Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 23/06/2023

Le couple est-il plus important que la puissance ?


Certains ne comparent les moteurs qu'avec leur valeur de couple ou quasiment, en estimant donc que le couple a plus d'importance que la puissance, mais est-ce réellement le cas ?

Si par exemple je compare un moteur essence développant 350 Nm à 6000 tours à un diesel qui produit 400 Nm à 3000 tours, on pourra penser que le diesel a une "plus grande force d'accélération". En réalité c'est faux, et on en revient donc au départ, le plus important reste la puissance ! Seule la puissance doit servir à comparer les moteurs (avec les courbes idéalement ... Car une puissance importante en crête ne fait pas tout non plus ! La manière dont est délivrée cette dernière importe mais nous allons développer et interpréter tout ça).

A lire : explication approfondie de la différence entre couple et puissance


 

En effet, alors que le couple n'indique que le couple maximal possible, la puissance indique à la fois un couple et un régime moteur, on a donc ici toutes les informations (le couple seul n'est qu'une indication partielle très limitée, car je peux avoir un gros couple sur un moteur très peu puissant qui ne fera presque pas avancer la voiture). La force qu'on va obtenir au final se compose d'un couple et d'un régime (les deux ensemble produisent la valeur "puissance"), et pas seulement du couple.

Si j'en reviens à mon exemple, on peut dire que le diesel peut faire le fier en dégageant 400 Nm à 3000 tours. Mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est qu'à 6000 tours/minute il serait certainement incapable de fournir plus de 100 Nm (omettons ici le fait qu'un mazout ne puisse pas atteindre 6000 t), alors que l'essence peut quant à lui encore envoyer 350 Nm à ce régime. Dans cet exemple, on compare alors un moteur diesel de 200 ch à un moteur essence de 400 ch (chiffres qui découlent des couples indiqués), du simple au double.


Rappelons toujours et encore que plus un objet tourne vite (ou avance vite) plus il devient difficile de lui faire encore gagner en vitesse. Donc un moteur qui développe un couple significatif à haut régime montre qu'il a d'autant plus de puissance et de ressources à revendre !

Comment interpréter cela dans les faits ?

Si vous avez du mal à saisir de quoi on parle je vais vous résumer et synthétiser de quoi il en ressort. La valeur du couple seule n'est pas très importante, et il faut ici la relier avec le poids du véhicule.
Pour être le plus clair, plus j'ai une valeur de couple élevée moins le poids de la voiture va influer sur les performances, à savoir que le moteur va monter en régime en étant moins pénalisé et influencé par la masse. A l'inverse, si j'ai peu de couple mais une puissance importante (donc forcément à de très hauts régimes), alors la masse du véhicule à déplacer va beaucoup influencer les performances et la manière dont le moteur va monter en régime (= délivrance de la puissance et du couple).

 

Par exemple, les lourds camions (diesel uniquement) ont énormément de couple mais un régime moteur peu élevé alors que les suoercars (légères) ont des moteurs essence au couple peu élevé (même si tout est relatif ...) mais dont le régime va très haut.
SI je mets un moteur de supercar dans mon camion, et malgré que ce dernier soit plus puissant, j'arriverai moins facilement à le faire avancer.


De plus, une valeur de couple importante sur un moteur thermique induit aussi une libération de la puissance sur un régime plus réduit, on a donc l'impression d'avoir plus de poussée car la puissance est ici produite sur une plus courte durée. A l'inverse, un moteur avec un couple faible étalera de manière plus linéaire et plus longue sa puissance, ce qui réduit les sensations et fait croire qu'on a moins de ressources (attention au ressenti qui fait souvent croire que le couple est plus important que la puissance).


A lire : 

Si vous avez une voiture lourde, alors il est préférable d'être attentif à la valeur de couple.

Explication par l'exemple

J'ai eu une petite idée pour essayer de comprendre tout cela, en espérant qu'elle ne soit pas trop mauvaise. Avez-vous déjà essayé d'arrêter avec vos doigts un moteur électrique de faible puissance (un petit ventilateur, un moteur électrique dans un kit Mecano quand vous étiez petit etc ..).


Il a beau tourner vite (disons 240 tours/min, soit 4 tours par seconde) , on peut l'arrêter facilement sans trop se faire mal (ça fouette un peu si il y a des pales d'hélice). Cela parce que son couple n'est pas très important, et donc aussi par conséquence sa puissance en Watt (c'est le cas des petits moteurs électriques pour jouet et autres petits accessoires).
En revanche, si à une même vitesse (240 t/min) je n'arrive pas à l'arrêter, c'est que son couple sera plus important, ce qui induit aussi une puissance finale plus importante (les deux sont liés mathématiquement, c'est comme des vases communicants). Pourtant la vitesse reste la même. Donc ici, en augmentant le couple du moteur j'accrois sa puissance puisque grosso modo Couple X Vitesse de rotation = Puissance. (formule arbitrairement simplifiée pour aider à comprendre : Pi et certaines variables visibles sur la formule du haut sont enlevées).

Donc pour une même puissance donnée (disons 5 Watt, mais on s'en fiche un peu), je peux avoir soit :

  • Un moteur qui tourne doucement (1 tour par seconde par exemple) avec un couple important qui sera un peu plus difficile à stopper avec les doigts (il ne va pas vite mais son couple important lui confère une force non négligeable)
  • Ou alors un moteur tournant à 4 t/seconde mais avec un couple moins important. Il compense ici son faible couple par une vitesse supérieure qui lui octroie une inertie plus importante. Mais il sera plus simple à arrêter avec vos doigts malgré sa vitesse supérieure.

Au final, les deux moteurs ont la même puissance mais ne fonctionnent pas pareil (la puissance arrive de manière différente, mais l'exemple n'est pas très parlant pour cela puisqu'il se limite à un régime donné. Dans une voiture le régime change tout le temps, ce qui donne lieu aux fameuses courbes de puissance et de couple). Un tourne doucement et l'autre rapidement ... C'est un peu la différence qu'il y a entre un diesel et une essence.
Et c'est aussi pour cela que les camions tournent au diesel, car le couple arrive fort dans un diesel, au détriment de sa vitesse de révolution (régime moteur maxi bien moins élevé). Il faut en effet pouvoir avancer malgré une remorque très lourde sans avoir à faire gronder le moteur, ce qui serait le cas avec une essence (il faudrait monter dans les tours et jouer avec l'embrayage comme un fou). Un diesel envoie un max de couple dès les bas régimes, ce qui permet plus facilement de tracter et de pouvoir décoller depuis l'arrêt du véhicule.


Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

La chaîne Vilebrequin a-t-elle fait une erreur en arrêtant ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales