Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 10/05/2021

Suspension/voiture qui penche sur un côté

Vous avez constaté plus ou moins par hasard que votre voiture semblait pencher légèrement d'un côté ? En y regardant de plus près il semble bel et bien que l'assiette de l'auto n'est pas parfaitement parallèle au sol (cela se voit plus facilement quand le véhicule est bas ou rabaissé grâce au repère des passages de roues), voyons les principales causes de ce phénomène.


Comment bien mesurer la différence

Tout d'abord, il va falloir essayer d'être le plus précis possible car il est nécessaire de chiffrer le décalage entre les deux côtés, mais aussi de savoir si c'est le train avant ou arrière qui est concerné par le décalage.
Pour cela il faut prendre plusieurs mesures afin d'affiner le plus possible les résultats. De plus, il va sans dire que le sol doit être parfaitement droit ... Si vous avez un doute, garez la voiture dans les deux sens possibles et faites des mesures pour voir si il y a une incidence sur le positionnement de l'auto. Si les mesures ne sont pas les mêmes d'un côté et de l'autre, votre sol n'est pas parfaitement horizontal. Pensez aussi à vérifier le gonflage de tous les pneus.


Parmi les repères que vous pouvez prendre par rapport au sol il y a : le bas de caisse, les clignotants latéraux situés sur les ailes, les poignées de porte, les passages de roue etc. Attention, utiliser les rétroviseurs peut-être trompeur car ils ne sont généralement pas identiques d'un côté comme de l'autre (idem pour les réglages).


Vous pouvez aussi prendre des mesures au niveau du système de suspension pour voir si tout est symétrique d'un côté comme de l'autre. Dans ce cas, il faut enlever les roues et donc de s'aider d'un cric.



Quelles sont les causes possibles ?

Voyons les différentes causes possibles d'un écart de hauteur de caisse entre deux côtés d'une voiture. Il vous faudra cependant bien distinguer quel type de train/essieu est concerné. En effet, si il s'agit d'un train arrière à barre de torsion, les causes ne seront peut-être pas les mêmes que sur un train arrière multibras ou un train avant Mcpherson voire à double triangulation ...

Suspension (spire), amortisseur ?

Comme vous l'expliquera cet article, les amortisseurs ne peuvent pas être en cause puisque ce ne sont pas eux qui portent la voiture ! Donc oubliez tout de suite les amortisseurs pour vous concentrer sur la suspension.
En effet, c'est le ressort qui suspend (d'où le nom suspension) l'auto en l'air, c'est donc elle qui attribue la hauteur de la caisse.
Donc parmi les causes, il peut s'agir d'un ressort fatigué qui n'a plus la même force pour "porter son côté". Il s'écrase un peu plus sur lui-même que son homologue situé de l'autre côté.

Amortisseur/assiette déréglés ?


Certains amortisseurs (comme l'indiquent les images ci-dessous) peuvent être modulables afin de régler la hauteur de caisse. J'en vois déjà certains qui ne comprennent plus (car c'est le ressort qui suspend) mais il faut savoir que le ressort vient prendre appui sur un élément de l'amortisseur à l'avant, et cet élément est réglable sur les versions haut de gamme (KW, Bilstein etc.). Du coup, il suffit qu'il y ait un décalage entre les réglages de droite et de gauche pour que l'auto ne soit plus droite.
A l'arrière, le réglage n'est pas au niveau de l'amortisseur mais à l'emplacement du support qui vient accueillir les ressorts.
Cependant, ce scénario reste assez improbable même si il n'est pas totalement impossible.



Vous pouvez clairement apercevoir le pas de vis permettant de régler plus ou moins haut l'assiette du véhicule

Coupelles d'amortisseur / butée

Il ne coûte rien de vérifier qu'il n'y a pas de dégât du côté des coupelles d'amortisseurs, un gros choc pouvant alors faire bouger le dispositif, tout comme l'usure de la butée vers laquelle on retrouve le roulement destiné à tourner les roues. Cela concerne donc l'avant et les trains roulants à jambe de force.


Barre de torsion ?

Dans le cas où c'est le train arrière qui fait des siennes, il faudra vérifier (en plus des éventuels ressorts, car il n'y en a pas toujours dans le cas d'un essieu de torsion) que les barres de torsion sont bien positionnées/réglées.
Bien entendu, si une partie de la barre est fatiguée, elle ne suspendra alors peut-être plus l'auto correctement (c'est finalement le même soucis qu'avec un ressort fatigué, sauf qu'ici il s'agit d'une autre technique).
Le bras tiré qui tient la roue peut aussi être touché et déformé.


Essieu

Parfois il faudra changer tout l'essieu arrière qui comprend entre autres la barre de torsion. Notez que certains trains arrière sont fragiles et résistent peu aux années qui défilent(306, 206, ZX etc.).


Bras de suspension

Plutôt rare, un bras de suspension (triangle) un peu tordu modifiera la auteur à son niveau, ce qui est logique ...



Silentblocs

Certains silentblocs destinés aux trains roulants peuvent avoir une influence. En effet, en se tassant/s'écrasant, la voiture va perdre un peu en hauteur. Généralement cela s'accompagne de bruits au niveau du train roulant car justement les silentblocs ne font plus leur travail (c'est alors métal contre métal) ... Les caoutchoucs permettant le calage des ressorts peuvent aussi être en cause.
Notez d'ailleurs que le changement de certains silentblocs imposent de faire une nouvelle géométrie.


Suspension pneumatique

Dans le cas d'une suspension pneumatique ou hydropneumatique, il se peut qu'il y ait une fuite d'air ou de liquide au niveau des sphères, membranes ou autres (voir ici). En général, un souci de fuite fait lâcher un train entier (deux roues d'un essieu) et non pas juste un côté de ce dernier.

Châssis "voilé"


Un châssis qui a subi une grosse contrainte (accident etc.) peut avoir bougé ... C'est le pire scénario car en général il faudra dire adieu à votre chère et tendre.


Voiture qui penche : des tolérances ?

Si jusqu'ici on peut croire qu'un déséquilibre est intolérable, et bien il faut savoir qu'une différence de 1 cm reste assez courant et même tolérable ... En effet, un écart de 1 cm de chaque côté est généralement admis sur la documentation technique de l'auto. Donc si vous constatez une différence qui va jusqu'à cette mesure il n'y a pas de quoi s'affoler ou même d'avoir peur de passer le contrôle technique.
A partir de 2 cm il faut commencer à essayer de voir ce qui cloche car cela peut commencer à se faire ressentir (sachant que plus l'auto est basse et "pointue", plus cela se perçoit).
J'invite d'ailleurs les internautes à vérifier sur leur voiture si il y a un écart afin de venir l'indiquer en bas de page par le biais des commentaires. Il serait en effet intéressant de savoir si cela est très répandu ou pas, tout en observant si c'est un côté plus que l'autre qui est généralement affaissé.
Certains disent même qu'une voiture doit normalement être un peu plus haute côté conducteur afin de compenser son poids lorsqu'il roule à vide. Je n'ai pas cette information et ne peux donc pas la confirmer ou l'infirmer ... Il serait toutefois intéressant de le savoir.

Il manque des causes éventuelles ? L'article manque de précisions ? N'hésitez pas à participer en bas de page pour améliorer la base de connaissances, merci à tous !

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous des voitures lowcost ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales