Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 31/08/2023

Ces voitures qui ont régressé

Certaines nouveautés sont attendues avec impatience, et pourtant le résultat peut parfois engendrer de belles déceptions, voici ici une petite compilation d'automobiles qui ont déçu dans leur nouvelle livrée. Je vous invite à citer d'autres modèles qui vous paraîtraient pertinents en bas de page, merci d'avance à tous pour votre participation.

M4 2021


Le constat est sévère pour la dernière génération de M4. Les économies semblent en effet prendre le pas du côté de chez BMW, probablement en raison d'un contexte économique difficile couplé à une mutation technologique couteuse et incertaine.
Bref, c'est un peu la cata pour cette génération G82 qui s'offre un groin de porc mêlé à une ligne un peu maladroite (proportions douteuses de profil et trois quarts, sans oublier des optiques arrière insipides) qui font perdre le charme originelle de la lignes des M coupés (et des "BM" plus généralement). Plus le temps passe et plus je constate que cette génération G22 de la série 4 est une débâcle totale.



Sans vouloir faire la fine bouche, je trouve la dernière série 4 tout simplement sans charme, voire même mal foutue de partout (groin, profil bancal, arrière moche ...). C'est donc inédit depuis la e36 (je n'ai jamais été fan de l'E30)

Maintenant passons au concret, à savoir la technique ... Là encore c'est un peu la douche froide. L'auto gagne plus de 100 kg alors que la tendance générale (surtout chez les sportives) est à la baisse, elle se révèle donc plus empotée et plus GT que jamais, de quoi frustrer les puristes. Bien entendu, et pour faire de grosses économies, le moteur est quasiment le même qu'auparavant avec une cartographie différente (bien entendu on change aussi quelques "plastocs", un peu la cylindrée et des échangeurs histoire de ne pas proposer la même chose au levé de capot, mais grosso modo c'est quasi identique et le travail consistait avant tout à le dissimuler). La boîte de vitesses DKG à double embrayage est remplacée par une ZF8 à convertisseur qui n'a pas vraiment sa place ici (c'est la même boîte que sur une 418d ...).
Même les petits détails ont été bâclés, à l'image des barres anti-rapprochement qui ne sont plus du tout de la même trempe ! Alors que sur l'ancienne il s'agissait de barres en carbone très profilées, on a aujourd'hui des barres dignes d'un lit superposé IKEA à monter soi-même ...


A n'en pas douter que cette cuvée 2021 de la M4 est mauvaise, l'ancienne génération devrait garder une très belle cote avec le temps qui passe.

Volkswagen Passat B6

Alors que la Passat B5 reprenait le prestigieux châssis de l'A4 à moteur longitudinal, la B6 (du haut) a quant à elle préféré redevenir une roturière avec son moteur placé transversalement. Et comme par hasard on a perdu le fameux slogan : "une autre idée du luxe" ... Hasard ?

Twingo 3 : moins bonne en tout ?

La Twingo 3 illustre très bien cet article et elle constitue donc une belle entrée en matière. Moins habitable, coffre chauffant (moteur arrière), comportement routier moins bon et propulsion qui réduit sa facilité de conduite sur route très glissante. En plus de perde son identité originelle pour tenter de reprendre celle de la Renault 5 (finalement tout le monde la compare à la 500 ...), la Twingo 3 a aussi perdu beaucoup (trop) en aspects pratiques. Les personnes à se plaindre du comportement / tenue de route perfectibles sont aussi assez nombreux.
Les ventes très moyennes de cette dernière atteste aussi qu'on ne peut pas prendre les clients pour des buses, et semble-t-il seuls ceux qui ont fait confiance à Renault les yeux fermés se sont laissé séduire par cette nouvelle génération. Le problème est très grave sachant que la Twingo est un produit vital pour Renault. La marque se serait-elle laissée séduire par Mercedes qui aurait imposé ce concept (moteur arrière, conception commune avec la Forfour).


Scenic 4 : le compte n'y est pas

Dans une moindre mesure, le Scenic 4 se révèle lui aussi en baisse sur certains aspects par rapport au 3. Car même si la modularité est bien mieux pensée sur le 4, le fait qu'on ne puisse plus retirer les sièges (ce qui se révèle être la grande évolution) réduit largement sa capacité de charge. Mais c'est surtout sur la route que le 4 déçoit un peu, car si il se révèle très sain comme tous les véhicules Renault (mis à part les Twingo 3) il fait moins bien que son prédécesseur ...


Porsche 911 992 : puéril et aseptisée ?

Encore récente au moment où ces lignes sont écrites, il me semble que la 992 n'est finalement pas aussi progressiste qu'on pouvait l'espérer ... Tout d'abord certaines lignes de carrosserie régressent, c'est le cas des boucliers pleins de plastiques et à la forme pas très élégante. Vient ensuite la forme de découpe du capot, très carrée et donc bien moins sensuelle et raffinée que les courbes des anciennes livrées. Enfin, l'intérieur contient des éléments dont la qualité laisse à désirer. Je vais donc jusqu'à préférer la génération précédente qui évite cette console centrale en plastique léger et qui fait vraiment très sommaire en réalité (sans compter l'aspect ultra salissant et fragile : micro rayures qui apparaissent très vite). Quant au reste c'est pas mal mais ça reste quand même un peu léger quand on tapote à droite et à gauche, ça fait illusion mais on est loin d'avoir affaire à des matériaux consistants et réellement qualitatifs.
Finissons enfin par la démocratisation des turbos et on finit d'achever le tableau.


Si il n'y a rien de catastrophique, notons quand même les lignes plus douces et harmonieuses sur les découpes de carrosserie de la 991. Et puis tout ce plastique sur la 992 fait cheap et tuning


Trop de plastique en bas du bouclier, et la forme manque peut-être de raffinement

718 Cayman et Boxster

Un peu dans le même esprit que la 911 992, la génération 718 perd un peu en tout ... Les optiques arrière perdent leur couleur sans que cela n'apporte quelque chose (ça me semble même moins bien) et surtout les moteurs perdent 2 cylindres et la fameuse sonorité Porsche. Et pour tout vous dire une Alpine ronronne bien mieux désormais, pourtant équipée d'un 4 cylindres "industriel" et sans particularité technique (point de Boxter ici).


Et en plus on perd l'originalité concernant l'intégration de l'aileron (qui se prolonge dans les optiques sur l'ancienne)

Golf 7

Elle perd au niveau de ses trains roulants par rapport aux 5 et 6 qui sont de série en multibras. En effet, les 7 s'équipent d'un rudimentaire train arrière semi-rigide comme les Françaises, et il me semble qu'un modèle devrait passer son temps à progresser et non pas régresser et ce quelque soit le domaine.

Focus 4

Comme la Golf, la Focus 4 perd sont trains arrière évolué sur les motorisations les plus répandues (en dessous de 150 ch) ... Je remarque aussi que la finition semble un poil meilleure sur la Focus 3 phase 2 (avant le restylage c'est très moyen en revanche).


Classe A 4

La compacte de Mercedes nous fait aussi le coup. Pour payer les écrans multimédia il semble que Mercedes ait choisi de la dépouiller de ses chaussures de sport. Et comme 95% des clients n'y voient que du feu alors autant se faire plaisir ... Bref, en plus de s'équiper de moteurs Renault et boîte Getgrag, la Mercedes y perd aussi au niveau de ses pattes ! Et plus ça va plus les petites Mercedes s'éloignent du premium auquel elles sont censées appartenir. N'oublions pas non plus les matériaux très moyens de certaines parties, mais que les journalistes ne semblent pas voir tellement ils semblent hypnotisés par les écrans intégrés et le service communication Mercedes. N'oublions pas que les versions d'accès sont loin d'avoir ces deux grands écrans (et le résultat est même un peu pathétique).


Q8

Certes il n'a pas d'aîné, mais si on le compare (à juste titre) avec le Q7 II on voit clairement une baisse généralisée de la qualité perçue. Et le pire c'est que le Q8 est censé être plus haut en gamme ... Profitez donc de ce Q7 avant que lui aussi ne soit défiguré de l'intérieur. Car si le Q8 fait moderne, en réalité il n'y presque plus de matériaux nobles et qualitatifs, c'est de la plaque de plexi salissante et facilement rayable qui arbore la planche de bord. Bien loin des plastiques moussés et des boiseries du Q7, nettement au dessus malgré son âge plus avancé.


Touareg III

Si la presse plébiscite le Touareg 3 pour son intérieur, sachez que j'ai vérifié la chose personnellement. Encore une fois, et comme souvent, le jugement semble se faire en survolant médiocrement la chose. Car je peux vous assurer que la baisse avec le précédent est très palpable. Pour m'embrouiller il ne suffit pas de dessiner un intérieur plus moderne, il faut aussi proposer les bons matériaux. Et donc sur cet aspect les deux premiers Touareg sont devant et sans trop forcer.
N'oublions pas non plus son design avant très discutable, voir grossier ... Non, ce Touareg 3 est une véritable déception pour ma part, et les écrans géants ne permettent pas de le sauver (en plus ils sont extrêmement sombres, même la clarté réglée à fond, très étrange ...).




L'écran géant en met plein la vue, mais dès qu'on regarde de près la déception est de mise ...

SQ5 II

Si le premier vous offrait des échappement dignes d'une oeuvre d'art, une double sortie chromée de très bon goût, le SQ5 II moderne se fiche un peu de vous en faisant l'économie de cela. A la place, des trous bouchés par un plastique des plus basique ... Si j'avais le choix, je prendrais pour ma part le SQ5 et non le 2.


A1 II / Polo 5

Ces deux soeurs techniques ont la même maladie et elles ont donc les mêmes symptômes. Avec les soucis du groupe, ces deux dernières ont vu leur finition perdre en qualité perçue. Et si comme toujours les marques cherchent à combler par du multimédia et de la modernité, l'amateur de beaux produit sera quant à lui contrarié par tous ces matériaux dignes du segment généraliste.

C4 Cactus

Prenant le relais de la C4, le C4 Cactus est un genre de C4 lowcost ... Et celui qui passera de la C4 II au C4 Cactus (censé être la C4 III) sera déçu dans tous les domaines : comportement, finition et modularité (bien que les sièges soient enfin fractionnables sur le Cactus). Les fenêtres à l'arrière du Cactus ne se baissent même pas ... Je ne sais pas ce qui a pris Citroën avec cet engin mais je le sentais mal dès 2013 dans mes articles. Et comme je suis un "touriste" face aux équipes marketing du groupe je me demande bien ce qui leur est passé par la tête (ou ce qu'ils ont consommées) pour avoir l'idée de sortir cette chose étrange et pas très ragoûtante.


Imprezza

En passant au format des compactes, on peut dire que Subaru a commis "un crime contre l'automobilité" ! Et le pire est que cette compacte n'a pas un style très sexy ... Non, l'Imprezza compacte a été un grand choc pour moi, mais heureusement la marque a fait marche arrière.


CLS III

En défigurant la troisième version de la CLS (j'exagère peut-être un poil ;-) on peut dire que Mercedes a fait une sacré bourde. Après deux monuments de l'automobile on se retrouve avec une auto qui fait à peine plus d'effet qu'une Classe A. En revanche l'intérieur est l'un des plus soigné du marché, et ça peut même se comparer à une Bentley (je ne rigole pas).


Vantage II

Dans sa dernière version, la Vantage se dote du fadasse 3.9 biturbo Mercedes ... Elle y perd donc en sonorité, en âme et en personnalité. Et le pire est que cela se retrouve aussi dans de nombreuses commandes dans l'habitacle, à croire qu'on a affaire à une AMG GT rebadgée (ce qui n'est pas le cas).


Série 6 GT

Etant possesseur d'une Série 5 GT, je suis très déçu de savoir que la nouvelle version (rebadgée 6 GT) ne s'équipe pas de la double ouverture de coffre. Et l'utilisant très souvent sur la mienne, je trouve donc cela regrettable (on y prend rapidement des objets, pas besoin d'attendre la longue cinématique du coffre électrique).


3008 II

Un peu comme la Série 5 GT, on peut ici regretter que le 3008 II n'ait pas la fameuse double ouverture façon Range Rover sur la deuxième version. Notons aussi la disparition du Dynamic Roling Control du train arrière des versions à partir de 150 ch.


BMW X1 / X2

Alors que le premier X1 se basait sur le châssis noble de la Série 3 (longitudinal), le deuxième opus ainsi que le X2 (censé pourtant être plus noble) se basent sur des châssis aussi prestigieux que celui d'une citadine grand public (transversal). Et si cela est mieux pour l'aménagement intérieur (logeabilité) c'est en revanche une toute autre histoire pour le comportement et le tempérament sur route.


BMW Série 1

En perdant son architecture de BMW Série 3 à moteur longitudinal, et comme avec le X1, la Série 1 devient une banale et roturière compacte à partir de la troisième génération ... A cela s'ajoute la perte du 6 en ligne (qui ne passe plus vu que le moteur est mis en travers) et de la version 3 portes coupé.




Toyota Supra 4

En ne faisant que trop peu d'efforts pour la distinguer de la Z4 III, la Toyota Supra 4 a semble-t-il raté son come back. Je suis désolé mais quand on ne fait même pas l'effort de changer les bips et bruits du système infotainment (qui sont les même que dans une BMW) on ne mérite pas d'éloge. Et en ce qui concerne la mécanique turbocompressée peu démonstrative en terme de sonorité ça reste aussi un peu moyen pour un Japonaise (qui en général sont généreuses do gosier !).




Et il n'y a pas que ça qui est repris, toute l'interface (matérielle)  de clim. et autoradio est aussi la même. Il s'agit en bas d'un X1, maisce sont les mêmes molettes partout sur la gamme BMW (bien qu'elles aient encore changé en cette fin des années 2010)

488 GTB / F8 Tributo

Depuis la 458 Italia, les Ferrari à moteur central ne sont plus vraiment des Ferrari ... Et si certains pensent que j'exagère dans les faits il faut vraiment prendre conscience que le plaisir moteur a été ici anéanti. Certes la sensation de poussée est plus que jamais impressionnante, mais le moteur turbo associé à du double embrayage rendent les choses presque ennuyantes et aseptisées. Bref, les Ferrari avant 2015 vont prendre une belle cote, ça paraît certain.


AMG GT

En passant de la SLS à l'AMG GT on est descendu bien bas. Et si cela était motivé par la baisse des prix, certaines choses n'ont tien à voir. En effet, le moteur en passant de 6.2 (atmo) à 3.9 (turbo) on se retrouve avec quelque chose qui n'a plus de voix ...
Par dessus cela on perd les portes papillons qui rendait hommage à la 300 SL et qui faisait une grande partie du charme de la SLS.

 


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous des radars de feu tricolore ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales