Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 10/12/2021

Quelle technologie hybride choisir pour sa voiture ?


Les enquêtes le montrent, les particuliers plébiscitent bien plus la voiture hybride par rapport à la voiture 100% électrique.
Ce type de propulsion, plus familier des conducteurs (car basé avant tout sur un moteur thermique), semble un peu plus les rassurer (à lire : pourquoi les automobilistes craignent tant l'électrique ?).
En effet, entre le fait que la mécanique soit similaire à ce qu'ils utilisent depuis toujours et qu'en plus il n'y a plus de crainte de la panne électrique (autonomie), ils semblent tous d'accord pour se lancer dans l'aventure. Et avec les offres qui se multiplient, les occasions font les larrons ! Et comme on dit, construisez un stade de foot, et vous verrez naturellement les joueurs venir d'eux-mêmes ...

Mais est-ce réellement le bon choix à faire ? L'hybride est-elle une solution viable pour remplacer votre voiture actuelle ? Tentons d'analyser la chose.

A lire aussi :

Il y a hybride et hybride ...


La première chose à préciser est qu'il serait un peu réducteur de mettre toutes les hybrides dans le même sac. Entre une micro hybridation 48V et un dispositif rechargeable de 20 kWh c'est le jour et la nuit !
Car pour répondre à la question de savoir si il faut opter pour de l'hybride, il faut d'abord commencer par distinguer les technologies MHEV, HEV et PHEV, la réponse ne sera en effet pas unilatérale ...

A lire : Les différents types et technologies d'hybridations

Micro-hybride 48V (= thermique ?) MHEV


On peut considérer les 48V comme des autos à 99% thermiques, et donc il est presque exagéré d'accoler le mot hybride à cette technologie (elle sert juste à perdre quelques g/km au cycle WLTP et donc réduire le malus). Impossible de rouler en 100% électrique, et de toute manière on ne perçoit pas du tout que l'on conduit une voiture dotée d'une quelconque hybridation.

L'achat n'est ici aucunement risqué (à part si le moindre moteur thermique est interdit à la vente dans un avenir proche, mais nous sommes a priori tranquilles jusqu'en 2030) et le surcoût imperceptible, et il faut voir le 48V comme un nouveau standard sur les moteurs thermiques. Une petite béquille électrique peu lourde et peu onéreuse qui n'induit aucun inconvénient.

Hybride léger MHEV : le moins pire ?


Ensuite viennent les petites hybrides de type HSD Toyota (Yaris, Prius, Corolla etc.) ou encore E-Tech non rechargeable. Beaucoup de technologies différentes existent ici. On a affaire ici à de petites batteries de 2 kWh environ. Ici on a de quoi réduire la consommation en milieu urbain principalement (parfait pour les bouchons, le thermique est coupé une bonne partie du temps), et pour le reste c'est cependant assez classique (un diesel consomme généralement la même chose qu'un hybride Toyota HSD) même. On a toutefois l'avantage de ne pas trop surconsommer quand la batterie est vide, contrairement à l'hybride rechargeable qui implique de grosses batteries.
Notez quand même que ce type de petite hybride verra vite sa batterie fatiguer, car sa petite taille multiplie le nombre de cycles de recharges. A partir de 5 ans il ne devrait plus rester grand chose, pénalisant pour les économies de carburant et le revente. Sur du 48V c'est la même chose, mais comme ça reste très anecdotique en terme d'influence sur la voiture, le fait que la batterie soit rincée ne changera pas grand chose dans les faits (puissance et consommation qui ne varieront pas vraiment).


Ces dispositifs ont une utilité réelle en milieu urbain intense, beaucoup moins sur route plus dégagée où le 100% thermique (en diesel) se révèle généralement plus économe pour votre portefeuille et pour la planète. Si vous êtes un Toulousain habitant en hyper centre c'est assez viable, si vous êtes un provincial qui ne roule qu'à des vitesses supérieures à 50 km/h pas vraiment ...

Hybride à "prolongateur" : en voie de disparition

Il s'agit ici d'une voiture électrique à laquelle on a greffé un petit groupe électrogène à énergie fossile : petit moteur qui actionne une dynamo. On peut penser à l'i3 ou encore une Opel Ampera. Il faut voir ce type d'auto comme étant une voiture électrique avant tout, et pas vraiment une hybride (d'ailleurs, les i3 se vendent beaucoup sans ce prolongateur).
Elles sont si rares qu'on peut semble-t-i les oublier ...


Hybride "lourd" PHEV rechargeable : miroir aux alouettes !


Viennent enfin les hybrides rechargeables qui sont généralement d'un tout autre calibre, avec un surpoids qui peut aller de 200 à 600 kg ! Surpoids qui nuit beaucoup au dynamisme et qui demande plus d'énergie pour se mouvoir (et donc des consommations en mode thermique très élevées). Car le paradoxe de l'hybride, pourtant censé être une voiture propre (il faut quand même être limité pour ne pas le déceler), est qu'on a besoin de plus d'énergie pour mouvoir le véhicules (lié à la masse inertielle majorée, ce qui induit aussi plus d'usure de pneus et de plaquettes malgré la régénération).

On peut ici effectuer entre 20 et 90 km en tout électrique si bien entendu vous avez pu recharger ... Car il faut bien comprendre qu'on est ensuite presque en permanence en train d'essayer de se recharger, avec une réserve qui est généralement autour des 25 km, on arrivera donc très rapidement au bout de la batterie. Et on peut donc parler d'ironie puisque vous serez plus souvent à essayer de vous recharger en hybride qu'avec une voiture électrique, dont la réserve permet de rouler des centaines de kilomètres avant d'avoir besoin de se brancher. Vous deviendrez donc un obsédé des prises électriques en optant pour l'hybride rechargeable.

La prise ne quittera jamais votre esprit car la surconsommation induite par le roulage batterie vide fera mal à votre portefeuille.

Sachez que je n'énumère ici qu'un embryon des inconvénients de l'hybride rechargeable, et JE VOUS INVITE A LIRE LA SUITE ICI.


Le surcoût est ici très important, tout comme le surpoids (induisant une perte de coffre) et le risque financier en cas de panne lourde après la garantie. J'ai quelques exemples de personnes qui se mordent les doigts d'avoir acquis une hybride il y a quelques années, le prix des pièces détachées pour réparer étant complètement hors sol (non viable économiquement parlant, avec des factures de plus de 10 000 euros). Et pour bon nombre de propriétaires la batterie n'a plus grand chose dans le ventre après des années d'utilisation, ils ont alors une auto inutilement lourde qui est devenue forcément très vorace.


Pour la majorité des modèles, la perte de volume de coffre est assez conséquente. Un Captur E-tech passe de 422 à 265 litres et un X5 de 650 à 500 litres par exemple

L'avantage est quand même ici d'avoir une auto qui peut circuler tous les jours en 100% électrique pour aller au travail, et quand il faut partir en vacances très loin cela se fait très sereinement (ce qui peut déjà se faire en électrique, et je sais que certains en doutent encore malgré tout ... Les bornes sont aujourd'hui très nombreuses et les choses ont évolué plus vite que vous ne l'imaginez). Mais la petite batterie ne peut hélas garder ses capacités un grand nombre d'années puisque très sollicitée, avec donc des cycles recharges / décharges enchaînés plus vite. Encore une fois, il ne s'agit ici que d'un extrait de l'analyse de cette technologie et je vous invite à creuser en lisant cet article.

Pour une Sportive ?


En ce qui concerne les voitures sportives, il est plus que conseillé d'éviter toute hybridation au delà de 48V. Et si ça peut passer pour une lourde Panamera destinée avant tout à du grand tourisme, sur les autres formats plus légers j'aurais tendance à fuir cette technologie (soit du 100% thermique ou 48V, soit du 100% électrique).
Bien entendu, si cela permet d'éviter 30 000 euros de malus il est alors raisonnable de se laisser tenter ... Car entre une hybride ou pas de sportive du tout le choix s'impose de lui-même.


Un pari d'avenir périlleux ?

Obsolescence ?

Si la technologie hybride est actuellement plébiscitée, rien ne garantit que ce soit le cas ne serait-ce que dans 5 ans, pile au moment où vous voudrez revendre votre auto. Si vous ne trouvez aucun acheteur, la perte sèche sera colossale pour vous. Ne parlons même pas du cas où votre batterie est rincée, faisant perdre toute attractivité à votre voiture (ce qui devrait être le cas au bout de cette échéance).
La transition vers l'électrique semble trop rapide pour que l'hybride ait une attractivité suffisante (en tout cas cette attractivité ne devrait pas durer très longtemps même si l'avenir est très difficile à anticiper).

Attention toutefois, les troubles économies à venir peuvent potentiellement tout ralentir, et il se peut qu'il y ait un retard à l'allumage de 5 à 10 ans (oui, celle qui s'annonce est costaude !).

Fiabilité ?


Concernant la fiabilité, les constructeurs nous ont prouvé à maintes reprises qu'on ne pouvait pas compter sur eux ... Elle est finie l'époque des produits faits avec "amour" et dont l'envie était de proposer des choses durables à leurs clients (comme pour les récompenser d'avoir choisi leur marque). La complexité croissante des produits proposés n'aidant pas non plus, tout comme l'excès de concurrence (bien que ce soit généralement positif pour le client) ...
Maintenant c'est le profit qui compte avant tout, sans vouloir tomber dans des clichés caricaturaux (c'est hélas bien une réalité).
De ce fait, les cahiers des charges sont "tendus" au maximum pour obtenir avant tout des coûts bas : au niveau conception mais aussi réalisation.


Le résultat est qu'on a des produits qui tiennent bien 5 ans (et encore), le temps de passer les garanties contractuelles et légales. Après ça devient très aléatoire ...
Sachant donc qu'avec le seul moteur thermique (pourtant maîtrisé depuis près de 100 ans) les soucis sont généralement nombreux, avec un dispositif hybride en plus je ne vous en parle même pas ... L'expérience est trop réduite pour que les constructeurs proposent des hybrides pérennes dans le temps (mis à part Toyota évidemment).


Pour favoriser la fiabilité, je conseille les versions hybrides différenciées (à savoir moteur électrique sur un essieu différent de celui du thermique) ou l'hybridation à prolongateur (voiture électrique dotée d'un générateur électrique mobile fonctionnant à l'essence).
Pour la première technologie on peut citer le BMW Série 2 Active Tourer hybride et pour la deuxième la BMW i3.

Viabilité anéantie par l'électrique ?


La technologie hybride a le popotin entre deux chaises, elle peut à la fois être une thermique et une électrique. Mais elle ne fait ni l'un ni l'autre de manière optimale. Et si ceux qui voient le verre à moitié plein diront que ça cumule l'avantage des deux, j'aurais tendance à voir le verre à moitié vide (revoilà mon pessimisme revenir !), à savoir que ça cumule aussi les inconvénients des deux.
Cliquez ici pour creuser le sujet : électrique ou hybride ? Quel choix pour aujourd'hui et demain ?

Conclusion

Si l'hybride est très séduisant à l'heure actuelle, il faut me semble-t-il se projeter au moins à 5 ans. Et il est très probable qu'une hybride achetée à prix d'or en 2020 paraisse assez obsolète dans un monde où les électriques auront un prix nettement inférieur, avec de surcroît des autonomies très généreuses et des bornes partout. Mais encore une fois il y a hybride et hybride ...

Micro Hybride 48V MHEV


Cela revient à acheter une thermique, la problématique revient donc à savoir si les thermiques garderont une cote correcte dans les années à venir, et si elles se revendront bien. Cela dépendra directement du succès des électriques, et donc aussi du déploiement de bornes (qui solutionne tous les soucis de l'électrique).
Mais pour ma part j'éviterais quand même ce type d'achat car la décote sera probablement très importante. Et donc si je devais acheter neuf ce serait électrique tandis que pour une thermique je me limiterais à de l'occasion (moins de décote à craindre et de bonnes affaires à faire).

Hybride Léger HEV


Les hybrides légers qui se limitent à 2/4 kWh de batterie me semblent être viables à partir du moment où le surcoût est modéré. De plus, on évite une grande partie des inconvénients : surpoids colossal nuisant au dynamisme et consommations, et capacités de coffre conservées.Reste quand même que d'ici 5 ans l'attractivité de ce genre de modèle sera devenue nulle (quand il y aura des bornes de recharge partout et que n'avoir 150 km d'autonomie ne sera plus un problème).

Hybride rechargeable PHEV


Ce sont les plus désirables et attractifs en ce moment ... Et c'est les versions sur lesquelles les marques mettent le paquet. Si elles permettent quasiment d'avoir une auto qui peut fonctionner en 100% électrique la semaine (si rechargée le soir), le risque à moyen terme lors de la revente est plus important. En effet, nous partons ici de plus haut en terme de tarif, une hybride rechargeable étant à la base très coûteuse. Une hybride légère, bien plus raisonnable, induira donc une perte moins importante si l'attractivité des hybrides dans leur ensemble est pénalisée. Car il ne faut pas négliger que cette technologie peut potentiellement vite finir au placard. Ne vous laissez donc pas trop berner par le discours du vendeur ...

Hybride à prolongateur

Assez rare sur le marché, l'hybridation à prolongateur se révèle être la voiture hybride la plus proche techniquement de la voiture électrique. Et en gros, elle devient une voiture 100% électrique si on arrête de faire le plein. L'agrément est celui d'une voiture électrique et il semble que ça soit la technologie qui va le mieux vieillir d'un point de vue obsolescence. Niveau fiabilité c'est aussi plus favorable que les autres technologies. Mais encore une fois, les modèles proposés sont très rares ...


Avis Hybride

(Tri par ordre de longueur de l'avis)


Avis Hybride

(Tri par ordre chronologique)

Fiches techniques voitures hybrides

Hybrides Alfa Romeo
Hybrides Audi
Hybrides BMW
Hybrides Citroen
Hybrides Cupra
Hybrides Dacia
Hybrides DS
Hybrides Fiat
Hybrides Ford
Hybrides Honda
Hybrides Hyundai
Hybrides Jaguar
Hybrides Jeep
Hybrides Kia
Hybrides Land Rover
Hybrides Lexus
Hybrides Mazda
Hybrides Mercedes
Hybrides MG
Hybrides Mini
Hybrides Mitsubishi
Hybrides Nissan
Hybrides Opel
Hybrides Peugeot
Hybrides Porsche
Hybrides Renault
Hybrides Seat
Hybrides Skoda
Hybrides Toyota
Hybrides Volkswagen
Hybrides Volvo

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Etes-vous pour un bridage des voitures à 130 km/h

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales