Dernière modification 21/10/2021

Evolution du niveau de gamme des voitures vendues


Les statistiques publiées par le comité des constructeurs automobiles français permettent de suivre l'évolution du marché de l'automobile et de faire ressortir le type de voitures qui se vend le plus à travers l'hexagone, en l'occurrence ici le niveau de gamme. Voici quelques graphiques présentant l'évolution du marché automobile en ce qui concernent les différentes gammes. Notez toutefois que depuis 2015 le CCFA ne produit plus forcément en temps et en heure les nouveaux chiffres, d'où quelques difficultés pour les tenir à jour depuis cette période ...


A lire aussi : quelle est l'augmentation des prix (inflation) des voitures ces dernières années ?

Chiffres des ventes par segment

Voici les chiffres de ventes par segment, à savoir une découpe faite en quatre catégories : gamme inférieure, moyenne inférieure, moyenne supérieure et supérieure luxe.
Pour bien cerner ces catégories, des exemples ont été donnés par l'institut en charge de ces statistiques. Hélas, et sans vouloir avoir un esprit de contradiction, il me semble que cette découpe puisse être perfectible, mais je vais le préciser au fur et à mesure :

  • Gamme inférieure : micro citadines de type C1, Twingo, Logan, Panda, i10, Micra, Celerio. Jusque là tout va bien vous allez me dire ... Le souci est qu'on peut aussi y voir des BMW i3 ou encore Audi Q2 ! Que fichent ces véhicules dans la catégorie inférieure, qui me semble à la base orientée vers des produits premiers prix.
  • Gamme moyenne inférieure : On y retrouve en majorité des compactes : Giulietta, Baleno, Golf, Mégane (et les déclinaisons Scenic), 308, Civic, I30, Pulsar, Cee'd etc. Encore une fois on pourra tousser en voyant ici apparaître des BMW Série 1 et 2 (notamment M2 incluse !...), A3, CX-5. Mettre sur un même plan une Baleno et une M2 paraît quand même grotesque.
  • Gamme moyenne supérieure : On y trouve des DS5, DS7, 508, Kadjar, Qashqai, Série 4, GLA, Mondeo, XC40, Evoque, E-Pace, Compass, A4, A5 ou encore Passat et Arteon. Drôle de mélange sachant qu'on a dans cette catégorie une Peugeot 301 et dans celle qui précède (G Moy. Inf.) une M2 ...
  • Gamme supérieure / luxe : Ca parait plutôt cohérent sur la majorité des modèles, avec des Stelvio, Giulia, Classe C, E, G, S, SL EQC, Série 3, 5, 6, 7, Mustang, S60, XC90, Alpine A110, F-Pace, A6, A7, Q5, Q7 Q8, 911 etc. Il y a quand même de grosses incohérences, avec par exemple une Série 4 dans la catégorie en dessous alors qu'ici on retrouve une Série 3 à la fois positionnée plus bas en gamme et qui est plus longue. On arrive aussi à mettre sur un même tronc commun un Q5 et un Q7, une Classe C et une Classe S etc.

NOUVELLES IMMATRICULATIONS FRANCE EN UNITES I




Deux versions de graphiques qui affichent les mêmes données : en courbes et en bâtons. Retrouvez l'analyse des chiffres plus bas ainsi que ceux de l'Europe



Vous remarquerez qu'à chaque grosse crise économique ou financière, les ventes de véhicules bas de gamme explosent. On note toutefois un regain des gammes supérieures, semblant confirmer que l'écart entre les pauvres et les riches s'accentue (sans vouloir tomber dans les clichés, et de toute manière c'est un fait avéré depuis d'autres données démographiques). Avec des prix qui explosent vers le haut ces toutes dernières années, il devient aussi plus difficile d'acquérir une auto du segment supérieur, voire même celui du généraliste !



PARC AUTOMOBILE FRANCE EN POURCENTAGES %





Voici l'évolution du niveau de gamme en pourcentage en France depuis les 10 dernières années (ici on regarde la parc total circulant en France et non pas les nouvelles immatriculations). Le premium semble reprendre un peu de terrain même si il faut avouer que les compactes faussent un peu ce marché (une A3 est-elle réellement une voiture de luxe ?)


Les mêmes chiffres avec un autre type de graphique (Zones / aires)



REPARTITION *

Petites voitures Moy. inférieure Moy. supérieure Haut de gamme
18.22 millions 9.81 millions 1.87 millions 0.87 millions

* dernières données datant de 2019 (malgré une publication en 2021 ... Le CCFA n'ayant pas encore communiqué les données les plus récentes)

Analyse des chiffres

Apposons désormais quelques analyses à ces résultats.

La catégorie des voitures dites "d'inférieures" concerne généralement les petites autos. Il faut savoir que ces dernières ont été largement favorisées par les bonus écologique apparus en 2008, et qui ont progressivement glissé vers des malus (l'Etat referme son filet, comme à chaque fois). On peut donc estimer que la forte hausse de la fin des années 2000 est liée à la fois à l'entame de la crise économique (qui a été tue [taire] par les injection de liquidités depuis cette date), mais aussi grâce à l'apparition des bonus qui ont largement stimulé cette catégorie (c'était trop beau, certains ont donc probablement revu leur achat vers quelque chose de plus attractif fiscalement parlant : les citadines en partie offertes par les bonus).


Avec la crise qui re-pointe le bout de son nez (pas de manière très accomplie au moment où ces lignes sont rédigées), on constate un nouveau regain au niveau des autos premiers prix (le pouvoir d'achat et la hausse importante des véhicules à partir des renouvellements de la fin des années 2010 n'y sont pas non plus étrangers)


La gamme supérieure a donc logiquement tendance à souffrir car les modèles les mieux motorisés sont désormais invendables, même pour les personnes aisées qui n'aiment pas non plus être des pigeons. 30 000 euros de malus c'est peu concevable même quand on a les moyens, à part pour quelque chose qui dépasse les 250 000 euros, soit une petite niche.
Notez quand même que ce segment est aussi porté par le fait que la société accentue les écarts entres aisés et modestes, la quantité de personnes aisées a donc tendance à être sauvegardée. De plus, les voitures électriques redonnent un nouveau souffle à ce segment, car c'est bien par le haut que l'introduction de la propulsion par électrons s'est faite (EQC, E-Tron, Models S etc.).


Enfin, le gros succès des SUV a favorisé la catégorie des moyennes supérieures, dans laquelle on retrouve tous les SUV de gamme généraliste. On constate donc que la catégorie des moyennes inférieures se déverse un peu dans la supérieure.


NOUVELLES IMMATRICULATIONS EUROPE EN POURCENTAGES %

Notez que qu'avant 2006 le système de comptage était légèrement différent, ce qui exagère un peu la tendance de différentiation des gammes. Mais globalement ce que l'on voit reflète bien la réalité, la gamme inférieure grimpe quand la gamme moyenne inférieure décline. Idem pour les deux gammes supérieures qui prennent chacun leurs distances.



NOUVELLES IMMATRICULATIONS 2019 EUROPE EN POURCENTAGES %



NOUVELLES IMMATRICULATIONS 2014 / VENTES EUROPE EN POURCENTAGES %

Voici le détails pays par pays des immatriculations en 2014. Si il parait évident que la Suisse ou encore le Luxembourg ont un taux de voitures haut de gamme plus élevé, on peut être en revanche un peu plus surpris concernant les pays nordiques comme la Norvège et surtout la Suède qui battent des records ! La Grèce accuse largement le coup avec une grande majorité de voitures de gamme inférieures, tout comme l'Italie et le Danemark.


Une chose est sure, les gammes inférieures gagnent du terrain. Les citoyens ont des moyens limités et les contraintes écologiques (malus, règles imposées aux constructeurs etc.) favorisent nettement les petits modèles (légers et donc peu énergivores). L'explosion des malus corrélée à l'arrivée des électriques très chères n'aident pas à tirer les gammes vers le haut


Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (Date : 2017-01-04 21:05:14)

Lorsque vous affirmez que les primes à la casse et bonus écologiques influencent beaucoup les choix des acheteurs vous avez raison. De plus vous êtes prudent en mettant votre dernière phrase de l'article à la forme interrogative.
On peut aussi se demander si le phénomène lowcoast n'a pas eu une influence.
Les témoignages des utilisateurs de tels véhicules ne semblent pas confirmer ou infirmer, en lisant les comptes rendus il semble qu'un pourcentage équivalent de satisfaits ou mécontants se retrouve aussi bien chez les lowcoasteurs que chez ceux roulant en premium allemand.
Autre facteur dont il serait intéressant de se poser la question: est-ce qu'au sein d'un même niveau de gamme l'équipement pourrait jouer un rôle décisif? Certains conducteurs recherchent un équipement si pléthorique (ou spécifique) qu'ils sont obligés de taper dans le niveau de gamme supérieur. Toutes les marques n'offrent pas des niveaux d'équipements variés et nombreux, ainsi le cas de Honda où les choix à l'intérieur d'une gamme sont peu nombreux il faut le dire, contrairement à Renault dont tout le monde se souvient du slogan: "elle a tout d'une grande" (ceci pour montrer que j'essaie de rester objectif en toute circonstance).


(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Quelle est la meilleure limitation de vitesse sur autoroute ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)






Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)