Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 17/08/2018

Qu'est-ce qu'un bon entretien ?

L'entretien parfait d'un véhicule ne se limite pas à une simple vidange tous les 10 000 km. En effet, de nombreux points sont à contrôler régulièrement pour limiter les risques de panne ou d'usure prématurée, c'est ce que nous allons voir ici.


Vous voulez la garder longtemps ? Et bien entretenez-la, surtout qu'il n'y a pas tant de choses à faire que cela ...

Conseils préalables

Priorité : préserver la garantie légale


Si votre auto est récente, c'est à dire grosso modo moins de 5 ans et 100 000 km, il est impératif de suivre à la lettre les préconisations d'entretien du constructeur. En effet, si une avarie précoce arrive, la marque aura l'obligation de participer (plus ou moins selon âge et kilométrage) aux réparations en vertu de la garantie légale contre les vices cachés (pas la garantie contractuelle du constructeur, c'est différent). Or, si vous ne pouvez pas prouver que l'entretien a été fait en temps et en heure elle pourra se décharger de tout légalement parlant ...
Il ne faut donc pas négliger cet aspect, car quand un moteur casse à 70 000 km on est généralement content que ce soit la marque qui paie 90% de la facture. Une vidange oubliée et elle vous enverra paître.

Bien utiliser son véhicule

Un entretien ne se limite finalement pas à remplacer seulement des fluides et des courroies, cela va encore au delà ... Voici quelques éléments :

  • A froid il faut ménager la mécanique car les fluides ne sont pas encore montés en température, idem pour les constituants du moteurs qui vont légèrement se dilater. Il en est de même avec la boîte de vitesse, elle s'use moins quand l'huile est à température. En laissant chauffer 2 à 3 minutes votre auto, l'eau et l'huile montent en température, tout comme l'huile de boîte qui est brassée par le biais de l'arbre primaire (quand vous êtes au point mort, l'embrayage fait le lien entre le moteur et cet arbre. Ce dernier est en mouvement dans l'huile et la brasse). Mais il n'est pas indispensable d'attendre à l'arrêt que la voiture chauffe. Si vous partez directement, ménagez-là en évitant de grimper dans les tours. Cela est d'autant plus important que vous avez un moteur turbo (il y a beaucoup de chances), car ce dernier est aussi lubrifié par l'huile moteur.
  • Il ne faut pas avoir peur de soulever son capot, même si vous n'y connaissez rien. Même un débutant pourra constater une fuite ou un suintement anormal.
  • Il faut être à l'écoute de son auto : dès qu'un petit bruit anormal apparait il faut s'en soucier, tout comme une petite perte de puissance du moteur.
  • Ne pas hésiter à se procurer un outil de diagnostic électronique de type "ODB facile" pour que votre auto se confie à vous. Si par exemple elle a ses bougies de préchauffage grillées, ce sera le seul moyen de vous le dire. Passer par une concession vous coutera plus cher que l'achat du produit (les concessionnaires qui liront ça m'en voudront mais que voulez-vous ...).
  • Prenez soin de vos trains roulants. Prendre dos-d'âne et trottoirs sans ménagement et vos silent-bloc, rotules et bras de suspension s'useront vite, avec des factures pas si négligeables que ça à l'arrivée.
  • L'utilisation de dispersant d'eau et de nettoyant injecteur ne peut-qu'être bénéfique, n'hésitez donc pas à lui faire une petite cure tous les 10 000 km. Il en est de même avec les carburants de qualité de type Excellium, ça ne peut qu'être positif. Et au final, le surcoût du carburant permettra peut-être de faire des économies en ménageant plus votre injection. De mon côté, j'ai remarqué une différence au démarrage à froid : le moteur tourne plus rond avec des carburants premium. Cela doit normalement se ressentir d'autant plus que le moteur est âgé.
    Enfin il y a Metal 5 qui va jusqu'à remétalliser les chambres de combustion (car le moteur perd de minuscules particules métalliques en fonctionnant), à faire quand le moteur prend ses première rides.
  • Stationnez votre auto là où les conditions sont les meilleures. L'idéal reste un garage mais tout le monde n'a pas cette possibilité. Si elle dort dans votre jardin, essayez de trouver le coin le moins exposé au vent et au froid car les plastiques, caoutchoucs (silent-bloc etc.) n'aiment pas ça (pensez aussi à laisser les roues droites et non pas tournées). Plus vous retrouverez votre auto givrée, plus elle aura été exposée au froid et au vent. Parfois, la moitié de la voiture est recouverte de glace et l'autre non : cela vous aide à repérer les bon coins. Le but est donc que l'auto soit placé dans un secteur où elle ne givrera pas (ou le moins possible). Si vous habitez près de la mer/océan, pensez à nettoyer régulièrement les parties sous la voiture afin de dessaler cette dernière. Le but est d'éviter une corrosion trop rapide ...


Il faut jeter un oeil régulier sous le capot, même si vous n'y connaissez rien. Il faut cependant penser à retirer le cache du moteur car il cache généralement beaucoup de choses.


Il suffit ensuite de regarder tranquillement en vérifiant au passage tous les niveaux (huile, frein, DA, eau)


En jetant un simple coup d'oeil je remarque par exemple qu'il y a beaucoup de suies huileuses qui sort de cette chose. Même si je n'ai pas de notion en mécanique, je peux tout de même remarqué une anomalie. Il s'agit ici d'une vanne EGR qui commence à saturer. Il faut donc la nettoyer en prévention afin d'éviter que le volet interne ne soit plus mobile. Bref, soulevez votre capot, n'ayez pas de complexe !

Le bon mécano

Il ne suffit pas toujours d'être ponctuel au niveau de l'entretien, il faut aussi trouver les bonnes adresses. En effet, un mécanicien plus très passionné par son métier vous fera le travail sans grande attention avec parfois de grosses approximations. La qualité du professionnel qui s'occupe de votre auto est très importante. Hélas, je sais bien qu'il n'est pas toujours facile de le trouver. Aidez-vous des avis disponibles sur Internet ainsi que des retours de vos proches. Une fois le bon déniché ne le lâchez plus !

Tous les 1 à 2 mois

  • Contrôle de la pression des pneus et de leur état (témoin d'usure) : les pneus dégonflés provoquent surconsommation et comportement routier pataud (roulis accentué). Des pneus trop gonflés augmentent les distances de freinage (danger) mais limitent la consommation. Un écart de pression provoque une usure asymétrique des pneus et peut user d'autres pièces des trains roulants.
  • Contrôle du niveau d'huile (pas assez d'huile use beaucoup plus le moteur, trop d'huile peut endommager le catalyseur)
  • Contrôle du liquide de refroidissement (si vital à la santé de votre moteur ...)
  • Contrôle du liquide direction assistée (si hydraulique)
  • Contrôle du liquide de frein
  • Laver sa voiture, et pas uniquement au niveau de la carrosserie ... Une mécanique propre tient généralement mieux les années (passer le Karcher sous la voiture et entre les roues). Cependant, je ne conseille pas de laver le moteur malgré les programmes spéciaux dans les centres de lavage. En effet, le lavage peut faire partir des graissages qui servent à la conservation et à la mobilité de certaines pièces internes. A éviter donc même si vous trouver l'ensemble assez poussiéreux. Dans ce cas faites-le à la main mais pas à pleine eau. Pour enlever les traces de goudron (petits points noirs fortement accrochés à la carrosserie, utilisez du white spirit.
  • Contrôle des ampoules et de l'état de votre plaque pour éviter toute prune de la part de nos chers policiers ...


Voici le bocal de liquide de refroidissement, il y a toujours une indication sur le niveau Min et Max.

Tous les 10 000 km ou 8 mois

  • Vidange de l'huile moteur (préférez idéalement une vidange par le carter/vis de purge plutôt que par aspiration même si il n'y a rien de bien catastrophique)
  • Remplacement du filtre à huile
  • Remplacement du filtre à pollen, 10 000 km en milieu urbain et 25 000 en zone rurale (où on respire bien mieux !)
  • Vérification à l'oeil nu des disques (détecter les éventuelles rayures importantes et vérification de la cote qui représente leur épaisseur si ils vous paraissent très creusés) et plaquettes de freins
  • Contrôler l'état de la batterie (plaques blanches formées par l'acide) sans la  débrancher s'il s'agit d'une voiture moderne car l'auto pourrait alors être immobilisée par l'anti-démarrage.
  • L'utilisation d'un désinfectant pour les conduits d'aération et de climatisation est conseillé (endroit où se réfugient champignons et bactéries)


Ici on aperçoit de quoi vérifier le niveau d'huile (la tirette jaune) et juste derrière (noir en forme de coupole) le filtre à huile. Il se dévisse avec un outils spécial (que l'on trouve partout) car il est généralement grippé

Tous les 30 000 km ou 2 ans

(Rappel : Le contrôle technique est obligatoire tous les deux ans sur les voitures particulières et un test de pollution doit être effectué tous les ans pour les véhicules de société / commerciaux)

  • Purger le liquide de refroidissement et contrôler le circuit qu'il n'y ait pas de fuite
  • Purger le liquide de frein et contrôler le circuit qu'il n'y ait pas de fuite
  • Lubrification des serrures de portières
  • Vérification des courroies de distribution et accessoires (attention, une rupture de la courroie de distribution mène habituellement à une casse moteur.)
  • Contrôler la ligne d'échappement (son état de rouille et son étanchéité. Vous pouvez colmater la ligne d'échappement avec un mastic spécial)
  • Vérifier le niveau d'huile de la boîte de vitesses
  • Vérification des soufflets de cardan (plus vous détectez tôt un problème de soufflet, et moins la facture sera élevée. Car le soufflet protège le cardan qui coute bien plus cher)
  • Contrôle des soufflets de transmission
  • Contrôler les durits du moteur, si ces dernières sont craquelées il faut les remplacer au plus vite car vous pourriez par exemple y perdre un turbo.


Vous l'aurez deviné, il s'agit ici du bocal du liquide de direction assistée. vérifiez le niveau, surtout si elle fait du bruit lorsque vous braquez

Tous les 60 000 km ou trois ans

  • Remplacement des bougies sur les moteurs essences
  • Remplacement du filtre à carburant
  • Remplacement de la courroie de distribution et courroie accessoire
  • Vérifier le liquide (ou fluide) de direction assistée
  • Remplacer le filtre à air
  • Vidange de la boîte de vitesses automatique (sauf celles contenant une huile dite "long life" destinée à ne jamais être vidangée. Hélas, malgré cette dénomination flatteuse, aucune huile ne peut véritablement être efficace sur 20 ans.)


Ici se trouve le liquide de frein. Généralement, une alerte est communiqué au tableau de bord en cas de manque (sur les véhicules modernes)

Tous les 100 000 km ou 5 ans

  • Il est très conseillé de remplacer le kit de distribution qui est vital pour votre moteur.
  • Contrôle et plus généralement, remplacement des amortisseurs (vous avez beau avoir une voiture efficace en tenue de route, des amortisseurs usés réduisent grandement ses capacités ...)
  • Vérifier les airbags

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Etes-vous pour les radars automatiques ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales