Dernière modification 19/07/2022

Y a t-il assez d'électricité pour alimenter et charger les voitures électriques ?


C'est la question préférée des anti-électriques qui cherchent continuellement des arguments pour les décrédibiliser. Les voitures électriques, si on en croit certains, seraient la pire plaie que l'humanité ait créé depuis son existence. J'avoue pour ma part avoir fait partie de cette communauté à l'instinct relativement grégaire (sans aller jusque là, je me limitais à ne pas être attiré par ce mode de propulsion que je trouvais vidé de toute âme), car comme je le justifie dans cet article, vous êtes encore nombreux à vouloir les détester !
Bref, tel n'est pas ici de débattre de cette question philosophique (car ça tient plus de la philosophie que de la rationalité pour beaucoup d'entre vous), mais plutôt de savoir si ce surcroît de consommation lié à la voiture électrique passe dans la production française d'électricité.
Bien entendu, au delà d'aller picorer des chiffres à droite et à gauche, nous allons poser nos propres calculs (l'avantage est que ça permet de comprendre les choses, car beaucoup de "journalistes" rabâchent sans ne rien assimiler). Et vous allez voir que les détracteurs de l'électrique ont ici une carte à jouer ... Car il est vrai que le besoin en électricité serait colossale dans le cas où le parc serait totalement électrifié.




Consommation électrique des Français


Plantons tout de suite le décor, à quoi nous avons affaire en terme de valeurs ? Quelle est la consommation électrique des Français chaque année ?

Les ménages français consomment 460 TWh par an dont 175 TWh consommés par les particuliers.


Combien de kilomètres roulent les Français par an ?

Chaque année, les français (particuliers) parcourent entre 10 et 13 500 km/an (chaque véhicule), avec un total d'environ 450 milliards de kilomètres effectués par ces véhicules (qui sont entre 38 et 39 millions à rouler).


Quelle est la consommation électrique des voitures électriques ?

Nous allons comme toujours prendre des chiffres volontairement larges (mais pas trop non plus) afin de ne pas risquer de sous estimer les résultats.



Tout d'abord, nous allons estimer la consommation à 20 kWh/100km et prendre en compte des pertes à la charge de 20%, ce qui reste une valeur pertinente sachant qu'ici on prend en compte la perte qui va de la centrale jusqu'à la batterie (et non pas seulement du chargeur à la batterie).

Notre base est donc 450 milliards de kilomètres et 20 kWh/100 km. Nous devons donc convertir en kWh ce que cela représente en terme de besoin énergétique.
Le résultat est que cela nécessite 90 milliards de kWh, soit 90 TWh.


Si on incorpore une perte à la charge de 20% (je n'ajoute pas 20% aux 90 TWh, les 20% font partie du total et il me faut donc une règle de trois), on grimpe alors à 112.5 TWh/an.


Bilan ?

Contrairement à d'autres sites qui plébiscitent l'électriques de manière aveugle et religieuse, il faut bien reconnaître que le besoin en énergie pour palier à la généralisation du parc automobile est assez colossal ...
Alors que nous produisons aujourd'hui 460 TWh d'électricité, il faudrait en ajouter 112.5 TWh en plus ! Pire, la consommation des particuliers étant de 175 TWh/ an, il faudrait donc pratiquement doubler la production pour ces derniers. Vous n'aimez pas la voiture électrique ? Allez donc crier ça sur les toits car c'est un argument de taille ...
Pour ma part j'estime que le pétrole qu'on n'aura pas consommé pour les voitures pourra l'être dans des centrales thermiques pour compenser le manque d'énergie. Mais dans ce cas cela revient presque à continuer à rouler au thermique ... Et de toute manière les voitures électriques roulent aujourd'hui à 80% au thermique, à savoir la valeur du thermique dans le mix énergétique.


Avis Electrique : les plus complets

(Tri par ordre de longueur de l'avis)

Avis Electrique : derniers écrits

(Tri par ordre chronologique)

Fiches techniques voitures électriques

Electriques Aiways
Electriques Audi
Electriques BMW
Electriques Citroen
Electriques Cupra
Electriques Dacia
Electriques DS
Electriques Fiat
Electriques Ford
Electriques Honda
Electriques Hyundai
Electriques Jaguar
Electriques Kia
Electriques Lexus
Electriques Mazda
Electriques Mercedes
Electriques MG
Electriques Mini
Electriques Nissan
Electriques Opel
Electriques Peugeot
Electriques Polestar
Electriques Porsche
Electriques Renault
Electriques Seat
Electriques Skoda
Electriques Smart
Electriques Tesla
Electriques Volkswagen
Electriques Volvo

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Laitar (Date : 2022-06-19 23:20:53)

La voiture électrique étant boudée par une partie non négligeable des automobilistes, il faut trouver quelque chose pour convaincre et cendre. Et en l'occurrence un 0 à 100 réalisé en 5 seconde au prix d'une voitire thermique qui fait le même exercice en 7.5 secondes ça fait réfléchir. Et puis ça permet aux clients de mieux digérer le surcoût.

Il y a 6 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (2022-06-20 00:39:05) : Hors sujet. La question était : " La VE est elle compatible avec le niveau de production électrique en France ?". Zéro pointé.
  • Par Laitar (2022-06-20 00:40:51) : Je répondais à un autre commentaire monsieur zéro pointé.
  • Par Fab i trois TOP CONTRIBUTEUR (2022-06-20 13:25:29) : Bonjour,

    Je ne saurai vous dire si la voiture électrique est boudée, je penserai pour le moins qu'elle est actuellement la source de sacrées controverses.

    Est-ce à dire que cela freinera son développement....??, il est à penser que d'autres vecteurs sont à la source des rejets qu'elles peuvent provoquer.

    Vôtre réflexion est interressante, dans le sens où si beaucoup est fait en terme d'étude pour savoir ce qui rebute les gens en regard d'une voiture électrique, nous ne voyons pas grand chose à l'inverse, c'est à dire en ce qui pourrait les attirer et les convaincre.

    L'idée que nous évoquez de ce fameux 0 à 100 km/h en des temps sportifs, ne concernera qu'un public relativement faible, quoi que...., en sortie de péage j'assiste parfois à de beaux démarrages simultanés...., bref j'aurai tendance à penser que c'est un argument en plus, mais pas de 1ère ligne.

    Bien à vous
  • Par Laitar (2022-06-20 13:29:04) : Je suis entièrement d'accord avec vous. Ce n'est pas un argument de 1ère ligne mais disons que ça peut consoler certains et certaines.
  • Par Fab i trois TOP CONTRIBUTEUR (2022-06-20 13:43:54) : Je pense qu'il s'agit de tempérament de conduite, mais en terme d'agrément l'automobile électrique apporte bien d'autre chose, que l'on ne penserai pas lorsqu'on a roulé si longtemps en thermique.

    Peut être êtes vous vous même électromobiliste ??, chose pas toujours facile, tant cette voiture électrique est décriée, mais bon...., si comme moi vous venez du diesel, côté controverse on est rodé.

    Cordialement
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-20 17:50:44) : @Laitar : je pense que vous dites vrai, et surtout cela est favoriser par le fait que la puissance est bien plus facile à obtenir avec l'électrique. Il y a synergie ici.

    @Fab : elle n'est en effet pas boudée, elle est crainte ! De par son autonomie mais aussi son prix ...

    @Bug Haty : un peu plus de douceur serait la bienvenue ... Ne tombons pas aussi bas même si ce que vous dites est en partie fondé.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 4 commentaires :

Par DiuimoliZ (Date : 2022-06-14 20:34:58)


J'ai cru encore à un article putaclick comme sur AP. Vous avancez des chiffres au moins ;)


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-20 16:24:52) : Contrairement à eux j'avance des chiffres que j'estime moi-même. Ils ne prennent pas le risque de le faire, ce média a plus d'ambition que moi et ils ne prennent donc pas le risque de le faire il me semble.

    Vous n'êtes pas le premier que j'entends dire qu'AP fait des titres putaclick, je n'ai toutefois pas l'impression que ce soit vraiment le cas si on compare avec la concurrence. Les sites autos se sont mis à faire du Macdo en ce qui concerne leur contenu et ça leur réussit beaucoup ...

    Et pour finir sur AP, je doute qu'ils auraient aimé produire un papier qui ne soit relativement dévalorisant pour l'électrique. Mais j'ai peut-être l'esprit mal placé ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par syn (Date : 2022-06-14 08:33:58)


Bonjour, chiffres intéressants. Intéressant aussi de pointer que le rendement global "chaine de production d'électricité thermique/VE" est peut-être supérieur à celui d'un véhicule thermique ( avec également des avantages sur la santé )

Il manque cependant dans le raisonnement un point crucial il me semble: l'incidence des heures de recharge. La production électrique n'est pas à la demande, et n'est quasi pas stockée ( sinon dans le cas des barrages ). La recharge des VE correspond à une énergie stockée pouvant se faire la nuit lorsque la production est excédentaire, le calcul que vous faites en termes de capacité supplémentaire de production nécessaire doit être minoré par ce facteur. Dans quelle mesure ? J'imagine que l'ADEME a du se pencher sur la question.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Fab i trois TOP CONTRIBUTEUR (2022-06-15 12:27:15) : Bonjour

    Effectivement, il y aura des risques de pointes de demande de courant sur certains créneaux, une fois que les voitures électriques (VE) seront en nombre suffisant pour se faire. Reste à savoir à partir de combien de VE et en regard de quelle capacité minimale de production, pour suivre le film.

    Comme abordé dans mon post relatif aux rapports entre l'éolien et les VE, des créneaux tels qu'à partir de 17/18h en semaine, entre "midi et deux" en semaine, et sur les transhumances de week-end ou de vacances peuvent être mis en hypothèse.

    De fait si aujourd'hui la gestion de la pénurie (trop de demandes) et de la sur-abondance (pas assez de demande) est parfaitement maîtrisée techniquement et financièrement, c'est parce que globalement la production est taillée pour la demande.

    Donc avec le développement des VE, le souci ne sera pas d'avoir les outils de gestion technique d'une forte demande ou d'une pointe, ça on le maîtrise donc que l'on soit sur 10000 MW ou 25000 MW ce n'est plus qu'une adaptation du réseau maillé actuel, pour ce point. Par contre les mégawatt on ne les sortira pas de sa poche, et l'éolien non pilotable, les barrages en réserve stratégique de niveau d'intervention tertiaire donc en disponibilité opérationnelle nationale ou européenne ne pourront y remédier. Donc cela passera fatalement par une augmentation de la capacité de production.

    Quant à l’énergie stockée, en terme d’électricité, elle n’existe pas, aujourd’hui chaque état du consortium ou pool européen est tenu proportionnellement à ses capacités d’avoir une réserve stratégique d’ajustement en niveau tertiaire du protocole d’intervention en cas de risque de black-out, via la tension ou la fréquence du réseau, en l’occurrence c’est la fréquence qui est très surveillée, mais il ne s’agit que de moyens de production d’énergie électrique, pas de réserve d’énergie électrique. Une production d’électricité pilotable via de l’hydrogène stocké issue d’une production éolienne pourrait être mis en œuvre, mais je n’ai pas encore vue de remontée ou d’information concrète là dessus.

    Les services qui gèrent cela et qui y réfléchissent sont EDF avec ses service R&D et sa DOAAT, le FPE (fond de péréquation de l'électricité), la CRE commission de régulation de l'électricité, l'ADEME à priori s'occupe plus de déchets et d'environnement donc je penserai plutôt au CEREMA. Tout ce monde là travaille à l'expertise française très reconnue dans ce domaine et bosse sur du plan décennal en la matière.

    A noter la commission européenne qui introduit dans ses propositions du pacte vert, une augmentation de 15 % des possibilités d'échange d'énergie entre pays de l'UE.

    Cordialement
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-20 16:11:42) : Fab apporte une réponse intéressante.
    Me concernant je me limite dans l'article aux besoins concrets en terme de GWh nécessaires pour électrifier la parc par rapport à ce que produit le pays actuellement.
    Et en effet, la puissance montra petit à petit avec l'évolution du nombre de voitures électriques. Cet ajustement se fera aussi selon les heures de recharge constatées.
    La puissance excédentaire qui serait utilisée par les voitures électriques rejoint un peu cet article.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-06-10 21:11:14)


Bel exposé rhétorique dont les prémisses du raisonnement sont démentis par les conclusions !
Oui, le fait d'aller à marche forcé vers les VE est irresponsable et rappelle la folie du système soviétique ! Excepté que l'on a confié la production d'électricité au marché. Même pas de planification. Or doubler les capacités de production de l'électrique en un temps rapide, voire instantané, personne ne sait faire. La crise de l'énergie est donc devant nous, et bien plus grave que celle de 1973.
Encore un exemple extraordinaire de l'irrationalité des masses et des systèmes de gouvernements, qui se veulent rationnels...
Et pourtant, les gens qui ont du bon sens, comprennent ce que l'élite ne comprend pas. Rendez vous dans cinq à trois ans, avec plusieurs millions de véhicules électriques sur les routes... Hors service ! Je fais le pari que les normes actuelles d'interdiction du thermique vont être levées hypocritement.
Bien heureux russes qui ont connu la folie du système soviétique et en ont été ... vaccinés. Ils seront les seuls à se payer le luxe voiture à essence !!!!


Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-11 10:29:09) : Merci à vous ;-) Je ne trouve cependant pas que la conclusion soit aussi négative que cela pour l'électrique. Je m'explique ...

    Je ne vois finalement rien d'aberrant de passer à l'électrique, et il est logique que ça fasse exploser la consommation des centrales (pas le double comme vous dites).
    C'est mieux que d'être avec du carburant thermique, ça reste la solution la plus sale.
    En tout cas il ne peut pas être pire de passer à l'électrique.

    Les centrales électriques, même thermiques, ont des rendements plus importants que sur les voitures (et surtout l'entretien est meilleur ! Voyez tous ces gens qui ont des voitures qui fument et qui se fichent de corriger la chose).
    Je préfère pour ma part voir une hausse de 110 TWh (composé en partie de renouvelable) que de voir 100% de l'énergie utilisée brûlée dans l'atmosphère.
    C'est simple, choisir le carburant fossile c'est faire le choix de maximiser les rejets de CO2 (entre autres ... Les moteurs modernes sont les plus sales de tous les temps : NOx, particules fines etc.). C'est donc choisir l'immobilisme et continuer sur un système qui a fait ses preuves pour salir et ruiner la planète.
    Si les villes se chauffaient encore au bois on serait tous asthmatiques depuis longtemps. Il y a aujourd'hui moins de particules fines dans l'air qu'il y a près de 80 ans, quand tout le monde se chauffait au bois par exemple. A un moment il faut bien lâcher les technologies obsolètes pour aller de l'avant non ?

    Maintenant vous avez raison de rester suspicieux et méfiant, mais il ne faut pas non plus se fermer et rester impartial il me semble. Pour ma part je joue un jeu d'équilibriste, car même si je ne vois presque que des avantages à l'électrique, je préfère aussi rester prudent (sans tomber dans l'hyper méfiance paranoïaque non plus).
  • Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (2022-06-11 15:08:35) : Et si la solution ne consistait pas à faire des voitures durables, moins puissantes ? Je vois les chiffres depuis les années 60, taille, poids, puissance. M. Trouadec a t-il besoin d'une voiture qui aille de 0 à 100 en 5s ou 7 s ? Non. IL va en moyenne à 12km/h dans des parcours urbains. Quel est l'intérêt de VE de 200 KW ou 400 KW comme les Porsche, Merc, BM ? Aucun.
  • Par Nico (2022-06-14 10:13:51) : Je rejoins totalement Bug Haty. Depuis un bon moment j'ai cette même question qui me revient quand je lis un essai de VE: Mais pourquoi faire de l'autonomie le nerf de la guerre et en même temps sortir des véhicules de 400 ch??
    C'est amusant une Tesla, mais je fais rarement une pointe devant l'école des enfants...
  • Par CarCasse (2022-08-13 16:29:56) : Quand on s'appelle Bug haty, on ne critique pas les grosses bagnoles
    : /

    Merci pour vos commentaires fort pertinents.

    Le Boss quant à lui continue à nous éclairer à l'électricité d'une manière fine, documentée, précise, avec un sens des valeurs quasi religieux
  • Par CarCasse (2022-08-13 16:35:22) : La nature humaine ?

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pour l'achat d'une auto vous optez pour :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)






Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)