Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 25/11/2017

Participation du constructeur suite à une panne précoce


Lorsqu'une panne précoce surgit il n'est jamais évident de faire payer (entièrement ou en partie) la facture au constructeur. Ils cherchent souvent à vous remettre la faute et à se décharger de toute responsabilité ...
Il faut savoir qu'ils doivent participer aux frais même si vous avez entretenu votre auto ailleurs qu'en concession (les marques font payer l'entretien si cher qu'il est compréhensible de s'adresser ailleurs !) . Cependant il faut pouvoir prouver que l'entretien préconisé a toujours été effectué en temps et en heure grâce à des factures.

Témoignages, complément d'information ...
N'hésitez pas à participer en bas de page


Prescription pour les vices cachés ?

Les voitures achetées après le 19 juin 2008 ont une prescription de 5 ans pour les vices cachés (à partir de la date d'achat en neuf du véhicule donc). Les voitures achetées avant le 19 juin 2008 ne pouvaient être impliquées dans une vice caché que jusqu'en 2013, quelque soit la date d'achat en neuf (2004 ou 2007 cela ne change pas, cela en raison de la loi transitoire qui a passé de 10 à 5 ans le délai de prescription).

Barème de la participation constructeur à la réparation

Voici un barème qui permet de vous aider à estimer le montant de la participation constructeur. N'ayez pas peur d'exiger une participation et de faire expertiser la voiture. C'est souvent plus une guerre psychologique que juridique qui permet de faire plier une concession à participer aux frais de réparation. Il faut savoir être convaincant et faire croire que vous êtes prêt à lancer une procédure en justice.

N'hésitez pas à témoigner de votre expérience en bas de page !

Pour bien comprendre le tableau : si mon turbo casse à 72 000 km, la participation devra être au moins de 75% car il est indiqué 100% pour 50 000 km et 75% pour 80 000 km. Vous pouvez même prétendre 80% car les 80 000 km n'ont pas encore été atteints.

Les taux sont à titre indicatif et sont corrélés à la durée de vie des pièces. Ils vous donnent une estimation approximative de ce que vous pouvez réclamer.

Trains roulants / direction

Pièce 100% 75% 50%
Amortisseurs
30 000 km 45 000 km 70 000 km
Crémaillère de direction
50 000 km 100 000 km 150 000 km
Pompe de direction assistée / moteur électrique de DA

50 000 km 100 000 km 150 000 km
Roulement de roue

40 000 km 70 000 km 100 000 km
Triangle / bras de suspension
40 000 km 70 000 km 100 000 km
Etriers de frein
40 000 km 70 000 km 100 000 km
Disque de frein
20 000 km 40 000 km 60 000 km
Tambours 30 000 km 60 000 km 90 000 km

Transmission

Pièce 100% 75% 50%
Embrayage

(comprend le disque et mécanisme : émetteur / récepteur, butée, plateau presseur etc.)
50 000 km 70 000 km 90 000 km
Volant moteur

(directement lié à l'embrayage, il doit tenir au moins 200 000 km en temps normal)
70 000 km 90 000 km 110 000 km
Boîtes de vitesses (auto et manuelle)
50 000 km 90 000 km 140 000 km
Boîte de transfert / Différentiel / Pont
40 000 km 80 000 km 130 000 km
Cardans
40 000 km 70 000 km 100 000 km

Systèmes de dépollution

Pièce 100% 75% 50%
Filtre à particules

(Quand il est colmaté il faut lui faire une régénération forcée. Il peut se nettoyer manuellement au compresseur avec de la patience mais les concessionnaires chercheront généralement à vous le remplacer)
50 000 km 60 000 km 80 000 km
Vanne EGR

(organe qui n'est pas indispensable pour le fonctionnement du moteur mais pour réduire les émissions polluantes, elle peut être nettoyée en cas de soucis. Mais parfois l'actionneur est inopérant et il faut la changer entièrement)
50 000 km 75 000 km 90 000 km

Alimentation carburant

Pièce 100% 75% 50%
Injecteur

(il peut parfois ne s'agir que d'un joint d'injecteur, beaucoup moins onéreux)
60 000 km 90 000 km 120 000 km
Pompe à injection haute pression
50 000 km 80 000 km 110 000 km
Pompe de gavage / à carburant
50 000 km 80 000 km 100 000 km

Climatisation / chauffage

Pièce 100% 75% 50%
Compresseur de climatisation
50 000 km 90 000 km 130 000 km
Condenseur de climatisation 50 000 km 90 000 km 130 000 km
Evaporateur de climatisation 50 000 km 90 000 km 130 000 km
Détendeur de climatisation 50 000 km 90 000 km 130 000 km
Bouteille déshydratante filtrante 40 000 km 80 000 km 120 000 km
Radiateur de chauffage 50 000 km 80 000 km 100 000 km

Moteur

Pièce 100% 75% 50%
Sondes/Capteurs divers
(la durée de vie d'une sonde doit être très longue mais dépendra malgré tout des contraintes subies. Les sondes de température situées dans des endroits très chauds sont généralement les premières à lâcher, comme la sonde lambda qui est exposée à des conditions très difficiles. Attention, vérifiez aussi qu'il ne s'agisse pas d'un banal problème de connecteur / faisceau)
30 000 km 50 000 km 80 000 km
Débitmètre

(lorsqu'il est encrassé il ne peut plus mesurer la masse d'air entrante. Les informations envoyées au calculateur sont donc erronées).
50 000 km 75 000 km 100 000 km

Alternateur
(il permet de créer de l'électricité quand le moteur tourne. Sans celui-ci votre batterie ne se charge plus)
50 000 km 70 000 km 90 000 km
Démarreur
50 000 km 70 000 km 90 000 km
Calculateurs électroniques

(censés tenir toute la vie du véhicule, il arrive parfois qu'ils rendent l'âme prématurément ou qu'il faille une reprogrammation)
70 000 km 120 000 km 150 000 km
Pièce 100% 75% 50%
Moteur de vitres électriques
50 000 km 70 000 km 110 000 km
Autoradio / Infotainment
60 000 km 90 000 km 130 000 km
Pompe à huile
90 000 km 150 000 km 200 000 km
Pompe à eau

Elle se change au moment de faire la distribution. Attention toutefois car les moteurs à chaîne n'imposent pas cela, il faut donc ne pas oublier cette fameuse pompe à eau et la remplacer de temps à autres)
50 000 km 75 000 km 100 000 km
Distribution

* : à mettre en rapport avec les préconisations constructeur qui peuvent largement varier de l'un à l'autre. PSA proposant par exemple des moteurs ayant une courroie allant jusqu'à 10 ans ou 240 000 km, contre 5 ans et 120 000 km dans la plupart des cas (ce que prennent en compte les chiffres du tableau).
30 000 km* 60 000 km* 90 000 km*
Bielle - vilebrequin

100 000 km 150 000 km 200 000 km
Joint de culasse

60 000 km 100 000 km 140 000 km
Pièce 100% 75% 50%
Segmentation

50 000 km 75 000 km 100 000 km
Turbo
50 000 km 80 000 km 110 000 km

Qu'est ce qu'on peut qualifier de vice caché

Une voiture c'est comme n'importe quel autre produit, si ça ne marche plus de manière précoce ce n'est tout simplement pas normal, il y a donc vice de fabrication et vous devez être dédommagé. Cependant ce principe a ses limites, donc ne venez pas crier chez Renault que votre Mégane de 2002 a un problème de volant moteur ... Il faut alors se référer au barème situé plus bas sur la page ainsi qu'à l'âge de l'auto : au delà de 5 ans (date de la prescription, les marques peuvent alors se décharger de tout légalement parlant...) il devient difficile d'obtenir une grosse participation et à partir de 7 ans cela devient presque mission impossible sauf si le kilométrage est encore faible. Et cela est logique car les constructeurs verraient débouler chez eux des milliers de personnes voulant se faire réparer des avaries à l'oeil ... Vous avez des droits qui vous protègent mais les constructeurs eux aussi en ont, il ne faut pas l'oublier.

Comment agir ?


Je ne vous cache pas qu'il faudra mettre toutes les chances de votre côté pour faire plier le constructeur. Comment ? En vous donnant l'image de quelqu'un de sérieux,  très à cheval sur les principes, qui connait la loi et n'hésitera pas à utiliser son avocat pour attaquer en justice. En gros, il faut faire comprendre à la marque qu'elle a plus intérêt à participer car un procès leur coutera plus cher (frais de réparations et frais de justice qui s'ajoutent). Cependant, il faut être certain d'avoir gain de cause avant d'entamer une procédure. Pour cela, n'importe quel avocat devrait faire l'affaire car ce genre d'affaire est simple à démêler pour eux (au pire, l'avocat qui n'est pas familier de ce genre de litige pourra toujours s'informer auprès d'un confrère). Enfin, être courtois vous rendra plus sympathique envers la marque, qui aura alors plus de motivations à faire un geste. Ne soyez donc pas désagréable car cela pourra vous desservir.

La panne vient de survenir ...

Vous venez de tomber en panne, faites tout votre possible pour que l'auto soit rapatriée chez le concessionnaire officiel de la marque. Evitez donc de l'amener chez votre mécano habituel ... Cela n'est pas obligatoire légalement parlant, mais ça permettra d'obtenir plus facilement les faveurs de la marque.
SI la panne est très onéreuse, n'hésitez pas à mandater un expert pour qu'il vienne constater les faits, cela sera bon pour votre dossier si vous finissez devant le juge. Et puis cela montrera que vous êtes du genre sérieux ... Comptez entre 300 et 500 euros.

Faire réparer ?

Souvent on n'a pas le temps d'attendre la réponse du service client, il nous faut la voiture le plus rapidement possible ! Dans ce cas, il faut absolument garder de côté les pièces incriminées qui serviront de preuve dans le cas d'un passage au tribunal. Dans ce cas, il faut demander à la concession qui répare de consigner les pièces détachées et donc de les garder de côté.

Comment réclamer une prise en charge ?

Avant de penser à un quelconque procès, il faudra d'abord essayer de faire une simple demande de participation car de toute manière il reste impossible d'attaquer quelqu'un sans envoyer une mise en demeure au préalable.

  1. Faire une simple demande orale de prise en charge en concession. Vous pourrez parfois être agréablement surpris et n'aurez pas besoin de vous battre.
  2. Envoi d'une lettre recommandée avec accusé de réception (très important, sans accusé votre courrier risque la poubelle, et vous n'aurez jamais la preuve de la réception de ce dernier lors d'un procès éventuel). Cette lettre devrait idéalement être rédigée par un avocat (de 50 à 200 euros selon le "prestige" de ce dernier) afin d'assoir votre crédibilité. Cependant, rien n'empêche que ce soit vous qui l'envoyiez, mais ça sera un peu moins "percutant". De plus, j'éviterais de conseiller l'emploi de lettres type que vous pouvez retrouver à droite et à gauche sur le net. Ces dernières finissent par être connues des services après vente, et ça fait un peu tâche ... En revanche, il est mieux de s'en inspirer pour éviter des oublis. Enfin, plus vous enverrez de mise en demeure, plus le juge vous verra d'un bon oeil. En effet, vouloir s'arranger à l'amiable en essayant d'éviter le tribunal est bien vu, car ils sont débordés !
  3. Le constructeur refuse toute participation alors qu'elle est légitime, et surtout selon ce que vous a dit l'avocat (car chaque cas est particulier ou presque, le barème est un paramètre parmi d'autres). Cependant, vous n'avez pas encore de preuve incontestable du vice caché, et c'est peut-être pour cela que la marque vous envoie sur les roses.
    Il vous faut alors mandater un expert indépendant qui apportera la preuve (ou pas ...) de l'existence du vice caché. Mais certaines fois cela coule de source car par exemple un turbo qui lâche à 50 000 km ne peut qu'être touché par un vice caché (sinon il tournerait encore car conçu pour un minimum de 200 000 km). Il vous faut cependant le rapport de l'expert. Une fois celui-ci en main, renvoyez un courrier en RAR en ajoutant le rapport d'expert. A partir de ce moment là, la marque comprendra que vous ne lâchez pas le morceau et que vous avez même été jusqu'à mettre des frais dans une expertise, prouvant ainsi que vous êtes près à aller loin. Il arrive alors souvent que la marque veuille enfin coopérer ...
    Ils vous envoient balader ? Vous pouvez alors saisir la justice (juridiction dépendant de la valeur du sinistre/panne), votre avocat sera là pour faire tout le boulot (prix variant encore une fois d'un avocat à l'autre mais vu la simplicité de l'affaire il ne devrait pas vous ruiner). Si tout se passe bien, vous aurez une partie (voire la totalité) des frais d'avocat qui vous seront remboursés selon l'article 700 (comme vous n'êtes pas responsable, la marque doit aussi payer vos frais de justice). Il faudra aussi certainement passer par la case expert judiciaire qui procèdera à une expertise qui servira de preuve du vice caché. Le véhicule sera alors peut-être consigné le temps que cela se passe ... Pas pratique mais cela pourra déboucher sur des dommages et intérêts pour vous )à la fin de la procédure.
  4. Le constructeur accepte : vous avez fait valoir vos droits sans passer par la justice, toujours mieux pour les finances et le stress. Cependant, si le constructeur refuse malgré qu'il est tort, ne pas hésiter à attaquer question de principe ! Surtout que ces derniers font d'énormes économies en réussissant à dissuader les particuliers de saisir la justice (on vous fait généralement croire que vous n'avez rien à espérer). Il est dans tous les cas positif de consulter un avocat.

Deux poids deux mesures ...

Dans le cas où votre litige concerne une avarie inférieure à 500 euros, il sera toujours préférable de s'arranger à l'amiable car une procédure est couteuse (et longue) même si vous finissez par être remboursé des frais suite à l'article 700. Dans ce cas, il vaut mieux fuir la concession et payer soi-même la facture dans un autre garage (qui mérite d'être payé pour la réparation). Hélas, l'auto ne peut pas toujours bouger, cela dépend du problème.

Pièges à éviter


  • Lorsqu'une panne considérée comme vice caché, l'idéal est de ne pas faire réparer avant le passage d'un expert. Ou alors, si vous êtes dans l'obligation de réparer (seule voiture du foyer qui sert à aller travailler et emmener les enfants) il vous faut impérativement garder les pièces incriminées, car sans elles plus de preuve !
  • Evitez de croire à la lettre ce que vous disent les constructeurs, car bien souvent ils diront qu'ils n'ont pas à participer puisque la garantie est terminée ... Ici on parle de garantie légale contre les vices cachés (1641 du code civil) et non pas de garantie contractuelle.
  • Entretenez à la lettre votre auto selon les préconisations du constructeur, car un entretien manqué pourra vous mettre en tort, même si cela concerne un élément qui n'a rien à voir avec la panne. Et vous n'avez aucune obligation d'effectuer l'entretien dans votre concession même si ils vous disent l'inverse. Bien entendu, il faut vérifier que les préconisations d'entretien indiquées par la marque sont effectuées par l'autre garage ...
  • Le concessionnaire vous propose une ristourne sur un modèle neuf. Envoyez le sur les roses ! Vous n'allez pas non plus enrichir la marque suite à votre problème, il ne manquerait plus que ça.

Méthode "brutale"

Je tiens cette technique d'un oncle, technique qui a fait ses preuves mais il faut en avoir dans le pantalon et le résultat peut être aléatoire. Si il y a refus de participation malgré une légitimité incontestable, vous stationnez votre véhicule devant la concession avec un pancarte expliquant l'injustice. Cela va faire fuir les clients potentiels, et il y a de fortes chances que le concessionnaire veuille se débarrasser vite de vous. Comment, et bien en payant !

Différence entre garantie constructeur et garantie légale ?

La garantie constructeur reste finalement un simple contrat entre vous et le constructeur, contrat qu'il faut généralement bien lire pour savoir ce qui peut être pris en charge ou non. La garantie légale contre les vices cachés (article 1641 du code civil) est quant à elle beaucoup plus "puissante", et s'applique pour tout le monde. Si un défaut de conception (bielle fragile, calculateur qui grille à 50 000 m ...) provoque une panne précoce la loi s'applique et vous devez être remboursé, plus ou moins selon le kilométrage. Donc d'un côté vous avez une garantie "privée" qui se résume à un contrat  (celle du constructeur) et de l'autre vous avez la loi qui protège les consommateurs (article 1641 du code civil).

Quelques témoignages de prise en charge

Voici quelques témoignages tirés automatiquement de vos avis postés sur les fiches essais du site.

Renault Megane E-Tech (2022)



EV60 Electrique 220 ch 20 000km, 2023, iconic super charge : Claquement des butées de suspension arrière sur route abimé ou dos d'âne, problème connu et pris en charge en garantie

Peugeot 207 (2006-2012)



1.4 HDi 68cv (DV4C) Manuelle 5 rapports - 220 000km - Année 2010 : - Electrovanne du turbo à 76 000km- Module de direction assistée électrique à 120 000km (problème connu à l'époque constituant un rappel constructeur pris en charge)- Pédale d'accélérateur à 157 000km- FAP à 158 000km- Pompe d'additif (cérine) à 172 000km- Courroie de distribution qui pète à 198 000km sans même avoir dépassé l'échéance. Changement du kit distrib, joint de culasse, culbuteurs, joint de cache culbu et arbre à cames

Kia Soul 2 (2014-2019)



EV Electrique 109 ch 134000 : Batterie hs à 105000 km et prise en charge garantie kia 10 mois pour changer les accumulateurs sous garantie en fin de garantie et 6 mois après moteur hs défaut constructeur sur motoreducteur

Citroen C5 Aircross (2018)



1.5 BlueHDI 130 ch Boîte auto, 50000kms, 2020 : Ramené 2 fois pour pompe de lave-glace H.S.!!!! J ai beaucoup de voitures tant perso que de fonction et je n ai JAMAIS rencontré cette panne. Le concessionnaire Citroën de Calvi a pris en charge la deuxième intervention. Quant à la première, j ai adressé une demande de remboursement (à Citroën France) ne serait-ce que partiel et ai été vertement reconduit

Renault Austral (2022)



1.2 E-Tech Hybride 200 ch Boîte automatique octobre 2023 full hybride : Blocage direction assistée à 105km/heure

Renault Espace 5 (2015)



1.6 dCi 160 ch 140 000kms, intens Renault Mont st Martin : Casse turbo non pris en charge par Renault Mont st Martin.Filtre à particules colmaté.

Citroen C5 Aircross (2018)



1.6 Puretech 180 ch Boite EAT8, 53000 Kms, 2019 , finition shine 1,6 l 180 cv : Moteur bruyant, cache culbuteurs avec fuite, non pris en charge par le constructeur ( le cache, pas le joint), ralenti haut en régime et réglable

Volkswagen UP (2011)



1.0 GTi 115 ch BVM6, 39710 Km, 2021 : Ensemble de transmission de piètre qualité :la boite de vitesse est dure depuis le km 0. Disque d'embrayage HS à 39 710 Km, pris en charge par VW mais litige en cours car diagnostic et butée d'embrayage à ma charge. Il semblerait que VW ne prenne pas au sérieux sa clientèle au vu de la fiabilité médiocre de la Up!. Le réseau de distribution n'est pas au niveau non plus et il faut montrer les dents pour faire valoir ses droits. Je ne peux recommander ce modèle et cette marque suite à mon expérience.

Dacia Sandero 2 (2012-2020)



0.9 TCE 90 ch Boite manuelle, 39700km, année 2018 : Deux ans après son achat, la voiture a commencé à faire des à coups en 1ère et surtout dans les embouteillages, et cela par intermittence. Le service DACIA a mis cela sur le compte du volant moteur et m'a proposé 50% de prise en charge sur son remplacement. En réalité le problème venait de la mauvaise qualité de l'embrayage, mais Dacia ne pouvait pas le reconnaitre car il s'agit d'une pièce d'usure. Résultat 2000¤ de travaux et 1000¤ de remboursement, ça fait très mal !!

Peugeot 308 (2013-2021)



1.6 BlueHDI 120 ch 180 000km de 2016 SW : achat en juin 2016 avec 77 000km en concession peugeotRAS pendant 2 ans 2020 changement du réservoir AdBlue et sa pompe injection2022 panne du turbo, changement total du turbo, electro vanne, capteurs etc ... 2 200¤décembre 2023 ... changement du FAP ... 1 400¤avril 2024 ENCORE panne du turbo 20 mois après le changement de celui ci voyant service et "défaut fait réparer votre véhicule". Peugeot fait tout pour trouver une cause et ne pas prendre en charge le changement de turbo ! je ne connais aucun véhicule ou un turbo doit être changé tous les 2 ANS.dommage car en dehors des nombreux frais que j'ai eu, c'est une superbe voiture !

Kia Carens (2013-2018)



1.7 CRDI 115 ch 2013, 5 places, ACTIVE pack NAVI, 155000 km : Gros problème rencontré à 155000 km, 10 ans, sur une voiture 1ère main entretenu dans le réseau. Je ne suis pas allé au bout des réparations. Embrayage HS + boite HS, silent bloc HS, on avait l'impression qu'il fallait une mi-vie à la voiture pour qu'elle reparte. Pas de prise en charge du garage, j'ai quitté la marque après 15 ans passé chez eux. La qualité diminue et les prix des véhicules augmentent au fil des année je pense. A réfléchir avant d'investir de nos jours.

Audi TT (2014)



1.8 TFSI 180 ch Roadster (cabriolet) Boîte auto, 90000km, 2017, jantes 18", finition S-line : Voyant moteur panne de la pompe à eau à 85000 km pris en charge par audi.

Renault Megane E-Tech (2022)



EV60 Electrique 220 ch 10000 km /2022 : Butées amortisseurs

Dacia Jogger (2021)



1.6 hybride E-tech 140 ch Moins de 2000kms, 2024, expression 7 places : Le mois dernier j'ai eu un problème avec le moteur électrique, voyant moteur et message d'alerte.Le voyant moteur (orange) n'a cessé de revenir et dacia n'a pas su trouver l'origine du problème.Perte de puissance, consommation anormale, forte odeur d'essence, j'ai amené ma jogger dans un garage renault qui n'a pas non plus trouvé l'origine du problème et s'est contenté de supprimer le voyant qui est réapparu le lendemain.Je suis retourné les voir et ils ont gardé ma jogger au moins deux semaines avant de me donner une réponse.Sur les deux moteurs électriques, l'un ne fonctionne pas, panne moteur électrique.Ma jogger a aussi été concernée par le rappel dacia pour une histoire de rondelle dans la boite de vitesse. Je tiens à préciser que le garage renault s'est efforcé de trouver rapidement une solution. Le garage a fait une demande de prise en charge totale des réparations qui a été acceptée mercredi de cette semaine mais voilà, ce matin le garage renault m'appelle et me signale que la réparation prendra du temps car ils ont une rupture de pièce au national.Pas de délai à donner. Je dois rendre la clio de prêt le 12 avril au plus tard sans quoi je devrais payer 35¤ par jour de location (franchise à 2500¤).Ma jogger est neuve !! Acheter neuve chez dacia (11kms) en février 2024. C'est une honte de vendre une voiture qui ne marche pas !!J'ai appelé le service client dacia qui a ouvert un dossier de réclamation.En attendant je fais quoi sans voiture et sans les moyens pour en louer une ?

BMW Serie 2 Active Tourer (2014-2022)



218i 136 ch moteur : casse de la roue dentée de vanos d'échappement à 115 000km. Proposition par le garage de remplacement moteur non pris en charge par BMW France.Sortie de garage pour voyant moteur allumé et ralenti instable 2 mois auparavant avec changement d'une électrovanne (sans précision). La casse intervient moins de 3000km plus tard.Recours juridique en cours

Citroen Ami (2020)



EV 6kW Electrique 8 ch 14000kms 2021 : Rappel pour une calibration.Rappel pour la fixation du siège.Problème avec des cellules que le garage n'a pas voulu prendre en charge malgré la garantie. J'ai contourné en passant directement par le service client citroen qui a accepté une prise en charge. Le garage a refusé même après l'accord de citroen de faire les réparations. Deux mois pour qu'au final mon ami soit réparée dans un autre garage citroen.Je ne sais pas ce qu'il y a au sein de citroen mais l'autre garage n'est pas à côté.

Land Rover Range Rover Evoque (2011-2018)



2.2 TD4 150 ch 270000 : joint volant moteur hs a 100.000 kms , pris en charge par land bien alors que garantie expiré depuis 1 mois , puis plus de probleme

Peugeot 208 (2012-2019)



1.2 Puretech 82 ch Urban soul 2014 : Boîte de vitesse qui craque, catalyseur hs à 80 000, consommation d’huile +++Problème connu chez Peugeot mais aucune prise en charge Voiture peu utilisée avec des frais ++

Renault Megane 4 (2015)



1.6 dCi 130 ch Boite Manuelle : D'origine Fermeture du coffre mal alignées => traces sur carrosserieUsure prématurée des pneus avant (intérieur) comme tout le mondePlusieurs géométries faites sans résultat probant20000km Biellettes barres stab - défaut connu du constructeurEntre 90000km et 100000km Support moteur boite - Triangle avant gauche sans aucune cause d'usure prématurée (pas d'accident - voiture toujours entretenue chez le constructeur)Fuite sur le carter de distribution pouvant entrainer casse moteur si non détectée. Réparation très onéreuse - prise en charge renault ridicule malgré défaut connu du constructeur et multiples témoignages sur internetA partir de 110000km bruits mécaniques et moteur non identifiés

Hyundai Tucson (2021)



1.6 CRDI 48V 136 ch boîte auto, 60000 km 07/2021, créative. : véhicule de démonstration de 7000km à 10 000km casse moteur + remplacement.22 000 km de nouveau problème moteur remplacement du bas moteur, immobilisation 6 mois pour délai d'accord de prise en charge par la garantie et faute de pièces. 10 000 km plupart, remplacement boîte de vitesse, puis ensuite défaut surchauffe moteur, remplacement d' un boîtier électronique, et 12000kmde nouveau alerte surchauffe moteur. Cela fait trois maintenant que le véhicule est au garage pour la réparation en attente des pièces.Au total, notre voiture a actuellement passé près de 10 mois en SAV, notamment pour indisponibilité des pièces. Cela est inacceptable de la part d'un constructeur qui se dit troisième constructeur mondiale et annonce une garantie de 5 ans kilométrage illimité. Du coup, vous pensez acheter une voiture fiable et être tranquille, mais c'est tout le contraire.Le pire, c'est que Hyundai n'a rien à faire de problèmes des clients et que les concessionnaires ne sont pas mieux pris en considération par ce constructeur.

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous du DS7 ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales