Dossiers-Conseils > Consommation > Cycle WLTC / WLTP d'homologation des consommations 23/02/2018

Cycle WLTC / WLTP d'homologation des consommations


Remplaçant le cycle de test NEDC, la version WLTC / WLTP (ces deux appellations coexistent ...) est une nouvelle méthode d'homologation des chiffres destinée à mesurer les consommations des véhicules. Son nom est d'ailleurs évocateur : Worldwide harmonized Light vehicules Test Cycles / Procedures. Il est donc destiné à s'employer à tous les pays contrairement au cycle NEDC qui ne concernait que l'Europe, une harmonisation des chiffres consommation est une des conséquences positives de ce nouveau test.
L'application de cette méthode concerne les nouveaux modèles sortis après septembre 2017 ou encore les véhicules neufs déjà sur le marché à partir de septembre 2018 (l'affichage des consommations via ce précédé sur les pancartes des concessions sera en revanche effectif en 2019). Voyons le détail de ce cycle, ou plutôt de ces cycles ...

Banc d'essai WLTC = 3 tests différents

Il ne s'agit plus d'un seul test à reproduire sur toutes les voitures, il y a en effet trois types de tests différents qui devront être choisis selon l'auto choisie. Le choix se fait selon un rapport entre poids et puissance :

  • Classe 1 : ( (puissance en W) / (masse en kg) ) <= 22, soit la puissance en Watts (et non en chevaux vapeur) divisée par le poids en kg qui doit être inférieur ou égal à 22
  • Classe 2 : ( (puissance en W) / (masse en kg) ) entre 22.1 et 34 inclus
  • Classe 3 : ( (puissance en W) / (masse en kg) ) > 34. Notez qu'il existe en vrai les Classe 3a et 3b, la 3a étant les véhicules qui ne dépassent pas les 120 km/h et la 3b ceux qui peuvent les dépasser

Il faut donc avant tout faire ce petit calcul pour savoir sur quel cycle va être testée l'auto.

Prenons quelques exemples :

  • GLE 63 AMG S 585 ch : 430 208 W / 2 345 kg = 183 : classe 3
  • Smart Fortwo 1.0 60 ch : 44 124 W / 880 kg = 50 : classe 3

Les classe 1 et 2 semblent franchement impossibles à appliquer à des automobiles tellement il est difficile de s'approcher d'un PW / Mkg inférieur à 34 ... Il faudrait alors des véhicules extrêmement peu puissants et lourds (tracteurs ?). Cela concerne donc d'autres types de véhicules et il faut se concentrer sur la classe 3 pour les voitures.

Les différents cycles d'homologation WLTC / WLTP

Si il existe trois types de "terrains" selon les véhicules à tester (mais toujours la classe 3 pour les autos ...), il faut préciser que le test s'effectue à 14° Celsius,

Classe 1


Ce cycle de conduite normalisé n'est composé que de deux types de parcours : vitesse lente et vitesse moyenne.

  • Durée : 1022 secondes en tout dont 589 s pour les vitesses lentes et 433 s pour les vitesses moyennes
  • Distance parcourue : 8 km dont 3.3 km à basse vitesse et 4.7 km en vitesse moyennes
  • Vitesses maximales : 49.1 km/h à basse vitesse et 64.4 km/h à vitesse moyenne
  • Vitesses moyennes : 28.5 km/h pour l'ensemble du parcours dont 20 km/h pour le cycle à basse vitesse et 39.6 km/h pour la vitesse moyenne

Classe 2


Le cycle en classe 2 comporte ici trois phases contre deux pour la classe 1 : vitesse lente, moyenne et haute.

  • Durée :  1477 secondes dont 589 s à basse vitesse, 433 s à vitesse moyenne et 455 s à vitesse élevée
  • Distance parcourue : 14.6 km sont 3.1 à basse vitesse, 4.7 à vitesse moyenne et 6.8 à vitesse élevée
  • Vitesses maximales : 51.4 km/h à basse vitesse, 74.7 km/h à vitesse moyenne et 85.2 à haute vitesse
  • Vitesses moyennes : 35.7 km/h pour l'ensemble du parcours dont 19.1 km/h à basse vitesse, 39.2 à vitesse modérée et 54 km/h à haute vitesse

Classe 3 : celle qui nous concerne


C'est celle qui nous intéresse le plus puisqu'elle implique les automobiles. Il y a ici quatre phases de conduite : lente, moyenne, rapide et très rapide.

  • Durée : 1800 secondes dont 589 s à basse vitesse, 433 s à vitesse modérée, 455 à haute vitesse et 323 à "très" haute vitesse
  • Distances parcourues : 23.2 km dont 3.1 km à basse vitesse, 4.7 km à vitesse modérée, 7.1 à vitesse élevée et 8.2 km à vitesse "très" élevée
  • Vitesses maximales : 56.5 km/h à basse vitesse, 76.6 km/h à vitesse modérée,  97.4 km/h à vitesse élevée et 131.3 à vitesse "très" élevée
  • Vitesses moyennes : 46.6 km/h au global avec 18.9 km/h à basse vitesse, 39.5 km/h à vitesse moyenne, 56.6 km/h à vitesse élevée et 92 km/h pour les vitesse "très" élevées

Pour les hybrides ?

Comme avec le cycle NEDC, il s'agit de faire le test avec les batteries pleines puis une deuxième fois avec les batteries vides. Il y a ensuite une moyenne qui est calculée sachant qu'elle est effectuée avec un calcul un peu plus évolué qu'une simple moyenne qui reviendrait à cumuler les deux et le diviser par deux. Les véhicules ayant une autonomie importante en tout électrique garderont donc des scores très favorables puisque le premier cycle pourra être effectué en 100% électrique.

Pour les électriques ?


Cela va réduire les autonomies officielles affichées sur les pancartes. On peut par exemple citer l'exemple de l'Opel Ampera-e (l'Ampera II) qui passe de 520 km en NEDC à 380 km en WLTC/ WLTP. Cela risque donc de modifier la perception de la clientèle qui s'attache avant tout à l'autonomie (devant même la vitesse de recharge selon le petit sondage sur fiches-auto, alors que c'est surtout la vitesse de recharge qui est importante et qui permet de combler un déficit d'autonomie. Je préfère une auto qui ne fait que 300 km mais que je peux recharger en 15 min plutôt qu'une autre qui fait 500 km mais dont il me faut 2 h à recharger).
Bref, les électriques vont être significativement pénalisées mais les données seront quand même plus réalistes.

Toujours aussi faux ?

Bien qu'encore assez peu réaliste en terme de simulation de conduite, le cycle WLTC / WLTP est tout de même bien plus parlant que le NEDC. Même mieux, les normes Euro6 d -Temp et Euro6 d ferons des vérifications entre les données relevées sur le banc et les données relevées en conditions réelles, ce que l'on appelle le cycle RDE (Real Driving Environment). Hélas elles ne se concentreront que sur les rejets de Nox, avec la possibilité de constater 2.1 fois plus de Nox que sur banc pour l'Euro6 d-Temp et 1.5 fois plus de Nox que sur le banc avec l'Euro6 d. Plus d'infos ici.
Mais pour juger efficacement il va falloir attendre de constater par nos propres yeux les différences entre chiffres officiels et chiffres réels, et cela sur bon nombre de véhicules.

Tous les commentaires et réactions



Dernier commentaire posté


Par RaphaeldeB (Date : 2018-08-07 11:39:46)

Bonjour,
J'ai commandé une Passat TSI 150 BVM Conforline livrée fin février 2019, non malussée car rejet de CO2 = 115. La remise est avantageuse et l'offre de reprise de mon véhicule aussi, valable jusqu'à la livraison. Je peux toujours revendre mon véhicule d'ici-là.
La question se pose maintenant de la nouvelle valeur du CO2 calculée en WLTP en 2019. Elle pourra entraîner un malus acceptable, disons autour de 200 ¤, ou inacceptable pour mon budget car tournant autour de 860 à 1000 ¤, voire plus.
Le vendeur de la CC m'assure qu'au pire le malus ne dépassera pas 200 ¤. J'ai contacté d'autres CC VW, pris des avis d'autres marques et de forums. Personne n'en sait rien, c'est la réalité.
Ma question est : raisonnablement, au vu de la valeur de 115 actuelle, peut-on dire que la Passat ne sera pas ou peu malussée en 2019 ?
Je lis encore que VW s'engage à prendre en charge la différence de malus entre 2018 et 2019, mais ne dit rien sur les voitures non malussée actuellement. Qu'en pensez-vous ?
J'ai jusqu'à jeudi pour annuler ma commande.
Merci de vos conseils.

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-08-08 12:31:16) : Votre problématique est intéressante et j'aimerais vraiment pouvoir vous aider. Hélas, comme vous le dites c'est encore le flou total.
    Mais s'agissant d'un moteur qui se situe dans le coeur de l'offre automobile en France (150 ch est vraiment la puissance typique pour une berline), je doute qu'il y ait des bouleversements. Vous savez, avant l'environnement, ce qui importe à l'Etat est l'argent. Donc croyez bien qu'ils ne vont pas sortir de barème qui pourrait potentiellement faire trop mal à l’économie.
    J'attends d'ailleurs de voir avec impatience de quelle manière ils vont bidouiller les choses pour éviter qu'il y ait explosion des malus.
  • Par RaphaeldeB (2018-08-08 21:32:09) : Merci Amin de votre intéressante et cohérente réponse qui me conforte dans mon choix. Avec la forte remise que j'ai eue, un surpassement de la Conforline en Connect pour le même prix et une bonne reprise de mon véhicule valable jusqu'à fin février 2019, date de la livraison, je crois que je peux payer quelques centaines d'¤ de malus s'il y en a un.
    Cordialement.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Suite des 3 commentaires :


Par JMGV (Date : 2018-07-06 10:49:04)


Bonjour, j'ai acheté un vehicule neuf diesel. Il est arrivé dans mon garage, mais je ne peux pas le récupérer car il y aurait des nouvelles normes diesel en cours de validation donc impossible de faire la carte grise. Savez-vous quand ces nouvelles normes seront validées ?
Je vous remercie beaucoup pour votre aide, bien cordialement, Jean-Marc.


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-07-09 10:26:09) : J'aimerais pouvoir vous éclairer mais je n'ai hélas pas d'info précise à ce sujet ...

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Par Mps (Date : 2018-02-23 14:14:12)


Cela ne risque t il pas de faire augmenter les co2 par kilomètre? Donc, un malus plus important? (pour sauver la planète) lol. Résultat, l’État va récupérer plus d argent, non?

Officiellement, c'est pour éclairer les consommateurs.
Officieusement....


Il y a 1 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2018-02-23 17:11:27) : C'est justement le gros soucis qu'attend l'Etat ... Garder un même barème sur des valeurs qui changent va mettre un sacré bazar ! Pour le moment on ne sait pas vraiment ce qu'il va advenir, et c'est en 2019 que nous serons fixé (un peu avant évidemment).
    Bref, l'Etat est pris à son propre piège même si le NEDC vient avant tout de l'Europe et non du gouvernement français.

(Votre post sera visible sous le commentaire)

Quelque chose à ajouter ?

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :



Mail * (non obligatoire) :



Commentaire sur cet article :




* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Quel est le plus gros défaut de l'électrique pour vos besoins

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)



Devenez testeur en jugeant votre auto !

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Culture auto

Divers

Nouveautés auto

Avis auto

Outils pratiques

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2018. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)