Débats et réflexions diverses > Palettes : fixes ou au volant ? 27/04/2016

Palettes : mieux vaut fixe ou sur le volant ?

C'est un débat qu'on peut entendre parfois, mieux vaut-il avoir les palettes qui suivent le volant ou plutôt des palettes fixes arrimées sur la planche de bord ? Rappelons au passage pour les moins connaisseurs que ces dernières permettent de piloter une boîte automatique lorsqu'on décide de la mettre en mode manuel.

Troisième possibilité


Avant de débattre sur ces deux procédés, précisons qu'un troisième existe. Il s'agit cette fois-ci d'avoir des boutons de part et d'autre du volant, chacun d'entre eux pouvant passer un rapport ou rétrograder (il y a un + et un -). Les commandes sont donc en doublon, ce qui peut paraître un peu étrange au premier abord. Toutefois, et si cela peut étonner, il faut reconnaître que cette configuration n'a pas que des inconvénients. En effet, elle a un seul avantage, à savoir pouvoir être en manuel tout en faisant quelque chose d'autre, comme par exemple tripoter son téléphone ou autre action déconseillée et illégale au passage ... En effet, si j'ai la main de droite prise, la main de gauche pourra alors monter ou descendre un rapport et vice versa puisque les commandes + et - sont situées à la fois à gauche et à droite.
Mais globalement ce système est plutôt médiocre car peu ergonomique (Rappelez-vous de ce que pensait Jeremy Clarkson lors de l'essai du premier X6). Nous avons en effet l'habitude d'avoir le rétrogradage à gauche et la montée des rapports à droite, les jeux vidéo (à la maison ou en arcade) ayant aussi largement aidé à avoir ce réflexe.
Et puis l'avantage cité plus haut n'est pas totalement valide car si on a quelque chose à tripoter on se met en mode automatique, et non pas manuel ...
Il faut donc une période d'apprentissage avant d'être vraiment à l'aise, sachant aussi que le feeling est moins intéressant qu'avec de bonne vielles palettes. Bref, cela reste le système le moins intéressant, sauf pour le conducteur très pépère qui aime être continuellement en mode manuel. En conduite sportive ce sera très moyen ...
Mais de toute manière de procédé est en voie de disparition.


Sur cette Série 7 E65, les deux boutons du haut servent au mode manuel. Deux autres boutons similaires se situent derrière la jante du volant.

Alors, palettes arrimées au volant ou fixes ?


Revenons en à ces fameuses palettes, est-il plus favorable de les voir suivre le volant ou plutôt d'être fixes ?
Si on observe l'offre sur la marché, il semble que les palettes fixées au volant (donc mobiles) soit le procédé le plus courant : les journalistes et les conducteurs lambda ont a priori leur préférence pour cette manière de faire. Les constructeurs proposent donc ce qu'on leur demande, même si cela est potentiellement moins bien.
Maintenant, si on regarde ce que proposent les constructeurs de supercars les choses ont tendance à changer ... Allons par exemple chez Ferrari, les palettes sont fixes et ne bougent pas avec le volant, tout comme chez Lamborghini.
Mais quel est donc l'avantage d'avoir des palettes fixes ? Et bien la raison est simple, il faut toujours savoir où se situent les palettes quelque soit la position du volant. En conduite sportive, on a tendance à le faire vriller dans tous les sens avec de de gros angles d'inclinaison (peut faire jusqu'à un tour complet). Savoir où se situent les palettes à ce moment là peut devenir un vrai casse tête si les palettes suivent le volant.

Pour bien comprendre, voici par exemple ci dessous une vidéo illustrant Kimi Raikkonen utilisant généreusement une F12. Si vous vous rendez exactement à la trentième seconde, vous comprendrez tous les bienfaits et la nécessité d'avoir des palettes fixes. Il n'aurait jamais pu négocier cette glisse aussi bien avec des palettes fixées au volant.

Mais cela est encore bien pire lorsque le volant a fait plus d'un demi-tour, il faut alors avoir la présence d'esprit (dans le cas de palettes mobiles qui suivent le volant) d'inverser le + et le - moins pour ne pas faire d'erreur (rétrograder au lieu de passer), et puis dans ce cas les palettes sont bien moins faciles à aller chercher "tactilement parlant". Bref, on finit alors par vite s'emmêler les pinceaux, les compétions automobiles privilégient donc les palettes fixes.
Et si en F1 les palettes sont solidaires du volant c'est pour plusieurs raisons. Tout d'abord l'espace est limité dans l'habitacle. De plus le volant n'est pas rond et les angles de rotation sont très limités de par la démultiplication importante de la direction (pas besoin de beaucoup tourner le volant pour braquer fort). Leurs mains sont alors presque toujours à 9h15 (position que doivent avoir les mains selon la règle bien connue), donc là où se trouvent les palettes.

Enfin, précisons que la forme des palettes a aussi son importance. Si elles restent fixes mais manques d'envergure, elles pourront être problématiques à utiliser en cas de braquage du volant. C'est pour cette raison qu'il faut nécessairement qu'elles soient suffisamment grandes, pour être accessibles d'un doigt depuis n'importe quel endroit du volant sur lequel vous avez votre main.

Petit tour d'horizon

Observons quelques modèles pour voir comment les palettes sont intégrées :

  • Ferrari : Elles sont fixes. Vu les personnes qui aident à mettre au point les modèles (pilotes F1) on peut être plutôt confiants sur le choix ...
  • Lamborghini : idem elles sont fixes, les Italiens ayant semble-t-il bien compris la chose. En effet, sa jumelle (qui utilise son châssis et sa mécanique) R8 fait l'inverse !
  • Mclaren : les palettes sont mobiles et suivent le volant
  • Bentley : chez Bentley vous trouverez de l'un et de l'autre ...
  • Bugatti : sur la Chiron elles sont mobiles
  • Alfa Romeo : la Giulia fixent ses palettes à la colonne de direction, le sang Ferrari qui coule dans ses veines lui a fait prendre la bonne décision !
  • Porsche : on voit des palettes mobiles mais aussi les fameux boutons doublonnés sur le volant (Cayenne)
  • Renault : avec son EDC les palettes sont fixes lorsqu'il y en a ... En effet, la marque joue un peu les radins en oubliant d'en mettre sur les Talisman ou même Scénic 4
  • Peugeot / Citroën : sur les ETG/BMP les palettes sont fixes. Hélas, cette bonne disposition ne permet pas de rattraper une boîte robotisée très moyenne  ...
  • BMW : les palettes suivent le volant
  • Audi : les Tiptronic et S-Tronic ont des palettes fixes. Pourtant, les modèles radicaux (RS4, RS6, R8 etc...) auraient mérité des palettes fixes
  • Mercedes : les Allemands n'aiment pas trop avoir des palettes fixes semble-t-il ...

 


On peut faire confiance à Vettel et Raikkonen, le mieux est qu'elles restent fixes


Renault a fait le bon choix avec ses RS et autres versions GT de ses modèles (en bas la Mégane 4 GT)




La Chiron a choisi des palettes mobiles, ses gènes allemands auraient-ils parlé ?



Chez BMW c'est mobile depuis un bon bout de temps. Ils ont abandonnés le système double avec bouton indiqué dans le premier paragraphe de l'article


Les BMP et ETG PSA sont à palettes fixes. Beaucoup d'internautes font d'ailleurs part de s'aider de ces dernières pour corriger le fonctionnement moyen de la boîte (qui ne passe pas toujours le rapport quand il le faut)


Chez Porsche c'est mobile ...


On croise de tout chez Bentley, mais ici elles sont fixes dans cette Flying Spur V8 S !


Même dans la R8 elles restent mobiles ... Dommage

Et vous, pensez-vous qu'il est mieux d'avoir des palettes fixes ou solidaires du volant ? N'hésitez pas à donner en 2 min votre opinion en bas de page

Derniers avis postés concernant les palettes au volant

(Avis des fiches essais ayant le terme palette dans le contenu)


Avis Volkswagen golf vii 1.4 gte hybride 204 ch dsg6, 150.000km, 2015, 19", full sauf toit ouvrant



Qualités Volkswagen Golf VII : Stage 1 qui permet une reprogrammation à 280ch/480-500nm grâce au déblocage de l'hybride (mode GTE uniquement). Plus de start n stop, accélérations incroyable, 0-100 5.9s 0-200 en - de 20s bref de quoi allumer quasi n'importe qui en silence total, le tout sans consommer...

DSG6 parfaite sans latence particulière, très réactive en séquentielle / palettes. (après cartographie) On peut largement s'amuser même si le poids des batterie fait un peut tanguer le tout. La boîte est tirer de la Golf 7R avec une adaptation pour l'hybride d’où la certaine qualité de conduite.

Une variété de modes qui permettent de rouler tranquille, en ville, en electrique, en hybride auto ou pas auto, en sport (GTE). Bref rien d'imposer et un silence/confort de conduite inégalable.

Hormis un réservoir légèrement plus petit qu'une autre essence on fait volontiers de longs trajets, même si c'est un budget de rouler en essence sur autoroute à l'heure actuelle. A compenser avec une conduite plus souple qui permet aisément de descendre à 6.2L pour ma part.

Direction précise et qui s'adapte au mode, park assist très bien conçu qui aide à ne pas abimer les jantes.

Seul bémol la navigation qui à tendance même à jour à passer par des chemins "improbable" ... bien meilleure sur les version 2020.

Si bien négocié à l'achat au vu du moteur très fiable et du coût d'entretien dérisoire (vidange, bougies, dsg tout les 60k) le véhicule est très économique et permet un très gros potentiel niveau couple.

Jamais une panne en 60 000km, entretiens soi même ultra simple, pas une goute d'huile, pas un centilitre de refroidissement qui disparait, si on est on est raisonnable durée de vie des batterie assez correcte.

Simplement la meilleure golf que j'ai eu et voiture niveau prix/puissance/confort. Vendue pour repasser temporairement à un diesel pour faire beaucoup de km, je n'hésiterais pas à passer une une facelift dès que possible ! Bravo à VW pour cette réussite

Défauts Volkswagen Golf VII : L'autonomie batterie qui vite entre 50 et 35km, à ne pas confondre GTE et e-golf il ne faut pas forcer sur le mode full electrique systématiquement sinon chute d'autonomie en quelques mois/années. -> Prise en charge par VW jusqu'à 160000km -> Récupérer avec 50km actuellement a 46 après 2 ans.

Récurrent chez tout les utilisateur car la GTE tape d'office dans la batterie, il faut vraiment rusé pour garder l'autonomie à fond et la sortir plus tard (exemple pour aller en allemagne)

Sur les siège en cuir chauffant comme moi le siège conducteur s'affaisse vers la gauche mais ça c'est lié au précédent propriétaire. En passager et a l'arrière on est très bien installer.

Consommation moyenne Volkswagen Golf VII : 5.2L moyenne au SP98 6.2/100 autoroute, 1 trajet électrique (20km) par jour, restant en mode GTE.

Problèmes rencontrés : Parfois un message atelier de ne pas quitter le véhicule avant de retirer le mode P, part souvent après quelques mètres.

Penser a mettre un filtre à air sport pour éviter le carnaval dans la boite à air.

Pour le train avant, il faut passer sur un kit à ajouter dans le support moteur de chez powerflex afin de permettre au couple de bien se "transmettre" au train. Le support d'origine est un peut trop light ...

Fuir absolument tout carburant à base d'éthanol, E85, SP95 E10 surtout pour les sorties à haut régime. Surconsommation à l'E10, puissance pas au rendez vous.

Encore un moteur VW qui n'était pas prévu pour ces carburants de m.... soucis très courant sur les TSI qui se règle à coup de SP98/SP102 ou cartographie éthanol (attention dans ce cas de ne pas augmenter la puissance sous peine d'exploser sa pompe à essence ou ses injecteurs suite au débit de l'éthanol bien supérieur)

Petit bémol au niveau du vernis/peinture en noir, c'est assez fragile et ça prend vite les moustiques ou autres petit coups. A nettoyer régulièrement et passage par la case polissage nécessaire pour garder une belle carrosserie.

Note : 19.5/20

Prix assurance Volkswagen Golf VII : 2400 euros/an (Assureur : Belfius) (type de contrat : Full omium) (Bonus/Malus : 25%)




Avis Skoda octavia 2.0 tdi 184 ch rs 4x4 pack challenge iii facelift 2020 18 pouces



Qualités Skoda Octavia : Suspension pilotée
Couple moteur (reprises)
Qualité des sièges en alcantara avec appui lombaire et mémoires individuelles enregistrées dans chaque clef de contact (3 fournies).
Freinage moyen vis a vis de la tenue de route (freins plus petits que pour la version essence
Motricité sur sol glissant (neige,…)
Connection smarthphone —> appli Waze sur l’écran
. Régulateur adaptatif.
. Propedal « ouverture du coffre » très pratique mais peut se déclencher avec le passage d’un animal lorsque l’on est proche du coffre.
. Volant chauffant (top)
. Vitesse dégivrage pare brise avant (option grand froid). Nécessite un temps d’adaptation pour ne plus voir les micros fils le parcourant.
. Plusieurs modes de conduite dont un 100% paramétrable avec suppression du son effet sport possible.


Défauts Skoda Octavia : . Bugs en tout genre de l’écran central malgré une réinstallation.
. Le toit ouvrant a parfois des difficultés à se fermer complètement, il faut insister et maintenir la commande jusqu’à fermeture et parfois plusieurs fois.
. Que trois positions pour la chauffe des sièges (5 serait mieux).
. Impossibilité d’accélérer fort si les roues ne sont pas droites. Les sensations dans les virages sont donc frustrantes.
. Manque 500 tours d’amplitude sur la plage moteur pour pouvoir utiliser facilement les palettes au volant.
. Option basculement codes / phares en automatique ne fonctionne jamais sous 60 km en réalité 75-84 km/h.
Rageant en sachant que c’est un fait de conception qui n’est pas indiqué par le constructeur sur sa plaquette commerciale.
. Complexité pour activer le limiteur de vitesse.
. Raideur des ressorts du train arrière un peu faible pour une conduite sportive, mais bien pour le confort. Cela n’a pas d’impact sur la motricité (4x4).
. Le front assist indique des informations erronées ( risque sans rien devant soit, …) donc difficile de lui faire confiance.
. La clef de contact ne déclenche pas toujours les bons réglages de siège et de rétroviseurs.


Consommation moyenne Skoda Octavia : 5,5 à 6,5 litres au cent

Problèmes rencontrés : . Commande poignée avant droite (impossibilité d’ouvrir à 5 000 kms)
. Ecran central : bugs, redémarrages intempestifs, … au bout de 2 semaines.
. À coup à chaque premier démarrage comme si on passait sur un caillou depuis ses 13 000 kms.
. Quelques démarrage moteur un peu plus longs à partir de 13 000 kms.

Note : 14/20

Prix assurance Skoda Octavia : 750 euros/an (Assureur : ) (type de contrat : Tout’s risques) (Bonus/Malus : 50)




Avis Renault clio 5 1.3 tce 130 ch initiale paris, noir étoilé



Qualités Renault Clio 5 : Finition, le mode sport, la boite EDC, l'écran centrale, le plaisir de conduite. La "faible" consommation, l'insonorisation. La voiture est très stable dans sa version jantes 17". Le mode sport apporte un réel plaisir avec les palettes du volant.
Pas trop à me plaindre du véhicule pour l'instant. La consommation mixte est vraiment raisonnable pour un 130CH. On peut vraiment descendre assez bas en ayant une conduite éco avec le régulateur sur de la nationale ( et le mode éco)

Défauts Renault Clio 5 : L'électronique… Je sens que je vais en baver sur ce point.

Consommation moyenne Renault Clio 5 : 6,5 litres

Problèmes rencontrés : Problème de batterie : Défaillante donc remplacement. Le start et stop ne fonctionnait pas.
Problème de charge induction : Défaillant : Mise à jour du logiciel et son activation.
Problème des radars avant et arrière : Mise à jour.

Pour l'instant, seulement des problèmes électroniques comme pour la plupart des personnes. Rien de grave mais bien chiant.

Note : 16/20

Prix assurance Renault Clio 5 : 605 euros/an




Avis Honda jazz 2 1.4 vtec 100 ch boite i shift. 140000 km année 2009 finition luxury fabrication japon



Qualités Honda Jazz 2 : Fiabilité! Espace intérieur pour la catégorie.
Moteur vtec bien efficace pourvu qu'on passe les vitesses en manu (palettes ou levier) et qu'on s'approche de la zone rouge (140 en troisième)


Défauts Honda Jazz 2 : Boîte de vitesse i shift en mode auto: reprises mollassonnes (passe la 6ème à 60 km/h) et usure accélérée des freins et du pneu avant droit (rond-points pris en troisième)
Ma femme s'y est trop attaché et m'empêche de la remplacer par une nouvelle... Jazz

Consommation moyenne Honda Jazz 2 : 6.5l/100 en moyenne 5l route 7l ville 6l autoroute

Problèmes rencontrés : Une ampoule de plafonnier a grillé.
Rappel pour remplacement air-bags au bout de 10 ans 100% pris en charge par Honda

Note : 19/20




Avis Skoda octavia 2.0 tdi 150 ch 185.000 km, 2014 jantes 18 pouces. finition ambition dsg6



Qualités Skoda Octavia : Excellente routière
Consommation très correct (5.5L en moyenne)
Équipements nombreux (régulateur, feux bi xénon directionnels, gps ...)
Finition globalement propre
Mise a jours gps gratuite a vie
Volume de coffre impressionnant
Espace au places arrière imbattable
0 defaut au contrôle technique a 180.000km


Défauts Skoda Octavia : Boîte de vitesse DSG mériterait une 7eme vitesse
Suspension un peu rigide surtout en 18 pouces
Bruit de mobilier reçurent (tableau de bord, console centrale, plage arrière)
Pas de palettes au volant
Pas de connectivité Android ou Apple
Frein moteur avec ou sans régulateur inexistant (honteux car existe sur des Audi depuis 2008 voir avant !!!)

Consommation moyenne Skoda Octavia : 5.5 litres

Problèmes rencontrés : Fuite toit ouvrant (joint décollé) provoquant des entrées d'eau Massive et humidité gênante. Corrigé au joint silicone noir.
Problèmes éclectique divers (capteur position parking) ABS esp feux directionnels (due a l'humidité celon moi)
Grincement désagréable sur les bosses dans le train avant malgré aucun jeu ... Peut être les rotules de triangle fatigué

Note : 17/20

Prix assurance Skoda Octavia : 600 euros/an (Assureur : Macif) (type de contrat : Tiers + vol) (Bonus/Malus : 15)




Avis Mercedes classe c 450 amg 367 ch break, 55000 km, 2016



Qualités Mercedes Classe C : Design extérieur et intérieur valorisant (feux arrières moins réussis sur le break)
Moteur puissant
Direction et châssis incisif
Sièges AMG magnifique

Défauts Mercedes Classe C : Boîte d'un autre âge
Clic (de vieille souris d'ordinateur) au changement de vitesses aux palettes
Consommation forcément importante
Ergonomie de certaines commandes complètement ratée
Commodos qui semblent fragiles
Finition Piano black forcément très fragile
Craquement aux quatre coins de l'habitacle
Système info-divertissement pas au top
Fiabilité catastrophique

Consommation moyenne Mercedes Classe C : 12.5 litres

Problèmes rencontrés : Rails de toit ouvrant changé après 2 ans (craquements)
Suspension arrière droite changée après 2 ans (bruits)
Moteurs de rétroviseurs mort après 4 ans
Serrure de coffre morte après 5 ans
Keyless Go inopérant (antenne intérieure changée)
Une des caméras du Dystronic morte après 5 ans (1500 euro !!!)
Waste-gate "rattles" (bruit de casserole du turbo) considérés par Mercedes comme normal (problème de conception du turbo)
Inconsistance dans la direction non résolue par le SAV
Perte de puissance (turbo qui ne fonctionne pas) de manière très sporadique (non résolu par le SAV)
Témoin du système "Presafe" s'allumant furtivement
Volant qui grince fortement en manoeuvre
Suspension arrière gauche qui couine


Note : 8/20




Avis Renault megane 4 1.5 dci 110 ch edc6, 23500 km, 2018, jantes tôle, business energy, bleu berlin



Qualités Renault Megane 4 : Tenue de route impressionnante, moteur silencieux, confortable, bonnes assises, freinage efficace, finition/matériaux assez soignés: Renault a beaucoup progressé là-dessus, jolie ligne, le compartiment moteur et l'accessibilité mécanique sont améliorés sur cet opus.
Les fonctions ( clim, autoradio, gps etc...) sont assez faciles en comparaison de certaines autres marques, consommation très correcte.

Défauts Renault Megane 4 : Véhicule non spacieux, en régression par rapport aux versions précédentes et dans sa catégorie( comparaison avec 308-1 que je possédais avant cette Mégane)
Espace arrière très limité ( jambes, largeur entre accoudoirs diminuée. Si le conducteur ou passager avant recul leur siège en raison de leur taille ou autres raisons, on peut difficilement prendre place à l'arrière. Ce n'est pas une vraie 5 places( 4 adultes, 1 enfant).
Vides poches portières trop petits, on peut à peine rentrer une carte routière.
Hauteur insuffisante et surfaces vitrées réduites ( on se croirait dans un coupé 1ere génération que j'ai possédé il y a 20ans).La lunette arrière ne permet pas de voir la route dans les cotes et le sommet et du véhicule de derrière, le pare-brise très incliné avec son gros bloc rétroviseur réduit la visibilité, cela a forcement un impact sur la sécurité.
Le volume du coffre est loupé, on ne peut pas ranger une valise standard en long alors que c'était possible sur une ancienne 308 qui mesurait 10cm de moins.
Les sièges arrière rabattus n'offres pas la possibilité d'avoir un planché plat.
Ce n'est pas un véhicule fait pour de grandes et corpulentes personnes.
Le réservoir de carburant a été réduit de 13 litres. Sur les opus précédents il était de 60L ce qui permettait de dépasser les 1000km d'autonomie sur un parcours routier linéaire.
Véhicule trop long pour un espace intérieur médiocre.

Boites EDC6 (DC4-6 embrayage à sec): Boite non réactive
Passage des rapports trop tôt ex: 3e à 26 km/h, 4e à 35, 6e à 63. Le moteur broute bien évidemment à cette vitesse là.
Le rétrogradage est laborieux, il se produit que dès 1200 tours. Je suis en roue libre tout le temps. Dès que je dois doublé un véhicule je suis toujours en sous régime et à la moindre sollicitation de l'accélérateur la boite cafouille et cherche ses rapports souvent accompagné d'un patinage. Ce problème est amplifié dans les descentes. En montagne je suis obligé d'engager le mode manuel sinon c'est une catastrophe. Il n'y a pas de mode séquentiel ni de palettes au volant et aucun affichage du rapport engagé. C'est limite dangereux dans certaines circonstances. Je pense que les embrayages ne vont pas durer longtemps et ni les freins.
Après 2 consultations dans une grande succursale, Renault dit que ce fonctionnement est normal et qu'aucun dysfonctionnement n'a été détecté lors du passage à la valise. Afin de masquer la misère, on me fait des éloges de l'évolution en 7 vitesses avec embrayage humide.

Consommation moyenne Renault Megane 4 : 5,5 L en moyenne.

Problèmes rencontrés :


Note : 12/20

Prix assurance Renault Megane 4 : 607 euros/an (Assureur : ) (type de contrat : tous risques) (Bonus/Malus : bonus 50)




Avis Volkswagen golf v 1.4 tsi 170 ch 125 000 km dsg6 finition gt sport 2007 châssis



Qualités Volkswagen Golf V : Puissance
Confort
Polyvalence
Boîte dsg très bien gérée
palettes au volant
Très bon son de base (musique)
Sonorité sympathique d'origine

Défauts Volkswagen Golf V : Poids : 1400kg !!
Châssis sport plutôt moyen.. prévoir de bons pneus typés sport (semi-slick) pour une conduite sport sur route de montagne

Consommation moyenne Volkswagen Golf V : Montagne conduite souple 8-9l/100km Conduite sportive 12 13l/100km

Problèmes rencontrés : Aucun pour le moment à plus de 120 000km

Note : 17/20

Prix assurance Volkswagen Golf V : 1200 euros/an (Assureur : Sos malus) (type de contrat : Tout risques) (Bonus/Malus : 1.06)




Avis Audi a3 2.0 tdi 170 ch dsg6 sportback 2010



Qualités Audi A3 : Tenue de route, confort relativement correct, reprises, conso.

Défauts Audi A3 : Bruit intérieur, fiabilité clim, équipement sur Ambition, multimédia RNSE dépassé dès sa sortie, à-coups de bva en fin de freinage au passage de la 2 à la 1ère

Consommation moyenne Audi A3 : 5,5 environ (90 au régulateur sur 3 voies)

Problèmes rencontrés : Véhicule acheté chez pro en 02/2019 à 140000 kms.
Compresseur de clim en panne tous les 2 mois, depuis l’achat début 2019 : 3ème compresseur en panne, a dû fonctionner 6 mois en tout…rdv pris pour un nouveau changement….(en janvier 2021, j’avais aussi fait changer le condenseur de clim…).
Actuellement, problème de phare xénon directionnel (1200 € chez Audi + M.O…). Ça attendra….
C’est ma 4ème Audi et je vais devoir me rendre à l’évidence, ce sera certainement ma dernière….trop c’est trop, à chaque génération ses problèmes, jamais les mêmes, mais j’ai systématiquement eu des soucis à chaque fois….(A3 de 99, A4 de 98 et 2003, puis celle-ci qui est de 2010).
J’ai eu 3 bm, et jamais un seul souci (série 3 E36 et E46, x1 E84).
A part ça, très agréable à emmener et très sobre…reprises surprenantes (à l’ancienne avec le petit coup de pied aux c….au rétrogradage de la bva).
Le petit volant avec méplat et palettes est très agréable au toucher de route et la direction assistée très souple mais pas trop.
L’ESP n’est pas trop intrusif et c’est tant mieux…
Les 2 retros extérieurs électrochromatiques sont très pratiques et rares des 2 cotés même de nos jours sur des véhicules plus récents. Malheureusement, il n’y a pas de fonction d’abaissement de la vitre de rétro passager à la marche arrière. Mais ils sont chauffants et électriques bien-sûr. Tous les sièges sont chauffants également, même à l’arrière.
Sièges identiques à la SLine mais sans cuir/tissu et avec un maintien suffisant.
Bi-Xenon qui n’éclaire pas excessivement bien mais la voiture (et les ampoules certainement) a 10 ans.
Multimédia RNSE nul…à part le lecteur SD quand on a une carte mémoire avec beaucoup de fichiers audio comme moi mais ergonomie déjà dépassée pour l’époque (et pourtant option chère en neuf…), très peu intuitif et trop compliqué.
Je n’ai toujours pas trouvé comment mémoriser mes stations de radio, que je perds en allant à l’étranger mais que je ne retrouve pas forcément au retour en France…agaçant….
Cote mécanique, très fiable bloc moteur et très agréable mais entretenu aux kms préconisés et temps de chauffe respecté. Seule la boîte gère ses rapports bizarrement….sur petit trajet, je me retrouve en 6 à 60 km/h…merci les palettes !! Ce mode éco n’aide pas le moteur car je suis en sous-regime…du coup je rétrograde avec les palettes au volant et consomme plus…Autre pb mais la vidange de bva des 180000 kms approche, elle a des a-coups juste avant l’arrêt du véhicule, de la 2 à la 1ère. Pas très agréable si vous faites de la ville ou beaucoup de petits trajets.
Sur ce modèle Ambition, équipement très basique…le RNSE n’a même pas le Bluetooth…c’est pas la clim auto et le RNSE dépassé ou xenon qui compensent ces lacunes…
Aucun problème de volant moteur sur ce TDI 170, ni vanne EGR ou turbo…
Dernier point : la sono de base est énorme….je ne sais pas si c’est le kit Audi Sound System mais pas besoin du Bose ici, c’est très suffisant et le son est excellent même à fort volume !
En clair, c’est une bonne petite voiture au quotidien, mais exigez les factures d’entretien (surtout la clim et bva à vidanger tous les 60000). Et ne pas hésiter à acheter plus cher une SLine ou Ambition Luxe pour avoir un équipement vraiment sympa (pour l’époque bien-sûr…).


Note : 13/20

Prix assurance Audi A3 : 1000 euros/an (Assureur : Macif ) (type de contrat : Tiers +) (Bonus/Malus : 28)




Avis Lexus is 300h hybride 223 ch possesseur des 110 000km jusqu'à 185 000 km (2014)



Qualités Lexus IS : -Fiabilité -Look extérieur juste PARFAIT en F-Sport
-Efficacité en virage impressionnant
-Coffre de 450 litres
-Un véhicule TRÈS facile à entretenir soi-même, quelle plaisir, c'est rare
-Confort de conduite (pas de bruit d'hybridation, sensation de glisse)



Défauts Lexus IS : -Fintion intérieur : Certaines parti du tableau de bord avec des plastiques très bas de gamme, horloge cheap
-Place centrale arrière immonde
-Accoudoir côté passager (accause des portes gobelets placés de manière stupide)
-Pas de freinage automatique en relâchant l'accélérateur
-Le moteur... difficile de trancher...il manque de sensations globalement (surtout pour 223 chevaux) mais il n'est pas frustrant pour autant, et plus appréciable en mode sport + palettes manuelles

Consommation moyenne Lexus IS : 6L/100km (Record à 3.5L/100km en conduisant comme le dernier des crevard)

Problèmes rencontrés : - Filtre de la batterie hybride encrassé 2 fois avec défauts au tableau de bord, mais cela n'empêche pas la voiture rouler (se nettoie en 30min démontage à effectuer par le coffre)
- Batterie 12V qui commence à fatiguer à partir de 180 000km et 7 ans d'ancienneté En clair la voiture à 185 000km

Note : 17/20

Prix assurance Lexus IS : euros/an (Assureur : ) (type de contrat : ) (Bonus/Malus : )




Avis Hyundai ioniq 1.6 hybride 141 ch creative hybrid hev juil 2019 avec toit ouvrant, peinture metal et attache caravane 20 000km



Qualités Hyundai Ioniq : -Hybrid silencieuse ( #Toy !) qui permet de pratiquer une vraie conduite Hybrid grace aux 3 niveaux de récupération énergie par palettes.
- Transition thermique boîte robotisée / électrique en
douceur dans les 2 sens.
- Infotainment ( GPS TOMTOM intégré ou choix d'apps Android)
- Ergonomie (touches de clim séparées de l'écran !)
-Spacieuse (5 adultes) et coffre avec hayon.
- Consommation basse.
- Bonne finition .
- Phares LED performants (assiette réglable)

Défauts Hyundai Ioniq : Hormis le SAV et assistance ( voir plus bas) ils restent mineurs et par ordre décroissant :
- Jantes 17" fragiles surtout avec des pneus bas 45'
- Carrosserie expose certains jupes et pare chocs.

Consommation moyenne Hyundai Ioniq : 4,4 l/100km en ville et 5,6 l/100km à 130,135km/h

Problèmes rencontrés : - Durites amidonnées sont un festin pour les rongeurs.
1,2, 3 X en 6 mois (dont 2x à mes frais) pas de solution
crédible par mon CONcessionnaire... J'ai trouvé et installé
dans le moteur et sur le car parc des émetteurs à ultrason,
qui semblent dissuasifs.
- Le CONcessionnaire qui a vendu le véhicule de 12 mois en
Juil 20 n'a pas été capable de réparer une roue crevée (ni
de la remplacer (4000km!)) , de traiter une fente dans pare
brise (alors que site Hyundai prévoit explicitement ce
service).
- Tarif des entretiens à la tête du client (+42% chez mon
CONcessionnaire comparé à la grille).
- Assistance Hyundai très limitée voire inexistante quand en
vacances avec famille on en a vraiment besoin...

Note : 14/20

Prix assurance Hyundai Ioniq : 600 euros/an (Assureur : MAIF) (type de contrat : Tout risque TTC !) (Bonus/Malus : 50)




Avis Suzuki vitara 1.4 boosterjet 140 ch



Qualités Suzuki Vitara : Voiture équilibre. Boite auto très agréable. palettes au volant extraordinaires. Très sportive si besoin. J avais un diesel 140 cv essence c est autre chose
Bravo suzuki.


Défauts Suzuki Vitara : Manque de freinage moteur.


Consommation moyenne Suzuki Vitara : 7 l sur routes 7.6 sur parcours mixte.

Problèmes rencontrés : Aucun

Note : 17/20

Prix assurance Suzuki Vitara : 500 euros/an (Assureur : Mma ) (type de contrat : Tous risques. Revalorisation.) (Bonus/Malus : 50)




Avis Peugeot 3008 2 1.5 bluehdi 130 ch eat8 de 2019 allure 72000 kms



Qualités Peugeot 3008 2 : Vehicule moderne, belle présentation extérieure (Blanc toit noir..) Jolies jantes.
Moteur vaillant pour une armoire normande.
Boite EAT8 Excellente (Avec palettes dont on n'a pas vraiment besoin du coup...)
Conso raisonnable compte tenu du monument (6l route, 7l autoroute, 6,5 litre en ville)
Intérieur spacieux, et siège bien déssinés.
Direction légère et précise, rayon de braquage excellent (pour une traction...)
Ergonomie bien pensée
Eclairage au top (Xénon...)
Excellent chassis, tenue de route au top !

Défauts Peugeot 3008 2 : Cylindrée moteur trop petite (1490 Cc3 !) (Heureusement accouplé à une excellente boîte qui sauve l'ensemble mais trop sollicité)
Fuite d'huile moteur à 60000 Kms (Prise en en garantie...)
Electronique qui fait un peu ce qu'elle veut (redémarage Ecran, des fois pas de Carplay...)
Présentation intérieure un peu triste, plastiques durs en bas du véhicule.
Graphisme compteur qui pourraient avoir plus de propositions...
Boite centrale profonde mais type "Bonne pioche".
Conso Ad Blue (10l / 5000 kms!)
Plus possible d'acheter un 3008 diesel 2l 180 cv !! (Qui serait à mon sens la bonne motorisation pour ce mastodonte)
Capot avant qui vibre
Mode code/phare auto pas assez réactif
Réception radio un peu faible
Bluetooth capricieux
Boîte à gant pour petite main
1 seule prise USB !

Consommation moyenne Peugeot 3008 2 : 6,5 litres

Problèmes rencontrés : Fuite d'huile à 60000 Kms (Réparation sous garantie)

Note : 13/20

Prix assurance Peugeot 3008 2 : 650 euros/an (Assureur : ) (type de contrat : ) (Bonus/Malus : 50)




Avis Peugeot 508 2.0 hdi 163 ch bva eat6 féline berline - 2012 57 000km



Qualités Peugeot 508 : J'ai fait presque 40000km avec cette voiture, je vais essayer de récapituler mon impression dessus.

J'utilise principalement cette voiture sur route/autoroute et j'en suis pleinement satisfait pour son usage.

La voiture fait encore très classe et élégante en finition féline + la peinture noire perla, elle fait toujours son petit effet.

Phares Xénon bidirectionnels extrêmement efficace pour circuler la nuit.

Excellente visibilité de la route avec le grand pare-brise qu'elle possède.

Finition intérieure de très bonne qualité (plastiques moussés)

Tenue de route excellente, je n'ai jamais ressenti de roulis (elle est montée en jantes 17 pouces), même en tournant brusquement.

Elle possède vraiment un confort de très haut niveau, on se sent vraiment bien et en sécurité à l'intérieur.

Bruit de claquement feutré des portes quand on les ferme, comme sur une Allemande.

Boite automatique très douce et agréable, elle colle très bien à la philosophie de la voiture.

Moteur toujours volontaire et coupleux, je n'ai pas constaté de régime "creux" en roulant.

Suffisamment de puissance sous le pied pour dépasser en toute sécurité.

Habitabilité parfaite quand il faut transporter du monde.

Autonomie d’environ 1200 km avec un réservoir de 72l de gasoil et avec du diesel premium dedans.

Défauts Peugeot 508 : Présence de bruits d'air sur l’autoroute quand il y a beaucoup de vent latéral. Les joints de portière sont peut-être un peu fins.

Bruits de mobilier si vous roulez sur un obstacle ( fixation d'un pont par exemple) à haute vitesse.

Freinage un peu "lourd", pas très mordant, il faut toujours bien anticiper.

Pas de frein moteur en mode D, je dois alors rétrograder manuellement avec les palettes au volant pou ne pas trop solliciter les freins.

Les plaquettes de freins arrières ont déjà été changés à 50000km.

Temps de réaction de la boite de vitesse auto pour accélérer brusquement, par exemple en entrée de rond-point.

Suspensions un peu fermes à basse vitesse (j'étais aussi habitué à rouler en Citroën Hydro-Pneumatique, ça doit jouer ;))

De l'eau s'écoule à l'intérieur du coffre quand il est ouvert sous la pluie.

Assez difficile de circuler en ville avec, on sent que la 508 n'est pas dans son élément, se garer peut devenir assez embêtant, même avec les radars de recul.

Les épais montants de pare-brise peuvent être gênant quand il faut tourner la tête dans une intersection.

La malle est plutôt haute et pas très pratique pour charger des objets encombrants (ça devrait aller si vous ne déménagez pas tous les jours !).

Assise des sièges un peu courtes, en comparaison de la 607 que j'ai eu, même si on est mieux enveloppé dans ceux de la 508.

Bruit du moteur diesel à froid pas forcément agréable à entendre, mais ça reste subjectif.

Consommation moyenne Peugeot 508 : 6.4

Problèmes rencontrés : J'ai surtout eu des problèmes électrique/électronique : le BSI a dû être remplacé par l'ancien propriétaire ainsi que le boîtier de gestion des alimentations BPGA à 30 000km pour environ 400€.

Le système d'infotainment plante, il s'éteint et redémarre parfois s'en raison.

Capteur d'aide au stationnement avant droit remplacé à 55000km, celui-ci sonnait par intermittence et sans raison. Il a dû être remplacé pour environ 260€ au total avec la main-d’œuvre.

Les 4 lèves-vitres ont également été remplacés par l'ancien propriétaire, pour un coût total de 860€ environ.

Côté mécanique le 2.0 HDI 163 est vraiment costaud, pas de problème de FAP/Vanne EGR, utilisée principalement sur trajets autoroutiers et notamment les autoroutes allemandes, donc aucun soucis d'encrassement : )

J'ai soudainement eu l'aiguille de l'indicateur de température d'huile moteur qui ne bouge plus et qui reste bloqué à l’extrémité gauche, au-delà du rouge vif et même en roulant, on dirait comme si elle était morte.
Quand j’éteins le moteur j’entends une légère vibration de cette aiguille qui semblerait vouloir bouger, mais elle ne peut pas.

Le coût des réparations semblent excessif pour pouvoir remettre en place cette aiguille (300€ rien que pour démonter le compteur) je laisse en l'état pour le moment.

Note : 15/20

Prix assurance Peugeot 508 : 470 euros/an (Assureur : Macif) (type de contrat : Tiers élargie) (Bonus/Malus : 50%)




Avis Bmw serie 1 130i 260 ch boite automatique, 77000 km, 2008



Qualités BMW Serie 1 : - Sonorité du moteur
- Précision de la direction
- Finition (en phase 2)
- Boite auto avec palettes

Défauts BMW Serie 1 : - Inconfort des fauteuils sur longs trajets
- Accès aux places arrières

Consommation moyenne BMW Serie 1 : 9,4 litres

Problèmes rencontrés :

Note : 18/20

Prix assurance BMW Serie 1 : 768 euros/an (Assureur : Allianz) (type de contrat : Tous risques) (Bonus/Malus : 30)




Avis Suzuki vitara 1.4 boosterjet 140 ch



Qualités Suzuki Vitara : Véhicule vraiment singulier. J'aime son look sympa et attachant. Ça change des SUV que je croise. Il va à l'essentiel mais déjà très bien équipé pour un rapport qualité prix intéressant. J'ai le style toutes options (sauf 4x4 avec regret) J'ai retrouvé le plaisir de conduire comme sur les voitures des années 90 (légères et réactives) mais quand même 5* au crash test. Pour 4,17m je ne trouve pas que le coffre soit petit. Les petits points agaçants : les rétros ne se rabattent pas en fermant le véhicule, idem pour le toit ouvrant. Très silencieux jusqu'a 120 km/h après ça se gâte (bruit d'air) mais avec une limitation à 130 km/h c'est pas ce que je retiens. L'autoroute n'est pas son terrain de jeu mais il s'adapte. Je vais certainement aller en Corse cet été en partant des hauts de France.
J'ai la boîte automatique, un vrai régal avec les palettes.
La consommation est raisonnable (6,6l mais on est tenté de jouer avec...Je n'ai que 22000 km mais aucun souci avec. Je ne comprends pas pourquoi ce petit SUV est boudé par les journaux spécialisés. C'est pourtant un véhicule très fiable (trop ?) Mais c'est pas grave puisque tout ce qui est rare est recherché. Bref ! Des défauts mais tellement attachant.

Défauts Suzuki Vitara : Rétros ne se rabattent pas à la fermeture (un peu pingre pour le.modele "style".) GPS un peu petit et pas très intuitif)


Consommation moyenne Suzuki Vitara : 6.6 litres

Problèmes rencontrés : L'anticollision se déclenche parfois un peu vite mais c'est mieux que rien. Il faut veiller à garder un véhicule propre par rapport aux capteurs.

Note : 16/20

Prix assurance Suzuki Vitara : 500 euros/an (Assureur : Axa) (type de contrat : Tout risques) (Bonus/Malus : 50)




Avis Mini clubman 2.0 cooper d 150 ch boite auto, 2016, 160 000km



Qualités Mini Clubman : J'adore cette voiture, elle est incomparable par son look, les porte arrière je trouve ça top! Je charge des petites palettes dans le coffre pour le boulot avec un chariot elevateur.
Impossible de trouver un voiture équivalente, le moteur est super (150ch) la boite aussi. Le mode séquentiel est inutile sans les palettes au volant car avec 8 vitesses on passe son temps à changer de rapport.

Défauts Mini Clubman : Ca reste une BMW, l'entretien est couteux, les concessionnaires souhaitent avant tout facturer, aucun conseil, aucune passion. Beaucoup de problèmes Electroniques, pas d'écrans tactiles, ca sonne vite dans tous les sens. J'ai eu un défaut de contact dans un feu stop arrière. Pour mini il fallait changer le feu, réellement une patte de contact ampoule était tordue...
J'ai un problème de joint tournant au niveau du volant avec un régulateur de vitesse qui se déconnecte toute les 3min. J'ai l'impression qu'elle consomme plus qu'au début.

Consommation moyenne Mini Clubman : 5.8L/100

Problèmes rencontrés :

Note : 15/20




Avis Citroën c3 ii 1.6 vti 120 ch bva, 85000 km, 2011, 17 pouces, exclusive



Qualités Citroën C3 II : 1 - Toit panoramique découvert en location en Corse. Le véhicule initialement loué était une DS3. Quand je suis monté à bord, j'ai eu l'impression d'être dans un bunker aux ouvertures restreintes. A côté, une C3. Pas très sexy. Mais nous avons très apprécié le toit panoramique. Une vision élargie jusqu'au dessus de la tête. Un peu comme à moto. Il faut l'essayer en forêt ou en montagne. Quelle vue!
2 - Fiabilité 3 - Confort
4 - Pratique

Défauts Citroën C3 II : 1 - La boîte de vitesse automatique. Suis d'accord avec un commentaire lu: c'est une honte! 4 vitesses, la 3ème avec un vario qui n'en finit pas. Si j'accélère vigoureusement, le moteur se met à hurler. Me suis fait avoir. La C3 BVA louée en corse avait des palettes au volant. La mienne non.
2 - Consommation essence: c'est mieux de conduire pépère!
3 - Légère consommation d'huile: ma Clio de 2001 n'en consomme pas du tout. La C3 en est à 1l/10000.
4 - La boîte de vitesse: on en revient toujours là. Cà gâche le plaisir car la voiture est plaisante, confortable, bien équipée et sans surprise. C'est à se demander si les ingénieurs Citroën ont fait un pari entre eux (pas cap?)

Consommation moyenne Citroën C3 II : 8,3l tout compris; 9l sur autoroute. La conduite est très influente

Problèmes rencontrés : RAS

Note : 14/20

Prix assurance Citroën C3 II : 410 euros/an (Assureur : SWISS LIFE) (type de contrat : TIERS+) (Bonus/Malus : 50)




Avis Hyundai kona 1.6 hybride 141 ch créative 09/2020 jantes 18"



Qualités Hyundai Kona : Design agréable pour ce petit SUV - Intérieur cossu avec liseré couleur. Planche de bord bien dessinée comprenant un écran de 10" tactile, pour la gestion notamment GPS - Radio - Conso - etc... et surtout facile d'utilisation. Position de conduite agréable avec en prime un lecteur tête haute. Agréable à conduire (automatique ou débrayable palettes au volant) et super bien équipée (Modèle Créative) - Alarme - Garantie 5 ans.

Défauts Hyundai Kona : Plastique tableau de bord qualité moyenne - Frein à main électrique pas très accessible - Petit coffre à bagages
Fermeture capricieuse du hayon - Ceintures de sécurité avant manquant de tension à l'enroulement (boucle se coinçant dans la portière) - Repose bras central "fixe" - Suspension ferme - Petit réservoir : 38 litres

Consommation moyenne Hyundai Kona : Conso excessive pour une motorisation hybride notamment lors parcours en ville de moins de 10 kms à moins de 50 Km/h : 6,4 l à 7,00 l (Peut-être froid l'hiver ? d'où une note finale pas flatteuse pour cette hybride à 30.000 €). Réservoir de 38 litres (620 kms avant allumage témoin carburant)

Problèmes rencontrés : Trop récente (moins de 10.000 kms)

Note : 13/20

Prix assurance Hyundai Kona : 520 euros/an (Assureur : MATMUT) (type de contrat : Tous risques) (Bonus/Malus : 50% bonus)




Avis Citroën c5 aircross 1.5 bluehdi 130 ch boite 8 auto, toute neuve



Qualités Citroën C5 Aircross : Agréable et douce à basse vitesse
Commande vocale très pratique

Défauts Citroën C5 Aircross : Impression de rouler sur un trampoline à partir de 100Km/heure.
Habitabilité : il ne faut pas avoir d'enfants en bas age ni un adulte à mettre au milieu sur les places arrières.
mes filles de 6 et 9 ans ont du mal à descendre de leurs sièges autos et l'accoudoir central prend toute la place pour les jambes du 5ème passager.
Très très peu de rangement VS scénic
Pas de système de mains libres sur ce modèle business
mais des palettes au volant et un position sport !!
Si on veut un modèle sportif, on ne prend pas ce type de véhicule.
La commande pour le limiteur et régulateur.... inaccessible!


Consommation moyenne Citroën C5 Aircross : 6.5 litres

Problèmes rencontrés :

Note : 5/20




Avis Seat leon 3 2.0 tdi 184 ch x-perience, dsg-6, 80.000km, jante 18"



Qualités Seat Leon 3 : Achetée d'occasion il y a 2 ans c'est dans l'ensemble une très bonne voiture:

Moteur/boite:
-Les 184ch sont biens présents et permettent de se sentir à l'aise en toute circonstance
-Accélération et reprises franches
-La DSG-6 est agréable et les différents modes de conduites sont perceptibles: vitesse et régime de passage des rapports
-palettes au volant très pratiques

Châssis:
-Suspensions pilotées: je ne sais pas si j'arriverais à m'en passer... confort, normal, sport: cela change vraiment la voiture, et en sport même si le modèle x-perience et rehaussé cela permet d'avoir une voiture très bien tenue
-Bon confort même en 18" (venant d'une volvo C30 châssis sport)
-4 Drive vraiment au top pour la tenue de route: neige, pluie, terre....

Intérieur:
-Qualité très correcte
-Bon maintient des sièges
-Coffre très grand

Défauts Seat Leon 3 : Moteur/boite:
-DSG-6 parfois un peu lente au rétrogradage
-Moteur consomme un peu d'huile

Châssis:
-RAS

Intérieur:
-Quelques bruits mais rien de grave
-Fragilité des crochets de cache bagage
-Insonorisation perfectible


Consommation moyenne Seat Leon 3 : 6,8L/100Km

Problèmes rencontrés : Consommation d'huile (peu)
Crochets de cache bagage
Capteur airbag passager


Note : 16/20

Prix assurance Seat Leon 3 : 630 euros/an (Assureur : AMV) (type de contrat : Tout risque) (Bonus/Malus : 50)




Avis Mini 1.6 175 ch 117 000 km boîte auto année 2010



Qualités Mini Mini : Agrément sur route sinueuse comme sur 2 x 2 voies
Look de l'auto
Qualité de l'accélération
Réactivité de la boîte auto + agrément des palettes au volant
Finition intérieure. Pas un matériau qui jure.
Options présentes
Radar de recul très efficace
Feux xénon, classes et confortables en vision
Rétroviseurs électriques rabattables.
Extérieur bien conservé malgré l'âge

Défauts Mini Mini : Niveau d'huile à vérifier une fois par semaine
Conso d'huile (environ 0,6 L/1000 km) malgré les joints changés. Huile utilisée: 5w30 Acea 3
Main d'oeuvre coûteuse car la plupart des joints sont inaccessibles
Vibrations à froid sur les premières dizaines de mètres
Chaîne de distribution à surveiller + tendeur à changer.
Compteur de vitesse central, joli, mais mal placé (j'utilise le compteur numérique situé au milieu du volant.

Consommation moyenne Mini Mini : Ville: 10,5L/100; Extra urbain: 7,7 L/100. Autoroute: 10 L/100

Problèmes rencontrés : Changement cache-culbuteur (déformé à cause de la chaleur du turbo)
Changement joint de cache-culbuteur + joint de support de filtre à huile.
Suintement de la boîte automatique, résolu en la vidangeant et en changeant les joints.
Au total, près de 2000 € de réparations nécessaires pour éviter suintements et surconsommation d'huile.
A présent, je surveille étroitement le moindre bruit métallique, car je crains un changement de tendeur de distribution.

Note : 15/20

Prix assurance Mini Mini : 520 euros/an (Assureur : Maaf) (type de contrat : tout risques) (Bonus/Malus : 50)




Avis Peugeot 5008 2 1.2 puretech 130 ch boite eat6 20000kms,juillet 2018, allure



Qualités Peugeot 5008 2 : silencieuse ,bien amortie = confort serin.
tres bonne tenue de route
freinage parfait
grand espace intérieur
7 places ,coffre immense
consmmation maitrisée,mais il faut avoir le pied droit léger!!
+/- 800kms avec un plein
i cockpit et petit volant excellent.

Défauts Peugeot 5008 2 : réservoir de 56l trop juste vu le gabarit du suv
détails d ajustement mobilier1 seule poignée dans le coffre hayon = economie!!!
moquette qui s éffiloche
boite souvent hésitante merci les palettes au volant!
bug sur ecran gps
sopt & start se mettant en action tres peu souvent (hiver ou été)
relances flaibardes
eclairage des codes insuffisant
retro éclairage du i cockpit trp fort = pas de règlage possible
son autoradio pas tres bon
une seule prise usb=mesquin!!

Consommation moyenne Peugeot 5008 2 : 6,9 litres

Problèmes rencontrés : boite eat6 hésitante
stop & start
bugs sur écran gps
ouverture portes mains libre: les portes arrieres ne s ouvrent plus???
la voiture couchant dehors au jardin : j ai deja sur les barres de toit et sur les caoutchouc des vitres av de la mousse,licken qui s y colle( avec un nettoyeur haute pression sa devrait partir )

Note : 16/20

Prix assurance Peugeot 5008 2 : 463 euros/an (Assureur : maaf) (type de contrat : tout risque) (Bonus/Malus : 50)




Avis Mazda cx-3 2.0 skyactiv-g 120 ch 2019 (restylé donc), bva, finition sélection achetée neuve



Qualités Mazda CX-3 : Véhicule très satisfaisant qui offre un style vraiment affirmé et original, et qui propose une carrosserie intermédiaire entre une berline et un SUV. Avec la peinture soul red crystal et la lumière de fin de journée, les jeux de lumière sur la carrosserie sont remarquables. Il n’y a pas d’artifices (fausses prises d’air,...) et 2 vraies sorties d’échappement. C’est donc un “crossover” qui apporte une tenue de route qui s’apparente à celle d’une berline tout en offrant une position un peu plus surélevée. J’ai tout de suite constaté la différence avec le Mokka que je possédait auparavant: le CX3 est beaucoup plus stable en virage et conduite dynamique, ce qui constitue un vrai confort pour les passagers. La finition est très bonne : le tableau de bord n’est peut être pas mousse, mais l’emplacement de la console centrale où les genoux s’appuient oui!! L’ergonomie est parfaite (et plus sécuritaire que les écrans tactiles à profusion), et les sièges permettent de longs trajets sans gêne. Le moteur est très agréable et doux, et la BVA égrène les rapports avec une grande douceur. Le mode sport et les palettes au volant permettent de se faire plaisir sur route sinueuse... L’insonorisation est très bonne à vitesse stabilisée. Le moteur se fait entendre en charge, mais c’est le bruit d’un 4 cylindres 2 litres, pas d’un 3 cylindres turbo... Les performances sont très largement suffisantes sur route ouverte. Le moteur est très agréable sur autoroute car plein à tous les régimes (le couple maximum est à 2800 tr/min).

Défauts Mazda CX-3 : L’habitabilité est réduite mais ce n’est pas pour moi un défaut : c’est visible avant l’achat, et c’est la contrepartie du style “coupe sportif” avec un capot long, un porte à faux avant long et un arrière plus trapu. Le même style qu’une Z4... Le coffre est trop réduit si on prend l’option Bose qui ne s’impose pas au vu de l’équipement d’origine. Sans cette option le coffre est modulable et nous sommes partis en vacances à 4 adultes pendant une semaine sans soucis majeur. La politique d’option de Mazda est parfois incohérente. En finition haute sélection sans le pack “driver” qui apport les feux LED “matrix”, on ne dispose pas du passage automatique en feux de route. Le réglage lombaire des sièges n’existe qu’avec l’intérieur cuir (qui n’est pas très cher). Le MZD Connect est très bien mais un peu long à démarrer. Apple CarPlay est très bien intégré (prise en compte du tactile et de la molette) mais il arrive (rarement) qu’il plante. La peinture est fragile, les rouleaux sont à proscrire (mais est-ce raisonnable de passer aux rouleaux le soul red crystal??). L’autonomie est un peu réduite du fait de la capacité du réservoir, mais ça va encore sur la version 2 roues motrices. La bride électronique intervient à 4500 tour sur le moteur, ce qui peut surprendre la première fois. Il faut donc laisser la BVA faire un kick down appuyé dans les situations délicates.

Consommation moyenne Mazda CX-3 : 6,5 / 7 litres / 100 km

Problèmes rencontrés : Aucun

Note : 17/20

Prix assurance Mazda CX-3 : 550 euros/an (Assureur : ACM) (type de contrat : Tous risques) (Bonus/Malus : 0,5)




Avis Bmw serie 2 220i 184 ch



Qualités BMW Serie 2 : Dans cette version coupé cette voiture est splendide et offre un plaisir de conduite et surprend par son confort malgré la monte en taille basse et le 18 pouces sur la mienne! Très bonne tenue de route sur le sec par contre propulsion oblige prudence sur route humide ! La consommation de 6 litres 6,5 sur route avec le pied léger est très appréciable ! Merci la boite auto a 8 rapports et plaisir garantie avec les palettes au volant pour s'amuser un peu ! Le moteur de 184 cv est volontaire et suffisant pour se faire plaisir

Défauts BMW Serie 2 : Pas de température d'eau moteur, pas de jauge à l'huile (électronique) pas de roue de secours et quel dommage de plus avoir les doubles phares code et feux de route au milieu comme avant!

Consommation moyenne BMW Serie 2 : 7,5 litres

Problèmes rencontrés : Aucun

Note : 16/20

Prix assurance BMW Serie 2 : 620 euros/an (Assureur : Maaf) (type de contrat : Touristique ) (Bonus/Malus : 50)




Avis Peugeot 3008 2 1.5 bluehdi 130 ch boite eat 8 ; 12000 km parcourus



Qualités Peugeot 3008 2 : Rayon de braquage très court ; grande maniabilité en manœuvre
Direction légère bien calibrée ; on place la voiture où l'on veut.
Moteur très bien accouplé avec la boite auto ; ils se font oublier (pas d'a coups) et obéissent intelligemment à la commande d'accélérateur
Visibilité générale satisfaisante : AV/AR et côtés
RAS sur le freinage, donc c'est bien
Système code/phares automatique qui marche bien ; pas d'effet trou noir grâce à une remise en pleins phares rapide
Roue galette -pneu Uniroyal- qui parait de bonne qualité Voiture assez silencieuse : bruits de roulement, d'air et moteur bien contenus ; peu ou pas de remontées de vibrations moteur
Stop and Start réactif qui marche bien ; très peu de vibrations au redémarrage
Les palettes au volant (vitesses) sont un plus… que l'on utilise peu… car la boite auto fait très bien le travail toute seule.
Le Mirror Link permet d'afficher Waze (Android Auto) et de le commander à l'écran
Mode sport de la boite auto assez sympa, mais assez peu d'intérêt car le mode normal est bien au point.
Coffre de dimension appréciable, mais fosses de rangement latéral riquiquis n'accueillant même pas un bidon de 1 L (huile, lave glace,...)
Conso. moyenne -autoroute majoritaire- autour de 6,5 l/100 (très sensible au vent entre 6 et 7,5/100) ; conso officielle (comme journalistes…) inatteignable
Suspension assez ferme mais bien amortie
Habitabilité arrière et confort acceptables
Touches piano : leur mérite est d'éviter de toujours devoir viser sur l'écran tactile pour sélectionner une famille de fonctions ; notamment la clim.


Défauts Peugeot 3008 2 : Conso AD blue 10 l pour 7000 km mesuré entre 2 pleins soit env. 1,5 l/1000 km
Essuie glace automatique non réglable en fonction de l'intensité de la pluie
Fonction lave-glace privée du dernier coup de balai décalé
Volant à méplat (haut et bas) dessiné pour ne pas empiéter la vue des compteurs : un volant vraiment circulaire c'est bien mieux
Confort d'assise des sièges avant très moyen : lors d'un long voyage on est amené à changer souvent de position sur le siège
Coffre de rangement central avant très grand… mais mal conçu : ce n'est qu'un grand fourre tout où l'on peine (à taton) à retrouver les choses pendant la conduite
Levier de boite auto moderniste… mais moins pratique qu'une grille en J qui se manie même dans l'obscurité Graphisme et Informations sur écrans paramétrables… mais les choix sont à la fois discutables et limités ; bref, il y a mieux ailleurs (chez Renault par ex.)
Navigateur moyennement pratique, dès qu'on demande plus d'une seule destination (étape)
Autoradio moyen : peu réactif, peu sensible : avec une antenne classique ce serait mieux
Boite à gant très petite
Régulateur adaptatif très intrusif (qui freine à votre place !!!) et dont la fonction adaptative n'est pas déconnectable ; dès que vous n'êtes plus seul sur la route, c'est insupportable
Notice du véhicule en version reliée (400 pages sur internet) non présente lors de la livraison.. et payante 35 €… inadmissible !


Consommation moyenne Peugeot 3008 2 : 6.5 à 7l/100 km moyen (jamais moins de 6 l)

Problèmes rencontrés : Aucun

Note : 13/20




Avis Renault captur ii 1.3 tce 130 ch option medianav (grand écran)



Qualités Renault Captur II : confortable, dynamique, sûr, bien fini : c'est mon troisième Captur (après deux 120 edc, le précédent en initiale, bof...), et réellement une tout autre voiture. Cet été en Corse je me suis fait plaisir,il y a longtemps que ça ne m'était pas arrivé. J'utilise le mode standard,et en tout auto (pas besoin des palettes pour changer les vitesses, VS les deux premiers Captur)

Défauts Renault Captur II : Pas vraiment.Un peu plus ferme que le Captur 1, ça surprend au début,mais on s'y fait.
Gestion "informatique" casse-c... Plus ça va,plus il faut être "branché" pour tout comprendre.

Consommation moyenne Renault Captur II : 6 l sur route, entre 7 et 8 mixte route/ville.

Problèmes rencontrés : MAIS: décidément chez Renault on est fâché avec l'électronique.
* Ecran noir qui le reste (noir!)parfois au démarrage,par exemple après stationnement au soleil,ou encore quand l'ordi est "traumatisé" par une information de gestion (genre "système connecté, batterie faible...).Remède: parfois il suffit de "couper" l'écran et de le rallumer.Sinon,on s'arrête,on coupe le contact et on repart.
*Alertes intempestives: surtout "pression des pneus à vérifier" J'ai même eu droit à l'alerte rouge. Et...vérification faite, tout était en ordre.Et d'autres,une fois ou deux (SOS à vérifier...).
*Et moi aussi les totalisateurs partiels se remettent à zéro sans raison apparente, et quasiment au moins une fois entre deux pleins.Pb aussi avec le régulateur, qui ne garde pas toujours la vitesse programmée en mémoire.

Note : 16/20

Prix assurance Renault Captur II : 600 euros/an (Assureur : MAIF) (type de contrat : Top) (Bonus/Malus : 50 bonus)




Avis Mercedes slk 200k 184 ch 2005, 130000 kms, boite auto avec sprint-booster,



Qualités Mercedes SLK : voiture magnifique, avec une coupe d' enfer, pour un budget contenu et une consommation raisonnable . Une tenue de route fantastique et un plaisir sans cesse renouvelé. PLus de 35000 kms effectués. Couleur grise, cuir rouge, avec chauffage de nuque et sieges chauffants. Que du plaisir, autant toit ouvert que fermé. Faire un reset de boite auto, des l' achat pour avoir un cabriolet " a votre main". Entretenir tous les ans les caoutchoucs de joints de toit et resserrer les visses pour éviter les bruits.Tenue de route exceptionnelle, un vrai jouet . Monte de pneus mixte comme sur la 350,j' ai rajouté de grandes palettes au volant à la place des boutons d' origines.

Défauts Mercedes SLK : je n' en vois point apres 5 années d' utilisation.C' est une seconde voiture " plaisir" .

Consommation moyenne Mercedes SLK : entre 6,6 litres sur autoroute à 130 km/H et 8 litres sur route sinueuse

Problèmes rencontrés :

Note : 19/20

Prix assurance Mercedes SLK : 400 euros/an (Assureur : direct assurance) (type de contrat : tous risques) (Bonus/Malus : 50%)




Avis Bmw x3 40i 354 ch auto/10'000/2019/21'/full options



Qualités BMW X3 : Moteur exceptionnel, très bonne tenue de route même sur sol mouillé, difficile de faire glisser le véhicule, grand sentiment de sécurité, agilité étonnante pour ce type d'engin sur route sinueuses, freinage efficace et endurant, boite de vitesse à 8 rapports très efficace aussi dans tous les modes de conduite, en mode sport vaut mieux mettre sur manuel et passer les rapports au palettes car en automatique un peu trop typé et les rapports toujours un peu trop courts, pas grave puisqu'on a le choix.
Finitions bonnes même si je trouve qu'elles pouvaient être de plus grande qualité au vu du prix global de la bête.
Consommation raisonnable en conduite douce, si on pousse, la jauge s'affole : -).Miammiam.
Feux de route directionnels sur automatique, un régal la nuit.
Personnellement, je trouve le confort très bon pour cette version plus sportive sur position adaptative ou confort. Avec le mode sport, c'est vraiment plus ferme mais c'est normal car sinon on aurait trop de roulis et de tangage vu les perfs.
L'habitabilité est bonne mais pour une famille, je conseillerai plutôt le X5.
Globalement, je suis très satisfait du véhicule et si c'était à refaire je rachèterais le même car il a tout: puissance, praticité, place intérieure etc..., on ne touche pas partout contrairement à une série 3 de même type par exemple car trop basse.


Défauts BMW X3 : Qualité de certains plastiques
Certains plastiques vendus comme de l'alu !!
Consommation très élevée si on augmente le rythme. Les 360 bourrins en demandent : -)
Option jantes 21' très chère mais nécessaire pour ce modèle.

Consommation moyenne BMW X3 : 13 litres

Problèmes rencontrés : Néant

Note : 18/20

Prix assurance BMW X3 : 1800 euros/an (Assureur : AXA Suisse) (type de contrat : Full) (Bonus/Malus : 30)




Avis Peugeot 5008 2 1.2 puretech 130 ch finition allure - ba eat6 45000km (acheté en 2017)



Qualités Peugeot 5008 2 : Véhicule très satisfaisant!

La tenue de route et la précision de conduite en font un véhicule très agréable dans lequel on se sent en sécurité par tous les temps. La hauteur du châssis permet de grimper, au besoin, sur des trottoirs élevés.

La modularité des sièges est très appréciable. La posture de conduite me convient tout à fait (je mesure 1.78m).

Le moteur (puretech 1.2L 130CH) est largement suffisant pour l'emploi que j'en fais (2/3 en ville et 1/3 sur autoroute, souvent à vide, chargé seulement en vacances pour les trajets principaux)

En ville, le rayon de braquage est excellent et le petit volant donne l'impression (toute relative) de conduire un véhicule plus petit!

S'il faut un petit temps d'adaptation, l'Apple Car est bien pratique et permet notamment de projeter l'application Waze sur l'écran.

Boite EAT 6 très agréable (ma première boîte automatique) malgré quelques à-coups parfois.

Défauts Peugeot 5008 2 : Le processeur est largement sous dimensionné. Dommage en 2020 de ne pas avoir un écran fluide...

Idem pour la caméra de recule qui n'est pas de très bonne qualité et peu fluide également.
Parfois, l'écran met du temps à s'allumer.

Coût de l'entretien (surtout dû au coût de la main d’œuvre) exorbitant... La concession Peugeot me demande 400€ pour le troisième entretien (3 ans / 45000 km). J'irai certainement voir ailleurs!

Les mises à jour du logiciel sont très longues (je ne connais pas sur les autres véhicules) et ne comprends pas pourquoi elles ne sont pas réalisées sur le réseau Peugeot à l'occasion des révisions.

Si la boîte EAT6 est très agréable, elle ne choisit pas toujours la vitesse que j'aurai choisi moi. Par exemple, sur un axe urbain plat limité à 50km/h, elle voudra rester en 3ème là où je pense que la 4ème passe. Les palettes permettent de passer la 4ème mais la boîte finira par revenir en 4ème...

Avec les limitations à 80km/h, la boîte reste en 5ème. Je consomme donc plus...

Autre défaut important : le choix du TomTom comme navigateur. Si l'ergonomie est intéressante, il fait souvent prendre des routes absurdes. Malgré la connexion "traffic", il ne m'a jamais fait changer d'itinéraire là ou l'application Waze est exceptionnelle sur ce point.

Enfin, je constate que la reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse ne semble pas fonctionner correctement. Ou plus tôt, il fait semblant de lire en prenant en fait l'historique de lieu de changement de vitesse... Ainsi, quand les routes sont passées à 80km/h, le système continuait à recommander 90km/h. Une fois la mise à jour navigateur effectuée, tout revenait dans l'ordre. Mais bon, comprendre qu'il ne lit pas réellement le panneau sur le bord de la route mais plus tôt qu'il réagit au franchissement d'un point GPS.

Consommation moyenne Peugeot 5008 2 : Consommation moyenne depuis le début : 7,3L/100Km (2/3 en ville, 1/3 sur route)

Problèmes rencontrés : Un seul dysfonctionnement rencontré à 40000km:
Outre la contrepèterie, j'ai eu une panne de micro. Après différents tests (redémarrage, mise à jour logiciel, reparamétrage...), il ne fonctionnait toujours pas, m'empêchant de passer ou de recevoir des appels téléphoniques en main libre. Peugeot me prenait 90€ pour le seul diagnostique. A ce prix là, j'ai refusé.
Et un jour, le micro est "tombé en marche" et depuis, tout fonctionne.
Comme j'étais à 2 ans et demi après achat, le concessionnaire n'envisageait pas de prise en charge...

Note : 15/20

Prix assurance Peugeot 5008 2 : 420 euros/an (Assureur : GMF) (type de contrat : Tous risques) (Bonus/Malus : 50% bonus)








Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par clemlaf2 (Date : 2020-10-30 14:39:28)

Vous avez répondu aux questions que je me posais depuis quelques années. Les f1 sont équipés de palettes mobiles, je me disais, par conséquent, que c'était le choix le plus pragmatique. Après, j'ai vu la conduite de Kimi... Ok, je savais qu'il était plus qu'excellent, mais là c'est un dieu... Il ne pourrait pas réaliser cette perf avec des mobiles, c'est indéniable ! Sacré Kimi !

Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-10-31 15:15:42) : Merci beaucoup.
    En fait c'est viable sur les F1 car la démultiplication de la vis sans fin de la direction est très directe. Du coup on ne braque jamais vraiment beaucoup, ce qui n'amène donc pas vraiment d'inconvénient à les rendre solidaire de la jante du volant.
    Personnellement, j'ai une Modena et je serais très malheureux si la palettes étaient au volant, la confusion devient grande quand on tourne et qu'on veut changer de rapport. Et au niveau feeling et plaisir, les "grandes oreilles" incarnées par ces palettes sont vraiment plus sympa à manier ! Quand elles sont au volant il faut aller les chercher loin avec ses doigts. Pour ma part c'est un critère très important lors de l'achat d'une voiture de sport.
  • Par taurus TOP CONTRIBUTEUR (2020-11-01 09:15:48) : Pour ne pas cherche les commendes autour du volant, Citroën avais déjà monter des volants avec le moyeux fixe, dont toutes les commendes son toujours au même endroit.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-11-02 08:12:34) : @Taurus : on peut en effet faire un petit parallèle, mais on parle ici de palettes actionnables par les doigts situés en arrière. C'est donc un peu différent.
  • Par taurus TOP CONTRIBUTEUR (2020-11-02 08:36:20) : Je voie pas bien le problème des commendes ou palettes, peuvent être derrière le volant.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 4 commentaires :

Par lio973 (Date : 2017-12-04 18:25:21)


Aprés lecture de ce precieux article il va sans dire que c'est le concept de palette fixe qui est le mieux car à l'essayer en palette mobile et l'on comprend mieux le probléme...et si c'est pour s'emmeler les pinceaux lors des changements de vitesse..autant rester en Automatique...
Avis aux constructeurs de faire les essais et d'en améliorer le dessin car de plus en plus d'autos en sont pourvues.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-12-05 09:36:27) : Le problème c'est que tous les journalistes, par incompétence semble-t-il, passent leur temps à réclamer les palettes au volant ...
    Dès qu'on tourne le volant on perd ses repères, et en cas d'urgence (ou de conduite sportive) ça pose de sérieux problèmes. Certaines marques ont toutefois du bon sens : Ferrari (c'est leur métier le sport ..), Alfa Romeo (le cousin), Renault (En F1 ils ne chôment pas) etc.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Loulou (Date : 2017-08-27 11:08:12)


Seuls les pilotes de brouette peuvent peuvent préférer les palettes mobiles , je voudrais bien les voir à l attaque dans une épreuve de rallye. Les boîtes modernes sont tellement réactives et instantanées qu' on a besoin de changer de rapport à tout moment même en plein virage , là où le volant peut être complètement à l'l oppose .
A cet instant où est la droite où est la gauche ? Tous les avis semblent aller dans ce sens , pourtant la majorité des constructeurs n en tiennent pas compte : dommage ! J ai pour ma part une nissan gtr nismo 2016 ( palette fixe ) les modèles à venir changent et prennent l option mobile , par conséquent je n' achèterais jamais plus de gtr .


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-08-28 10:14:51) : Je suis d'accord avec vous sauf sur un point : "Tous les avis semblent aller dans ce sens". Faux, la majorité des gens, et même des journalistes, indiquent toujours qu'ils préfèrent les palettes au volant (qui tournent avec donc). En effet, cela peut paraître logique au premier abord, mais pourtant dans les faits ce n'est pas le cas.
    Les constructeurs ne font que suivre ce qu'on leur demande (même si ils savent que l'inverse est mieux, le but est de vendre ...), ils proposent donc des palettes solidaires du volant ...
    Bref, tout ça pour dire qu'on est victimes de la méconnaissance des clients et de l'incompétence de beaucoup de journalistes !
    Merci pour votre message qui va donc dans le même sens que le mien ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Jobard (Date : 2016-04-27 21:14:31)


Moi j'ai toujours cru que les palettes fixes étaient fixes car on ne rétrograde jamais en tournant... Et je croyais que ça existaient que chez Ferrari.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-04-27 21:33:23) : Les palettes ne sont pas fixent, elles tournent en fonction du rayon de braquage, cdt.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2016-04-28 09:23:00) : Wanu n'a pas lu l'article semble-t-il ...
    Comme vous le dites, manipuler des palettes en tournant reste compliqué quand l'angle du volant est important. C'est donc pour cela que je suis pour le système fixe que Ferrari et quelques autres utilisent (ce ne sont pas les seuls en effet).

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pour mon entretien et révisions je vais :

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)