Autres thèmes pertinents :
Dernière modification 05/01/2024

Evolution des parts de marché du diesel

Seulement 9.7% des voitures neuves se vendent encore en diesel
(chiffres arrêtés à Janvier 2024)

Evolution des immatriculations (ventes de voitures neuves)

Voici l'évolution des ventes / immatriculations (et non pas de la composition du parc, à bien nuancer !) de diesels de ces dernières années.

ATTENTION : si la part du diesel chute, celle de l'essence aussi. En 2019, la part de l'essence au niveau des ventes était de 57.9% contre 36.2% en 2023. Les véhicules hybrides et électriques venant prendre des parts de marché de plus en plus consistantes.

A lire aussi :




En 2023 la part de marché du diesel chute à 9.7%, sous la barre psychologique des 10% donc ... Qui aurait pu imaginer ce scénario il y a encore 5 ans ?



Si la part du diesel diminue nettement, rien ne permet d'affirmer qu'il va s'éteindre de sitôt ... Les Français étant habitués aux qualités du diesel, il n'est pas impossible que certains d'entre eux fassent marche arrière en revenant vers cette carburation (coupleuse, sobre et de plus en plus fiabilisée. Sans oublier les faibles émissions de CO2). Il ya en effet beaucoup de déçus concernant les technologies essence, hybride et électrique. Mais tout ceci n'est que supposition, car pour le moment on continue sur une lancée qui vise à éteindre rapidement le diesel.

Important : nous parlons ici des ventes en neuf et non du parc automobile dans son ensemble (à savoir le nombre de voitures diesels en circulation comparé aux autres carburations et technologies).

Evolution des ventes en occasion

Voici maintenant quelques repères concernant la part du diesel en occasion. Comme la logique le veut, on constate à peu près la même tendance que le neuf mais avec un décalage temporel.





Evolution du PARC français

Voici l'évolution du parc automobile français concernant le rapport entre essence et diesel depuis 1990. Notez bien que cela concerne les véhicules particuliers et non pas l'ensemble des autos circulants en France (notamment les voitures de société).



Notez qu'il s'agit de la composition du parc automobile et non pas des ventes ou immatriculations annuelles. L'échelle de l'axe des Y est en pourcentage et le parc actuellement circulant en France est à peu près de 35 millions de véhicules.

Année Diesel
Essence
Taux diesel Total
1990 3 775 000 19 818 000 0,16 23 593 000
1995 6 938 000 18 199 000 0,276 25 137 000
2000 9 980 000 18 053 000 0,356 28 033 000
2010 18 165 000 13 153 000 0,58 31 318 000
2015 23 597 000 12 981 000 0.64 36 977 000
2016 23 847 000 13 142 000 0.64 37 458 000
2017 23 953 000 13 447 000 0.63 37 935 000
2018 23 842 000 13 900 000 0.62 38 371 000
2019 23 205 000 14 385 000 0.6 38 335 000
2020 22 434 000 14 887 000 0.58 38 215 000
2021 21 366 000 15 037 000 0.56 37 880 000

Répartition des diesels sur le territoire français

(2016)


En Europe ?

Voici une vue plus large, celle qui reprend les ventes d'Allemagne, de Belgique, d'Espagne, de l'Italie et du Royaume-Uni.



Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Sondage au hasard :

Que pensez-vous du DS7 ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)


Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2024. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales