Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 01/05/2024

Moteurs essence les plus fiables


Avec la fin du tout diesel en France et la hausse massive des ventes de moteurs essence, les retours des internautes se sont multipliés sur cette carburation. Avec toute cette matière il est désormais possible d'établir certains bilans fiabilité, et en l'occurrence ici la liste des moteurs essence les plus fiables.
Alors que le downsizing amène beaucoup de méfiance, nous allons voir ici que ce type de moteur réduit en cubage peut finalement bien tenir sur la durée. Avouons quand même qu'on retrouve ici les moteurs downsizés dont le rendement est moins important, avec souvent des injection indirectes basse pression.
J'invite encore une fois les propriétaires à témoigner via les fiches essais du site pour dénoncer les soucis qu'ils ont eu avec leur moteur, cela permet d'établir des statistiques qui sont ensuite visibles de tous.

NB : les moteurs ici présents peuvent finir par disparaître de la page si le bilan se ternit trop.

1.6 Puretech 225 ch

Si le 1.6 en VTi (atmosphérique) ou Puretech ont été plutôt sombres en termes de fiabilité, c'est avec grand étonnement qu'on constate que la version la plus puissante (et donc la plus "pressée" au niveau rendement) est du genre à être très robuste (pour le moment en tout cas, vos retours sont surveillés de près).

Statistiques fiabilité 1.6 Puretech 225 appuyées sur les 41 avis écrits par les internautes.

508 2 (2018), DS4 (2021), DS7 Crossback (2018))

Casse Moteur Boîte de vitesses Vanne EGR Catalyseur Filtre à Particules Adblue
0 1 0 0 0 0
Volant Moteur Embrayage Injection Turbo Damper
0 0 1 0 0
Joint de Culasse Culasse Conso/Fuite Huile Distribution Batterie Alternateur Allumage
0 0 0 0 1 0 0
Démarreur Echangeur / refroid. Pompe à Eau Pompe à huile Sonde / capteur Débitmètre
0 1 0 0 1 0
Segmentation AAC Dephaseur Soupapes Bielle Collecteur
0 0 0 0 0 0

1.5 et 2.0 Skyactiv-G


Ces deux moteurs évitent la suralimentation grâce à un taux de compression élevé d'origine, ce qui induit aussi une cylindrée qui reste relativement grosse (un moteur de 2.0 litres aujourd'hui est considéré comme gros ...). Mais au delà de simplifier la mécanique, c'est bien la volonté affirmé des concepteurs (ou plutôt décideurs) qui a mené à proposer des moteurs extrêmement fiables. Ces 1.5 et 2.0 litres de chez Mazda en sont un excellent exemple, et j'ai au passage rarement vu un bilan aussi propre que le leur ...
Enfin, si on n'a que peu de recul, le Skyactiv-X semble pour le moment bien né.

A lire : chiffres fiabilité des 1.5 et 2.0 Skyactiv-G

0.9 TCE/IG-T Renault / Nissan / Dacia


Ce petit moteur 3 cylindres à injection indirecte développe 90 ch (mis à part dans l'inédite Twingo GT où il est poussé à 110 ch) et se révèle être un très bon compagnon pour le long terme. En effet, malgré sa micro cylindrée cumulée à un nombre de cylindres impairs (pas génial d'un point de vue mécanique pour l'équilibre des masses mobiles), il s'avère pour le moment être très pérenne. Avec un recul qui devient de plus en plus consistant, car il est apparu au début des années 2010, on peut estimer que les choses commencent à être gravées dans le marbre.
On notera juste un petit souci récurent de fuite d'eau, souvent cité au niveau de la boîte à eau / calorstat.


A lire : les chiffres fiabilité du 0.9 TCE

1.0 SCE (Renault / Nissan / Dacia)


Encore plus simple que le 0.9 TCE (ce moteur est en effet dépourvu de turbo) dont il est décliné, ce bloc est donc logiquement très convaincant en terme de robustesse. Souvent vendu sous le capot des Dacia, il permet donc d'asseoir encore plus la réputation de la marque à ce sujet.

A lire aussi : chiffres fiabilité du 1.0 SCE

1.0 VTi (PSA/Toyota)


C'est un peu le 1.0 SCE du groupe Stellantis / PSA, à savoir un 3 cylindres à injection indirecte dont le rendement reste modeste (de 68 à 72 ch). Sa conception assez simple lui permet de traverser le temps sans encombre. Hélas, il se révèle limité en terme de puissance et dans une 208 il s'avère être trop anémique pour être suffisamment attractif, à ne réserver que pour l'hyper centre.

A noter que le moteur est différent sur les 108/C1/Aygo puisque ces dernières reprennent le bloc Daihatsu qui appartient à Toyota (ces trois modèles sont des clones fabriqués dans la même usine). Mais malgré leurs différences, la fiabilité reste bonne des deux côtés si je me contente de mes chiffres.

1.0 TSI (VAG / Audi)


Allez, on continue la liste des micro moteurs trois cylindres à faible rendement qui semblent surpasser leurs homologues plus puissants (ici le 1.4/1.5 TSI), comme quoi la fiabilité se trouve vraiment sur les moteurs qui ne cherchent pas en faire trop avec leur injection trop pointues et soumises aux contraintes (pression élevée).
Le 1.0 TSI s'avère donc une valeur sure à défaut d'offrir un agrément de premier ordre, sa puissance s'échelonne de 75 à 115 ch.


1.0 Ecoboost (Ford)


Faisant partie des tout premiers micros moteurs, il a même lancé la "mode", le 1.0 Ecoboost s'avère étonnamment bien conçu même si le 100 / 125 ch sous le capot de la Focus a eu des soucis liés à des fuites d'eau.
Rappelons que ce moteur est décliné en plusieurs puissances allant de 80 à 155 ch.


A lire : les chiffres fiabilité de l'Ecoboost 999 cm3

1.2 TSI 90 et 110 ch (VAG / Audi)


Si le 1.2 TSI a par le passé posé des soucis assez ennuyants (moteur CBZ), cette nouvelle déclinaison (CJZ) sortie en 2014 s'avère être bien plus rassurante malgré quelques signalements isolés dénonçant des soucis de distribution (c'est pour le moment bien trop anecdotique pour prendre l'alerte au sérieux).

A lire aussi : statistiques fiabilité du 1.2 TSI

1.4 TSI > 2012 (VAG / Audi)


Depuis le remaniement de ce bloc en 2012, la fiabilité de ce dernier a été largement pérennisée, vous pouvez donc l'acquérir sans prendre trop de risque.

A lire : chiffres fiabilité du 1.4 TSI

2.0 1997 cm3 / 3.0 2998 cm3 BMW


Ces moteurs existent depuis un bail et n'ont jamais vraiment posé de problèmes. Il y a bien eu quelques cafouillages des injecteurs sur les versions les plus anciennes (génération 170 ch, par la suite passée à 184 ch) mais globalement ça reste très solide. Hélas, les retours sont un peu limités car la clientèle restait avant tout sur du diesel s'agissant de berlines assez lourdes (ce qui est encore le cas en partie, les conducteurs n'ont pas tous succombé aux sirènes de la propagande anti-diesel).
Notez que le 3 cylindres du groupe est aussi assez bon mais ses problèmes concernant des fuites au niveau de la pompe à eau l'ont évincé de cette liste.

1.6 (1595 cm3) et 2.0 (1991 cm3) Mercedes


C'est une habitude, chez Mercedes les choses se déroulent presque tout le temps bien ... Ces moteurs, qu'on retrouve partout (modèles transversaux et longitudinaux) ne font pas exception à cette règle.
Ils sont des valeurs sures sur lesquelles vous pouvez compter. Attention toutefois, le bilan a été dégradé sur la Classe C de 2007 W204 en raison d'une pompe à eau capricieuse ...

1.8 VVTI Toyota

A part un peu de consommation d'huile, ce moteur se révèle fiable comme souvent chez les Japonais.

VTEC et i-VTEC

Les moteurs Honda VTEC ont toujours été sans soucis, avec notamment des 1.5, 1.8 et 2.0 qui sont irréprochables si je me fie à mes chiffres. Je n'ai en revanche rien à me mettre sous la dent concernant le 1.3 VTEC au niveau de vos avis ...

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

La voiture autonome ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales