Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 30/03/2021

Ces voitures sans clientèle ni débouché commercial


Si vous avez quelques notions économiques et marketing de base, vous savez que l'ensemble des clients potentiels, les prospects donc, sont constitués de plusieurs groupes distincts dont les intérêts et passions diverges largement. L'éventail va donc du jeune fan de voiture qui fait du bruit jusqu'à la ménagère bien plus pragmatique qui va plutôt privilégier l'intelligence du produit. Entre les deux il y a tout un tas de courants divers et variés (qui évoluent au fil du temps, rien n'est jamais fixé), et il n'est pas toujours facile de les déterminer, et c'est à ça que servent les différentes enquêtes/ sondages et l'exploitation de la  big data (capacité de "parser" des données pour en extraire des informations et établir des conclusions logiques).
Malgré les données qu'ont les constructeurs en leur possession, certains semblent parfois louper le coche en proposant des produits qui ne semblent convenir à personne. En général, ce genre d'échecs est soit lié à de la naïveté soit à la volonté de créer une nouvelle niche, car quand ça marche ça paie grassement ! En effet, on devient alors le maître de ce nouveau segment avec la promesse d'un monopole sur au moins 5 ans. Le X6 est un exemple parfait, BMW a inventé le concept et s'est taillé la part du lion pendant bon nombre d'années. Cela m'incite aussi à vous suggérer cet article qui donne l'exemple de quelques modèles qui ont lancé des modes.

Le but est donc ici de dénicher des modèles qui n'ont pas vraiment de clientèle, tout en essayant d'apporter une explication sur le pourquoi du comment. Je vous invite à en proposer d'autres voire me contredire si jamais vous trouviez certaines réflexions erronées. Attention toutefois, si vous "diffamez" je ne vous raterai pas dans les commentaires ;-)

Kia Stinger


Vous avez beau être conçue et structurée de manière aussi prestigieuse que les meilleures autos de la planète, la Kia Stinger aura manqué d'image pour se vendre à des volumes corrects. En réalité il faut voir les choses à l'envers, à savoir que la Stinger était justement là pour améliorer l'image du groupe en proposant une auto du calibre d'une Série 5 (elle a d'ailleurs été développée par un ancien de chez BMW) dotée de moteurs nobles. Il est toutefois dommage que la clientèle de masse ne puisse bien se rendre compte des grandes qualités techniques de l'auto, ici très loin d'une Kia Optima à moteur transversal !

Aston Martin Signet


Vendue aux alentours de 50 000 euros pour les propriétaires d'Aston qui auraient besoin d'une citadine urbaine (en gros les habitants du 7ème ...), Aston Martin a eu l'idée de faire un partenariat avec Toyota afin d'exploiter l'IQ sous le blason de la marque anglaise, un "rabadging" donc. Hélas, même la clientèle aisée n'aime pas se faire pigeonner, elle a donc décliné l'offre ... Oui, et contrairement à ce que les gens pensent, quand on est blindé on continue quand même de compter (sinon on ne serait pas blindé ...). Et si on ajoute le fait que les personnes blindées n'aiment pas se faire avoir, alors proposer une IQ à 50 000 euros consiste à se foutre d'eux, ni plus ni moins.

Renault Wind


Une citadine stricte 2 places profilée comme une fusée avec un petit toit en dur rétractable ? Ca n'a plu à personne ... Pas assez pratique et pas assez cabriolet (haut pas assez découvrable), on précisera que la Mini Cooper est aussi tombée dans le piège, avec le même échec commercial à la clé.

Vel Satis


Le concept de monospace de luxe n'a jamais vraiment marché, surtout qu'ici le luxe reste modéré avec une qualité de fabrication très orientée vers le généraliste. Ajoutez à cela un style douteux et des tarifs salés et c'est la mort assurée ! Un peu dans la même idée, on pourra penser à la Série 5 Gt de BMW.

Avantime


Après avoir cartonné dans les années 80/90 avec les monospaces (grâce à Matra), Renault s'est senti pousser des ailes et est allé directement se brûler contre le soleil ... En effet, en plus de l'échec cuisant du Vel Satis et son concept de monospace de luxe, la marque au losange est aussi aller tenter la déclinaison du monospace coupé, avec le succès que vous connaissez. Bref, il semble que les dirigeants soient allés directement en cure de désintox peu de temps après !

C3 Pluriel


Trop chère et pas pratique pour un sous (il faut être à la maison pour décapoter, les pièces à retirer étant trop encombrantes, et par la suite il faut croiser les doigts pour ne pas qu'il pleuve), la C3 Pluriel ne se sera pas vraiment vendue au pluriel ...

CLC/Série 3 Compact


Mercedes et BMW ont tenté dans les années 90 de percer le segment des compactes. Toutefois, à cette époque premium et luxe ne pouvaient rimer avec petit gabarit (on se disait que mettre beaucoup dans une petite voiture serait idiot), et donc ces modèles n'ont pas vraiment réussi à percer. Notons aussi que l'échec a aussi été lié à des carrosseries mal dessinées, reprises des berlines tricorps sans trop de remaniement (on s'est pas foulé au département design, mais c'était bien entendu piloté depuis la hiérarchie ...).

508 PSE hybride 360 ch


Commençons par un modèle qui n'est même pas encore sorti au moment où ces lignes sont rédigées, et donc je prends le risque de me tromper sur son avenir ...
Toutefois, avec un badge Peugeot (certes nouveau mais bon ..) et un tarif de 67 100 euros en entrée de gamme, difficile d'imaginer qu'il y ait foule pur acquérir l'engin. Notez quand même que pour 63 450 euros vous avez une Classe E 300e d'une toute autre construction : habitacle sans commune mesure, architecture longitudinale, infodivertissement loin devant, tout de même 320 ch, des équipements que la Peugeot ne peut même pas encore imaginer espérer etc.
Certes la comparaison n'est pas parfaitement pertinente, mais c'est quand même pour vous donner quelques notions de valeur. Comment la Peugeot peut-elle coûter 67 100 euros (sur une base de 308 ...) alors qu'une Mercedes Classe E d'un tout autre calibre peut le faire pour un peu moins chère en hybride rechargeable elle aussi (avouons que l'équipement de série peut laisser à désirer en nombre sur la "Merco").
Mais le problème n'est pas là, qui va être suffisamment motivé de débourser autant pour une voiture qui a une image de généraliste. Et même si on va du côté des sportifs nationalistes (l'idéal serait quand même qu'elle se vende dans le monde entier ...), qui a envie de s'amuser dans une lourde hybride à moteur transversal qui sous-vire ? Car niveau style la Peugeot se la joue plus sportive que GT.


Difficile de savoir quelle clientèle vise Peugeot ici ... Une voiture plutôt orientée vers le deuxième et troisième âge avec des codes de jeunes : appendices aérodynamiques ostentatoires et couleur fluo façon marqueur peu subtile

Bref, entre un prestige décorrélé de la tarification et une architecture qui ne donne aucun espoir pour s'amuser réellement, à qui Peugeot compte vendre ses PSE ?
La vérité est que ce modèle servira avant tout de véhicule image pour valoriser la marque et principalement les 508 standards. Je ne me doute pas que les dirigeants s'attendent à des chiffres de ventes très anecdotiques ...

Porsche 718

Que ce soit en Cayman ou Boxster, la génération 718 a apporté avec elle un Flat4 Boxer plutôt très mal venu ... A tel point que les ventes ont immédiatement chuté aux USA et en Europe (bien qu'en 2018 il y ait eu un léger regain sur notre continent, c'est reparti à la baisse par la suite).
Une Porche qui sonne aussi mal perd tout son intérêt (même dans les Subaru le Boxer sonne mieux), même si la marque tente de nous manipuler mentalement en choisissant le nom de 718 (la 718 est une Porche du passé qui a le même gabarit et qui a surtout utilisé un 4 cylindres elle aussi, la marque tente donc de faire passer la pilule en se la jouant conservatrice). Ils ont bien tenté de faire un effort sur la GT4 en faisant revenir le Flat6, il n'empêche que la gamme classique reste sur un Flat4 qui ne permet en rien de séduire la clientèle visée à l'origine.
Bref, la 718 perd se clientèle et elle se réserve aux riches personnes qui ne connaissent pas grand chose et qui achètent une Porsche les yeux fermés (malgré cela, certaines 718 finissent vite sur Leboncoin, car même les moins connaisseurs arrivent à détecter le problème).

DS9


Si il est facile de dire que la DS9 n'aura pas d'avenir glorieux en Europe pour des questions d'image, c'est hélas aussi le cas en Chine qui était pourtant sa terre de prédilection. En effet, DS souffre beaucoup en ce moment sur ce continent, les ventes s'effondrent à un point qu'il serait même envisageable de tout arrêter !
Bref, si les Chinois ne sont pas au rendez-vous, la DS9 perd tout espoir de se trouver une clientèle, et cela sera d'autant pire que la réputation de la marque risque d'être définitivement anéantie.
Basée sur une plateforme EMP2 très semblable à la 508 (beaucoup de traits la trahissent), difficile de faire rêver le badaud qui se repliera sur les classiques E, Série 5 ou encore A6 (dont les architectures techniques sont autrement plus évoluées et calibrées) ...
Notons que la DS a les fesses entre deux chaises, à savoir rester un minimum sobre visuellement pour éviter les erreurs du passé, le tout en essayant d'avoir des artifices un peu plus excentriques pour se faire remarquer et être cohérente avec les modèles passés. Le résultat est est donc contrasté et manque de repères bien ancrés pour les clients habitués de ce segment.

Alpine A110


Maintenant que les nostalgiques un peu bourgeois se sont servis, les ventes de la berlinette française ont tendance à devenir inquiétantes (-75% en 2020, pas anecdotique).
Encore une fois il faut un produit pertinent avec la clientèle, et ici on vise les jeunes effrontés aux poches bien remplies. Deux choses sont primordiales pour assouvir leurs besoins primaires : un blason qui en jette et une sonorité moteur qui réveille toute la rue.
Ici nous n'avons hélas ni l'un ni l'autre ... Le moteur reste (trop) discret et la noblesse de ce dernier est proche du niveau zéro (contrairement au reste de l'auto qui reste des plus admirable).
Et il ne semble pas que le futur passage à l'électrique fasse des miracles, à ce jeu là Tesla devrait prendre toutes les parts de marché. Car une voiture sportive est aussi crédible grâce à l'expertise reconnue des concepteurs, et Renault est loin d'être un champion des technologies électriques contrairement à la marque américaine par exemple.
Quand on met plus de 70 000 euros dans une auto prétendument efficace, on cherche alors à l'acheter chez les spécialistes en la matière : Tesla pour l'électrique ou encore une Allemande pour les moteurs thermiques. Alpine ne se positionne bien nulle part, et ce déficit d'image devrait continuer à rendre le parcours difficile pour la marque (re)naissante.
L'A110 serait-elle alors orpheline de toute clientèle ?

Phaeton


Le flop de la Phaeton est un grand classique ... C'est une auto qui a été développée avec amour et une volonté de proposer le meilleur de ce qui peut se faire sur Terre. Le résultat est une voiture réellement exceptionnelle au niveau technique, elle n'a rien à envier à l'A8 avec laquelle elle partage ses dessous.
Malgré tout, une voiture de luxe au format XXL (et au tarif qui l'est tout autant) ne pouvait avoir écrit dessus "voiture du peuple" (Volks Wagen).
Le luxe c'est avant tout du psychologique, et vous avez beau proposer une Peugeot parfaite à côté d'une Mercedes moyenne, une grande majorité de personnes choisiront la Mercedes si le prix dépasse les 50 000 euros ... Pour arriver à produire l'inverse, il faudra de longues années de lute.

BMW Série 2 Gran Coupé


Si rien ne permet encore de dire que sa carrière est compromise, avec donc une clientèle absente, il paraît quand même assez certain que les choses seront difficiles pour elle.
En effet, il ne suffit pas de greffer un joli nom de Gran Coupe pour insinuer qu'il s'agit d'une berline coupé, il faut aussi qu'elle y ressemble ...
Bref, si BMW  a voulu jouer au jeu de la CLA, la marque à l'hélice s'est en réalité complètement ramassée en proposant un style que même les moins difficiles ont du mal à admettre. JE doute donc que cette auto est une clientèle qui l'attende, cette dernière a un oeil trop affûté pour laisser passer des proportions aussi perfectibles.

Opel Gt Roadster / Speedster


On en revient toujours au même, proposer un roadster sportif sans que votre marque n'ait de prestige ni de légitimité est un peu illusoire d'un point de vue rentabilité.
Et si certains développent ces véhicules pour justement accroître l'image de leur marque, souvent ça tourne au fiasco ... C'est donc le cas de l'Opel GT Roadster qui n'a jamais rencontré sa clientèle, tout comme la plus ancienne Speedster qui a connu le même sort.

C6


Vouloir concurrencer les Allemands avec une auto qui se base sur des modèles passés devenus très ringards est une idée saugrenue. La fibre nostalgique n'a en effet pas permis à la C6 d'attirer les clients aisés qui sont restés sur les classiques : le trio allemand.
Et pour résumer, si il est déjà peu probable d'arriver à vendre sur ce segment avec le badge Citroën, le faire en reprenant le style aussi suranné des CX indique quand même le manque de discernement des décisionnaires, ou alors une étude de marché bâclée.

BMW GT


Que ce soit en Serie 3, 5 ou 6 il n'y a rien à faire, la gamme GT de BMW n'a pas vraiment de clientèle pour écouler les stocks ... Ni vraiment pratique ni vraiment belles, elles se destinent à rester orphelines. Il ne serait pas étonnant que la Série 6 Gt soit le dernier modèle à tenter le coup.
Les quelques rares à aimer, dont je fais partie, risquent donc d'être assez tristes à l'avenir. C'est donc une auto qui a une clientèle, mais si petite qu'on peut l'estimer comme nulle.

Suzuki Jimny


Avec un malus qui dépasse la moitié de sa valeur, le Jimny n'aura jamais eu l'occasion de pouvoir se trouver une clientèle en France. Dommage, car au final il me semble qu'il émet moins de pollution (véhicule léger, et je parle en conditions réelles) que certains gros hybrides rechargeables qui n'ont aucune pénalité fiscale ...

Smart électrique


La reine des villes voit son prestige commercial fondre depuis qu'elle est passée au 100% électrique (mauvais signe pour la 500e ?), les ventes se sont en effet écroulées depuis janvier 2020 ...
Et donc si la citadine avait une clientèle solide jusqu'à présent, cette dernière s'est volatilisée.
Dommage, car après avoir luté pendant de nombreuses années pour faire son trou à la fin des années 90 (je me rappelle bien de cette époque), la marque semble repartir à zéro en ce début de décennie.

Jaguar XE / Alfa Romeo Giulia

J'ai décidé de mettre dans le même sac ces deux autos car leur parcours est assez similaire. Il s'agit de deux berlines de taille moyenne qui axent leurs arguments commerciaux et techniques sur quelque chose d'assez semblable : deux autos premium à moteur longitudinal dotées de réglages qui les rendent particulièrement dynamiques. Arrivée à des époques proches, leur objectif était le même : marcher sur les platebandes des Allemandes, et en l'occurrence celles de la Série 3 avant tout (philosophies qui se rapprochent plus de cette dernière que les A4 ou même encore Classe C).


Les deux sont complètement passées à côté et n'ont jamais trouvé leur clientèle (qui n'existe donc sans doute pas). Le souci étant donc lié à l'existence de modèles concurrents allemands installés depuis des lustres et qui n'ont plus rien à prouver contrairement à ces deux nouvelles prétendantes. La valeur de revente étant bien plus incertaine que sur les Allemandes, les clients potentiels n'ont semble-t-il pas voulu courir le moindre risque. Tout cela est bien dommage pour la diversité des modèles qu'on voit dans nos rues, qui se retreint donc à quelques voitures à succès ...

Honda NSX


Si la première génération avait fait des émules, avec notamment la participation de Senna et des apparitions assez remarquées dans pas mal de jeux vidéo, la nouvelle version apparue en 2015 n'a jamais su attirer l'attention. Et pourtant Honda a donné tout ce qu'il pouvait pour proposer un véhicule à la fois efficace et moderne (hybridation).
La NSX est donc une auto sans clientèle, l'agrément mécanique limité et le style très effacé (pour ne pas dire insipide) ont réduit à néant tout espoir de voir une clientèle s'attacher à l'acquérir.
Pour finir sur le style, il aurait été intelligent que la nouvelle rappelle un peu l'ancienne, ça lui aurait conféré l'aura qui lui manque cruellement (et on peut dire que le néo-rétro a fait ses preuves jusqu'à présent !). Les décideurs ont donc fait un travail lamentable, et les nombreux retards ont ajouté encore plus de frustration (elle a été repoussée à de nombreuses reprises).

Mistsubishi Eclipse Cross


Il ne suffit pas de reprendre les code du luxe, et ici du X6, pour arriver à faire exploser les chiffres de ventes d'un modèle du segment généraliste ... Chez Mitsubishi, bien avant le Renault Arkana, on a tenté le coup sans succès. Ce modèle n'est donc qu'un ASX recarrossé avec une ligne de coupé, le résultat est un engin un peu étrange très loin de la prestance espérée.
Résultat, c'est une auto sans client pour l'acheter ..

Lexus LC


Dans le genre coupé de luxe dont tout le monde se fiche, la pauvre LC est un bon exemple .. Et si la ligne et la qualité de finition sont très loin d'avoir à rougir devant les meilleurs de la catégorie, il n'empêche que la clientèle pour ce modèle semble ne pas habiter notre planète.
Ici on a les fesses entre deux chaises, à savoir qu'elle offre des performances respectables mais son agrément mécanique manque franchement de tempérament dans sa version coeur de gamme hybride. C'est donc une auto qui plait indubitablement, mais personne n'ose faire un chèque aussi gros pour prendre le risque de passer pour un idiot. Car il faut l'assumer le style excentrique Lexus.

Encore d'autres ?

Bon nombre de modèles ont connu la douche froide, et si jamais il vous intéressait d'en connaître d'autres n'hésitez pas à le faire savoir par le biais des commentaires. Merci à tous.

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Pensez-vous que PSA a bien fait d'absorber le groupe Fiat ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales