Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 10/03/2021

Les supercars ont-elles encore de l'intérêt ?


Drôle de question vous allez me dire ... Une supercar n'a que peu d'intérêt pratique à la base, et même peu d'intérêt tout court. On ne peut presque rien prendre, on ne voit pas grand chose au niveau périphérique, c'est raide, un peu brutal et les boucliers ont tendance à toucher tout ce qui traîne ( dos d'âne, trottoir ...). Bref, se déplacer avec ce genre de véhicule tient souvent plus de la contrainte que du plaisir, en tout cas quand il s'agit d'utiliser l'auto pour se rendre à un point B.


En réalité, je pose aujourd'hui cette question car les temps ont changé ... En effet, si à l'époque les supercars étaient des voitures hautes performances qui se détachaient largement des voitures de série, justement par leurs aptitudes qui sortent de l'ordinaire, aujourd'hui on peut acheter des compactes et berlines qui offrent des prestations à peine inférieures aux dites supercars.

Quelques exemples : Classe A45 AMG S (simple compacte qui offre 270 km/h / 3.9 s 0 à 100 km/h. Une Ferrari 488 TB fait 3.0 secondes et 330 km/h, on ne peut pas parler de fossé !), M4, M5, RS3, RS4, RS6 (3.6 secondes) , Model 3 / S (2.7 secondes ...) etc. etc. La liste est très longue même si il faut avouer que sans les Allemands les choses seraient bien différentes !


Avec des autos polyvalentes qui offrent des prestations quasi similaires à des supercars (voire même supérieures à celles d'il y a quelques années), on peut dire que l'exclusivité de ces dernières a largement été écornée, de quoi casser un peu le rêve et la stature de ces autos d'exception.
Les Youtubers pleins aux as ont aussi changé leur fusil d'épaule, les Ferrari et autres Lambo (qui ont été récupérées par les "hodler" de Bitcoin) ont fait place à des RS et autres M de l'écurie Motorsport, sans oublier les AMG dont le V8 de 6.2 ou 4.0 litres fait toujours rêver la jeunesse (un peu moins en 4.0 fapé). Ces véhicules offrant alors le beurre et l'argent du beurre ...
La question se pose donc de manière très précise, les supercars ont-elles encore de l'intérêt sur un marché automobile qui propose des autos polyvalentes qui peuvent les suivre sans aucun souci ? Il semble que oui, mais étayons un peu tout ça.


Les avantages d'une supercar

En réalité, estimer ou pas qu'une supercar a de l'intérêt n'a aucun sens si on ne pose pas un minimum le contexte ... Le but de l'auto est-il de vous divertir le week-end ou de vous motoriser tous les jours (le fameux daily) ?


Dans le cas d'une voiture de tous les jours la question est vite résolue, une supercar ça ne vaut rien de chez rien, stressante et difficile à manoeuvrer / stationner (d'autant plus que tout le monde vous mate ...), on aura tendance à être bien moins serein au volant. Ca n'a d'intérêt que si vous vivez dans une zone très peu urbanisée et où vous n'aurez ni à faire des créneaux ni autres manœuvres, là ça peut commencer à s'envisager.


Prenons donc le cas où il s'agit d'avoir une deuxième voiture plaisir, mieux vaut avoir une C63 ou une 458 Italia (deux exemples pris au hasard) ? Là le ciel se dégage pour la supercar ...
Il me semble que le but d'une voiture plaisir est de vous dépayser et changer les idées, croyez-vous vraiment qu'une Classe C peut y arriver autant qu'une 458 Italia, ou même une F430 ? Vous vous doutez bien que non, et cela sur plusieurs aspects.


Sortir une supercar est à chaque fois une petite fête, et je trouve même que ces autos sont de véritables "petits morceaux de fête foraine sur roues", c'est coloré, ça donne des sensations et ça inspire le jeu. Bref, c'est plus ludique et atypique qu'une banale berline ou break, aussi puissante qu'elle soit ...
Rouler en supercar induit beaucoup plus d'interaction avec les passants qu'avec une voiture haute performance basée sur de la grande série. Au niveau des sensations au volant c'est la même chose, ce genre d'auto se ressent de manière très différente quand elles accueillent le moteur à l'arrière (central arrière). Ca vire bien plus à plat (avec un avant ultra léger) et le fait d'être aussi bas amène bien plus de dépaysement que dans une M6 par exemple.


Pour résumer, l'avantage d'une supercar, et qu'aucune berline ne pourra avoir, est de vous faire voyager dans un autre univers. Et si ce dernier impose des contraintes qui empêchent d'en faire un daily confortable, ce sont justement ces contraintes et particularités qui donnent tout le charme à ce type d'auto (un peu comme il est absolument génialissime de se balader en Mehari, c'est pourtant rustique de chez trustique). Et même si elles sont presque égalées par des modèles bien plus roturiers en terme de performances, cet exotisme n'a pas d'égal pour vous dépayser.

Il y a supercar et supercar



Attention toutefois ... Il faut bien préciser que les supercars modernes ont tendance à se rapprocher des voitures plus conventionnelles (M4, RS5 etc.) en terme de sensations et de prestations. Avec l'adoption des boîtes double embrayage et des moteurs turbo, les sensations mécaniques des sportives actuelles est devenu quasi similaire à leurs homologues berlines et compactes ... Bruit feutrée, passages de rapports lissés, les supercars d'aujourd'hui ne semblent plus vouloir jouer la carte du dépaysement. La volonté des concepteurs est de justement vouloir les rendre utilisables au quotidien (ce qui est une grosse erreur il me semble, le but est justement de trancher avec les voitures du quotidien), afin d'en écouler toujours plus. Il faut donc bien distinguer les générations actuelles des plus anciennes. Disons que, grosso-modo, les modèles d'après 2015 ne laissent pas de souvenirs aussi impérissables qu'espérés, et e malgré des performances qui deviennent stratosphériques (plus aussi évident de rester devant les Allemandes très énervées, et donc de sne pas trop perdre la face).
L'idéal est donc de taper sur la décennie des années 2000, vous aurez des véhicules qui proposent à la fois des performances consistantes tout en offrant des sensations bien plus exacerbées. On peut donc penser aux Gaillardo, Modena, F430, Carrera GT, R8 etc.


D'un point de vue technique il faut donc éviter tout ce qui a un turbo et idéalement une boîte double embrayage. D'un point de vue architecture, privilégiez largement les autos à moteur central arrière, ça permet d'avoir des sensations de conduite qui tranchent bien avec votre auto de tous les jours à moteur avant. Et même si les Ferrari ont des moteurs avant très avancés (qu'on qualifie de central avant), la différence se ressent surtout sur les berlinettes à moteur central arrière. Bien entendu, une F12 ne sera pas non plus aseptisées, loin de là (c'est surtout le nombre de chevaux qui veut ça, pas vraiment l'architecture) ! Mais il n'empêche que l'équilibre de l'auto est plus "exotique" sur une auto à moteur arrière, et on est donc plus dépaysé (sans compter qu'avoir le moteur dans le rétro n'est pas commun !).


La mécanique est ici bien plus exotique avec un moteur placé à un endroit très peu courant, à savoir au centre de l'auto. Ici le moteur est mis en valeur et exposé au public par le biais d'une vitre, c'est la Modena qui a inauguré le phénomène (qui a ensuite été repris de tous). Avec des cardans qui sortent directement de la boîte de vitesse, les pertes de puissances sont limitées au maximum (pas d'arbre ou de transmission trop longue et pesante). Bref, c'est quand même bien plus rigolo qu'une M4 par exemple, que ce soit pour le conducteur comme le mécano !




Conclusion

Oui, la supercar a encore de beaucoup d'intérêt quand il s'agit de parler de plaisir et de voiture ludique. Aucun autre format n'amène cette ambiance et ce dépaysement, sans compter que les passants vous le rappelle à chaque instant (parfois par de mauvais regards mais au moins ça ne laisse pas indifférent !).


A vouloir tout avoir (performance et praticité) on a finalement quelque chose de tiède et qui ne fait rien de manière vraiment optimale... Une C63 ne fera aucun des travaux qu'on lui demande parfaitement. Etre pratique elle n'y arrivera pas jusqu'au bout avec son autonomie dérisoire (sans compter que consommer autant devient désagréable quand on ne cherche pas la performance). Etre spectaculaire aussi, une Classe C restera toujours une Classe C, à savoir une auto qu'on croise à tous les coins de rue ou presque.
Alors certes, elle peut faire plus de chose que la Ferrari, et il est agréable d'avoir une voiture qui peut à peu près tout faire, mais s'agissant de donner la banane, la Ferrari ou la Lambo sera bien plus spécialisée et compétente. Et finalement c'est une problématique universelle, plus on est spécialisé moins on est polyvalent, et si le but est de vous divertir alors il faut trouver une auto spécialisée en la matière : une supercar.
Si j'ai un souci de plomberie, le plombier sera bien plus compétent que l'ouvrier multi-tâches qui touche un peu à tout (il sait un peu tout faire, mais rien parfaitement).

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Avez-vous confiance aux garagistes ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales