Comportement routier Serie 7 (2015)


Efficace mais surtout confortable

Commençons l'évaluation de cette Série 7 G11 en la comparant brièvement avec les 5 (G30) et 3 (F30), histoire d'avoir quelques notions. Sachez tout d'abord que les 5 et 7 utilisent ici une plateforme modulaire commune dénommée CLAR.
La série 3 mesure 4.62 mètres (empattement de 2.81 m de 1450 à 1750 kg en ordre de marche), la Série 5 4.93 mètres (empattement de 2.97 m de 1600 à 1950 kg) et enfin la Série 7 5.09 mètres (empattement 3.07 m de 1750 à 2100 kg ou même 2255 kg si on prend en compte la version Longue V12 M760Li).
Contrairement aux petites soeurs, la Série 7 s'équipe en partie de matériaux en fibre de carbone pour alléger en moyenne l'auto de 130 kg (selon BMW donc) par rapport à l'ancienne F01. Cela sert aussi beaucoup au marketing car ce matériaux a beaucoup la cote chez les amateurs de belles voitures. Un badge a même été intégré pour bien appuyer sur cette caractéristique.

Comportement châssis :
Comp. Roues arr. directrices :
Générosité/calibre pneus :
Tolérance à la charge :
Stabilité haute vitesse :
Agilité basse vitesse :
Confort de suspension :
Motricité :
Arrière ou 4X4
Hauteur :
1.47 m 
Centre de gravité bas
Longueur :
5.1 m
Poids moy. approx. :
1950 kg  Poids important
Empattement :
3.07 m (60% de la longueur)  (Pour la route : peu agile en ville)

(Plateforme CLAR/G/GKL)



Quelque(s) véhicule(s) proche(s) : A6 / Classe E / Classe S / Insignia Grand Sport


En étant tout en haut de la gamme BMW, l'auto se vendra alors principalement aux personnes du troisième âge. De ce fait, la Série 7 est avant tout conçue pour les séduire... Et la recette pour ne pas froisser un homme (ou femme..) mur est avant tout de le dorloter au niveau des vertèbres.
Et ici, comme sur toutes les générations d'ailleurs, la Série 7 offre à ses occupants une douceur d'amortissement exemplaire. N'allez donc pas imaginer que la BMW s'avère être la plus raide des limousines (A8 et S sont en ligne de mire), elle est tout aussi mollassonne que les autres, voire même plus qu'une certaine A8 D4. C'est donc la souplesse qui prime ici avec notamment une suspension pneumatique de série (et donc aussi des amortisseurs pilotés, l'un n'allant pas sans l'autre).
Il faut cependant nuancer le propos car les modes proposés permettent de moduler le tarage des amortisseurs Le mode confort (deux modes) est donc assez chamalow tandis que le mode sport (deux modes aussi, sport et sport+) permet de rendre les choses un peu plus sérieuses sans toutefois transformer réellement l'auto. La différence se sent donc mais comme souvent on aimerait que cela aille un peu plus loin en rigidifiant encore plus l'amortissement.


Un mode Adaptative permet de laisser l'auto se charger de tous les réglages automatiquement, et elle le fera plus ou moins bien selon que vous êtes équipé du pack Comfort Drive.
Sans ce dernier l'auto adapte les lois d'amortissement, volant, pédale et boîte selon votre manière de conduire et selon les données GPS (qui indique à l'auto qu'un virage arrive ou pas). Donc si vous commencez à brusquer l'auto elle se "tend" d'elle même en vous proposant des commandes et amortisseurs un peu plus virils. Ce mode va encore plus loin avec le pack Comfort Drive qui ajoute des caméras frontales. Celles-ci vont lire la route et adapter les amortisseurs avant que les imperfections les plus importantes ne tapent les imperfections de la route. Donc quand on s'approche d'un trou ou autre, l'auto le voit et ramollit le tarage des amortisseurs une fraction de seconde avant.
Bien évidemment ce système perfectionne un confort qui est déjà de premier ordre sans cela. La Série 7 s'améliore donc sans toutefois creuser un écart faramineux ... Mais je vais revenir un peu plus loin sur ce pack, car il y a d'autres choses à dire.

Châssis M Sport ?


Tout en haut de la gamme, la finition M Sport semble promettre plus de sportivité vu l'allure du kit carrosserie Hélas, il ne faudra pas s'attendre à avoir une Série 7 bien différente des versions classiques. En effet, seules les jantes sont ici plus généreuses, le reste est identique avec un tarage d'amortissement qui reste pareil (la petite différence ressenti se faisant plus au niveau des pneus).
Notez quand même que le châssis d'origine (donc pneumatique) permet de rabaisser la caisse de 10 mm en mode sport en plus de raffermir les amortisseurs.

Version L / Limousine / Longue


Cette dernière est plus longue de 14 cm et son empattement est de 3.21 mètres contre 3.07 mètres pour la "courte". Le poids est ici majoré de 45 kg ce qui reste modeste. Elle bénéficie aussi d'un train arrière directeur de série afin de combler son manque d'agilité lié à son empattement extrême. Les amateurs de conduite doivent donc largement privilégier le châssis "court" qui est déjà assez généreux...

Pneumatiques ?

Certains s'en contrefichent mais c'est pourtant cette variable qui va faire que votre Série 7 sera plus ou moins pétillante sur route. En ométtant de l'équiper, vous vous retrouverez avec une monte de 17 pouces et 225 mm de large ... Si cela est très bien pour une auto de 1500 kg, il faut tabler sur plus gros pour que l'ensemble soit cohérent. Les 18 pouces de 245 mm de large sont une bonne base, et idéalement (si vous voulez qu'elle envoie vraiment du bois) il faut opter pour du 19 pouces dont le train arrière est plus large (275 mm, là c'est du sérieux).
Prenez donc bien conscience qu'en 17 pouces la belle sera un peu désarmée et que vous risquez d'être un poil déçu de son comportement.

Direction Active Drive ( roues arrière directrices)

A ne pas confondre avec le Dynamic Drive (chez BMW il faut une formation pour retenir tous ces noms plus ressemblants les uns que les autres...) il s'agit donc ici de rendre les roues arrière mobiles. La génération précédente bénéficiait aussi de cette technologie en option, il n'y a donc rien de nouveau ici. Notez cependant qu'il faut débourser 1500 euros pour en bénéficier sauf sur la version longue qui l'a d'office de série.
Comme vous le savez certainement déjà, cela permet d'améliorer l'agilité à basse vitesse (que ce soit pour se faufiler en ville ou passer une épingle avec plus de vitesse) et d'améliorer la stabilité à haute vitesse en simulant une empattement supérieur (bon, j'avoue qu'ici ce n'était pas indispensable vu la taille de l'engin !).
Techniquement, les roues peuvent tourner jusqu'à un angle de 3 degrés : à l'opposé des roues avant à basse vitesse (environ 50 km/h) et dans le même sens au delà.
Dans les faits c'est efficace mais la sensation ressenti pourra ne pas plaire à tous. Sentir l'arrière se comporter de cette manière peut un peu perturber au début mais on finit évidemment par vite s'y habituer. Et puis il n'y a rien à faire, ça rend l'auto bien plus apte dans les enchaînements de virages et pour se glisser dans les petites ruelles de votre ville.

Active Comfort Drive

Voila un dispositif qui vient parfaire les aptitudes de la Série 7. Il s'agit ici de cumuler le train arrière directeur, une caméra qui lit la route et un système dynamique de la gestion du roulis (Dynamic Drive).
La caméra stéréo analyse la route afin d'améliorer encore plus l'anticipation des amortisseurs en mode Adaptive, le calculateur a donc plus d'informations pour piloter le tarage des amortisseurs.
Les barres anti-roulis actives permettent donc de modifier la tension de ces dernières afin de favoriser à la fois le confort et le dynamisme (cela dépendra donc aussi du mode de conduite choisi).
En virage, le resserrement des barres permet de virer à plat tandis que le relâchement en ligne droite permet de rendre l'auto encore plus moelleuse.
Ce pack est en option à 3000 euros mais ne peut être adopté sur les versions hybrides.

Boîte ?

Sans surprise on affaire à la ZF8 Steptronic à convertisseur de couple Cette boîte se distingue surtout par sa discrétion et sa réactivité en mode sport. Niveau sensation ça reste très lisse, ce qui est logiquement voulu sur ce genre d'auto.

Hybride rechargeable ?


Comme souvent l'hybride accueille un moteur de roturier, à savoir un 4 cylindres très banal (258 ch quand même) couplé à un moteur électrique de 113 ch placé vers le convertisseur (qui sert d'embrayage sur les BVA), le tout cumulé donnant alors 326 ch. Notez qu'on peut l'avoir en propulsion ou XDrive et que la recharge se fait en 4 heures sur une prise classique.
L'auto peut alors rouler jusqu'à 40 km en tout électrique jusqu'à 140 km/h (à cette vitesse on ne fait pas 40 km mais c'est pour dire que le mode électrique permet de rouler jusqu'à 140 km/h).
Les batteries sont placées sous la banquette arrière et empêchent l'adoption de certains équipement sur le train arrière, tout comme le coffre qui se retrouve réduit.
Le poids est donc aussi majoré, l'auto faisant alors 2 tonnes contre plutôt 1900 kg pour les versions plus classiques (et même 1800 pour la 25d).


Compléter cet article









5.1 m

1.47 m

3.07 m

515 L

78L
Longueur
Hauteur
Empattement
Coffre
Réservoir

Auto. 8
(Boîte auto Steptronic à convertisseur)

5 pl.
4 pl.

Restylage :
02/2019

Transmisssion :
Propulsion
4X4

Poids moyen :
1950 kg
Poids important
 


Pneus Confort Efficacité
sur Serie 7
Commentaire
225/60 R17
Flancs : 13.5 cm
9/10 6.8/10 Petite tendance au roulis
245/50 R18
Flancs : 12.3 cm
8/10 8/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
245/45 R19
Flancs : 11 cm
7/10 8.6/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
275/40 R19
Flancs : 11 cm
7/10 9.5/10 Largeur de gomme très généreuse (tenue de route supérieure) Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse
245/40 R20
Flancs : 9.8 cm
6/10 9.1/10 Compromis tenue de route / consommation idéal
275/35 R20
Flancs : 9.6 cm
5.9/10 10/10 Largeur de gomme très généreuse (tenue de route supérieure) Consommation non négligeable / Aquaplaning haute vitesse


Comportement routier : quelques notions de base

Voici quelques petites choses à savoir concernant le comportement routier des autos :

  • La monte de jantes/pneus a une incidence directe sur le niveau de confort et sur la précision de la direction. Plus les flancs sont hauts, moins le train avant sera précis mais plus le confort de suspension sera élevé. Plus la largeur du pneu sera importante plus la tenue de route sera au rendez-vous, mais cela ne sera pas favorable à la consommation ni à l'aquaplaning
  • Une direction électrique se révèle généralement moins précise et consistante qu'une version hydraulique
  • La hauteur de caisse influe sur le comportement. Plus la voiture est haute sur pattes et plus le roulis sera prononcé. Un centre de gravité réduit permet de virer à plat dans les virages en limitant le tangage, mais cela réduit le niveau de confort (suspension) puisque le débattement des roues est réduit.
  • Une version 4X4 sera plus lourde qu'une version ayant deux roues motrices, cela favorisera aussi le sous virage
  • Une traction aura une tendance au sous virage alors qu'une propulsion se dirigera plutôt vers un survirage
  • Une propulsion est généralement mieux équilibrée en terme de masse (répartition du poids entre l'avant et l'arrière)
  • Un empattement long permet de favoriser la stabilité à haute vitesse mais favorisera le sous virage. Un empattement trop court ne permet pas de rouler vite en étant serein, faites le test avec une Smart
  • Les voitures diesels sont plus lourdes et sont donc généralement moins bonne au niveau de la répartition des masses. Elles sont aussi parfois plus fermes en suspension pour contrer le surpoids






Vous possédez ou avez possédé une BMW Serie 7


Moteur :

Utilisation :

Autres infos utiles décrivant votre auto :
(Boîte, kilométrage, année, jantes, finition/millésimeetc.)


N'hésitez pas à développer / approfondir vos écrits, c'est très apprécié.

Qualités :



Défauts :



Consommation moyenne (L/100 km ou kWh/100km + autonomie électrique si VE) :



Problèmes / dysfonctionnements rencontrés :



Note :

/20

Assurance :

Tarif payé :    euros/an

Commentaire libre facultatif (ce dernier sera affiché à la suite de votre avis).



E-mail facultatif (permet la modification ultérieure de votre avis) :

Sujets pris au hasard

Fonctionnement mode stratifié
---------------------
Liste des différentiels autobloquant
---------------------
Moteurs à deux turbos
---------------------
KIA Motors : quelle est son histoire?
---------------------
Comment peut-on perdre en compression moteur ?
---------------------
Embrayages à plusieurs disques
---------------------
Test bmw x6 30d
---------------------
Essai bmw 530 xd 258cv
Essai Macan S 3.0 340
Essai renault latitude
---------------------
Consommation Renault Megane 4 GT
---------------------
Rappel 360 Modena
---------------------
Test Kuga 2
---------------------
ESSAI BMW X6 4.0D
---------------------
Mercedes classe s 320 cdi crash test 2011




Articles BMW


Infos BMW

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

Avis auto

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)