Dossiers-Conseils > Débats et réflexions diverses > Pourquoi les petits moteurs peuvent consommer beaucoup ? 04/09/2019

Pourquoi les petits moteurs essence peuvent consommer beaucoup ?


Vous le savez déjà certainement, ou vous en avez au moins entendu parlé de loin, les petits moteurs essence dernière génération censés faire des miracles au niveau des consommations ont parfois tendance à largement décevoir dans les faits.
Car si en conduite très tranquille à vitesse stabilisée ils restent relativement sobres, les conditions normales d'utilisation font rapidement exploser leur appétit ... Certains petits moteur downsizés induisent en effet parfois une consommation supérieure à d'autres plus gros et sans suralimentation !

Pour résumer, on peut dire qu'un moteur n'est qu'une machine à valoriser la puissance contenue dans le carburant. Et donc si je veux 100 ch, que ce soit avec un moteur 5.0 litres ou 1.0 litres, il me faudra bien extraire du carburant 100 ch ... Un moteur ne peut pas générer une énergie supplémentaire avec de la magie, toute la puissance ne vient que du carburant mélangé au comburant !

Cylindrée n'est pas forcément liée à la consommation


Et oui, au final ce n'est pas parce qu'un moteur est petit qu'il va forcément moins consommer qu'un gros moteur. En revanche il est tout à fait vrai que si on compare deux moteurs de conception identique mais de tailles différentes, le petit moteur consommera moins ... Exemple : je prend un V8 Ferrari, un à échelle 1:1 et l'autre à l'échelle d'une maquette. Le petits consommera évidemment moins et il n'y a pas besoin d'avoir 120 de QI pour le deviner, mais on aura aussi de toute évidence deux moteurs ayant des puissances totalement différentes.
Vous vous dites donc à ce stade que je risque d'avoir du mal à démontrer que les petits moteurs peuvent consommer autant voire plus. Mais vous allez voir qu'on compare ici des moteurs dont la technique est très différente : les atmosphériques (sans suralimentation de comburant) plus anciens de 2.0 litres de cylindrée (en moyenne) à des moteurs modernes suralimentés de 0.9 à 1.4 litres.
Là on ne compare plus deux moteurs identiques qui ont une taille différente mais deux moteurs de tailles différentes dont la technologie diffère et qui ont une puissance équivalente.

Gros Atmo VS petit suralimenté

A bas régime et en conduite très calme (typique des cylcles NEDC et WLTP ...) les petits moteurs turbos modernes vont être avantageux (car on ne demande que très peu de puissance à ce rythme ! Donc pas le potentiel total de la capacité du moteur). C'est en effet ici qu'on va profiter de la plus petite cylindrée, il y a en effet moins de volume à remplir en mélange air/carburant. De plus, le turbo (qui ne tourne alors pas très fort en conduite tranquille) amène une petite énergie bonus grâce à la dilatation de l'air quand il est chaud : l'air froid qui entre dans le moteur a un volume plus réduit que quand il ressort à l'échappement (gaz  chaud = dilaté). Et comme ce sont les gaz sortants qui animent le turbo on a donc un petit surplus d'énergie (dilatation de l'air) reçu dans la turbine qui va pouvoir alors compresser l'air à l'admission plus vigoureusement, et donc suralimenter en air le moteur à moindre frais (voir le fonctionnement du turbo pour les moins familiers de la chose). Mais ne nous attardons pas trop sur ça, ça reste un détail et ce n'est pas la chose principale à retenir.
Il faut surtout retenir qu'un petit moteur suralimenté sera économe dans ces conditions précises : lorsqu'on n'utilise pas la puissance totale qu'il peut offrir ...


Voici un turbo (moteur 1.3 TCE)

Maintenant, si on commence à justement vouloir exploiter les chevaux promis par le constructeur il va falloir monter plus haut en régime (chose qui n'existe pas sur les bancs d'essai et de mesure des consommations officielles ...), et là tout est bouleversé ...
On peut même dire que la cylindrée ne compte quasiment plus ! La seule chose à savoir est : combien le moteur est capable d'engloutir en air et carburant sur un laps de temps ? En gros combien de puissance il peut offrir.
Et là les petits moteurs suralimentés peuvent respirer et boire bien plus qu'une moteur plus gros atmosphérique. En effet, dans les tours le moteur va être gavé en air puisque le turbo va tourner à plein régime. Hélas, qui dit plus d'air dit plus de carburant puisqu'il faut respecter le rapport stœchiométrique sur les essences (beaucoup croient que le turbo apporte juste plus d'air, sans nécessité d'apporter plus de carburant ... Hélas l'air ne brûle pas et nous aide à rien !).

Dans le cas d'un régime plus important

Du coup, et pour résumer l'idée générale, ce n'est pas la cylindrée qu'il faut voir mais plutôt la capacité du moteur à se goinfrer d'air et de carburant sur un même laps de temps (un petit moteur peut en ingurgiter plus qu'un gros atmo à partir du moment où on peut lui envoyer de l'air compressé. Donc on peut avoir un gros moteur qui aura maximum 1 volume en air admissible tandis qu'un petit pourra en avoir 1.5 si on le comprime. C'est pareil avec des coussins que je range dans une boîte : si le les comprime en appuyant dessus je pourrai en mettre plus. Un atmo n'a pas les mains pour les comprimer, alors il en met moins et consomme donc moins dans ces conditions). On peut d'ailleurs faire le rapprochement avec les F1, elles ont de tout petits moteurs qui consomment un maximum (bon après elles ont plus de cylindres je vous l'accorde, d'où le fait qu'on ait aujourd'hui de plus en plus de 3 cylindres sur nos voitures, car réduire leur nombre aide aussi à réduire la consommation).
Résultat, je vois énormément d'avis de gens très déçus par le petit moteur essence qu'elles viennent d'acquérir, avec souvent les 10 litres passés avec de petits 1.2 ...
Les pires conditions pour ce genre de moteur sont les suivantes : conduite dans les bouchons et conduite dynamique dans les tours. Pour les garder sobre, il faut donc rester en bas du compte tour le plus souvent possible (pas trop non plus histoire de ne pas être trop loin du régime où le moteur a le meilleur rendement) et avoir le pied léger (plus on appuie sur la pédale plus l'injection envoie du jus dans les chambres de combustion).
Hélas, quand on conduit on ne cherche pas forcément à faire constamment attention à cela, on va chercher la puissance quand on en a besoin. Et les habitués du diesels que sont les Français sont d'autant plus traumatisés par ce qu'induit comme consommation un petit moteur essence suralimenté exploité comme il se doit. Mais attention, précisons bien que ces moteurs peuvent être très sobres si ils sont utilisés "comme il le faut". Et donc c'est surtout le delta entre conduite tranquille et conduite dynamique qui est important, avec donc des écarts qui peuvent être très importants contrairement à un diesel qui sait rester sobre même quand on le cravache. Voir par exemple le témoignage des internautes sur un Captur 0.9 TCE (on est quasiment au maximum du donwsizing suralimenté ici).

J'ai omis des choses, j'ai dit des bêtises ? Vous voulez faire évoluer le débat ? N'hésitez pas à régir en bas de page. Merci à tous.

A lire aussi : différences entre moteur atmosphérique et turbocompressé / suralimenté.







Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par Gégé (Date : 2019-10-10 14:47:29)

Un petit moteur turbo voit ses rapports de boite allongés grâce au couple plus important.
Pure tech 110 cactus - : en 4 ème 35 km/h à 1000 tr/min
: en 5 ème 43.25km/h à 1000 tr/min

Des berlines de 1.8 à 2.0 litres de cylindrés types Laguna - 406 des années 2010 par ex ont leur 5 ème plus courte que la 4 ème de l'exemple donné avec le pure tech !

De ce fait à vitesse stabilisé; il consomme moins.
Pour info, je fais en moyenne 4.5 l avec le cactus 1.2L 110 et j'ai tenté un parcours en super éco : 35 km de départementale : 3.7 L/100...
Le plus important reste quand même la manière de conduire qui influe sur la consommation. La technologie permet d'aller chercher les derniers décilitres.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-10-11 09:24:29) : Commentaire extrêmement intéressant ...
    Je pense toutefois que l'allongement des rapports n'est pas uniquement lié au couple supérieur, mais bel et bien en raison des nouvelles normes.
    Si elles étaient aussi souples que dans les années 90 nous aurions des Puretech bien plus nerveux car associés à une boîte plus courte. Mais dans ce cas il est vrai que le Puretech n'aurait pas vraiment de raison d'exister, et nous aurions probablement encore des 2.0 litres ...
    En gros, les moteurs semblent parfois un peu décevants alors qu'en réalité ils sont muselés par des boîtes bien trop longues. Et comme vous le dites, à raison, ce rallongement est d'autant plus favorisé et facilité par le couple accru à bas régime grâce à la suralimentation.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 12 commentaires :


Par Florian (Date : 2019-09-09 16:57:12)


Bonjour,

Article très intéressant, cela confirme ce que je pensais déjà des moteurs "récents" qui promettent monts et merveilles...

J'ai actuellement une Clio Dci 65ch de 2004, 185000kms. Elle ne nous a jamais rien demandé d'autre que l'entretien standard jusqu'a 180000, par contre récemment on a eu des frais (alternateur, puis embrayage). Selon Crit'air à la moindre alerte pollution elle doit dégager (vignette 4), selon le CT, la pollution est OK, mais il ya qques réparations à faire sur le train avant. Cette voiture remplit bien son taf; la semaine je suis à vélo, elle ne bouge pas, le WE je l'utilise pour aller majoritairement en montagne (~8000kms/an), avec ce moteur, turbo et une boite courte, elle se débrouille très bien, le couple est toujours disponible, conso 4.2L/100. Certes ce n'est pas une foudre de guerre mais elle convient tout à fait. Je songe à la remplacer par une occasion essence d'environ 5 ans. le truc c'est que les moteurs essences courants sur les petites voitures (60-75ch) sont anémiques et dotés d'une boite longue, la double peine... Les modèles plus récents et downzisés risquent finalement de consommer autant tout en étant moins fiables... Finalement, pour mon usage (montagne) vu qu'il sagit de trajets longs, et même si je roule peu à l'année, est ce qu'une petite essence est un bon choix, malgré sa diabolisation, ne vaudrait il pas mieux un diesel de 5 ans dâge ???


Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-09-09 18:23:13) : Pour ma part, n'ayant pas de contrainte liée aux vignettes Crit'Air, je me borne encore à prendre du diesel.
    L'essence est un gouffre financier si on cumule prix du carburant et consommation importante. Enfin c'est mon humble avis ...
    Les diesels étant en plus bradés en ce moment, il y a de quoi se régaler. Et en montagne, vous ne retrouverez jamais le couple agréable du diesel sur les essences, sauf à prendre un moulin assez costaud (et donc énergivore).
    Je reste donc sur la mazout et passerai directement à l'électrique sans passer par l'hybride. Je m'évade un peu mais c'est pour vous faire comprendre mon état d'esprit. Je ne choisis pas selon les sautes d'humeur médiatiques (et si on creuse techniquement le sujet le choix est encore plus évident).
    Bref, je fais peut-être erreur, mais dans votre cas je continuerai sur le mazout, grimper des côtes est l'une de ses spécialités en plus.
  • Par Florian (2019-09-09 21:19:27) : Vos articles et vos interventions sont souvent empreintes de bon sens je trouve ;-)
    Dans mon cas, il y a également une composante "conscience écologique"; en ville et sur les déplacements de 10-20kms j'utilise le vélo, mais je ne peux me passer d'utiliser la voiture pour m'éloigner du brouhaha urbain (un peu paradoxal certes). Du coup je me suis souvent senti coupable de rouler au diesel, car intuitivement (fumées, odeur) ça fait plus "sale". Ayant cherché des comparatifs essence/diesel/électrique, j'ai confirmé que le bilan global n'est pas si éloigné. Comme je m'en doutais l'électrique (au demeurant très confortable et silencieux) n'est pas la panacée qu'on nous promet. Du coup rien ne m'empècherait de reprendre un diesel pour cet usage, si ce n'est le fait qu'il sera peut-être évincé des voies de circulation si les critères se durcissent concernant la "pollution"...
    Par ailleurs les petits véhicules essence décotent moins qu'auparavant, car il y a un report du diesel vers l'essence, ce qui en fait des véhicules chers en occasion par rapport à leur prix neuf, voire plus chers que leur équivalent diesel !
    Pour en rajouter, les normes Euro actuelles spécifient les mêmes limites pour le diesel et l'essence en termes de particules et Nox.
    Je pense que ce ne sont pas seulement des sautes d'humeur médiatiques, mais surtout une volonté politique de faire d'une pierre deux coups en renouvelant également le parc sous couvert d'écologie (les constructeurs remercient l'état), alors qu'en 2009 il fallait faire baisser les taux de CO2 et il y avait la prime à la casse pour faire racheter des diesels (souvent des citadines/compactes).
    J'aurais tendance à dire qu'a titre individuel, il vaut mieux faire rouler le plus longtemps possible une vieille voiture fiable, que de racheter régulièrement les nouveaux modèles soit disant plus performants. Et en roulant "efficient", en anticipant les conditions, tout en conduisant "dynamique", je suis souvent sous les consommations normalisées avec mes véhicules (record 3.4L/100 en été avec un petit break TDI sur 1000kms).
    En attendant qu'on ose construire des véhicules réellement "allégés" pour faire baisser la conso, je pense que changer d'énergie n'est que déplacer le problème...
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-09-12 08:22:33) : Je tacherai de vous répondre quand j'aurai un peu plus de temps (Francfort). C'est toujours un plaisir d'échanger sur le sujet ...
  • Par Florian (2019-09-12 14:27:55) : Merci,
    A vrai dire le choix pour ce véhicule est cornélien, car:
    _elle devra pouvoir circuler en ville, ou au moins pouvoir sortir de la ville les jours de pollution (crit'air 1 serait mieux)
    _pour optimiser la conso, je préfère un véhicule compact et léger (<1000kgs, <4.00m)
    _elle devrait pouvoir aller en montagne (2 passagers en général) sans souffrir.

    J'hésite donc entre une essence un peu puissante (75-80ch minimum) ou une diesel, auquel cas ce sera crit'air 2 et forte décote si besoin de revendre avec le climat actuel.

    Par ailleurs notre second véhicule (Fabia break 1.9Tdi 105 2009) est déjà à 185000kms sans avoir eu de pbm majeur. Par contre les ennuis (frais de réparation élevés) pourraient commencer à arriver. ->la seconde voiture doit pouvoir se substituer temporairement à la familiale si problème. (nous sommes 3 à la maison, donc juste besoin d'un grand coffre et de pouvoir mettre un porte vélo à l'occasion)

    Je suis preneur de toutes opinions ou conseils à ce sujet ;-)
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-09-16 08:55:15) : Croyez bien que j'ai moi aussi une conscience écologique. Et si on allait au bout de cette conscience, en étant vraiment pointu (et honnête) intellectuellement, on finirait par vomir d'écoeurement d'utiliser un véhicule de plus d'une tonne pour transporter sa petite carcasse qui ne dépasse pas les 100 kg ...
    Bref, utiliser une voiture ou même par exemple manger un yaourt (beaucoup de plastique pour quelques bouchées, sachant que le recyclage est une idée qui tient plus de la théorie que des faits ... ) est une aberration en soi (celui que vous avez mangé il y a des années traîne encore dans une décharge, ou même dans l'océan ... Imaginez tous ceux que vous avez mangé depuis des années, et en prenant en compte tout ce que vous consommez. A côté, les 0.5 litres de consommation en plus au 100 km est une blague). Et si ça peut paraître extrême, sachez que ça ne l'est uniquement parce que nous sommes des hommes modernes ultra conditionnés par une civilisation et une société qui abuse de tout à des degrés inimaginables (et qui nous incite à aller toujours plus loin : la fameuse "croissance"). Nous ne nous rendons plus compte à quel point on a construit un mode de vie sans avenir et qui est intellectuellement aberrant et non optimal dans l'utilisation des ressources énergétiques.
    Bref, je ne vais pas refaire le monde ici ....
    J'ai donc pour ma part moins de scrupules à utiliser un diesel qu'un essence (votre expérience à 3.4 litres/100 km est encore une preuve de plus). Comment être favorable à une carburation qui produit tout autant de particules fines (depuis peu donc) mais qui consomme environ +20% de matière fossiles (et donc aussi +20% de particules ... Sans oublier qu'on peut vite grimper à 40% selon le style de conduite, les essences ayant tellement peu de couple à bas régime qu'il faut les faire monter en régime, et donc accroître les nombre d'injections). Ce n'est pas parce qu'un diesel pue et produit de la fumée qu'il est réellement plus sale (certes les fumées noires ne sont pas très bonnes pour les poumons, ne tordons pas la vérité). En réalité, ce qui est très néfaste c'est ce qui ne se voit pas, à savoir ces particules fines et les Nox (plus nombreux sur le diesel je vous l'accorde, mais le catalyseur SCR limite vraiment ce défaut, vraiment). Et grosso modo les anciens diesels font des nuages bien moins néfastes que les diesels récents qui ne semblent rien rejeter (même si les FAP font du très bon travail une fois chauds).
    Pour les sautes d'humeur, "renouveler le parc sous couvert d'écologie" est encore une fois une très grosse aberration. Fabriquer une nouvelle auto est vecteur de beaucoup de pollution, et garder une "ancienne" voiture qui consomme un peu plus est donc favorable à la planète (et potentiellement on émet moins de substances nocives dans le cas de moteurs à injection indirecte). La baisse de la consommation d'une voiture plus moderne ne compensera jamais le surplus de pollution lié à la fabrication. Mais encore une fois il faut de la croissance, de l'emploi. Bref, développer notre "fourmilière" quitte à ruiner le caillou rond qui nous héberge.
    Non, ma conscience ET mon portefeuille sont bien plus heureux à acheter du diesel en occasion. Et quant à la décote elle ne sera que limitée si vous achetez une voiture d'occasion dont la cote a déjà été largement rabotée par les cancans qui inondent les médias. Bref, la décote sur un objet qui a déjà été acheté à un prix très avantageux est bien moins dramatique.
    Maintenant je n'ai pas vraiment de modèle en tête précis pour votre cas, le choix est désormais si vaste ... Surtout que Crit'Air 1 ne rime pas forcément avec respect de l'environnement (malus écologique et Crit'Air sont d'ailleurs souvent contradictoires et antagonistes ...).
    Pour finir, votre Fabia pourra aller encore très loin, et cela même si quelques petits pépins viendront parfois chagriner le quotidien.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Olive 244 T (Date : 2019-06-28 02:00:39)


Dans un but louable de bien faire comprendre votre analyse, vous omettez de parler de deux aspects qui caractérisent le développement d'un moteur, quel qu'il soit; diesel, essence; atmo ou turbo.

Ce n'est pas très grave, je vais le faire avec mes mots de passionné.

Si ce n'est pas juste, n'hésitez pas! Lol

Alors, il s'agit de la puissance-maxi et du couple-maxi d'un moteur.

La puissance maxi sert en automobile à atteindre par sa capacité d'accélération le plus rapidement possible sa vitesse maximum.

Bref, pour aller vite, tout de suite, j'ai besoin de puissance.

Un "zéro à 100" sera parcouru plus vite avec 200 chevaux disponibles que 100 mulets.

Le couple-maxi, c'est la "force pure". L'image, c'est le Percheron tout en muscles qui laboure inlassablement le champ de son maître.

C'est le moment technique où le moteur fonctionne le mieux, consomme le moins de carburant, chauffe le moins et... s'use le moins.

Pour autant que l'on soit au bon régime...

Le couple-maxi sert à maintenir une allure, en demi-charge ou en charge sans avoir à rétrograder à un rapport inférieur.

Il sert également aux reprises.

Pour conserver ma vitesse de croisière ou ré-accélérer, sans rétrograder, je me sers du couple-maximum disponible par mon moteur.

En pratique, la "zone verte" - ou dite économique - tient environ 1000 tr/mn en dessous ET au-dessus du couple-maxi théorique donné par le constructeur.

Mais en fonction des réglages du moteur (arbre(s) à came, culasse, soupapes), cette zone peut être plus étroite ou plus étendue.

Placée plus haut pour des reprises autoroutières sur des grandes routières rapides; sur une camionnette, le même couple peut être placé à très bas ou moyen régime favorable à l'accélération en charge et au maintien de l'allure et... de la consommation.

Enfin, chaque moteur présente une courbe de puissance-maxi et de couple-maxi. VL, PL, ...

Revenons à nos petits moutons?

Votre analyse tient quand on oppose un petit moteur "downsized" de mettons, 1,2 L turbo-essence de 120 ch à un classique 2,0 L à injection atmosphérique à la même puissance, en pleine charge, voire même en demi-charge.

Travaillant au 1er tiers, voire au 2ème tiers selon le réglage de la courbe de couple-maxi, le 2,0 L à injection ne force pas, il consomme au plus juste.

Il prend l'avantage en moindre consommation là où le petit moteur va devoir sortir de sa zone de couple-maxi, où il est encore économique, pour chercher à plus haut régime sa puissance de travail; où il ne sera plus du tout économique!

Ce qui va augmenter sa consommation d'essence.

J'ai bon? Lol

Votre analyse va-t-elle tenir avec deux turbo-essence développant la même puissance?

Quid de la comparaison d'un moteur "downsized" de 1,4 L Turbo-essence versus un autre 2,1 turbo-essence de 155 ch tous les deux?

Suspense...

Je dirais au débotté, que même si le couple-maxi semble identique sur le papier pour les deux moteurs soit environ 24 m.kg à 2000 tr/mn pour le petit moteur, et 24 m.kg à 3700 tr/mn pour le gros, c'est encore la cylindrée plus forte du 2ème qui va faire consommer moins.

Mais ATTENTION! Dans le cadre de l'usage de la zone de couple maxi, plus large du gros moteur par rapport au petit.

Dès lors qu'on en sort, ce n'est plus la même! Non, non!

C'est de l'emballement et la recherche de puissance - montée en régime + remplissage forcé des cylindres - se traduisent par une hausse de la consommation d'essence!

Ceci posé, on a un petit assoiffé accoudé à un gros assoiffé au comptoir.

Qui va mettre une taule à l'autre?

Dès lors, qu'on leur demandera le maximum de puissance, le petit moteur consommera beaucoup dans le cadre de sa petite cylindrée tandis que le gros moteur consommera beaucoup dans le cadre sa grosse cylindrée.

Vrai?

Reste le test "terrain" pour départager les deux!

Reste encore une autre donnée d'importance à l'heure de l'obsolescence programmée.

Mon bloc Volvo 2,1 L turbo-essence de 155 ch "B 21 ET" a fait ses preuves dans le monde entier, avec pour seule condition, le respect du temps de chauffe au départ et... à l'arrivée, le respect d'une maintenance normale sans être maniaque.

Soit 500/600 000 km envisageables sans avoir à ouvrir le bloc.

En usage courant, c'est quand même 12/13 l de sans-plomb aux cent.

Beaucoup aujourd'hui et conforme à l'époque pour un 150 ch sans radiateur d'air intermédiaire "intercooler", qui plus est!

Je ne suis pas sûr que les micro-blocs turbo "Tce" de chez Renault, "Tfse" chez VAG et je ne sais plus quelle appellation marketing chez Fiat aillent aussi loin, d'origine, avec leurs accessoires.

La tendance actuelle est clairement au jetable programmé sur fond hypocrite d'écologie punitive orchestrée au plus haut niveau.

Achetez une moderne pour "être tranquille"... déjà en retard d'une norme. Ca, on ne vous le dira pas... Pas tout de suite!

Il faut con-sommer!

Mais je m'égare...






Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-06-28 12:26:24) : Merci pour cet engagement et le partage de votre savoir ;-)
    Ca m'incite à vous orienter vers cet article mais aussi celui-là.

    Les moteurs modernes et downsizés arrivent en effet à atteindre des chiffres intéressants de puissance et couple mais en réalité, comme vous le dites, si on étudie les courbes de régime c'est moins reluisant (mieux vaut être à 250 NM sur une grande plage de régime que d'être à 300 NM sur une toute petite plage, pourtant le moteur de 300 NM paraitra à première vue plus séduisant. Il ne faut donc pas se limiter à observer les chiffres de puissance et couple maxi ...). Bref, les anciens moteurs sont souvent (pas toujours hein !) plus ronds et agréables car ils sont plus "pleins" sur l'ensemble de la plage de régime.
  • Par Jaundeuf TOP CONTRIBUTEUR (2019-06-30 15:05:17) : Merci Olive 244T pour le récit explicatifs joliment écrit et bien agréable à lire.
  • Par Olive 244 T (2019-07-01 00:11:34) : Merci beaucoup pour vos encouragements, Jaundeuf!

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Mira59 (Date : 2019-06-27 07:48:03)


Bonjour,
Je dois remplacer mon ancien véhicule (240000 kms) qui ne passera pas le contrôle technique car plusieurs travaux à effectuer. j'hésite fortement entre 2 véhicules NEUFS : l'OPEL Corsa Désign Edition 1,4l Turbo 100 ch - 4 cylindres et la PEUGEOT 208 Signature Puretech 82 ch - 3 cylindres pour quasiment le même prix en concession. Aidez-moi svp, car en termes de moteur je n'y connais rien, je roule principalement sur des routes de campagne et ville (je dépasse donc rarement le 90/100 km/h).Je recherche un véhicule qui va durer dans le temps et qui consomme le moins possible.(un turbo sur la corsa va t-il m'apportait/changeait quelque chose?, mais c'est une 4 cylindres au lieu de 3)Laquelle prendre ? Merci pour votre aide et vos réponses.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-06-27 17:50:04) : Vous parlez des nouveaux modèles qui arrivent ?
    Car il faut éviter d'acheter les actuelles puisqu'elles vont être remplacées à la rentrée (les anciennes vont décoter fortement).
    Sans préciser de kilométrage c'est difficile d'approuver ou pas. Le diesel vous irait peut-être mieux.
    Pour ma part je n'achète jamais neuf, c'est un gâchis d'argent monumental (jeune occasion au pire).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par JO (Date : 2019-06-25 16:08:43)


Bonjour,

Je viens d'ach eter une BMW 520i de 2018 avec 14000km. Je viens de parcourir 250km en cycle urbain mais roulant (grande banlieue) et une conduite economique. Bilan conso: 14,8l pour 100km sur ordinateur de bord. Chiffres constructeur : 7,5l/100km en cycle urbain! QUE FAIRE !

J. RODRIGUES


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-06-26 09:59:34) : Ne plus croire les données constructeur ...
    Tout est basé sur le cycle WLTP et non pas à la réalité des faits.
    Franchement, je pense que vous n'auriez pas fait plus (un peu moins même) avec une 530i des années 90 ...
    Les moteurs plus petits (ou plutôt au rendement plus élevé) augmentent les risques de cliquetis, et pour cela le calculateur injecte plus de carburant pour éviter cela (il sert ici à absorber la chaleur dans les cylindres un peu comme on le ferait avec un banal jet d'eau).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par lp (Date : 2019-06-09 11:40:29)


Je possède une seat ibiza 1l 95cv depuis 3ans c'est un 3 cylindres avec turbo je fais des trajets de 15kms 4 fois par jour plutôt route et un peu ville(10%).la conclusion sur la conso est simple sur ce type de moteur: si tu as le pied lourd la conso dépassera le bon atmo sans turbo pour faire des petites consommations il faut rouler pépère 5,5l sur 4500kms pour ma part.par contre toujours faire attention et utiliser l'inertie de la voiture qui récupère l'énergie à la décélération,et je pense que l'économie se fait là, lors de la décélération. de plus ces moteurs sont très sensibles à la température comme dit avant, car sur petits trajets,entre l'hiver et l'été j'ai plus de 0,5 litres d'écart sur même trajet . voila pour mon expérience. on reste de toute façon très loin de la consommation avancée par le constructeur là aussi est le mensonge des testes...


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-06-09 16:08:49) : Un grand merci pour ce témoignage, j'aimerais en avoir beaucoup d'autres mais il n'est pas toujours évident d'impliquer les internautes.
    Encore merci, et quitte à pousser le bouchon, je vous invite à témoigner ici.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par El Tonio (Date : 2019-06-04 19:28:42)


Non mais franchement vous exagérez un peu a vous battre contre le downsizing.

Je viens de quitter un 1.8 l vvti 143 pour un 1.0 ecoboost 140.

Bah je suis passé de 8 litre au 100 à moins de 6 litres au 100 ...

Oui faut pas tirer dedans comme un sourd, mais je ne me prive pas de relance bien franches et le couple de 180 nm est carrément suffisant. Et il arrive très tot.

On trouve foule d'exemples de gens qui s'en sortent super bien avec ces petits moteurs.

Ce que vous nous dites c'est qu'un moteur conssome dans les bouchons et si on reste h24 haut dans les tours ... bah ok... Mais c'était aussi le cas avec mon atmo.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-06-05 09:39:59) : Si vous aviez l'esprit scientifique vous ne vous baseriez pas sur un unique exemple (qui vous est personnel) pour statuer de manière générale sur le sujet.
    Et la consommation peu largement varier d'un contexte à l'autre sur les petits moteurs (le votre est peut-être favorable).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Caotinha (Date : 2019-04-12 21:26:37)


Oi il est bien vrai-conduite dans les bouchons moyenne a 9.5 lit avec les voitures down sizing


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-04-14 08:46:56) : Votre expérience se base sur quel véhicule ?
  • Par caotinha (2019-09-11 16:11:57) : BJOUR JAI OUBLIE - Ma voiture est une toyota AURIS DE 2015 -1.2 turbo essence 134 cv et 210 NM-il est bien vrai en autoroute a 120 km elle fait 5,5 lit aux 100 km,en route a 90 km elle fait 4,5 l aux 100 km, dans les bouchons arrive a 8,7 a 9,5 lit aux 100m km

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par ElC (Date : 2019-01-17 12:18:29)


Un moteur de plus petite cylindrée à puissance égale présente selon moi un avantage et un inconvénient.

L'avantage étant que moins de cylindrée signifie moins d'air comprimé à la remontée, ou vu d'un autre angle, moins de pompe à vide. Gage d'une moindre consommation à faible sollicitation.

L'inconvénient étant que le volume d'un cylindre croit davantage que sa surface. Une même quantité d'énergie transmise dans un cylindre plus petit se traduit par une température plus élevée, et beaucoup plus élevé que la moindre surface du cylindre, ce que se traduit par des pertes plus importantes d'énergie par conduction dans le bloc moteur. De plus le cylindre étant plus petit moins d'énergie sera transformée en mouvement mécanique, le gaz ne se détendant pas suffisamment, il y aura donc plus de pertes également par l'échappement.

Comme le disait Lavoisier : Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Un bon moteur doit pouvoir transformer un maximum d'énergie thermique en énergie mécanique. Je doute qu'un moteur downsizé soit un bon moteur. Techniquement on peut tirer à peu près n'importe quelle puissance de n'importe quelle cylindrée, il suffit d'injecter une énorme quantité de carburant et d'air. Le truc c'est d'avoir un bon rendement et une bonne fiabilité.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-01-18 12:20:21) : Merci pour ces remarques techniquement intéressantes, j'aime quand on va dans le détail des choses et du fonctionnement même si parfois ça peut enquiquiner les neurones ;-)

    1) Mais pour compenser la plus faible cylindrée il faut justement insérer de l'air comprimé dans les cylindres. Vous parlez du taux de compression dans "moins d'air comprimé à la remontée" ? En phase de compression donc.

    2) mais ici on a affaire à ces cylindres plus petits que quand on sur des 4 cylindres. En gros, un 1.1 litre trois cylindres a des cylindres plus gros qu'un 4 cylindres de 1.3 litre. Il faut donc ajouter ces précisions quand on compare la taille de deux moteurs.
    En tout cas cette réflexion sur la déperdition de chaleur est très intéressante.

    3) je suis à 100% sur votre ligne concernant cette conclusion. Et je me permets de soulever cette aberration incroyable : les anciens moteurs sont considérés comme néfastes et bons à mettre à la poubelle (prime à la casse) alors qu'en réalité ils consomment à peine plus et surtout les polluants émis sont bien moins néfastes.
    En gros, aujourd'hui on a remplacé des moteurs qui consommaient 1 par des moteur qui consomment 0.95, mais la différence est que les nouveaux moteurs qui consomment 0.95 émettent des gaz bien plus nocifs pour la santé. Ne vaudrait-il donc pas privilégier les autos plus vieilles ? Elles consomment un poil plus mais n'émettent pas tous ces gaz extrêmement nocifs : particules fines et Nox liés à la combustion plus chaude des injections directes (le mélange est réglé le plus pauvre possible par le calculateur). Tout ça pour gratter seulement quelques centilitres de consommation ? N'est-ce pas totalement idiot ?

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Vermarc (Date : 2019-01-13 17:42:33)


Renault Dacia ne commercialise plus le Dokker avec moteur Tce 1,2 115 cv, le plus moderne de la gamme
Est ce a cause de la fiabilité, des nouvelles normes ou raison commerciale ?

Que pensez vous des autres moteurs essence 1,6 L éventuellement avec option GPL ?




Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-01-14 10:14:59) : Je ne suis hélas pas dans les couloirs de Renault pour connaître la cause exacte. Il est vrai que le 1.2 commence à se trimbaler une mauvaise réputation avec ses soucis de casse moteur liées à la consommation d'huile du moteur.
    Les nouveaux 1.3 devraient prendre le relai et le 1.6 ne donne pas de signe de faiblesse.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Fred83 (Date : 2018-12-10 18:25:54)


Merci pour ces détails intéressants, cependant j'ai une question : Je vais d'acquérir une KIA Rio essence 1.0 T-GDI 100 ISG ( 74kw, 3 cylindres en ligne avec turbo ). Les "données" constructeurs sont les suivantes : 4,8 L/100km mixte (5,5 urbain, 4,3 route). Sachant que c'est l'ADEME qui faits les essais et fourni les résultats correspondant à ces chiffres, il est cependant admis qu'il faille ajouter 1l de plus à ces mêmes chiffres, soit 5.8 en miste, 6.5 urbain et 5.3 en route. Or depuis 1 semaine depuis la prise en main, je vois ces mêmes chiffres totalement dépassés, car je suis plutôt en mixte à 7.2 / 7.3 l/100 !!! juste hallucinant ! Que faire ? Merci.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-12-11 09:58:34) : Un moteur neuf peut potentiellement consommer un peu plus, il faudra vous faire une idée définitive plus tard même si on ne peut pas encore garantir que la consommation baissera ... Mais il est certain que le mirage du downsizing est à prendre avec des pincettes. Que le moteur soit gros ou pas, l'énergie nécessaire pour faire avancer une masse reste la même ...
    Je vous invite à témoigner ici afin de consigner votre témoignage. Merci d'avance !
    A voir aussi votre type de conduite et le contexte (100% ville ?).

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par (Date : 2018-10-11 14:28:15)


Toujours bien les explications sur ce site.

Pertinentes ,Claires et...d'un style agréable.

Merci.

Bien à vous.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-10-11 15:16:27) : C'est très gentil à vous, mais sachez que je ne reçois hélas pas que des messages aussi positifs ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Tesla est-il un mirage

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2019. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)