Vie à bord Serie 5 GT (2009-2017)


Une habitabilité exemplaire mais...

Tout d'abord, mentionnons que la Série 5 GT se décline en deux versions : 4 ou 5 places. Conséquence, la banquette arrière n'a ni la même allure, ni les mêmes fonctionnalités. La version 4 places offre une présentation orientée limousine (Tel Série 7) tandis que la version 5 places offre une banquette bien plus intéressante en terme de modularité.
C'est donc surtout la deuxième qui nous intéresse car c'est la plus répandue. On a donc affaire ici à une banquette fractionnée eu deux parties : 60 / 40. Reculée au maximum l'habitabilité est digne de recevoir des personnalités de la NBA, rien de moins ! Seules quelques rares autos s'en approchent comme par exemple la Superb de Skoda. Il est en tout cas certain que si vous cherchez une auto très spacieuse à l'arrière, la Série 5 GT finira forcément dans votre short list.
Tout n'est cependant pas rose car la place centrale arrière est particulèrement moyenne à vivre... Elle cumule les désavantages : elle est particulièrement étroite malgré la large banquette (les places latérales sont largement privilégiées), elle est dure (accoudoir) et le tunnel de transmission oblige le passager à écarter les jambes. Bref, on passe très bien à trois mais le passager du milieu se fait largement léser en écopant d'une place trop réduite et rudimentaire. Pour les longs trajets il faudra y passer à tour de rôle pour se ménager.

Habitabilité 2ème rang :
Volume de coffre (440 L) :
Confort de suspension :
Confort Amort. Pilot? :
Confort M-Sport + Xdrive :
Finition / Présentation :
Infodivertissement :
Infodiv. idrive NBT/ID4 :
Places assises :
5
Empattement * :
3.01 m

* : l'empattement est un indice important sur l'habitabilité

Quelques véhicules proches :
Insignia / A6 / CLS / A7 / A8 / Classe E




On peut moduler l'espace aux jambes et l'inclinaison des assises

Un coffre pas si parfait...

Sans battre des records, le volume reste plus que satisfaisant pour faire face à toutes les situations (440 litres banquette reculée et 600 avancée), et en plus il bénéficie d'une ouverture différentielle innovante. Ainsi, pour l'accès à celui-ci, deux possibilités sont au choix : d'une part, il y a l'ouverture "malle" qui se destine naturellement aux petites manoeuvres, et d'autre part, la série 5 GT nous sort le grand jeu avec l'ouverture du hayon dans son intégralité (comme dans une Superb). Ainsi, cette double configuration apporte ce que seule la Skoda Suprême offrait jusqu'alors. Le but est d'éviter que le froid ne pénètre tout l'habitacle quand le coffre est ouvert (car l'ouverture est très grande en mode hayon, sans paroi isolante de surcroit) ou encore de toucher le plafond dans un parking souterrain.
Notez que si le volume de coffre est assez intéressant, il reste dans les faits un peu décevant. Sa forme complique parfois le chargement d'objets encombrants et il est souvent nécessaire d'ouvrir en mode "malle" pour pouvoir estimer de l'espace dont on dispose. Car quand le hayon est ouvert, on ne sait pas vraiment jusqu'où (en hauteur) on peut charger, et pour éviter tout suspense à la fermeture du coffre on peut alors utiliser le deuxième système d'ouverture. La plage arrière est amovible et se range dans le plancher du coffre, plancher qui manque d'ailleurs de profondeur à cause de cette raison...
Les objets hauts seront donc à proscrire.


Le coffre ouvert en mode "malle"


Ouverture avec le hayon, banquette reculée et plage arrière en place


Sans la plage arrière


En avançant la banquette et en jouant sur l'inclinaison des dossiers, on peut moduler le volume de coffre


Voici la cloison (divisée en 3 parties) qui sépare le coffre des passagers arrière (elle sert donc de sol en dur quand on rabat le tout)

Modularité

La version 5 places permet une modularité relativement intéressante. La banquette arrière coulisse en deux parties sur une généreuse amplitude. Même avancée au maximum, et contrairement à beaucoup d'autres autos, l'espace encore disponible pour les passagers arrière reste encore supérieur à la moyenne. Comprenez donc bien que l'espace général est avant tout dédié aux passagers arrière.
Cette banquette peut alors dégager un plus grand coffre, passant de 440 litres (très moyen par rapport aux dimensions de l'auto) à 600 litres environ. Ce volume s'atteint donc en avançant la banquette mais aussi en redressant les dossiers, car oui les dossiers à l'arrière se règlent en inclinaison.
Notez qu'il y a une paroi entre le banquette et le coffre, cette dernière sert de plancher dur protégeant les sièges quand on rabat la banquette. Hélas, cette dernière vient perturber la modularité et gêne franchement un peu...


Confort ? Evidemment


Le confort s'avère exemplaire grâce à une suspension bien calibrée et un amortissement piloté (en plus de la suspension pneumatique pour le train arrière) qui permet de moduler la chose à sa convenance. L'insonorisation reste bonne mais elle aurait pu être un peu plus travaillée, on entend en effet un poil trop le moteur. La GT reprend donc la philosophie de la Série 5 qui a toujours mis un peu plus d'eau dans son vin (par rapport aux Série 1 et 3) concernant la rigidité des amortisseurs Enfin, l'empattement élevé permet encore plus de lisser les imperfections de la route en envoyant le plus loin possible les roues par rapport aux occupants (plus on est assis près des roues, plus on ressent les répercutions).
Et qu'elle soit en M ou classique, l'amortissement reste très prévenant.

L'habitacle : entre présentation et représentation.

Dans l'habitacle le constructeur nous joue la carte du perfectionnisme avec une qualité intérieure qui s'aligne à peu près sur celle de la Série 7 sortie au même moment quasiment. On trouve un volant sport en Accord avec les sièges qui proposent une assise tout aussi confortable que sportive (bon maintient).






C'est dans la conjugaison des matériaux et des couleurs que se trouve le secret du bien-être que l'on éprouve dans cet habitacle. Du cuir Dakota, du plastique moussé (heureusement) et des inserts en aluminium et bois assurent une partition idéale habituelle des produits made in Deutschland. Organisation, espace et confort sont donc au rendez vous mais cela ne s'arrête pas là. La compagnie mise également sur la technologie pour épater la galerie et il faut dire que les grands moyens ont été déployés. Le dispositif iDrive à présent simplifié (il a subit une refonte totale après 2008) apparaît dans la très longue liste des fonctions de l'ordinateur de bord au même titre que les dispositifs de sécurité, de régulation de vitesse ou encore le GPS. Ceux-là s'organisent dans un écran de bord de à la taille XXL et nous font la démonstration d'une ergonomie de grande envergure.
Hélas, beaucoup de choses sont en option et font grimper la facture de manière indécente.


Compléter cet article







Synthèse de vos avis sur la vie à bord

Confort global : 16 aiment 5 n'aiment pas

Confort des sièges : 1 n'aime pas

Insonorisation et bruit perçu : 4 aiment 1 n'aime pas

Bruit roulement/pneu : 1 n'aime pas

Finition / qualité des plastiques : 2 aiment

Luminosité : 1 aime

Habitabilité : 5 aiment 1 n'aime pas

Usure des sièges : 1 n'aime pas

Rétrovision : 4 n'aiment pas

Visibilité avant : 1 n'aime pas

Volume de coffre : 1 aime 1 n'aime pas



 
    OUVRIR    
 



Vous possédez ou avez possédé une BMW Serie 5 GT


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :





Articles BMW


Infos BMW

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales