Dernière modification 14/09/2021

Appellations : quand les constructeurs nous embrouillent

Nommer un modèle ou un moteur, c'est tout l'art du marketing dont le but est de susciter l'envie tout en positionnant le produit : le valoriser ou le rendre sympathique. Mais la question n'est pas aujourd'hui d'analyser les terminaisons mais plutôt de mettre en évidence que chez certains on perd en clarté. C'est en effet une tendance assez récente que j'ai finie par déceler au fil du temps. Voici donc une petite compilation.

Audi E-tron ..



Chez Audi, l'E-tron devient un vrai un sac de noeuds ... Car si la technologie mélange à la fois hybride et électrique (une stratégie commune à toutes les marques ... Montrant qu'ils aiment se copier, ou plutôt pomper Audi qui a commencé le premier), on se retrouve aussi avec une gamme de modèles inextricable, et même moi (qui est la tête dans le guidon) je dois me concentrer pour parfois retrouver un modèle de tête (un peu moins depuis que j'ai rédigé l'article, qui a remis en place certaines choses).
On a donc un premier modèle sorti, l'E-tron "tout court", qui est stupéfiant de minimalisme. S'ajoute à ce modèle une version Sportback, où il faut deviner qu'il s'agit de l'E-tron avec une ligne de coupé. On finit de perdre toute clarté en constatant que l'E-Tron GT est un tout autre modèle qui se distingue bien de l'E-tron, à savoir ici une berline électrique bien plus basse sur pattes.
Maintenant arrivent les motorisations qui viennent se mélanger à tout ça, E-tron S, E-Tron S Sportback, Audi RS E-tron GT ... Ils veulent nous perdre ? Pour ma part c'est déjà fait, et je reste étonné que des équipes aussi pointues arrivent à ce résultat (mais je ne doute pas que tout est sous contrôle, ou pas finalement ...).




Finissons enfin par préciser que du côté des hybrides l'E-tron est passé à la mode TFSIe, de quoi clarifier un peu plus les choses (bien que passer d'E-tron à TFSIe aura tendance à en perdre d'autres qui s'étaient mis dans le crâne qu'E-tron = hybride).

BMW iX

C'est une tendance très allemande donc ... La gamme iX de BMW rappelle un peu l'E-tron.
On a un BMW iX sans autre déterminant qui cohabite avec l es iX3 ou encore i3. On a donc côte à côte des iX, i3 et iX3, de quoi s'emmêler un peu les pinceaux, voire même beaucoup non ?
Pourquoi l'iX ne s'est-il pas nommé iX5 par exemple ? Ce serait quand même plus logique et parlant non ?





Mercedes AMG GT


Le trio allemand ne veut plus que vous pigiez quoi que ce soit à la gamme des modèles semble-t-il. Comment distinguer clairement à l'oral sans devoir perdre du temps une AMG GT d'une autre AMG GT à coffre qui n'a absolument rien en commun ? Car si l'AMG GT définit clairement la sportive de Mercedes (qui a remplacé la SLS), eh bien finalement la version 5 portes sortie bien plus tard exploitera exactement le même patronyme. Plus vicieux, le modèle originel AMG GT s'appelle désormais AMG GT coupé.
Bref, il que rendre clair et intelligible une gamme est accessible dès le CE1, il me semble donc ici que les décideurs aient quelques déficiences (ou l'inverse ma déficience m'empêche de voir les choses avec clarté). Car si j'ai bien compris que le but ici était de conférer l'aura d'une supercar à une Classe E (l'AMG GT sedan n'est qu'une Classe E de taxi vendu à un prix XXL), j'imagine qu'ils auraient pu obtenir à peu près le même résultat en scindant un peu mieux les nomenclatures.






Renault E-Tech


A la manière d'E-tron, E-Tech désigne à la fois hybride et électrique. Et si je veux bien admettre que le badge E-Tech cherche à indiquer qu'il y a électrification, amalgamer hybride et électrique reste quand même maladroit (remarque identique à Mercedes et ses gammes EQ hybrides ou électriques bien que ce soit fait avec un peu plus de clarté. Audi ayant corrigé le tir en abandonnant E-Tron pour ses hybrides il y a peu, au profit de TFSIe).

Finissons enfin par admettre qu'E-Tron et E-Tech sont des termes assez proches ... Renault aurait-il puisé son inspiration chez les anneaux ? A votre avis ...

DS E-tense


E-tron, E-tech, E-tense même combat ! De l'électrique et de l'hybride mis dans le même sac. Et tiens, encore un nom qui ressemble furieusement à E-tron ...




Hyundai


Chez Hyundai on a le cas Ioniq. A la base c'est un modèle qui a été décliné en hybride et électrique. Comme les petits concurrents, cela marquait le début d'une gamme. On a donc aujourd'hui dans le catalogue une Ioniq aux côtés d'une Ioniq 5. A savoir que l'un des modèles semble donc manquer de quelque chose pour la positionner, à savoir un chiffre.
A n'en pas douter, les services marketing ont beaucoup de mal à faire la  transition entre thermique et électrique, et l'introduction de cette nouvelle "carburation" a induit pas mal de bricolages menant à certains malentendus. Ce qui est étrange c'est qu'ils font tous la même erreur, ou alors c'est moi qui vois une erreur là où il n'y en a pas.






Skoda

Chez Skoda on aime les les noms qui se rapprochent : Kodiaq, Karoq, Kamiq ... On peut dire qu'il faut être du métier pour les ressortir sans aucune hésitation. Car si je comprends bien qu'il faille avoir une cohérence, là ça a tendance à accentuer la confusion.


Rajoutons au passage la gamme hybride de Skoda qui se nomme iV, il faut quand même avouer que ce n'est pas très parlant. Et même moi qui suis au courant, j'ai cru au début qu'il s'agissait d'une série limitée ! Absolument rien n'a de consonance électrique ici (même visuellement il n'y a pas d'indice, comme un logo bleu par exemple), même si du côté du i il y en a un peu tout comme du côté du V, mais les deux côte à côte n'inspirent rien qui fasse couler de source qu'il s'agit d'hybride ou d'électrique (car oui, du côté des électriques on reprend cette terminologie .. Enyaq iV 60 par exemple).

Seat

Chez Seat les appellations entre break et coupé sont du genre un peu ambiguës. Alors certes les coupés ont disparus (faute à une époque qui souffre des excès du passé ...) au profit de la rationalisation, mais il n'empêche qu'il y a peu une break se disait ST et un coupé SC. La proximité des termes menait forcément à une micro seconde de réflexion avant d'en parler.

Volkswagen

T-Cross et T-Roc, n'avez-vous jamais fait l'erreur de d'inverser les modèles ? Alors certes, peut-être que ces modèles n'ont aucun intérêt pour vous et qu'ils n'ont jamais été mentionné dans l'une de vos phrase, mais pour ma part (nécessitant de traiter le sujet ... Ca reste mon travail) j'ai eu au début des difficultés à ne pas les mélanger.


Tesla

Si les modèles avaient auparavant des étiquettes claires et limpides qui mentionnaient à la fois la taille de la batterie, la transmission et la puissance, aujourd'hui on se retrouve avec des termes très vagues et génériques qui n'ont comme but que de vous éloigner des caractéristiques techniques (moins le client en connaît, plus on peut lui refourguer des choses moyennes avec facilité). On est donc passé de Model S "90D" ou "P100D" (P = performance / 100 = kWh / D = 4X4) à de la Model S "Long Range" ou "Performance".




Opel

Entre un Grandland et un Crossland, je parie que vous finirez forcément par les confondre. J'ai pour ma part trouvé une technique, à savoir que le plus pittoresque des deux a le nom le plus stylisé (Crossland) et que le plus stylisé a le nom le plus pittoresque (Grandland, et non pas GranGland hein !).


Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par vincent (Date : 2021-09-22 16:31:40)

Pour ma part j'y vois aussi un reflet de cette volonté de décliner à outrance des modèles pseudos différents sans aucune autre cohérence que commerciale, là on dans le temps on avait quelques modèles avec des dénominations claires (genre 106, 206, 306, 406 et basta)
Maintenant on vous pond des berlines, des mini berlines, des grosses berlines, des berlines de sport, des berlines break, des berlines coupées, des berlines coupés cabriolet, des versions "baroudeuses" de la mini berlines coupés cabriolet, la version hybride plug and play de la version baroudeuse de la grosses berlines sport qui ressemble comme deux gouttes d'eau au SUV mais qui ne l'est pas car à coté on a fait une version basse sport break du SUV de la marque…
Sans oublier que la marque est au final plusieurs marques et il ne faudra pas que le modèle fasse concurrence à l'autre de l'autre marque donc on va le décliner comme une version citadine, bobo, sportswear du modèle de l'autre marque qui lui sera plus orienté chicos premium

mais tout ça avec trois plateformes de voitures au final...

Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-09-23 11:27:24) : Sans aller jusque là déjà mon vieux Fiat Scudo 1.9 TD de 1998 est le même véhicule que le Peugeot Expert et le Citroën Jumpy, fabriqués sur les mêmes chaines avec juste les logo et d'infimes détails qui changent, le tout sur la même plateforme que les Citroën Évasion, Fiat Ulysse I, Lancia Zeta et Peugeot 806 de l'époque, y'a rien de nouveau sous le soleil.
    L'avantage est pour trouver de la pièce d'occase pas chère en casse.
  • Par vincent (2021-09-23 16:15:03) : Rien de nouveau en effet à ce l'on retrouve des bases communes pour des véhicules de marques différentes mais de nos jours on a l'art de créer artificiellement, avec des artifices de dénomination, de la nouveauté pseudo exclusives là ou il n'y en a pas…
    Deux trois gadgets : des élargisseurs d'ailes, on mets un peu de leds dans les optiques, on suréleve de 3 cm et bim on a un nouveau modèle.
    On pond des concept tout pété : le mini crossover urbain par ex, ouais c'est une citadine 2 cm plus haute… mais non on lui pond un autre nom pour la différencier.
    on va même jusqu'à créer des marques complétement bidons(avec tous les modèles qui vont bien) juste pour justifier des prix plus exclusifs, regardez cupra par exemple
  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-09-23 21:03:04) : En gros on est d'accord. 🤗
  • Par vincent (2021-09-24 09:50:49) : C'est ça ;-)
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-09-27 11:07:55) : Les gammes en mille feuilles j'en parlais justement dans cet article.
    Vous avez raisons sur l'exagération concernant la multiplicité des modèles identiques basés sur une même plateforme (ex : Golf, A3, Leon [Seat et Cupra !], Kamiq).
    Et a priori il serait bien que je l'ajoute à cette page.
    Le but est semble-t-il d'arriver à grappiller les moindres "recoins" du marché en diversifiant l'offre au maximum. Et en gros ils peuvent même arriver à capter plusieurs niches, et toutes ces niches finissent par représenter des parts de marché non négligeables.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pensez-vous qu'un diesel peut être noble ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)






Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)