Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques



Dossiers-Conseils > Les sagas de l'auto > Saga BMW Série 3 11/05/2015

La Série 3 depuis ses débuts

Le concept d'une berline coupé à la fois sportive, luxueuse et économique est l'œuvre du constructeur automobile BMW. L'idée d'une série 3 aboutit en 1975 au salon de l'automobile de Munich, et donne l'occasion à BMW d'apporter certaines améliorations mécaniques à la série 2 antérieure. Malgré le fait que la collection ne soit pas encore reconnue comme une sélection prestigieuse, on peut affirmer sans complexe que BMW demeure une valeur sûre dans le monde de la transaction amateur. A ce jour, six générations de série 3 se sont succédées, dont la dernière est la F30 en 2012.

Histoire et développement

L'histoire de la marque BMW est indissociable d'une certaine forme de fiabilité et de robustesse, principaux atouts reconnus par les amateurs et les professionnels de l'automobile. A ce titre, on évoque progressivement la nouvelle série 3 comme la première voiture « familiale premium typique» et donc accessible à tous. La série 3 connait différentes épreuves techniques de fiabilisation jusqu'à la fin de sa carrière, marquée par une réelle stabilisation des soucis électroniques à partir de 2002 grâce au multiplexage, introduit sur tous les modèles de la gamme dès mars 1998. Globalement, les deux gammes de moteurs essence ou diesel séduisent par leur tempérament, notamment les 6 cylindres en ligne.

La série 3 de BMW reprend la succession de la série 2002 antérieure, apparue en janvier 1968 et considérée comme la « voiture culte » de l'époque. C'est Paul Bracq qui est chargé de définir l'orientation globale de la conception de la série 3 E21. Responsable designer chez BMW de 1970 à 1974, il laisse progressivement la place à Claus Luthe, devenu propriétaire du projet jusqu'en 1990, et considéré à juste titre par les amateurs et professionnels du secteur comme le « père des BMW modernes ».

En 1975, BMW présente donc sa nouvelle série 3 au salon de Munich, et dévoile de nouvelles avancées techniques tout en reprenant certains éléments à succès du modèle précédent. Pour exemple, le fameux bloc moteur quatre cylindres, dont les caractéristiques seront améliorées par les évolutions successives de la série, notamment avec la gamme sportive E21 320i. Dès la fin de l'année 1975, Le système d'injection mécanique porte ainsi la puissance du bloc quatre cylindres à hauteur de 125 ch.

Dès 1977, BMW introduit le « six cylindres » M60 sur les modèles 320i et 323i. Réservé autrefois aux modèles haut de gamme, cette technologie est désormais partie intégrante de la « petite classe » automobile. Niveau esthétique, l'esprit de la berline trois portes compacte de la série précédente est conservé, avec cependant une allure légèrement plus angulaire et l'octroi d'une double optique de phares intégrés à l'avant.

Série 3 E21

L'E21, première de la série 3, est produite à partie de juin 1975 jusqu'en décembre 1983. Les amateurs considèrent cette gamme de la série 3 comme la représentante originelle du style BMW. L'E21 retient quatre gammes distinctes, chacun équipée en quatre cylindres : la 316, 318, 320 et 320i. L'E21 est commercialisée dès 1976 et jusqu'en 1983, en remplacement de la série E10 et E20 dont elle partage certaines caractéristiques motrices. Le modèle est connu pour avoir été écoulé à plus d'un million d'exemplaires, dont près de 50% exportés en dehors d'Allemagne. Malgré la rareté du modèle et son caractère indémodable, la BMW série 3 E21 n'est toujours pas considérée comme un modèle de collection.


Voici l'E20, la première série 3. Pour l'époque le style avait un caractère bien trempé. Cependant cette Série 3 n'avait pas encore le statut d'aujourd'hui. Elle n'existe alors qu'en 2 portes, soit un coupé.

Série 3 E30

La série 3 E30 succède à l'E21 et est commercialisée dès le mois de septembre 1982 et sera produite jusqu'en 1994. On estime que près de 2 339 251 exemplaires de la série 3 E30 furent vendus jusqu'en décembre 1993. Pour ce modèle, l'équipe de travail de Claus Luthe se penche alors sur un aspect plus sportif et dynamique sans créer de fracture artistique avec les modèles précédents. Malgré des modifications de style presque subtiles, les changements mécaniques s'avèrent plus importants : le train avant et arrière reçoivent en effet plusieurs modifications ou bénéficient d'une conception totalement nouvelle.


Apparition de la version E30 qui sera cette fois ci disponible en 2 et 4 portes pour gagner en polyvalence et donc aussi en parts de marché. Elle ressemble assez à la première E20.




On peut aussi opter pour la version break dénommée Touring. Elle est faite pour attirer les pères de famille.


Avec 200 chevaux, cette version de la Série 3 E30 s'appellera ... M3 !

Série 3 E46

La troisième génération de la série 3 E36 est commercialisée entre septembre 1990 et février 2000. Conçue sous le signe d'une ligne plus dynamique, sportive et agressive, ainsi que des dimensions plus imposantes. L'objectif étant de séduire une nouvelle clientèle de conducteurs avec des modèles de carrosseries proches des conceptions classiques et généralistes de l'époque. La BMW série 3 E36 est progressivement déclinée en version coupé en 1992 puis cabriolet en 1993. La version break est commercialisée quant à elle en 1995. A noter que la version E36 nord-américaine propose quelques divergences mécaniques d'avec le modèle européen, comme l'admission du moteur à simple papillon. 45 unités européennes de type 286ch seront cependant mises en vente sur le marché canadien en 1994, elles seront écoulée en seulement 3 jours.




Le E36 a fait sensation à l'époque et trustait en grande partie les ventes de berlines premium. Sa fiabilité était alors exemplaire. L'écart est grand par rapport à la E30 qui avait alors pris un sacré coup de vieux !


La marque propose toujours une version Touring avec soit dit en passant une ligne plutôt réussie, ce qui n'est pas toujours évident avec ce format.


La E36 a bien évidemment droit à une version cabriolet




La version coupé devenait alors très statutaire avec une ligne qui plait encore aujourd'hui. Tout cela appuyé par des mécaniques nobles que ce soit en essence ou en diesel.


La M3 est reconduite mais bénéficie cette fois de 286 chevaux avec le 3.0 litres et 321 en 3.2 litres

Série 3 E46

La prochaine et avant-dernière série 3 E46 est présentée en 1997, puis commercialisée d'avril 1998 jusqu'en mars 2005. Ce modèle existera en berline, coupé, cabriolet, mais son extrême polyvalence entre sportivité et modèle d'élégance en feront un modèle considéré par beaucoup comme le plus aboutit de la série 3. La nouvelle boite séquentielle de la série 3 E46 baptisée la SMG-II, inédite, propose 11 modes de plus « soft » au plus « sportif ». Les 5 places spacieuses sont accompagnées par un coffre d'une capacité de 410 litres. Certaines versions comme la M3-CSL, dédiées à la vitesse seront remaniées avec des matériaux légers comme le carbone, pour diminuer le poids total du véhicule et maximiser la pénétration dans l'air.



Cette E46 a su être une suite très réussie de la E36. Pourtant cela n'était pas évident de reproduire une ligne aussi réussie.


Le restylage a modifié tout le bouclier avant ainsi que les feux tandis qu'à l'arrière les changements sont anecdotiques ... Les 330d et 320d sont fiabilisées à partir de cette époque.


Le version touring permet encore d'offrir quelque chose de plus convaincant pour les familles car il faut le reconnaître la Série 3 classique n'est pas vraiment la familiale idéale en ce qui concerne l'espace à bord.


Ici il s'agit de la version coupé qui a été restylée. La ligne fait toujours autant rêver que sur la E36 ce qui se traduisit par des ventes en bonne forme. Elle se trouve désormais pour pas grand chose mais il faut reconnaître que les nouvelles générations lui ont donné un sérieux coup de vieux.



Voici le cabriolet en phase 1


La M3 E46 garde le 6 en ligne et bénéficie de 340 à 360 chevaux. Notez qu'elle gardera toute sa carrière l'allure de la phase 1, pas de feux restylés pour la M3.

Série 3 E90

La cinquième et dernière génération de la série 3 BMW est produite de 2005 à 2012. Dans un article paru le 28 novembre 2011 sur le site web du Figaro, le journaliste Jacques Chevalier évoque une « révolution bourgeoise » dans la plus pure tradition des berlines sportives et familiales. On retrouve en effet cette tendance pour le coupé sport de génération M, une version de carrosserie développées parmi tant d'autres.

Versions :

  • E90 : berline 4 portes
  • E91 : break 5 portes
  • E92 : coupé



L'écart esthétique entre la E46 et l'E90 est aussi important qu'entre la E30 et la E36. Un bon en avant est effectué avec une ligne qui avait même en 2005 de l'avance sur ces concurrentes. BMW semblait avoir deviné à l'avance les futures codes esthétiques en proposant des lignes taillées à la serpe. Certains rares matériaux baissent en qualité mais l'ambiance est nettement plus originale et luxueuse qu'auparavant. La fiabilité est en hausse par rapport à la E46 qui a subi quelques problème récurrents au niveau du turbo principalement.


Voici la version restylée de la Série 3 Touring dont le nom de code est E91. Sur la version avant restylage la ligne est bien moins plaisante à l'arrière.


La version coupé gagne encore en gamme et cherche à se distinguer de la Série 3 par des optiques qui diffèrent beaucoup. La M3 passe à un V8 de 420 ch ... Le prochain coupé se distinguera encore plus de la Série 3 puisqu'il s'appellera Série 4. BMW semble faire comme Audi avec ses A4 et A5. Cependant comment s'appellera la future M3 ? M4 ?





Voici la plus spectaculaire des M3. Plus aucune autre ne sera aussi extrême puisqu'elle embarque un très sérieux 8 cylindres tandis que les futures versions reviendront au 6 en ligne. Le downsizing touche toutes les gammes désormais. Au même moment, les Formule 1 accueillent aussi un 6 cylindres, une page se tourne ...

Côté design, trois finitions très marquées permettent de choisir entre un style moderne, sport ou encore luxueux. D'une manière générale, on observe certains rafraîchissements esthétiques, avec l'allongement du capot et des portes à-faux-courts. Les caractéristiques latérales gonflées du véhicule, sont taillées pour accueillir de grandes roues, tandis que le tableau de bord présente une finition aboutit et orientée conducteur. La traque au C02 incite depuis plusieurs années les constructeurs à une expertise carbone toujours plus poussée. Ainsi, l'intégralité de la série 3 est équipée de la technologie « Stop et Start », censée récupérer l'énergie au freinage, employer des matériaux léger comme l'aluminium et proposer une direction assistée électrique.




Cette Série 3 F30
ressemble beaucoup à la Série 3 E90, de nombreux éléments sont repris. Ce sera la prochaine génération qui aura le droit au grand bouleversement que l'on constate toutes les deux générations.
(A gauche la F30 ou plutôt la F31 car il s'agit du break et à droite la E90, qui se serait appelée E91 si cela avait été un break)




Voici la version break, bien plus réussie que l'ancienne E90 (surtout avant le restylage)


Version avec Pack-M



La version restylée de 2015, bien plus léger que sur la génération E90.



Comme l'a fait BMW avec sa Série 5 il y a une Série 3 GT qui bénéficie d'un hayon mais qui se positionnera aussi sur une un niveau de gamme légèrement supérieur à la Série 3 classique. Il y a de fortes chances que le succès ne soit pas au rendez-vous vues les ventes de la Série 5 GT

Finie la Série 3 coupé

Si la M3 existera toujours (la 4 portes que l'on appelait Sedan), la version coupé exploitera en toute logique la Série 4. Il s'agira donc d'une M4.


La fameuse Série 4


Tous les commentaires et réactions

Aucun commentaire n'a encore été écrit, soyez le premier : rendez-vous en bas de page.


Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :

Mail* :

Commentaire sur cet article :



* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : Les sagas de l'auto

 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)