Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !
Fonctionnement d'une auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques



Dossiers-Conseils > Fonctionnement d'une auto > Fonctionnement des cylindres à la demande (cylinder on demand) 25/06/2012

Nouvelle technologie : les cylindres à la demande

Il y a quelques années, les conducteurs qui étaient en possession d'un véhicule doté d'un moteur à haute puissance, se savaient contraint d'en résulter d'une surconsommation de carburant. Mais de nos jours et grâce aux ingénieurs en mécanique, la technologie Cylinder On Demand limite considérablement ce désavantage d'autrefois en réduisant sa consommation de 30 %.

Qu'est-ce que le système Cylinder On Demand et quel est son fonctionnement ?

Ce système qui est un véritable privilège envers les moteurs classés sport et plus particulièrement sur les modèles en V8, est simplement la désactivation d'une partie des cylindres dès lors que le véhicule atteint une vitesse stable généralement sur voie express ou encore sur autoroute.

Son fonctionnement s'établit ainsi

Le système fonctionne en faveur d'actionneurs électromagnétiques qui déplacent les soupapes d'admission et d'échappement des cylindres, en les désactivant et en laissant deux cylindres opérationnels sur quatre. Cette action se produit également dans le sens inverse lorsque la pédale d'accélérateur est sous pression, d'où un basculement d'un mode à l'autre qui s'établit de façon instantanée en rapport d'une moyenne entre un et cinq centièmes de seconde. Ce système est assez proche de celui appelé VTEC (Variable valve Timing and lift Electronic Control), conçu par l'ingénieur Kenichi Nagahiro de la marque Honda, qui est un système de distribution variable pour les moteurs à explosion. Le détail de son usage présente un fonctionnement de deux soupapes même à bas régime, ce qui permet au moteur de recevoir un couple plus important et lorsque celui-ci atteint un régime moyen voire haut, ce système actionne l'application d'une nouvelle soupape d'admission, afin d'obtenir une puissance à quatre soupapes pour chacun des cylindres.

Les exemples de moteurs Cylinder On Demand

  • Sur l'Audi A1 1,4l TFSI qui détient une puissance de 185 ch, les essais ont été effectués sur une distance de 500 km en signifiant une moyenne de 8l/100 km et de 9l en ville, autant dire que c'est peu pour un petit bolide de ce genre.
  • Sur l'Audi S6, S7 et S8 dont la puissance du moteur est un V8, le système Cylinder On Demand déconnecte quatre cylindres à partir de la troisième vitesse dès que l'allure permet au moteur d'être efficace et le résultat des essais est de 16l/100 km et 17,5l en ville.
  • Sur la Chevrolet Camaro V8 dotée d'une puissance de 432 ch d'où une pointe de vitesse maximale allant jusqu'à 250 km/h, la consommation annonce un chiffre de 14l/100 km et de 15l en utilisation dans le trafic.

Ce qu'il faut savoir

Si cette technologie ressemble au système du Downizing, apparu à la fin des années 1990, et qui de nos jours est de plus en plus répandue sur les moteurs français comme Renault, Cylinder On Demand n'est pas non plus née d'hier. La marque Cadillac l'avait déjà proposé dans les années 1980 mais jusqu'ici l'option était réservée aux 6 et 8 cylindres, pour ensuite avoir été installé sur le moteur V8 turbo de l'Audi S8 ce qui rend le système en voie de démocratisation.

Tous les commentaires et réactions

Dernier commentaire posté

Par kheuchinho (Date : 2017-01-06 19:48:39)

j'aimes bien la page


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Derniers commentaires postés (ordre décroissant):


Par Co (Date : 2015-07-07 11:23:56)

Pour répondre à Alex:
De deux choses:
J’espère que vous avez bien "débranché" deux cylindres opposés. Sinon, dans l'ordre d'allumage, s'il y a deux explosions successives puis deux temps morts, pas étonnants que le moteur tourne comme une patate..
ET surtout, rebranché tout de suite vos bougies! Le fait de débrancher les bougies fera qu'il n'y aura pas d'étincelles donc pas d'explosion, mais vous n'agissez pas du tout sur l'admission d'air et surtout de carburant! Donc le moteur réalisera son admission air-carburant normalement, comprimera le tout. Puis, après une décompression sans explosion, donc sans temps moteur, dégueulera l'air et le carburant injecté précédemment.. Belle économie en perspective (et accessoirement, beau merdier sur la route avec l'essence glissante relâchée..)



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Alex (Date : 2012-11-30 19:24:10)

Révolutionnaire!!!mais je voudrai bien savoir comment les ingénieures ont compensé les problèmes de distribution et d'allumage sur ce moteur??car moi sur ma voiture lorsque je passe de 4 à 2 cylindres (en débranchant deux fils de bougies par exemple...)mon moteur tourne comme une patate!!merci si quelqu'un peut me renseigner...


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par momolemeca (2012-12-11 16:22:50) : voici l'équation : quand vous débranchez les deux bougies, vous ne faites rien au niveau soupapes et de toutes façons vous n'avez pas la possibilité d'y changer quelque chose. Au contraire leur systeme libère les soupapes et le cylindre n'est plus sous pressions , il n'est plus comme un boulet qu'on traine
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2013-12-28 01:21:44) : Sans vouloir aucunément défendre le système v-tec de Honda, je suis réellement dubitatif quant à l'efficacité réelle des "cylindres à la demande" pour réaliser des économies de consommation, surtout pour un moteur 4 cylindres: le moteur fonctionnant alors sur 2 cylindres seulement il ne faut pas perdre de vue qu'il entraîne quand même le poids mort d'un demi villebrequin, 2 pistons avec leurs bielles, distribution, etc, sans compter les frottements qui y restent liés, cela ne revient-il finalement pas à faire des économies (en carburant) de bouts de chandelles. Pour répondre objectivement il faudrait pouvoir comparer deux voitures absolument identiques et dans les mêmes conditions de circulation, l'une équipée du système et l'autre pas. Des essais ont été réalisés par les constructeurs je suppose, ou s'agirait-il plutôt d'un gadget de plus, sans compter la complication du système électro-mécanique pour désactiver injection, soupapes à laisser ouvertes, etc, le tout engendrant bien sûr de nouveaux risques de pannes... Tout compte fait rien ne vaut la coupure complète du moteur thermique lorsqu'il n'est pas sollicité (ou très peu lors d'un "glide par exemple") comme c'est le cas sur une hybride où on récupère vraiment de l'énergie cinétique sous forme d'énergie électrique stockée en batterie pour être utilisée sur un moteur électrique.
  • Par MacGUYvert TOP CONTRIBUTEUR / INGENIEUR (2014-01-18 08:06:03) : Comme les soupapes déactivées restent fermées ( injection et allumage coupés ) l 'air emprisonné dans le cylindre agît comme un "ressort" c.a.d. la force que l 'on va dépenser en "compression", sera immédiatement compensée par la force restituée en "dépression" . Le système est donc réputé proche du "neutre" en terme de consommation d énergie ..Il en aurait été différemment si l 'on s'était contenté de simplement couper l 'injection et l 'allumage en laissant les soupapes ouvertes !!!!
  • Par Sympatico (2015-12-02 01:50:59) : Merci Mac ,c'est limpide.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Mail* :

Commentaire sur cet article :



* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Fonctionnement d'une auto

 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)