Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 11/11/2023

L'utilité de l'Autopilot au quotidien


Cela fait partie du nouvel attirail technologique de nos voitures, le pilote automatique s'intègre désormais dans la liste des options disponibles sur une partie croissante de voitures proposées à la vente. Et même si ces fameux Autopilot n'en sont pas vraiment, Tesla ose par exemple le nommer ostensiblement de la sorte afin de rendre l'option plus attrayante au niveau de son emballage marketing.
Mais au delà de juger l'aspect commercial, nous allons plutôt nous concentrer sur l'utilité au quotidien d'une telle option.


Ce qu'offre l'Autopilot dans les faits

Commençons un peu par décrire l'équipement, car certains d'entre vous sont probablement très peu familiers de ce genre de chose.

Le pilote automatique est une fonctionnalité qui s'active ici par le biais d'un commodo ou d'un bouton sur le volant. Il peut être déclenché que dans certaines conditions de conduite, avec généralement un icône qui vous avertit de la possibilité de le faire (un volant gris dans les Tesla), dans le cas contraire cela veut dire que l'auto ne se sent pas vraiment prête à prendre le relais : mauvaise visibilité ou problème d'interprétation de l'environnement.


On peut toutefois l'activer dans une majorité de circonstances, et l'auto va alors prendre en charge la direction, les freins et l'accélérateur mais à condition que vous gardiez les mains sur le volant (plus confortable avec un volant capacitif). Il faut donc tenir le volant mais pas trop dans le cas d'une Tesla ... Car dans le cas contraire la machine croit qu'on veut reprendre la main. Il y a déjà ici une petite concentration à avoir : tenir le volant mais pas trop fermement non plus.
Une fois les conditions réunies, la voiture se met à conduire à votre place de manière très maladroite et peu sure d'elle : freinages exagérées, courbes prises avec irrégularité / hésitations ou encore virages pris souvent trop à l'extérieur (vous rapprochant trop des voitures croisées à contresens : rien de mieux pour avoir des palpitations, comme quoi Tesla vous promet de vivre des moments intenses !). En ce qui concernent les ronds-points et les feux c'est à vous de gérer, et donc il ne faut pas s' endormir sur ses lauriers.


L'autopilot n'est actuellement qu'au niveau 2 dans la grande majorité des autos (à lire : les différents niveaux de conduite autonome), à savoir qu'il combine bêtement le maintient dans la ligne et le régulateur de vitesse adaptatif. Le niveau 3 n'est autorisé en France que depuis septembre 2022.

Bref, il n'y aucun comportement intelligent qu'on pourrait rapprocher à celui du monde animal (même comparé aux créatures les plus basiques). Il est donc effrayant de voir certains faire confiance à leur voiture comme si il s'agissait d'une technologie aboutie et mature, ce qui n'est pas du tout le cas. Les marques ne prennent aucun risque puisque toute la responsabilité légale incombe au conducteur.

Dans les faits, on l'utilise ou pas ?

Franchement ? Oui (on va y revenir) et non ... Mis à part pour faire le malin quand on présente l'auto aux autres évidemment (surtout si on s'est mangé 7500 euros pour acquérir la version FSD) ou quand on souhaite tripoter son téléphone quelques secondes (ce n'est pas légal je le rappelle ... Et puis on ne peut le faire que sur une route facilement interprétable par le logiciel, en gros une ligne droite !).
Il est concrètement bien plus épuisant de laisser conduire l'auto que de la conduire soi-même. En effet, on passe son temps à essayer d'anticiper une erreur de l'auto, en cherchant à être rapide au cas où elle ferait une bêtise (quand elle vous lâche en plein milieu d'un virage avec des voitures croisées en contresens on a en gros 2 dixième de secondes pour réagir ... ). Et comme elle fait tout un tas d'erreurs on finit vite par ne plus vouloir participer à cette épreuve de stress (stress légitime car on se met réellement en danger, la loi devrait d'ailleurs faire quelque chose en interdisant le terme d'Autopilot et en interdisant cette manière de fonctionner. Les plus abrutis vont finir par faire du grabuge, car beaucoup de gens estiment qu'il s'agit vraiment d'un pilote automatique digne de confiance. On reconnaît d'ailleurs vite les idiots quand on a comme sujet de discussion l'Autopilot !).

Dernier point négatif, le pilote automatique ne dépasse jamais les limitations de vitesse (ou presque, il le tolère en effet de très rares fois, quand il y a sans doute une ambiguïté au niveau de la vitesse légale maxi à ne pas dépasser), on ne peut pas lui imposer de rouler 10 ou 20 km/h au dessus. Résultat, on roule comme un escargot et on finit presque par causer des bouchons (les limitations sont si basses franchement ... Et c'est sans vouloir exagérer ni même être de mauvaise fois). Du coup on cumule stress d'avoir un accident avec stress d'ennuyer tout le monde.

A lire aussi : les difficultés de l'Autopilot à être opérationnel

L'autoroute est son terrain de jeu ?


Si utiliser un autopilot sur route secondaire est à la fois inefficace et épuisant (car il faut le surveiller), sur autoroute il devient un allier indispensable ... En effet, une fois que l'on a fait de longs trajets en sa compagnie il devient difficile de s'en passer. C'est en effet sur ce type d'axe qu'il devient très efficace et sécurisant, et la conduite monotone se transforme en un moment de détente. Hélas, des études montrent qu'en Autopilot les conducteurs deviennent presque totalement passifs, ce qui les rend donc dangereux en cas d'imprévus (heureusement, les systèmes réagissent très promptement !).
Si vous fréquentez beaucoup les voies rapides, l'Autopilot est alors une option qu'il vous faut posséder ...

Que du vent ?

Malgré tout, si l'Autopilot n'est pas viable sur les routes secondaires (la majorité des trajtes) il amène tout un tas de choses fort appréciables. En effet, au delà de proposer une conduite pseudo autonome, il apporte à la voiture des yeux et des capacités qui pourront parfois vous sauver la vie.

Concernant les yeux, le fait que la voiture voit tout ce qui se passe permet d'avoir à l'écran les limitations de vitesse (elle lit les panneaux) mais aussi de surveiller le feu depuis votre interface (et non pas en vrai par le pare-brise en vous contorsionnant parfois le coup). Pour ma part j'ai même pu surveiller un feu en étant derrière un camion, alors que je ne pouvais l'apercevoir de moi-même, très étonnant car ce camion couvrait vraiment toute la visibilité de devant, il semble que la caméra de droite ait pu obtenir l'image du feu.


Concernant les capacités que l'Autopilot amène, on gagne largement en sécurité en cas de malaise, d'endormissement ou d'étourderie. En effet, il apporte le maintient dans la voie, et en cas de perte de conscience l'auto suivra la route et ralentira petit à petit, vous aurez donc une chance de vous en sortir vivant ! Hélas, dans les faits ça marche quelques secondes et ensuite la voiture se laisse aller tout droit dans le fossé (essayé à de nombreuses reprises sur une Model 3). Idem si vous êtes la tête en l'air et qu'un enfant traverse devant vous, vous bénéficierez du freinage automatique qui reste actif même quand l'Autopilot est coupé (comme le maintient de ligne si vous l'autorisez dans les paramètres évidemment). Ce sont toutefois des équipements obligatoires qui existent même sans Autopilot ... Donc je ne devrais pas autant amalgamer les deux (bien que tout cela fonctionne avec le même matériel : caméras, calculateur et actionneurs qui prennent la mains sur l'accélérateur et le volant).


Conclusion

Si vous souhaitez acquérir l'Autopilot comme étant un vrai pilote automatique passez votre chemin, vous serez extrêmement déçu. Le seul contexte où il est viable est dans les bouchons intenses, là vous pourrez faire quelques économies de concentration en laissant la chose faire (attention toutefois aux motos qui doublent souvent de manière sauvage, il faut donc rester un minimum conscient de ce qui se passe autour).

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Combien vous a coûté votre dernière révision ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales