Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 21/07/2023

Bien utiliser la régénération : éviter d'en abuser ?


La régénération / récupération d'énergie présente sur les voitures électriques et hybrides est une variable qui change en partie la manière dont on conduit les véhicules. En effet, ce frein moteur important (plus ou moins selon les modèles) permet d'obtenir un freinage consistant au lâcher de pédale, ce qui modifie significativement la logique de conduite et doit vous faire imposer des questions sur la manière de l'utiliser. Nous allons donc donner quelques conseils pour que vous utilisiez au mieux la régénération, et surtout vous faire comprendre les logiques qui se cachent derrière.

Le but ici est d'apprendre à bien utiliser le frein régénératif pour améliorer l'autonomie et préserver la batterie.

A lire aussi : fonctionnement de la régénération/ récupération d'énergie au freinage

Régénération et énergie cinétique : pourquoi en faire trop n'est pas avantageux


Il faut comprendre une chose essentielle, même si je sais que vous connaissez déjà cette logique. La régénération consiste à transformer l'énergie cinétique en électricité pour ensuite la réutiliser pour la propulsion.
On se dit alors logiquement que plus on régénère mieux c'est, à savoir essayer le plus souvent d'être sur ce frein moteur pour remplir la batterie. Ce n'est hélas pas aussi simpliste, et il faut prendre en considération la subtilité qu'il y a derrière.
En effet, chaque transformation d'énergie induit des pertes, car rien ne se crée (ni disparaît) tout se transforme. Ici c'est donc la même logique, quand je convertis mon énergie cinétique en électrons pour la batterie, je vais perdre pas mal de plumes sur le chemin : effet Joule (là où le courant passe ça chauffe, et donc émission de rayons infrarouges qui prennent leur énergie quelque part), perte dans l'électronique de puissance et convertisseurs électrique divers.
Le but est alors d'éviter au maximum ces transformations d'énergie ! Et donc parfois il vaut mieux laisser filer l'auto sur sa lancée plutôt que de vouloir absolument régénérer.
Pour mieux comprendre le schmilblick, tentons un petit exemple : j'arrive lancé à 70 km/h (les chiffres ne servent pas à grand chose, c'est pour l'immersion !) et il me reste à parcourir 300 mètres.
Dans le premier cas je laisse l'auto sur sa lancée pour freiner au dernier moment, là où je devrai m'arrêter. Dans le deuxième cas, j'abuse un peu de mon frein régénératif et j'ai alors perdu beaucoup de vitesse à cause de ce frein. Pour atteindre mon objectif (à 300 mètres), il va ma falloir alors redonner un peu de gaz pour pouvoir l'atteindre.
Même si dans mon deuxième cas j'ai récupéré plus d'énergie cinétique, le bilan au global sera bien moins positif, et je vous expose ici un petit schéma pour qu vous pigiez un peu mieux la chose. La faute encore une fois aux transformations, qui induisent des pertes ...


Le cas 1 en bas et le 2 en haut, au final il me reste plus d'énergie cinétique dans le cas 1 du bas puisque j'ai évité des conversions (elle se réduit quand même en bas à cause des frottements de l'air et des pneus, ce serait moins le cas sur la lune qui n 'a pas d'atmosphère et une gravité moindre)

Régénération et batterie

Il en est de même avec la batterie, si on reprend mon exemple repris sur le schéma, dans le deuxième cas j'aurai sollicité un peu plus ma batterie, avec plus d'énergie qui entre et qui sort. Cela accroît plus vite son usure (car elle se limite en nombre de cycles charges/décharges). Et donc cette manière de conduire sur des dizaines de milliers de kilomètres pourra avoir une influence négative avec une usure plus rapide des accumulateurs chimiques.


A lire aussi : comment préserver sa batterie (voiture électrique et hybride)

Température basse : faire le contraire ?

En revanche, quand il fait froid abuser de la régénération peut être positif ... En effet, l'objectif est de chauffer le plus rapidement la batterie afin qu'elle soit la plus efficiente possible (ce n'est pas une question d'usure, les batteries ne s'abiment pas dans le froid mais dans le chaud). Quand j'utilise la récupération d'énergie au farinage, j'injecte de l'électricité dans la batterie. L'effet Joule aura alors l'avantage de la mettre en température plus rapidement.

SI vous aussi vous avez des conseils à ajouter sur le sujet, je vous invite à le faire en bas de page (certains internautes sont de véritables mines de neurones, alors autant les solliciter ! Merci à eux ...).


Avis Electrique

(Tri par ordre de longueur de l'avis)


Avis Electrique

(Tri par ordre chronologique)

Fiches techniques voitures électriques

Electriques Aiways
Electriques Audi
Electriques BMW
Electriques Citroen
Electriques Cupra
Electriques Dacia
Electriques DS
Electriques Fiat
Electriques Ford
Electriques Honda
Electriques Hyundai
Electriques Jaguar
Electriques Jeep
Electriques Kia
Electriques Leapmotor
Electriques Lexus
Electriques Mazda
Electriques Mercedes
Electriques MG
Electriques Mini
Electriques Nissan
Electriques Opel
Electriques Peugeot
Electriques Polestar
Electriques Porsche
Electriques Renault
Electriques Seat
Electriques Skoda
Electriques Smart
Electriques Tesla
Electriques Toyota
Electriques Volkswagen
Electriques Volvo

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Pour quelle raison PRINCIPALE achèteriez-vous une voiture électrique ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales