ chez VW)-Double embrayage et mecatronique HS (probablement + de 5000¤ chez VW, payé 2600¤ chez un spécialiste BVA) -Wastegate HS-Divers défauts type porte qui ne se verrouille plus, défaut de frein à main électrique intermittent, défaut de reconnaissance de clé..


2.0 TDI 140 ch DSG6 - Carat Edition - 183000km : -Problème de vanne EGR (+ de 1000¤ chez VW)-Double embrayage et mecatronique HS (probablement + de 5000¤ chez VW, payé 2600¤ chez un spécialiste BVA) -Wastegate HS-Divers défauts type porte qui ne se verrouille plus, défaut de frein à main électrique intermittent, défaut de reconnaissance de clé..


DS DS7 Crossback (2018)



1.5 BlueHDI 130 ch EAT8 acheté avec 62000 KM et maintenant 80000 KM 2022 19' remplacées par 17' Performance Line : Les réglages de la radio qui disparaissent tout comme ceux de la distance d’alerte.Il faut alors remettre toutes les présélections en radio.Deux alertes sonores et visuelles après un changement de jantes 19' par des jantes 17'. Après deux arrêts tout revient dans l'ordre.Le «Stop and Start» qui semble ne pas fonctionner quand les conditions climatiques sont mauvaises. (températures froides dès 0°). C'est peut-être une gestion électronique pour protéger la batterie de toute décharge. Gestion étrange (hésitations) de la boîte de vitesse entre D7 et D8 suivant que l'on est sur du plat, en côte ou en pente.Ouverture de toutes les fenêtres inopinément et simultanément à l'arrêt alors que l'on est dans la voiture.Vous constaterez comme nous sur www.automobile-magazine.fr (pour ne pas le nommer) dans l'essai "24623-essai-ds-7-crossback-bluehdi-130-jouer-la-difference" qu'il est mentionné que ce moteur est évalué comme trop sonore. Idem ici 28308-ds-7-crossback-que-vaut-le-suv-premium-francais-en-occasion "BlueHDi 1.5 130 Sans démériter, cette DS 7 est la moins réussie  un peu trop bruyante"


Renault Clio 4 (2012-2019)



1.2 TCE 120 ch boîte automatique, 108 000km, Intens : Clio 4, Intens ENERGY Tce 120 EDC, achetée neuve fin 2017 et toujours entretenue dans le réseau Renault. Conduite principalement sur autoroute.Récemment, à partir de la révision des 78 000 km, j'ai constaté une baisse du niveau d'huile.A la révision récente, on m'indique qu'il faut changer le moteur qui consommerait 0,7 l d'huile aux mille kilomètres.On m'indique qu'il faut changer le moteur...Renault semble peu réactif pour prendre en charge la réparation (probablement environ 10 000 ¤).


Volkswagen Golf VIII (2020)



2.0 TDI 150 ch problemes fiabilite dsg et electronique : dysfonctionnements electronique recurantsdysfonctionnement dsg 7.


BMW Serie 2 Active Tourer (2014-2022)



218d 150 ch 2018 .90 000km : A 55 0000km flexible entre le turbo el l'admission HS.A 60 000km problème boîte de vitesse auto . Défaut électriqueA 85 000 km problème de bruit chaîne de distribution. (A changer)Sans compter la batterie à 75 000km


Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Croyez-vous vraiment à un avenir tout électrique ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales