Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 06/01/2023

Les réseaux sociaux ont-ils banalisé les voitures d'exception ?


Phénomène qui a connu un essor exponentiel dans les années 2010, peu de temps après avoir lancé ce site au passage (août 2008), les réseaux sociaux et les plateformes de vidéos comme YouTube ont possiblement contribué à une sorte de désacralisation et banalisation des voitures de sport et d'exception. Alors qu'autrefois ces véhicules étaient considérés comme des objets de luxe rares et prisés (il était difficile de les voir en dehors de magazines de voitures, de salons automobiles ou encore certains endroits très huppés), avec un sentiment assez fort quand on les croisait (que ce soit en réalité ou simplement sur des images), l'avènement des réseaux sociaux a induit qu'il est devenu beaucoup plus facile de partager des photos et des vidéos de ces voitures par ceux qui les possédaient, ce qui a contribué à les rendre plus accessibles et donc moins rares. Les personnes ayant les moyens d'en posséder ont justement beaucoup de temps pour partager leurs modes de vie et les joujoux qu'ils utilisent au quotidien (les RS furent une aubaine pour eux), avec souvent le besoin de flatter leur égo (ici décuplé par la multiplication de l'audience, car avant les réseaux ils n'avaient que les rues pour se montrer, eux et leur monture).


En conséquence, ce qui était autrefois considéré comme sacré et exclusif est devenu beaucoup plus courant et banal, avec une sorte de course à la surenchère pour se distinguer des autres (se montrer dans une Ferrari est presque devenu commun ! Et pour multiplier les vues on va même jusqu'à faire drifter dans des champs des Lamborghini et des Ferrari, oui je pense ici à Laboiserie qui est loin d'être le pire exemple pour illustrer ce propos). Bien que ces véhicules restent encore des objets de luxe et de désir pour de nombreux amateurs de voitures (surtout à une période où le pouvoir d'achat des classes moyennes les éloignent encore plus de ce rêve, sans oublier l'inflation extraordinaire de ces fameux modèles), il est aujourd'hui bien plus difficile de faire briller les yeux d'un petit garçon que ça n'était le cas il y a encore une quinzaine d'années. Vous avez parlé de société blasée ?...
L'abondance est ici arrivée jusqu'à l'écœurement, et les possibilités de surenchère restantes s'amenuisent avec le temps ... Il faut désormais, a minima, exploser une supercar pour arriver à tirer quelques émotions de l'audience, qui a déjà vu des milliers de contenus liés à des voitures de ce genre.


En plus de la facilité accrue du partage de photos et de vidéos, il y a eu un effet boule de neige avec l'enrichissement des influenceurs qui ont pu s'offrir ces véhicules grâce à leur notoriété en ligne. En devenant riches à leur tour, ces derniers ont été en mesure d'acheter ce type de voiture et de les afficher sur leurs réseaux sociaux et leurs chaînes YouTube, ce qui a contribué à encore plus les banaliser. Cette banalisation semble initier une course à l'exubérance et à la surenchère négative, car pour captiver les foules blasées il faut désormais choquer. Et quoi de mieux que de maltraiter et de ne pas respecter un objet que presque personne ne peut se payer ? On vit donc dans un monde où les pauvres s'appauvrissent et où les millionnaires s'amusent à casser et abimer leurs voitures de sport pour continuer de capter l'attention de ces dits "pauvres". Et sans vouloir tomber dans un mindset de grabataire, il me semble que cela ressemble à une sorte de dégénérescence de fin de cycle civilisationnel. Loin de moi de vouloir être négatif sachez-le, je reste quelqu'un d'ouvert à la richesse et à une certaine sorte d'opulence. Mais dans le cas où aux côté de cette opulence il y a la misère, alors j'y perds pour ma part tout plaisir, et me forcer ne déboucherait sur rien de plus (certains n'ont pas cette problématique bien évidemment).

Enfin, le fait que tout un chacun puisse partager facilement l'expérience vécue avec sa supercar, autrefois réservé aux journalistes sur de courts essais à la télé, les gens ont aussi pu se rendre compte que les voitures d'exception étaient finalement assez communes. Elles aussi ont des défauts et des pannes qui ont tendance à amenuiser le mythe derrière ces badges prestigieux. Ayant moi-même possédé une Modena pendant 6 ans, j'ai pu me rendre compte à quel point le rêve était très trompeur ... Ces autos sont généralement moins bien pensées et fiables que des voitures de grande série fabriquées à la chaîne (les supercars sont même souvent conçues avec les pieds pour ainsi dire). Il est toutefois assez jouissif et épanouissant d'avoir pu vivre une expérience qui m'a fait totalement désacraliser les supercars, et en posséder une est un moyen encore plus puissant (de les banaliser) que de suivre les influenceurs qui jouent avec sur les réseaux sociaux. C'est un peu comme rêver d'avoir un jour son permis et de repenser à ce rêve passé quand ça fait 20 ans qu'on l'a ! L'émotion est plutôt redescendue ... Le rêve cassé.

Et vous, que pensez-vous de cette idée ? Car si pour ma part j'estime que cela a contribué à banaliser ce type d'auto, certains penseront peut-être à l'inverse que cela les a encore plus popularisées (à savoir accru l'intérêt de la chose en accroissant sa visibilité) ...
N'hésitez pas à partager vos sentiments car les miens paraissent bien trop limités pour que cet article soit réellement complet. Je ne suis qu'un reflet parmi des millions qui sont enfouis en vous.

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Etes-vous attaché sentimentalement à votre auto ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales