Essai Kuga Hybride Kuga 3 (2019)


Avec pas moins de trois déclinaisons hybrides pour le Kuga, il est peut-être nécessaire de vous éclairer un peu le chemin... Car si pour ma part je m'y retrouve assez facilement (quoi qu'avec Ford il faut savoir être débrouillard !), pour le client qui ne s'intéresse que moyennement à l'automobile (et je veux bien l'admettre !), ça pourra paraître un peu confus. Et comme Ford n'aide en rien pour se dépatouiller je vais donc tenter de vous aider un peu....
On a ici affaire à trois types d'hybridation sachant que deux d'entre elles sont communes (seule la batterie change) : MHEV, FHEV et PHEV (rien que ça !).




MHEV 48V

C'est la plus petite hybridation, on l'appelle même micro-hybridation. C'est un dispositif très léger qui vient aider le moteur via la poulie Damper (poulie qui sert normalement à l'inverse, à savoir que c'est le moteur qui entraîne des accessoires par le biais de cette dernière). C'est donc une petite aide de 15 ch qui induit aussi par la même occasion un frein moteur plus puissant, le tout appuyé par une petite batterie de 0.5 kWh.
Autre avantage, il apporte plus de peps en bas régime, car quand le moteur est en sous-régime ce petite moteur électrique compense un peu en offrant de la puissance. Pas de possibilité de rouler en tout électrique.


FHEV

Dans cette configuration vous avez un Kuga qui exploite les dessous d'une Prius... C'est en effet Aisin qui fournit la boîte qui incorpore deux moteurs électrique et un train épicycloïdal Rappelons qu'Aisin appartient en grande partie à Toyota. C'est donc ici du Full hybride avec la possibilité de rouler en 100% électrique, mais sur une très courte distance (1.1 kWh...), à savoir 2 à 3 km grand maximum.
Contrairement au MHEV on a donc ici une transmission toute particulière, à savoir une e-CVT directement issue du système HSD de Toyota.


Petit bémol, même en mode 100% électrique on n'a pas la puissance instantanée à cause du train épicycloïdal qui réunit les moteurs thermiques et électriques, il y a donc un mini moulinage qui empêche le côté très directe des hybrides et électriques habituels.

PHEV


On a affaire ici à la même chose que le FHEV à la différence que la batterie de 1.1 kWh a été remplacée par une version de14.4 kWh. De plus on a doté la batterie d'une prise permettant de la recharger. Bien entendu on est sur du courant continu, il y a donc un chargeur embarqué qui doit transformer tout ça en courant continu pour la batterie. En gros, ce que je veux dire c'est qu'on ne peut pas utiliser de superchargeur ici mais uniquement des prises de courant allant jusqu'à 3.7 kW.



Résumé des différentes hybridation du Kuga :

MHEV FHEV PHEV
Conduite électrique Non Oui (2 km) Oui (56 km)
Batterie 0.5 kWh 1.1 kWh (13 kg) 14.4 kWh (170 kg)
Rechargeable Non Non Oui

Compléter cet article








Avis Hybride : les plus complets

(Tri par ordre de longueur de l'avis)

08/20




Vous possédez ou avez possédé une FORD Kuga 3


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)