Toutes les fiches Kodiaq :

Comportement routier Kodiaq (2016-2024)


Pas aussi infirme que certains peuvent l'imaginer

Situons un peu le Kodiaq pour les plus novices. Il s'agit d'un clone quasi parfait du Tiguan Allspace, la version longue du Tiguan. Il repose sur la très connue plateforme MQB (A2 ici) qui sert à l'ensemble des tractions du groupe. De ce fait, le Kodiaq est un SUV à moteur transversal, ce qui le distingue des SUV premium aux moteurs placés longitudinalement, n'espérez donc pas de 6 cylindres ici, difficile à caser en travers pour des raisons de place.
Techniquement parlant il reste toutefois très honorable et propose une conception avancée, à savoir une transmission intégrale de grande qualité qui utilise de l'Haldex pour faire le lien entre train avant et arrière. Certes moins poussé que du Torsen ça reste toutefois très bien pour celui qui ira s'aventurer de temps à autres. Notez au passage que l'engin privilégie le train avant systématiquement et ne déclenche l'arrière qu'en cas de besoin (pertes de motricité détectées par l'électronique qui active alors l'arrière). N'attendez donc pas de sensations typées propulsion avec le Kodiaq 4X4, même en mode sport ...
De plus, que ce soit en traction ou en 4X4, tous les Kodiaq proposent un train arrière évolué à plusieurs bras quand beaucoup de concurrents (surtout français ...) proposent un simple essieu semi-rigide pour l'arrière (en 4X2 car en 4X4 ce n'est pas vraiment possible). Cela améliore à la fois le confort et le comportement.

Comportement :
17 pouces :
Amort. Piloté :
RS 20p 235mm :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Amort. Piloté :
RS 20p 235mm :
Motricité :
Avant ou 4X4
Hauteur :
1.68 m
Longueur :
4.7 m
Poids moy. approx. :
1650 kg
Empattement :
2.79 m (59% de la longueur)

(Plateforme MQB)



Quelque(s) véhicule(s) proche(s) : CX-5 II / GLC Coupe / C5 Aircross / X4 / X4 / Range Rover Velar / DS7 Crossback / Rav4


Comportement "gentil" mais vraiment sérieux

Le Kodiaq est souvent décrit comme étant un peu balourd voire même pataud. Si dans les sensations c'est un peu le cas, il ne faut pas non plus se laisser à caricaturer l'auto qui reste tout de même très agile. En effet, le poids reste relativement modéré avec des valeurs qui vont de 1500 à environ 1700 kg (+ 40 kg pour les 7 places) en prenant en compte le conducteur. Ce n'est pas extrêmement léger mais on est loin d'un camion avouons-le !
Résultat le Kodiaq offre des prestations de très bon niveau, il se révèle très apte et ne subit que très rarement la route. Le ressenti n'incite pas à élever le rythme mais si vous vous forcez un peu vous verrez qu'il peut passer très fort en courbe. Reste bien évidemment à le chausser de manière décente : le 18 pouces me paraît être un bon compromis pour celui qui aime avoir de la rigueur en terme de comportement tout en gardant un peu de flanc pour amortir les irrégularité de la route. Avec 215 mm de large et des boudins épais, les 17 pouces vous gratifieront d'un roulis qui commence à être prononcé. A privilégier pour les conducteurs très paisibles.


Impressionnant le Kodiaq passe cette épreuve un peu mieux que le Peugeot 2008 pourtant bien plus léger ... Notez cependant qu'on est ici en 19 pouces, la monte la plus efficace

Kodiaq RS ?!

Quelle drôle d'idée ... Pourtant Skoda avec l'aval de VW a eu le droit de proposer une version sportive du Kodiaq, une auto qui pourtant n'appelle pas vraiment à ce genre d'exercice. Résultat, on lui offre des jantes encore un peu plus grosses de 20 pouces. Cependant, ne gagnant pas en largeur par rapport aux 19 pouces ça ne change pas grand chose, si ce n'est un ressenti encore plus viril de la route (flancs de pneus encore plus fins). L'amortissement a aussi légèrement été revu pour être un peu plus rigoureux, mais rien qui ne vienne vraiment pénaliser le confort (ça trépide toutefois un peu à basse vitesse à cause des jantes).

Amortissement piloté DCC Dynamic Chassis Control


Disponible en option à 1050 euros, l'amortissement piloté permet donc de moduler la réaction des amortisseurs face aux imperfections de la route. Vous ne pourrez donc pas moduler la hauteur de caisse comme sur un GLC et sa fameuse suspension pneumatique (plus bas sur autoroute et plus haut sur parcours accidentés). Déjà bien confortable, la suspension pilotée ne servira qu'à ceux qui apportent beaucoup d'importance à l'agrément routier et qui aiment faire joujou avec leu Kodiaq. Le système permet donc de moduler (avec gentillesse, n'attendez pas des extrêmes) la réactions des amortisseurs mais apporte aussi le sélecteur de conduite (modes : Normal, Sport, Eco, Individuel et Neige en 4X4) qui est normalement en option à 110 euros (ou 190 euros en 4X4 avec le mode Off Road).

Capacités tout terrain


Avec une garde au sol de près de 19 cm, le Kodiaq a déjà un argument qui est en sa faveur même si ce n'est pas non plus. Son système 4 roues motrices est ici le même que le 4Motion appartenant au groupe Volkswagen. Il se révèle honorable pour celui qui ne fait pas du tout terrain son quotidien. En effet, le système 4X4 pour traction du groupe (appelé Quattro ou 4Motion) est ici plus rudimentaire que sur les versions plus haut de gamme à moteur longitudinal qui s'équipent de systèmes Torsen (un Quattro n'en équivaut pas un autre ...).
Enfin, les versions 4X4 ont doit à un mode de conduite supplémentaire : Neige qui permet alors d'avoir une motricité plus fine et efficace sur sol très glissant.

Aides à la conduite


S'agissant d'un produit VW elles sont logiquement nombreuses :

  • Assistant de franchissement de ligne : en option uniquement sur Ambition à 390 euros
  • Phares automatiques (gestion code / phare automatique) : 190 euros ou de série à partir de Ambition
  • Détecteur de fatigue : 50 euros en option sur toutes les finitions
  • Assistant de stationnement : 330 euros en option partout
  • Assistant remorquage : 690 euros tout de même
  • Vision 360 degrés : 410 euros
  • Détection angle mort : de série sur Style et en option à 570 euros sur Ambition

Compléter cet article









Pneus Confort
Efficacité
sur Kodiaq
(~1650 kg)
Commentaire
215/65 R17
Flancs : 14 cm
9.3/10 6.6/10 Tendance au roulis
235/55 R18
Flancs : 12.9 cm
8.4/10 7.7/10 Très légère tendance au roulis
235/50 R19
Flancs : 11.8 cm
7.4/10 8.2/10 -
235/45 R20
Flancs : 10.6 cm
6.5/10 8.6/10 Roulis maitrisé / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé


Synthèse de vos avis sur le comportement routier

Comportement routier : 3 aiment

Capacités 4x4 : 1 aime

Roulis : 1 aime

Freinage : 3 aiment

Agrément : 9 aiment 1 n'aime pas

Poids : 1 aime 1 n'aime pas

Confort : 14 aiment 1 n'aime pas




Vous possédez ou avez possédé une SKODA Kodiaq


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

Articles Skoda


Infos Skoda

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales