Débats et réflexions diverses > Les supercars ont-elles encore de l'intérêt ? 10/03/2021

Les supercars ont-elles encore de l'intérêt ?


Drôle de question vous allez me dire ... Une supercar n'a que peu d'intérêt pratique à la base, et même peu d'intérêt tout court. On ne peut presque rien prendre, on ne voit pas grand chose au niveau périphérique, c'est raide, un peu brutal et les boucliers ont tendance à toucher tout ce qui traîne ( dos d'âne, trottoir ...). Bref, se déplacer avec ce genre de véhicule tient souvent plus de la contrainte que du plaisir, en tout cas quand il s'agit d'utiliser l'auto pour se rendre à un point B.


En réalité, je pose aujourd'hui cette question car les temps ont changé ... En effet, si à l'époque les supercars étaient des voitures hautes performances qui se détachaient largement des voitures de série, justement par leurs aptitudes qui sortent de l'ordinaire, aujourd'hui on peut acheter des compactes et berlines qui offrent des prestations à peine inférieures aux dites supercars.

Quelques exemples : Classe A45 AMG S (simple compacte qui offre 270 km/h / 3.9 s 0 à 100 km/h. Une Ferrari 488 TB fait 3.0 secondes et 330 km/h, on ne peut pas parler de fossé !), M4, M5, RS3, RS4, RS6 (3.6 secondes) , Model 3 / S (2.7 secondes ...) etc. etc. La liste est très longue même si il faut avouer que sans les Allemands les choses seraient bien différentes !


Avec des autos polyvalentes qui offrent des prestations quasi similaires à des supercars (voire même supérieures à celles d'il y a quelques années), on peut dire que l'exclusivité de ces dernières a largement été écornée, de quoi casser un peu le rêve et la stature de ces autos d'exception.
Les Youtubers pleins aux as ont aussi changé leur fusil d'épaule, les Ferrari et autres Lambo (qui ont été récupérées par les "hodler" de Bitcoin) ont fait place à des RS et autres M de l'écurie Motorsport, sans oublier les AMG dont le V8 de 6.2 ou 4.0 litres fait toujours rêver la jeunesse (un peu moins en 4.0 fapé). Ces véhicules offrant alors le beurre et l'argent du beurre ...
La question se pose donc de manière très précise, les supercars ont-elles encore de l'intérêt sur un marché automobile qui propose des autos polyvalentes qui peuvent les suivre sans aucun souci ? Il semble que oui, mais étayons un peu tout ça.


Les avantages d'une supercar

En réalité, estimer ou pas qu'une supercar a de l'intérêt n'a aucun sens si on ne pose pas un minimum le contexte ... Le but de l'auto est-il de vous divertir le week-end ou de vous motoriser tous les jours (le fameux daily) ?


Dans le cas d'une voiture de tous les jours la question est vite résolue, une supercar ça ne vaut rien de chez rien, stressante et difficile à manoeuvrer / stationner (d'autant plus que tout le monde vous mate ...), on aura tendance à être bien moins serein au volant. Ca n'a d'intérêt que si vous vivez dans une zone très peu urbanisée et où vous n'aurez ni à faire des créneaux ni autres manœuvres, là ça peut commencer à s'envisager.


Prenons donc le cas où il s'agit d'avoir une deuxième voiture plaisir, mieux vaut avoir une C63 ou une 458 Italia (deux exemples pris au hasard) ? Là le ciel se dégage pour la supercar ...
Il me semble que le but d'une voiture plaisir est de vous dépayser et changer les idées, croyez-vous vraiment qu'une Classe C peut y arriver autant qu'une 458 Italia, ou même une F430 ? Vous vous doutez bien que non, et cela sur plusieurs aspects.


Sortir une supercar est à chaque fois une petite fête, et je trouve même que ces autos sont de véritables "petits morceaux de fête foraine sur roues", c'est coloré, ça donne des sensations et ça inspire le jeu. Bref, c'est plus ludique et atypique qu'une banale berline ou break, aussi puissante qu'elle soit ...
Rouler en supercar induit beaucoup plus d'interaction avec les passants qu'avec une voiture haute performance basée sur de la grande série. Au niveau des sensations au volant c'est la même chose, ce genre d'auto se ressent de manière très différente quand elles accueillent le moteur à l'arrière (central arrière). Ca vire bien plus à plat (avec un avant ultra léger) et le fait d'être aussi bas amène bien plus de dépaysement que dans une M6 par exemple.


Pour résumer, l'avantage d'une supercar, et qu'aucune berline ne pourra avoir, est de vous faire voyager dans un autre univers. Et si ce dernier impose des contraintes qui empêchent d'en faire un daily confortable, ce sont justement ces contraintes et particularités qui donnent tout le charme à ce type d'auto (un peu comme il est absolument génialissime de se balader en Mehari, c'est pourtant rustique de chez trustique). Et même si elles sont presque égalées par des modèles bien plus roturiers en terme de performances, cet exotisme n'a pas d'égal pour vous dépayser.

Il y a supercar et supercar



Attention toutefois ... Il faut bien préciser que les supercars modernes ont tendance à se rapprocher des voitures plus conventionnelles (M4, RS5 etc.) en terme de sensations et de prestations. Avec l'adoption des boîtes double embrayage et des moteurs turbo, les sensations mécaniques des sportives actuelles est devenu quasi similaire à leurs homologues berlines et compactes ... Bruit feutrée, passages de rapports lissés, les supercars d'aujourd'hui ne semblent plus vouloir jouer la carte du dépaysement. La volonté des concepteurs est de justement vouloir les rendre utilisables au quotidien (ce qui est une grosse erreur il me semble, le but est justement de trancher avec les voitures du quotidien), afin d'en écouler toujours plus. Il faut donc bien distinguer les générations actuelles des plus anciennes. Disons que, grosso-modo, les modèles d'après 2015 ne laissent pas de souvenirs aussi impérissables qu'espérés, et e malgré des performances qui deviennent stratosphériques (plus aussi évident de rester devant les Allemandes très énervées, et donc de sne pas trop perdre la face).
L'idéal est donc de taper sur la décennie des années 2000, vous aurez des véhicules qui proposent à la fois des performances consistantes tout en offrant des sensations bien plus exacerbées. On peut donc penser aux Gaillardo, Modena, F430, Carrera GT, R8 etc.


D'un point de vue technique il faut donc éviter tout ce qui a un turbo et idéalement une boîte double embrayage. D'un point de vue architecture, privilégiez largement les autos à moteur central arrière, ça permet d'avoir des sensations de conduite qui tranchent bien avec votre auto de tous les jours à moteur avant. Et même si les Ferrari ont des moteurs avant très avancés (qu'on qualifie de central avant), la différence se ressent surtout sur les berlinettes à moteur central arrière. Bien entendu, une F12 ne sera pas non plus aseptisées, loin de là (c'est surtout le nombre de chevaux qui veut ça, pas vraiment l'architecture) ! Mais il n'empêche que l'équilibre de l'auto est plus "exotique" sur une auto à moteur arrière, et on est donc plus dépaysé (sans compter qu'avoir le moteur dans le rétro n'est pas commun !).


La mécanique est ici bien plus exotique avec un moteur placé à un endroit très peu courant, à savoir au centre de l'auto. Ici le moteur est mis en valeur et exposé au public par le biais d'une vitre, c'est la Modena qui a inauguré le phénomène (qui a ensuite été repris de tous). Avec des cardans qui sortent directement de la boîte de vitesse, les pertes de puissances sont limitées au maximum (pas d'arbre ou de transmission trop longue et pesante). Bref, c'est quand même bien plus rigolo qu'une M4 par exemple, que ce soit pour le conducteur comme le mécano !




Conclusion

Oui, la supercar a encore de beaucoup d'intérêt quand il s'agit de parler de plaisir et de voiture ludique. Aucun autre format n'amène cette ambiance et ce dépaysement, sans compter que les passants vous le rappelle à chaque instant (parfois par de mauvais regards mais au moins ça ne laisse pas indifférent !).


A vouloir tout avoir (performance et praticité) on a finalement quelque chose de tiède et qui ne fait rien de manière vraiment optimale... Une C63 ne fera aucun des travaux qu'on lui demande parfaitement. Etre pratique elle n'y arrivera pas jusqu'au bout avec son autonomie dérisoire (sans compter que consommer autant devient désagréable quand on ne cherche pas la performance). Etre spectaculaire aussi, une Classe C restera toujours une Classe C, à savoir une auto qu'on croise à tous les coins de rue ou presque.
Alors certes, elle peut faire plus de chose que la Ferrari, et il est agréable d'avoir une voiture qui peut à peu près tout faire, mais s'agissant de donner la banane, la Ferrari ou la Lambo sera bien plus spécialisée et compétente. Et finalement c'est une problématique universelle, plus on est spécialisé moins on est polyvalent, et si le but est de vous divertir alors il faut trouver une auto spécialisée en la matière : une supercar.
Si j'ai un souci de plomberie, le plombier sera bien plus compétent que l'ouvrier multi-tâches qui touche un peu à tout (il sait un peu tout faire, mais rien parfaitement).






Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Seb (Date : 2021-03-14 19:19:12)

La supercar représente la sportive ultime qu'on rêve tous d'avoir.

Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-15 18:48:13) : Vous avez résumé mon article en quelques mots ;-)
    C'est un peu l'idée en effet.
  • Par vincent TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-16 16:30:55) : "Qu'on rêve tous d'avoir"… pardon mais je ne pense pas…
    perso et bien que homme, ces voitures ne m'ont jamais au grand jamais fait me retourner, ou donné envie… et sans jalousie aucune.

    Désolé mais c'est ce qui me gave toujours avec les émissions tv auto : les clichés les mecs veulent des supercars, les filles adorent les fiat 500 roses...
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-17 14:49:42) : Du coup, rêvez vous d'une fiat 500 rose ? 😁
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-18 08:44:10) : @vincent : les clichés sont les reflets de la réalité et ils n'ont rien de péjoratif. Un homme qui aime une supercar et une fille une 500 n'a rien de mal, les genres ont chacun leurs différences et c'est ce qui permet une complémentarité enrichissante dans les couples.
    Vive les différences et vive les clichés ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 2 commentaires :

Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2021-03-10 11:26:17)


Les supercars et hypercars existeront toujours pour satisfaire les millionnaires et milliardaires, elles garderont une rareté et une exclusivité.
Je ne connais personne dans mes amis en supercars type Ferrari, Lamborghini, Aston Martin, seulement avec des grosses sportives de chrz audi, bmw etc.

Bien que je sois passionné automobile, je ne m'intéresse que très rarement aux modernes, préférant de loin le passé automobile et ses joyeusetés. De toute façon, l'évolution du marché a donné l'accessibilité à tous aux performances et les constructeurs ont été tellement loin en aussi peu de temps, qu'ils sont arrivés aux limites de performances. Ce n'est pas le tout d'annoncer des chiffres, il faut pouvoir les réaliser. Problème simple : le pneumatique, même le meilleur pneu du monde à ses limites d'adhérence et de passage de puissance au sol.

Au moment de ma recherche en 2017/2018 d'un coupé ou cabriolet très sportif, j'ai essayé un peu de tout. J'ai d'ailleurs partagé ce compte rendu sur un article sur l'alpine a110 puisqu'elle était dans mon budget.
Au final, j'ai acheté une TTRS de troisième génération, la dernière donc avec un niveau de finition supérieur à bmw, un ensemble moteur/boite incroyable (sonorité du 5 cylindres, plage d'utilisation maximale et boite ultra rapide), tenue de route ultra efficace, accès à des performances de supercars, accès à des performances à des sportives valant le double voir le triple de mon budget.
Elle reste sobre, fonctionnelle, utilisable tout le long de l'année, compacte, relativement discrète et perte modérée.

Nullement besoin de rajouter de la puissance, mon seul rajout est un après catalyseur pour profiter des vocalises du 5 cylindres tout le temps et à tous les régimes.

La particularité de ce choix et la facilité de conduite. Le coyrt essai d'une lotus elise m'a mis en face de la réalité : je ne suis pas un pilote.

Autrement, l'émotion au volant d'une a110 1300 ou bien 1600s est nettement plus intense, avec une sensation de vitesse décuplée grâce à la proximité du sol, on prend du plaisir à basse vitesse et on apprend à piloter par défaut sans aides pour corriger nos imprudences.
Il en est de même pour des petites sportives comme la seven, austin, r8 gordini, honda s800, opel gt, matra etc.
Et le plaisir en anciennes de seulement quelques dizaines de chevaux est bien réel également comme la 4cv, la mehari, simca etc.
Bricoler toutes ses anciennes jusqu'aux fin des années 70 est très enrichissant.





Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-10 15:45:58) : Comme souvent je suis en adéquation avec vos idées ;-)

    Je suis d'accord dans le fait qu'elles sont vendues plus chères que ce qu'elles devraient être en réalité.
    C'est la petite production qui mène à des tarifs aussi dispendieux. Mettre un moteur à l'arrière n'est pas tellement plus cher, et ça économise même des sièges et de l’aménagement intérieur. Quant au V8, ce n'est qu'un moteur en ligne doublé ... Le but du jeu consiste à faire rêver et vendre une fortune quelque chose qui ne vaut pas autant (enfin si, puisque s'agissant d'une petite série on ne peut jouir d'aucune économie d'échelle, ce qui résulte sur une auto très chère ! Ca aurait été la même chose avec une Mégane produite et conçue de la même manière ...).
    Cependant, c'est ce prix élevé qui créée la rareté et donc aussi l'exclusivité sur les routes ...

    Bref, tout ça pour dire que le prix n'est pas totalement corrélé au matériel qu'on acquiert ...

    Votre choix de la TTRS est en effet très judicieux même si niveau tarif ça ne devait pas être cadeau ... A ce prix une F430 d'occase n'était sans doute pas très loin. Mais encore une fois il faut préciser de quoi on parle. Si il s'agit d'une auto que plaisir destinée à dépayser, alors avoir une voiture bruyante et raide à moteur arrière me semble le plus pertinent (ici inconfort rime avec plaisir !).
    Dans le cas d'une utilisation un peu plus polyvalente, votre TT est au top. Et s'agissant du 5 cylindres Audi on peut même dire que ça sonne quasiment aussi bien qu'une R8.

    Ma Modena a aussi tendance à me montrer que je ne suis pas non plus un pilote (sans être une quiche toute fois ;-), le châssis très affuté a tendance à vouloir vous tuer de temps à autres ... L'arrière décroche sans prévenir (si on force un peu l'allure en virage) et l'assistance des freins est légère, en mode voiture de course.

    Pour finir, vous parlez donc de l'ancienne Alpine ? A un moment j'ai pensé à la moderne puis après avoir vu 1300 et 1600 je me suis dit que non.
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-11 14:24:08) : J'abordais juste le fait qu'elle avait des performances de supercar ou presque. Bien entendu quand je dis cela, je ne parle pas des dernières sorties.
    De plus, le TTRS avoue vite ses limites en aéro, même débridé, le TTRS n'atteint pas les 300 km/h réel puisqu'il y a une différence entre le nombre affiché et la vitesse réelle, comme sur toutes les voitures (309km/h sur autobahn et j'ai "gêné" une supercar que je n'ai pas reconnu).
    Je me doute que le tarif d'une supercar est justifié par sa rareté, son exclusivité, en allant jusqu'à un niveau de perfectionnement de performance très poussé.
    C'est un segment qui ne m'intéresse pas, je ne rêve pas de ce qui me dépasse, il en faut pour tous les goûts et tous les niveaux.

    Ceci dit, une Porsche 911 est devenue presque banale de nos jours et cette mode d'exister à tout prix même si de mauvais goût pour faire du clic, des vues, comme si le rouge d'une Ferrari était devenu bien trop banal alors qu'il faut déjà réussir à en croiser.

    Un ami de longue date tient un garage dans les vosges qui retape avec "amour" toutes sortes d'anciennes jusque fin des années 90 (beaucoup moins avec amour les plus récentes seulement sportives pzr ailleurs). Il ne touche quasiment jamais à Ferrari et Maserati. Il préfère passer du temps sur de l'alpine, porsche, renault, peugeot, citroen, alfa, fiat, jaguar, simca, quelques américaines, des voitures populaires qui sont son fond de commerce et parfois des sportives.
    Je n'ai pas baigné dedans étant petit puisque ma famille se fiche en général de l'automobile, néanmoins je partage avec cet ami une passion débordante pour l'automobile et c'est grâce à lui que je touche un peu à tout.

    Je m'égare mais c'est pour présenter l'état de mon cerveau...
    A110 1300 et 1600s, des berlinettes que j'ai pu conduire après les avoir bricolées, plaisir intense.

    Autrement la dernière A110 était un choix parmi tant d'autres qui n'a pas totalement réussi à me convaincre préférant au final le TTRS pour un budget fixé à 70/75ke.
    A l'époque j'étais emballé par alfa 4c, lotus elise/exige v6 (une concession officielle lotus a ouvert sur nancy), alpine a110, jaguar Ftype, audi TTRS, porsche cayman/911, ford mustang.

    Pour le choix parallèle d'une supercar d'occasion : inenvisageable car il ne faut pas oublié le coût de ce type de voiture qui ne baisse pas, sans aborder le parcours du combattant pour en trouver une propre, puis une bien entretenue puis l'espoir de ne pas se faire assassiner en taxes et prime d'assurance, sans oublier la convoitise/jalousie.
    Je ne doute pas du plaisir que l'on peut ressentir à bord d'une Ferrari mais vous devez reconnaître qu'il est bien plus simple de sortir un TTRS qu'une Ferrari, surtout si la vôtre est rouge.
    De plus, vous avez dû connaître les italienneries sur votre modena. Si vous avez la boite f1, vous avez dû passé par la case pompe f1, embrayage, butée, flexible de boite, puis les collecteurs, les tiges des phares, la garniture du tdb qui ne résiste pas bien à la chaleur et j'en oubli. La boite manuelle en h permet d'enlever bien des soucis mais c'est à vous de me dire.
    Je connais un peu pour avoir essayé une 355 berlinetta (coupé), boite manuelle en h. Devoir sortir le moteur pour la coûteuse distribution tous les 5 ans alors que Ferrari a laissé un accès habitacle sur la modena. Cette personne a finalement décidé de passer sur une 911 depuis.

    L'avantage d'acheter neuf est la tranquillité de l'historique puisque je suis très pointilleux là dessus et acquérir une voiture à la pointe de la technologie.
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-03-15 14:56:24) : 309 compteur ? Eh bien ce n'est pas un rigolo ce Divx !

    En fait votre TT marche super bien mais quand on creuse on voit que finalement elle est à l'opposée d'une voiture de prestige avec son architecture à moteur transversal. Donc si on peut la voir comme une petite R8, ses entrailles sont les mêmes que celle d'une Golf (MQB), elle est là la différence en terme d'exclusivité (puisque vous en parlez), et c'est aussi ce qui la rend abordable (MQB largement amortie !). Mais ce genre de détail échappe à 95% des conducteurs.

    Moi aussi c'était un segment qui ne m’intéressait pas trop (sauf dans les jeux vidéo ..), jusqu'à ce que je puisse me payer une petite Modena, je veux donc bien admettre que 95% des gens s'en désintéresse, à juste titre ! Car s'intéresser à des véhicules qui ne sont conduits que par une minorité (condescendante envers le peuple la majorité du temps) n'est en effet pas très attirant.

    Je ne dirais pas que les 911 passent inaperçues, ou plutôt ça dépend o on les croise ... A Monaco c'est même ennuyant, chez moi c'est plutôt remarquable ;-)

    En tout cas merci pour le partage de votre point de vue sur les choses, ça permet de mieux cerner le personnage.

    Prendre une supercar peut en effet ressembler à un parcours du combattant c'est vrai, et si pour ma part j'ai franchi le pas c'est bêtement parce que je surfais sur leboncoin, et que j'ai vu ma belle à vendre juste à côté à un prix raisonnable. L'occasion qui a fait le larron, et non le larron qui s'est buté à vouloir une Ferrari.

    Il est vrai qu'il faut assumer le regard des autres quand on se balade avec, et en gros je m'en sers que pour m'aérer la tête, pas trop pour aller faire les courses ;-)
    Se faire voir à ce point fait aussi partie du folchlore, et c'est très rigolo de pouvoir passer d'incognito à une sorte de petite vedette (bien entendu c'est la voiture la vedette, mais les regards vous font presque croire que c'est vous. Et je me doute que cela est addictif pour les riches propriétaires. Pour ma part j'aime à toute petite dose, et je me rends compte par la même occasion qu'être une vedette doit être très très chiant).

    Oui, j'ai connu les italienneries ... Des conneries à droite et à gauche pas super graves mais qui pourrissent la vie. Sur 6 ans que je l'ai possédée, elle a été un peu plus de 2 ans au garage ! Mais le souci provenait aussi des protagonistes qui semblaient plus vouloir me causer du tort que de s'occuper de la belle Italienne. Bref, elle attire les arnaqueurs ma Féfé !
    Et d'ailleurs, comment connaissez-vous aussi bien les Italienneries sur les Modena ? A croire que vous en avez possédé une !
    J'ai eu le souci du relais bloqué (sous dimensionné par les Ritals) qui m'a flingué la pompe, un support moteur cassé qui m'a mis le moteur penché (eu très peur, et le support est solidaire du tubulaire ...), une durite d'eau énorme qui m'a lâché en pleine accélération (aquaplaning sur mon propre LDR ! Un moment d’anthologie !), voila pour les grandes choses. Pas encore flingué l'embrayage, il a pourtant 30 000 km et je ne suis pas très sympa avec lui ;-)

    Allez, j'arrête là et enchaine les autres commentaires, je désespère un peu tellement il y en a à répondre (d'un côté je serais encore plus triste si il n'y en ait plus ! Donc bon) ...
  • Par Divx TOP CONTRIBUTEUR (2021-03-15 19:59:21) : Les italienneries sur modena et une autre 300 quelque chose mais pas 355.
    Quand mon ami vosgien bossait dessus c'était enrichissant de voir les dessous.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Que pensez-vous de Top Gear France ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)