Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 08/06/2022

Quand les marques vous prennent pour des idiots


 

Si les journalistes et médias sont généralement tout mielleux avec les marques (le conflit d'intérêt n'est jamais loin ...) en reprenant à la lettre le discours valorisant des conférences de presse (qui sert avant tout à inculquer des éléments de langages à la petite troupe de "journalistes" tenue en respect, sans vouloir voir le mal partout hein !), vous allez voir que la réalité mérite bien plus de nuances ...
Voyons donc quelques exemples parmi lesquels les marques vous prennent pour des buses sans qu'aucun autre média ne le dénonce (bon, je vous avoue que si je perds de grosses campagnes de pubs je finirai peut-être par vouloir m'aligner avec cette "dictature" ;-) ne m'en veuillez pas ! Il faut bien manger).. En attendant go comme dirait POA !

Cet article sera complété au fil du temps, et voici donc une première salve sachant que je vous invite aussi à proposer des idées (et aussi à me dire si vous pensez que certaines de mes remarques sont infondées).

Volumes de coffre mensongers courants !

J'en ai déjà parlé un peu plus bas à propos de Toyota et Land Rover, mais je dédie ici un paragraphe sur ce phénomène qui dépasse de loin ces deux marques. Cela peut paraître aberrant et stupéfiant mais les marques sont majoritaires à vouloir vous tromper de manière préméditée sur les volumes de coffre.
Je l'avais d'ailleurs remarqué personnellement, car même si je n'ai pas le compas dans l'oeil, j'ai fini par constater des aberrations stupéfiantes. Dernier exemple en tête, le Marvel R est annoncé à 357 litres par la marque (on ne sait sur quelle norme ...) tandis qu'une i20 dispose de 352 litres en VDA 211, soit des valeurs qu'on qualifiera de similaires. Le souci est qu'il suffit d'observer brièvement les deux pour s'apercevoir qu'il est improbable d'avoir les mêmes valeurs ... D'une part MG semble dévaloriser son coffre : il paraît faire plus de 357 litres et Autoplus le mesure d'ailleurs à 380 litres. Pour l'i20 de 352 litres, Autoplus mesure 285 litres.

Une étude de l'Adac permet de se faire une idée de l'ampleur des dégâts ici, et je vous invite à aller voir le bilan tellement il est parlant et inquiétant.

A lire aussi : la norme VDA expliquée


Pour arriver à ces manipulations, les marques jouent sur une ambigüité qui permet de noyer n'importe quel conuduecteur, car un coffre peut se mesurer de plusieurs manières : en norme liquide qui prend tout le volume (en se limitant à la plage arrière ou le toit) et en norme solide qui emploie des briques normées pour mesurer la valeur de coffre (en s'arrêtant encore une fois à la plage arrière ou au toit, et en prenant en compte ou pas l'espace sous plancher ...). On a donc quatre à cinq types de valeurs qui seront potentiellement utilisées.

Je suis pour ma part assez mécontent, car malgré mes efforts pour communiquer les bonnes valeurs de coffre (et surtout basées sur une même norme), je me retrouve avec des volumes trompeurs qu'il faudra donc que je revois. Bien entendu, ces chiffres sont aussi utilisés par la presse qui ne cherche pas vraiment à juger ni estimer ces derniers, mis à part quelques exceptions comme Autoplus.

Gammes moteurs artificielles


Tendance qui est apparue lors de la généralisation de l'injection haute pression et de la suralimentation pilotées par l'électronique, les marques créent des différences artificielles entre les puissances moteur proposées dans leur catalogue. Si à l'époque une puissance correspondait à un moteur avec par exemple 4 moteurs différents pour 4 puissances, et donc des coûts différents pour chaque bloc (un 4 cylindres atmosphérique étant moins cher à produire et à concevoir qu'un V6 suralimenté par exemple), aujourd'hui il y a en général un seul moteur pour 4 puissances proposées (différenciées par des cartographies qui sollicitent plus ou moins la richesse d'injection et la pression de suralimentation) ... Malgré cette mutualisation et une conception identique (à quelques détails près), la différence de coût pour le client entre les variantes reste quant à elle tout aussi importante (mais la marge grandit ...). C'est même un comble aujourd'hui, car par exemple chez Volkswagen on a désormais plus qu'un seul moteur pour des gammes entières côté diesel, un 2.0 TDI qui va de 115 à 240 ch ... Il y a encore peu on avait un 1.6 TDI qui se chargeait du bas, mais aujourd'hui c'est rationalité et économies d'échelles maximales ! Le 1.6 TDI ayant été abandonné car les marques délaissent le diesel de manière définitive). Cela rejoint un peu la culture du faux dans l'automobile abordée dans un autre article.

Réduction des coûts : priorité absolue des années 2020 ?


Même les marques jadis les plus généreuses s'y mettent ... A une époque d'inflation accélérée et de pénuries, les marques cherchent à sauver les meubles en grattant le plus possible sur la marchandise. Avec l'arrivée de Tesla et de ce concept poussé à son paroxysme, les autres marques (envieuses) se sont aussi engouffrées dans la brèche. Oui, l'époque où il y avait de la générosité dans les voitures semble révolu, tout éléments qui n'est pas indispensable ou trop épais sera éliminé ou revu.
On pourra citer les faux pots d'échappements, tous les éléments en métal qui sont remplacés par du plastiques, des V6 qui se transforment en L6 (quand il ne s'agit pas de L4 !), la disparition des boutons physiques pour une interface dématérialisée moins chère à produire (sans compter les boutons qui sont devenus tactiles au lieux avoir un mécanisme plus évolué),

De l'hybride survalorisé ?

   
Afficher une hybridation sur le Puma consiste un peu à profiter de vos faiblesses culturelles sur la technique des voitures

Chez Ford (ou encore chez Mazda pour ne citer qu'eux) on en fait des caisses et encore des caisses concernant l'hybride MHEV. Car même si ils ont en stock du vrai hybride rechargeable digne de ce nom, ils semblent vouloir gratter jusqu'à survaloriser la micro-hybridation (on aurait pu le comprendre si c'était la seule techno disponible chez Ford, mais ce n'est pas le cas comme je viens de le dire).
De ce fait, la banale micro-hybridation de 48V est mise sur le même piédestal que les hybridations les plus sophistiquées. En réalité c'est tellement ridicule comme hybridation que certains constructeurs le précisent à peine.
Chez les Américains, on va même jusqu'à vous installer une jauge en plein milieu du combiné d'instrumentation (histoire de vous y faire croire au maximum, un peu comme la molette sur du GripControl ...).
Bref, celui qui n'y connaît rien risque de se faire un peu avoir ...

A lire aussi : les différentes technologies hybrides


 

SUV qui ne sont pas des SUV ?


 

A priori les constructeurs peuvent faire gober un peu ce qu'ils veulent aux consommateurs, en tout cas en ce qui concerne le format SUV.
Car si il est assez technique de mettre au point un vrai baroudeur, avec plus de difficultés à concevoir un engin haut perché qui tient bien le pavé et qui peut en même temps faire un minimum de franchissement, il est à l'inverse beaucoup plus facile de mettre l'étiquette SUV sur un monospace ou berline déguisée en baroudeur.
Donc si vous me parlez de Model X/Y (Tesla) ou encore d'Espace V, j'aurais plutôt tendance à les caractériser de monospace. Moins vendeur certes, mais honnête au moins !

Volvo : 0 mort en 2020 (on attend toujours)


 

Voici le genre d'affirmation totalement insensée que j'avais épinglée dès sa révélation. Comment une marque a pu prétendre une chose aussi idiote et impossible à réaliser ? A part vouloir tromper son monde et faire parler d'elle (car ça a été un gros coup de pub, avec dans la mémoire collective une pierre de plus à l'édifice de l'image sécuritaire de Volvo), je ne vois pas comment les dirigeants ont pu imaginer que ce serait possible. Affirmer ça, c'est presque comme défier Dieu en personne (bon courage ...).
Bref, nous voila en 2020 et il y a toujours des morts au volant des Volvo ... Doit-on conclure qu'il ne faut plus jamais croire Volvo ? Pour ma part j'ai arrêté au moment même où j'ai entendu cette idiotie.
Et plus généralement il devient de plus en plus difficile d'être crédule face à toutes ces enseignes (n'est-ce pas Tesla et le fameux FSD qui est censé arrivé sous peu ...).

Toyota : le double discours et les actes manqués on connaît bien !

Chez la marque japonaise la plus réputée du monde, tout n'est pas parfait dans la communication (mes "petits internautes" habitués le savent bien).
Par quoi commencer ? Les volumes de coffre trompeurs quand ils ne sont pas assez valorisants ? A savoir sur la dernière Prius par exemple. Le volume étant si humiliant qu'ils communiquent sur le volume liquide jusqu'au toit (d'autres marques aiment ce petit jeu, Land Rover notamment), alors que les autres marques se limitent à la plage arrière, et 90% en norme VDA (moins valorisante). Le pire étant que la majorité des journalistes ne vérifient rien, et comparent cette valeur à la concurrence sans la comprendre (comparer des poules et des vases ? Pas de souci pour la presse automobile qui semble bourrée de gens endormis qui ne prennent même pas la peine d'analyser les 3 données techniques qui vont avec les voitures. Il fait du bien de se confier un peu, un site peut servir de thérapie parfois ! Et puis faut bien vous divertir un peu de temps en temps non ?).


En cherchant bien on finit par trouver ce genre de schéma, et là c'est un peu la douche froide
 

On peut aussi parler de leur communication commerciale, notamment le fait qu'ils vantent que leurs autos hybrides n'aient pas besoin d'être rechargées (pubs qui ont été stoppées depuis). Là ils exploitent la méconnaissance technique des clients ... Ne pas être rechargeable est moins bien que si j'ai le choix ... C'est comme si je vous proposais deux couteaux suisse, un avec deux options et l'autre avec trois, le meilleur est celui qui offre trois outils. Eh bien non, chez Toyota on arrive à vous faire croire l'inverse en tordant un peu la réalité.

N'oublions pas non plus leur communication en Europe sur l'arrêt du diesel fin 2018 ... Bien risible quand on sait que par exemple le Land Cruiser n'est proposé qu'en diesel (montrant ainsi que l'essence n'est pas du tout viable au niveau CO2). Et que grosso modo c'est participer à une désinformation tragique sur le diesel. Oui mesdames et messieurs, comme beaucoup de choses qui tournent à l'envers en ce moment, le diesel a bien des vertus, et probablement plus que l'essence quand il s'agit de parler d'environnement (et donc aussi de santé publique puisque les deux sont intrinsèquement liés). Voir cet article : pourquoi le diesel ne disparaîtra pas aussi vite que vous ne l'imaginez. Je cherche avant tout à rester objectif, et j'invite tous les spécialistes à débattre en bas de page (et faire fermer mon clapet si ils avaient des contradictions à énumérer), tous les commentaires ont droit à une réponse.

Prix des pièces détachées chez Ferrari


Là on touche du doigt l'irrationnel le plus total ... Ayant possédé une Modena pendant 6 ans, mes projecteurs se sont donc braqués sur Ferrari et le coût des pièces détachées (ces autos sont si peu fiables qu'on finit forcément par devoir s'y intéresser de force).
Et si on pourrait comprendre que des organes haute performance coûtent  chers, en réalité il y a peu d'éléments de ce genre dans une Ferrari. Beaucoup d'organes sont partagés avec d'autres modèles et sont issus d'équipementiers.
LE problème ici est que le cheval cabré vous prend littéralement pour un pigeon. Une même pièces vendues chez Fiat ou Alfa Romeo verra son prix multiplié de 2 à 5, malgré que la référence soit la même !
Un petit joint qui coûte dans les 5 euros est ici cédé pour 50 euros par exemple. Un turbo sur une Ferrari récente coûte 20 000 euros alors que dans les faits il serait déjà trop cher à 3000 euros. Je vous invite à vous pencher sur le sujet et constater à quel point acheter quelque chose chez Ferrari consiste à mettre 70% de la somme dans du vent, ou plutôt dans les poches de la marque. Et à ce compte là on comprend mieux les prix du neuf, qui sont en réalité complètement décorrélés de toute rationalité et du coût de revient réel de ces dernières. En ce qui me concerne je me fournissais sur Ebay tellement il me paraissait infâme de se faire avoir à ce point (tout en enrichissant à vitesse grand V ces charlatans, car je n'arrive pas à les voir autrement tellement la tarification est indécente et injustifiable).

Ferrari : boîte F1 ?


 

Dans le genre marketing, la boîte F1 des Ferrari est une vaste blague. On est très loin des boîtes à crabots et à dentures droites des Formule 1, il n'y a absolument rien en commun si c'est peut-être le fait qu'elles soient toutes les deux à trains parallèles (seule disposition existante avec les trains épicycloïdaux des BVA et courroie des CVT) et que le pilotage s'effectue par des actionneurs hydrauliques pilotés par des électrovannes. Bref, c'est une boîte robotisée bien éloignée de celles des F1, mais ça fait quand même plus classe d'appeler ça boîte F1.
Ne parlons même pas des lourdes boîte F1 double embrayage qui n'ont rien à voir avec les F1 et qui sont fournies par des équipementiers externes.
 


Ca c'est mon ex-titine qui se fait photographier par un automobiliste qui s'est arrêté (206). J'ai désormais plus de mal qu'auparavant à comprendre pourquoi ce genre de "tas de ferraille" soit autant mystifié (sans vouloir cracher dans la soupe) ... En posséder une aide largement à y voir plus clair, et constater qu'il n'y a rien de réellement extraordinaire (beaucoup de composants ne sont même pas de Ferrari ... La pompe F1 est d'ailleurs la même que dans une Panda/Giulietta, les freins Brembo etc.). Bien entendu la tarification des pièces détachées chez Ferrari n'est pas très rationnelle, et en gros on vous multiplie de deux à dix fois le prix pour des pièces d'équipementiers qu'on peut retrouver sur des voitures généralistes (quand je la possédais je me fournissait sur Ebay ... Juste par question de principe, car quand on connaît la valeur des choses on se rend vraiment compte que les trois quarts du prix ne sont que de la marge, et donc du vent. Et ça passe mal quand en plus on se fait prendre de haut par le personnel)
 

Plus généralement il ne faut surtout pas se laisser aller à survaloriser ce genre d'engin, il y a beaucoup de mythe autour ... Ne tombez pas dans le panneau, ça reste des autos qui n'ont rien de si exceptionnel (snober le peuple avec des tarifs irrationnels ne m'aide pas non plus à apprécier ce genre de marque, malgré que je possédais l'un de ces jouets).

PSA et le "surmarketing"

Comment en faire des caisses avec trois bouts de fil de fer et du scotch ? PSA étant habitué à proposer des autos assez pauvres techniquement (cela ne les empêchent pas d'arriver à des résultats très honorables, ce qui leur confère finalement deux fois plus de mérite !), ils doivent donc quelque peu enjoliver le matériel qu'ils proposent à la vente. C'est toutefois le jeu (malsain) de marketing de vous survendre les choses, mais il n'en reste pas moins que cette pratique entrée dans les moeurs reste malhonnête et que je ne la supporterai jamais.


 

On pourra donc citer en premier l'Advanced Comfort qui consiste à rajouter une pseudo mousse un peu bidon (mais qui se voit beaucoup !) en double épaisseur sur les sièges (C5 Aircross) ainsi que des butées hydrauliques en faisant en sorte de survaloriser ce qu'elles apportent en confort. Oui, les butées hydrauliques restent finalement anecdotiques puisque ça ne permet que de limiter les percutions quand on roule sur les routes d'un "pays en guerre" plein de nids de poule (ce qui n'arrive pas souvent aux occidentaux). Ici on se retrouve avec une suspension excessivement molle comme on les avait avant cette trouvaille (qui n'en est pas une, ça fait des lustres qu'elles sont utilisées en Rallye), il n'y a donc rien de révolutionnaire à part que ça permet d'accentuer encore un poil la souplesse de l'amortissement (car les butées hydrauliques permettent de réduire la taille des butées en caoutchouc, on a donc un peu plus de débattement possible).
Bref, les butées hydrauliques n'apportent pas de révolution, elles sont surtout là pour communiquer sur le fait qu'il y a un dispositif spécial pour le confort au niveau des train roulants (très impactant pour l'esprit crédule des clients). Et la bonne nouvelle pour la marque est que ça ne coûte presque rien à fabriquer (tout bénef !).


 

On peut ensuite citer le fameux Grip Control (il n'y a pas que PSA qui propose une telle chose, à leur décharge) qui consiste encore une fois à ancrer dans la tête des clients qu'il y a un dispositif pour évoluer en tout terrain. Dans l'esprit de quelqu'un qui n'y connaît rien, il se dit que cette chose est forcément un minimum consistante. Dans les faits il s'agit surtout d'ajouter une molette de réglage qui donne l'impression d'avoir un 4X4. En réalité c'est un bout de scotch et trois bouts de ficelles qui consistent à piloter un peu différemment le boîtier ABS / ESP ... Et en gros c'est anecdotique et j'imagine même que certains calculateurs d'ESP sont déjà dotés de ces fonctions de série sur d'autres autos (qui ne prétendent pas avoir un GripControl).

Des marques de luxe fainéantes ?


 

Comme on peut le voir sur un autre de mes articles, les marques font parfois preuve de mauvaise volonté ...
Quelques petits exemples, quand je rentre dans une Rolls et que j'ai les mêmes sons d'alerte que dans ma vielle E90 de 2006, ça a tendance à casser toute l'ambiance. Idem chez Toyota avec la Supra, ils n'ont même pas pris la peine de générer un fichier son en 3 minutes pour remplacer cette fameuse sonorité d'alerte BMW (l'équipementier l'aurait fait "gratos", j'en suis persuadé). Et du coup, même dans la Supra on a l'impression d'être dans ma vieille E90 (car il faut savoir que les sons n'ont pas évolué depuis près de vingt ans chez la marque à l'hélice).
Dans le groupe VW on fait aussi les mêmes genres de choses : dans un Urus ou même Bentayga, on retrouve tout de suite pas mal de choses du monde d'Audi (censé être un bon rang inférieur quand même).
Je veux bien que beaucoup de choses soient partagées pour réduire les coûts, mais pensez quand même à aller au bout des choses en maquillant tout (Alpine le fait d'ailleurs mieux avec son intérieur de Clio 4). Car on parle de détails faciles à modifier (le son BMW à la fois dans une Rolls et une Toyota ce n'est pas admissible, car c'est trop facile à modifier et ça a trop d'impact sur l'ambiance à bord. Ca fait partie de l'identité d'une marque, et Tesla l'a bien compris d'ailleurs avec ses bips façon avion de ligne).

Motorsport, AMG : l'abus


 

Un peu comme Fiat avec la 500, BMW et Mercedes ont tendance à vouloir surexploiter l'image de leur département de "compétition" AMG et M(otorsport) ! Chez Audi c'est déjà un peu plus raisonnable et honnête dans la forme (de pas grand chose je sais bien).
Chez BMW ou Mercedes on affuble donc ces badges sur tout ce qui peut rouler, même si ça fait 50 chevaux avec un moteur transversal ... A tel point que les vraies M et AMG ne se distinguent même plus.
Cet abus a toutefois permis de remplir les caisses sur le dos de clients qui semblent particulièrement aimer le faux (à lire aussi : la voiture et la culture du faux).
On se retrouve donc avec des spoilers disproportionnés, des échappement faux (le moteur ne peut pas tous les faire fumer avec seulement un petit L4 ... Pathétique) et des diffuseurs bidons. Bref, du plastique vendu à prix d'or qui en plus anéanti l'aura des vraies voitures de prestige (les 63 AMG par exemple. Et encore, en vrai c'est plutôt du 40 AMG si on veut être honnête au niveau de l'appellation).
Pour résumer trop c'est trop, on peut tolérer quelques rappels discrets à ces départements de course, mais de là à barioler les diesel de 100 ch de la même manière que les V8 de 500 ch c'est quand même idiot pour l'image à long terme.


 

Quattro Ultra


 

Vendre un dispositif moins bien que sur le modèle précédent n'est pas une chose aisée à faire pour le marketing. Audi s'est retrouvé dans ce cas avec le Quattro qui a perdu dans un premier temps le Torsen puis ensuite le Crowngear. Le souci est que depuis (Quattro Ultra), la transmission n'est plus permanente (pour les économies de carburant), ils ont donc ajouter le mot Ultra histoire de faire joli, puis la mention "transmission disponible en permanence" au lieu de "transmission permanente". Le touriste n'y verra presque que du feu puisqu'il aura quand même vu le mot permanent ... Mais pour ma part ça m'avait fait assez rire à la découverte des documentations des nouvelles générations d'A4, A5 / Q5 vers 2015.
Bon, après je préfère un Quattro un peu pipo qui préserve un peu plus la planète plutôt qu'un permanent plus sale qui ne sert même pas au client (combien d'Audi finissent dans la boue ?).


 

AMG GT Berline

Au delà de reprendre un nom ambigu qui amène de la confusion avec la vraie AMG-GT (c'est justement pour tenter de vous faire croire qu'elles sont de la même race), la version berline 5 portes de la GT est en réalité une Classe E recarrossée à prix d'or ... Pour preuve, une Classe E 53 AMG vaut moins qu'une AMG GT 43 AMG. Et si on les compare toutes les deux en 53 AMG (même si quelques équipements doivent se différencier, mais ça reste anecdotique) on est à 90 701 euros sur la Classe E et 124 801 euros sur l'AMG-GT (même moteur, même base, même intérieur etc.). Ici on vous vend du rêve qui se matérialise par des euros en plus à débourser.
 


 

Mazda et le Skyactiv-X

Sans être totalement pipo, le Skyactiv-X relève plus du marketing que de la réalité, avec une communication légèrement caricaturale est exagérée.
Les plaquettes commerciales font part d'un moteur qui accumule à la fois toutes les qualités de l'essence et du diesel. Mais bien sûr, on va tout gober sans rien dire !

 
Il est donc expliqué qu'on profite des économies de carburant du diesel : faux, impossible d'égaliser le diesel tellement il est différent (carburant n'ayant pas la même énergie au litre, moteur différent au niveau des masses en mouvement et du taux de compression etc.). La consommation n'a aussi rien à voir, le Skyactiv reste clairement plus énergivore (le contraire aurait été stupéfiant d'un point de vue de la physique).
Il est censé avoir le couple du diesel : faux, même le diesel de 116 ch (seulement) Mazda produit 270 Nm contre 224 pour le Skyactiv-X de 180 ch ...
Réponse : je ne vois pas avec exactitude de quoi il s'agit, je préfère donc éviter de dire des sottises (mais je ne vois pas en quoi on parle de ça ici, probablement le temps de réponse à l'accélérateur).
Accélération linéaire : ça dépend des moteurs diesel et du combo moteur / boîte. Donc trop subjectif pour affirmer quoique ce soit. En réalité comme le Skyactiv-X est atmosphérique la montée en régime est plus linéaire, mais ça n'est pas forcément une qualité.
Chauffage : ?? Veulent-ils dire que ça chauffe plus vite qu'un diesel (car carburant essence + allumage commandé) et donc que le moteur fonctionne plus rapidement à sa température optimale (c'est là qu'on pollue le moins).
Purification des échappements : ils avouent ici que c'est avant tout un moteur essence puisque en effet il y a moins de Nox et particules fines. Mais ils ne précisent pas qu'en mode Skyactiv-X ça produit justement des saletés ...

Encore une fois on extrapole au delà du raisonnable. Et même si ce moteur a des qualités, il les perd en partie pour ma part en voulant m'embrouiller mais aussi en voulant en faire des caisses pour pas grand chose.

Porsche 718 : pour mieux faire passer la pilule


 

Comment arriver à sortir un nouveau modèle plus cher et moins bien tout en espérant un succès commercial ?
Il suffit de taper dans l'histoire de la marque pour trouver quelque chose qui permettrait de valoriser les carences. Car oui, on va même tenter de valoriser la baisse de prestations !
En perdant deux cylindres (et tout plaisir sonore ...), les Boxster et Cayman ont tenté de jouer dans le néorétro en reprenant l'ancienne appellation 718.
La 718 est une voiture de course 4 cylindres Porsche de 1957. C'est donc pour ça que pour la première fois les Boxster et Cayman ont une nomenclature complétée par 718 : pour mieux faire passer le fait que le moteur est devenu complètement vidé de ses harmoniques.

Tesla : autopilot qui n'est pas un autopilot

J'en parle sur cet autre article, mais l'autopilot FSD de Tesla est semble-t-il une vaste blague. Au delà de savoir si ça finira par être déployé, au moment où ça n'est pas le cas la marque titre l'option de "Capacités de conduite entièrement autonome". Puis, quelques lignes plus bas il est stipulé que cette fonctionnalité ne rend pas la voiture autonome ... C'est comme si je proposais une option de couleur rouge pour la carrosserie mais que je livrais des voitures noires !
 

SUV coupé identique mais plus cher ?

Même si les volumes inférieurs et la nécessité d'avoir une deuxième chaîne de production favorisent un prix potentiellement plus élevé, le surcoût lié aux versions coupé des SUV tient plus de la marge que du coût de revient ...


 

Exemple, un GLC 220D AMG Line est à 59 749 euros quand son homologue coupé est à 63 349 euros .... Vous pourrez faire ce constat partout, le fait est que les marges augmentent d'autant plus que la gamme ne grimpe. Et conférer une forme de coupé induit semble-t-il une montée en gamme (même si c'est faux d'un point de vue rationnel).

Merci à Olivier dans les commentaires d'avoir suggéré l'idée.

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous de l'évolution des Renault ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales