Les sagas de l'auto > Saga Audi A4 29/06/2018

Historique de l'Audi A4

Tout commença après l'Audi 80

Au milieu des années 90, Audi décida de modifier l'appellation de ses autos. L'Audi 80 (juste après la génération B4) devient alors l'Audi A4 (A pour Audi et 4 pour le modèle) ce qui se rapproche alors un peu plus de la logique des BMW et Mercedes.




Voici l'Audi 80 B4 qui n'est en fait qu'une B3 restylée. Cette dernière dispose déjà d'un moteur TDI mais celui-ci se limite à 90 ch ... Le 110 arrivera plus tard sur l'A4 B5


Ici la première RS d'Audi : la RS2 et son 5 cylindres de 315 chevaux

A4 B5 : 1994 à 2001 (restylage début 1999)

Avec ce modèle, Audi concrétise un nouveau style qui fera exploser sa notoriété. En effet, cette A4 ne marchera pas uniquement en Europe mais partout dans le monde. Cette fois-ci, il n'y aura pas seulement un 1.9 TDI du côté des diesels mais une autre version bien plus noble à 6 cylindres : le 2.5 TDI de 180 chevaux. Elle verra aussi l'apparition de la monstrueuse RS4 de 380 chevaux qui en fera le break le plus rapide du monde. Il s'agira alors du deuxième modèle extrême sorti par Audi après la RS2 qui est en réalité une Audi 80 "de chasse". Bref, les bandits et autres gofast auront trouvé un outil parfait pour pouvoir prendre beaucoup de marchandise tout en pouvant marcher aussi fort qu'une Ferrari.


La voici dans sa version classique tricorps



Au dessus avant le restylage et en dessous après


Suis-je le seul à la trouver encore séduisante (sous condition qu'elle soit en aussi bon état que sur la photo)




La version break


Et la version ultime : la RS4 de 380 chevaux qui remplace la RS2 de 315 chevaux.

Audi A4 B6 : 2001 à 2004

Audi franchit encore un cap important sur cette A4 B6 qui gagne encore en qualité perçue et en standing. Ce fut d'ailleurs l'une des plus qualitatives en terme de matériaux utilisés. Hélas, elle aura été critiquée pour son amortissement un peu trop ferme qui privilégie plus le dynamisme que le confort. Une version cabriolet arrivera en 2002 et l'adoption de l'injecteur pompe au lieu du common rail sur une partie de ses diesels (4 cylindres) sera assez critiqué (agrément moins bon malgré de très bonnes performances).









Voici la version Avant (le break)


c'est en 2002 qu'arrive le cabriolet, il sera par la suite renommé A5

Audi A4 B7 : 2004 à 2007

Sur ce coup là, Audi étonne car cette B7 n'est qu'un restylage de la B6. Elle aurait donc du, en toute logique, garder ce nom de code. Le 2.0 TDI arrive sur l'A4 pour la première fois.


Cette fois-ci, l'A4 adopte la "single frame attitude"


Le cabriolet se met aussi à jour




La version Avant reprend les feux arrière du nouveau style (désormais disparu ...) de la marque.


La S4 et ses 345 chevaux


420 chevaux pour la RS4 ...

Audi A4 B8 : 2008 - 2015


Cette nouvelle génération connaitra deux évolutions majeures, l'adoption de feux de jour à led ainsi que l'implémentation d'un grand écran multimedia. Les moteurs diesel passent quant à eux à la technologie rampe commune pour un meilleur agrément. De plus, son restylage sera réellement considéré comme un restylage (Audi ne l'appellera pas B9 comme cela a été fait sur la version B6 restylée qui s'est alors appelé B7). Le cabriolet n'existe plus, il a passé la main à l'Audi A5 qui peut alors être considéré comme une A4 coupé (même intérieur et même châssis). Notons aussi l'arrivée de la version All Road qui était à la base uniquement proposée sur l'A6.


Selon vos moyens, les feux seront à led ou pas. Cette génération d'A4 distingue encore plus les versions d'entrée de gamme des versions haut de gamme. En haut un premier prix et en bas une version plus cossue








Ici la phase 1 avec feux arrière à led, plutôt rare car peu de gens ont pris cette option


Voici l'arrière de la version Avant (break)


Ici, la version restylée de de l'entrée de gamme (toujours pas de led)



Avec les faux à led, l'A4 B8 est bien plus valorisante


L'arrière de la version restylée change discrètement la forme des optiques arrière.


Voici la version tout chemin dénommée All Road


La RS4 de 450 chevaux développés par un V8

Génération B9 : 2016

Cette génération B9 de l'A4 inaugure l'hybride haute capacité, les manomètres numériques (Virtual Cockpit) et la conduite autonome. Beaucoup sont déçus de la faible évolution, Audi leur répond que leurs modèles se bonifient avec le temps, comme du bon vin. Et ils n'ont pas tort il faut l'avouer.







La version Break est particulièrement bien équilibrée esthétiquement parlant


La version Allroad est un peu plus haute et plus confortable au détriment du dynamisme




La version restylée de 2018 (ici en S-Line)







Fiches Audi

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Xel (Date : 2020-03-22 20:33:46)

Ayant une A4 B5 1.9 TDI 110 de 98 acheté en 2011 (223000 KM), je ne peux que faire des louanges de cette auto. Polyvalente a souhait, d'une fiabilité exemplaire, ligne qui se révèle résistante au temps (mode). la consommation n'as pas grand chose a envié aux diesels modernes et pour couronner le tout, pièces et assurance (5cv) ne coute pas grand chose.. Les seuls petit défauts sont le diamètre de braquage, et le petit retro extérieure droit. La voiture à aujourd'hui 383000 km (distance terre lune) et je n'ai pas touché au turbo, a l'alternateur, aux amortos avant et même aux 4 disques! Voila pour la B5.

Pour la B7 que j'ai possédé en même temps, une catastrophe..... Mon 2L TDI 140 de 2007 (pas le BKD) ne m'a posé que des problèmes, Volant moteur a 230000 km, vannes egr aux même kmtrages. Doublée d'un intérieur qui contrairement a votre ressentie m’ont paru presque discount. tous les boutons de cette voiture cloque et devienne blanc! Pour finir sur une note positive ce moteur est d'une vivacité incroyable, son couple est très conséquent et la face avant est franchement réussi même si on ne peux pas en dire autant de la face arrière... Voilà pour finir je tiens a vous remercier pour tous vos articles d'une grande qualité qui nous permettes de nous égarer dans l'univers auto sans parti pris (ou peu c'est normal..) et surtout pour le temps que vous passez à les ecrires... Merci

Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-03-27 10:32:20) : C'est tout l'avantage des voitures de cette période. Elles sont quasiment tout aussi sobres tout en produisant moins de substances nocives pour la santé (en contrepartie d'un peu plus de CO2 rejeté).
    Pour la B7 c'est en effet une génération un peu plus exposée aux problèmes : arrivée de motorisations nouvelles et plus pointues, avec le début de l'optimisation du coût de revient (et donc une qualité qui se réduit au profit des actionnaires).

    En revanche je vous trouve un peu difficile, quelques pépins à 230 000 km reste raisonnable, et niveau qualité de finition je la trouve vraiment réussie. Et le vieillissement des boutons ne reflètent pas l'entièreté de la qualité de l'habitacle (il est vrai que ça fait un peu tâche, mais tous les boutons du groupe VW des années 2000 ont tendance à s'effriter (pellicule qui pèle).

    Pour finir, je vous serais très reconnaissant de témoigner ici.
    Merci d'avance !
  • Par Xel (2020-03-29 17:10:45) : Oui effectivement je ne vous ai pas donné tout les problèmes.. Joint de culasse, c'est surtout ça! Et en comparaison avec ma B5 qui ne m'a couter que de l'entretien, des problèmes si couteux a 230000 me paraisse très prématuré.. Après pour la finition je vous rejoins sur le fait que l'on ne peux pas mettre des boutons devant la qualité d'ensemble, il n’empêche que vous me l'accorderez j'en suis sur , c'est quand même la première chose que l'on voit quand on s’installe a bord... les MERCEDES de même époque ont bien mieux résisté aux ongles. Je pense donc que la B7 n'arrive pas a la cheville de la B5 sur ce chapitre. Pour finir ayant lu certains commentaire teinté de haine et de médisance, je tiens sincèrement à vous soutenir et a vous encourager à continué car vous faites un boulot incroyable...
  • Par Xel (2020-03-29 17:20:54) : PS : une saga A8 serait la bienvenue !
  • Par Xel (2020-04-05 18:59:18) : Vous lisez les commentaires ..?

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 6 commentaires :

Par Kadir257 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2020-03-01 03:26:33)


Une saga sur toutes les RS depuis 1994 serait franchement pas mal pareil pour une saga sur les M (les vraie pas les pack 😂) et les AMG


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2020-03-01 09:38:05) : Pas bête ... J'y songerai !

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Vince (Date : 2019-10-03 12:49:34)


Bonjour, il manque la s4 b8 :)
B9 s4 et rs4


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2019-10-03 17:52:23) : Merci à vous, je dois en effet mettre un gros coup de peinture sur l'ensemble des sagas ... Que le temps passe vite !

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par mama4 TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2018-09-27 17:39:27)


EN effet l'A4 B5 comme toutes les A4 ont marché partout dans le monde, dont notamment en Australie, et vous ne savez peut-être pas mais Audi (et un bon nombre de constructeurs d'allieurs) est présent en Australie.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-09-28 12:30:35) : Merci pour ce complément, mais je me doute bien qu'Audi est présent dans un pays aussi important ! Et qui plus est a une clientèle aisée ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Jean20A (Date : 2018-09-17 08:45:47)


Cet article décrivant cette mauvaise surprise d'un retour chez Audi après autant d'années d'interruption fait réfléchir sur les réputations usurpees. Je m'apprête à acheter une Audi A4 V6 163 chevaux de 2003....J'aimerais juste qu'elle me fasse un usage suffisant jusqu'à son futur statut de "collector" peut-être ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-09-17 09:44:14) : Voir ici pour des témoignages.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Vincenzo (Date : 2018-07-30 10:22:09)


J'ai eu une audi 80 : un monstre de fiabilité, increvable, qui a toujours vécu dehors, a connu l'outre-mer et son climat humide et salé, sans trop vieillir et je l'ai revendu, après plus de 15 ans de bons et loyaux services, au fils d'un ami... j'ai hésité avec Audi, mais ai opté ensuite pour une opel Vectra que j'ai tiré 20 ans sans encombre et l'ai cédé en prime à la casse, car elle vieillissait vraiment.
J'ai voulu repartir vers Audi : quelle déception... quelle virage !

Audi n'est, plus du tout, mais alors plus du tout, ce que c'était.
On a beau dire que l'électronique est plus fragile mais ça ne pardonne pas tout ! et la mentalité en concession est tout simplement déplorable, peu important le garage et les régions. J'ai connu des pannes purement mécanique totalement intolérable sur des véhicules de ce prix. des usures prématurés de sièges dignes de mauvaise séries de clio d'entrée de gamme et j'en passe, et sur différents modèles !
Cette marque ne vend plus que sur sa notoriété et grâce à son statut de véhicule haut de gamme, flatteur pour l'égo de son possesseur et grâce au snobisme de biens des clients qui ont du mal à admettre que leur voiture est loin d'être génial et accepte de payer pour tout pour rien (même quand ils sont dans leurs droits) plutôt que de devoir râler et passer pour un "pauvre..."
Mon grand frère qui était tout Audi (bien avant moi, c'est donc pour dire...) a changé aussi et est allé à la concurrence, tout comme mon fils !
bonne journée


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par vincenzo (2018-07-30 10:25:50) : c'était une Audi 80 deuxième génération...
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-08-01 11:21:26) : Témoignage très intéressant et réfléchi avec intelligence. Mais j'aurais tendance à dire que (justement) c'est une tendance généralisée ... Chez Mercedes et BM c'est un peu la même chose et d'ailleurs l'Automobile magazine avait révélé de grosses différences de qualités entre les Audi A4 B6/B7 (ce sont les mêmes) et B8 dont les dessous étaient moins qualitatifs. Déjà à l'époque donc ...
    Les voiture d'autrefois étaient réellement faites pour durer et résister un minimum aux chocs. Aujourd'hui la voiture est différente, elle est jetable et doit se déformer pour les chocs afin de les amoindrir (elles sont devenues de vraies pâtes à modeler !). Et avec l'accélération des innovations (sécurité, multimédia) le côté péremptoire des autos actuelles est favorisé.
    Enfin, l'argent qui est mis dans le multimédia et les équipements nouveaux est pris sur d'autres postes de dépense, notamment la qualité des matériaux et du cuir.
  • Par Voodoochile (2019-05-16 11:25:12) : Je préciserai quand même que la conception technique et la qualité de fabrication Audi n'est quand même pas comparable au marques généralistes. Je dirai aussi que l'électronique n'est pas une excuse car cela ne coute rien dans les faits. Finalement on a quand même un peu plus que chez les autres, mais pour beaucoup plus cher...

(Votre post sera visible sous le commentaire)




Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Avez-vous peur de vous faire contrôler par la police même quand vous êtes en règle

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Dernières fiches Audi :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2020. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)