Kia Niro E-Niro Electrique 204 ch 2020
0
16/20

Tous les autres avis ICI

Avis Kia Niro E-Niro Electrique 204 ch 64 kwh Design 12/2020

16/20


Posté le : 2022-08-15 17:18:00
Utilisation du véhicule : 1/3 ville - 2/3 route

Qualités : - Véhicule discret, qui ne verse pas dans la surenchère en terme de design.
- Confort de conduite
- efficience maîtrisée
- possibilité de rouler en roue libre contrairement aux Tesla par exemple (avec la régénération en position 0)
- Maîtrise de la technologie électrique en général


Défauts : - Motricité - Qualité de finition moyenne
- Vitesse de recharge DC limitée
- localisation de la caméra de recul
- posture aux places arrières à cause de la batterie
- nécessité de désactiver à chaque démarrage l'avertisseur actif de changement de ligne
- Raide sur les dos d'âne

Consommation moyenne : 14,2 kWh/100 km sur plus de 20 000 km soit 450 km d'autonomie.

Problèmes rencontrés : Aucun

Note : 16/20

Bonjour, mes parents possèdent un Kia e-Niro depuis un peu plus de 18 mois. Il a parcouru 20 500 km depuis son achat en neuf. Il m'arrive d'utiliser ce véhicule très régulièrement et je vais donc vous exposer mon avis sur le véhicule.
Il s'agit du premier véhicule électrique du foyer. Il a été choisi après une comparaison avec la tant attendue Volkswagen ID.3, qui s'est avérée décevante en terme de design intérieur/extérieur et plus chère en location.

Le véhicule donne globalement grande satisfaction. Il est utilisé en majorité sur de courts trajets sur des petites routes. La consommation moyenne obtenue est fidèle aux données WLTP.
J'ai récemment eu l'occasion d'effectuer un trajet de 160 km sur voie rapide (110 km/h, nous sommes en Bretagne). Par prudence, la batterie a été chargée à 100%. J'ai relevé les consommations suivantes:
- 13,6 kWh/100 km à l'aller sous 35°C sans clim (arrivée à destination avec 69% de batterie, alors que j'espérais 55% en croisant les doigts)
- 15,7 kWh/100 km au retour sous 21°C sans clim sous la pluie.
Je pensais avoir la nécessité d'expérimenter la recharge DC mais cela n'a pas été nécessaire et ce véhicule n'a donc jamais croisé la moindre borne DC.
Il est rechargé sur une prise domestique classique (sans installation spécifique), et très occasionnellement sur des bornes AC de supermarché en 7 kW (chargeur 11 kw proposé en option).

Concernant la conduite, la prise en main est simplissime. Si les 204 chevaux de la fiche technique sont bien présents, on comprend assez rapidement après avoir voulu tester qu'ils sont tous bien là que le véhicule procure une plus grande satisfaction dans le cadre d'une conduite souple.
En effet, le moteur électrique ne provoque aucun à-coup, ce qui rend la conduite plus fluide qu'avec n'importe quel véhicule équipée d'une boîte automatique (aussi bien gérée soit-elle).
Le système de régénération est aussi une source d'agrément. Cela permet de conduire en utilisant une seule pédale lorsque l'on conduit avec anticipation. Il y a aussi un aspect psychologique qui joue pour ma part car utiliser les freins classiques revient à transformer de l'énergie cinétique en chaleur alors qu'elle pourrait être utilisée afin de créer de l'énergie en se servant de la faculté du moteur électrique à être générateur.
J'ai pour ma part utilisé ce système de deux manières différentes:
- au début en utilisant les palettes et en gérant à chaque freinage le niveau de régénération et en utilisant la roue libre le plus souvent possible
- par la suite en utilisant le mode de régénération 3 (le plus élevé) afin de conduire en mode quasiment "One pedal" sachant qu'il faudra presser la palette de gauche afin d'arriver jusqu'à l'arrêt complet ou bien la pédale de frein classique.

Le véhicule est conduit la totalité du temps en mode éco qui permet déjà des accélérations laissant sur place 90% du parc roulant. La puissance est surtout agréable pour s'insérer sans crainte sur des ronds-points encombrés.

Le comportement routier du véhicule est parfaitement adapté à une conduite souple: la direction est légère mais suffisamment précise, la voiture ne tangue pas dans les virages.
En revanche, le véhicule n'est pas adapté à une conduite sportive. En effet, le poids du véhicule (1,8 tonne) combiné à des pneus à faible résistance au roulement entraînent inexorablement l'auto vers l'extérieur du virage. De plus, la motricité trop limitée du véhicule lors de fortes accélérations (même sur sol sec) incite très vite le conducteur à adopter un rythme plus coulé.

En ce qui concerne les autres points:
- le véhicule est très bien équipé et le régulateur adaptatif est particulièrement bien mis au point
- la position de conduite est agréable
- l'habitabilité aux places arrières est convenable mais la position assise n'est pas agréable à cause de la batterie qui est située sous l'habitacle et qui réduit de ce fait la hauteur de la cabine. Cela oblige de voyager avec les jambes à 45° (j'exagère un peu) pour les grands gabarits.
Le coffre fait 450 dm3, soit autant qu'un Nissan Qashqai du même gabarit, ça semble correct mais l'obligation de sortir avec ses câbles de recharge lors des longs trajets diminue la surface exploitable.
La qualité de finition est peut-être le plus gros point de déception sur ce véhicule. Cela ne respire pas une grande qualité de fabrication. Au-delà de l'aspect très marketing du bruit produit par la fermeture des portes qui sonne en l'occurrence très léger, des rossignols provenant de la contreporte AVG sont particulièrement présents et désagréables. Le becquet installé sur le hayon ne semble pas particulièrement solide non plus.

L'infotainment n'est pas particulièrement ergonomique, mais au moins l'écran est fluide. Je ne suis jamais parvenu à utiliser AndroidAuto pour cause de câble non certifié, pourtant le même câble fonctionne dans mon Opel Corsa. Bref, il y a encore du travail sur ce point, à moins qu'il ne s'agisse d'un complot coréen (Samsung/groupe Hyundai) pour forcer à acheter des produits officiels... comme par hasard

En bref, malgré une sortie initiale fin 2017, ce Kia e-Niro n'est pas du tout obsolète dans ses prestations, ni dans sa fiche technique. D'ailleurs, la version 2022 n'évolue quasiment pas d'un point de vue technique, ce qui démontre l'avancée technologique que représentait ce véhicule à sa sortie. Hormis la vitesse de recharge en DC, qui limite effectivement la polyvalence de la voiture, les dernières sorties de véhicules comparables (Mégane-E Tech, ID.3 ou ë-C4) ne font pas mieux en autonomie ou en efficience.



(Votre post sera visible sous le commentaire. Rafraichir la page si vous ne le voyez pas)


Autres avis Niro E-Niro Electrique 204 ch Electrique

(Tri par ordre de longueur de l'avis)

18/20



Vous possédez ou avez possédé une KIA Niro


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

Sujets pris au hasard





Articles Kia


Infos Kia

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)