Comportement routier X3 (2017)


Dans la continuité mais avec des gommes moins généreuses qu'avant

Basé sur la nouvelle plateforme CLAR, le monde de la presse (et surtout celui de BMW) voudrait faire croire comme à chaque fois qu'il y a ici un fossé comparé à l'ancienne génération... Vous l'avez certainement entendu un peu partout, "il est nettement plus dynamique", "plus confortable" etc. etc.
Hélas je ne suis pas forcément du genre à adhérer facilement à ce compte de fée où l'évolution n'aurait pas de limite, et où il y aurait un bon technique à chaque fois (tout en gardant la même morphologie et caractéristiques... ce qui est physiquement improbable).
Bref, restons sur terre, le X3 de troisième génération s'améliore peut-être un peu (s'agissant d'un domaine subjectif pas vraiment mesurable les marques et journalistes peuvent se permettre d'extrapoler un peu), mais en réalité c'est anecdotique et ça dépend surtout de quelle configuration on parle.

Comportement châssis :
Comp. 18 pouces 225 mm :
Comp. M-Sport :
Comp. X3M :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Conf. Amort. Pilot? :
Conf. M-Sport :
Conf. X3M :
Motricité :
Arrière ou 4X4 ou 4 roue motrices
Hauteur :
1.68 m
Longueur :
4.71 m
Poids moy. approx. :
1950 kg
Empattement :
2.86 m (61% de la longueur)

(Plateforme CLAR/G/SonderKlasse)



Quelque(s) véhicule(s) proche(s) : GLE Coupe / GLB / GLC / GLC Coupe / GLE / Q5 II

Par rapport à l'ancien, on perd à peu près 50 kg en poids et on voit l'empattement progresser de 5 cm (le poids va ici de 1790 kg à un peu plus de 2 tonnes sur les versions les plus dotées, sachant qu'on inclut ici conducteur et fluides). Quant à la plateforme CLAR, elle reste très voisine de ce que l'on connaît et il s'agit ici surtout de mutualiser au maximum la base avec les autres modèles dans le but de faire des économies, sans oublier les adaptations à faire pour accueillir plus facilement un dispositif hybride et une version 100% électrique (avec des batteries qu'il faudra caser quelque part), l'objectif n'était pas vraiment d'améliorer un châssis déjà au point et sans amélioration flagrante possible (on a rien découvert depuis des décennies en ce qui concerne la géométrie des trains roulants, tout est question de choix : favorise-t-on le comportement, le confort ou un compromis).
On a donc toujours affaire à un X3 (on ne met jamais à la poubelle tout le travail accompli, ce serait totalement idiot et contre productif comme je le répète régulièrement), à savoir un SUV très agile mais qui ne va pas non plus battre des records ni vous donner le grand frisson. Car depuis la première génération, bien qu'il ait progressé en terme de comportement, on se confronte ici à un SUV assez polissé qui privilégie le confort de roulement à l'efficacité pure. Bien évidemment il reste un peu mieux tenu et affuté que certaines concurrentes, histoire de lui conférer un petit esprit à la BM et une identité propre.
En gros on est loin des sensations encore assez brutes de la première génération. Ici la direction reste artificielle, les motorisations sans grande émotion et la transmission automatique assez lisse. Ca fait en revanche très bien le travail et ça procure un bon confort de marche, mais du coup il se met à être assez proche des concurrents en évitant d'avoir un parti pris un peu plus sportif (la clientèle étant ce qu'elle est BMW n'avait pas vraiment le choix), chose qu'osait bien plus la marque dans les années 2000 (tout comme le design d'ailleurs).


Pneumatiques ?

S'agissant d'un détail pour certains, en réalité l'offre pneumatiques est primordiale et décisive pour rendre un véhicule efficace sur route. Mais avec les temps qui courent, le but est de les rendre les plus étroits possibles, quitte à faire diversion en proposant des diamètres plus gros (le roi étant le Scenic 4) !
Ici la gamme se dote en grande majorité de 18 pouces de 225 mm de large, une monte qui n'a rien d'extraordinaire et dont il ne faudra pas trop espérer d'un point de vue tenue de route (surtout que l'ancien se dotait de 235 mm !). Cependant, mais c'est à vérifier, on peut généralement monter des gommes allant jusqu'à du 245 mm de large sur ces mêmes jantes. Donc au prochain changement de pneus, je vous conseille d'opter pour du 245 mm bien que cela implique le changement des 4 pneus en même temps (ça peut passer si vous commencez par l'arrière).
Viennent ensuite les 19 pouces qui sont pour moi le meilleur compromis si on a un moteur inférieur à 300 ch.


Les 20 et 21 pouces se réservant quant à eux aux moteurs de grande puissance : 326 et 354 ch. On a alors des gommes plus larges à l'arrière, à savoir du 275 mm. Sachez donc bien qu'avec ces derniers la tenue du pavé devient extrêmement sérieuse, et les 225 mm sont alors un peu frêles en comparaison.

Suspensions DirectDrive


Grand classique chez BMW, c'est la suspension sport comme vous le savez certainement déjà, elle consiste à rabaisser l'auto de 10 mm la faisant passer de 20.4 cm de haut à 19.4 (ressorts plus courts). L'ensemble est aussi réglé plus dur avec des amortisseurs plus raides et des barres anti-roulis plus tendues (elles font le lien entre les roues gauche et droite).
Franchement, sans ce châssis sport le X3 reste assez conventionnel même si il reste quand même dans le haut du panier. Donc si votre sensibilité mécanique est importante (en tout cas côté châssis et conduite un peu dynamique), il me semble indispensable de l'adopter.
Et si vous hésitez avec l'amortissement piloté SelectDrive, sachez que le DirectDrive offre quelque chose de bien plus dynamique à l'usage. Mais attention dans ce cas vous vous priverez d'un engin prévenant et plus agréable à conduire au long court.

Suspension SelectDrive


On est un peu à la bourre du côté de chez BM... Car si les concurrents se mettent à la suspension pneumatique (GLC et Q5 II) on se limite ici à un banal amortissement piloté. Et comme souvent, les différences entre confort et sport ne sont pas non plus des plus marquées.
Mais connaissant la raideur assez perceptible du châssis sport DirectDrive, le SelectDrive peut finalement s'avérer être un bon choix pour le quotidien, tout dépendra de si vous avez un tempérament sans compromis ou si vous êtes plutôt du genre raisonnable.
En tout cas on se retrouve avec un train de roulement un peu plus confortable (pas décisif non plus) qu'en châssis passif avec la suspension standard.

Xdrive ?

De série sauf sur le petit 18d, le système Xdrive favorise toujours les roues arrière (un peu l'inverse du Quattro finalement). Je vous laisse consulter l'article sur le sujet présent sur fiches-auto.fr mais en gros il s'agit ici d'envoyer de manière perpétuelle la puissance à l'arrière et de parfois partager le couple avec le train avant grâce à une boîte de transfert dans laquelle se situe un embrayage multidisque piloté par l électronique
Donc soyez rassuré, la sensation de propulsion prime en mode sport et on ne sent l'avant travailler que quand on est sur route glissante. Mais bien entendu, sous 200 ch cela se perçoit un peu moins.
Petit défaut toutefois, mais qui est inhérent à tous les 4X4, on perd ici la légèreté du train avant puisqu'il reçoit des cardans... Et donc n'espérez pas vraiment un avant aussi léger et affûté que sur une Série 3 propulsion (ou si, il faut alors opter pour le 18d, mais ça reste quand même un poil précaire il me semble).

Capacité 4X4 ?

Soyons franc, dans la théorie il est assez bon avec le Xdrive, mais dans les faits il se prête assez mal à l'exercice, les pneumatiques et la garde au sol assez quelconque (mais pas lacunaire non plus) ne favorisant pas cela.
Et même si le Xdrive est performant, il l'est moins que les Quattro et 4Matic qui permettent une conduite sur neige plus sereine et moins fouillie (les BMW ont tendance à un peu trop virevolter dès qu'on entame un virage, l'arrière part vite en raison d'une gestion électronique moyenne est d'une conception qui envoie trop de couple à l'arrière). Notons quand même que l'auto a été conçue pour résister à des gués de 50 cm, pratique quand il y a inondation dans le quartier (plus que pour l'aventure, beaucoup plus rare au quotidien).
Enfin, on n'a ici aucun verrouillage de différentiel ni de rapports courts, donc ça reste assez rudimentaire (mais heureusement les pubs ventant le Xdrive vous feront croire que le dispositif est ultra efficace ! L'important c'est d'y croire !).


Compléter cet article








4.71 m

1.68 m

2.86 m

550 L

65L
Longueur
Hauteur
Empattement
Coffre
Réservoir

Auto. 8
(Boîte auto Steptronic à convertisseur)

5 pl.

Restylage :
09/2021

Transmisssion :
Propulsion
4X4

Poids moyen :
1950 kg
Poids important
 


Pneus Confort Efficacité
sur X3
Commentaire
225/60 R18
Flancs : 13.5 cm
8.8/10 7.3/10 Petite tendance au roulis
245/50 R19
Flancs : 12.3 cm
7.8/10 8.4/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
245/45 R20
Flancs : 11 cm
6.8/10 9/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
275/40 R20
(Arrière)
Flancs : 11 cm
6.8/10 9.9/10 Largeur de gomme très généreuse (tenue de route supérieure) Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse
245/40 R21
Flancs : 9.8 cm
5.8/10 9.6/10 Roulis maitrisé / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé / Compromis tenue de route / consommation idéal
275/35 R21
(Arrière)
Flancs : 9.6 cm
5.7/10 10/10 Roulis maitrisé / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé / Largeur de gomme très généreuse (tenue de route supérieure) Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse


Comportement routier : quelques notions de base

Voici quelques petites choses à savoir concernant le comportement routier des autos :

  • La monte de jantes/pneus a une incidence directe sur le niveau de confort et sur la précision de la direction. Plus les flancs sont hauts, moins le train avant sera précis mais plus le confort de suspension sera élevé. Plus la largeur du pneu sera importante plus la tenue de route sera au rendez-vous, mais cela ne sera pas favorable à la consommation ni à l'aquaplaning
  • Une direction électrique se révèle généralement moins précise et consistante qu'une version hydraulique
  • La hauteur de caisse influe sur le comportement. Plus la voiture est haute sur pattes et plus le roulis sera prononcé. Un centre de gravité réduit permet de virer à plat dans les virages en limitant le tangage, mais cela réduit le niveau de confort (suspension) puisque le débattement des roues est réduit.
  • Une version 4X4 sera plus lourde qu'une version ayant deux roues motrices, cela favorisera aussi le sous virage
  • Une traction aura une tendance au sous virage alors qu'une propulsion se dirigera plutôt vers un survirage
  • Une propulsion est généralement mieux équilibrée en terme de masse (répartition du poids entre l'avant et l'arrière)
  • Un empattement long permet de favoriser la stabilité à haute vitesse mais favorisera le sous virage. Un empattement trop court ne permet pas de rouler vite en étant serein, faites le test avec une Smart
  • Les voitures diesels sont plus lourdes et sont donc généralement moins bonne au niveau de la répartition des masses. Elles sont aussi parfois plus fermes en suspension pour contrer le surpoids





Vous possédez ou avez possédé une BMW X3


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :





Articles BMW


Infos BMW

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales