Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 08/04/2024

Tesla compacte et pas chère : annulée ?


Attendue par de nombreux fans, ceux qui ont une bourse moins conséquente, la Tesla compacte était censée achever la démocratisation de Tesla envers le grand public. Mais comme vous l'avez probablement entendu, cela est possiblement remis en cause ...
Cela fait actuellement grand bruit, selon Reuteurs Tesla aurait mis fin à l'idée de produire la voiture compacte et "économique" (25 000€/$). Agence de presse fondée en 1851, l'information semble donc sérieuse. Pire, Elon Musk, bien qu'expliquant que cette agence a une crédibilité toute relative, ne contredit pas cette information, c'est donc une sorte d'aveu sur la réalité de la chose.

Le narratif en second plan serait donc que la marque se focalise sur les Robots taxis, et donc que la priorité serait mise sur ces derniers plutôt qu'une compacte. Certains essaient même de faire un lien entre ces deux produits, avec une Tesla Model 2 (nom officieux pour nommer la compacte) qui serait donc adaptée pour être un robot taxi. Un choix qui semble peu pertinent car être taxi c'est aussi pouvoir accueillir du monde et des bagages, et dans ce cas le Model Y semblerait plus cohérent il me semble.
Et puis rajoutons que le potentiel commercial des robots taxis à moyen terme est ridicule par rapport à une voiture de masse attractive qui se vendrait par millions. Les robots taxis fonctionnent depuis un bail dans certains états, et il n'y a donc rien de novateur ni même de gros débouché commercial (l'ensemble des USA et de l'Europe est loin de se voir envahir par les taxis robots ! Ne serait-ce que légalement parlant).

Mais derrière ces informations, il y a semble-t-il des choses à déceler en filigrane, et c'est ce que je vais tenter de faire avec toutes les erreurs que cela peut induire.

Scénario 1 : c'est vrai

Imaginons que l'information soit vraie, cela voudrait donc dire qu'Elon Musk ne voit plus d'intérêt d'attaquer le marché des voitures à bas prix (25 000 euros de base tout de même, tout a changé en quelques années). Il se mettrait donc sur la même position que les premium allemands, à savoir délaisser les petits produits à faible marge (Classe A etc.)  pour les plus gros. Tesla n'aimant pas travailler pour de petits profits, la marque a peut-être décelé par une étude de marché qu'il n'y en aurait pas assez pour s'en mettre plein les fouilles. Rappelons d'ailleurs que Tesla produit déjà du low-cost, les produits étant avant tout conçus pour réduire le coût de revient il faut le rappeler.

Les causes de cet abandon seraient donc liées à une étude de marché négative, et cela est possiblement lié à l'arrivée massive des voitures chinoises qui se positionnent très bien d'un point de vue tarifaire. Et contrairement à Tesla, on en a déjà à se mettre sous la dent, mentionnons comme simple exemple la MG3. La marque étant pragmatique, elle ne perdrait pas de temps et se délesterait de ce produit encombrant et peu rémunérateur.

Dans ce cas de figure, on pourrait interpréter que Tesla se repositionne comme étant une marque premium (même si bien des aspects des produits ne sont pas au niveau de ce segment), et que l'avenir se concentre donc sur des autos et robots domestiques destinée à une clientèle aisée (mais pas trop non plus, la toute petite bourgeoisie).

L'autre interprétation est que Tesla voit des choses très sombres à l'horizon. Etant un initié qui a accès à bien plus d'informations sensibles que vous et moi, il voit peut-être un conflit ou une crise majeur à court / moyen terme. Et produire un objet de masse dans ce contexte n'est pas forcément la meilleur chose à faire. Rappelons son alerte récente sur le fait que 2025 connaîtrait une crise énergétique / électrique majeur. Il semble vouloir prévenir du maximum qu'il peut, bien qu'on ait a priori plus affaire à un business man qu'un altruiste amoureux de l'humanité (pas facile de sonder Musk, il faudrait l'aide de Neuralink pour ça !).
Le contexte géopolitique inédit (qui aurait imaginer parler de troisième guerre mondiale il y a encore 3 ans ?! Et si quelqu'un l'avait fait il aurait été raillé de tous, comme bien d'autres sujets que je n'exposerai pas ici) crédibilise un scénario catastrophe.

Scénario 2 : c'est faux

Si l'information est fausse, ce qui est assez probable, elle est alors là pour manipuler quelque chose ... On saurait alors que Musk et Reuters sont finalement plus amis que l'inverse.
Comme on l'avait vu dans des articles récents, Elon Musk souhaite actuellement racheter un maximum d'actions Tesla avant de se lancer à corps perdu dans l'IA et la robotique sous cette enseigne (il veut la majorité, le contrôle quasi total en somme). Ayant du financer Twitter, il a du prendre dans sa tirelire en forme de voiture électrique, comme quoi, même quand on est l'homme le plus riche du monde on doit encore et toujours compter ...
Et si vous êtes attentif, il semble en ce moment que toutes les nouvelles soient en défaveur de Tesla, avec une Elon Musk qui laisse faire les choses. Résultat, le cours passe son temps à chuter, jusqu'à semble-t-il toucher un plancher (le fameux bottom de marché) en ce moment même. C'est donc de très bon augure pour Musk, qui peut racheter à tour de bras à prix "coûtant" (ce n'est pas un conseil en investissement, mais démarrer un DCA à ce stade ne semble pas une mauvaise idée, bien qu'il soit risqué d'investir quand les marchés sont sur leur ATH : sur les plus hauts). Une fois le plein fait, les bonnes nouvelles auront étrangement tendance à revenir sur le devant de la scène, et parmi elles j'imagine que la Model 2 renaîtra de ses cendres.

Rappelons donc que Musk ne dément pas l'information de Reuters, mais qu'en même temps il ne l'a contredit pas. Il exploite donc ici les deux facettes de l'information, en laissant étrangement cette dernière égratigner l'action de la marque. Ce cas de figure semble donc indiquer qu'Elon souhaite voir le cours continuer de baisser, car dans le cas contraire il avait mille moyens de le juguler.
Musk n'a pas froid aux yeux, et il n'hésiterait pas à faire du Yoyo avec le cours de l'action si c'est pour ses intérêts (certains autres patrons n'en auraient pas le courage et je les comprends), et il a probablement un plan de sorti déjà prêt pour refaire exploser le cours à la hausse. Mais avant cela, il a quelques manoeuvres à faire ...

Conclusion

Si il n'est pas évident de trier le faux du vrai, les variables de cette histoire semblent indiquer l'envie de Musk de dégrader l'action Tesla à des fins stratégiques, il paraît inconcevable de voir la patron de Tesla laisser son entreprise se faire liquider sans bouger d'un sourcil, ce qu'il fait pourtant actuellement.

Fiches Tesla

Tous les commentaires et réactions


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous de Top Gear France ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Dernières fiches Tesla :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales