Essai Volkswagen ID3 2020

Remerciements : Alliance Pujol 47

Qualités

  • Comportement très affûté et rigoureux, ça surpasse les compactes analogues de type Golf / A3, clairement
  • Habitabilité qui est digne du segment supérieur, c'est un peu moins vrai pour le coffre qui reste à des niveaux classiques de compactes (le haut du panier toutefois)
  • Cela induit aussi que le rapport logeabilité / encombrement est excellent
  • Bonne sobriété, et franchement elle n'a rien à envier à Tesla si ce n'est sur les grands axes autoroutiers où la réluctance variable marque un peu le pas (mais n'espérez pas de miracle sur les Tesla contrairement aux fantasmes de certains, je sais de quoi je parle en possédant une)
  • Plusieurs coloris de planche de bord, à savoir deux en tout (pas courant, en général ça se limite à la sellerie ou encore les parties basses). Bon, après j'imagine que vous serez peu nombreux à opter pour la planche orange
  • Finition très moyenne mais matériaux qui résistent plutôt bien aux agressions
  • Des rangements assez nombreux et variés, c'est une chose que les voitures modernes avaient tendance à oublier. Avec les électriques ça revient en force
  • Batterie sur le haut de gamme qui offre quelque chose de consistant et donc polyvalent
  • Recharge en DC (courant continu, à savoir chargeurs rapides) à 120/125 kW sur les versions à partir du milieu de gamme (à partir de 58 kWh de batterie)
  • Contrôle à distance via téléphone ("We connect ID") : niveau de charge, réglage et niveau de la température, envoi d'un itinéraire, préchauffage de la batterie pour une meilleure efficience à l'usage
  • diamètre de braquage limité, ça change de la Model 3/Y !
  • Moteur à aimant permanent qui assure une belle sobriété à basse vitesse et une fiabilité accrue
  • Jantes et enjoliveurs pas géniaux, ils s'orientent plus vers l'efficience que l'esthétique. Et même sur le haut de la gamme on ne peut choisir quelque chose de sympa, les jantes les plus chères semblent d'ailleurs être couvertes d'enjoliveurs (en réalité non ! C'est la forme des jantes alliages, façon jantes tôle embellies donc ... Je me suis fait avoir au début). Bon j'avoue qu'avec le temps je finis par apprécier ce type de jante pleine ...
  • A l'arrière on a pas les genoux qui remontent trop comme c'est souvent le cas dans les voitures électriques (à cause des batteries qui prennent de l'espace vertical)
  • Accessibilité à la bonne hauteur, ni trop bas ni trop haut, les seniors seront ravis !
  • Visée tête haute avec réalité augmentée qui repère les véhicules (elle les surligne) et ID Light qui est une barre de lumière active au niveau de la base du pare brise. Ces deux éléments impressionnent
  • Bonne ergonomie de la commande de marche avant / arrière (contrairement aux molettes qu'on peut retrouver dans un Mustang Mach e par exemple), ça rejoint un peu le commodo à l'américaine qui reste le top
  • Allure qui est finalement pas si rebutante que ça ... Elle finit par bien me plaire cette petite ID.3 ! Et pourtant au début j'ai été très septique (j'ai vécu sa gestation au fil du temps avec les nombreux concepts que j'ai pu voir sur les salons qui annonçaient la couleur)
  • Tarifs intéressants pour les versions les plus dotées (204 ch et 77 kWh), mais c'est un peu moins vrai pour l'entrée de gamme bien que le bonus vient chambouler un peu les choses




Les derniers plus des internautes

Maniabilite, spacieuse,moteur vif, poids contenu.consommation interessante (Electrique 107 kW 145 ch Série Pure 45 Kw)
Acceleration /plaisir de la propulsionéclairage iqlightPlace interieure. Animation led éclairage interieur (Electrique 150 kW 204 ch first plus 40000 kms 2020)
- Qualités routières (propulsion, très bonne insonorisation, tenue de route, position de conduite, direction précise et dure)- J'adore le sélecteur D/B/N/R au volant- Espace intérieur (luminosité avec toit vitré) - Design extérieur très réussi (original en tout cas, elle ne passe pas inaperçue), un peu haute mais sans codes stylistiques SUV- Performance- Suspensions assez dures (avantage et inconvénient)- Equipement bien fourni (Feux Matrix éclairent bien mais un peu lents a réagir) (Electrique 150 kW 204 ch Family 58kwh 25 000km )
Intérieur spacieux, moteur dynamique, chargeur 11 kw . (Electrique 150 kW 204 ch 7500 km, 12/2010, finition life pro, gris lunaire)


Défauts

  • Confort raide, sur les routes abîmées ça ne vous échappera pas. Ce n'est pas invivable, loin de là, mais on est clairement sur un châssis qui semble vouloir jouer la sportivité (sachez qu'on peut encore empirer les choses avec un châssis sport optionnel). Les assises ne sont pas non plus des plus moelleuses, mais c'est une habitude chez Volkswagen qui souhaite a priori bien maintenir vos lombaires (et puis ça garantie généralement des sièges qui vieillissent bien en ne s'affaissant pas trop avec le temps)
  • DCC / amortissement piloté qui ne contraste pas assez les choses
  • Pneumatiques un peu étroits qui restent parfois un peu limites en terme de grip. Ils permettent toutefois de limiter l'aquaplaning et d'améliorer la sobriété
  • Infodivertissement loin d'être mauvais mais qui aurait à la fois pu être plus ergonomique (le responsable a été viré au moment de la sortie de l'auto, c'est pour dire à quel point il y avait un souci. C'est aussi lié aux nombreux bugs en début de carrière de l'auto qui la rendaient presque inutilisable !) et plus riche au niveau du combiné digital (avoir la carte GPS aurait été bien par exemple, ça existe sur l'A3 depuis des lustres)
  • Qualité de finition pas au niveau des standards Volkswagen, histoire de le dire gentiment. L'ensemble reste quand même sérieux au niveau de la planche de bord, c'est surtout au niveau des parties basses et à l'arrière que ça détonne le plus. Plus de détails dans le chapitre de la vie à bord
  • Recharge en AC (courant de la maison et des petites bornes de ville) limitée à 7.2 kW en entrée de gamme. Ca plafonne à 11 kW (comme une Model 3/Y) sur les versions à partir de 58 kWh
  • Recharge en DC limitée à 50 kW sur l'entrée de gamme (batterie de 45 kWh), mais ça peut se corriger en option (pas donnée toutefois)
  • Consommation sur autoroute en raison de la technologie à aimant permanent (à haut régime on a des retours de force électromotrice dans les bobines, en gros ça sature à haute vitesse et ça induit de plus fortes consommations)
  • Vitesse de pointe limitée à 160 km/h ... Pour le prix de l'engin ça reste décevant, surtout quand on a opté pour la version la plus puissante (toutes sont en effet bridées à la même vitesse, à savoir 160 km/h ou 165 km/h compteur, car il surestime un peu la vitesse)
  • Pompe à chaleur en option (1080 euros)
  • Pas de coffre supplémentaire à l'avant
  • Climatisation bi zone pas de série
  • Poignées de porte intérieur en plastique noir laqué ... Comment peut on avoir ce genre d'idée ? A savoir mettre la pire des matières sélectionnable pour subvenir à ce besoin : c'est très désagréable au toucher et ça se salit très vite (interdit d'avoir les mains grasses dans une ID.3)
  • Position de conduite pas si parfaite que ça, peut être lié aux batteries sous le plancher qui réhaussent un peu trop l'assise ?
  • Style qui divise ... Pour ma part je la trouve désormais très agréable à regarder, cela venant avec l'habitude. Il semble normal d'être déstabilisé par les nouvelles proportions qu'induisent les voitures électriques, avec parfois un design industriel qui se rapproche plus de l'électroménager que ce que l'on a l'habitude de le voir dans l'auto historiquement




Les (derniers) moins des internautes

Bugs logiciels constantsSysteme mise a jour poussif (Electrique 107 kW 145 ch Série Pure 45 Kw)
Freinage catastrophique Mutiples bugs informatique Pas pratique. Consommation en hiver.Autonomie sur route et autorouteCarrosserie vulnérableLine assist non deconectable en permanent dangereux.Assistance à la conduite aléatoire et dangereuse. Recharge à domicile trop lente. (Electrique 150 kW 204 ch first plus 40000 kms 2020)
- Tout tactile, l'ergonomie est affreuse et le système est bcp trop long a démarrer, heureusement qu'il reste les comodos car tout le volant est tactile, et presque tout est commandé a partir de l'écran central (sauf que c'est mal pensé et ça demande trop d'attention ..)- Accélérateur trop sensible (même en Eco) et pédale de frein avec une très longue course- Assistance vocale inutile- Navigation intégrée pas pratique, heureusement qu'il y a Google/Apple- Des commandes sous l'écran ne sont pas éclairées de nuit- Suspension plus sèches qu'une Golf par exemple- Lane assist (assistance au maintien de voie) qui se réactive a chaque arrêt, il est très intrusif voire dangereux sur réseau secondaire et mal calibré sur autoroute (inutile)- "Piliers" de pare-brise trop larges gêne la visibilité dans les ronds points- La programmation de charge n'est pas fiable car se base sur la position GPS ... ça marchait très bien sur la E-GOLF- WeConnect très limité en fonctionnalités (Electrique 150 kW 204 ch Family 58kwh 25 000km )
Pas de haut parleur à l'arrière, les plastiques extérieurs me paraissent fragiles. (Electrique 150 kW 204 ch 7500 km, 12/2010, finition life pro, gris lunaire)


Année
2020
Ventes
4.2K
2021
5.9K

Bien décidée à ne pas jouer les seconds rôles, l'ID.3 propose des prestations solides malgré quelques petits détails qui pourront en froisser certains.

ID3 en images

 
    OUVRIR    
 
 
    OUVRIR    
 

Moteurs VOLKSWAGEN ID3

107 kW 145 ch 275 Nm Electrique
 
110 kW 150 ch 310 Nm Electrique
 
150 kW 204 ch 310 Nm Electrique
 

Vie à bord / Intérieur


Comme une Passat ?

C'est un peu la ligne directrice de la communication, à savoir que l'ID.3 propose (en gros) un encombrement de Golf pour une logeabilité de Passat.
C'est une manière de de communiquer efficace car ça permet de vite comprendre de quoi on parle tout en ayant immédiatement des notions de volume.
Bref, l'ID.3 est en effet une voiture à la fois spacieuse et pas trop encombrante, avec notamment l'absence de tunnel de servitude pour le passager central (il doit toutefois composer avec une protubérance sur laquelle il y a les aérateurs et les prises USB).

Le coffre s'établit à 385 litres en norme VDA, à savoir un peu plus de 400 litres si vous exploitez les moindres recoins (norme liquide), et encore plus si vous chargez jusqu'au toit. Cela [...] Suite du chapitre de la vie à bord >>

Comportement routier ID3


Technique

L'ID.3 est une auto basée sur la plateforme modulaire MEB, à savoir quelque chose qui se rapproche de la MQB réservée aux voitures thermiques du groupe (on peut aussi amalgamer la MLB puisque ici il n'y a plus de distinction entre moteur transversal et longitudinal, comme c'est pourtant le cas sur les thermiques). C'est donc en gros une Golf électrisée dont la conception est entièrement dévolue à l'électrique (contrairement à une e-Golf basée sur la MQB, et où le moteur se situait à l'avant).
Il s'agit donc ici d'une propulsion, avec un moteur électrique placé sur le train arrière, cela afin de pouvoir passer au mieux la puissance et le couple important des motorisations électriques (qui en plus [...] Suite du chapitre du comportement routier >>

Equipements

Pure

(Source VW septembre 2021) A partir de 34 750 euros : Batterie de 45 kWh utile // Charge AC de 7.2 kW et DC 50 kW // Tableau de bord personnalisable (3 coloris) // Revêtement du tableau de bord et des portes soft-touch // Sellerie ‘Flow’ en tissu, Art Velours et similicuir // Sièges avant chauffants réglables en hauteur // Tapis de sol avant et arrière // Pédalier en acier inoxydable avec symboles 'Play & Pause' // Volant capacitif multifonction et chauffant // Accoudoirs pour les sièges avant // Console centrale rétroéclairée avec rangement, volet occultant, 2 porte-gobelets // 2 port USB-C à l’avant (recharge et data) et 2 à l’arrière (recharge) // Éclairage d’ambiance personnalisable (30 couleurs) // Rétroviseur intérieur à réglage jour/nuit automatique // Rétroviseurs extérieurs réglables, rabattables et dégivrants électriquement avec abaissement du rétroviseur passager // Éclairage de bienvenue (Welcome Light) // Buses à dégivrage automatique à l’avant // Banquette arrière 2/3 1/3 avec accoudoir central et trappe à skis (3 personnes) // Système de navigation & Infotainment ‘Discover Pro‘ avec “Services de streaming et radio via Internet” // Interface téléphonique Bluetooth® Confort avec fonction de recharge par induction (en fonction du téléphone compatible)

Pro+

A partir de 38 380 euros : Batterie de 58 kWh utile. Charge AC 11 kW et DC 120 kW.

Pro S

A partir de 43 710 euros : Charge DC 125 kW, Batterie de 77 kWh, Jantes en alliage 7,5j x 19" 'Andoya' bicolore argent/noir et pneumatiques AirStop 215/50 R19 avec écrous antivol.




Les concurrentes

Modèles Longueur Poids moy. Coffre
A3 (2020) 4.34 m 1450 Kg 380 L
Serie 1 (2019) 4.32 m 1450 Kg 380 L
C4 (2021) 4.36 m 1300 Kg 380 L
Tipo (2016) 4.37 m 1350 Kg 440 L
Focus 4 (2018) 4.38 m 1400 Kg 375 L
i30 (2017) 4.34 m 1350 Kg 395 L
Ceed III (2018) 4.31 m 1350 Kg 395 L
Astra (2021) 4.37 m 1400 Kg 422 L
308 (2021) 4.37 m 1450 Kg 412 L
Megane E-Tech (2022) 4.2 m 1600 Kg 440 L
Leon 4 (2020) 4.37 m 1450 Kg 380 L
Kamiq (2019) 4.24 m 1300 Kg 400 L
Corolla (2019) 4.37 m 1300 Kg 361 L
Golf VIII (2020) 4.28 m 1350 Kg 381 L
 


Vous possédez ou avez possédé une VOLKSWAGEN ID3


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :





Articles Volkswagen


Infos Volkswagen

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales