Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 04/09/2019

Les plus petits moteurs du marché automobile

Cet article se concentre sur les moteurs downsizés et en particulier les plus petits disponibles (rapport cylindrée/puissance) sur le marché. Notez qu'avec la prise en compte possible des particules fines et Nox dans les restrictions, tout comme l'instauration du cycle WLTP, les moteurs ont un peu arrêté de rétrécir ... En effet, l'intérêt du downsizing était décuplé avec le cycle NEDC couplé à des malus uniquement corrélés avec les rejets de CO2. Des marques comme Mazda, qui ont fait la pari de rester sur des cylindrées plus grosses, ont en quelque sorte presque gagné leur pari !
Toutefois, le thermique arrivant sur la fin, et les limites de rendement étant atteintes, le cubage des moteurs devraient commencer à stagner (même mieux, ils devraient potentiellement regrossir un peu).

A lire aussi : pourquoi les petits moteurs peuvent consommer beaucoup.


Les moteurs essence

Voici les principaux moteurs essence qui ont marqué l'évolution de la technologie. Toujours plus petits mais aussi toujours plus puissants !
La tendance va vers la réduction de la cylindrée comme vous devez déjà le savoir. Cependant pour les essence cela est encore plus prononcé que sur le diesel puisque vous pouvez constater par vous-même que l'on trouve désormais facilement des moteurs essence de 1 à 1.2 litres alors que pour le diesel on se situe encore plutôt vers les 1.4 à 1.6 litres de cylindrée sauf pour le 1.2 TDI qui tire son épingle du jeu mais qui n'est pas franchement génial en terme d'agrément (il a été abandonné).

Rendements records ?

Non pas vraiment ... Il faut savoir que le rendement des moteurs pourrait être bien plus important si la fiabilité n'entrait pas en jeu. Ici, les marques doivent proposer des blocs qui tiendront plusieurs centaines de milliers de kilomètres. Dans le cas contraire, on aurait déjà à faire à des 0.5 litres de 200 ch sans aucun souci. La suralimentation (gavage du moteur en comburant et carburant pour avoir plus de puissance) peut aller très loin comme vous pourrez le constater sur Youtube : certains poussent leur moteur à plus de 1000 chevaux avec des 6 cylindres !

1.0 Ecoboost (Ford)



Soit 125 ch/litre dans le commerce et 200 ch/litres obtenus par les ingénieurs sur piste d'essai.

Sans doute l'un des exemples les plus impressionnants de downsizing puisque comme vous pouvez le constater ce moteur bat des records de miniaturisation avec seulement 999 cm3 et 3 cylindres seulement ! Malgré tout et contre toute attente ce moteur est une belle surprise au niveau des prestations. En effet, tout en étant convaincant pour entrainer une lourde Focus il se permet en plus de bénéficier d'un très bon agrément en étant  coupleux et souple. Une des meilleures réussites du downsizing de nos jours. Il est proposé en 100 et 125 ch avec un couple de 170 nm pour ces deux versions, assez inhabituel.

2.3 350 ch (Ford)

Il sera aussi disponible sur la Mustang.


152 ch/litres

1.0 TFSI 115 ch (Groupe Vag)


115 ch/litre

Sorti après le 1.2 TFSI abordé plus loin, ce 1.0 TFSI est un moteur qui n'a que 3 cylindres. Il se rapproche donc beaucoup d'un 1.0 Ecoboost de Ford avec toutefois un rendement légèrement inférieur. Ses 998 cm3 arrivent quand même à sortir 115 ch, pas mal pour un moteur de grande série destiné à être fiable (car il serait facile de lui faire "cracher" 200 ch voire plus avec un peu de nitro et un turbo démesuré, entre autres ...).

1.0 T-GDI 120 ch (Groupe Hyundai / Kia)


120 ch/litre

Etant l'un des plus grands groupes automobile du monde, il était normal qu'il possède un moteur au rendement pointu. Voici donc le 3 cylindres de 1.0 qui développe 120 ch.

1.2 TCE 130 ch (Renault)


108 ch/litre

Disposant de quatre cylindres et d'une taille digne des plus petits moteurs essence, il faut avouer que ce moteur n'est pas le plus sobre des bloc essences downsizés ... Il s'est aussi illustré par de gros soucis de fiabilité.

1.3 TCE 160 ch (Renault / Mercedes)


123 ch/litre

Conçu pour faire oublier le 1.2 TCE qui nuit gravement à la réputation de Renault, ce moteur est partagé avec Mercedes où il est poussé jusqu'à 163 ch.

0.9 TCE 90 ch (Renault / Dacia)


100 ch/litre

Pas très longtemps après l'apparition du 1.2 TCE, Renault a donné vie à un 3 cylindres de 899 cm3 développant 90 chevaux. Il devient le principal concurrent du 1.2 VTi qui est certes moins efficient mais dans la même "zone" de puissance.

1.2 Puretech 130 ch (PSA)


108 ch/litre

Le groupe PSA n'a pas encore "réussi" a passer en dessous des 1200 cm3 au niveau du downsizing. Cependant la réduction de la cylindrée n'est pas la solution miracle à tout et d'autres moyens permettent de réduire la consommation et les performances sans avoir forcément besoin de s'obstiner à réduire la taille des chambres de combustion. Ce 1.2 THP (appelé Puretech par la suite) s'avère plutôt bien costaud avec ses 130 chevaux (une version moins puissante de 110 chevaux existe aussi).

1.6 THP 270 ch


169 ch/litre

Avec la version la plus puissante du 1.6 THP, PSA arrive à un rendement des plus respectable. Ce sont les 308 GTi et RCZ R qui en profitent par exemple. Hyundai propose une puissance équivalente mais avec un 2.0 litres.

1.0 VTEC 130 ch


108 ch/litre

Honda propose aussi des rendements de haut niveau avec son petit 1.0 Vtec.

0.9 TwinAir 105 ch (Fiat)


120 ch/litre

Il vaut largement le 1.0 EcoBoost en terme de record puisqu'avec seulement 875 cm3 et 2 cylindres (!) il dépasse ici les 100 ch (105 exactement). Il était connu jusqu'ici plutôt en 85 ch, ce qui était déjà pas mal ! En revanche du côté du couple il ne faut pas demander de miracle, il faudra composer avec 145 nm ce qui est dans la normalité pour un moteur essence classique mais plutôt remarquable pour 2 cylindres ! Retrouvez les avis de la Fiat 500 TwinAir.

0.8 52 ch


65 ch/litre

La Chevrolet Matiz fut l'une des voitures les moins chères que la France ait connu avec les Dacia. Elle a donc bénéficié d'un moteur à sa "faible hauteur", soit un 0.8 de 52 ch ! Parfait pour la ville, cata sur autoroute !

2.0 Mercedes/AMG


  212 ch/litre

Certes, vous allez me dire qu'il s'agit d'un deux litres, un peu gros pour parler de downsizing ! Et bien non parce que ce petit deux litres est poussé à 425 chevaux sur la Classe A VI AMG S ... Les puristes auront remarqué que l'image illustre plutôt une 35 AMG, mais la seule différence se situe au niveau du nombre d'échappements (2X2 au lieu de 2X1).

Les moteurs diesels


1.2 TDI 75 ch (VW)


62 ch/litre

Le 1.2 TDI a été depuis abandonné.

1.6 dCi / 1.5 dCi (Renault)


100 ch/litre (1.6 dCi 160 ch)
76 ch/litre (1.5 dCi en 115 ch)

Chez Renault le petit diesel downsizé est le 1.6 dCi. Ce n'est pas n'importe quel moteur puisqu'il a été le premier diesel au monde de 1600 cm3 à atteindre la puissance de 130 ch (160 ch depuis). C'est donc celui qui a l'un des meilleurs rendement car en effet les 1.6 TDI à ce moment là ne dépassaient pas les 105 ch.
Le 1.5 dCi existe lui depuis plus longtemps en faisant les beaux jours des compactes et citadines de la marque. Il vient maintenant s'inviter dans de plus grosses berlines et monospaces depuis qu'il a atteint la puissance de 110/115 ch. Il va même jusqu'à s'inviter dans la Mercedes Classe A de troisième génération (pas le minispace des deux premières).

1.4 HDI / TDCI 90 ch (PSA / FORD)


64 ch/litre

Ce 1400 cm3 du groupe PSA se trouve moins diffusé que le fameux 1.6 HDI (un peu comme le 1.6 TDI face au 1.2 TDI) mais c'est désormais le plus petit diesel des marques Citroën et Peugeot. Sachez que ce 1.4 HDI est aussi appelé 1.4 TDCI chez Ford qui l'utilise en raison d'un partenariat poussé avec PSA. Ce moteur 1.4 HDI existe donc en 68 / 70 ch et 90 ch sachant que la deuxième déclinaison de 90 ch est bien plus rare qu'un 1.6 TDI 90 ch. Retrouvez plus d'infos sur les 1.4 HDI ainsi que les avis sur C3 1.4 HDI 70 ch ou en core les avis de la Fiesta 1.4 TDCI 68 ch.

1.5 BlueHDI 130 ch


64 ch/litre

Censée être la toute dernière évolution du 1.6 HDI, qui a donc perdu ici 0.1 litre, le 1.5 BlueHDI propose quand même un bon rendement !

0.8 CDI 45 ch


56 ch/litre

Sans doute le plus petit moteur diesel du marché. Son rendement est assez classique mais sa taille reste toutefois minuscule ! Il s'agit malgré tout d'un 3 cylindres.

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous de l'évolution de la Golf ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales