Histoire des marques

- Citroën
- Peugeot
- Renault
- Audi
- Volkswagen
- BMW

 
Les sagas de l'auto

- BMW Série 3
- 205 - 208
- Scenic
- Golf
- Clio
- Megane

 
Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

Dossiers-Conseils > Les sagas de l'auto > Saga Seat Ibiza 25/06/2012

Seat a vu le jour en 1950. A l'époque, le gouvernement espagnol soutenu par Fiat décide de créer une industrie automobile sur le sol ibérique. Le succès sera rapidement au rendez vous avec, dans les années soixante et soixante dix, des millions de modèles écoulés essentiellement en Europe. L'Ibiza sera l'une de ses productions les plus connues. Elle marque un tournant dans l'évolution de la marque. C'est, en effet, le moment ou la collaboration avec Volkswagen se renforce. L'allemand assure la promotion des Seat en dehors de l'Espagne. A l'origine la Seat Ibiza n'aurait pourtant jamais du voir le jour. Volkswagen avait, en effet, refusé ce projet qui devait constituer le deuxième opus de la Golf. Guigiaro, un styliste italien en dessina les contours. Et c'est Seat qui décida de financer le projet.


Les 4 générations réunies sur cette photo.

Ibiza 1 l'arrivée d'une star sur le segment des citadines

En 1984 apparaît la première Ibiza au salon de l'auto. Elle est proposée sous trois motorisations : deux blocs essence de 1,2 litre et de 1,5 litre et un diesel de 1,7 litre. Seat décide également de produire une version sportive avec un moteur de 1,5 litre d'origine Porsche. L'Ibiza est avant tout une citadine. Avec ses 3,68 mètres de long, ses 1,61 mètre de large et son poids réduit de 910 kg, elle se fond dans le milieu urbain.

En 1986 surgit un étonnant modèle équipé d'un moteur de 900 cm3, fabriqué par Seat, avec 4 cylindres en ligne développant 44 chevaux. Une boite de vitesse manuelle de 4 rapports vient compléter le tout. Sa vitesse maximale est limitée à moins de 130 km/h ce qui est suffisant pour l'usage urbain auquel elle est destinée.


La première Ibiza avait un air de Volkswagen (Golf 2) déjà en 1984 alors que le groupe allemand
n'avait pas encore acheté 51% des parts de Seat. C'est en 1986 que VW pris possession de Seat.

Ibiza 2 sans grande prétention

En 1993, Seat lance la deuxième version de l'Ibiza. Les lignes sont adoucies, les phares s'allongent et la calandre opte pour une forme plus aérodynamique. C'est en réalité une toute nouvelle voiture qui voit le jour. Son poids s'alourdit pour atteindre 1075 kg sur le modèle 2 litres essence. La longueur a été portée à 3,87 mètres, la largeur à 1,64 mètre. Le volume du coffre a également été revu. Il atteint désormais 250 litres. Deux phases successives seront produites en 1993 puis 1999. Avec cette nouvelle version, Seat offre une multitude de motorisations. Les blocs essence comprennent des versions 1 litre de 50 chevaux, de 1,4 litre de 60, 75 et 100 chevaux, de 1,6 litres de 75 et 100 chevaux. Trois moteurs essence de 1,8 litre développant 90, 129 et 156 chevaux figurent au catalogue ainsi que deux mécaniques de 2 litres de 115 et 150 chevaux (16 soupapes). On est loin du modèle des débuts. L'Ibiza vient concurrencer, à un tarif moindre, de manière frontale sa cousine la Volkswagen Golf. Les moteurs diesel de 1,9 litre développent quant à eux, selon la version, 64, 68, 75, 90 et 110 chevaux.


Cette deuxième évolution n'était pas des plus désirables mais son rapport qualité / prix était intéressant.

Ibiza 3 enfin désirable

Avec le troisième opus, Seat marque sa volonté de produire une citadine économique et performante. Celle-ci est commercialisée à partir de 2002. L'Ibiza Ecomotive préfigure ce que sera l'automobile quelques années plus tard : celle-ci a été développée avec le souci constant de diminuer les consommations énergétiques et de réduire les émissions de CO2. Et cela a plutôt bien fonctionné : l'Ibiza Ecomotive n'a besoin que de 3,8 litres pour cent kilomètres (ce qui constitue un record pour l'époque car peu de ses concurrents sont capables de faire mieux). Elle émet moins de 100 grammes de CO2 pour 100 kilomètres et bénéficie ainsi du bonus écologique. L'Ecomotive affiche pourtant une puissance de 80 chevaux et une vitesse de pointe de 177 km/h. De telles prouesses ont été possibles grâce notamment à une nette amélioration du coefficient de pénétration dans l'air.

La longueur de l'Ibiza 3 gagne une dizaine de centimètres (3,99 mètres). Sa largeur est de 1,69 mètre. Son coffre est plus volumineux. Elle utilise la même plate forme que la Fabia. A bord, l'habitacle gagne en espace et en confort. L'intérieur témoigne d'une certaine sportivité. Elle ne parvient toutefois pas, du point de vue de l'habitabilité, au modèle du genre que constitue sa rivale française la 206. Certains de ses détracteurs regrettent, à tort, son manque de fiabilité malgré les efforts accomplis en la matière par les ingénieurs. Pas moins de six motorisations différentes sont proposées. Le bloc 1,2 litre à essence constitue l'entrée de gamme. Il développe une puissance de 55 chevaux. Plus vifs, les motorisations de 1,4 litre à injection 16 soupapes ont des puissances de 75 et 100 chevaux. Il est possible, en option, de disposer d'une boite automatique sur la version 75 chevaux. En diesel, on retrouve deux moteurs de 1,4 litre de 64 chevaux et 100 chevaux. Le 1,9 litres TDI offre quant à lui 100 chevaux. Le haut de gamme est constitué d'un moteur de 1,9 litre TDI de 130 chevaux capable d'atteindre 207 km/h. Certains modèles sports sont dotés d'une aide au freinage d'urgence, d'un contrôle de stabilité (ESP) et d'un système anti blocage des roues (ABS). Les équipements de sécurité progressent aussi : les airbags conducteur et passagers apparaissent.



Malgré certaines proportions bizarres selon l'angle de vue, on ne peut que reconnaître l'esthétique
plutôt bien réussie de cette troisième mouture de l'Ibiza. Elle s'écoula d'ailleurs très bien et vos
avis ont été plutôt positifs
hormis sur le confort et la finition.


Si la Seat découle directement du groupe Volkswagen, la finition n'était pas digne des standards
allemands. En cause,la qualité des plastiques durs peu valorisants et par dessus cela
une présentation de la planche de bord simpliste. Le restylage améliorera un peu la qualité des
plastiques sans toutefois vraiment convaincre.

Ibiza 4 : super tendance

L'Ibiza 4 est présentée en 2008 au salon de Genève. Ses formes s'allongent encore davantage. Les premiers tarifs débutent à 13195 euros. Ses dimensions sont celles d'une citadine : 3,97 mètres de long, 1,69 mètre de large. Un coffre dont le volume passe à 267 litres. Pas moins de 10 motorisations sont possibles. En version essence, le 1,2 litre développe 70 chevaux ; le 1,4 litre est, quant à lui, disponible en 85, 150, 180 et 210 chevaux. Il s'agit véritablement de modèles sportifs qui s'adressent à une clientèle plutôt jeune (celle-ci constituant le cœur de cible de l'Ibiza). Un moteur de 1,6 litre 16 soupapes de 105 chevaux vient compléter la gamme essence. En diesel, on retrouve des versions de 1,4 litre de 80 chevaux, de 1,6 litre de 90 et 105 chevaux et de 2 litres de 140 chevaux.



Destinée à être ultra tendance cette Ibiza 4  l'est ! Allure novatrice et bénéficiant d'un caractère bien trempé
qui manque à beaucoup de citadines, elle se vend à la pelle. Vous pourrez admirer sur les photos du dessous
le restylage qui lui a été arboré en 2012.



Cette Ibiza 4 garde les mêmes défauts que la 3 à savoir une finition vraiment pas au top ...
Pas de quoi se sentir dans un low cost mais face à la concurrence c'est un peu léger.

En 2011, l'Ibiza ST est présentée au grand public. Celle-ci est commercialisée à des tarifs allant de 11700 à 14375 euros. Le volume du coffre passe à 609 dm3. Il s'agit d'une version plutôt destinée à une clientèle de professionnels. L'Ibiza se décline désormais sous plusieurs aspects : Cupra (ultra sportive), Ecomotive (écologique), ST (break rallongé), Sport Tourer et SC (avec 3 portes).

L'épopée de la Seat Ibiza se poursuit. La politique d'innovation permanente du constructeur espagnol lui a permis de traverser les époques. C'est aujourd'hui un modèle bien ancré dans le paysage automobile mondial. La sécurité à bord est omni présente avec, par exemple, des ceintures de sécurité avec rétracteurs (ce qui permet, en cas de choc brutal, de ne pas être « écrasé »). Tous les piliers de l'habitacle sont renforcés et les air bags sont désormais de série. La route est encore longue pour la Seat Ibiza

Pensez-vous que les voitures françaises peuvent rivaliser avec les Allemandes sur le marché du luxe ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)

Tous les commentaires et réactions




Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Les sagas de l'auto

Saga Audi A3  
(1 commentaires )
Saga Audi A4  
(0 commentaires )
Histoire de l'Audi A6  
(2 commentaires )
Evolution du style BMW  
(2 commentaires )
Saga BMW Série 3  
(0 commentaires )
Histoire de la BMW Série 5  
(0 commentaires )
Histoire de la Série 7  
(2 commentaires )
Citroën C3  
(0 commentaires )
Histoire du Picasso (du Xsara au C4)  
(3 commentaires )
Saga Mini  
(0 commentaires )
Evolution du style Mercedes  
(0 commentaires )
Saga Mercedes Classe A  
(0 commentaires )
Saga Mercedes Classe C  
(3 commentaires )
Saga Mercedes Classe E  
(7 commentaires )
Saga Classe S  
(0 commentaires )
Saga Opel Astra  
(0 commentaires )
Saga Opel Corsa  
(1 commentaires )
Saga Peugeot 205 à 208  
(4 commentaires )
Porsche Boxster  
(7 commentaires )
Evolution du style Renault  
(0 commentaires )
Histoire du Scenic  
(1 commentaires )
Saga Twingo  
(1 commentaires )
Saga Renault Espace  
(0 commentaires )
Saga Renault Mégane  
(0 commentaires )
Saga Renault Clio  
(1 commentaires )
Saga Seat Ibiza  
(0 commentaires )
Saga Volkswagen Polo  
(0 commentaires )
Saga Volkswagen Golf  
(1 commentaires )
Saga Volkswagen Passat  
(1 commentaires )
Histoire du X5  
(1 commentaires )
 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)