Chiffres fiabilité essence > Fiabilité du 1.6 VTi PSA / BMW / Mini 13/07/2021

Fiabilité du 1.6 VTi PSA / BMW / Mini


Apparu au milieu des années 2000, le 1.6 VTi est l'un des tout derniers moteurs essence à ne pas bénéficier de la suralimentation, il représente donc la fin d'une époque ... On le retrouve sur les 207, C3 (citadine et Picasso), C4, 308, 3008, Partner, Berlingo ou même encore DS4 ou 208. Il a été conçu, tout comme le petit frère 1.4 VTi, en collaboration entre PSA et le groupe BMW (et donc Mini). Il se décline en 95 et 120 ch (122 ch en Euro 5) sachant que le 120 ch représente chez nous la très grande majorité des ventes (le 95 ch est assez rare, notamment sous le capot du Berlingo).
Techniquement, et dans les grandes lignes, ce moteur 4 cylindres de 1598 cm3 profite d'une levée variable des soupapes (Valve Timing injection) et d'une injection indirecte.
Il est donc en théorie assez simple et devrait être assez pérenne en terme de fiabilité. Hélas, vous allez voir que c'est tout l'inverse.

Des problèmes très nombreux ...

Le 1.6 VTi est très décevant en terme de fiabilité jusqu'à la fin des années 2000 où il a profité de correctifs qui ont limité la casse. Il a toutefois été vendu une demi décennie avec tout un tas de vices, de quoi mettre en doute la volonté de PSA et BMW de proposer des produits de qualité à leur clients. Pire, le 1.6 THP qui a repris le flambeau a persévéré dans la médiocrité, de quoi perdre confiance pour un bon bout de temps.
Voici donc une liste des principales avaries qui ont pénalisé ce fameux 1.6 VTi.


Statistiques fiabilité Peugeot,citroen 1.6 vti appuyées sur les 447 avis postés par les internautes.

(Ces données sont issues des 447 avis écrits sur ce site sur les Peugeot,citroen : 2008 (2013-2019), 207 (2006-2012), 207 CC (2007-2013), 208 (2012-2019), 3008 (2009-2016), 308 (2007-2013), 308 CC (2009-2015), 5008 (2009-2017), 508 (2011-2017), Berlingo 2 (2008-2018), C3 II (2009-2016), C3 Picasso (2009-2017), C4 (2004-2010), C4 (2010-2018), C4 Picasso (2006-2013), C4 Picasso Spacetourer (2013-2020), C5 (2008-2017), Partner Tepee (2008-2018))

Casse Moteur Boîte de vitesses Vanne EGR Catalyseur Filtre à Particules Adblue
11/447 37/447 0/447 19/447 1/447 0/447
Volant Moteur Embrayage Injection Turbo Damper
1/447 31/447 3/447 0/447 2/447
Joint de Culasse Culasse Conso. Huile Distribution Alternateur Allumage
4/447 9/447 66/447 11/447 7/447 25/447
Démarreur Echangeur / refroid. Pompe à Eau Pompe à huile Sonde / capteur
2/447 34/447 32/447 3/447 70/447
Segmentation AAC Dephaseur Soupapes Bielle Collecteur
1/447 7/447 0/447 4/447 1/447 1/447


Statistiques fiabilité Mini 1.6 115 appuyées sur les 50 avis postés par les internautes.

(Ces données sont issues des 50 avis écrits sur ce site sur les Mini )

Casse Moteur Boîte de vitesses Vanne EGR Catalyseur Filtre à Particules Adblue
4/50 9/50 0/50 0/50 0/50 0/50
Volant Moteur Embrayage Injection Turbo Damper
0/50 14/50 0/50 0/50 0/50
Joint de Culasse Culasse Conso. Huile Distribution Alternateur Allumage
0/50 2/50 1/50 0/50 1/50 1/50
Démarreur Echangeur / refroid. Pompe à Eau Pompe à huile Sonde / capteur
0/50 13/50 1/50 0/50 3/50
Segmentation AAC Dephaseur Soupapes Bielle Collecteur
0/50 0/50 0/50 0/50 0/50 0/50

Consommation d'huile

Touchant principalement les premières versions vendues jusqu'en 2010, la consommation d'huile est systématique sur ces déclinaisons. Cette consommation se produit en conduite dynamique, les hauts régimes induisant ce phénomène. Mais attention, ce qui paraît parfois être une consommation est en réalité une fuite, avec par exemple de nombreux cas au niveau des caches culbuteurs, carter d'huile ou encore du tendeur de distribution.
Il arrive aussi que le mélange entre huile et eau se fasse par le biais d'une pastille de sablage qui rompt au niveau de la culasse.
Bref, et particulièrement sur ce moteur, il faut être vigilant au niveau d'huile (pas la peine si vous avez une jauge électronique qui vous alerte par un voyant).

Dispositif de refroidissement non viable

Les problèmes du côté du refroidissement sont très nombreux ! A croire que le circuit a été conçu à la va-vite ou par un stagiaire pas très motivé ni très compétent.
Il est incroyable de voir à quel point les problèmes sont nombreux : fuites d'eau nombreuses, thermostat/calorstat, pompe à eau et radiateur. Le vase d'expansion semble aussi ne pas aimer ces contraintes puisqu'il est souvent mentionné dans les problèmes (il va jusqu'à se fendre, un peu étrange quand on sait que cet organe est justement conçu pour subir des chocs thermiques).
Cela mène parfois à des surchauffes, ce qui a donc comme conséquence d'abîmer le joint de culasse et même la culasse toute entière dans de plus rares cas.

Soupapes


Comme vous l'aurez deviné, la levée variable des soupapes pose parfois problème, ce qui est quasi toujours le cas quelque soit la marque qui emploie ce dispositif. La levée variable des soupapes finit en effet très souvent par ne plus fonctionner, ce qui réduit la puissance tout en augmentant la consommation.
On a aussi des cas de fatigue des sièges de soupapes, mais cela semble lié à quelques "malins" qui cherchent à abuser de l'éthanol ...

Sondes

Les sondes sont très fragiles, et cela a perduré jusqu'à la fin de sa carrière. Et il ne s'agit donc pas d'un souci anecdotique puisque que ce soit la sonde lambda, de température d'eau ou même les capteur d'arbre à cames, tous ou presque semblent être des composants premier prix.






Fiches Mini

Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par simontpellier (Date : 2021-08-24 13:54:44)

Bonjour "admin",

Pour commencer, je précise bien que ça vous paraîtra probablement évident que ceci est un commentaire confidentiel (mais sans "copyright" si vous souhaitez l'utiliser).

Donc voilà... et je pense que je vais être long, j'ai un (réellement long !) commentaire à vous proposer. Sur la langue (française... je vois bien qu'il fallait préciser !).

D'abord deux remarques, pas pour faire joli mais vraiment sincères (qui sont également deux questions... un peu)

- bravo pour le site. Il est sacrément bien "foutu", je ne sais pas qui l'a conçu ni à quoi tient qu'il soit tant distinctif mais il pourrait faire école.

- bravo aussi pour le contenu, le fond. Travail titanesque j'imagine, dans lequel on perçoit toujours un souci de sérieux, de documentation, d'argumentation. J'apprécie aussi beaucoup l'approche "4D" sur le sujet étudié, la "bagnole", objet fabuleux et fascinant je dois l'admettre, mais bien plus le fait du diable que de dieu ; on peut carrément dire "contre nature". Que même cet aspect là soit traité rend le site infiniment plus crédible que tout le reste de la presse auto dont l'extrême opposé est pour moi le pseudo cégétisme d'auto-plus.
Et ce qui surprend c'est l'impression que tout ceci est l’½uvre d'un seul homme, articles, avis, réponses (systématiques apparemment) aux commentaires ! Très impressionnant !

Bon... la langue.
Auparavant une dernière remarque liminaire ; ce que j'apprécie également infiniment c'est la qualité rédactionnelle du site. Discours clair, structuré, développé ni trop ni pas assez, sans recherche de faux effets, orthographe impeccable et même une pointe d'humour par ci par là. C'est d'ailleurs bien ce qui m'a décidé à consacrer du temps à ce commentaire sinon je ne me serais pas cassé le tronc ! (ni n'aurais fréquenté le site)

Les remarques - nous y voilà tout de même - portent sur des petites fautes de langue. Archi-répandues, au point qu'elles sont passées dans le m½urs mais ça n'en sont pas moins des erreurs alors tant qu'à faire pourquoi ne pas contribuer à les corriger plutôt qu'à les enraciner ?
Je me souviens d'en avoir vu, mais je n'ai pas "relevé". Je vais donc peut-être déborder.
Pour commencer : ceci parce que je me souviens de l'avoir vu :
- pallier à (quelque chose) => erreur parce que "pallier" signifie rendre plat. Synonyme : aplanir. Or personne ne dirait j'ai aplani à (quelque chose). Donc pareillement on pallie quelque chose, même si c'est aussi abstrait qu'une difficulté ou une absence.

Ensuite, tout dans le désordre :
- "à chaque fois". Quasiment tout le monde le dit. Mais pourquoi "à" ?? Dirait-on "à chaque jour j'ouvre fiche-auto" ? Le "à" ne sert à RIEN et le français ne l'avait pas prévu !
- "et oui, et non, et bien"... eeehhh bien NON ! car écrit ainsi, on l'écrit (mal) comme on le dit : mal. Car ça n'est pas la conjonction "et" que l'on exprime mais l'interjection "eh". Ehhhh oui! Ehhh non! Ehhhhhhh ben mon vieux ! Qu'on devrait prononcer "è", ça éviterait l'erreur à l'écrit.
- autre exemple de "mal-parlé" qui finit en mal écrit : évènement... il est c'est vrai plus difficile de dire (correctement) événement. Or c'est pourtant bien le mot exact.
- "plus pire" ou "moins pire". Le premier à avoir sorti ça l'a forcément voulu comme une plaisanterie ! Las... la formule a fait florès et maintenant elle est bien souvent employée au premier degré ! J'essaye d'argumenter sur chaque exemple mais là je ne peux pas ; plus pire" ou "moins pire "ce sont tout simplement des horreurs linguistiques.
- en vélo. Ah... ça c'en est même ridicule si on veut bien y penser. Dirait-on "en cheval" ? Ehhhh bien non ! Et pourquoi ? PARCE QU'ON EST PAS DANS LE CHEVAL (normalement ! très difficile aussi d'être DANS un vélo). Mais en-voiture, en-train, en-avion... yes, pas de doute !
- celle-ci juste pour le plaisir : au jour d'aujourd'hui. Trop ridicule !! En bon (vieux je l'accorde) français, "huy" désigne "ce jour". "Aujourd'hui" est donc déjà une aberration. Mais ça remplit mieux la bouche... alors peut-être n'avons nous pas encore tout vu (entendu) ?

Dans un autre registre, car ça n'est pas exactement une erreur mais c'est un appauvrissement dommageable de la langue (et de la compréhension dont c'est la fonction) : l'abus des métaphores.
Le pire exemple à mon avis c'est l'usage désormais massif de "impact" et "impacter" (Ouh que ça m'agace !). Normalement un impact suppose un projectile. Bon, qu'on utilise le mot de façon imagée OK. Sauf qu'aujourd'hui plus grand monde de sursaute en entendant parler d'impact positif ! Mis à tant de sauces différentes on en est réduit à deviner le sens que le journaliste (ils raffolent du mot) sous entend. Or ledit journaliste ne se rend pas compte qu'il creuse la tombe de son job car l'intelligence artificielle sait, elle, employer le mot juste, selon sa la nuance, selon qu'on souhaite dire (exemple pour "impact") : effet, conséquence, incidence, influence, aide, dégât, catastrophe etc etc etc etc....
et idem pour impacter. Écoutez les infos et amusez à remplacer mentalement chaque "impact" et "impacter" par "stroumpf" et "stroumpfer". Car ça revient exactement à ça!!! Vous parlez de tout de qui se dégrade, la langue n'est pas épargnée !
Ah tenez ; un exemple plus anodin mais du même ordre, à citer spécialement dans le domaine automobile : rutilant ("une voiture rutilante"). Oui ça peut, mais généralement ça colle pas ! Parce que, comme pour "impact" qui tue une foule de mots plein de nuances, "rouge" a tué toutes les nuances du rouge ; vermillon, carmin, amarante, pourpre etc etc.... dont RUTILE, qui est une nuance de rouge. "une voiture rutilante" ne devrait donc désigner qu'une voiture rouge (et pas n'importe lequel !).

Pour terminer : une "humeur" (mais modérée !)
En introduction, j'ai tenu à remarquer votre lucidité (malgré votre passion pour l'objet) vis à vis du "phénomène" voiture. J'aimerais développer, pour expliquer pourquoi cette lucidité est à mon sens largement perfectible. Si j'ai bien compris, vous êtes dans la quarantaine ; de mon côté je suis dans la soixantaine (et bien plus rugissante que les quarantièmes ! Est-ce que ça me donne un avantage point de vue sagesse ? Et tenez... suggestion de sujet pour le site... est-il vrai que la sagesse au volant arrive à 42 ans ?).
Dans la quarantaine ? Alors je prédis que au "lu" de ce que vous exprimez, votre cheminement vous écartera radicalement de la passion "voiture" car à l'évidence vous êtes de l'infime minorité capable ("en capacité de"... c'est plus - stupidement - moderne ; je l'avais oubliée celle là) de réflexion. Mais en 2021 vous répandez encore, pas forcément sciemment, l'illusion qu'une vraie voiture c'est à partir de 200cV (il y a 25 ans, un ado effrayant affirmait à mon fils que la barre c'était 100CV !). Pourtant,après guerre (la dernière... la 39-45... s'il fallait préciser!) le patron de Renault donnait la consigne de développer une voiture de moins de 450kg compte tenu des pénuries de matières premières et ça a donné la "4CV" (20CV réels je crois) ? Dont mon grand père n'était probablement pas moins fier que de nos jours l'acheteur d'un gros SUV. Fierté tout aussi mal placée d'ailleurs sauf qu'à l'époque le pauvre homme n'avait aucune conscience du problème monstrueux qui attendrait l'humanité au virage car vous avez raison : on est dans de sales draps. Car nous sommes dé-naturés ; la voiture n'en étant qu'un des symptômes.

Mais pour terminer-terminer-pour-de-bon : je me réjouis d'avoir à découvrir grâce à votre site Jean-Marc Jancovici ; je l'imagine comme une bouteille d'oxygène (pour ma part mon gourou jusqu'à nouvel ordre serait plutôt Aurélien Barrau).

Avec mes remerciements, mes compliments et mon estime (si ça peut apporter quelque chose !)
P Simon



Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Ray Kourgarou TOP CONTRIBUTEUR (2021-08-25 01:08:31) : Un grand plaisir à lire et découvrir ; moi-même assez irrité par certains détournements de notre belle langue, de sa grammaire et surtout de l'ortaug... l'horto... l'orthographe (bien que je ne les maîtrise qu'imparfaitement), je suis en accord avec ce commentaire. L'Admin mérite des applaudissements pour son travail et son investissement.
    J'ai remarqué qu'il s'astreint à se relire avec plus d'investissement depuis quelques temps, les coquilles sont plus rares et quelques petites fautes d'orthomachin qui apparaissaient ici et là parfois au fil de la rédaction sont en voie de disparition.
    Bon, y'en a encore deux-trois mais c'est surtout dans les écrits d'après apéro et/ou lendemains de virées en clubs privés, donc soyons magnanimes.
    🤪😂😎
    Ça aide la Tesla pour "électriser" la gent féminine😍 ? (Voire l'agent de la force publique ?🙄).
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-08-26 16:05:06) : Plus c'est long plus c'est bon ;-)
    En tout cas le niveau de votre commentaire semble indiquer que j'arrive à capter des internautes au QI très respectable, et ça me fait plaisir tout autant que ça me rassure.
    Hélas, mon niveau de français n'est pas des plus performants, je suis semble-t-il dans la "moyenne basique" ...
    Celui qui a conçu le site c'est moi, Naudot Emilien (je ne vais pas jusqu'à le cacher bien que j'évite malgré tout de le mettre trop en avant). Certains textes ont été sous traités mais ça fait longtemps que je n'ai pas retenté l'aventure.
    Il est finalement vrai que je me distingue un peu des médias mainstreams comme on a tendance de le dire actuellement. J'ai privilégié la franchise et l'entièreté aux intérêts financiers et autres, car libérer sa parole devient de plus en plus pénalisant dans ce monde cerné par la bien-pensance. Ma franchise et ma vision des choses prend aussi sa source dans les Ecritures, car oui je suis du genre très croyant (Dieu détestant les hypocrisies et le faux, je suis de la même team !). En cette époque compliquée, cela m'aide aussi à décrypter le monde et sa destinée avec plus de facilité (bien que cela en fera rire beaucoup, je n'en doute pas), c'est une boussole très précieuse.
    Sachez aussi qu'il est plus aisé d'être cohérent sur l'ensemble du site en étant le seul rédacteur ;-) Mais l'exercice est hélas plus ardu, car en cas de baisse de régime et de motivation, c'est tout le site qui se retrouve pénalisé et ralenti ... Il arrive donc parfois qu'il ne se passe plus grand chose sur de courtes périodes, car je suis parfois un peu en overdose niveau bagnole. J'ai beau l'aimer, à force le cerveau n'y trouve plus son compte et ne s'y épanouit plus vraiment. Tout est finalement assez répétitif ... Heureusement les idées de sujets sont infinis (si on se permet de déborder un peu) et l'aspect technique et ingénierie permet aussi de rassasier la matière grise.
    Pour le reste je vais essayer de suivre vos règles concernant les fautes de français, même si du haut de mes 38 ans la matière grise devient de moins en moins malléable et plastique ... Les fautes ancrées seront donc difficiles à redresser ;-)

    Pour les fameux 42 ans, c'est le sixième cycle de 7 ans de l'Homme. Et en gros tous les 7 ans on franchit un cap (le pire c'est que ça semble assez vrai comme théorie, le chiffre 7 est très puissant), avec le premier qui est à 7 ans (l'âge de raison). Les 21 ans de la majorité aux USA sont le troisième cycle de 7 ans. Pour ma part j'ai surtout eu une sensation de cap à l'âge de 35 ans, à savoir le cinquième cycle. Je ne doute donc pas qu'à 42 ans j'en ressentirai un autre, et je commence déjà à le percevoir ... Et c'est bien la sagesse qui semble vouloir s'installer un peu plus dans ma boîte crânienne, avec une baisse des passions que je qualifierais "d'enfantines".
    Les 200 ch minimum ne feront donc probablement plus parti de mes critères, et il se peut que le site ne reflète alors plus vraiment mes pensées les plus récentes ;-)
    Donc oui il se peut très bien que la sagesse au volant arrive à 42 ans pour répondre à votre question (sixième cycle de 7 ans).
    Pour finir je dirais que nous sommes en effet dans de sales draps, mais qu'en même temps des puissances très supérieures surveillent tout cela d'un oeil attentif pour ne pas que la bascule n'aille trop loin. Nous vivons définitivement une époque charnière de l'histoire de l'humanité, et encore plus encore ... Je n'ai plus de doute quant à ce qui nous ait annoncé dans le livre des Révélations. Encore une fois ce genre de choses a plus tendance à me desservir qu'autre chose (en terme de crédibilité), mais si cela permettait d'ouvrir les yeux à seulement quelques uns alors j'aurai fait ma BA. Sachez que je suis ultra cartésien, et donc que je ne suis pas le genre de pigeon à m'engouffrer dans une brèche de croyance si elle était bancale et douteuse.
    Pour Aurélien Barrau je suis aussi très friand de ses contenus, il semble en plus avoir une parole assez libre. Jancovici est une perle.
    Sachez que vous avez aussi toute mon estime ...

    @Ray : encore merci à toi cher Ray, lui qui est tellement plus fort pour manier les mots et la langue (je l'envie parfois).
    Comme tu sais, l'apéro j'ai pas tendance à le boire, mais plutôt le fumer ah ah (ça va encore me crédibiliser tout ça ...).
    La Tesla ça aide un peu à emballer en effet, mais faut dire qu'à une époque aussi criblée de profils précaires, avoir trois francs six sous ça permet de pécho facilement (bien entendu, père de deux enfants et en couple je n'ai pas fauté, relire les dix commandements ah ah !).

    PS : je ne me suis pas relu, j'espère donc ne pas avoir fait trop de fautes de syntaxe ou de frappe ;-)

    Encore merci à vous deux.
  • Par simontpellier (2021-08-27 13:46:55) : Belle réponse ! Courageuse, qui me récompense du temps consacré. Merci !
    Et sans m'avoir puni d'avoir aussi outrageusement floodé ! Bien qu'involontairement (oui, je le jure) mais pas fufut tout de même de ne pas avoir capté que l'invitation à commentaire concernait le V6psabmwmini... argh !
    Merci aussi à Ray K pour son aimable sur-commentaire... c'est d'ailleurs ce qui m'a révélé ma boulette.

    Je ne vais donc pas trop insister et heureusement ma croyance perso est vite résumée : c'est un fait maintenant avéré, le ciel est silencieux ; je crois donc que dès qu'une civilisation invente l'allumette elle se grille en quelques fractions de seconde (de temps astronomique).

    Mais d'ici là guère de doute, "les progrès constants de l'automobile resteront une des préoccupations majeures de l'humanité" (H Laborit)
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2021-08-30 10:43:48) : J'avais peur que ma réponse paraisse un peu décalée, mais j'arrive à un stade où je me contrefiche d'exposer mes croyances et idées, même celles qui paraissent les plus originales (sans doute l'âge, car plus jeune j'étais bien plus inhibé sur tout ça).
    Maintenant ne cherchez pas des signes dans le ciel, la réalité est bien plus subtile et riche pour se limiter à voir des "choses" de nos propres yeux (ça va dans un Dysney, pas dans la subtile et très profonde réalité). Dieu n'est pas au ciel, il est partout ... Nous sommes en son sein, et c'est d'ailleurs pour cela que nous ne pourrons jamais le voir et que personne ne l'a jamais vu (même les anges). Il n'est pas représentable sous quelque forme que ce soit, c'est la matrice en quelque sorte (il a toutefois une personnalité, c'est bien une "personne" à proprement parler, pas seulement un "calculateur de réalité" sans pensée centralisée).
    Bref, il a pourtant laissé des traces assez visibles me semble-t-il, intéressez-vous à l'oeuvre la plus diffusée sur Terre (encore aujourd'hui ..), ce sera un bon début ;-)
    Le monde est trop cohérent pour être le fruit du hasard, ne serait-ce qu niveau des constantes cosmologiques qui sont réglées au poil de fe... .
    Creusez un peu, vous finirez par Le rencontrer, il nous rappelle que celui qui cherche trouve, et celui qui demande obtient. Alors cherchez et demandez, le temps fera son oeuvre et vous serez agréablement surpris (surtout dans la manière dont il interagira avec vous, c'est très subtil mais très visible à la fois). Je n'en ai pas le moindre doute ;-)
    Dieu serait sadique et peu intelligent si il s'était limité à faire un lieu où des civilisations n'auraient aucun débouché à long terme. S'éteindre ne rime pas à grand chose, et il finirait par vite s'ennuyer (pour rassasier un Dieu il faut de la matière, et pour ça il faut aller plus loin que de simples civilisations qui s'éteignent à peine après avoir commencé à réfléchir et s'épanouir). Et quand on sait que son moteur principal est l'amour (ça coule de source quand on atteint une grandeur intellectuelle élevée), et qu'il déteste la mort, ça n'est pas cohérent.

    Je sais ça paraît fou ... Mais l'existence même de cet univers n'est pas normale, il ne coule pas de source. Une des premières règle qui régit la physique est la causalité (l'enfreindre consiste à dépasser la vitesse de la lumière), sachez donc bien que l'univers lui-même découle d'une causalité qui lui est externe, le Divin (je sais ça paraît un peu présomptueux d'affirmer tout ça). Il n'y a finalement rien d'extraordinaire à ce qu'un Dieu existe, et ce serait finalement son absence qui le serait (croire que des atomes d'hydrogène dans du vide ont pu concevoir des systèmes complexes me paraît bien plus con que de croire en un Réalisateur qui serait derrière tout ça. Voyez ne serait-ce qu'un oeil ! Je ne parle même pas de la conception d'un corps entier bourré de sous systèmes complexes et subtiles. L'architecte serait le hasard ? Mais quelle connerie mathématique ! Il aurait fallu bien plus que 13 milliards d'années dans ce cas, et je doute même que le hasard aurait pu mener à ne serait-ce que concevoir un Hamster) ... Bref, je pourrais jacasser des heures sur le sujet tellement il y a des choses à dire et tellement j'ai accumulé des infos et réflexions diverses ces dernières décennies ...

    Bref, bonne route cher internaute, au plaisir ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pour vous qui font les meilleures voitures ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Sur le même sujet

Dernières fiches Mini :

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Avis auto

Articles au hasard

Fiches au hasard

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2021. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)