Essai Toyota Rav4 2019

Qualités

  • Fiabilité quais garantie puisque le seul moteur proposé se limite au système HSD qui a largement fait ses preuves ces 15 dernières années (le Rav4 précédent a en revanche un peu plus souffert avec ses moteurs 100% thermiques, et notamment le D4D qui n'est pas parfait)
  • Bien plus désirable qu'avant bien qu'il soit très loin d'égaliser l'allure du tout premier des années 90, qui avait fait très fort il faut l'avouer. Le côté un peu carré un peu brut de décoffrage façon "Robocop" ne plaira cependant pas forcément à ceux qui aiment véhiculer une image plus douce en accord avec l'hybride (chose que faisait justement le premier malgré qu'il était thermique, et qui le rend presque intemporel)
  • Coffre toujours aussi logeable
  • Confort de suspension qui reste l'un de ses points forts sur la route, la double triangulation à l'arrière favorisant aussi le confort au deuxième rang
  • Plus apte à faire du tout terrain grâce à sa garde au sol relevée (mais il ne n'a pas non plus acquis des échasses, soyons clairs ...), en revanche ça n'aide pas sur la route au niveau dynamisme
  • Intérieur enfin digne même si on est loin de pouvoir lui faire trop d'éloges non plus. On va dire que ça ne fait plus aussi lowcost qu'avant (on a toujours affaire à du pseudo cuir peu ragoûtant et des plastiques durs facilement rayables et pas valorisants. Bref n'en n'attendez pas trop de ce côté là vous serez déçu)
  • Image véhiculée que certains apprécient (sans avoir à se coltiner le design ingrats de la Prius)
  • Rétroviseur digital améliorant beaucoup la rétrovision, mais ça me semble loin d'être intelligent écologiquement parlant, mieux vaut une simple glace si on veut respecter la planète il me semble (Toyota utilise votre fibre écolo que quand ça l'arrange, et le diesel bashing véhiculé dans leur publicité me reste encore en travers de la gorge, mais c'est un long débat que je ne peux entamer ici. Un article est disponible sur le site : recherchez "arrêt du diesel par Toyota" dans le champs de recherche)




Les derniers plus des internautes

Confort , faible consommation , grand routier, l expérience de Toyota avec sa Prius (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch)
Voiture confortable, économique je ne consomme que 5.6 l / 100 km et je pense pouvoir encore baisser. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 12000)
Très agréable en tout éléctriqueQualité perçue honnêteAutonomie en électrique, entre 75 et 95 kmConfortEquipements completsSécurité et aides à la conduiteCoffre très généreuxconsommations en mixteAutonomie suffisanteEntretien et révisions à prix assez contenu chez ToyotaVéhicule "propre" (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch Modèle PHEV AWD "collection" 2022, 9 900 km, acheté neuf.)
Bonne tenue de route, confortable, sièges chauffants super surtout en hiver (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch 2021 18" 22300km rouge)
Silencieuse PuissanteAutonomie électrique de l’ordre de 90km constatée Spacieuse (y compris coffre)Très adapté à mon utilisation urbaine 100 % électrique, je passe en mode essence pour les vacances /longues distances (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch 22000km)
La consommation, 4x4, le volume du coffre, la garantie 10 ans. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Collection 45000)
Confort, versatilité. Nombreux systèmes de sécurité bien pensés (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch XLE AWD. 42 000 km)
Bon véhicule, confortable grand coffre, bien assis, peu bruyant trés bonne accélération ,consommation aux environs de 5 litres 3 avec conduite adaptée hybrideTrés satisfait de ce véhicule comme de la marque 7 eme TOYOTA en 20 ans (2.5 Hybride HSD 218 ch 18000 KM)
Acheté pour sa fiabilité et j’ai eu aucun problème (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Automatique 107 000km LE)
Confort très correct en toutes circonstances et des sièges qui maintiennent assez bien.Habitabilité :un de ses atouts principaux. L'habitacle est assez lumineux (grâce au revêtement clair du plafond), l'espace AR généreux et surtout, le coffre est vaste et de forme très logeable.Fonctionnement de l'hybridation totalement transparent pour l'utilisateur. Personnellement, je suis à plus de 54% de roulage en mode EV. Par contre, les divers indicateurs de consommation disponibles sur l'écran GPS sont plutôt simplistes et d'une présentation digne des années 1980!!Frugalité, si l'on adopte la conduite qui convient. L'ordinateur me dit 5,6 l/100 km, mais la réalité est plutôt autour de 5,8 l/100 km en moyenne (tableau Excel), ce qui reste une très bonne performance pour un tel véhicule. Peu de ville, pas de bouchons, peu d'autoroute ou de montagne pour ma part, jusqu'à présent.Quelques incursions sur l'A71-72 se sont établies à moins de 7 l/100 km, la sur-consommation lors des fortes montées étant largement compensées par celle très faible en descente. C'est tout l'intérêt du système de récupération d'énergie et rechargement de la batterie, le moteur thermique étant coupé. Excellent travail de Toyota.Les plaintes et récriminations véhémentes de certains commentateurs me laissent pantois. Soit, ils n'ont pas essayé le véhicule avant de l'acheter, soit ils se sont faits bernés par le discours du vendeur. Et, circonstances aggravantes, aucun bon sens pour prendre en compte le fait que de passer de la conduite du Turbo Diesel à l'hybride, demande un minimum d'adaptation et de changement dans sa conduite. Avant d'acheter, on essaie, on se renseigne (forum, YouTube, etc). Sinon, pourquoi passer à l'hybride? Et il faudra aussi le même effort d'adaptation pour passer à l'électrique. Malheureusement, une partie de ces conducteurs en est visiblement incapables.! Ca promet...Effectivement, quand on fait principalement des milliers de km sur autoroute, il vaut mieux rester en Turbo D. (2.5 Hybride HSD 218 ch Octobre 2021 - 21000 km - Dynamic + options Pack Techno (comprend jantes 18)
Confort, consommation, coffre, modularité ( 2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 06/2020, 38000 km)
Consommation été comme hiver (mais en oubliant le chauffage) comprise entre 3,8 et 5,1 litres/100 (ville et route). En demandant du chauffage en hiver, la consommation augmente d'environ 1 litre/100. Sur autoroute, la consommation est comprise entre 6,1 et 6,8 litres/100, régulateur adaptatif enclenché et vitesse 130km/h +/-2 lue sur les applis GPS. Accélération, sur routes sèches, mouillées, enneigées. Correcteur de trajectoires sur routes mouillées et glissantes, vraiment impressionnant. Le silence de fonctionnement et l'insonorisation de l'habitacle (hors mode manuel où les montées en régime du moteur s'entendent davantage). (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Jantes)
-consommation -aplli Toyota (myt) pour suivre et analyser ses trajets -coffre-espace à bord-finition en progrès chez toyota-equipement complet-style mais c'est personnel-rayon de braquage pour sa taille -visibilité pas mal avec en plus la vue 360 que j'apprécie -facilité pour installer un siège isofix-moteur pechu, des reprises impressionnantes pour moi et je ne l'utilise qu'en eco-mode trail pas trop utilisé, mais les roues arrières semblent en effet un peu plus sollicitées d'après le diagramme de bord -confort de suspension-confort sur autoroutes-progrès dans le silence par rapport au hsd 136 que javais-capable de ce mouvoir sur du plat en tout électrique pour maintenir le 80km/h voire plus quand on réussit à maintenir l'aiguille du 'compte tour' sous le trait EC0 une fois la vitesse atteinte -la concession qui va bientôt installer Android auto-le suivi Toyota et le prix des révision chez moi (j'ai vu les tarifs qui ne sont pas exagérément supérieurs à ceux de mon ex auris) (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 2019, lounge + options, 4 roues motrices, 22 000 km)
Plus je roule avec moi j'en trouveDéfauts bruit très dérangeant intérieur habitacle aucun garage toyota dans la région où j'habite à trouver. Plus jamais toyota plus jamais.Consommation moyenne 6 litresProblèmes rencontrés Anti-patinage s'active pour rien. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch)
- Après 3 belles années en Tucson essence 2017, je me retrouve au volant d'un si tant désiré, Rav4 hybride.- Pour celles et ceux qui ont connus l'ancien, et bien le nouveau est mieux en tout, surtout quand il est un tant soit peu dans les hautes finitions.- Le look tout d'abord, un peu spécial au début mais on s'y fait, le bi-ton blanc nacre métallisé et noir lui vas bien.- L’intérieur en finition Collection est vraiment sympa, ça console un peu surtout quand on a vus les intérieurs de chez Lexus.- Les équipements d'aides à la conduite et le multimédia Il y en a pléthore que je vais pas tous les énumérés mais dans les principaux * Régulateur de vitesse adaptatif.* Maintien de voie.* Feux projecteur à leds automatique.* Coach hybride (score éco).* Radio DAB/FM JBL 9hp.* Camera d'aide au stationnement 360 + radars.* Multi-mode de conduite (éco, normal,"sport", trail).* Grand toit ouvrant panoramique + barre de toit.* Sellerie Cuir Alcantara.- Son comportement routier global est tout simplement bluffant, ne connaissant que le monde du thermique en boite manuelle et un peu les boites auto que je détestais, là j'ai été conquis.- A son volant pas de sensation de lourdeur, ni cette sensation pataude.- Moteur bien plein, silencieux mais pas non plus aphone, dans quasi tout les scénarios, il ne se fait entendre que lorsque l'on a besoin de dépasser et éventuellement lors des insertions délicates sur voie rapide.- Très peu de sous-virage grâce à l'intervention de l'essieu arrière (AWD-i) - Le système hybride sur cette génération est bien plus efficiente que la précédente et cela se ressent sur la consommation, on peu arriver très facilement aux conso constructeur à savoir 5.3 - 5.9L au 100kms sur des parcours types routes à 80-90 et voie express 110, en ville également, avec ses nombreux passages en tout Ev.- Evidemment il ne fera pas de miracle sur autoroute, quoi que si l'on peut obtenir un modeste 7.3-7.8 c'est déjà pas si mal ! pour un engin au profil de camion. A titre de comparaison Un Tucson 2017 1.6Gdi (essence boite manuelle 6) c'est 9.3L, Un GLK 220Cdi (diesel boite manuelle 6) c'est 6.7L. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 2019 Collection)
Super silencieux en ville elle ne consomme pratiquement rien tu sa mise à part les problèmes de nuisances les termes du au bruit de plastique. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 25000 km finition collection 48000 euros)
Trop nombreuses pour être listées... sain, sure, confortable, agréable, économe, spacieux, modulable... (2.5 Hybride HSD 218 ch, juillet 2020, 3000km, finition )
Consommation et confort royal. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Lounge juillet 2020)


Toutes les autres qualités
TOYOTA Rav4 signalées




Défauts

  • Uniquement en hybride HSD (et son fonctionnement si particulier)... Il perdra donc quelques clients par rapport au précédent qui était aussi décliné en 100% thermique
  • Pas vraiment donné si on s'en rapporte à la qualité perçue du produit
  • Insonorisation moyenne qui devient carrément gênante en pleine charge (quand on tire sur le système HSD donc)
  • Châssis qui reste toujours assez moyen dès qu'on le brusque un peu (c'est assez mou et il y a peu de grip latéral sans que ce soit désastreux évidemment). Notez aussi de piètres résultats à la manoeuvre d'évitement réalisée par KM77 dont on peut remercier le travail rigoureux au passage (la cause étant liée principalement à un ESP assez flemmard). Tout cela est bien dommage car techniquement parlant il est bien doté. [MAJ 2020] : le logiciel d'ESP a été mis à jour par Toyota pour corriger l'inefficacité au test de l'élan
  • Infotainment qui reste assez sommaire
  • Moulinage désespérant du moteur en hybride. Le dispositif HSD de Toyota est un exemple d'intelligence (déperdition d'énergie minimale), mais il est totalement incompatible avec l'idée de vouloir pousser la mécanique (c'est donc plaisant en conduite tranquille et irritant pour ceux qui aiment se faire des petits plaisirs au départ du péage)
  • Pas d'hybride rechargeable
  • Communication de Toyota qui idéalise son hybride par le fait qu'il n'y ait pas besoin de le recharger, en réalité certains aimeraient pouvoir le faire et se doter d'une autonomie tout électrique de plusieurs dizaines de km (le marketing peut être très fort parfois pour manipuler les cerveaux). Notez au passage que le moteur est désormais à injection directe (+ indirecte, ce qui multiplie hélas le nombre d'injecteurs) et qu'il émet des particules fines, il a donc un FAP comme les "méchants" diesels ... Alors Toyota, en quoi un moteur essence est plus vertueux si il est aussi à injection directe, et donc qu'il émet aussi Nox et particules ?...
  • Finalement c'est un produit assez paradoxal : un SUV peu aérodynamique (sCx) et donc à la base pas efficient, dont on greffe une image de voiture conçue pour être vertueuse (Une Corolla HSD est bien plus pertinente et verte à l'utilisation !). Bref, si vous avez vraiment l'âme d'un écolo pur et dur ce n'est pas une auto qui sera des plus optimale (et dans ce cas oubliez les SUV c'est une aberration dans un monde qui doit économiser les ressources. Et ne tombez pas dans le piège du Cx, seul le sCx compte)




Les (derniers) moins des internautes

Pas pour conduite sportive (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch)
3 choses me dérangent énormément .La forme du capot fait qu'on délimite très mal le véhicule, c'est peut être esthétique, mais quand on conduit sur des petites routes, on ne délimite pas la partie droite du véhicule, on ne voit qu'une remonté puis plus rien c'est à dire pratiquement 40 cm qu'on ne délimite pas.La direction est trop directe par rapport aux véhicules précédents (Mercedes Classe E, Audi A6, BMW 325i, Rav4 4x4 D4D 110 cv, RAV4 4x4 177 cv que nous avons encore en véhicule annexe.Le freinage est catastrophique, l'ABS ne sert à rien, j'ai failli avoir 2 accidents sur autoroute en 12 000 km.Je n'ai qu'une hâte arrêter la location longue durée de ce véhicule et reprendre une Mercedes Classe E hybride diésel qui consommera bcp moins et sera plus sécurisante sur autoroute. Le système 4 roues motrices est un leurre, il ne s'agit pas d'une transmission mécanique, mais d'un moteur électrique que se met en marche au démarrage et fonctionne jusqu'à 70 km/h au delà la voiture n'est plus un 4x4 mais une traction avant les 222 cv se transforment sont une foutaise. Nous avons un vieux Rav4 4x4 de 177 cv ayant plus de 200 000 km qui est beaucoup plus agréable à conduire avec lequel on est scotché à la route, et beaucoup plus sécurisant à conduire. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 12000)
Voiture qui se font voler très facilement avec une enceinte JBL (2.5 Hybride HSD 218 ch)
Bruits de grincements dans l'habitacle (surtout quand il fait chaud dehors)Conduite en hybride le moteur qui gueule dans les tours à chaque accélération, on fait avec ou on n'aime pas.Les aides à la conduite peuvent parfois bloquer brutalement la voiture lors de manoeuvres "serrées"Pas de roue de secours ni de galette avec le toit ouvrant en option (?!)Prix de vente très haut de gamme, et supérieur à celui du configurateur du site officiel Toyota à finition et options égales (problème reconnu en concession en 2022)Consomations un peu élevées sur autoroute, mais en accord avec les performancesAides à la conduite parfois pénibles (radar adaptatif ...), mais déconnectablesAides de l'état ... (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch Modèle PHEV AWD "collection" 2022, 9 900 km, acheté neuf.)
Régulateur de vitesse avec anti collision inutilisable distance réglable mais mini 150m consommation sur autoroutePeinture fragile, impact sur carrosserie rouge sous couche blanche (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch 2021 18" 22300km rouge)
Reservoir essence seulement 55lMoteur thermique s’active parfois sans prévenir même en mode EV. (100% électrique) (2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch 22000km)
Un peu bruyant. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Collection 45000)
Corrosion hâtive du Câble haute tension, non garantie 8 ans, n’est pas considéré comme faisant partie du système hybride. Donc, garantie limité à 3 ans. Coût de remplacement, $7 000. Délai d’attente pour le câble, peut prendre plusieurs mois. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch XLE AWD. 42 000 km)
Manque éclairage des boutons des vitres, balayage essuie glace moyen (2.5 Hybride HSD 218 ch 18000 KM)
J’ai perdu confiance avec l’histoire du câble haute tension et selon mes tests il est corrodé. J’entame des négociations avec le concessionnaire. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Automatique 107 000km LE)
Intérieur un brin austère, mais heureusement que le revêtement intérieur du plafond est de couleur clair. Ambiance cependant moins morose que celle du C-HR essayé auparavant. Mais une option pour un mobilier et un tableau de bord plus lumineux (gris, beige) serait bienvenue.Système GPS/infotainement totalement obsolète en présentation et dans son fonctionnement. Inadmissible sur un véhicule de plus de 40 K¤. On se croit revenu 20 ans en arrière!!. TOYOTA se moque de ses clients. Il semble que le millésime 2023 présentera une refonte complet sur ce point; enfin, ce n'est pas du luxe!!Ouverture des portières n'offre pas assez de dégagement, notamment à l'AR. Sur ce point, je regrette mon Subaru Forester avec des portes ouvrant sur 90°.Face AV torturée dommage que TOYOTA n'ait pas généralisé celle de la version TRAIL, bien plus jolie.Pas de barres de toit intégrées (comme sur mon précédent Duster).Pas d'option Toit Ouvrant pour le Dynamic!! Cela a failli me faire renoncer à mon achat et passer chez Honda.Quand on adopte la conduite "énervée" (pied dedans), ça fait du bruit. C'est vrai. Mais ça ne dure pas longtemps, et le véhicule n'est pas fait pour ça. En tout cas, ça ne me choque pas plus que ça, bien que la CVT de mon Forester 2.0 TD me semblait (de mémoire,) un peu moins sonore, avec ses passages de rapports simulés. Pas de possibilité d'avoir l'option Pneus Toutes saisons à l'achat, comme pour le Kuga ; donc obligé d'acheter un jeu de 4 pneus Hiver (¤¤). (2.5 Hybride HSD 218 ch Octobre 2021 - 21000 km - Dynamic + options Pack Techno (comprend jantes 18)
Oú sont les 222 ch ? Mouline fortement en kick down, impossible d'ouvrir le coffre moteur allumé ( 2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 06/2020, 38000 km)
Feux de croisement avants insuffisants sur routes sinueuses ou à haute vitesse. Tenue des sièges avants perfectible en cas de conduite "sportive" sur les routes de montagne. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Jantes)
-finition en progrès mais pas encore irréprochable, un bruit parasite parfois seulement au niveau de l'écran du tzblea de bord-le logo AWD se décolle légèrement-ouverture des portes arrières qui pourrait gagner 15 degrés. Pour ça, notre jazz de 2012 (2ème voiture) est exceptionnelle-pas encore Android auto mais va être prochainement installé en concession-le GPS embarqué date un peu mais fait laffaire (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 2019, lounge + options, 4 roues motrices, 22 000 km)
Pare-brise même avec des essuie-glace neuves ça balaye pas bien du tout l eau (côté conducteur).Note 9/20Prix assurance 48000¤⁹ euros/an (Assureur Crédit Mutuel) (type de contrat Tu risques) (Bonus/Malus 50%) (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch)
- Personnellement le design du hayon AR ressemble au Mitsubishi Outlander PHEV, certains aiment, moi pas du tout.- On peu le trouver un peu bruyant, effectivement le bruit aérodynamique est présent surtout avec le toit ouvrant panoramique, sans être spécialement dérangeant. Les pneus aussi et malheureusement il a une taille bâtarde donc pas de grand choix possible, hormis cela, le silence règne à son bord avec parfois un petit feulement électrique. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 2019 Collection)
Assemblage interne catastrophique bruit de plastique craquement grincement insonorisation. SUV seulement fait pour rouler en ville en dessous de 50km.Le comble pour un SUV familial. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 25000 km finition collection 48000 euros)
La position séquentielle de la boite de vitesse ne sert à rien (je regrette mon ancienne Honda Insight de ce point de vue uniquement)Plusieurs boutons ne sont pas rétroéclairés... quel dommage à ce prix.Bruit au passage des dos d'ânes (2.5 Hybride HSD 218 ch, juillet 2020, 3000km, finition )
Klaxon minable, pas de réglage en hauteur et de réglage électrique du siège passager, éclairage en feux de croisement trop bas, rétroviseurs et surface du capot moteur qui vibrent sur autoroute, pas de retro-éclairage de certains interrupteurs (vitres, rétroviseurs), pas de vérin de capot moteur et finition non en accord avec le prix de la voiture. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Lounge juillet 2020)
Problème contrainte de châssis.Problème antipatinage.Bruit parasite à l'intérieur du véhicule. (2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch)


Tous les autres défauts
TOYOTA Rav4 signalés




Année
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
Ventes
7.5K7.1K9.8K6.5K7.8K7.4K7.4K6.7K
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
8.7K8.8K9.2K9.7K8.5K10K7.2K

Désormais vendu uniquement en hybride en France, le Rav4 de cinquième génération perd donc un peu en attrait.

Rav4 en images

 
    OUVRIR    
 
 
    OUVRIR    
 

Moteurs TOYOTA Rav4

2.5 Hybride HSD 218 ch 221 Nm Hybride
 
2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 221 Nm Hybride
 
2.5 Hybride HSD Plugin AWD-i 306 ch 227 Nm Hybride
 

Fiabilité Rav4

Voici certains de vos témoignages laissés par le biais des avis (bas de page) :

2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch Rav 4 2019 AWD Finition lounge avec toit ouvrant. 5000 Km : le livre de bord livré avec la voiture n'est pas complet ! il faut aller sur internet pour avoir la version complète… et 800 pages … dur dur quand vous cherchez un renseignement, d'autant que les explications sont tout sauf claires.

2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch : Aucun pour le moment

2.5 Hybride HSD AWD-i 222 ch 9200km 2019 -collection : - bruit cloc train avant- feux trop bas

Diesel 2.2 150 d cat Boite auto 4x4 1ere mise en circulation 01/2012 actuellement 115000 km : amortisseurs AR change a 50 000 km probleme de FAP et valve EGR a partir de 80 000 5 regenerations, 1 changement de bougies et actuellement changement FAP et EGR ( 3200 euros). aucune prise en charge par toyota pour aucune panne [...] Tous les autres signalements >>

Vie à bord / Intérieur


Plus pratique que chic

Le raffinement intérieur n'a jamais caractérisé le RAV4 et cette tradition semble encore une fois se prolonger. Le SUV Japonais mise donc avant tout sur des aspects pratiques (n'en attendez pas non plus trop ...), avec comme principal atout un coffre de 580 litres (en hybride donc). Sur ce point, l'ancien culminait à 567 litres en thermiques et un peu moins de 520 en hybride, on gagne donc ici 60 litres à version comparable. Globalement, 580 litres permettent d'être à peu près à l'aise tout le temps, d'autant plus que la forme du coffre est assez rectiligne. Une fois tout rabattu on passe à 1690 litres.
L'habitabilité aux places arrière est très honnête mais encore une fois il n'y rien ici de transcendantal. [...] Suite du chapitre de la vie à bord >>

Comportement routier Rav4


Ne lui demandez pas d'être ludique

Le Rav4 de cinquième génération repose désormais sur une nouvelle plateforme bien connu des amateurs de Toyota : la TNGA qui est déjà exploitée pour la Prius ou encore C-HR. Toutefois, si partage il y a on note quand même des disparités importantes sur sa manière de travailler sur la route d'un modèle à l'autre (typage très différent entre un RAV4 et un C-HR par exemple).

Commençons par l'essentiel, il s'agit là d'un SUV à moteur transversal perché à 19 cm (garde au sol) tandis qu'il s'affichait à 16 cm sur l'ancien (jusqu'à 18 selon les versions, car à l'époque Toyota offrait un minimum de choix), il revient donc à une [...] Suite du chapitre du comportement routier >>

Equipements

ACTIVE

(Source Toyota Juillet 2019) A partir de 33 500 euros : Jantes en alliage 17’’ Sahara. // Rétroviseurs extérieurs électriques, dégivrants, et rabattables automatiquement avec rappels de clignotants // 7 Airbags. // Allumage et ajustement automatique des feux. // Combiné d’instrumentation avec écran couleur TFT multifonction 4,2’’. // Démarrage sans clé.  // Indicateur de sous gonflage des pneus. // Limiteur de vitesse. // Roue de secours 17’’ de type galette (165/80) dans le coffre. // Sélection du mode de conduite : ECO, NORMAL, SPORT, EV. // Système d’appel d’urgence automatique “E // Call”. // Système d’assistance au démarrage en côte (HAC). // Système de freinage antiblocage (ABS) + BA + EBD. // Systèmes de contrôle de motricité (TRC) et de stabilité du véhicule et de l’attelage (TSC). // Toyota Safety Sense™ 2  // Accoudoir central avant avec compartiment de rangement. // Banquette arrière rabattable 60/40. // Cache // bagage. // Climatisation à régulation automatique bizone. // Plancher de coffre réversible avec revers imperméable. // Sellerie tissu noir. // Services connectés MyT®. // Système audio avec écran 7’’, ports auxiliaire et USB et 6 haut // parleurs. // Système de fixation Isofix® aux places latérales arrière. // Système intelligent de plancher plat “Toyota Easy Flat System”. // Tapis de sol “RAV4 Hybrid” en velours, avant et arrière. // Vitres électriques avec système anti pincement, descente et remontée à impulsion. // Volant multifonction 3 branches, réglable manuellement en hauteur et en profondeur. // Volant et levier de vitesses gainés cuir.

DYNAMIC

A partir de 35 700 euros : Barres de toit longitudinales. // Double sortie d’échappement ovale. // Grille de calandre couleur acier. // Lunette et vitres arrière surteintées. // Protections de soubassement avant et arrière grises // Combiné d’instrumentation avec écran couleur TFT multifonction 7’’. // Commande de blocage de différentiel “Trail”.(1) // Essuie // glaces avant à détecteur de pluie. // Radars de stationnement avant et arrière. // Rétroviseur intérieur électrochromatique // Caméra de recul. // Coffre à ouverture et fermeture électriques. // Contreportes en cuir synthétique. // Sellerie tissu sport noir. // Système audio “Toyota Touch®” avec écran couleur tactile 8” multifonction, système de téléphonie Bluetooth®(2), connectique auxiliaire/USB, et 6 haut // parleurs. // Système d’ouverture/fermeture et démarrage sans clé “Smart Entry & Start”

LOUNGE

A partir de 41 600 euros : Jantes alliage 18’’ Kalahari. // Pack Design : • Ornements latéraux chromés. • Protection de seuil de coffre en acier inoxydable. • Seuils de portes en aluminium siglés “RAV4”. // Poignées extérieures de portes couleur carrosserie avec insert chromé. // Projecteurs à LED. SÉCURITÉ & CONDUITE // Avertisseur d’angles morts. // Avertisseur de circulation arrière avec freinage d’urgence automatique. // Radars de stationnement anticollision (ICS). // Système de vision 360°. CONFORT & AGRÉMENT // Chargeur à induction. // Sellerie en cuir noir, gris ou beige. // Siège conducteur à réglage lombaire électrique. // Siège conducteur à réglages électriques avec mémorisation. // Sièges avant chauffants (2 niveaux). // Système audio Premium JBL® avec radio digitale (DAB) et 9 haut // parleurs. // Système de navigation Toyota Touch & Go.(1) // Troisième prise USB à l’avant.

COLLECTION

A partir de 43 650 euros : Carrosserie bi-ton avec toit et piliers peints en Noir Attitude.(1) // Éléments de carrosserie peints en noir laqué : • Bas de caisse latéraux et bas de porte de coffre. • Coques de rétroviseurs. • Pare // chocs avant et haut de pare // chocs arrière. • Passages de roues. // Jantes alliage 18’’ Kalahari noir laqué . // Peinture métallisée bi // ton ou nacrée bi // ton. // Poignées extérieures de portes couleur carrosserie. // Seuils de portes en aluminium siglés “RAV4”.




Les concurrentes

Modèles Longueur Poids moy. Coffre
Stelvio (2017) 4.69 m 1700 Kg 525 L
Tonale (2022) 4.53 m 1700 Kg 500 L
Q5 II (2017) 4.66 m 1900 Kg 550 L
Q3 II (2018) 4.48 m 1700 Kg 530 L
Q3 Sportback (2019) 4.5 m 1750 Kg 530 L
X3 (2017) 4.71 m 1950 Kg 550 L
X4 (2018) 4.75 m 1950 Kg 525 L
C5 Aircross (2018) 4.5 m 1600 Kg 580 L
DS7 Crossback (2018) 4.57 m 1600 Kg 555 L
Kuga 3 (2019) 4.61 m 1650 Kg 475 L
Mustang Mach-E (2020) 4.71 m 2100 Kg 609 L
Tucson (2015) 4.48 m 1650 Kg 513 L
Tucson (2021) 4.5 m 1650 Kg 616 L
F-Pace (2015) 4.73 m 1850 Kg 613 L
Sportage (2016) 4.48 m 1600 Kg 503 L
EV6 (2021) 4.68 m 2050 Kg 542 L
Sportage 3 (2022) 4.51 m 1650 Kg 587 L
CX-5 II (2017) 4.55 m 1500 Kg 506 L
GLC (2015) 4.66 m 1900 Kg 550 L
GLC Coupe (2016) 4.73 m 1900 Kg 500 L
GLB (2019) 4.63 m 1700 Kg 500 L
Marvel R (2021) 4.67 m 1950 Kg 507 L
Grandland X (2017) 4.47 m 1500 Kg 514 L
5008 2 (2017) 4.64 m 1500 Kg 700 L
Koleos II (2017) 4.67 m 1650 Kg 565 L
Arkana (2021) 4.57 m 1450 Kg 513 L
Austral (2022) 4.51 m 1550 Kg 500 L
Tarraco (2018) 4.73 m 1750 Kg 760 L
Kodiaq (2016) 4.7 m 1650 Kg 650 L
Enyaq (2021) 4.65 m 2000 Kg 585 L
Model Y (2021) 4.75 m 2050 Kg 815 L
Tiguan 2 (2016) 4.49 m 1600 Kg 520 L
ID4 (2021) 4.58 m 2100 Kg 543 L
XC60 (2017) 4.69 m 1900 Kg 505 L
 


Vous possédez ou avez possédé une TOYOTA Rav4


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

Articles Toyota


Infos Toyota

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2023. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales