Bmw Serie 3 330e hybride 292 ch 2021
0
19/20

Tous les autres avis ICI

Avis Bmw Serie 3 330e hybride 292 ch 330e Touring xDrive, modèle 2021 - lounge, jantes 17"

19/20


Posté le : 2022-06-05 14:41:55
Utilisation du véhicule : 1/3 ville - 2/3 route

Qualités : Dynamisme et plaisir de conduire, comportement
Autonomie suffisante en tout électrique
Consommation
3 voitures en une selon les modes de conduite
Finition et présentation
Infotainment de qualité

Défauts : Volume de coffre réduit mais utilisable
Réservoir un peu petit (40l)
Prix peut-être légèrement surestimé malgré les qualités réelles du véhicule.

Consommation moyenne : 5.8 l/100km + 6.8 kWh/100km

Problèmes rencontrés : Néant

Note : 19/20

Prix assurance : 900 euros/an (Assureur : MAIF) (type de contrat : Tout risques + options) (Bonus/Malus : 50%)

Je me suis offert l'an dernier une BMW 330e Touring xDrive.
J’ai roulé longtemps en Octavia 3 Combi, j’étais très content de ce véhicule.

J’en ai eu deux, une 1.8 TSI de 180ch de 2014 et depuis 2019, une 2.0 TSI 4x4 de 190ch. J’apprécie le format assez compact et le volume intérieur, notamment les 600l et plus de coffre, le dynamisme, le confort et la très bonne finition. Et j’ai toujours aimé la ligne des breaks, que je trouve généralement plus réussie que celle des berlines dont ils dérivent.

Avant l’achat de ma seconde Octavia, je m’étais un peu penché sur le cas de la Passat gte, hybride rechargeable, mais n’avais pas franchi le pas, craignant de perdre en performances; j’avais la crainte de me retrouver après quelques centaines de kilomètres avec un véhicule lourd et manquant de pêche.

Du coup, lorsque les nouvelles Octavia sont sorties en hybrides et RS hybrides, je me suis intéressé aux retours d’expérience, majoritairement en contradiction avec la plupart des articles de la presse spécialisée, se plaignant de consommations excessives dès que la batterie est déchargée. En ce qui me concerne, si je pouvais garder des performances équivalentes sans augmenter la consommation sur long trajet, d’une part, et profiter du plaisir (et du cout) de rouler en électrique au quotidien d’autre part, j’étais plutôt convaincu. Ca semblait être le cas.

Restait qu’entretemps j’avais gouté à la transmission intégrale, littéralement collée à la route, et sans risque de patinage du train avant. Je ne voulais pas revenir à une traction.
Pas d’intégrale hybride chez Skoda.
Il n’y avait pas beaucoup de véhicules rentrant dans les critères et la 330e s’est vite imposée.
Commande effectuée le 27 avril 2021.

J’allais donc me retrouver avec un « premium » allemand. J’ai horreur de ce terme qui voudrait laisser entendre, par son étymologie même, que le produit est l’apanage d’une sorte d’élite, et qu’on met les gens dans des cases en fonction de leur voiture. Absurde.
L’équipement de base (en lounge) inclue tout le nécessaire et quasiment tout est disponible en option, avec un peu d’abus parfois. Exemple: les phares de serie sont full LED, mais BMW s’est donné un mal de chien pour que les feux de jours et les clignotants ressemblent à de simples ampoules (alors que ce sont des LED). Manifestement afin de privilégier les phares en option (LEDs adaptatifs ou Laser)… Bref je n’entrerai pas dans le choix des options; à chacun de faire le sien en fonction de ses envies et de son budget.
C’est clairement une voiture chère. Elle est dans l'ensemble mieux construite (les Skoda sont déjà très satisfaisantes sur ce point) et mieux présentée, plus performante, son info-divertissement est largement au-dessus de celui de VAG, et son comportement est plus raffiné.
Est-ce que ça vaut les 15000¤ de plus que pour une Octavia Combi RS PHEV (réduits à 8000¤ si on tient compte de la décote moindre à 3 ou 4 ans)? Je dirais là encore, à chacun de voir en fonction de ses envies et de ses moyens.
Personnellement je prends beaucoup de plaisir à son volant.
Je voudrais maintenant partager mon expérience sur l’aspect hybride rechargeable; on entend, à mon avis beaucoup de bêtises sur le sujet.

On peut admettre que l'hybride rechargeable est une technologie de transition vers l'électrique. Loin de dégouter de l'électrique, l'hybride rechargeable, dont l'autonomie en pur électrique est généralement suffisante pour les trajets quotidiens, permet de s'habituer et d'apprécier la conduite en électrique. Certes, les puissances en pur électrique ne sont pas celles d'une Tesla, mais plutôt similaires à celle d'une Zoé, ce qui permet déjà un usage sur tous types de parcours, y compris sur autoroute (si besoin). Un avantage certain, est ici que même lorsqu'il est seul à fonctionner, le moteur électrique bénéficie de la boite de vitesse, de sorte que le couple ne s'effondre pas avec la vitesse (la boite monte d’un rapport), et sa valeur maximale reste ainsi disponible en permanence. Au final, je considère que l'hybride rechargeable sera probablement pour moi une transition douce vers le tout électrique.

On peut ensuite, c'est en partie mon cas, faire aussi le choix d'une hybride rechargeable pour continuer à bénéficier d'un véhicule thermique performant, sans être affublé d'un malus délirant. Il n'est pas rare de voir des hybrides rechargeables de 300ch. On voit beaucoup de critiques relatives au poids des PHEV. Certes une 330e est significativement plus lourde qu'une 330i, mais finalement pas beaucoup plus (55kg environ) qu'une 330d. Dans les faits, le moteur électrique supporte le moteur thermique dans toutes les phases d'accélération et de reprise, ce qui donne des performances et un agrément de conduite très honorables. Les journalistes parlent de consommation ou de performances batterie vide". En réalité, la batterie n'est jamais vide, même lorsque l'autonomie électrique est à « 0 », il reste une réserve de charge suffisante pour soutenir le thermique. D'autre part, la régénération fonctionne très bien et on regagne de l'autonomie électrique dès la première pente ou décélération. A part à être à l'attaque en permanence sur un circuit, je ne vois pas comment on peut "vider la batterie". Enfin, grâce à l'implantation basse des batteries la tenue de route reste excellente.

On peut aussi faire le choix de l'hybride rechargeable par souci d'économie. Il faut bien estimer son profil d'utilisation, mais, un utilisateur qui, comme moi, travaille à moins de 30 km de son domicile, et fait de longues distances assez régulièrement, peut s'y retrouver. Globalement, sur 10 mois et 16000 km, j'ai une conso de 5,8l+6,8kWh/100km. Soit, au prix actuel du carburant, 0,12¤/km pour ma 330e, à comparer aux 0,14¤/km pour une 330d Touring xDrive et aux 0,16¤/km pour une 330i Touring xDrive. (sur la base des consommations moyennes relevées sur Spritmonitor pour les 330d et i). Comparée à une thermique équivalente, la 330e est donc rentable dès le premier kilomètre, comparée au diesel, et à partir d'environ 45000km par rapport à l'essence.
Bien entendu, une pure électrique est bien plus rentable sur le long terme. Une i4 eDrive40 sera rentable dès 30000km comparée aux 330i/e (et même dès 10000km vs 330d).

On peut finalement rouler en hybride rechargeable parce qu’on a la fibre écologique. On entend et lit beaucoup de critiques sur les PHEV et le fait qu'elles seraient pires que des pures thermiques quand elles sont mal utilisées. Evidemment, je ne peux parler que pour mon cas personnel. J'ai fait quelques recherches pour estimer l'empreinte carbone de divers véhicules. Combien de joules pour fabriquer un moteur, le reste de la voiture, une batterie, etc... Quel est l'équivalent carbone pour la fabrication et l'utilisation de chaque véhicule en fonction du pays, etc... Avec l'hypothèse de véhicules fabriqués en Allemagne, dont la batterie est fabriquée en Chine et qui sont utilisés en France, j'obtiens pour mon mix de parcours:
Fabrication du véhicule et de sa batterie:
330d Touring xDrive: 10,7 tCO2
330e Touring xDrive: 13,3 tCO2
i4 eDrive40: 30,6 tCO2
Production&Transport du carburant consommé (gazole, essence et électricité):
330d Touring xDrive: 37 gCO2/km
330e Touring xDrive: 38 gCO2/km
i4 eDrive40: 16 gCO2/km
Consommation du carburant:
330d Touring xDrive: 192 gCO2/km
330e Touring xDrive: 137 gCO2/km
i4 eDrive40: 0
Ce qui nous donne un bilan carbone favorable pour la 330e vis à vis de la 330d à partir de 45000km.
En fin de vie (200kkm+), l'hybride aura un bilan carbone global inférieur de 15% par rapport au diesel. Sans compter le fait de ne pas émettre d'Oxydes d'azote dans les zones densément habitées.
Par contre, en ce qui concerne l'électrique, il faut beaucoup plus de temps pour compenser la dette carbone engendrée par la fabrication de sa grosse batterie (84kWh vs 12,3kWh pour la PHEV). Il faut ainsi plus de 90000km pour que son empreinte carbone soit enfin inférieure à celle du diesel, et 110000km pour faire mieux que l'hybride rechargeable. Evidemment, plus on roule plus l'électrique est intéressante, de sorte qu'en fin de vie, son bilan carbone est 40% inférieur à celui du diesel.
Cela est valide en France ou l'électricité est très décarbonée.
En Chine l'i4 n'aurait un impact bénéfique qu'au-delà de 200000km, et de quasiment 300000km en Pologne, ces pays devant poursuivre leurs efforts pour améliorer leur mix de production électrique.

Bref, le sujet est compliqué et demande réflexion dans plusieurs de ses aspects. Il est propice aussi aux raccourcis et inexactitudes. Les hybrides rechargeables ne sont pas conçus pour détourner les taxes et le cycle d’homologation. Ils ont leur pertinence au même titre que l’électrique ou le thermique, selon l’usage que l’on a de son véhicule.
En ce qui me concerne, le seul point négatif est surtout la perte de volume de coffre liée au positionnement des batteries Sur tous les autres aspects, le bilan est positif.
Et si on a vraiment besoin de charger, on prend la voiture de Madame qui a conservé l’Octavia 😉.

Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Jejeme69 - (2022-06-23 09:21:52) : Mille mercis pour cet avis plus que complet. Je suis en train de me demander par quoi je pourrais remplacer mon Seat Ateca quiroule à l'E85 et je me penche vers une hybrid. La série 3 fait partie de mes choix, reste à voir le budget que cela demande également... Je partirai plus sur une 320e mais je suppose que votre argumentaire s'applique également à la 320e, à suivre !

(Votre post sera visible sous le commentaire. Rafraichir la page si vous ne le voyez pas)

Autres avis Serie 3 330e hybride 292 ch Hybride : les plus complets

(Tri par ordre de longueur de l'avis)




Vous possédez ou avez possédé une BMW Serie 3


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :





NEWS BMW


Infos Bmw

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)