Comportement routier IS (2013)


Compromis de bon niveau...

La IS vient directement se placer aux côté des Classe C et BMW série 3 grâce à conception technique de haut niveau, voire même supérieure... En effet, quant la Série 3 s'équipe d'un banal Macpherson à l'avant, la Lexus adopte une double triangulation (comme sur l'A4 certes, mais celle-ci est une "populaire" traction, donc pas de comparaison possible).
Donc roue arrière motrices (comme chez BM et Mercecedes, mais pas Audi...), double triangle à l'avant (le top) et multibras à l'arrière (le top aussi), de quoi promettre des capacités dignes des meilleures. Et en effet c'est le cas puisque cette iS propose un agrément de conduite de grande qualité même si il faut reconnaître qu'elle n'a pas été réglée (sans la suspension pilotée) pour être aussi sportive que certaines concurrente de la marque à l'hélice. Cependant, cela n'empêche pas de se faire de grands plaisirs lorsqu'il s'agit d'attaquer un peu, avec notamment une direction très précise (ça c'est vital pour la plaisir). Il y a certes quelques mouvements en changement d'appui rapide mais rien de bien méchant ! Et puis cela indique encore une fois que la marque n'a pas oublié de proposer un confort de roulage honnête, qui est en accord avec le niveau de gamme de l'auto. Mais cela n'est pas non plus parfait avec une très légère raideur perceptible à faible vitesse, et donc aussi a contrario des mouvements de caisse à allure plus rapide.
Le châssis reste très rigide, montrant ainsi que la Japonaise pourrait accueillir des motorisations bien plus importantes que ce qui est déjà proposé. Hélas, elle ne semble pas adopter les quatre roues directrices qui font merveilles sur la GS (mais aussi sur une certaine Laguna 3 4Control)

Comportement châssis :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Amort. Pilot? :
Motricité :
Arrière
Hauteur :
1.43 m
Longueur :
4.67 m
Poids moy. approx. :
1600 kg
Empattement :
2.8 m (60% de la longueur)


Quelque(s) véhicule(s) proche(s) : Passat / Superb / Serie 3 / 508 / Classe C / Mondeo 4 / Rapid / Serie 3 GT

Plusieurs configurations du châssis ?

Si la version classique est plutôt très bien fichue avec un bon rapport confort / efficacité, il faudra cependant opter pour le pack F-Sport pour ceux qui ont dans leur priorité le plaisir de conduire. En effet, cette dernière se dote d'amortisseurs qui mettent un peu plus en valeur les qualités du châssis sans avoir à ruiner le confort, une très bonne chose. Et pour ceux qui veulent tout avoir, il faudra opter pour la suspension pilotée qui permet de rendre plus ou moins rigides les pistons d'amortisseur (donc pas aussi abouti qu'une suspension pneumatique) comme on peut le voir chez BMW avec leur Série 3. Là, vous aurez à la fois une voiture plus confortable et plus sportive, l'iS à son apogée en quelque sorte.
Enfin, le choix des jantes aura aussi des conséquences sur le comportement et le confort, avec du 17 pouces pour celui qui cherche le compromis et du 18 pour celui qui cherche à pousser un peu plus loin la sportivité de l'auto. Quant aux 19 pouces, ils ne sont pas indispensables, le châssis étant déjà bien exploité avec les 18. Tout comme les jantes 16 pouces qui semblent alors un peu sous-dimensionnées pour ce type d'auto, même si le confort n'en sera que meilleur. J'invite d'ailleurs ceux qui vont donner leur avis à donner leur impression.

Mode sport ?

C'est à la mode, Lexus a donc suivi la meute en proposant un mode sport qui modifie l'assistance de la direction la réponse à l'accélérateur et si vous avez la suspension pilotée c'est le tarage des amortisseurs qui sera modulable.

Transmissions ? e-CVT ? BVA ?

Les amateurs de boîtes mécaniques seront plutôt déçus puisqu'il n'y en a pas proposé sur l'iS, prouvant ainsi que son marché primaire est loin d'être la France ! En effet, les espoirs chez nous restent limités alors qu'aux USA c'est une voiture qui fait partie du paysage (sans atteindre celui d'une Impala évidemment...). Du coup, vous aurez soit le choix d'une bonne BVA traditionnelle ( convertisseur hydraulique, agréable mais pas ultra vive) sur le V6 alors que l'hybride se dote d'une e-CVT que les amateurs de belles mécaniques voudront mettre rapidement à la poubelle.

Mais soyons un peu plus précis car certains vont croire qu'elle est mauvaise. En conduite que je qualifierais de normale, cette boite est très bonne puisque la sensation de glissement a été limitée au maximum. Car je rappellerai aux moins connaisseurs qu'il s'agit là d'une "boîte auto" e-CVT qui n'a pas de rapports fixes mais une démultiplication progressive (grâce au jeu très complexe entre 3 moteurs dont un thermique et un train épicycloïdal). De ce fait, ça accélère un peu comme un scooter ou même une mobylette, c'est un variateur qui s'occupe de moduler en continue la démultiplication de la transmission. Donc lorsque vous accélérez, le régime reste sensiblement stable (plus ou moins élevé dans les tours selon que vous cravachiez ou pas). Mais l'avantage se trouve surtout dans le fait que le régime est incroyablement bas une fois que vous aurez atteint la vitesse de croisière, vous faisant alors économiser un maximum sur la consommation
Toutefois, quand vous aurez décidé de vous amuser, vous allez vite déchanter car la mécanique va subitement se mettre à brailler de manière continue (pas de rupture de charge car pas de changement de rapport..) avec une ambiance qui est loin de rappeler la course automobile (ça vous rappellera les années lycée !). Pour palier un peu cet aspect désagréable, il y a un mode qui simule des rapports (6 en tout) qui sont alors pilotés par des palettes au volant. Un peu plus rigolo qu'en mode CVT conventionnel (pas de rupture), ce n'est toutefois pas non plus transcendant puisque si il y a bel et bien des rapports différents, ils ne se ressentent pas en raison du système très particulier HSD de Toyota (quand un rapport se passe le moteur ne descend pas en régime comme ça devrait le faire, c'est le moteur électrique qui baisse mais on ne l'entend pas). Pour palier cet effet bizarre, de fausses montées en régime sont simulées par un faux son de moteur.

Il font donc distinguer ici la transmission e-CVT transversal d'une Prius à celle-là qui est longitudinale et qui peut donc générer de vrais rapports (conception un peu différente bien que le principe général soit le même).

Transmission intégrale ?

La France étant un pays peu favorable aux ventes de versions 4X4, la marque semble donc avoir gardé ce privilège pour d'autres pays, car elle existe bel et bien ailleurs en quatre roues motrices Allez au Quebec pour voir !

Capacités de l'hybride

Elles sont clairement très standards... Environ 3 km en tout électrique jusqu'à 50 km/h. Quand on voit ce que le groupe Volkswagen propose maintenant sur ses Golf et A3, il y a de quoi être un peu déçu. Cependant, il faut tout de même rappeler que la concurrence allemande au niveau des berlines tri-corps propose à peu près la même chose. Lexus est donc loin d'avoir un retard particulier.

Enfin, les spécificités sont les suivantes : le moteur thermique de 181 ch (4 cylindres) est associé à un moteur électrique de 143 ch (la batterie pas assez calibrée empêche hélas d'exploiter les 143 ch...) le résultat donnant lieu à une puissance de 223 ch. Le poids accru de l'hybride la rend un peu moins dynamique que la 250, avec des disques ventilés à l'arrière afin de mieux arrêter cette version à la surcharge pondérale majorée.


Compléter cet article




Par PROST : 181 CV +143 CV =324 MAIS PLUTOT 181 CV + 42 CV =223 CV






Pneus Confort Efficacité
sur IS
Commentaire
205/55 R16
Flancs : 11.3 cm
7.7/10 6.5/10 Consommation raisonnable
225/45 R17
Flancs : 10.1 cm
6.8/10 8/10 Roulis maitrisé / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé
225/50 R17
Flancs : 11.3 cm
7.5/10 7.9/10 -
225/40 R18
Flancs : 9 cm
5.9/10 8.6/10 Sur un rail ! / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé
255/35 R19
Flancs : 8.9 cm
5.6/10 10/10 Sur un rail ! / Jantes exposées aux trottoirs / Confort dégradé / Largeur de gomme généreuse (tenue de route) Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse


Synthèse de vos avis sur le comportement routier

Comportement routier : 11 aiment 1 n'aime pas

Roulis : 1 n'aime pas

Précision direction : 2 aiment

Freinage : 1 aime 2 n'aiment pas

Agrément : 14 aiment 4 n'aiment pas

Poids : 1 n'aime pas

Confort : 27 aiment 1 n'aime pas




Vous possédez ou avez possédé une LEXUS IS


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :


Infos Lexus

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2023. Tous droits de reproductions réservés.
Nous contacter - Mentions légales