Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 23/11/2021

Comment votre voiture peut en dire long sur votre personnalité


A la différence d'un micro-ondes ou encore d'une brouette (désolé pour ces exemples saugrenus), l'automobile est un objet sur lequel beaucoup accordent une grande importance en ce qui concerne l'image véhiculée (c'est le cas de le dire !). Au delà d'être un objet utilitaire, la voiture est une sorte d'extension de soi. Et si certains automobilistes se fichent totalement de ce genre d'aspect, d'autres sont au contraire attachés, voire obsédés, par l'image que doit dégager leur auto. C'est d'ailleurs une corde que bien des marques utilisent pour faire de l'argent, car c'est un levier puissant qui permet d'accroître le prix de vente des autos, et ce de manière totalement irrationnelle ... Sans cette "faiblesse" de l'âme humaine, Porsche, Ferrari ou encore Rolls n'auraient aucune raison d'exister et ils feraient faillite dans l'année.
Et si le confort et les équipements relèvent du rationnel et justifient de payer plus cher un engin, il n'y a désormais plus besoin d'aller chez les marques prestigieuses pour en jouir. Certaines généralistes s'équipent désormais mieux que les voitures de luxe d'antan (mis à part peut-être au niveau du confort de roulement, et encore Citroën propose aujourd'hui une offre très plan plan pour satisfaire cette demande).


A lire aussi :

Bref, cet article ne vise pas à étudier l'offre et les différents segments occupés par cette dernière, mais plutôt ce que ça révèle sur la psychologie de son propriétaire. Bien entendu, cette analyse sera peut-être complètement bancale, mais je souhaite quand même traiter le sujet ne serait-ce que par plaisir ... Entre deux articles produits de manière un peu forcée, il faut bien décompresser un peu non ? Je vous invite donc aussi et surtout, à partager des idées et et pensées sur le sujet (expériences vécues, avis etc.).


Le point de départ est ma propre expérience, puisque je ne peux incarner d'autres personnalités que la mienne. Je suis finalement quelqu'un de très standard, à savoir que j'ai été attiré de tout temps par les autos spectaculaires dotées idéalement d'une puissance à la mesure de leur allure.
Plus jeune, je n'ai pas compris que mes grands-parents pourtant aisés, ne se faisaient pas plus plaisir avec leur parc automobile (ce qui fut pourtant le cas durant leur première partie de vie) : Lancia Delta, Renault Espace, Citroën ZX, Xantia (mais Activa, attention !), Xsara Picasso etc. Pourtant le Grand-père était particulièrement admiratif de l'A8 1 dans les années 90, une grosse berline qui se distinguait un peu de la concurrence de par son style novateur mais pas trop ostentatoire non plus (il aurait pu s'en payer une, mais pourtant il carburait avec la Xantia). Je me rappelle encore ma grand-mère me dire à l'oreille que c'est sa voiture préférée (quand nous étions parti la voir au garage Audi avenue de Suffren, pas le ). Croyant tout savoir, comme tout jeune qui se respecte et qui n'a pas acquis beaucoup de connaissances et d'expérience, je voyais cela comme une sorte de "potentiel non exploité". Une sorte de bride malvenue qui consistait à limiter bêtement les plaisirs que la vie pouvait leur offrir. Un genre d'auto-frustration qui semblait indiquer une "non envie" de s'épanouir. J'ai toutefois fini par piger le pourquoi, et je commence donc à devenir comme eux petit à petit ...
Enfant des années 80, la société semblait me susurrer que profiter de la vie était synonyme de consommation et de possession. Et surtout cette société est pleine d'objets très désirables qui passent leur temps à vous faire de l'oeil, sachant que certains d'entre eux, notamment les voitures, peuvent jusqu'à vous valoriser auprès des autres par le statut social qu'elle peut conférer. Venant d'un milieu modeste (seul avec ma mère qui n'avais jamais un copec, contrastant avec le pan du paternel), c'était d'autant plus attirant.


Mais revenons donc à nos moutons et tentons de faire une analyse des raisons qui nous poussent, certains d'entre nous, à désirer autant des véhicules qui vont souvent nous ruiner, ou a minima nous coûter très cher.
Nous allons aussi voir que d'autres types de voitures non ostentatoires peuvent en dire beaucoup sur leur possesseur, car il l'analyse ne se limite pas aux propriétaires de voitures voyantes.

Véhicule de luxe voyant


Commençons par la catégorie la plus classique, à savoir celle des gens qui possèdent des voitures dotées d'attributs loin d'être indispensables en terme d'usage (le chrome d'une premium est-il utile par exemple ?).

A lire aussi :


Il me semble qu'il y a trois moteurs principaux qui mènent dans une situation visant à perdre beaucoup d'argent inutilement dans une voiture. Car même pour celui qui a les moyens, cela reste toujours un gâchis inutile  qui aurait pu être investi de manière plus intelligente : placements qui rapportent ou mieux encore, le partager avec ceux qui sont plus dans le besoin (et qui le méritent aussi, car certains d'entre eux ne font que subir leur karma de manière légitime il me semble). Quand on voit certaines rues pleines d'autos qui valent entre 50 et 150 000 euros on peut légitimement se dire qu'il est étrange que la misère continue d'exister. Et pour tout vous avouer, et malgré la relative modestie de mon ancienne Ferrari 360, je finissais par de plus apprécier de rouler à bord d'un engin dans un monde plein de personnes modestes, pour ne pas dire dans le besoin. Croiser des gens qui sont vulnérables financièrement (SDF, voitures poubelles indiquant les difficultés de son propriétaire etc.) rend la chose malaisante , ou plutôt on se dit qu'il est vraiment petit et répugnant de cracher à la figure de tous ces gens modestes à quel point il y a un décalage social entre nous. Bien entendu, cette problématique aurait été moindre si j'avais vécu à Doubaï ou Monaco, mais dans ma très standarde province française on peut dire que j'ai les pieds bien ancrés sur terre !


En revanche, et il faut bien quelques avantages, avec une Ferrari il est extrêmement jouissif de pouvoir snober et prendre de haut d'autres personnes qui semblent ne plus se sentir à bord de leur petite premium. Vous savez, les blondasses (et les "blonds") qui se croient au dessus des autres dans leur Range Rover Evoque ou Mercedes GLA (exemples pris un peu au hasard pour que vous compreniez l'idée) et qui ont le regard hautain envers tous les autres automobilistes croisés qui roulent en généraliste. Car malgré que ma Ferrari valait parfois moins que leur voiture (enfin si on prend l'entretien en compte je repasse devant), dans leur esprit ça n'était pas le cas (personne n'a les cotes en tête) car une Ferrari c'est quand même souvent synonyme de "gros argent". Bref, dès que j'en avais l'occasion je me faisais le plaisir de les prendre de haut comme eux ils prennent les autres de haut. C'était parfois vraiment bon ! Car à leur visage on pouvait voir tout le respect qu'ils pouvaient me porter, parce que je roulais avec un cheval cabré (celui qui joue à ce jeu est le premier à y être sensible, et a contrario certaines personnes ne sont pas du tout affectées par ce genre d'objet, eux sont pour moi au dessus des autres. A condition que ça ne soit pas motivé par la frustration ou le dédain des personnes qui ont de l'argent). Fin du (semi) hors sujet ..




Revenons à mes deux principaux moteurs cités dans la première phrase de ce paragraphe, à savoir qu'il y a pour moi trois types de personnes qui acquièrent des voitures voyantes et chères. Il y a tout d'abord les personnes qui manquent de confiance en elles, dont j'ai tendance à avoir un minimum d'empathie. On a parfois eu un passé qui nous a dévalorisé (intellectuellement, socialement etc.), ou alors un physique difficile à porter. Une voiture haut de gamme pourra donc compenser un peu les choses, en récupérant quelques regards envieux qui rattrapent tous les autres qui ont été plutôt moqueurs et dévalorisants.
Ces gens ne veulent pas forcément à vouloir être au dessus des autres, elles cherchent parfois de l'amour qui leur a manqué de la part des autres.




La deuxième catégorie est quant à elle bien moins ragoûtante, il s'agit de ceux qui veulent marquer une frontière claire entre les gueux et eux. Je parle donc des vrais bourgeois, ceux qui l'ont généralement été de tout temps, ceux qui sont "tombés dedans quand ils étaient petits". Avoir une auto de prestige permet de ne pas mélanger les torchons et les serviettes. Ces gens là auront d'ailleurs une aversion très puissante envers les personnes socialement déchues. Ils s'estiment généralement supérieurs aux passants lambdas. Je les vois pour ma part comme des sortes de nazis dangereux, des personnes qui n'ont pas leur nom dans le livre de vie si vous voyez ce que je veux dire.


Enfin, la troisième est incarnée par ceux qui ont une certaine tendance à être maniaque, à savoir une attirance particulière à tout ce qui est carré et conçu avec rigueur. Car au delà de véhiculer une image valorisante, les véhicules plus haut de gamme bénéficient aussi d'une construction et d'une conception souvent plus rigoureuse. Ceux qui ont donc un penchant pour tout ce qui est net et où rien ne dépasse, seront donc forcément attirés par ce segment de marché. Ceux-là iront parfois plus vers des Volvo, car le bling bling et le m'as-tu vu n'est généralement pas leur moteur principal (une Mercedes ou une BMW est par exemple plus clinquante).


Bref, si je m'autorise ici à porter des jugements et catégoriser les gens, en réalité je ne devrais pas les faire ... Mais bon, autorisons-nous ici quelques écarts.

Voiture différente à tout prix


Certains haïssent d'être fondu dans la masse, et leur choix se portera généralement vers n'importe quoi du moment qu'on en croise rarement. Si cette personne veut du premium, elle ira alors plutôt vers des Lexus, Volvo ou encore Jaguar.
Les voitures électriques ont aussi été un véritable eldorado pour eux, car il n'y avait rien de plus atypique et original que de rouler en électrique au début de son ère. Bien évidement, aujourd'hui cela devient presque commun.

Véhicule atypique


Pour se faire remarquer et déceler des personnalités atypiques, il n'y a pas que les SUV de luxe ... En effet, certains excentriques ne conçoivent pas de rouler dans la voiture de monsieur tout le monde. Si cette envie peut paraître un peu déplacée, il me semble finalement qu'il ne faut pas le voir de manière péjorative. Ne pas ressembler à tout le monde ne veut pas dire renier les autres, c'est plutôt le signe que notre espèces est composée d'individus aussi divers que variés, et cette pluralité est à encourager il me semble. A une époque où tout le monde pense la même chose et veut la même chose, ces individus font du bien et méritent donc de se démarquer de la masse.






Les "cassos"


Certaines autos ont tendance à démontrer de manière assez clair que son propriétaire est un "cas social", à savoir une personne qui manque de raffinement dans sa manière de penser et d'agir (le tout provenant généralement de l'éducation ou d'un parcours de vie chaotique qui a fait perdre toute vision noble et positive de la vie, avec la perte d'envie de se tirer vers le haut).
Comme on me l'avait précisé dans un stage de récupération de points, ce sont ces derniers qui posent le plus de problèmes  au niveau de la sécurité routière, à savoir qu'ils accordent moins d'importance à leur existence. Cela induit des comportements à risque plus prononcés et fréquents, comme par exemple un mauvais entretien de leur auto eu encore un moindre respect des règles (vitesse, alcoolémie, stupéfiants etc.).
Encore une fois, la voiture peut en dire très long sur vous, car même en ayant de petits moyens il est tout à fait accessible d'avoir une auto présentable et un minimum tenue. Quand vous voyez un Scenic 1 (exemple parmi d'autres) cabossé de partout, qui n'a pas été lavé depuis plusieurs années, qui fume noir et dont l'intérieur ressemble à une chambre d'enfant en désordre mélangée à des poils de chiens, en général on est en face d'un cassos de première catégorie. Si vous avez un appartement à louer, je vous conseillerai d'éviter d'accepter ce genre de dossier.




Yougtimer


Si vous croisez une auto qui a entre 20 et 40 ans mais qui semble être particulièrement tenue et propre, alors vous avez probablement affaire à un Youngtimer.
De ma propre interprétation, il semble s'agir de personnes qui n'ont pas accepté et apprécié la philosophie des voitures modernes, à savoir des autos qui sont moins durables et qui ne permettent pas une totale autonomie au niveau de l'entretien et des pannes. Refusant cet espèce "d'asservissement", ils préfèrent rester sur des modèles qu'ils peuvent maîtriser. Il y a sans doute aussi un peu de nostalgie derrière, ne nous mentons pas.








Les sportives et les jeunes


Vouloir posséder un type de voiture c'est parfois aussi vouloir appartenir à une communauté. Vous voyez où je veux en venir ? Si je vous dis "fréro", la sève commence à monter ?
Oui, il y a des modes et des moeurs qui rassemblent les individus. Et ici c'est un peu le type de personnes dont je veux parler. Il faut que ça soit bruyant, que ça soit décatalysé (bon ça rejoint le point précédent ..), qu'il y ait des valves (encore une fois), que ça soit full black avec vitres teintées, que ça soit une propulsion ou un Quattro etc. Bref, il s'agit donc de la jeunesse qui cherche à s'identifier à certains influenceurs qui ont accumulés de belles communautés. Si il n'y a rien de très méchant à cela, il faut toutefois reconnaître que ces profils auront un potentiel de nuisance non négligeable, car généralement ils n'hésitent pas à rouler d'une manière qui peut commencer à devenir dangereuse pour les autres, sans compter les nuisances sonores. Mais ne caricaturons pas non plus, les stigmatiser reviendrait à devenir idiot à mon tour.






Tuning +++


Certains montrent avec leur auto que leur lucidité n'est que partielle, car il faut parfois être vraiment endormi pour ne pas s'apercevoir qu'avoir une auto de couleur flashy avec un aileron XXL n'est pas vraiment enviable ni même très valorisant. Cela est aussi corrélé à des parents qui n'ont pas su développer leur matière grise, ces gens là ne sont donc pas particulièrement à blâmer ou à moquer, car nous sommes finalement tous les victimes de l'éducation de nos parents (en tout cas nous sommes conditionnés à ce qu'il nous ont donné comme exemple). Et je préfère encore le kéké un peu ringue doté de rajouts de rajouts (pour ceux qui connaissent la référence) au bourgeois de naissance qui se prétend être au dessus des autres, la pire des races comme rappelle Hubert dans le film la Haine (mes références sont sépciales ? Je veux veux bien l'avouer ...).
Bref, les kéké tuning ont du mal à cacher leur personnalité tellement leur auto est parlante, et pour ma part j'ai tendance à avoir de l'affection pour eux. Sachez aussi qu'il est parfois difficile de trouver une frontière entre cette catégorie et celle du paragraphe précédant.
Le mystère et la questions fondamentale qui se cachent derrière ce type de profil est la suivante : ont-ils conscience que pour les usagers alentours cela provoque plus de rire que d'admiration ? Car même en étant le dernier des crétins, il est toujours difficile d'arriver à imaginer comment on peut perdre autant sa lucidité. Il me semble que cela soit lié encore une fois au groupe. Quand une communauté se replie sur elle-même elle a tendance à générer des individus qui perdent le lien avec l'extérieur, et donc en quelque sorte avec la lucidité.
N'importe quelle activité ringarde et débile arrive toujours à générer un groupe qui réunit des personnes qui se lient ensemble à cette cause.


Les pauvres BM ont beaucoup subi ... Et la marque aurait aimé le contraire


Le pire est que le prix de ce genre de peinture est très élevé






Les ultra rationalistes


Ces gens là ne réfléchissent que de manière rationnelle et mettent de côté tout aspect esthétique. Ce sont des calculateurs hors paire qui n'agissent que par la réflexion et non la passion (ceux qui ont la tête sur les épaules mais qui pourront parfois manquer de fantaisie). Ils vont donc se concentrer sur des aspect rationnels qui dépendront de leur sensibilité. Cela concernera la fiabilité pour certains (les fans de Japonaises), le volume de chargement pour d'autres, le rapport encombrement/logeabilité, la voiture qui a le meilleur rapport qualité/prix etc.

Ils seront généralement attirés par les Dacia, ludospaces (Kangoo, Partner ..), Skoda, Toyota (et autres Jap.), Seat, Volkswagen. Et ile me semble qu'on puisse désormais y inclure les Kia/Hyundai.




Marques lowcost


Si j'estimais il y a encore 10 ans que rouler en Dacia craignait un peu, montrant ainsi que vous n'étiez pas très raffiné, j'ai depuis complètement changé mon fusil d'épaule.
Les choses me semblent en effet moins caricaturales. Un possesseur de Dacia est avant tout une personne qui ne cherche pas à se valoriser par blason, et qui au contraire n'a pas peur de s'afficher avec celui qui valorise le moins (ou qui dévalorise le plus, ça dépend de comment on voit et formule les choses). C'est donc le signe d'une certaine humilité ... Et comme l'humilité me semble être le point de départ de toute bonne personne (ça prouve aussi une certaine intelligence), on peut dire que le possesseur d'une Dacia ou autre modèle à très bas coût (ce qui est finalement de moins en moins le cas chez Dacia, qui devient presque un généraliste) indique généralement que son conducteur a de la valeur, de la vraie valeur (pas la pécuniaire donc).

Tesla ?


Ou la la, on peut dire que je suis suffisamment corrosif avec la marque (rien de gratuit, je justifie et construit toutes mes critiques) américaine pour ne pas enfoncer le clou encore une fois.
Allez, on se fait quand même un petit plaisir !
Les possesseurs de Tesla, dont je fais partie (sans en faire totalement partie ;-) mon esprit n'y est pas), sont généralement des personnes acquises à la cause de Musk. Ce dernier, ayant réussi matériellement (niveau famille ce n'est pas top, j'ai entendu sa femme relater leur passé ..) fait rêver beaucoup de monde, et notamment ceux qui qui portent plus d'intérêt aux machines et l'argent qu'aux Hommes. Ils peuvent donc parfois se sentir supérieurs, un peu comme Musk semble l'être vis à vis du communs des mortels (je me trompe peut-être mais j'ai bien peur d'avoir raison). On a don affaire à des gens qui n'ont généralement que peu d'humour et qui ont généralement une aversion envers ce qui est trop "organique" (synonyme de saleté). Leur esprit est généralement assez étroit et ils n'ont tendance qu'à se comprendre entre eux, ils se font d'ailleurs coucou tels des motards.


En réalité il me semble que ce soit des personnes qui sont pus influençables que la moyenne. En effet, ils ne jugent pas les choses par eux même mais à travers le prisme d'une sorte de gourou. Car il faut être un peu pigeon (là je me tire une dizaine de balles dans le pieds) pour dépenser autant pour aussi peu de qualité produit (à lire aussi : compilation d'économies sur la gamme Tesla).
Bon, là j'avoue stigmatiser au delà du raisonnable, et je ne voudrais décrédibiliser le reste du papier en disant des âneries en fin de texte, il serait donc bien que je m'arrête ici ...
Et puis les Tesla ne sont pas non plus des rognes, loin de là ... Ma Model 3 Performance reste un joujou que j'aime utiliser, jusqu'à trouver des excuses pour aller faire trois courses et l'utiliser. Il faudra donc que je rattrape la chose en dédiant un article sur les qualités es modèles Tesla, car en cherchant bien il y en a quand même une ou deux (allez j'arrêt ici mon sarcasme).


Conclusion


Pour conclure je dirais que l'automobile est l'un des rares objets qui peut en dire long sur vous. Bien entendu cela est à nuancer, car si certaines autos vous catégorisent direct, d'autres sont bien moins parlantes ... Posséder une Clio consiste presque à vouloir crypter et flouter votre personnalité tellement cette auto est commune et peut appartenir aux plus modestes comme aux plus aisés.


Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

La voiture autonome ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales