Dernière modification 12/09/2022

Fonctionnement de l'hybride Nissan E-Power


Technologie indispensable pour avoir une chance de vendre un peu de volume, l'hybride permet une transition plus douce entre thermique et électrique. Plus douce car les constructeurs ne peuvent pas tous passer du coq à l'âne en une seule décennie, la machine industrielle ayant un inertie si grande qu'il est impossible de changer rapidement le type de produit qui y est fabriqué (mais aussi conçu, car cette phase est aussi très lourde).
Les marques y vont alors tous de leur propre idée pour continuer d'exploiter les bases thermiques qu'ils ont à disposition, avec toutefois un procédé qui a été opté par la majorité : électrifier l'embrayage ou le convertisseur de couple pour le mode électrique.


Nissan n'a toutefois pas vraiment opté pour cette idée et a voulu reprendre le concept des premières hybrides (si on omet la Prius), à savoir proposer une chaîne de traction électrique qui serait alimentée par un générateur thermique qui n'aurait pas de lien physique avec les roues. L'objectif ici est donc d'électrifier la boîte toute entière et y intégrer à l'intérieur tout sauf une boîte de vitesses ...


Comment ça marche ?




Voici en vrai ce que cela donne


Le moteur thermique est lié physiquement au générateur qui est incarné par un moteur électrique de petit calibre. Il sert aussi à démarrer le moteur comme une sorte de Stop And Start.
Quand le moteur thermique fonctionne il fait tourner le rotor qui génère alors un courant en direction de la batterie. La batterie alimente quant à elle le moteur électrique de traction qui s'occupe donc de mouvoir l'auto grâce à ses 190 ch et 330 Nm de couple. Il est toutefois étonnant que le moteur thermique soit calibré aussi gros, car même si il ne dispose que de 3 cylindres, cela reste un bloc qui offre 158 ch et 250 Nm de couple. Etait-il utile de proposer autant de puissance juste pour générer du courant ?
La batterie de 1.97 kWh brut et 2.1 kWh net est petite, il s'agit donc d'un hybride léger qui n'aura pas les inconvénients de l'hybride rechargeable.


Lors de la régénération c'est bien le moteur de traction qui sert de générateur, et non pas le petit moteur électrique connecté au bloc thermique.

Agrément

Au niveau du ressenti, et même si cette technologie n'a rien à voir, on peut parfois avoir l'impression d'utiliser une e-CVT. Les emballements moteur destinés à alimenter la batterie de traction rappellent ceux de l'e-CVT / HSD de Toyota, bien que ce soit ici un peu moins prononcé. Et comme la batterie est toute petite, le moteur doit pratiquement toujours être en marche quand on sollicite un minimum la mécanique.

 


Avis Hybride

(Tri par ordre de longueur de l'avis)


Avis Hybride

(Tri par ordre chronologique)

Fiches techniques voitures hybrides

Hybrides Audi
Hybrides BMW
Hybrides Citroen
Hybrides Cupra
Hybrides DS
Hybrides Ford
Hybrides Honda
Hybrides Hyundai
Hybrides Jaguar
Hybrides Jeep
Hybrides Kia
Hybrides Land Rover
Hybrides Lexus
Hybrides Mazda
Hybrides Mercedes
Hybrides MG
Hybrides Mini
Hybrides Mitsubishi
Hybrides Nissan
Hybrides Opel
Hybrides Peugeot
Hybrides Porsche
Hybrides Renault
Hybrides Seat
Hybrides Skoda
Hybrides Toyota
Hybrides Volkswagen
Hybrides Volvo

Fiches Nissan

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.






Sur le même sujet

Dernières fiches Nissan :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales