Exprimez-vous !
Devenez testeur en jugeant votre auto !
L'auto en chiffres

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

Dossiers-Conseils > L'auto en chiffres > Statistiques sur les accidents de le route (mortalité, contexte etc.) 30/06/2017

Statistiques des accidents de la route

Quelle est l'évolution du nombre de morts, quelles sont les personnes qui sont le plus touchées dans la mortalité routière, où a-t-on le plus de chance de mourir dans un accident de la route ? Voici quelques éléments de réponse grâce aux données ONISR / BAAC.


La mortalité routière : reflet du niveau social d'un pays ?


Avant d'étudier certains chiffres statistiques sur la mortalité et les accidents de la route, je tenais à préciser que des études montrent qu'il y a un lien direct en accidentologie et niveau social. En effet, plus une personne vie précairement moins elle estime sa vie importante, ou en tout cas elle y fera de manière inconsciente moins attention ... Si cette formule peut paraître choquante il faut accepter la réalité, et cela vaut pour d'autres domaines comme le tabagisme et les drogues. Quelqu'un qui a un faible niveau de vie a tendance à moins mettre sa ceinture, il aura aussi une voiture moins sure dont les défaut au contrôle technique seront plus nombreux. Son comportement sera lui aussi plus problématique : alcool, vitesse etc.
On peut donc conclure que le nombre de morts sur les routes de France est un petit indicateur sur la "forme sociale" de nos compatriotes, et que même en installant des radars partout il faut avant tout éviter les comportements à risque et travailler sur l'éducation. Conduire alcoolisé de nuit en survitesse ne pourra jamais être réglé par les radars et les limitations de vitesse ...

Evolution du nombre de tués sur la route en France depuis 1970

Voici l'évolution du nombre de morts sur les routes françaises depuis 1970.Et si les moyens pour sanctionner l'automobiliste  n'ont jamais été aussi importants, le nombre de morts n'a jamais été aussi bas (même si les trois derniers années retournent dans le mauvais sens ...). On remarque aussi que ce nombre se réduit naturellement depuis longtemps, bien avant le "tout répressif". Les voitures actuelles savent mieux garder en vie leurs occupants : airbags tous azimut (frontaux, latéraux, rideaux etc.), comportement routier plus rigoureux qu'auparavant même si le confort en pâtit un peu et châssis qui absorbe bien mieux les chocs grâce à leur déformation contrôlée. Enfin, la sécurité active a aussi fait d'énormes progrès avec la démocratisation des ABS et ESP (notamment l'EBD : voir ici ou encore ), sans oublier que les aides à la conduite modernes (freinage automatique anti-collision, avertisseur d'endormissement etc.) qui devraient encore faire chuter le nombre de morts.





Evolution du nombre de blessés GRAVES

Où a-t-on le plus d'accidents ?

Voici la carte de la mortalité routière par département. On remarque tout de suite que plus on vit dans une grande ville, moins on a de chance de mourir sur la route, ce qui reste logique. Les vitesses moyennes sont moins importantes et le risque se limite généralement à de la tôle froissée (sauf motards ...). Chose "étrange", les Franciliens sont parmi les plus fliqués alors que la mortalité est l'une des plus basse de France ... En revanche, les caisses de l'Etat se remplissent bien plus vite en plaçant des dispositifs dans ce secteur.


Source : ONISR


Nombre de morts en 2015 :

Alsace 59
Aquitaine 240
Auvergne 109
Basse-Normandie 96
Bourgogne 113
Bretagne 148
Centre 178
Champagne 92
Corse 35
Franche-Comté 67
Haute-Normandie 78
Ile-de-France 339
Languedoc 240
Limousin 54
Lorraine 111
Midi-Pyrénées 201
Nord 169
Pays-de-la-Loire 201
Picardie 139
Poitou-Charente 147
Provence-Alpes-Côte d'Azur 310
Rhône-Alpes 335



Quelles sont les jours et heures où il y a le plus d'accidents ?


Vous l'aurez certainement deviné, les moments les plus propices aux accidents de la route sont la nuit et principalement le week end. Les retours de boîtes de nuit sont les plus exposés aux accidents de la route. Cumuler la fatigue, l'alcool et la faible visibilité est un cocktail détonant !

Quelles sont les périodes les plus accidentogènes ?


La logique voudrait qu'il y ait le plus d'accidents lorsque les conditions météo sont les plus défavorables (hiver : brouillard, verglas, pluie etc ...). Pourtant c'est bel et bien pendant l'été que le nombre d'accidents augment significativement. Pourquoi ? Simplement parce que de nombreux Français effectuent à cette période de longs voyages pour partir en vacances, et donc que le nombre moyen de kilomètres effectué par individu augmente. C'est par ailleurs au mois de janvier que le nombre d'accidents est le plus faible. En revanche pour les piétons c'est en hiver qu'ils sont le plus victimes d'accrochages par des véhicules.
De plus, plus un conducteur se sent en sécurité (beau temps par exemple) moins il est attentionné (risque d'accident accru)... Ajouter une gène à ce dernier le rend plus concentré, c'est pour cela que certains feux clignotent orange à certaines heures : le but est de vous faire franchir le carrefour avec votre concentration maximale (d'autres techniques sont utilisées par les autorités).


Source : ONISR


Alcoolémie selon heure et jour

Nombre d'automobilistes contrôlés positifs à l'alcool en 2015. Notez au passage que les plus concernés par l'alcoolémie sont les cyclomoteurs légers (1/3 des morts ont un taux illégal contre 1/5 pour toutes les autres catégories : motos, voitures, camions etc.)

A quel âge a-t-on le plus d'accidents ?


Les chiffres sont issus de l'Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière

Année 2013


0-14 97
15-17 102
18-24 636
25-44 1005
45-64 740
65-74 254
plus de 75 ans 434


Année 2015


0-14 101
15-17 125
18-24 619
25-44 1024
45-64 761
65-74 312
plus de 75 ans 519

Les tranches d'âge allant de 18 à 64 ans sont les plus touchées car ce sont eux qui constituent la grande majorité du parc automobile. Toutefois, la proportion de morts reste très élevée chez les 18-24 ans qui sont tout de même bien moins nombreux que les deux autres grandes catégories. Inexpérience, comportement à risque (sorties régulières en boîte de nuit, économies en sacrifiant l'autoroute pour les départementales, voitures moins bonnes etc ...) favorisent leur taux de mortalité. De plus, parmi les taux anormalement élevés, on peut constater celui des plus de 75 ans, ce qui montre encore une fois que quelque chose doit être fait de ce côté là (contrôles réguliers après 70 ans par exemple). En revanche, les 65-74 ans ont un très bon score car ils sont à la fois plus sages et encore en pleine possession de leurs moyens. Admirons donc ces derniers qui auraient beaucoup de leçons à donner à tous les autres.

Année 2016

Notez que la découpe des tranches d'âge est différente à partir de 2016

0-14 108
15-17 96
18-24 597
25-34 580
34-49 602
50-64 608
65-74 320
plus de 75 ans 566



Accidentologie par type de véhicule



Année 2013

Piétons 465
Cyclistes 147
Cyclomoteurs 159
Motos 631
Voitures de tourisme 1612
Poids lourds 133
Utilitaires 57
Transport en commun 7
Voitures sans permis 57



Année 2015

Notez au passage que les catégories ont été légèrement modifiées par rapport au bilan de l'année 2013. La régularité des chiffres fait froid dans le dos (comparez par rapport à 2013), comme si il était écrit d'avance le nombre de morts par catégorie ...

Piétons 468
Cyclistes 149
Cyclomoteurs 155
Motos 614
Voitures de tourisme 1796
Utilitaires 120
Transp. en commun / poids lourds
99
Autre 60


Année 2016




Piétons 559
Cyclistes 162
Cyclomoteurs 121
Motos 613
Voitures de tourisme 1760
Utilitaires 130
Transp. en commun / poids lourds
77
Autre 65

Les voitures de tourisme sont plus touchés que les autres : logique car c'est le type de véhicule le plus répandu ... Il ne faut donc pas s'imaginer que l'automobile est un moyen de transport moins sûr. En proportion, il y a en effet bien plus de tués en motos qu'en voiture (613 morts pour 1 à 1.5 millions de motards contre 1760 morts pour plus de 31 millions de voitures !) . Pour ceux qui souhaitent creuser un peu plus sur l'accidentologie des motards vous pouvez vous rendre ici.


Le bilan final publié plus tard indique 1796 tués (voitures de tourisme) eu lieu des 1798 indiqués ici.

Selon le sexe



Année 2013

Hommes 2505
Femmes 763

Année 2015




Hommes 2596
Femmes 865
(dont 32% en tant que passagères ..)

L'écart entre le nombre de tués de sexe féminin et masculin reste vraiment troublant ... Pourtant, il ne semble pas que l'homme conduise plus que la femme, ce qui aurait pu être une explication. On peut donc en conclure que le comportement sur la route a un impact déterminant sur votre durée de vie, ces chiffres semblent en être une jolie preuve. Et cela n'implique pas seulement la vitesse (excès de confiance, alcool, courses sauvages etc ...). Il nous reste désormais à sauver l'honneur en revoyant notre manière d'utiliser le volant et les pédales ...
Enfin, il faut prendre en compte que les hommes et femmes décédées n'étaient pas forcément conducteur à ce moment là (les passagers aussi y sont inclus !).

De plus, notez qu'en deux roues (motos et cyclos de petite cylindrée) 92% des morts sont des hommes sachant que la moitié des femmes (les 8% restants) sont victimes en tant que passagères ... Motards, n'oubliez pas de penser à elles en calmant vos ardeurs.

Selon le type de route



Année 2013

Autoroutes 261
Routes 2077
Villes 930


Année 2015


Autoroutes 298
Routes 2174
Villes 986


Année 2016



Autoroutes 270
Routes 2188
Villes 1019

Voici le genre de tableau qui vient tordre le coup à certains clichés ... Car si beaucoup de gens mettent uniquement en cause la vitesse, c'est justement sur les sections où l'on peut rouler le plus vite qu'il y a le moins de morts. Et vous savez quoi ? C'est l'endormissement qui est la première cause de décès sur autoroute ... De quoi se dire qu'on y roule pas assez vite justement ! Cependant, il faut relativiser les chiffres en prenant en compte que les routes secondaires sont logiquement plus empruntées car plus nombreuses. L'étude de ce type de chiffres doit toujours être faite avec précaution car les variables qui entrent en jeu sont souvent nombreuses.

Les routes secondaires sont donc les plus mortelles, de quoi vous inciter à prendre l'autoroute même si cela est plus cher. Leur entretien est généralement meilleur et le confort de conduire infiniment supérieur aux routes nationales et départementales.

Encore une fois, notez que ces chiffres incluent toutes les catégories du premier chapitre. Les morts en ville sont généralement des piétons et des cyclistes plutôt que des automobilistes, bien protégés dans leur armure de fer.

Selon le comportement



Année 2015

Alcool > 0.5 g/l 1056 (30,5% des morts)
Stupéfiants 796 (23%)
Fatigue / Malaise 311 (9%)
Apprentis conducteurs 692 (20%)
Poids lourds impliqués dans l'accident 485 (14%)
Deux roues 761 (22%)

Ce tableau prend en compte les personnes mortes sur la route. Les données du bas impliquent les auteurs présumés, ils ne sont donc pas forcément morts (bien comprendre la nuance). Notez au passage que 92% des alcoolémies concernent les hommes ...

Attention puisque ici certaines personnes peuvent se retrouver dans plusieurs catégories à la fois (ex : apprenti conducteur ayant bu de l'alcool). Tous les morts ne sont pas recensés ici, il s'agit d'étudier certaines tendances. De plus, ce n'est pas parce que de l'alcool a été découvert dans le sang qu'il est la cause de l'accident, ce serait trop vite faire un raccourci ... Une personne peut avoir eu un accident sans que ce soit réellement l'alcool qui en soit la cause (ex : un personne à 0.6 g/litre pourra se voir refuser une priorité et donc avoir un accident. pourtant, l'alcool n'aura pas été la véritable cause). Enfin, Autoplus a fait une étude sur le taux d'alcoolémie : à une même dose ingurgitée, chaque personne voit son taux d'alcool monter de manière très différente. Malgré tout, cela n'empêche que prendre le volant trop éméché est un acte irresponsable et est très sévèrement punis par les autorités.

Parmi ces chiffres, on remarque que le taux de mort en deux roues est incroyablement élevé. Ils représentent 2% du trafic motorisé mais ils constituent à eux seuls 22% des personnes tuées ! Les apprentis conducteurs (A) représentent à eux seuls 20% des morts ...

Auteurs présumés d’accidents mortels : causes relevées en multi-factoriel sur 18 mois


Voici la répartition des causes établies liées aux accidents mortels

Causes de la réduction du nombre de morts

Une étude allemande prouve que le nombre de morts baisse naturellement. Comment en sont-ils arrivé à cette conclusion ? Et bien tout simplement que l'Allemagne n'a rien fait de particulier ces dernières années au niveau répression (contrairement à nous ...) et pourtant le nombre de morts baisse significativement. De plus, en France, le nombre de morts se réduit de lui-même depuis des décennies, bien avant l'apparition massive des radars ! Prouvant ainsi que c'est l'amélioration des autos ainsi que des routes qui a permis cela. L'aménagement des zones à risques peut aussi être un facteur. Cependant, il semble que le budget soit plus mis dans les nouveaux radars que dans la réfections d'emplacements dangereux où il y a déjà eu moult accidents ... Refaire un carrefour dangereux est plus couteux qu'un radar et cela rapporte rien (à part des vies sauvées !) installé. Et puis politiquement, ça marche un peu mieux.
Le renouvellement constant du parc automobile, et donc la hausse moyenne de la sécurité de nos voitures fait baisser le nombre de morts. On va dire par exemple que chaque année il y a 3% de voitures peu sures (0 étoile au crash test) qui partent à la casse qui sont remplacées par des voitures neuves dont la résistance est bien supérieure. Ce qui veut dire que chaque année le pourcentage de risque de mortalité est en baisse. Ne dites pas ça au gouvernement car il risque de ne pas apprécier car ils préfèrent dire que ce sont les radars qui sauvent les vies. Effectivement ils y contribuent mais à quelle hauteur ?

Regardez ce que peut faire rien qu'un ESP. Si seulement on pouvait compter précisément le nombre de vies sauvés par ce dispositif ...

Pensez-vous que les parisiens conduisent mieux que les provinciaux ?

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par Christofeur (Date : 2017-11-03 15:23:04)

On parle en général D'INFRACTION A LA CONDUITE : excès de vitesse, téléphone au volant, non respect de la signalisation, alcool et drogue etc... mais jamais de la dangerosité de la route empruntée. J'habite dans un hameau en bordure d'une route départementale et quand au sortir de chez moi j'accède à la dite route il faut que je fasse, comme mes voisins, hyper attention aux voitures qui arrivent dans les 2 sens très souvent à des vitesses nettement excessives. J'ai demandé par l'intermédiaire de Monsieur le Maire, au responsable des "infrastructures" routière, c'est le terme - la possibilité d'installer un ralentisseur sur cette portion de ligne droite entre les 2 virages - 500 mètres grand maximum - et il vient de mettre répondu que cette portion de route étant hors agglomération, ma demande ne pouvait être satisfaite et il m'est donné les références de l'Article le précisant et je vous le donne, il va surement vous intéresser c'est " INSTRUCTION INTERMINISTERRIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIERE 7ème PARTIE : Marques sur la chaussée" et c'est un "ARRETE DU 16 FEVRIER 1988 relation à l'approbation de modifications de l'instruction interministérielle sur la signalisation routière" ! ! Rien que ça et ou cela se complique, c'est si pour prenez la "mauvaise" idée de vouloir adresser une demande au responsable concerné et bien là, c'est un grand moment car vous avez le choix entre les abréviations suivantes, étant bien précisé que ce sont "les acteurs publics de la sécurité routière" : CISR-ONISR-CNSR-UCLIR-DGGN-DGPN-DMAT-ANTAI-PP-DGITM-DGEC-CGEDD-BEA TT-DREAL et enfin DIR ! ! ça va tout simplement du "Comité Interministériel de la Sécurité Routière aux "Directions interdépartementales des Routes tout ceci sur 4 pages ! ! Donc si quelqu'un est à même de me donner des précisions je suis preneur, en attendant j'adresse mon courrier à Monsieur le 1er Ministre et je lui demande de faire suivre au responsable concerné !
En m'excusant d'avoir été surement bien long mais ce n'est que la triste réalité.

Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-11-04 15:29:04) : Vous faites bien de vous exprimer et de partager ce sentiment de frustration.
    Je pense, un peu comme vous, que lorsqu'on détecte une zone accidentogène on devrait plus la réaménager plutôt que d'y mettre un radar ...
    C'est comme si votre enfant se cassait la figure régulièrement dans les escaliers, et qu'au lieu de mettre une barrière vous mettiez un système qui le punit quand il tombe. Car quand on a affaire à un secteur accidentogène, ce ne sont pas les délinquants de la route qui fabriquent tous ces accidents, c'est bel et bien l'emplacement qui est mal conçu ...
    Merci encore pour votre partage, en espérant que vous obteniez ce fameux ralentisseur !
  • Par christofeur (2017-11-04 17:09:02) : Merci pour votre très judicieux commentaire, je vais m'en servir pour le courrier que j'adresse aux "instances compétentes"
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-11-04 18:34:05) : C'est moi qui vous remercie ;-)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Derniers commentaires postés (ordre décroissant):


Par Apprentie conductrice (Date : 2017-07-18 20:25:43)


Bonjour,

pas mal comme article, et actualisé au fil du temps, en plus, merci !

Mais j'ai quand même quelques petites choses à y redire :

d'abord, votre éloge des 65-74 ans me semble injustifié. Si l'on prenait les 60-69 d'un côté et les plus de 70 de l'autre, à mon avis, on ne verrait pas de différence. Or on ne devient pas brusquement sage à 65 ans, non… A 65 ans, brusquement, on PART À LA RETRAITE ! Plus de retour à la maison fatigué après la énième heure supplémentaire de la semaine, plus d'endormissement au volant, plus d'énervement non plus, un kilométrage réduit de beaucoup, et voilà vos chiffres expliqués.

Ensuite, j'aimerais savoir quel pourcentage des hommes morts d'un accident de la route faisait le passager, parce que là, l'exposé des chiffres est partial, et qu'à votre commentaire, si j'étais un homme, je répondrais du tac au tac : "Voilà ce qui arrive quand c'est ma femme qui conduit !"

Toujours dans la même veine : si j'avais été un homme quand j'ai passé le code, je ne l'aurais pas eu. Un QCM avec boîtier électronique, c'est l'examen le plus déshumanisé qui soit, alors il faut que la préparation et les questions soient neutres, comme c'est le cas, par exemple, à la journée d'appel. Ce n'est pas du tout le cas : il y a une minorité de questions idéologiques qui n'ont rien à voir avec la sécurité routière (en 2014, quand j'ai passé le code, ça tournait autour de l'écologie, et ça doit toujours être le cas), un emploi orienté et parfois illogique des verbes "pouvoir", "devoir", "ne pas pouvoir" et "ne pas devoir", et SURTOUT, si j'avais été un homme au moment de préparer le code et de le passer, à entendre ces voix de pimbêches et de t***oles donneuses de leçons, j'aurais tout cassé et pris le volant sans permis (tiens, on les a, les statistiques là-dessus ? Juste pour voir). Si j'avais, malgré tout, consenti à passer par ces fourches caudines, puis par les petits copains de l'auto-école qui vous répètent le même discours en boucle et ne s'occupent pas de vous donner des leçons de PILOTAGE de peur que vous appreniez trop vite (dix-huit heures en zone sans circulation avec interdiction de toucher aux pédales, en ce qui me concerne!), ç'aurait été avec l'intention de racheter par une vie d'inconduite au volant l'humiliation subie pour obtenir le permis de conduire.

La pédagogie passe par le respect de l'apprenant, c'est ce que j'ai dû appliquer en tant que cheftaine et professeur, et la propagande sur la sécurité routière n'est pas du tout faite dans cet esprit-là. Bien sûr, cela n'explique pas tout, mais cela n'aide pas non plus…

Enfin, il y a moyen de réduire les morts et les blessures graves sur la route, d'abord en augmentant les voies réservées et en diminuant les points de croisement : comme vous le dites, il y a moins de morts sur autoroute qu'ailleurs, mais si l'on retranche aux 3100 à 3200 morts sur route et en ville les 800 piétons, cyclistes et conducteurs de cyclomoteurs qui n'ont pas pu mourir sur autoroute, ça ne fait plus que 2300 à 2400, soit -25% ; ou alors, pour comparer la voie réservée à celles qui ne le sont pas, il faudrait rajouter un tiers : 360 morts au lieu de 270. On est encore loin des autres et, comme vous dites, il faudrait ramener les chiffres au nombre de kilomètres de longueur des réseaux respectifs, voire à la surface occupée. Et d'ailleurs, il y a souvent des espaces réservés en ville (trottoirs, pistes et bandes cyclables − les voies et couloirs de bus n'ont pas cet intérêt-là, à moins de pouvoir être empruntés par les cyclistes), qui sont pour ainsi dire absents en-dehors. Quant aux accidents de train et d'avion impliquant d'autres véhicules, ils sont rarissimes (et donc la doctrine du "tout voiture" qui a donné lieu à la fermeture du réseau à petite vitesse en 1957 n'a pas été favorable à la sécurité routière, non plus que les fermetures successives de lignes SNCF qui ont cours actuellement).

Ensuite, en tant que petite crevette, je suis opposée à la ceinture dite de sécurité non réglable à trois points d'attache, qui n'est utilisée dans aucun autre véhicule que ceux à plusieurs essieux d'usage privé ou commercial (vérifiez ce qu'on fait dans les véhicules militaires et de sport!). Non réglable, dis-je, parce que le fait de pouvoir baisser la hauteur du point d'attache supérieur dans les voitures récentes ne m'aide qu'à moitié. D'abord, je suis (comme la plupart des enfants de 10 ans, d'ailleurs) trop petite pour que ça me serve à grand-chose : en cas de choc violent, j'ai quand même cette lame plantée dans la carotide avant que le poids de mon crâne fasse jouer la sûreté, et ensuite, toujours avant que le poids de mon crâne m'en libère, il y a le bas de la ceinture qui me rentre dans le bas-ventre… Ben oui, parce que le siège-baquet n'est pas fait pour mettre mes hanches au bon endroit, et d'ailleurs, dans pas mal de voitures, il me fait terriblement mal, ce siège… En fait, ce type de siège, ça ne marche que sur mesure et avec une ceinture quatre-points : les sièges pour bébés, pour voitures de rallye, pour chars d'assaut, tout ça, c'est très bien, mais ça ne passera jamais aux mines (et puis il faut les trouver!). Et personne n'a les mensurations de l'homme standard, donc il faut trouver autre chose.
Le siège réglable pour tous va faire crier tous les parents de jeunes enfants, qui en bavent déjà assez avec les réglages des sièges pour petits.

Et puis la ceinture a des inconvénients par soi.
Le gros problème du crash-test avec ceinture, c'est qu'un mannequin n'est pas un être vivant : il n'a ni réflexes, ni croissance ou vieillissement qui influe sur sa position et/ou souplesse. Donc l'étude du mannequin après crash-test avec ceinture n'est pas une bonne façon de prévoir ce qui arrivera à la personne qui prendra la place du mannequin.
Et le gros problème de la ceinture tout court, c'est qu'elle est difficile, voire impossible à enlever quand elle est mise : en état de choc, on ne va pas palper son derrière, et les pompiers ont du mal à y accéder, et mettent donc longtemps, plus longtemps même que nécessaire avec une ceinture (les quatre-points ont un gros bouton rouge au milieu qui dégoupille tout d'un coup), à nous dégager quand il y a le feu ou que nous coulons. Je ne vous dis pas ce que ça ferait avec les autocars si tout le monde respectait la réglementation.

Donc, beaucoup d'inconvénients. Un seul avantage, tout de même, et qui ne vaut que pour les sièges devant lesquels il n'y a aucun autre siège : avec la ceinture, on peut se faire écraser là où on est, mais on n'en bouge pas. Pas de sortie par le pare-brise suivie d'un écrasement par la voiture qu'on vient de quitter, donc. C'est vrai que c'est une bonne raison de mettre la ceinture quand on est devant, mais il reste les inconvénients que j'ai énumérés plus haut.

Pour information, les ceintures sont interdites dans les trains, et ç'a été le cas des autocars à une époque. Quand on conçoit le train, normalement, on se débrouille pour que rien n'en sorte (sauf par les portes ouvertes volontairement) quoi qu'il arrive et pour qu'il n'y ait pas d'objet contondant à l'intérieur.

Avec les voitures aussi, en fait, on est capable de faire en sorte que rien ne sorte de l'habitacle, quel que soit le choc, en étudiant la position du tableau de bord et du pare-brise (ce qu'on fait déjà) et des airbags, et en particulier en en mettant dans le toit et sur le pourtour du pare-brise (ce qu'on ne fait pas).
Je ne savais pas que Volvo promettait zéro mort avec les progrès de l'industrie automobile, mais ce n'est pas insensé : il reste encore beaucoup à faire !

Mais je suis, moi aussi, dubitative quant au profit à tirer du pilote automatique sur les voitures : à mon avis, il est juste bon à servir là où l'on risque de s'endormir. Si les pilotes de ligne l'enclenchaient au décollage et à l'atterrissage et repassaient en manuel au milieu, ça se saurait !

Bon. Tout cela a été un peu long ; je remercie ceux qui sont arrivés au bout. Qu'ils veuillent encore lire que tout ce qu'il y a là d'un peu technique me vient de mon père ingénieur qui a fait durant sa carrière mouvementée le tour d'à peu près tous les types de véhicules à moteur qui existent sur terre. Sans ça, je ne pourrais pas écrire grand-chose !

Bonne route à tous, que saint Christophe vous bénisse et que le c** troll s'éloigne de vous !


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par TR (2017-07-18 23:44:27) : Voyons, on écrit khon-troll, sinon la censure automatique passe par là... ;-)
    A-t-on des statistiques sur les conséquences traumatologiques des accidents, en fonction de la taille des victimes? Cela pourrait confirmer ou infirmer cette impression de danger provoqué par les ceintures de sécurité, sur les personnes qui n'ont pas une morphologie "moyenne".
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-07-19 08:25:43) : Merci pour ce long exposé, il ne faut pas se retenir ...
    Ceux qui n'ont pas d'endurance s'arrêteront avant mais beaucoup iront jusqu'au bout, soyez en certaine.
    La découpe des tranches d'âge posera toujours quelques petits problèmes, mais il faut reconnaître que les séniors sont globalement plus raisonnables (leurs nouvelles conditions de vie, la retraite, doit en effet avoir un impact positif). Ils serendent aussi compte que leurs capacités baissent et ils redoublent alors de prudence. Evidemment, le tout repart à la hausse quand les capacités deviennent trop faibles, voyez les chiffres des plus de 75 ans qui grimpent.
    Pour votre expérience à l'auto école c'est en effet assez écoeurant, mais ça reflète cette société moderne ou chacun cherche à piquer un maximum à l'autre ... On rabaisse artificiellement votre niveau pur pouvoir multiplier les heures, un classique.
    Enfin, pour la ceinture il faut se rappeler que nous vivons dans un monde naturellement dangereux et agressif. Nous sommes mortels et fragiles même si parfois on voudrait tordre cette réalité et vivre dans un monde d'illusion.
    Maintenant il faut choisir une solution qui a le meilleur compromis, et avoir la ceinture reste au global plus positif que de ne pas en avoir malgré les dommages collatéraux. Combien de blessures à cause de la ceinture par rapport aux vies sauvées ? Pour moi il n'y a pas débat, même si elles sont imparfaites (donc non adaptées à tous les gabarits) elles sont malgré tout vitales ...
  • Par Apprentie conductrice (2017-07-19 09:51:20) : …et les seniors sont globalement moins souvent sur la route, également du fait de l'impression qu'ils ont de leur propre forme, vous avez raison. Ma grand-mère qui a 85 ans et qui, à 35, faisait Bordeaux-Hambourg d'une traite, conduit toujours très bien, mais ne va pas à plus de 25km : ça la fatiguerait trop…
    Je crois, en effet, que la retraite peut rendre un peu plus raisonnable. Mais je connais quand même des retraités (et d'autres) en pleine possession de leurs moyens qui conduisent très mal (et ça me déprime, parce que si l'on avait été aussi tolérant avec moi, je l'aurais eu après 20 heures, ce permis, malgré les 18 sans pédales) !

    D'autre part, je ne sais pas si c'est naturellement que notre monde est dangereux et agressif, mais il l'est, c'est certain.
    En effet, nous sommes mortels et fragiles, c'est pour ça que les voitures font de plus en plus office d'armure, tout en n'amochant pas trop les éventuels êtres mortels, fragiles et dépourvus d'armure que sont piétons, cyclistes et motocyclistes en tous genres, qui pourraient leur passer devant : les formes sont étudiées et le capot absorbe le choc en faisant rebondir le piéton.
    Vu que nous avons de grandes chances de faire l'expérience de la violence de ce monde, il me semble bien judicieux de s'interroger sur la proximité immédiate d'objets contondants : on l'a fait pour le volant qui contient maintenant un airbag ; maintenant, je propose que ce soit le tour de la ceinture.
    Il faudrait être dans les assurances pour avoir les statistiques demandées par TR, et encore, ça ne suffirait pas : il faudrait encore tenir compte du blocage par la ceinture. Je serais très intéressée par les comptes-rendus d'opérations de sauvetage lors d'incendies et autres accidents d'autocars, qui ont lieu assez fréquemment de nos jours où n'importe quel passager d'autobus peut se révéler kamikaze et où certains se croient autorisés à tirer au gros calibre sur les cars qui ne roulent pas comme il faut. Il faudrait voir d'un côté les blessures du type Frida Kahlo, causées par des objets contondants à l'intérieur du véhicule endommagé (les projections à l'extérieur, à part depuis le siège du conducteur ou du guide, je n'y crois pas trop − un poids lourd qui foncerait à pleine vitesse dans le flanc de l'autocar?), et de l'autre, les morts et blessures causées après le début de l'accident par le fait que le passager ne s'est pas dégagé.
    Ma statistique personnelle, faite évidemment sur trop peu de données pour être fiable, donne trois vies sauvées pour ceinture non bouclée (ou rompue, dans de vieilles voitures) pour une en danger pour ceinture non bouclée, par éjection puis écrasement. Dans les trois cas de vies sauvées, il ne s'agissait ni d'incendie ni de noyade, mais de chocs évités, et les secours ne sont pas intervenus.
    Evidemment, je n'ai pas envie d'être projetée à l'extérieur, et donc je mets la ceinture quand je suis devant, mais j'aimerais bien en avoir une qui se défît vite et ne risquât pas de me blesser !

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Vincent (Date : 2017-06-22 08:41:11)


Merci pour l'article.

A-t-on des stats sur la responsabilité des accidents par type de véhicule?

Par exemple, chaque année, combien de tués/blessés graves sur la route causés par…
- un piéton
- un cycliste
- un conducteur de 2M
- un conducteur de voiture
- un conducteur de camionnette/poids lourd
?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-06-22 18:27:52) : Beaucoup de chiffres existent mais hélas ils ne sont que trop rarement publics ...
    On peut connaître assez facilement les cyclistes touchés par un accident mais pas vraiment le nombre qui en a causé.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Mapili (Date : 2017-06-15 16:09:27)


Bonjour,
Auriez-vous des statistiques par route accidentogène? En l'occurrence, je suis intéressée par la RN 151(en partie limitée à 80km/h depuis bientôt deux ans et ce à titre d'essai entre Varzy et Auxerre). Merci à vous.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-06-16 13:23:17) : Ce serait intéressant à savoir en effet, mais je n'ai pas cela en stock.
  • Par Mapili (2017-06-17 15:34:26) : Hélas! Merci pour votre réponse.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Xav' (Date : 2017-01-25 10:37:02)


Il faudrait aussi parler de l'agressivité au volant, vous savez ces ptits comportements à la con, les queues de poissons, les poussettes, les doigts, les incivilités (jets d'ordures par la fenêtre, etc), les insultes, le fait de serrer dangereusement la bagnole qu'on double car on n'a pas apprécié je ne sais quoi ou simplement parce que Mossieur a besoin de se défouler 5 minutes sur la première twingo qui passe car son chef l'a emmerdé toute la journée etc.
Les jeunes femmes qui se font de plus en plus facilement agressés pour rien sur la route pour un simple regard de travers.
Ma femme, par exemple, il y a deux ans c'est fait suivre, extraire de force de la voiture et frappée à plusieurs reprises par un bon père de famille la quarantaine avec siège auto à l'arrière et autocollant "enfants à bord" pour un simple appel de phares de nuit à une voiture qui roulait tous feux éteints... et à la police on nous a répondu "ah bah non on ne prend pas la plainte elle n'a pas de séquelles !!"
J'ai de très nombreuses années de permis derrière moi. Les gens deviennent de plus en plus agressifs et surtout bêtes (pour ne pas dire autre choses) et il y a surtout un très gros sentiment d'impunité totale sur la route... on râle de la répression routière mais personnellement en une heure de route je vous fait une liste longue comme la Tour Eiffel d'infractions constatées, de comportements agressifs etc etc
Personnellement je serai totalement pour la création, à la highway patrol des USA, d'une police de la route qui ne ferai que ça à grande échelle, surveiller constater et réprimer les comportements anormaux, ça créerait de l'embauche et ferai rentrer de l'argent. et si tu ne veux pas d'embêtements bah tu fais comme certains : tu roules de manière intelligente et respectueuse d'autrui et du Code de la route.

cordialement



Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-01-25 11:23:56) : Mon cher Xav, la route est devenue hélas un champ de bataille où la galanterie, le fair-play et le respect se font rares, je suis aussi pour la plus grande sévérité et quand j'ai envie de me faire plaisir il y a le circuit, ça coûte mais on n'a pas le choix car la route ouverte n'est plus faite pour la vitesse.
  • Par Xav' (2017-01-25 11:47:55) : et aussi l'installation obligatoire, via une prise en charge de l'Etat ou de l'assurance d'une dash cam (vitesse, géolocalisation, heure, jour, images) dans toutes les voitures avec homologation de la cam', vérif lors du contrôle technique, PV si le véhicule n'en est pas équipé, etc ça calmera bien des excités. mais attention pas une règlementation à la française d'ici 2035 ce sera obligé avec une clémence des forces de l'ordre pendant encore 25 ans et des statuts différents pour les entrepreneurs, les taxis, et si éventuellement ton chat est mort dans l'année on t'accordera un délai supplémentaire....
    Non : un truc carré obligatoire à compter du tant pour tous et basta !!
    finalement si l'Etat voulait faire quelque chose il y arriverait mais c'est pas bien vu en période électorale donc autant être sympas et ne rien faire..
    et oui jeune fille écrasée sur la route au passage protégé, ta mort est purement politique au-delà d'être bête....
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-01-25 11:51:05) : On vous sent bien remonté, il faut dire qu'il y a parfois de quoi.
  • Par Xav' (2017-01-25 13:10:43) : il faut dire que je suis sur la route tout le temps, c'est mon métier et il faut voir les comportements et attitudes des français sur la route au quotidien, c'est n'importe quoi !! et on vous met en danger au passage et cela je ne le supporte plus. je respecte les règles tant pour moi que pour les autres.
    La voiture est un moyen de transport pour gagner ma vie, pour certain c'est un défouloir et un lieu d'exposition de la profondeur de sa connerie !
  • Par Francis (2017-04-30 19:05:11) : Je suis "presque" toujours d'accord avec tous les commentaires ci-dessus. Je rajouterais que si chacun mettait un clignotant pour doubler ou changer de direction, regardait dans ses rétroviseurs, prenait les ronds point en ne cherchant pas les trajectoires de " pilotes de courses" , considérait que sur autoroutes il n'y a pas que la file la plus gauche , et pour finir, et le vois chaque jours, que la police elle-même montre l'exemple ce qui n'est absolument pas le cas aujourd'hui ! C.est vraiment faites ce que je dis mais pas ce que je fais.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par JM (Date : 2017-01-13 09:42:03)


Juste un mot pour vous féliciter de l'excellent travail de présentation de ces chiffres très intéressants!


Il y a 6 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-01-13 10:13:28) : Merci à vous !
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-01-13 10:50:31) : En effet tout l'article est très pertinent et instructif. Il faudrait que tout le monde le lise pour prendre définitivement les bons réflexes: respectez le code et les limitations, ça n'a pas été mis en place pour embêter l'usager de la route (l'emplacement de certain radars peut cependant se discuter), on est toujours plus intelligent et responsable (à moins d'être totalement inconscient) après l'accident grave qui vous handicape parfois à vie.
    Personnellement et malheureusement je pense qu'on n'est pas loin d'une stagnation du nombre de morts, autour de 4000, il sera difficile de faire beaucoup mieux, je ne voudrais pas être fataliste, les chiffres des prochaines années seront à ce titre instructifs, il ne faut pas se faire d'illusion, le chiffre zéro n'existera pas, hélas.
    Les voitures modernes sont maintenant suréquipées en dispositifs de sécurité, le seul progrès viendra encore de l'amélioration des infrastructures routières (mais à quel prix?) et surtout du comportement totalement irresponsable de certains (comme le confirmera Wanu).
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2017-01-13 14:38:15) : En effet, il y a certainement un seuil incompressible, mais il reste probablement encore une petite marge.
    Le prochain cap de baisse arrivera certainement quand les voitures seront systématiquement équipées d'aides à la conduite. Aides qui corrigeront une grande partie de nos erreurs.
    Mais il semble impossible d'atteindre zéro mort puisque même dans l'aviation cela n'a pas été atteint.
    Croire qu'il n'y aura plus de morts sur la route (comme le dit Volvo) reste très utopique. C'est un peu comme ceux qui croient qu'en 2025 toutes les voitures seront autonomes et électriques ...
    Pour finir, j'ajouterai que l'interprétation des chiffres doit être faite avec grande prudence, car on peut généralement arriver à plusieurs conclusions avec des mêmes chiffres.
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-01-25 00:07:42) : Pour ce qui est de l'interprétation des chiffres vous avez raison Admin, à ce sujet j'ai vu les stats allemandes pour l'année écoulée 2016, ils ont des chiffres voisins de nôtres (je ne me souviens plus exactement lesquels, on doit pouvoir trouver sur le net) et pourtant ils n'ont pas les mêmes conditions de circulations (autoroutes souvent non limitées en vitesse, infrastructures et densité de trafic différentes, ...) depuis quelques année la tendance chez eux est aussi à une certaine stabilisation avec une légère fluctuation d'une année à l'autre (+ ou - 500).
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-01-25 00:33:25) : Pour avoir les chiffres précis il suffit de taper: Verkehrstote Statistik, selon le site (ou l'image) ouvert(e) vous aurez même des chiffres de mois en mois, seul problème il faut lire et comprendre l'allemand.
  • Par Hondiste convaincu TOP CONTRIBUTEUR (2017-01-25 00:42:45) : En cherchant un peu on trouve un intéressant fichier PDF sur un comparatif France-Allemagne (avec courbes et arguments), malheureusement ça s'arrête à 2013. A suivre donc.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par (Date : 2016-12-04 22:41:52)


Jh



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Nat (Date : 2016-09-04 11:33:11)


Des statistiques dures à avaler pour certains qui n'ont rien de surprenantes l'homme est davantage porté vers les excès que la femme, là où le premier à des choses à se prouver la seconde est dans la protection, la sécurité et la mesure. La voiture n'est pas un instrument de son identité.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par AR (Date : 2016-08-08 11:06:56)


De plus, notez qu'en deux roues (motos et cyclos de petite cylindrée) 92% des morts sont des hommes sachant que la moitié des femmes (les 8% restants) sont victimes en tant que passagères ... Motards, n'oubliez pas de penser à elles en calmant vos ardeurs.

Merci de respecter les femmes qui sont mortes en tant que conductrices.
Il y en a? ah oui plein. Pourquoi c'est pas écrit?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-08-08 12:31:46) : Que ce soit en moto ou en voiture, les femmes sont minoritaires au volant donc moins d'accident et d'accrochage, c'est logique, arrêtons de dire que ce sont des élites au volant !

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Tonton K100d (Date : 2016-07-27 23:45:48)


Je ne comprends pas la notion de "tout répressif". J'effectue environ 10 000 km/an depuis une trentaine d'année et je n'ai jamais eu la moindre contravention (à part une ou deux pour stationnement) et je n'ai pas perdu le moindre point. Je reviens de vacances où j'ai effectué en une semaine plus de mille km sans apercevoir le moindre képi.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2016-07-28 13:17:12) : Plus vous roulez et moins vous avez de chance de perdre des points ! C'est de la pure logique !
  • Par Xav' (2017-02-21 10:14:03) : Je partage également votre avis Tonton, je suis énormément sur la route et ne croise jamais un képi... Mon dernier contrôle date de mes 20 ans...c'est pour dire. J'ai également tous mes points...Mais bon il parait qu'il est de bon ton de râler contre les forces de l'ordre et de se plaindre... L'autre jour ma fille a eu un papillon déposé sur sa voiture garée près d'un commissariat comme quoi elle avait un pneu usé de manière inégale et qu'elle veuille bien y remédier, car cela était dangereux, signé d'un policier d'en face, avec ses coordonnées, etc... Elle aurait pu avoir un PV, car il y avait un réel souci de parallélisme...mais non... mais il parait que les policiers ne sont là que pour faire du PV...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Pierre (Date : 2015-08-02 14:40:50)


Les statistiques officielles sont bidon, exemple : si un type qui a un peu bu se fait rentrer dans le choux alors qu'il n'y est pour rien, on dira que cet accident a été causé par l'alcool, n'importe quoi!


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2015-08-02 16:06:02) : Dans quelles circonstances s'est il fait rentrer dans le choux ?
  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2015-08-03 15:33:09) : Je vous avoue que j'ai souvent réfléchi à cela ... Je pense donc aussi que certains accidents sont imputés à l'alcool alors que ce n'est pas véritablement le cas. Le problème est le même avec la vitesse qui est pour moi un facteur aggravant et non pas toujours la cause première de l'accident.
  • Par késaco (2016-04-20 11:29:28) : Avec des aptitudes à la conduite diminuées par l'alcool ou autres, il y a beaucoup de probabilités d'avoir un style de conduite surprenant, qui sera un piège pour les autres conducteur. Je trouve la remarque de Wanu tout à fait déplacée.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par les-opinions-d-Ulysse (Date : 2015-02-10 14:10:52)


Bonjour
les commentaires sont assez décousus comme souvent mais certains intéressants.
sans statistiques fiables, il est difficile de parvenir à des conclusions
Or, pour avoir entendu des "experts" (il y en a un sur l'émission médicale de la 5 en ce moment) il semble que personne, m^me dans les ministères concernés, ne soit en possession de chiffres exploitables
il faudrait :
- une évolution sur 10 ans des accidents, mois par mois - accidents de type 1 (décès ou hospitalisés graves et 2hospitalisés légers et dégâts de tôle - par marque, modèle,le tout rapporté au nombre de véhicule m^me marque m^me modèle en circulation (des tableaux différents au besoin)
- une évolution sur 10 ans jour par jour des accidents graves (type 1) couplé avec les conditions météo (température et précipitations)
- une évolution sur 10 ans mois par mois et jour par jour des accidents graves suivant les heures de la journée
- une évolution sur 10 ans mois par mois des accidents (deux courbes (1) et (2)
suivant l'âge des conducteurs, nombre d'accidents ramenés au kilométrage moyen effectué suivant l'âge
- une évolution dur 10 ans mois par mois des accidents 1 et 2 par sexe, ramené au kilométrage moyen effectué par hommes et femmes

Donc quelques résultats chiffrés....qui nous manquent ... pour commencer
merci


Il y a 4 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Chris (2015-07-27 16:47:36) : Un détail qui m'a choqué. On parle des femmes qui ont moins d'accidents graves, mais un peu plus d'accrochages... Les victimes en deux-roues sont-elles comptées? Cas un simple accrochage en deux-roues peut être lourd de conséquences... et le conducteur (ou la conductrice) devient alors potentiellement très dangereux(se).
    C'est du vécu. A deux reprise, j'ai été contraint de me rabattre à droite à vélo, parce qu'une conductrice tournait à droite, alors que je voulais aller tout droit. Et la première fois je me suis retrouvé à terre. La même chose avec un cycliste plus âgé n'aurait sans doute pas donné le même résultat.
    Je précise que je conduit aussi une voiture, et aussi une moto (1300cm3). J'ai mon permis depuis 1979 et je fais en gros 100 km par jour... Je ne suis donc pas un "cycliste-anti-voiture".
    Tout ceci pour dire que les chiffres, on leur fait dire ce que l'on veut, et que cela ne reflète pas la moitié de la réalité....
    A noter aussi: en 36 ans, je n'ai eu que 2 accorchages à vélo, 1 en cyclomoteur, 3 accrochages en voiture sans jamais être en tort... Je roule parfois vite, mais pas d'alcool , ni d'autre chose d'ailleurs... alors là aussi, les statistisques sur la vitesse...
  • Par Palm (2015-07-28 19:48:08) : Alors je vais donné mon avis puisque je bosse a l'hôpital dans un service qui reçoit très (trop) souvent des accidentés de la route. Pardon mais les accidents mortels en voiture qu'on recoit (et il y en a beaucoup) c'est tres trop souvent des hommes (2 et 4 roues c'est pareil) , très rarement des femmes. Et là il s'agit de cas concrets, que je vois tous les jours depuis des années. Vous comprendrez que certains petits commentaires me font bien rire.
  • Par Alex91 (2015-10-23 18:21:46) : Avant de rire bêtement

    A un instant "t" sur nos routes sur "tant de véhicules

    Quelle est la proportion d'hommes au volant par rapport aux femmes ?

    Quelle proportion de conducteurs de PL par rapport à des conductrices de PL
    (Y compris chez les commerciaux )

    Sur un panel de deux roues motorisés, combien sont conduits par des hommes ?

    Et quand toute la famille part en vacances,WE, Balade qui est au volant la plupart du temps ?

    Si les hommes ont plus d'accident c'est simplement parce qu'ils sont les plus nombreux à conduire et accessoirement les plus "agressifs"
  • Par Chris (2016-01-23 05:57:46) : Les compagnies d'assurances et mutuelles ont des statistiques communes extrêmement poussées et très fiables. C'est à partir de ces statistiques qu'elles fixent le niveau de leurs primes. Ce qui s'en dégage, c'est que la vitesse , alcool et drogue sont les principales causes d'accident.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par betrave (Date : 2014-12-17 17:20:22)


Quelle est la nature des routes du Québec ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Wanu1966 TOP CONTRIBUTEUR / MECANO (2014-12-17 18:46:51) : Développez votre question ?

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Benj (Date : 2012-12-19 21:19:46)


La femme fais peux-etre moin d'accident mais conduit moin aussi, parmis toute les statistique on vois que les femmes on autant un permis de conduire que les hommes mais devrais plutot comparer le nombre de kilometre parcouru derriere le volant!


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par DD (2013-01-20 11:29:20) : Il faudrait mettre vos stats à jour. Depuis 10 ans les chiffres se sont inversés et ce sont maintenant les femmes qui ont le plus d'accidents de la route...

    Admin : d'après mes informations on peut dire à la fois que les hommes ont plus d'accidents mais aussi que les femmes ont aussi plus d'accidents que les hommes. Je ne suis pas fou car on distingue ici deux types d'accidents : les graves et les petits. Concernant les accidents graves les hommes en ont plus (il suffit d'aller sur Youtube pour comprendre que nous sommes les rois du risque ...). Concernant les petits accrochages ce sont les femmes qui en provoquent le plus. Donc oui les femmes ont plus de petits accidents mais oui aussi que les hommes ont plus d'accidents graves. En gros les femmes "assurent" plus que nous car elles sont plus prudentes et plus matures ...
  • Par Teddy (2015-07-25 20:24:15) : La circulation des camping cars ne répond pas aux mêmes nécessités que celles d'un chauffeur poids-lourd. En effet, là où le deuxième, qui conduit déjà un véhicule de gabarit important est souvent tenu à des horaires, des contraintes liées au trafic et à la réglementation, et n'a pas d'autre choix que de limiter ses temps de repos en fonction de son planning et de la réglementation, le premier peut rouler quand il veut, s'arrêter quand il veut et n'a à priori aucun impératif qui l'obligerait à prendre des risques.
  • Par (2016-01-23 15:42:37) : 'C estbien la reaction matcho des hommes dont certains conduisent comme des fous et brulent les feus rouges allegrement comme j ai pu le constater et le stop sont ignores

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par bubulle (Date : 2012-12-03 14:47:57)


Certaines études avancent le chiffre de 60% d'accidents mortels sont causés par des poids lourds(>15T). Qu'en dit l'INSEE?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Verlaine63 (2012-12-22 06:22:58) : N'importe-quoi...
    Et pour la précision, un poids-lourd, c'est à partir de 3.5 tonnes. Les campings-cars bénéficient souvent de dérogation leur permettant de ne pas être considérés comme poids-lourd. Ils en ont la taille, le poids, mais sont de cette manière exempts d'utilisation d'éléments de contrôle de la conduite à bord, comme le chronotachygraphe.
    C'est bizarre... J'entends toujours les gens accuser les camions, mais jamais les camping-cars, qui sont pourtant tout autant dangereux...

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par fangio


Les véhicules étrangers,dont les cars, sont-ils compris dans les statistiques,ou seulement les véhicules Français? Vu le nombres de vehicules étrangers empruntant les routes Françaises, c'est un élément important.



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par pierre


On ne parle que du taux de mortalité en fonction de telle ou telle classe d'age mais on n'a aucune information clair sur qui est responsable de ces accidents.

Un senior tue un jeune en refusant une priorité, hop un mort de plus chez les jeunes pour dire ensuite qu'il ont plus d'accident que les autres sans tenir compte des tenants et des aboutissants... je trouve cela ridicule

Les femmes on moins d'accident que les hommes ?! ineptie des assurance pour justifier d'une augmentation de leur tarif envers les jeunes hommes qui leur a doublement profité lors de la ré-égalisation des tarif homme/femme, a non non on ne vas pas baisser ce que nous avions augmenter on va plutôt augmenter ce que l'on a pas touché...

Quand je vois que pour justifier de la dangerosité de telle ou telle substance on parle de reflex et que les seniors de 80 ans qui n'ont pas plus de reflex, pardonné moi l'expression, qu'un ane mort peuvent circuler comme bon leur semble ( je parle en connaissance de cause ma grand mere en fait partie ) je me pose des question sur la manière dont l'état réfléchi, ou pas, a ce genre de probleme.

Admin : le problème est que l'on peut faire dire un peu ce que l'on veut aux chiffres lorsque l'on ne prend pas tous les paramètres en compte. Merci pour votre remarque.


Il y a 3 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par winisa (2012-11-24 13:46:19) : tout à fait d'accord avec Pierre
  • Par Emil (2017-02-28 10:35:55) : Tu sais ce qu'ils te disent les seniors de 80 ans!!!!
    inadmissible, aucun respect pour autrui
    Les seniors ont moins d'accidents que certains persuadé de leurs supériorité!!
  • Par Bonjour Pierre (2017-06-07 10:42:25) : si ta grand-mère en fait partie et que tu sais qu'elle est dangereuse, tu attends quoi pour faire quelque chose, plutôt que de poster sur Internet ?? C'est facile de dire l'Etat par ci, l'Etat par là , etc
    Personnellement quand mon oncle est devenu alzheimer nous lui avons pris ses clefs de voiture et avons signalé sa maladie à la gendarmerie et à la Préfecture. Il a fait l'objet d'un examen et s'est vu retiré son permis...
    Nous lui avons expliqué, ainsi que le médecin et il l'a très bien compris et nous nous sommes organisés en famille pour ne pas le laisser seul et le transporter quand il avait un problème.
    C'est facile de critiquer sur la toile mais de ton coté au lieu de te regarder le nombril tu fais quoi ? Si ta grand-mère ne prends pas sa voiture, comment fait-elle ??
    Quand elle aura un accident ou tué quelqu'un, tu iras dire à tous, ah bah je le savais depuis longtemps qu'elle était dangereuse !!
    c'est un pas facile tout ça. un peu moins de leçon de moral, un peu moins d'assistanat et un peu plus de responsabilisation ne ferait pas de mal !!

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Roland


Bonjour à tous,
J'ai éclaté un pneumatique dont la bande de roulement était quasi neuve mais dont la structure avait en fâit 10 ans.
Le véhicule avait été acheté chez un professionnel du camping car qui avait également chagé le train de pneu avant mais par des pneus non conformes aux préconisation constructeur.
Chercher la faute, les textes et réglements sont inadapté.
Si la bande est usée vous êtes en danger et en infraction et mettez les autres usagers en danger. Mais si le pneu est agé, votre vie et celle des autres usagers sont aussi en danger mais il semblerait qu'aucun texte adapté ne soit pris dans le sens de la sécurité... Les vendeurs peuvent donc vous mettre des pneus dangereux en toute impunité.
Si vous avez des infos contraires, communiquez......
Merci pour tous ceux qui circulent et voudraient bien faire évoluer cette notion.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par paf88 (2016-07-11 08:39:21) : bonjour, le problème n'est pas tant la structure mais la qualité de la gomme qui se dégrade au fil du temps suivant le stokage... même sans utilisation( à priori à partir de 4/5 ans; mauvaise qualité). De plus les stats (données BAAC) ne mettent pas en avant cette cause en matière d'accident donc aucune données en la matière sur ces phénomènes qui sont considérés actuellement comme mineurs mais qui semble prendre des proportions "inquiétantes". Trop souvent , le sous gonflage est mis systématiquement en avant...toutefois lorsque des contre expertises sont ordonnées, le problème s'avère être plus complexe et c'un aspect non traité pas les instances judiciaires puisque non mis en évidence etc etc je pense d'ici quelques années, à force de témoignages les choses bougeront dans une optique de sécurité pour tous

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Iso


A quand la diffusion des statistiques du nombre de morts par marque et modèle ?

Réponse : ces statistiques seraient-elles vraiment pertinentes ? On en doute ...


Il y a 5 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Ben (2012-01-14 22:48:02) : Mais peu importe, pourquoi les cacher?! Personnellement je ne demande pas qu'on s'interroge si je suis apte ou non à recevoir ce type d'infos,et donc à les interpréter, je les veux, c'est tout!!!
  • Par wanttruth (2012-03-17 09:40:29) : Bien d'accord avec Ben! Je m'y connais assez en mathématiques pour analyser moi-même les chiffres bruts d'accidentologie. Le fait que le gouvernement ne veuille pas les diffuser est très suspect.
  • Par johnjohn43 (2012-05-05 14:10:54) : il y a un site anglais qui publie les morts par marque de véhicule je ne dirai pas l'adresse cherchez... je ne vais pas de publicité de site désolé.
  • Par pmo-19 (2014-04-26 21:10:07) : La raison en est simple. En France et en Europe, je pense qu'aucun organisme indépendant (non profit) n'est dévoué a la sécurité des véhicules mis en vente sur ce marché. Aux U.S.A. un organisme subventionné par les assurances effectue ce travail : Insurance Institute for Highway Safety web : http://www.iihs.org/ . Cet organisme effectue des crash tests sur tous les véhicules mis en vente aux USA. Il publie également régulièrement les taux de mortalités du conducteur de chaque modèle vendu. website : http://www.iihs.org/iihs/topics/driver-death-rates . Le dernier disponible a été publié en 2007 sur les modèles des années 2001-2004 . website : http://www.iihs.org/externaldata/srdata/docs/sr4605.pdf . Il est très clair dans ce document que plus les voitures sont petites (mini, sub-compacte) plus le taux de mortalité est élevé. Cependant dans une même classe il y a des variations du simple au double. L'Europe et la France en particulier a choisie sous l'influence écologique de pénaliser les détenteurs de véhicules "moyenne (et haute) gamme" (taxes au gramme de co2 / km) plus surs en ignorant les implications sur la sécurité.
    Le gouvernement Francais a toujours interdit aux compagnies d'assurance la publication des taux de mortalité. Les constructeurs s'y opposent.
    Une image d’Épinal veut que la tendance évolue en France vers la vente de "patinettes a 4 roues" avec pour corollaire un abaissement drastique des vitesses limites pour prouver a la population que le nombre de morts sur la route diminue.
  • Par pmo-19 (2014-04-26 21:29:35) : P.S. Correction : La dernière publication des taux de mortalité par modèle / marque date du 9 Juin 2011 pour les modèles des années 2005-2008. Le lien web est : http://www.iihs.org/externaldata/srdata/docs/sr4605.pdf

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par pingmichel


Environs 10% des automobilistes utilisent des avertisseurs de radar. Si il était établi que plus de 10% des responsables d'accidents étaient des utilisateurs de ces avertisseurs le bon sens voudrait qu'ils soient interdits, mais, à ma connaissance, aucune étude ne prouve cette éventualité. Nos dirigeants politiques perdent, une fois de plus, toute crédibilité !



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Lamazone


Selon ma compagnie d'assurance, les femmes ont moins d'accidents - graves ou non - parce qu'elles entretiennent mieux leur véhicule, parce qu'elles respectent plus les règles du code de la route, parce qu'elle boivent moins, parce qu'elles " fument " moins - et je ne parle pas de tabac -, parce qu'elles choisissent des voitures plus sûres, parce qu'elles gardent plus leur calme en cas de situation conflictuelle.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par winisa (2012-11-24 13:50:26) : je suis une femme... oui sans doute, mais faut bien dire les femmes font bien moins de kilomètres que les hommes et de ce fait, bien moins exposées aux risques... c'est logique
  • Par Vincent (2017-06-22 08:45:19) : Les stats prennent bien sûr en compte le kilométrage.

    À kilométrage égal, les femmes provoquent moins d'accidents que les hommes, et ils sont moins graves.

    Ça s'explique avant tout par une plus grande prudence : respect du code de la route, en particulier sur la vitesse maximale autorisée et de la consommation de drogue (alcool, etc.)

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Emmanuelle


Y a-t-il plus d'accidents sur les routes sur lesquelles on roule à 90 km/h et plus, ou en ville ?


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Securit (2012-05-07 18:05:58) : Les routes connaissant le plus d’accidents mortels sont les routes départementales. C’est sur les autoroutes que l’on compte le moins de victimes.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par béber


C'est-on posé la question ,pourquoi plus de mort la nuit?
Hors mis les conditions ,je pense que nous sommes plus tranquille la nuit,passé une certaine heure,la nuit les forces de l'ordre sont dans leur foyers ou surveillent des banlieux chaudes et pendant ce temps là nos enfants se tuent sur les routes grisés par la vitesse et autres substances illicites.
Sur le retrait des panneaux signalant les radars fixes,les actionnaires des sociétés gestionnaires de ces derniers n'ont sûrement paa assez de dividendes(à qui profite le crime).Que va t-on faire le jour ou le maximun de personnes n'aura plus de points sur son permis?A SUIVRE



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par le fan des nouvelles lamborghini


Il a raison blabla de dire a georges encore un qui compare sa voiture a sa quequette tout a fais d'accord



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par momo


C'est bizarre, en cherchant les stats sur le nombre d'acccident on ne trouve rien !! on ne trouve que des stats sur le nombre de morts, lequel n'a rien à voir avec le nombre d'accident. Je ne serai pas surpris que le nombre d'accident continu à baisser, et que le gouvernement nous enfume complètement avec des analyses partisanes !!!!
Manifestons le 18 !!!


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Securit (2012-05-07 18:35:01) : Avec le rajeunissement du parc automobile, le nombre d'accident continue logiquement de baisser. En 2010, il y avait environ 70000 accidents.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par anonymous


A t'on analysé l'augmentation du nombre de véhicules en circulation avec le nombre d'accidents sur ces 20 dernières années ? Quel rôle jouent les compagnies d'assurances en matière de prévention routière, un mort leur coûte moins cher qu'un blessé ... ce n'est pas gai mais pourtant la réalité


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par reblaton (2015-10-02 18:30:03) : Très juste : il serait bon de faire un ratio, entre l’augmentation du nombre de véhicules, et la part du nombre de morts, au lieu de culpabiliser les automobilistes, prétexte qui justifie ainsi ces radars et DRONES maintenant !!De devoir surveiller sans cesse sa vitesse au lieu de regarder la route est dangereux !!On est cerné de toutes parts, dans notre pays !! A l'étranger on ne rencontre pas cela , et pourtant, ils n'ont pas plus d'accidents !!
    De plus, ce n'est pas le radar qui verra si le conducteur téléphone, ou ne met pas son clignotant , ou saura si il a une maladie de cœur !! Tout est prétexte pour engranger de l'argent sur les moutons que nous sommes !!
    40000 personnes meurent chaque année , à cause des particules fines, et pire, des " nox" (oxyde de carbone émanant des véhicules !!) , et pour cela, que fais-t-on ?? Radars peut-être ?, Non, y en a marre ...!!
  • Par yuropp (2016-11-06 15:47:27) : à reblaton : NOx désigne les molécules NO (oxyde nitreux) et NO2 (oxyde nitrique), voués à se transformer rapidement en nitrites et nitrates (bon, avec un détour par l'acide nitrique, faut reconnaître). Autrement dit, des engrais. L'essentiel de la production de NOx d'un conducteur part dans ses toilettes. Et je ne parle même pas des vaches…

    Par contre la production de particules fines, par les diesels et par les pneus reste un vrai problème de santé publique (du moins, l'amiante a a peu près disparu avec l'évolution des freins…). On pourrait probablement réduite le taux de particules en augmentant (encore) le rendement du moteur (température plus élevée), mais ça augmenterait le taux de NO & NO2. J'ai parfois l'impression que cette histoire d'oxydes d'azotes est surtout là pour empêcher qu'il y ait une solution, les moteurs diesels étant insuffisamment "taxogènes".

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par assure


Si;si georges a raison.c'est a mon assurance que j'ai apris sa.et c' est une femme qui me la dit



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par blabla


Pff georges, a quel moment l'article critique les machos? Si tu as pris le paragraphe pour toi, c'est que tu te sens visé... Encore un qui compare sa voiture à sa quequette...



(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Par Georges


Allez, la bien pensance à encore frappé ; il faut taper sur le 'macho' (le mâle agressif faut-il préciser)
"Cela est bien connu les femmes ont moins d'accidents" vous avez oublié de dire grave car d'après d'autres sources les femmes en ont plus d'accidents mais moins graves.


Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par une femme (2011-11-28 21:33:08) : ta raison francis
  • Par pas macho moi (2012-07-05 10:53:17) : non, c'est faux, les femmes ont moins d'accident en général , le ministère publie ses rapports alors lisez les avant de dire n'importe quoi.

    Admin : veillez aussi à comparer ce que vos chiffres encadrent ... Certaines statistiques ne prennent en compte que les accrochages, d'autres les morts etc ... Certains mal entendus peuvent alors voir le jour comme cela semble le cas ici.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.


Sujets relatifs à : L'auto en chiffres

Voitures les plus vendues en France  
(4 commentaires )
Evolution des délits et infractions  
(1 commentaires )
Norme Euro6 en détails  
(1 commentaires )
De quoi est composée une voiture ?  
(0 commentaires )
Calcul de la puissance fiscale  
(11 commentaires )
Evolution des émissions de CO2  
(0 commentaires )
Marques françaises à l'étranger  
(1 commentaires )
Budget auto en chiffres  
(0 commentaires )
Immatriculations essence / diesel  
(0 commentaires )
Evolution du prix du carburant  
(7 commentaires )
Budget auto des Français  
(1 commentaires )
L'auto et les Français  
(9 commentaires )
Ventes de voitures par pays (Europe)  
(0 commentaires )
Voitures les plus vendues en Europe  
(0 commentaires )
Voitures les plus vendues en Italie  
(2 commentaires )
Voitures les plus vendues en Espagne  
(0 commentaires )
Marques les plus vendues en Suisse  
(0 commentaires )
Voitures les plus vendues en Suisse  
(1 commentaires )
 


© CopyRights Fiches-auto.fr 2017. Tous droits de reproductions réservés.



>> Nous contacter - Mentions légales




Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)