Dernière modification 04/06/2022

Les hypocrisies du monde de l'auto

Comme dans tous les secteurs d'activité, certains faits mettent en avant les côtés les plus obscurs du système. Voyons ensemble quelques uns des faits les plus marquants.

Reprogrammation (partiellement) interdite ?


Censée être illégale pour la circulation sur route ouverte, la reprogrammation semble aujourd'hui être un business rentable. Les reprogrammateurs de calculateurs, dont le but est d'accroître la puissance (le fameux stage 1), se sont en effet multipliés. L'activité qui consiste donc à rendre les autos "impropres" à la circulation semble donc largement tolérée par les autorités ... Vous avez dit hypocrisie ?...
Bien entendu je n'ai rien contre ces professionnels, ils permettent de libérer des moteurs qui ont souvent été bridés artificiellement par les marques afin de construire leurs gammes tarifaires.

Emissions de CO2 émises "officielles"


On le sait tous, et j'en parle plus loin dans l'article, les écarts consommations entre la théorie (le banc de test d'homologation) et la réalité se sont accrus avec le temps, à savoir que les autos consomment bien plus en vrai à cause de la procédure d'homologation qui est devenue farfelue (un peu moins pire en WLTP mais ça reste quand même tiré par les cheveux). Le souci est que les émissions de CO2 globales estimées par les états se basent sur les émissions théoriques (celles qui servent à déterminer les malus) ... On a donc des bilans qui sont plutôt positifs, avec une baisse généralisée du CO2 alors qu'on peut clairement constater au niveau micro et individuel que ce n'est pas le cas. Et donc si les états s'enorgueillissent d'arriver à faire baisser les émissions avec ces documents bidons, la réalité semble donc plus sombre. L'hypocrisie est dans le fait que tout cela se devine facilement, et que s'appuyer sur des chiffres théoriques et minorés n'est pas très honnête ni intelligent (sauf si un homme de pouvoir veut faire croire que sa politique porte ses fruits, de manière trompeuse et hypocrite donc).

Egalité du prix essence / diesel


 

Alors là dans le genre entourloupe pas très discrète et malhonnête on atteint des sommets, à savoir l'alignement prévu entre prix de l'essence et du diesel. Le but était donc, et ce n'est finalement pas plus mal, de mettre sur un même pied d'égalité ces deux carburants (surtout depuis que le diesel est mis en accusation). Cependant, avoir fait monter l'un pour rejoindre l'autre n'a pas de logique (ou plutôt honnête), si ce n'est de vous faire les poches un peu plus en profondeur encore.
Le pire étant qu'il y a plus de diesels en circulation à ce moment là (encore le cas mais pour plus très longtemps semble-t-il), ce qui a du faire bondir les rentrées en terme de taxes.

Etre honnête aurait consisté à aligner les prix sur une moyenne intermédiaire entre les deux carburants, à savoir une montée des prix du gazole et une baisse de ceux de l'essence. Mais l'Etat ne veut plus que vous consommiez des matières fossiles, alors il agit telle une anguille, avec beaucoup d'hypocrisie ...

Des moteurs rendus propres ?


On nous parle de filtre à particules, préchauffage actif à froid, catalyseur SCR / Adblue, vanne EGR etc... Ces dispositifs réduisent largement les émissions de polluants divers et variés c'est une certitude. Toutefois, leur durabilité est si précaire qu'il ne s'agit là que d'un pansement très éphémère. Car au delà des 100 000 km, et même bien avant pour les FAP par exemple, on est souvent dans une situation de dysfonctionnement général de toutes ces choses.
Et comme cela coûte cher et que l'auto a alors perdu beaucoup en cote, les particuliers n'entretiennent pas ou même pire éliminent les dispositifs un par un.
Et donc si en théorie tout semble être parfait, dans la réalité concrète on constate que ça ne dure que peu de temps. Même pire, quand ils dysfonctionnent certains de ces organes rendent les moteurs encore plus polluants que si ils n'en disposaient pas.


Voitures (exagérément ?) diabolisées

Il arrive parfois que certains faits chiffrés fassent voir les choses d'une manière totalement nouvelle. C'est le cas de celle qui suit : 20 cargos pollueraient plus que l'ensemble des voitures sur Terre (et un cargo équivaudrait aux émissions de 50 millions de voitures) ... Vous avez bien entendu, je n'ai pas dit 200 ni 2000. Sachant qu'il y a 60 000 cargos qui circulent sur la planète, vous imaginez un peu la portée de ce que vous venez d'entendre. En voyant les choses d'une manière différente, il suffirait donc de les mettre à quai pour réduire la pollution équivalente à celle de toutes les automobiles. Toutefois, le sujet est un peu plus complexe car les polluants émis sont un peu différents entre les cargos et les voitures, leur carburant n'étant pas raffinés de la même manière et leur moteur le brûlant de manière différente. Mais quoiqu'il en soit, et quelque soit les arguments, nous avons ici une échelle qui permet de mieux estimer l'impact réel de l'auto dans la pollution, et elle n'est pas si importante que l'on veut bien nous le faire croire. Une émissions sur France5 dévoilait le phénomène : voir ici.

Pollution automobile mineure ?!


On peut lire dans LeMonde (ici) que le trafic routier est responsable de 15% (18% dans d'autres sources, mais globalement c'est moins de 20%) des émissions de particules fines. Le chauffage domestique et l'industrie représentant quant à eux deux 61% du total ... Particules qui ne sont plus néfastes quand elles retombent, voilà pourquoi l'air est bien meilleur quand les autos s'arrêtent de circuler quelques jours, contrairement au CO2 volatile car gazeux.
Pour le CO2 nous sommes à 15% en France et 6% dans le monde.
Malgré tout, dans la tête des gens, il semble que l'auto soit le coupable numéro un. Pourquoi ? Parce que l'automobile est ce qu'il y a de plus visible. On en a devant les yeux à longueur de journée (surtout les citadins qui sont très familiers de l'odeur des pots d'échappement), d'où cette impression forte de subir leur pollution (et avec les nombreux diesels en France, cela favorise encore plus le phénomène). Voilà pourquoi c'est une cible très facile pour les impôts et taxes ...

Malgré tout, et il ne faut pas tomber dans le piège inverse, la voiture est l'une des plus grosses industries qui existent, elle est donc porteuse de beaucoup de pollution et de dégradations pour la planète. Car rappelons que les pourcentages indiqués plus hauts n'intègrent pas leur conception et fabrication !
La première règle pour respecter l'environnement est de garder son auto le plus longtemps possible, la deuxième est de surveiller le rendement de sa motorisation.

Consommations de plus ne plus farfelues


 

Tout le monde le sait, les consommations qui découlent des tests normalisés sont aberrantes ... Je le vois d'ailleurs régulièrement dans vos avis, vous criez face aux différences constatées entre ce qu'annonçait le constructeur et ce que vous avez constaté dans la réalité (cela concerne surtout les petits moteurs essence downsizés, censés faire des miracles ...). La période qui a vu affluer les essences de ce genre a induit pas mal de déception.
Et si beaucoup critiquent les marques, ce ne sont en réalité pas elles les fautives, elles ne font que s'adapter aux bancs d'essai qu'on leur impose. Elles élaborent des  voitures qui soient en grande partie adaptées aux cycles de roulage du test (peu réalistes comme vous le savez). Le but étant de se confronter aux malus. Etre honnête en privilégiant la réalité par rapport au banc leur serait très défavorable.
Accuser les constructeurs est totalement hors de propos, on leur impose une méthode et ils la suivent. Bien entendu il y a quand même du copinage entre politiques et industrie auto ...
Ce sont donc avant tout ceux qui ont instaurée cette méthode qui doivent être mis sur le banc des accusés.

A lire aussi : cycles NEDC et WLTP des consommations

Accentué sur les électriques ?

Pour finir, précisons que si les écarts sont importants avec les thermiques, ils le sont d'autant plus sur les électriques ... Sachez donc que ce phénomène est très loin de s'éteindre. En effet, la demande d'effort supplémentaire sur ce type de motorisation induit de plus gros écarts en raison d'une puissance délivrée qui peut être plus intense et soudaine (capacité à vider le réservoir) et d'un manque de démultiplication à plus haute vitesse (pas de boîte).

Bonus et malus écologiques : entre cupidité, injustice et "harcèlement"

On nous a "vendu" un système qui était au début assez juste, à savoir un équilibre entre les bonus et les malus. Bien entendu, une fois le procédé accepté par les Français l'Etat a petit à petit fait disparaître les bonus. Le pire est que les malus se sont immiscés sur des autos très sobres ...
Mais c'est un classique, toute taxe nouvelle arrive avec la taille d'une souris pour finir sous la forme d'un éléphant !

De plus, les lois de la physique nous montrent que nous sommes arrivés au maximum du rendement des moteurs utilisant la thermodynamique. Malgré cela, les moteurs les plus vertueux arrivent quand même à se retrouver accablés par des malus. Le massage est clair : l'Etat considère que le thermique n'est tout simplement plus admissible, quelque soit les efforts qu'il fait et les émissions qu'il produit.


Enfin, ce dispositif n'est pas totalement juste car il ne prend pas en compte le kilométrage effectué par les automobilistes. En effet, mieux vaut un conducteur qui roule 2000 km/an avec une Mustang V8 5.0  plutôt qu'un conducteur de Polo 1.0 TSI qui va en effectuer 40 000 et consommer bien plus de carburant ... Il serait donc bien plus juste d'adapter les bonus et malus à la motorisation mais aussi au kilométrage réel parcouru par l'automobiliste.

N'oublions pas non plus que la loi n'interdit pas d'acheter tout un tas de choses inutiles pour notre quotidien. Pourtant cela gaspille de l'énergie fossile et du CO2 en masse. Devrait-on alors mettre un malus pour les achats de Noël ?

Se borner au CO2 émis par voiture

Le CO2 semble être la seule préoccupation des autorités vis à vis des voitures ... Car si ce gaz est en effet létal pour la vie sur terre en augmentant la température moyenne, il reste un peu hypocrite de ne se préoccuper que de ça.


Que les autos soient plus polluantes à produire (électronique très polluant et difficile à recycler, prise de poids et donc plus de matière etc.) ou qu'elles produisent de nouveaux polluants très néfastes à la santé (NOx et particules fines sur les moteurs à injection directe), ça ne pose pas vraiment de problème ...
Notons quand même l'apparition des vignettes Crit'Air qui a cherché à corriger un peu le tir mais qui a dans un même temps amené un paradoxe assez stupéfiants que vous retrouverez dans l'article dédié aux "illogismes dans l'automobile".


N'oublions pas non plus la mode irrationnelle des SUV qui est juste une catastrophe pour les consommations et le coût énergétique à la fabrication, et les CX indiqués ne sont que du vent (c'est le cas de le dire !) ou presque. Une face de SUV amène une résistance à l'air plus importante que sur une berline équivalente en terme de logeabilité (même à CX égal, le fameux sCx).

Enfin on nous incite à avoir une voiture toujours plus récente car elle consommera moins. Cependant, ne faudrait-il pas prendre en compte qu'acheter une nouvelle voiture implique la construction d'une nouvelle voiture ?! Et donc une pollution plus importante que de garder un véhicule un peu moins efficient ?! Ce thème est plutôt à retrouver dans les "illogismes dans l'automobile".

Taxe au poids

Alors que le CO2 ne va bientôt plus être taxable en raison de l'électrification des voitures, l'Etat se prépare pour la suite en sortant le pot de vaseline, sans vouloir tomber dans le vulgaire (mais il faut appeler un chat un chat !). Une taxe au poids, même sur les électriques, est en voie d'éclosion ...

Diesel Bashing


Les fameuses histoires du diesel m'ont permis de voir que le grand public pouvait être baladé où on le voulait ... Si les médias voulaient vous faire croire que la tour Eiffel n'existait pas ils y arriveraient possiblement ...
Je ne vais pas ici contredire le fait que les diesels produisent des particules fines ou du Nox (plus que les essences dans le principe). Toutefois, il est largement diabolisé face à l'essence.
Concernant les particules fines, les diesels ont été traités depuis un bon moment via les FAP (certes peu efficaces à froid et souvent mal entretenu par la suite, car il est peu durable) même si bien évidemment le résultat n'est pas parfait (mais ça filtre, ne croyez pas qu'il s'agisse d'un leurre). Il faut comprendre que c'est l'injection directe qui favorise la production de particules fines, et les moteurs modernes y sont tous passés (le diesel bien avant l'essence).
De ce fait, les essences produisent désormais bien plus de particules fines par rapport aux diesel. Pour être exact, ils en produisent un peu moins en terme de masse mais beaucoup plus en nombre. Les particules fines des essences sont donc plus petites et plus nombreuses, ce qui est pire pour la santé ... A tel point que les FAP sont désormais obligatoires sur les essences de nouvelle génération répondant aux normes les plus récentes.

Arrêtons donc de caricaturer le diesel puisqu'au contraire il permet de réduire drastiquement la consommation d'énergie fossile. Ils ont été largement dépollués même si ce n'est pas parfait (mais comment ça pourrait l'être ?).

Les études montrent par exemple que les émissions de CO2 ont repris en vigueur en France depuis que les diesels ont été délaissés au profit des essences.

Voiture électrique = 0 émission

Cette aberration était encore acceptable il y a 10 ans, mais aujourd'hui cela me semble être moins le cas ...
Amalgamer voiture électrique à cette notion de 0 émission est des plus trompeuse qui soit pour le grand public.


A lire : le rendement de la voiture électrique sur toute la chaîne énergétique

Il est désormais acquis (c'est une moyenne que l'on peut lire un peu partout) qu'une voiture électrique a pollué (production des batteries) autant qu'une thermique parcourant 100 000 km (hélas très variable, et on peut compter bien plus avec la généralisation des accumulateurs qui dépassent les 70 kWh, car le chiffres des 100 000 se base sur de petites batteries) avant même qu'elle ne roule. Il faut donc qu'une voiture électrique ait parcouru au moins 100 000 km pour que l'impact écologique se ressente ... Cerise sur le gâteau, les électriques produisent elles aussi beaucoup de particules fines : plaquettes qui représentent 20% tout de même ! Sans oublier les pneus et les routes qui se désagrègent à l'utilisation.

Enfin, il faut bien la nourrir cette voiture électrique, il lui faut bien du jus pour avancer non ? Comment produit-on de l'électricité dans le monde majoritairement ? Et bien on emploie charbon ... C'est pour cela qu'en Chine le bilan est souvent plus positif de circuler avec une thermique plutôt qu'avec une électrique qui se charge par le biais de centrales au charbon (qui en plus sont peu efficientes par rapport aux modernes).
Certes il y a aussi le nucléaire mais il n'est plus trop en odeur de sainteté il faut l'avouer. Quant à l'éolien et le solaire ils sont trop minoritaires pour s'en satisfaire et leur bilan n'est pas aussi génial.
Bref, si consommer de l'électricité en France c'est un peu jouer avec Tchernobyl (normalement le risque est bien inférieur, malgré que ce soit invérifiable en raison des confidentialités techniques évidentes), à l'étranger cela consiste majoritairement à brûler du charbon. Le souci est que brûler du charbon est encore plus néfaste que le pétrole (notez cependant que les centrales modernes ont un rendement qui est presque devenu similaire).


Enfin, n'oublions pas que la production de batteries consomme beaucoup d'eau et génère une pollution durable. Et cette nouvelle pollution apportera certainement son lot de surprises encore inconnues.
Rouler électrique est très loin de la fameuse formule : "Zéro émission". Il est même honteux qu'il soit permis de l'utiliser par les marques et la communication politique.

Passage à l'orange


N'avez-vous pas remarqué que la France était un pays obsédé par le feu orange ? En effet, passer à ce moment là n'induit pas le moindre risque ... Et même si le policier moyen ne pensera généralement pas la même chose (il m'est arrivé de débattre avec eux, en abandonnant vite toutefois ...), parce qu'il a a été domestiqué par sa hiérarchie, il n'y a pourtant pas besoin d'avoir fait polytechnique pour savoir que tout risque de collision est écarté.  Sachez qu'à l'étranger les conducteurs passent à l'orange devant la police sans la moindre crainte, sauf la France (et probablement quelques rares autres exceptions). On ne peut d'ailleurs être verbalisé que si le policier estime que vous aviez le temps de vous arrêter, ce qui reste très subjectif et donc pas très fiable. Bien entendu vous ne pouvez pas perdre de point.

Répression routière très (trop ?) intense ...


 

Quand on voit le rapport entre les moyens mis en oeuvre pour lutter contre l'insécurité routière et ceux mis en oeuvre pour luter contre des problèmes bien plus importants (et qui génèrent plus de morts ou de misère), il y a de quoi douter de la bienveillance de tous ces dispositifs ... C'est même devenu une évidence, l'Etat est devenu un drogué accroc aux radars, il ne peut plus s'en passer tellement c'est un levier lucratif et facile à moduler (au jour le jour !). On peut relâcher un peu la bride quand les caisses de l'Etat sont à peu près correctes ou intensifier la répression en période de disette.
Le dispositif automatisé français fait partie des plus massifs (et facilement pilotable) qui soient, radars de vitesse et de feux très nombreux, sachant que notre pays est l'un des rares à sanctionner dès le feu orange (car il n'y a finalement AUCUN risque de le faire) et dès le premier km/h dépassé ! Le passage aux 80 km/h avait probablement été un levier pour accroître le taux de réussite des machines, car les conducteurs se sont au pas (comme n'importe quelle espèce "animale" soumise à des contraintes nouvelles dans son environnement).
Voir ici pour avoir des chiffres détaillés.


N'avez-vous donc pas remarqué que plus les voitures tolèrent bien les hautes vitesses (châssis et trains roulants plus costauds qu'avant) plus on nous les rabaisse ? Le 80 km/h cité avant est un excellent exemple ...
Comment justifier cet abaissement sachant que la courbe de la mortalité ne fait que baisser ?
Et bien, un peu comme une entreprise, l'Etat doit garder de bonnes performances au niveau des scores radars (une rente qu'il faut garder à flot donc). Ceux qui connaissent l'expression "taux de conversion" savent où je veux en venir. Un peu comme un formulaire de prospection sur internet, l'entreprise qui le met en ligne étudie ses performances : taux de remplissage qu'on appelle taux de conversion.
Quand ce taux baisse alors on fait des retouches sur la structure du formulaire et les arguments de vente afin de regagner en performances et revenir au moins au même taux de conversion qu'avant.
Avec le 80 c'est exactement la même chose. Voyant que le taux de conversion baissait durement, l'Etat a alors retouché les paramètres pour qu'il regrimpe en flèche. Les pauvres citoyens, qui s'étaient calés et habitués aux anciennes vitesses, sont désorientés pour être pris dans le piège plus facilement. Preuve à l'appui, le "taux de conversion" (ou plutôt le nombre de flashés) a doublé à la suite de cette nouvelle règlementation. Et sachant que la grande majorité concerne des micros excès (non sanctionnés dans d'autres pays), il y a de quoi ne plus douter du tout du fait que la sécurité routière n'a absolument rien à voir là dedans.

La presse participe à l'endoctrinement des hybrides rechargeables ?


Il est de plus en plus clair et connu que le bilan de l'hybride rechargeable est dans la réalité plutôt médiocre, et le bon sens à lui tout seul permet d'analyser la chose avec fiabilité ... Malgré cela, les journalistes jouent le jeu des "grandes tendances mainstream" dictées par le complexe politico-industriel. Et cela après une époque où on a pu voir un diesel adulé dans un premier temps et banni dans un deuxième, à croire que les journalistes sont des musiciens pilotés par un chef d'orchestre.

A lire : étude qui dénonce le bilan de l'hybride rechargeable

Du bonus au malus ...


Alors que l'hybride rechargeable était plébiscité de tous avec des ventes qui ont explosé aux alentours des années 2020, la norme Euro 6E vient tout renverser ! En effet, alors que ces derniers profitaient des bonus maximaux, ils seront désormais pénalisés d'un malus indigeste puisque les rejets devraient alors être estimés à la hausse d'un facteur qui se rapproche trois !

La presse française favorise les Françaises ?

Alors ici je ne vise pas seulement la presse française, je préfère être clair ! En effet, les presses spécialisées de chaque pays ont tendance à favoriser légèrement les modèles de sa propre nation (de la même manière que les clients de chaque pays favorisent les marques nationales). Les Français les Françaises, les Allemands les Allemandes etc. De ce fait, il est dommage que les lecteurs n'aient pas toujours une information totalement éclairée et impartiale ... De plus, ce qui favorise ce genre de phénomène est le copinage avec les marques. Je ne parle pas ici de corruption, cela n'a rien à voir ! Il est juste humain d'avoir du mal à casser du sucre sur un modèle après s'être noué d'amitié avec un responsable de la marque toute une après midi ... Ce sont les effets pervers de la sensibilité humaine contrairement aux machines.
Bien entendu, cette tendance peut largement varier d'un média à l'autre, certains n'étant pas du tout patriotes (c'est même parfois le contraire !). Pour finir, je vous invite à lire par exemple la presse Belge qui sait généralement rester impartiale puisque sans grand constructeur national (ex : Vroom.be).

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par ARV2Q (Date : 2022-06-06 17:28:49)

Perfecto

Très agréable à lire.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-07 17:59:02) : Encore merci cher ARV2Q.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 10 commentaires :

Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2022-06-04 11:11:34)

Excellent article avec un échange de qualité avec les lecteurs compétents, le tout avec une pointe d'humour. La question du nucléaire et de l'auto électrique me laisse pantois à propos de la puissance de la désinformation. Taxes à venir, recyclage des déchets, saturation des centrales qui actuellement fuient et dont beaucoup sont à l'arrêt. Ce n'est pas pour rien si les constructeurs ont abandonnés l'électrique au début du XX ème siècle au profit du pétrole. Reste à savoir si l'éthanol ne serait pas la solution la plus simple et écolo. Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Le nucléaire permet de garantir une société pyramidale et avec la terreur de l'accident nucléaire. N'oublions pas qu'en 2012, la moitié du Japon a failli devenir inhabitable. Ici en Normandie avec des grosses centrales plus une usine de recyclage, nous serions en première ligne en cas d'accident nucléaire majeure.
Autre point, le mensonge scientifique sur les normes de consommation et d'émission. En ce domaine, comme en matière de santé publique, les "indicateurs" servent à tromper... Merci encore pour ce riche article qui nécessite une lecture approfondie auquel le lecteur de magazine n'est plus habitué !


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Lexusdelta (2022-06-05 12:44:35) : Désolé mais autant l'article en question est plein de questions et réflexions interessantes autant il faut peut-etre voir un peu plus loin. La désinformation si critiquée ici vaut pour le nucléaire aussi. Les risques et surtout les conséquences etant complètement exagérées au final. Tout comme l'intérêt pour l'EtOH. Bref ne pas croire le blabla de BFM ou autre médias de pourrissement oui ok mais partit dans l'autre sens sans arguments plus étayes ne vaut rien de mieux. L'homme quoi...toujours plus nombreux sur la planète et qui veut toujours ce que son voisin a ou semble avoir en mieux...Ridicule mais humain hélas.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-06-07 14:15:18) : @Bug(atti) : merci beaucoup pour vos encouragements répétés ;-)

    En réalité il me semble que ces questions nous dépassent quasiment tous ... Même les experts me semblent trop limités pour pouvoir bien embrasser l'ensemble des problématiques.
    Et finalement on donne tous notre avis imparfait qui dépend de nos biais et des infos qu'on a rencontrés sur notre parcours, plus ou moins par hasard.

    Pour le nucléaire je suis passé par toutes les phases, à savoir du dégoût jusqu'au plébiscite.

    Il y a plusieurs angles d'attaque vis à vis de la question. Le nucléaire, comme toute technologie avancée, nécessite une civilisation avancée pour maitriser les soucis en amont et en aval. Et ça concerne presque tout. A partir du moment où ma civilisation commence à fabriquer des choses en plastique, elle doit par exemple mettre en place une filière de recyclage si on ne veut pas voir la nature polluée par des déchets qui trainent partout. Dès qu'il y a complexité, il faut pouvoir assumer derrière.

    Il y a ensuite nucléaire et nucléaire, avec des effets secondaires qui changent du tout au tout entre fission et fusion par exemple.

    Enfin il faut aussi savoir comparer les risques de manière plus globale. Car si on en croit Jancovici, mieux vaut des catastrophes nucléaires locales qu'une planète entière grillée par son propre CO2.

    Pas évident ...

    @Lexusdelta : en vérité il me semble que tout est sale à ce niveau là, et qu'on doit finalement choisir entre la peste et le choléra (les centrales thermiques ou le nucléaire pour avoir de l'énergie abondante ...).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par FrancoisPl (Date : 2021-07-05 13:16:02)

L'achat d'un véhicule électrique représente un gros investissement, de longue durée.
Il serait donc "fair play" de la part des états de pouvoir compter sur une stabilité de la fiscalité sur la durée de vie du véhicule (au moins 10 à 15 ans !)...
Or ce n'est pas le cas : comment vont faire les états pour "récupérer" les accises sur les carburants que pour le moment les véhicules électriques ne payent pas.. ?
C'est LA question qui mériterait une réponse FIABLE de la par des états vu l'effort financier qu'ils demandent pour ce type d'achat !
C'est ce que le diesel a subi : encouragé dans les années 2010 - 2013, plus cher à l'achat, il voit maintenant le prix du diesel dépasser celui de l'essence, et ne pourra plus circuler dans les villes... alors q'en 2013 TOUS les arguments utilisés pour le décrier étaient connus !!!!
Ne nous faisons pas arnaquer une seconde fois ... si c'est possible.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-07-05 13:39:53) : Bah ! J'imagine que pour compenser la baisse de rentrée des taxes sur les carburants fossiles au gré de l'augmentation du parc 'électrique' "ILS" trouveront moyen d'appliquer des taxes supplémentaires sur l'électricité utilisée spécifiquement pour les recharges ; actuellement le Kw/h est facturé en gros à 0.15 euros, avec un compteur communiquant qui pourrait discriminer* les types de consommations du foyer ce serait simple de le passer à 0.20 euros ou plus j'imagine...

    (*) ah ben tiens, quel heureux z'hasard, on nous fourgue un joli Linky tout en couleur flashy et programmable ces temps-ci ! 🤔🙄
    Et comme dit un proverbe personnel que j'invente à l'instant "tout en couleur vit aux dépends de celui qu'il en.... cool". 😳😯
  • Par Mario24_74 (2021-07-05 16:01:39) : Bonjour,
    Le linky n'est pas apparu par hasard mais pour controler les consommations d'électricité la nuit notamment lorsque l'on rentre du travail... c'est une vraie arnaque et les bons vieux moutons se font encore avoir! Il faudrait comparer le coût et les pollutions générées par un véhicule moyen de gamme diesel et électrique depuis l'extraction du premier métal jusqu'au recyclage total et là on ne sait rien de cette comparaison ???
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-07-08 15:39:02) : Se faire arnaquer semble hélas être le destin perpétuel du peuple, sans vouloir caricaturer ni même amplifier.
    A partir du moment où on laisse les plus grosses rentrées fiscales se barrer à l'étranger (la fameuse évasion), il ne peut que subsister des injustices pour les plus petits qui restent au pays. Et concernant les politiques énergétiques, elles sont mises en place par des individus dont la vision n'est désormais que de très court terme (la prochaine élection).

    De toute manière on arrive à un stade climatique et énergétique (pénurie) qui induit qu'on va nous empêcher de consommer ce qui reste en faisant grimper les prix à des sommets. Donc électrique ou thermique, on va restreindre nos déplacements par le biais de la pression fiscale, c'est certain.
    Et je pense d'ailleurs que tout ce qui se trame en ce moment est l'organisation de la précarisation des peuples, cela passera probablement par une hyperinflation qui nous rendra tous pauvres (ce qui induira de grosses économies d'énergie, que les "riches" pourront consommer à volonté eux). Bref je m'égare.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Overshoot (Date : 2019-12-17 13:35:41)

Bien vu les commentaires sur la voiture électrique et la pollution dispersée alors qu'elle n'a pas fait le moindre kilomètre.
En revanche, je serai moins hostile au carburant (l'électricité) issu du nucléaire :
A moyen terme, le nucléaire pose certes problème pour le recyclage des déchets, mais c'est sans aucune mesure comparé au chaos social qui surviendra à très court terme si on reste accroché aux énergies fossiles (pétrole/charbon). Voir en ce sens, et sans tout boire sans analyser évidemment, les études de JM Jancovici, trés documentées sur la question.
Et pour finir en le citant ( et retourner une fois de plus le sujet) : en l'état de notre technologie, l'avenir de la voiture à pétrole, c'est la voiture à pétrole, mais une voiture qui concomme 2l/100 et non pas 6 ou L comme actuellement (donc moins rapide, plus petite, plus faible autonomie et moins confortable évidemment).

Espérant avoir contribué au débat ...:)


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-12-17 14:54:43) : Je pensais comme vous en ce qui concerne le nucléaire (et pendant très longtemps !). Mais depuis que j'ai appris à palper le risque / mieux le ressentir, je préfère encore une planète pleine de déchets et d'une atmosphère critique plutôt que de la radioactivité. Et le nucléaire n'est pas pérenne vu le stock d'uranium limité (pour le coup je trouve le procédé complètement bancal au niveau rapport gains / risques). N'importe quel autre moyen de production d'énergie ne pose aucun problème en cas de problème majeur : guerre, catastrophe naturelle etc.
    Avec le nucléaire non, ça devient même pire que la guerre ou la catastrophe !

    On enterre tout ça en priant que les futures civilisations comprennent qu'il ne faut pas déterrer (avec des icônes et panneaux, mais on ne sait si ces futures civilisations sauront les lire et les décrypter ...). Ca n'est pas tenable.
    Voyez aussi ce qu'est devenu le pauvre Hisashi Ouchi (paix à son âme), la radioactivité est la pire chose qui existe (mais vraiment vraiment ! Faut étudier la chose pour comprendre, ça détruit tout au niveau atomique) dans l'univers avec les rayons gammas (et plus généralement tout rayon électromagnétique au delà du rayon X, mieux vaut vivre dans une maison pleine de plomb et d'amiante que dans un environnement radioactif. Et le chaos social est une broutille à côté, même si cela exterminait la moitié de la population mondiale).
    Bref, j'en viens même à regretter d'être français pour ça (on est criblé de centrales de partout), et j'ai Golfech pas loin pour me le rappeler souvent ...
    Par pitié, que le peuple s'informe et exige la fermeture de toutes ces centrales, quitte à revenir au vélo je m'en cogne.

    Je ne crois plus trop à un avenir où la voiture serait à pétrole, c'est devenu archaïque au niveau agrément (quand on a testé l'électrique on ne peut plus jamais revenir en arrière) et rendement (2 litres est impossible, c'est lié à la physique et donc à la déperdition de l'énergie en chaleur ... A moins que vous arriviez à inventer un moteur à pétrole qui ne chauffe pas. Ou l'autre solution est alors d'avoir une voiture de 200 kg).
    De plus, le pétrole n'est pas pérenne puisque limité en stock, utiliser du carburant végétal est en revanche sans limite (du moins tant que le soleil envoie des calories, soit encore pour 4 milliards d'années environ).

    Mais pour être franc avec vous, avec tout le réalisme possible, on est dans un scénario catastrophe qui va se révéler petit à petit. Il n'y a pas de solution si ce n'est de changer complètement de paradigme au niveau de l'organisation humaine (et pour que l'homme change, que ce soit macro ou micro, il faut un carnage). Le problème n'est pas tant la source d'énergie, mais plutôt la quantité qu'on consomme et l'efficience.
    Sur ces paroles positives je vous souhaite un joyeux noël ;-)

    PS : oui, vous avez permis de faire avancer le débat et je vous en remercie.
  • Par phabyem (2021-08-07 15:35:41) : serait il veritablement impossible d avoir des consommations limitées a 3 litres ?, voir moins!
    sous pretexte de liberté , de confort, nos autos roulent de plus en plus vite et deviennent de plus en plus lourdes.
    mais la liberté n est elle pas simplement de se deplacer ou bon nous semble avec notre bardard de touriste et,.... sans trop se fatiguer :).
    Alors a quand des berlines allemandes 5 places , 3 litres au 100 km ?
    puisqu ils semblent (ces constructeurs teutons) donnent le pas.
    A moins que la volonté europeenne n aille pas dans ce sens.

    prescipteur de vos supers sites, et de vos moderations. Merci

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par (Date : 2019-06-04 13:39:29)

Bonjour.
Hormis le commentaire sur la déresponsabilisation et la courtoisie que j'ai posté plus bas, j'avoue que le diagramme sur la consommation est assez (édifiant) révélateur: les chiffres, on peut en faire n'importe quoi, tant qu'il s'agit de vendre.
Les 2/3 du test c'est du parcours urbain (arrêt - 50 km/h - arrêt)
Le 1/3 restant, c'est 2 accélérations à 70, 1 à 100 et 1 à 120.
Remarque: pas de pallier pour le 120 km/h ? non ? Ok, je rentre sur l'autoroute, je pousse à 120 et je m’arrête direct...
Au passage, la vitesse sur autoroute c'est 130 et pas 120.

...Ne vous étonnez pas après ça que votre 1l - 3 cyl consomme 7.5 l/100 si vous faites 4 minutes d'autoroute tous les matins et tous les soirs... (on vous l'avait annoncé à 4.5 l ?...c'est ballot !)


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-06-05 09:17:35) : Il a désormais changé, voir ici.
    Mais quoiqu'il en soit, le fait que ce soit aussi loin de la réalité montre qu'il y a anguille sous roche ...
  • Par Zébulon57 (2019-06-07 13:56:58) : Bonjour

    Le test WLTP parait déjà un peu plus sensé (encore que 323 sec soit 5.38 min à "très haute vitesse" c'est pas beaucoup.)
    Les résultats Opel sont plus cohérents (9l max pour un 1400 et 10l max pour un 1600 ess).
    Maintenant il ne reste plus qu'à rajouter 10 min à "très haute vitesse" dont un pallier de 5 bonnes minutes à 130 vitesse constante... c'est seulement la qu'on pourra commencer à voir apparaître les vrai chiffres.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Nanard (Date : 2018-11-11 11:12:40)

Pour supprimer les accidents, la pollution, les conflits avec les pays de l'opep; une seule solution (elle n'est pas de moi, mais de Jean Ama...-chansonnier- lors d'un choc pétrolier - chiffres modifiés) mettez en vente à 30¤ le litre tous les carburants permettant l'utilisation des moteurs thermiques. Et vive le nucléaire ... un troisième oeuil me pousse déjà.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-11-12 09:05:20) : Solution très radicale en effet.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Nekoemon (Date : 2018-07-09 16:04:13)

Excellent article. Je suis tout aussi agacé (le mot est faible) par la facilité avec laquelle les foules sont facilement manipulées. L'angélisation de la voiture électrique et la diabolisation ridicule du Diesel font froid dans le dos, car elles mènent à des politiques débiles, comme l'interdiction du Diesel dans certaines villes en 2030 (Paris avec Anne Hidalgo et Bruxelles avec Céline Frémault).
On oublie aussi qu'interdire des moteurs Diesel d'avant 1996 (comme ça se fait à Bruxelles depuis janvier dernier) n'a aucun effet sur les particules fines puisque les moteurs plus anciens n'en émettaient simplement pas ! (uniquement des grosses) C'est la génération des moteurs à injection DIRECTE sans FAP qui en émet le plus, c'est-à-dire entre 1995 et 2005 (en gros). Les dirigeants ne pigent décidément pas grand chose à la mécanique, et ça fait peur.
Aussi, c'est la dose qui fait le poison. En 1975, le Diesel était vu comme le grand sauveur de l'humanité. En effet, les moteurs à essence à carbu brûlaient (mal) de l'essence plombée, et la proportion de Diesel était faible. La tendance s'est inversée, l'injection d'essence et le catalyseur se sont généralisés, rendant l'essence plus acceptable, et les ventes de Diesel ont explosé. Du coup, les suies, alors minoritaires, ont commencé à poser un problème. Ce qui me fait dire que lorsque les voitures électriques seront majoritaires, on fera face à de nouveaux problèmes inconnus actuellement (peut-être trop de vapeur d'eau dans l'air ? Ou émissions d'azote des balais des moteurs électriques ? Recyclage des batteries ?) Et en l'an 2150, l'Anne Hidalgo du futur diabolisera les voitures électriques et fera tout pour généraliser le pousse-pousse.
Je reste un grand défenseur du Diesel et de l'utilisation intelligente de tous les moyens de transport, selon les besoins. C'est ça la vraie écologie, qui n'a rien à voir avec cette mode "verte" complètement ridicule et pire : inefficace.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-07-10 11:14:22) : Il fait plaisir d'entendre des gens censés qui réfléchissent par eux-même et qui évitent de tomber dans toute caricature.
    Vous soulevez avec justesse certaines incohérences qui montrent bien que de grandes décisions sont prises par des gens qui ne semblent pas maîtriser totalement le sujet Et pourtant ils sont censés être épaulés par des grands techniciens ...
    Pour ma part je pense que l'avenir est électrique, mais pas au Lithium ... Bien trop contraignant : long à recharger et très lourd.
    Mais je pense qu'il sera extrêmement difficile de remplacer une énergie abondante et pratique (pétrole) pour combler les besoins pharaoniques des diverses populations du monde.
    Parait-il que la Chine aurait déjà des difficultés à produire suffisamment d'électricité pour recharger l'ensemble des voitures électriques (pourtant minoritaires !). Les gens se brancheraient à peu près tous en même temps tous les jours, provoquant des pics difficiles à gérer.
    Bref, si ça se trouve le diesel reviendra un jour en odeur de sainteté (même si cela risque de faire rire certains) ? Avec ce que Bosch a mis au point on ne peut être certain de l'avenir : voir ici. Qui vivra verra ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par (Date : 2017-10-25 14:52:38)

Si on veut parler d'hypocrisie et de sécurité routière, dire que les feux de radars sont dangereux et qu'il faut les enlever est une belle hypocrisie également.
Qui est dangereux ?? Le radar ou l'automobiliste ??
Finalement et si l'on veut être cohérent intellectuellement : si la voiture est dangereuse car elle crée des accidents et même des morts : ne faut-il pas la supprimer ??? ah bah non : là, on ne va pas tenir ce discours.


Il y a 14 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-10-25 17:54:37) : Quand on parle de radar de feu il n'y a pas d'hypocrisie. Et à ce propos, les Américains (parfois bien plus pragmatiques que nous, ils savent admettre qu'ils ont tort bien plus vite !) décident de les enlever car ils génèrent trop d'accidents (je le constate moi-même à certains carrefours équipés que je croise, on voit souvent des personnes faire des constats comme par hasard).
    Dans le dernier Turbo, on peut même apprendre que certains Etats passent la limitation sur autoroute de 110 à 130 km/h, car justement il y a moins d'accidents à cette vitesse (moins d'endormissements notamment) .
    Bref, avant de casser il faut s'ouvrir et un peu mieux se renseigner. Evitons d'être radicaux et de caricaturer, la vérité est souvent au milieu de tous les extrêmes ...
  • Par (2017-10-26 10:03:04) : Je ne casse pas je donne un avis divergent.
    Nuance. Après si l'on ne supporte pas l'opposition...comme souvent sur ce site d'ailleurs.
    De quel droit vous permettez-vous d'étiqueter les internautes et de dire que parce leur avis est différent du votre il est forcément mal renseigné et radical ? Seul vous avez raison, c'est ça ?
    J'aime bien vos exemples à base de "les américains font ça, les allemands ceci". C'est fait par les USA donc c'est forcément extra.
    Les USA ont le droit de port d'armes pour tous, c'est vrai que c'est mieux. Les USA pratique le rollin' coal, c'est vrai qu'on devrait tous le faire aussi, tiens !
    Personnellement un radar de feu ne m'a jamais au grand jamais généré de stress, ni un radar de vitesse, ni un policer en faction au bord de la route... ni cette fameuse répression routière à outrance dont on nous casse les oreilles en France, alors que l'on ne voit plus aucun policiers sur la route en France. Aux USA puisque c'est la référence il y a de vrais polices de la route dont c'est le boulot h24, et bien généralisons cela aussi et l'on verra ce que les français en penseront.
    Par contre et c'est un constat quotidien, ce qui me stresse, génère des risques ce sont les attitudes des automobilistes sur la route.
    Donc plutôt que de dire c'est la faute de l'Etat, du radar, etc on se regarde tous deux secondes et on verra que si chacun se responsabilisait, tout ce passerait beaucoup mieux, qu'il y ait un radar de feu ou pas. et je ne pense pas que prôner la responsabilisation du conducteur soit une opinion extrême ou radicale. Dans le milieu aéronautique ou ferroviaire il y a des règles très strictes de conduite, de vérification du matériel et le français moyen ne s'en plaint pas. Par contre le jour ou une règle est transgressé cela fait les gros titres de la presse mais par contre l'on à tous le droit de faire ce que l'on veut, nous, sur la route ??
    Je vis dans une ville étudiante : depuis que certains radar de feu ont été installés étonnamment il n'y a plus d'accidents la nuit liés à des feux grillés. et ça c'est un constat des pompiers. Mais peut-être n’êtes vous pas là la nuit pour le constater.

    Je vous propose de venir faire un petit stage en unité de police-gendarmerie, de pompiers, ou en centre hospitalier qui accueille les accidentés de la route, de participer à une vraie désincarcération de victime afin de vous ouvrir un peu, de vous renseigner et d'écouter les témoignages des victimes, de regarder les circonstances des accidents et vous me direz objectivement ce qui pose problème sur la route à part l'attitude des automobilistes.
    9 accidents mortels de la route sur 10 sont causés par une infraction de l'automobiliste, donc à son attitude.
    A 50 kmh il faut 14m entre vous et le véhicule devant. Puisque vous constater des choses : vous les voyez les 14m quand les gens roulent à 50 ?? Si vous êtes un peu objectif vous avez la réponse...

    Bonne journée
  • Par (2017-10-26 13:48:40) : Visiblement ma réponse n'a pas plu...vu qu'elle n'est pas publiée.
    Ce qui montre une forte ouverture d'esprit sur ce site. Donc finalement pourquoi mettre ce genre d’article dans une catégorie Débat et réflexion si finalement une seule personne a droit à la parole.
    RAPPEL : Un débat est une discussion ou un ensemble de discussions, souvent organisées et généralement animées, entre plusieurs personnes qui exposent des avis, des idées ou des opinions différentes, voire contradictoires sur un thème donné.
  • Par (2017-10-26 20:28:06) : En même temps il ne faut pas demander un trop gros esprit d'analyse de debat, d'un site qui vous place les USA comme etalon de reference en terme de pratiques intelligentes. Lol
  • Par (2017-10-28 10:54:12) : J'ai appris au permis qu'il fallait une quinzaine de metres entre deux voitures pour rouler en securite en ville. Qui le fait ? Donc si les gens sont c.... C'est trop facile de dire que c'est de la faute d'un radar !
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-11-05 12:10:46) : Relisez-vous, vous vous rendrez compte que le moins ouvert d'esprit c'est vous. Et puis vous avez un mal fou à éviter la caricature, je ne plébiscite pas les Américains, mais juste un aspect en particulier : leur pragmatisme. Faire un compliment aux Américains ne fait pas de moi un ultra libéral ouvert aux armes, essayez la nuance vous verrez c'est très enrichissant.
    Les accidents liés aux radars de feu sont bel et bien existants. Pour votre fameux feu tricolore qui provoquait soit disant des accidents de manière régulière permettez-moi d'en douter (c'est franchement trop gros cette historie d'accidents réguliers, la nuit en plus !) ...
    Les radars de feux stressent les gens et je suis mieux placé que vous pour le savoir, je peux vous dire j'en vois passer des commentaires (certains s'arrêtent même au vert !) ...
    Ce dispositif ne sauve pas des vies contrairement aux patrouilles qui font des contrôles d'alcoolémie, ou alors c'est de manière très anecdotique (protège les piétons principalement, et encore ils traversent rarement à l'orange ou même à l'orange très mur).
    Vous avez une dent contre ce site et je serais curieux de savoir pourquoi.
    Mais je dois être à côté de la plaque, les radars de feu sont là pour sauver des vies, pas du tout pour faire de l'argent. Idem pour les radars, bien plus utiles que les patrouilles de policiers qui surveillent le comportement des usagers (c'est plus cher et ça rapporte moins, tant mieux que ça soit moins efficace que les radars de feu et tricolores qui sont présents par milliers). Pour finir il n'y a pas de censure, mon système vous a bloqué automatiquement pour des mots clés sensibles, je vous ai validé par la suite.
    Si je voulais vous museler j'aurais enlevé tous les messages ...
  • Par (2017-11-16 16:24:45) : Bonjour, j'ai peut-être du mal à éviter la caricature mais par contre, vous, vous avez franchement du mal à ne pas vous sentir agresser continuellement et à vous dire que les gens puisse avoir une opinion divergente de la votre...

    Ce qui est marrant, c'est que je vous livre un constat sur le feu près de la discothèque, près de chez moi : mais j'ai tort. Mais vous, vous avez raison... et après, qui ne souffre aucune ouverture d'esprit ? ;-)

    En attendant, depuis qu'est installé ce radar de feu, plus personne ne le grille la nuit alors que c'était récurrent avant.

    Moi, je vous parle de responsabilisation du conducteur car oui le problème initial est bien le non-respect du code de la route et des distances de sécurité, en l'espèce.

    Vous me parlez des gens qui s’arrêtent au vert ?! Il est ou le problème lié au radar ? Alors que finalement les conducteurs trouvent ça totalement normal de s'arrêter en pleine voie de circulation AU VERT. bah le problème c'est l'attitude de l'adulte, soi-disant responsable, au volant.
    Une attitude tel le jour de l'examen du permis et vous êtes recalé d'office !!

    Et bientôt, dans un autre article, vous allez nous dire qu'il ne faut pas interdire le portable au volant car les gens s’arrêtent sur les bandes d'arrêt d'urgence pour téléphoner et que c'est dangereux ... et que, en plus, vous le voyez tous les jours ?!

    Mais le problème il est où ? Ben je vais vous le dire : c'est le conducteur qui trouve ça normale de s'arrêter sur une BAU pour poster un dernier like sur facebook ou rappeler mamie Denise pour son anniversaire...
    Il est là le problème, là.
    Ce n'est pas l’interdiction du portable au volant le problème !! Non c'est l'attitude du conducteur le problème.

    Vous me parlez argent, répression etc, moi je vous réponds vie humaine, blessures ,etc. car oui même un accident à 50kmh en ville peut faire de gros dégâts. J'en sais quelque chose je traine des soucis de cervicales et d'épaules depuis 20 ans, oui 20 ans, à cause d'une futée qui estimait ne pas être assez près de moi sur la route.
    Quand c'est une voiture qui est abimée c'est une chose, quand c'est quelques euros perdu dans son porte-monnaie, c'est bien, quand c'est un gamin qu'on tape, une mère de famille etc. C'en est une autre. Un feu rouge c'est arrêt absolu. Point et le fait que le pauvre monsieur qui le passe en voiture ce feu soit stressé est inopérant.
    Si il ne veut pas de stress bah il marche en pleine campagne et puis c'est tout.
    Et qu'en pense le piéton qui se fait frôler à 2cm par une bagnole lancée en trombe car elle ne s’arrêtera pas au rouge, alors que le piéton a le vert. ben il n'est pas stressé lui ?? Nan visiblement.

    Je réitère ma proposition de venir faire un service dans un CRS autoroutier ou chez les pompiers ou autres et vous verrez qu'au delà du porte-monnaie ou d'un peu de tôle froissée : le vrai problème est tout autre.
    Car un lundi c'est l'arrière de la voiture de devant qu'on évite de justesse à 50 et le lendemain c'est la voiture de devant que l'on évite de percuter de justesse à 130 car on colle au cul. et puis le jour d'après c'est une voiture qu'on percute de plein fouet à un croisement où on n'était pas prioritaire, mais on c'est dit "oh je fonce".
    Mais vous n’êtes pas là pour tenir la main du gamin qui pleure dans la voiture pendant qu'on le désincarcère.

    ben nan...

    Bonne soirée
  • Par ludo (2017-11-21 19:25:02) : Alors là j'applaudis des deux mains. Cest rassurant de voir que certaines personnes tiennent encore ce genre de discours plutôt que de toujours incriminer l'état ou les autres
  • Par bernard (2017-12-05 09:52:10) : Il ne faut pas oublier qu'un feu règle la circulation entre voitures mais aussi entre voitures et piétons, cyclistes, etc.
    quand je vois surtout en cette époque hivernale les mères de famille avec les enfants à la mains, la poussette, les personnes agées, etc sous la flotte ou la neige, par temps gris, dans la m. attendre des plombes au passage piétons que ces messieurs dames stressés, bien au chaud au volant de leur voiture veuillent bien se donner la peine de les laisser passer... c'est honteux.
    Il faut forcer le passage alors que le piéton est prioritaire sur un passage réservé ! Quand l'on ne se fait encore pas frolé à deux cm ou klaxonné, voire insulter parce que le pauvr' conducteur stressé doit passer. c'est HONTEUX.
    Le code de la route c'est des règles de partage de la route pour que tous puisse circuler en toute sécurité.
    Un feu c'est un arrêt obligatoire. si la personne le grille tant pi pour elle. sans compter le nombre de fois où le feu est grillé au détriment du piéton qui lui n'est pas surprotégé bien au chaud ou au frais suivant la saison dans sa petite auto tout confort, bardée de protection !
  • Par (2017-12-15 13:29:47) : Sans vouloir faire de récupération morbide, ni TIRER DE CONCLUSIONS HATIVES SUR L'ACTUALITE RECENTE, je souhaite rappeler un chiffre du BEA qui est donné en boucle depuis hier : 98p100 des accidents à des passages à niveau trouvent leur origine dans l’attitude de l'automobiliste impliqué qui commet une infraction.
    98%.
    c'est un chiffre du BEA, pas de la SNCF.
    Mais ce matin un obscur président d'automobile club expliquait à grand renfort de chiffres et autres que les passages à niveaux n'étaient toujours pas assez sécurisés.
    98% des accidents dus à une infraction du conducteur du VL, mais on accuse encore et toujours les autres en l’occurrence l'Etat et la SNCF.
    on en est toujours à des problèmes de cohabitation entre l’automobiliste et les autres usagers de l'espace public, sauf qu'un piéton fauché à un feu grillé ne fait pas les grands titres de la presse nationale, mais le problème est le même : on voit un feu rouge, mais on le force !
    dans notre société l'automobiliste est roi, il a la route pour lui + les trottoirs + les voies de vélo + les places handicapées + les places femmes enceintes + les places véhicules électriques quand bien même il roule en essence + les sorties de garage +++
    Les piétons le dérange, les cyclistes aussi, les tracteurs également, sans parler des poids-lours, des motos, des animaux et j'en passe.
    et tout cela est joyeusement relayé par notre société, par la presse, par les médias. L'automobiliste est toujours la pauvre victime. Je suis automobiliste, mais aussi piéton et motard et je pense objectivement que l'automobiliste me met plus en danger que ce que je le mets en danger quand je suis à pied ou en moto. d'ailleurs regardez les dernières pub des différentes marques sur ce que VW appelle le front assist, la détection des piètons. A chaque fois c'est le pauvr automobiliste, qui du coup a peur, qui subit une sortie intempestive d'un piéton qui se jette littéralement sous sa roue. et là le pauvr automobiliste est en stresse et le piéton rigole ou sourie.
    Je rigole ! A chaque fois que j'ai eu ce scénario en tant que piéton c'était l'auto qui était en tort au regard du code de la route et pas l'inverse mais même dans la pub on vous véhicule ça différemment.
    il y a d'autres pays, d'autre sociétés où la priorité c'est le piéton, le deux roues, le vulnérable et l'automobiliste il passe en second plan. En France la bagnole est reine donc pourquoi se poser des questions : vous allez toujours avoir quelqu'un pour vous dire t'as grillé le feu mais c'est la faute de l’État, t'as roulé trop vite mais c'est la faute de ta voiture, t'es garé sur une place handicapé mais c'est la faute du supermarché.
    a quand un retour à une vraie responsabilisation du conducteur, d'ailleurs il serait grand temps, encore 8% de hausse de la mortalité routière il y a peu.
  • Par (2018-01-28 10:37:25) : Pas faux Citroën fait la même pub en ce moment : le jeune traverse a un passage piéton mais c'est lui qui est en tort !
  • Par Lili (2019-03-13 12:47:55) : Bonjour,
    Vous dites qu'il faut responsabiliser davantage les automobilistes et je suis d'accord sur ce point. Mais ne trouvez-vous pas, justement, que la sécurité routière telle que mise en place actuellement déresponsabilise de plus en plus l'automobiliste ?
    Pour revenir sur le cas du feu rouge et des radars de feu. On ne demande plus à l'automobiliste d'analyser la situation et de franchir le carrefour en sécurité, on lui demande d'analyser la couleur d'une lumière d'agir en fonction. Au lieu d'adopter un comportement responsable, il se fie bêtement à la couleur du feu. Il en est de même pour les limitations de vitesse. Plus besoin de se poser la question de la vitesse la plus adaptée à la route et à son environnement, l'Etat le fait pour nous. C'est une forme de déresponsa bilisation . Si on a un accident tout en respectant le code ce n'est pas de notre faute, c'est le code qui est mal fait.
    Entendons-nous bien, je ne dis pas qu'il faut supprimer les feux rouges ou les limites de vitesses, les deux sont nécessaires selon moi. Mais la répression par des machines et plus par des humains (radars de feu, radars de vitesse automatiques) est totalement binaire et ne laisse pas à l'automobiliste la marge nécessaire pour s'adapter à une situation. Son soucis premier n'est plus le danger mais l'infraction.
    Si les contrôles étaient uniquement humains et focalisés sur la dangerosité d'un comportement au lieu du dépassement d'un nombre ou de la couleur d'une lumière, les automobilistes pourraient se concentrer sur la sécurité. La leur et celle des autres usagers (piétons, autres automobilistes, etc). Il est compliqué de faire attention aux piétons quand on se sait épié par une machine complètement déconnectée de la situation. On essaie de gérer les deux en même temps mais ce n'est pas évident. Personnellement, malgré mes efforts, le stress de l'infraction et de la perte de points prend souvent le dessus.
  • Par Lili (2019-03-13 12:54:56) : Par ailleurs, merci pour cet article.
    Très intéressant comme toujours !
  • Par Zébulon57 (2019-06-04 13:15:10) : Bonjour
    C'est bien de responsabilisation dont il est question, mais pas seulement des automobilistes.
    J'ai, pour ma part, le désagréable sentiment qu'il s'agit d'un mal plus profond: la déresponsabilisation est générale:
    -automobiliste qui refuse la priorité aux piétons (et à ses coreligionnaires)
    -piéton qui traverse n'importe ou (en regardant son tel, dans le dédain le plus total des engins de plus d'une tonne qui passent)
    -cyclos qui bousculent les piétons sur les passages protégés et les trottoirs
    -"nouveaux engins" (trottinettes élec, monoroues...) qui vont trop vite sur les trottoirs, mais pas assez sur la chaussée.

    Le vrai problème ce n'est pas l'automobi liste...c' est notre comportement...à nous tous !
    L'inscription de la courtoisie à la liste des espèces disparues, c'est pour très, très bientôt...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Max (Date : 2016-03-22 21:41:18)

Très intéressant et surtout très instructif, MERCI!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-10-16 12:41:47) : Merci à vous pour ces encouragements ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Mondeo 2.0 (Date : 2016-03-22 17:55:39)

Je tenais a vous félicitez et également vous remercier pour votre site. Vos essais ,articles et surtout votre conception du site et d'une vrai mine d 'or. Grâce a vous nous avons toutes les données technique pour acheter une voiture et savoir ce quelle vos vraiment, en thermes de consommation et de fiabilité.
Pour moi, vous êtes le numéro 1 des sites d info automobile.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-03-22 18:17:29) : Très flatté, merci pour tous ces compliments, mon administrateur et moi-même, ne cessons d'apporter les plus d'informations possibles qui peuvent aider les internautes, cdt.
  • Par AS (2016-03-22 23:47:14) : Bonjour,je recherche un véhicule fiable et qui consomme peu. J'hésite entre smart fortwo 2 cdi ou essence , twingo 1 phase 2ou3, peugeot 107 ou citroen C1. A savoir en quelle motorisation dois-je prendre le véhicule. Avez-vous des véhicules à me conseiller, j'ai eu au passé une peugeot 205 gld et une clio 1 1.9d, j'aimerais retrouver un véhicule, facile et peu couteux en entretien, mon budjet peut être de maximum 4000€. J'attends vos conseils svp merci d'avance
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-11-05 12:06:56) : Avec du retard je vous remercie grandement pour ce message !

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.






Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales