Dossiers-Conseils > Débats et réflexions diverses > Qu'est-ce qu'un bon conducteur ? 06/06/2018

Qu'est-ce qu'un bon conducteur ?


Question à la fois basique, vague mais importante, je voulais donc essayer de traiter du sujet en apportant ma modeste contribution. Alors finalement, c'est quoi un bon conducteur ? (évidemment, il me ferait plaisir que vous complétiez tout cela en bas de page par le biais des commentaires, j'ai forcément oublié des choses).

Définition de base et avant propos

Que ceux qui croient apprendre des techniques de conduite particulières fuient cet article. Je ne vais en effet pas donner de conseils sur la conduite (quoi qu'il y aura quelques cas pratiques) en elle-même mais nous allons essayer de voir quel est le profil d'un bon conducteur. En effet, pas la peine ici de savoir gérer un appel contre-appel ...
Il me semble que la définition d'un bon conducteur est celle-ci : c'est un automobiliste dont l'espérance de vie est la plus longue possible pour lui et les usagers qu'il croise. C'est donc un conducteur qui va circuler de manière à améliorer la vie des autres par son comportement : limiter les risques d'accident, fluidifier le trafic et parfois même faire de l'éducation !
Bref, comme dans le règne animal (le meilleur exemple sur lequel on peut s'appuyer) le but ici est de privilégier l'espérance de vie de soi-même et des autres et non pas de savoir prendre un virage le plus rapidement possible en passant par la corde.
Voyons donc plusieurs aspects et réfléchissons-y.

Maîtriser et connaître son auto un minimum

Cela n'est logiquement pas donné à tout le monde mais il est quand même important de connaître le plus possible la manière dont réagit votre auto (chacun dans la mesure de son possible). Si c'est plus naturel pour certains profils (jeunes amateurs de voitures et habitués des glisses dans Gran Turismo) d'autres sont en revanche très peu familier de leur monture et cela se voit clairement. Ne pas connaître avec un minimum de précision les limites de son auto peut parfois donner lieu à de mauvaises surprises. J'ai par exemple en tête une ancienne amie qui, étudiante, avait fait un tête à queue dans une voie d'insertion d'autoroute (virage franc) quand la route était mouillée. Son ambition de franchir ce virage à cette allure n'était donc pas tenable (son intention n'était pas de conduire sportivement), chose qu'elle aurait du savoir et anticiper si elle s'était un minimum intéressée au sujet. Car les conséquences auraient pu être importantes en cas de choc avec un autre usager. La méconnaissance énorme des capacités de sa voiture a failli l'envoyer au tas ... Paradoxal pour un cerveau qui allait atteindre sans souci un BAC+5. Donc au delà d'être intelligent et avoir des capacités il faut en premier lieu s'intéresser ...


Pour mieux connaître sa voiture il faut la sentir et donc aussi parfois la tester un peu. Aller sur un parking vide et vaste (voire une zone industrielle reculée ou encore mieux un circuit)  tester deux trois manoeuvres peut parfois être bénéfique (surtout sur le mouillé, là où les autos sont les plus vicieuses. Et l'exercice est ludique en plus !). Idem quand vous êtes seul sur route, il n'est pas mal de tester le freinage en pilant. Chose que je fais régulièrement quand je sens la route grasse et que je souhaite "recalibrer mes sens et mon cerveau", je pile un bon coup (route déserte) pour voir ce que cela donne, le but étant donc de faire assimiler à mon cerveau avec précision les possibilités qui me sont offertes (ça permet aussi de savoir si l'ABS fonctionne correctement). On est parfois surpris de constater de grosses distances quand la route est grasse et humide, ce qui incite alors immédiatement à revoir sa vitesse à la baisse (chose qu'on ne palpe pas quand on cherche à ne rien comprendre de ce qui se passe sous vos roues). En effet, quand on roule on a tendance à oublier les imprévus et on ne se rend pas toujours compte qu'on roule à des vitesses qui vous exposent à de grands dangers en cas d'imprévu (les autos modernes aseptisées sont très trompeuses en procurant une sensation de sécurité et de toute puissance).

S'intéresser à sa voiture peut aussi être favorable : quels pneus j'ai ? Sont-ils généreux pour la tenue de route ? Ma voiture est une traction, propulsion ? Sous vire-t-elle, survire-t-elle ? Mes pneus accrochent-t-il mieux à chaud ou à froid (à chaud évidemment mais certains ne le savent même pas) ? Bref, un peu de technique rudimentaire vous aidera à mieux comprendre les voitures et comment elles fonctionnent, vous vous ferez donc moins avoir par les pièges les plus banals.

A lire aussi :

Etre à l'écoute de son auto


Il faut donc aussi évidemment être à l'écoute de sa monture et savoir détecter le plus tôt possible un éventuel souci de sécurité.
Votre direction a parfois des réactions bizarres ? Vous entendez des bruits suspects en franchissant un dos d'âne ? etc. Il faut dans ce cas vous obséder à savoir de qui il s'agit, car cela peut parfois être quelque chose de potentiellement grave : un bras de suspension qui se détache, un roulement de roue qui se désolidarise, un amortisseur qui fuit, une crémaillère qui devient dangereuse, un élément qui se détache et qui vient gêner la direction, un Neiman qui peut se bloquer en roulant etc...
Certaines choses peuvent en effet être discrètes tout en étant potentiellement dramatique à terme. Si cela arrive juste avant un contrôle technique ce sera détecté, mais si c'est 3 mois après vous serez seul à pouvoir identifier le souci (l'idéal est donc au moins de savoir lever son auto avec un cric et démonter les roues, cela permet de contrôler soi-même un minimum les trains roulants dans l'urgence)..
Il faut aussi penser à jeter un coup d'oeil régulier à ses pneumatiques pour voir si le gonflage est bon (en général ça se voit à l'oeil), car je rappelle pour la millième fois que c'est l'accessoire le plus important de l'auto.

Ne pas lésiner sur certains frais

Favoriser ses chances de survie est donc vital (formulation un peu étrange je vous l'accorde), et cela passe aussi par l'achat de pièces de qualité quand il s'agit de certains éléments. Donc si on se fiche ici de mettre une bonne huile dans son moteur, il faudra en revanche être particulièrement attentif à ces choses là :

  • Pneumatiques : vous n'imaginez pas à quel point c'est important et à quel point ça peut transfigurer une auto. Même si vous avez peu de moyens, il est important d'y mettre le prix ! Vous le ressentirez immédiatement, et c'est d'ailleurs pour cela qu'une course peut se perdre en F1 rien que sur ce paramètre. Ne pas hésiter à mettre les pneus les plus larges possibles car les jantes peuvent généralement accueillir plusieurs tailles.Ne pas oublier non plus les pneus hiver quand il fait en moyenne moins de 7 degrés pendant la journée, la gomme des pneus été n'est pas du tout adaptée et devient très glissante (car dur comme du bois, et le souci est que c'est la souplesse qui permet de tenir la pavé).
  • Plaquettes de frein : idem avec les plaquettes, les versions les moins chères peuvent franchement faire peur avec des distances d'arrêt énormes et surtout une attaque très molle. Ne pas non plus oublier la purge des freins tous les deux ans en raison de la condensation interne au circuit (qui rend encore le freinage mou puisqu'il y a de l'air compressible dans le circuit).
  • Amortisseurs : ils ont le but de plaquer vos pneus de manière continue à la route, c'est donc vital. Plus vous avez le pneu sur la route, plus vous avez de la tenue de route ... Il ne faut donc pas les oublier et les changer de temps à autres (chose que beaucoup de monde ne fait pas car il n'y a pas de gène palpable quand on conduit).

Comportement sur la route

Excès de confiance / connaître ses limites


La première chose qui me semble être nécessaire pour progresser ou être bon dans un domaine est l'humilité. Même si vous êtes un as du volant et maîtrisez votre sujet, il faut justement savoir que c'est l'excès de confiance qui pousse à la faute ... C'est d'ailleurs sur les trajets que l'on connaît le mieux qu'il y a le plus d'accidents, comme quoi on perd en attention sur les trajets qu'on maîtrise (bon après statistiquement parlant j'ai plus de chance d'avoir un accident sur un chemin que je parcours tous les jours et 90% du temps ...), mais quand même c'est à prendre en compte. Autre fait qui atteste du côté préjudiciable de l'excès de confiance est qu'il y a plus d'accidents quand les conditions météo sont les plus favorables ! Encore une fois, on perd alors en vigilance puisque tout est parfait : tenue de route, visibilité etc... Mais au final il y aura plus de morts, prouvant ainsi que le psychologique est vital dans l'espérance de vie d'un conducteur.


Il vous faut donc travailler cette humilité et ne jamais se laisser croire que vous êtes infaillible puisque vous maîtrisez votre sujet. Et même si vous faites du circuit et connaissez la mécanique parfaitement, ne vous laissez pas croire que conduire plus vite que les autres ne vous mettra pas en danger, il faut en effet prendre conscience que les autres peuvent faire des erreurs et que de toute manière en augmentant la vitesse vous réduirez les temps de réactions face aux imprévus. Quand je roule à 100, j'arrive moins bien à esquiver quelqu'un qui a grillé un stop plutôt qu'à 70. Et puis quand je suis sur une nationale, les gens estiment que vous roulez à 90 et agissent en fonction, donc si vous êtes à 130 ils pourront alors être trompés et potentiellement conduire à l'accident (à un stop par exemple,  certains croiront pouvoir passer alors qu'au final non car vous êtes à 130 eu lieu de 90).


Il faut donc par la même occasion connaître ses limites et donc savoir les évaluer. Par exemple, bon nombre de gens âgés ne semblent pas en prendre conscience et continuent de rouler à vive allure ... Mais c'est aussi le cas de certains jeunes qui n'ont pas encore réussi à comprendre qu'ils étaient encore totalement incompétents. Je me rappelle encore mes premiers tours de roues, où le rétroviseur de droite était pour moi encore compliqué à gérer ! Car au début notre cerveau n'a pas encore assimilé certaines tâches qu'il reproduira par la suite automatiquement sans avoir besoin de prendre trop de ressources intellectuelles (car le cerveau et la moelle épinière enregistrent les gestes effectués régulièrement, ce qui libère de la "puissance de calcul" pour le cerveau qui peut alors faire d'autres choses d'une meilleure manière. Et quand on est apprenti, le cerveau et la moelle épinière n'a pas enregistré grand chose ...). Pour les réflexes c'est la moelle épinière (pleine de neurones) car elle est plus près de nos organes : plus de réactivité par rapport au cerveau qui est perché tout en haut et plus loin ...


Bref, pour conclure on peut dire qu'il vaut mieux parfois être mauvais conducteur et prudent que bon conducteur inconscient ... Bon après il existe les mauvais conducteurs imprudents mais ceux-ci sont généralement effacé de l'existence en mourant plus tôt (la fameuse loi de la nature et de l'évolution, les plus bêtes et faibles finissent sur le carreau).

Savoir lire la route et comprendre son environnement


Un bon conducteur est quelqu'un d'intelligent, c'est d'ailleurs la chose la plus précieuse que l'Homme ait ... L'intelligence nous a permis de nous développer et de prendre le contrôle de la planète. C'est donc la qualité première qu'aura un bon conducteur.
Il faut donc adapter son comportement à la situation. Quelques exemples : quelqu'un devant a une conduite qui paraît un peu étrange : je démultiplie alors ma distance de sécurité en prévision d'un problème éventuel. Idem quand il pleut, il faut simplement prendre plus de recul et pas faire semblant. Et en cas de brouillard intense, ne réduisez pas votre vitesse à 70 km/h mais plutôt à 50 voire 40. Beaucoup de gens n'arrivent pas bien à estimer le danger de ne pas voir à plus de 30 mètres et n'adaptent que trop mal leur vitesse.


Bref, il faut lire et s'intéresser à la route, que ce soit vers l'avant ou vers l'arrière en gardant donc 10% de votre temps à regarder dans le rétroviseur (proportion qui varie évidemment d'un contexte à l'autre). Plus vous conduirez et verrez de situations différentes, plus vous saurez lire et comprendre la route, ce qui implique donc une meilleure anticipation des situations potentiellement critiques. Encore une fois, mieux vaut de l'intelligence et du bon sens qu'un bon coup de volant.

Interagir avec les autres et s'impliquer


La manière dont vous interagirez avec les autres fera aussi de vous un bon ou un mauvais conducteur. Il ne faut donc pas hésiter à communiquer et cela commence avec un banal clignotant. Quand vous croisez un danger il faut avertir les prochains en faisant des appels de phares (pour les radars aussi, se faire surprendre peut causer un accident, ce qui rend un peu scandaleux les dispositifs en place ... Et tant pis pour les fugitifs qui passent au travers du filet). Cela peut aller plus loin, si par exemple vous croisez un groupe de vélos ou des piétons marcher au bord d'une route dangereuse, ne pas hésiter aussi à faire des appels de phares afin d'améliorer l'attention des autres véhicules qu'ils vont croiser en sens inverse.
Quand il y a des ralentissements brusques, mettez les warning. Si un vélo devant vous sur votre voie semble être dans une zone assez dangereuse dangereuse, restez derrière lui le temps d'en sortir pour le protéger et éviter qu'il soit doublé par des gens bien moins attentifs que vous qui risqueraient de le renverser (pensez aussi aux clignotants en le doublant car les autres derrière ne l'ont pas forcément vu).
La courtoisie est aussi vecteur de sécurité routière. En effet, être courtois instaure une ambiance et un climat favorables pour les conducteurs, ce qui a tendance à les rendre plus calmes mais aussi plus attentionnés aux autres.
Un groupe d'amis va généralement plus loin qu'un "groupe d'ennemis", et la courtoisie est une sorte de solidarité entre conducteurs. Le meilleur exemple à suivre est celui des motards : des inconnus qui se saluent et s'entraident. Il semble d'ailleurs que cela leur soit venu naturellement (loi de la nature ?) car les motards sont bien plus exposés au difficultés (et ils se font décimer sur les routes, incroyable le taux de tués par rapport aux automobilistes).


N'hésitez pas non plus à jouer les gendarmes si vous voyez quelqu'un faire n'importe quoi. Je sais que ce n'est pas très français (personne ne s'entraide) mais j'ai vu à plusieurs reprises ce genre de comportement au Canada. Du coup, il y a moins de chauffards puisqu'ils ont peur de tomber sur des citoyens qui lui feraient vivre un sale quart d'heure. Bref, il m'est arrivé de conduire à la Française là-bas et j'ai vite arrêté pour éviter de m'en prendre une.

C'est pareil pour tout le reste, si vous semblez voir quelqu'un faire erreur il faut s'impliquer et aller lui signifier, l'entraide entre conducteurs permettrait même de ne plus avoir besoin de police et de service de dépannage ... Il serait d'ailleurs jouissif de vivre dans un monde où on se sentirai tous protégé et aidé par les autres, bien plus intéressant que d'être riche par exemple.
Exemple, vous voyez quelqu'un en panne dans un virage sans qu'il n'ai pris de dispositions de sécurité. Il faut alors s'impliquer et lui expliquer qu'il faut impérativement mettre un triangle de signalisation avant le virage, et si il n'en n'a pas il faut que quelqu'un s'en charge. Encore une fois, le Canadien moyen le fera quand le Français passera en disant "tiens il est c.. celui-là, il va se prendre quelqu'un !".

Avoir de bonnes habitudes

Il y a certaines choses que vous devriez faire systématiquement pour favoriser votre sécurité. Pour ma part cela commence par l'allumage systématique des phares (si pas de feu de jour : voiture moderne), que ce soit quand il pleut que quand il fait plein soleil. En effet, vous n'imaginez pas à quel point vous êtes mieux vu avec vos phares. Pas vraiment que vous êtes invisibles sans, mais surtout qu'il arrive un nombre incalculables de situations où votre auto se retrouve moyennement visible (en partie obstruée par des éléments du décor), et les phares peuvent faire toute la différence dans ce genre de situation.
Je prends encore pour la énième fois l'exemple du stop. Un automobiliste aura moins de chance de griller un stop si les conducteurs qui passent sur la route principale ont les phares allumés. Beaucoup d'accidents ont lieu car un des deux conducteurs n'avait pas vu l'autre, il suffit alors simplement d'allumer ses codes (pour ce que ça coûte !). En gros, ça ne servira pas les 99.9% du temps mais les 0.1% des fois où ils auront servi ce sera pour vous sauver la vie ... Donc si vous avez une voiture grise, il faut d'autant plus les allumer (les voitures rouges et blanches ont par exemple moins d'accidents, prouvant encore qu'être bien vu est primordial).


Sur l'autoroute roulez à droite, il devient insupportable de voir des demeurés (oui, c'en est pour moi) coincés au milieu tout ça parce qu'ils ont la flemme de changer de file tous les 3 km, une véritable honte sachant que c'est la cause principale des bouchons sur autoroutes quand on part en vacances (et donc de tensions et d'accrochages, dans les bouchons ça tamponne souvent par manque d'attention). Si tout le monde était discipliné, on aurait des files de droites pleines et non pas l'inverse (et surtout ça circulerait mieux) ...


Il ne faut pas non plus gêner sa visibilité par des affaires qui traînent un peu partout dans l'auto. Pire, si ces affaires ne sont pas bien arrimées, elles deviennent des projectiles mortels en cas d'accidents ... Pour le téléphone c'est la même chose, n'y touchez pas franchement, je sais que c'est le genre de chose qu'on reproche aux autres mais qu'on applique pas mais il faut vraiment prendre conscience de la dangerosité de la chose (vous dirigez un engin de 1.5 tonnes parfois à l'aveugle, aberrant !).


ll faut aussi prendre la responsabilité des occupants et refuser de rouler si certains ne veulent pas attacher sa ceinture. Idem pour madame qui dort avec les pieds sur la planche de bord, en cas de déclenchement de l'airbag il ne restera plus grand chose de ses tibias ...
Equipez-vous d'un petit extincteur dans votre auto, ça ne coûte pas cher et ça pourra dans certains cas faire des miracles (tout comme des objets permettant de casser les vitres en cas d'accident. Sachez que les repose-têtes sont prévus pour, il faut les retirer et l'embout est parfait pour casser une vitre). Idem pour Coyote et les autres systèmes d'aide à la conduite : être prévenu d'un accident ou d'un objet sur la route est vital (sans compter ces satanés radars évidemment !)  ...

Si vous vous sentez vous endormir, et ça peut paraître bête, mais n'insistez surtout pas ! L'endormissement est très vicieux puisqu'il se produit de manière inconsciente ...


Je vous invite à citer d'autres réflexes à avoir dans la partie des commentaires.

Ne pas donner le mauvais exemple


Il ne faut surtout pas sous estimer l'influence que les plus vieux peuvent avoir sur les jeunes. Et surtout si vous êtes parents, votre comportement est bien plus important que vous ne l'imaginez. Les enfants sont des être vierges qui arrivent sur terre, un peu comme un PC formaté sans système d'exploitation, ils s'imprègnent donc de ce que les adultes font devant leurs yeux et c'est normal d'un point de vue biologique (toutes les espèces apprennent des choses à leur progéniture, qui est donc une véritable éponge).
Soyez sûr que si vous êtes un chauffard, votre enfant le sera lui aussi certainement un jour, toutes les études le montrent !
Vous avez une 911 ? Evitez alors de faire trop rêver la jeunesse en enchaînant les launch control, cette dernière recevra comme message que la vitesses sur route ouverte est quelque chose de fun, de stylé et de rigolo (elle le reproduira dans sa 206 vieille et dangereuse ...). En possédant une voiture puissante et voyante, vous aurez donc d'autant plus de responsabilité. Les humains (comme les animaux) sont une chaîne vivante qui se passe le relais indéfiniment. Si vous passez un mauvais relais à la jeunesse alors il y a beaucoup de chance qu'elle le transmette aussi aux autres générations à venir.
L'ultime but à atteindre est donc de séduire la jeunesse par un comportement responsable et sage. Et comme c'est bien plus difficile qu'avec la vitesse et la bêtise, il vous faudra donc redoubler d'intelligence ...
Bref, pensez au moins à vos enfants quand vous conduisez, ils vous observent avec grande attention car vous êtes leur modèle.


Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par Micolomike (Date : 2018-08-09 19:22:54)

Article qu'il faudrait faire lire dans les auto-école.

Le code de la route est très important mais la phylosophie inculqué dans l'article est selon moi beaucoup plus importante.

Un passage est d'autant plus vrai. Ayant fréquenté pas mal l'aéroclub ou volait mon père, le message que j'avais particulièrement retenu est le suivant :

C'est quand on commence à avoir confiance en soit que l'on fait des conneries.

Continuez !!!

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-08-10 14:44:15) : Merci à vous pour ces encouragements et ce fameux dicton qui dit tout ...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 5 commentaires :


Par Pierrot88 (Date : 2018-08-06 13:32:21)


Cette problématique rejoint celle de la nouvelle limitation à 80 kmh à mon sens.
En effet, le français n'a aucune notion d'anticipation sur la route, ni de respect des autres usagers.
En France, on ne laissera pas passer une personne qui allume son clignotant pour signaler qu'elle veut changer de voie, mieux on la bloquera clairement au lieu de réfléchir et de la laisser s'intégrer tout en maintenant une circulation fluide... On préfère bloquer la circulation que de réfléchir deux secondes.

En France, on préfère doubler deux mètres avant le début de la voie de sortie d'autoroute pour se rabattre comme un brutus, debout sur les freins, juste devant la personne qu'on vient de doubler forçant la dite personne à piler également.
En France dans les voies d'insertion, on préfère accélérer et forcer pour s'insérer devant quelqu'un quitte à mettre en danger la personne, que de ralentir pour s'insérer derrière. En France on s'insère tranquille à 90 à l'heure sur des voies à 130 et là encore on s'insère devant les autres automobilistes, les forçant à changer de voie ou piler alors qu'ils sont prioritaires et que c'est à la personne qui s'insère à céder le passage.
En France à un stop on préfère forcer le passage plutôt que d'attendre deux secondes que le véhicule passe, forçant ainsi cette personne à piler comme un fou pour ne pas percuter l'autre. et j'en passe et j'en passe.
Allez par exemple en Allemagne, puisque c'est l'exemple absolu du bon français moyen et bien ça ne se passe pas comme ça.

donc j'ai envie de dire que quand on voit tout cela au quotidien sur nos routes et bien il ne faut pas s'étonner que la limitation de vitesse ait été baissé de 10 kmh...

mon gamin faisait le c.. en scooter : à la longue je lui ai supprimé le scooter.
Ma fille avant lui a toujours été digne de confiance : elle allait où elle le souhaitait avec.

CQFD


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-08-07 12:45:48) : Merci à vous du partage de toutes ces impressions et réflexions. Je suis d'accord avec vous mais pas vraiment dans le fait qu'il y ait un lien avec les 80 km/h.
    Cette réglementation est la plus malhonnête que nous ayons connu. Et le mauvais comportement des Français sur la route ne la légitimise en rien.
  • Par pierrot88 (2018-08-07 14:42:34) : Je ne partage pas du tout ce point de vue. pensez-vous sérieusement eu égard à ces comportements que les pouvoirs publics vont se dire : tient et si on augmentait la vitesse sur les routes à 110 kmh partout. Bien sûr que non ! En cas de doute lors d'un dépasseement que fait le français moyen : il fonce, alors qu'il voit bien que c'est ri-crac pour doubler en sécurité...
    Il y a des règles pour le bien de tous, on s'y tient et tout se passe bien. Regardez au Japon, le temps pour remplir un métro et la discipline dont tous font preuve pour y entrer. C'est efficace propre, rapide, net. En France c'est l'anarchie ! et ne venez pas me dire que c'est parce que c'est une réglementation rigoureuse ou autres, rien ne les force : c'est naturel. vous mettez un français là-dedans c'est l'anarchie : on pousse, on passe devant les autres, on e se met à côté de la file, on crache parterre, etc. Pourtant là il n'y a aucune contrainte donc aucune fierté à dire qu'on transgresse mais on le fait quand même alors que c'est clairement contreproductif.

    Le français se disciplinerait plus il y gagnerait clairement en qualité de vie c'est une évidence; Comme j'ai pu l'entendre dans une émission TV l'autre jour, si la sécurité routière rapporte autant c'est que le français le veut bien et c'est largement un choix de sa part.
    La révolution française n'a pas fait que du bien : le français ne voit plus que ses droits quitte à piétiner largement sans aucun scrupule ceux de son voisin.

    quand on veut au plus malin il ne faut pas pleurer quand on perd alors qu'on connaît les risques....

    regardez encore les chiffres sur les tonnes de déchets ramassés sur les routes par an.
    De qui se moque-t-on, aucun respect pour les autre usagers de la route (j'en sais quelque chose je suis motard et me suis déjà pris cannette et autre macdo balancé par le fenêtre de la voiture de devant, sur autoroute...) et le français va se plaindre qu'il est encore fliqué, voir que les taxes augmentent. Il n'a pas de poubelle notre bon automobiliste chez lui ?!

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par luc (Date : 2018-06-20 09:24:56)


Le problème du français c'est que par principe il s'estime forcément bon conducteur et vois une atteinte à son honneur à la moindre réflexion ou appel de phares.
Je l'ai encore vu l'autre jour, je klaxonne un ptit coup un gars pour l'interpeller en le doublant sur la 4 voies et lui montre clairement l'arrière de sa voiture.
Au premier feu, quelques bornes après, le type est descendu me faire la leçon de manière agressive, à grands renforts de coup dans ma vitre, sauf que je lui signalais juste que sa trappe à essence avec le bouchon clipsé dessus, était ouverte. Un simple regard dans son rétro et il l'aurait vu !
Dans d'autre pays, on vie cette scène, on s'interroge, on s'arrête et on regarde. En France on monte sur ses grands chevaux et on devient agressif.
Un peu d'humilité, de respect des autres usagers et moins d'agressivité serait la bienvenue.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-06-20 09:32:28) : Merci pour cette anecdote. Mais une chose est certaine, la personne a du se sentir très bête ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par yoyox78 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2018-06-17 14:10:54)


Pour moi un bon conducteur, c'est admin et wano :)

bien l'article


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-06-17 15:31:09) : Merci Yoyox ;-) Hélas je n'applique pas tous les bons conseils que je donne ...
    Et Wanu n'est plus vraiment là maintenant, il s'est expatrié au Canada.
  • Par yoyox78 TOP CONTRIBUTEUR (2018-06-17 19:02:04) : Internet c'est internationnal :p c'est un beau pays il va surement bien profiter

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par SpeedBe (Date : 2018-06-06 19:32:28)


Bonjour.
Je suis surpris par la très bonne qualité de cet article.
Il y a longtemps que je l'attendais. Merci.
pour moi, un bon conducteur doit aussi sentir s'il est capable de conduire
(fatigue,trop de stress,...)
Il m'arrive souvent de ne pas prendre mon véhicule si je ne suis pas "en forme"
Ce n'est pas facile mais je me force et tant pis si je suis en retard.

Continuez à donner ce genre de bon conseils.


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-06-07 09:04:54) : Merci à vous, j'avais peur qu'il soit un peu trop décalé et pas forcément compris. Il y aurait encore plein de choses à dire, le genre de choses que je pense sur la route et que j'oublie une fois revenu devant l'ordinateur.
    Il est en effet vrai que la fatigue et le stress peuvent largement réduire nos capacités. La fatigue aurait les mêmes effets que l'alcool et le stress peut vous mener à faire des choses dangereuses et devenir agressif (avec pétage de câble à la clé / drame, car quand on est poussé à bout toute la journée au travail et qu'on enchaîne les bouchons derrière certains êtres humains ne tiennent plus).
    Bonne route ;-)
  • Par Bobby (2018-06-07 18:15:14) : Ouhla il faut en avoir quand mème pour se lancer sur ce sujet casseggueule. Je dois reconnaître que de prime abord je m'attendais a une article du style la securite routière c'est nul. Etc etc et en fait c'est un très bon article. A mon sens empathie anticipation et bienveillance sont les maîtres mots pour rouler. Surtout en France où comme vous le signaler ci bien c'est une chose qui se fait rare !
  • Par SpeedBe (2018-06-07 18:30:44) : Je suis de votre avis Bobby.
    Et écouter de la musique calme (pas trop) en voiture adoucit aussi la conduite.
    Soyons des modèles pour les autres ;-)
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-06-08 11:32:28) : Merci à vous deux ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Que pensez-vous de la limitation qui passe de 90 à 80 km/h ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)