Dernière modification 05/01/2023

Voiture électrique : la fin actée de la voiture grand public populaire ?


Née dans les années 2010 dans sa définition technique moderne, la voiture électrique était seulement censée apporter de la sobriété énergétique et une réduction des émissions de CO2 (qui vont un peu de paire c'est vrai). Ce sont en effet les durcissements des règlementations qui ont permis leur émergence et leur viabilité commerciale (sans bonus, beaucoup d'autos électriques sont invendables), avec je le rappelle un système de bonus/malus qui est apparu en 2009 (qui proposait uniquement du bonus à la base, montrant encore une fois que nous sommes amadoués comme des enfants de 5 ans. Facile de faire adopter et accepter un système qui récompense pour ensuite le transformer en dispositif qui ne fait que punir).


Toutefois, et avec le temps qui passe, il semblerait que cette dernière ait aussi un autre rôle, à savoir celui de rendre la voiture particulière plus rare ...


Voiture électrique = gamme premium ?

Si on analyse les choses de manière objective et froide, la voiture moderne (donc électrique) est une auto qui propose toujours des prestations de voiture de gamme moyenne : une e-208 ne fait pas vraiment mieux qu'une 208 ou même encore une 207 ...
Si on prend comme exemple les prix d'une 208 Like (vous pouvez le faire avec d'autres ça marche aussi), l'entrée de gamme thermique débute à 19 200 euros tandis que l'électrique (certes plus puissante mais qui ne donne pas le choix non plus, à savoir une version plus modeste) est à 34 800 euros (je ne déduis pas le bonus, car ce serait totalement illogique de le faire).
Cette différence de tarifs représente quand même 81% de différence, à savoir que la version électrique se vend 81% plus chère (encore une fois, la différence des prestations moteurs sont très loin de justifier un tel écart au niveau des prestations offertes).


Je rappelle qu'on pouvait encore trouver des Série 3 et Classe C neuves d'entrée de gamme à ce tarif là (aux environs de 33 / 35 000 euros) il y a encore quelques années (même pas 5 ans au moment où ces lignes sont rédigées).
Il faut donc commencer à s'habituer à un monde où on achète une citadine populaire et basique pour le prix d'une berline premium allemande ... Et si ça peut choquer, c'est surtout la vitesse à laquelle c'est arrivé. Le changement de technologie permet semble-t-il  de faire passer la pilule et de brouiller les cartes, c'est pour cela que peu de monde se rend compte de ce qui se trame actuellement, à savoir la fin de la voiture neuve finançable par les foyers de la classe moyenne.


Le résultat est donc que l'automobile a fait un bon inédit en terme d'inflation, un bond qui semble ici avoir comme but d'écarter la majeur partie de la population en ne lui permettant plus d'accéder aux véhicules particuliers légers. En cette période de chasse enragée au CO2, le lien est vite fait ... En effet, quoi de plus efficace pour réduire les émissions (mais aussi préserver les précieuses ressources restantes pour les classes supérieures, qui deviennent donc les nouvelles classes moyennes) que de ne plus permettre aux classes moyennes de s'acheter une voiture ? Aucune technologie moteur ne sera aussi efficace que ce type de levier commercial.


Et si certains estiment que les tarifs élevés de l'électrique ne sont que provisoires (ce qui est légitime), la conjoncture actuelle semble indiquer l'inverse, à savoir des prix futurs continueront d'évoluer à la hausse.
Plusieurs raisons à cela : impression monétaire disproportionnée qui a rendu les devises aussi peu valorisantes que leur poids en papier (en gros ils ont créé plus d'argent en quelques années que sur toute l'histoire de l'humanité, rien que ça ! Et forcément ça influe sur leur valeur), hausse durable des matières premières qui continuent de se raréfier (d'autant plus qu'il faut de l'énergie pour les extraire ou les recycler, énergie qui explose en prix), taux d'emprunt en hausse (ils ne peuvent rien faire d'autre tellement ils ont été couchés pendant longtemps, jusqu'à parfois être négatifs pour la première fois dans l'histoire de l'Homme) qui réduisent la capacité d'emprunt des ménages.
Les ingrédients que nous avons à disposition sont donc plus favorables à une continuité de l'inflation des voitures électriques plutôt qu'une déflation, et ce malgré les amortissements financiers et les premiers bénéfices des économies d'échelle.

Conclusion

En quelques années (même pas 10 ans) la voiture a accusé presque 100% de hausse alors qu'il avait fallu auparavant 65 ans pour arriver au même résultat (1953 -> 2018 selon l'Argus, passant d'un prix moyen de 13 489€ à 26 035€).
La voiture électrique semble donc être ici pour limiter le CO2 mais aussi et surtout le nombre de conducteurs. Et il semble finalement que l'efficacité soit encore plus grande sur le deuxième point, car l'éviction de la majorité des conducteurs sera plus efficace que le rendement accru des électriques face aux thermiques.
Il faut donc se préparer à voir les camions devenir les maitres de la route, car ces derniers ne seront pas évincés du bitume comme le sont les voitures particulières. En effet, ils sont vitaux au fonctionnement du pays et permettent surtout de  combler  les besoins primaires comme celui de l'alimentation (les villes meurent très vite de faim sans ces engins). L'énergie leur sera avant tout réservée et les dernières autos roulantes seront celle des plus aisés (une 208 suffira probablement à faire le beau !).
Derrière tout ce greenwashing semble donc se cacher une grande manoeuvre destinée à redéfinir totalement votre capacité à pouvoir vous équiper d'une automobile. Pensez donc à en profiter, car plus le temps passera et moins vous aurez la possibilité de manier un cerceau entre vos mains (sauf celui de votre Playstation dans le métaverse ... Car c'est bien ici qu'il faut imaginer le futur de la mobilité [immobile]).


Avis Electrique

(Tri par ordre de longueur de l'avis)


Avis Electrique

(Tri par ordre chronologique)

Fiches techniques voitures électriques

Electriques Aiways
Electriques Audi
Electriques BMW
Electriques Citroen
Electriques Cupra
Electriques Dacia
Electriques DS
Electriques Fiat
Electriques Ford
Electriques Honda
Electriques Hyundai
Electriques Jaguar
Electriques Kia
Electriques Lexus
Electriques Mazda
Electriques Mercedes
Electriques MG
Electriques Mini
Electriques Nissan
Electriques Opel
Electriques Peugeot
Electriques Polestar
Electriques Porsche
Electriques Renault
Electriques Seat
Electriques Skoda
Electriques Smart
Electriques Tesla
Electriques Volkswagen
Electriques Volvo

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2023-01-14 22:27:35)

Bon article de fonds cher A. Dmin, comme d'hab. L'inflation des prix en raison de prétendues innovations est une stratégie du capitalisme. Cependant cela est censé s'amoindrir avec le temps du fait des hausses de capacité de production. Il semble que l'essentiel de l'inflation des VE soit dus au coût de la batterie, et je ne sais si ce cycle vertueux jouera pour les VE. Le parallèle est avec l'informatique. Naguère vendus une fortune, le moindre smartphone a les capacités d'un PC des générations antérieures. Le but du jeu sera de rendre les gens esclaves d'un crédit permanent. You'll own nothing and you'll be happy. Les retraités boomers sont les premiers acheteurs de VE...

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2023-01-18 11:18:49) : Je pense que les soucis de coût et d'inflation vont au delà de la conception des voitures électriques et de leur batterie. Les matières, que ce soit pour les thermiques ou les électriques, devraient continuer d'augmenter et de devenir de plus en plus difficilement accessibles par les citoyens.
    Les thermiques aussi deviennent sacrément chères d'ailleurs, même si on reste en dessous de l'électrique bien évidemment.

    Le parallèle avec les téléphones et l'informatique (qui stagne beaucoup depuis 15 ans la concernant) ne me semble pas pertinente car on compare deux époques bien distinctes. On arrive à un stade où tout se met à couter cher (les smartphones aussi d'ailleurs).
    Je pense donc qu'on entame une période où il devient illusoire d'espérer une déflation de la voiture électrique malgré l'amortissement de leur conception et le gain par les économies d'échelles. Car il ne faut pas non plus oublier que c'est aussi la valeur de l'argent elle-même qui est en train de fondre en parallèle (au delà des soucis de pénuries qui viennent perturber l'offre).

    En gros, je doute que l'électrique voit ses prix aller plus bas avec le temps, d'où la rédaction de mon article visant à dire qu'il faut acheter une électrique en urgence. Me tâte même de prendre le Model Y de base avec le bonus d'ailleurs, en espérant que dans deux ans les prix de l'électricité n'explosent pas. Car dans ce cas même les électriques rechargées à la maison seront privées de roulage tellement ça coutera cher ...
    Imaginez des factures multipliées par 10 ! J'ai bien peur que ça finisse par arriver.
    Il faut anticiper en s'équipant de panneaux solaires, dans le cas où vous avez une maison. Ca peut sauver les miches ...
    On est en train de se faire cerner de partout et il ne reste peut-être que peu de temps pour réagir et anticiper. Un homme prévenu en vaut deux, et un homme préparé en vaut quatre dit-on habituellement. Ray se construit un bunker d'ailleurs si je ne dis pas de bêtise ;-) Tu confirmes ?
  • Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (2023-01-18 17:45:34) : Je ne sais pas si "Tesla" est rentable. Je crois que non. L'inflation des hybrides est vraiment délirante. Il existe un complexe politique autour de l'électricité qui semble devenir la nouvelle épée de damoclès sur la population.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 3 commentaires :

Par r16 ts (Date : 2023-01-13 13:48:35)

Vu les resources de la planète et sa population, pas besoin d'etre grand clerc pour comprendre que la voiture individuelle pour tout le monde, ce n'est pas possible.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2023-01-18 10:50:51) : Il n'y a en tout cas pas de surpopulation dans le monde, c'est une fausse idée qu'on cherche à nous inculquer pour essayer de légitimer les discours visant à dire qu'il faut la réduire (c'est une vision très négative et prédatrice qui est diffusée par ceux qui dirigent le monde, et les moutons les moins réfléchis répètent la chose car ça paraît pertinent au premier abord).
    La population mondiale tiendrait sans soucis en Amérique du nord, la densité resterait très acceptable, c'est pour dire.

    Pour la voiture individuelle j'avais le même discours que vous jusqu'il y a peu, mais je finis par comprendre que c'est encore une fois un bourrage de crâne qui ne sert qu'à nous convaincre d'obéir aux ordres de ceux qui établissent les règles.
    Le monde offre des perspectives énormes à l'Homme en terme de volume d'énergie, mais tout est fait pour que ce ne soit pas le cas (l'énergie est la plus grosse ficèle que les puissants peuvent utiliser pour nous asservir).
  • Par Bug Haty TOP CONTRIBUTEUR (2023-01-19 22:35:35) : Merci cher Admin de rappeler que la surpopulation est un mythe. Et criminel.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Freddom (Date : 2023-01-11 21:31:13)

Les prévisions à moyen terme font apparaître un parc de voiture divisé par deux.
Les prix ne diminueront pas car la voiture électrique c est plus de matériaux et les coûts d extraction ne vont faire que d augmenter.
Il restera pour les individus les Petites voitures pour des trajets locaux, le reste sera du transport en commun ou de l auto partage.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2023-01-18 10:30:03) : Il me semble que cette vision soit assez réaliste ... La voiture se destine donc à devenir un bien de luxe.

(Votre post sera visible sous le commentaire)



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous de Top Gear France ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2023. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales