Dernière modification 13/09/2022

Le phénomène du néo rétro (+ compilation de modèles)


C'était mieux avant ? A en croire le phénomène très tendance qui vise à faire du néo rétro (mélange d'ancien et de nouveau), les marques semblent avouer que le passé était parfois plus abouti que le présent en terme d'offre stylistique.


Pourquoi le néo rétro ?


En effet, loin des normes (techniques mais aussi commerciales) en tout genre, les objets du passé laissaient plus de libertés à leurs concepteurs, avec comme résultat plus de diversité et de pluralisme dans la forme et la conception des autos.
Le passé a en effet offert des voitures qui mettaient plus en avant la diversité des idées et des formes, car les esprits étaient plus libres et moins formatés : moins de contraintes techniques et légales (sécurité, pollution etc.), moins d'apriori sur ce que doit être un véhicule (marché qui était plus jeune et donc ouvert à plus de perspectives) et moins de pression commerciale (qui vise à ne fabriquer que ce qui marche bien, en évitant les produits de niches originaux : la normalisation tue les esprits créatifs et leur originalité, et donc aussi leurs aspérités).
Aujourd'hui, et même si il existe encore de jolies choses à la fois désirables et originales, on peut tout de même admettre qu'il y a eu une sorte de normalisation généralisée des styles et des proportions. Comme certains disent, toutes les voitures se ressemblent désormais. Les lignes et carrosseries se rejoignent en effet toutes, car arriver à être performant en terme de sobriété (Cx) et de sécurité (crash-test + collision piéton) induit une conception contrainte à certaines formes (il n'y a pas mille manière de faire pour avoir de bons résultats). C'est donc le cas aujourd'hui, les autos sont désormais contraintes d'appartenir à un prisme qui est de plus en plus étroit, avec un champ des possibles qui se réduit au fur et à mesure.



Une chose est donc certaine, appliquer le style d'une auto ancienne sur une moderne n'est pas une mince affaire, car il faut tenter de conserver les gables tout en les asservissant aux normes actuelles (qui sont relativement antagonistes avec toute idée de performance énergétique et sécuritaire) ... Ce sera alors le talent du designer qui permettra de conserver plus ou moins l'ADN d'origine, car le but est bien de rappeler les anciennes tout en bénéficiant un taux de pénétration dans l'air peu contraignant.

Bref, la première utilité du néo rétro est de donner du charisme et de la personnalité à des voitures qui les ont un peu perdu. A une époque où la surabondance d'offre (hyper concurrence) induit une flopée de modèles sans âme, utiliser le néo rétro permet de conférer de la matière aux modèles qui en profitent, car avoir de l'histoire c'est avoir de la consistance ...


Le deuxième rôle du néo rétro est de donner de l'épaisseur à un modèle. Car une déclinaison qui existe depuis plus de 5 décennies est plus valorisante qu'une auto qui vient juste de sortir et qui a tout à prouver. Une Golf rassure plus qu'une Hyundai i30 par exemple, car le long passif rassure quant aux qualités du modèle (qui a forcément été bon pour tenir autant de temps).
Bref, un modèle qui a une histoire aura tendance à rassurer et à valoriser le véhicule, encore des points positifs pour le néo rétro.


Origine du phénomène ?

C'est à la fin des années 90 et au début des années 2000 que cette tendance a vraiment pris de l'ampleur. Avant cette période, c'était plutôt le modernisme et le progrès qui étaient plébiscités, les autos plus anciennes n'étant pas forcément vues du meilleur oeil : moins de confort, moins de style, idée d'obsolescence, envie d'aller de l'avant etc.
C'était avant tout l'innovation et la nouveauté qui était réclamées, et non pas de ressasser le passé continuellement (passé qui avait largement lassé).
Malgré tout, et avec la normalisation et la fadeur des véhicules des années 80-90, le public a finalement été rapidement ennuyé par toutes ces carrosseries carrées sans aspérité ni charme. Ce que le futur avait amené était finalement plus ennuyeux et fade que ce que l'on pouvait voir dans le passé ...
En effet, en regardant dans les rétroviseur on s'aperçoit vite que les autos d'antan étaient de véritables petites oeuvres d'arts, avec des personnalités bien plus affirmées et des lignes plus originales (moins agressives de surcroît).


On pourra alors conclure que c'est la New Beetle de Volkswagen qui a été l'une des pionnières de l'ère moderne, car les PT Cruiser et Mini sont arrivées deux à trois ans plus tard.

Le néo rétro permettra même de sauver des marques comme Fiat, qui sans sa 500 serait probablement mal ne point aujourd'hui.

Alpine

L'histoire d'Alpine est plein d'embuches ... Toutes les versions post A110 ont été victimes d'échecs commerciaux.

Malgré cela, Renault a voulu tenter une dernière cartouche en faisant justement revivre l'A110 : plutôt que d'imaginer une Alpine moderne, ils ont préféré faire revivre la seule déclinaison qui avait été couronnée commercialement. Hélas, et si le produit est réussi, l'époque n'est pas évidente pour faire vivre ce genre de modèle. Les ventes ont en effet vite décru après avoir été très bonnes les deux premières années. Pourtant on ne peut pas dire que ce soit la sportive la plus pénalisée en terme de malus écologique ! C'est même l'une des meilleures proposition pour limiter cette taxe.



Un très bon travail a été fait concernant la conservation de l'ADN d'origine de l'A110, la nouvelle semble vraiment être la fille de l'ancienne !




BMW

BMW n'est pas forcément la marque la plus friande de néo rétro. Il y a toutefois certaines choses à remarquer ...


La Z8 a dans l'idée de refaire vivre la BMW 507








Le double logo interposé a été repris sur le X2, et franchement on peut dire que ça fait un peu too much ... Ce genre d'immaturité du passé n'aurait pas du revenir il me semble, car l'effet n'est ni convaincant ni même crédible pour un véhicule premium



Les dents de castor viennent finalement de loin ... Les haricots XXL ne datent en effet pas d'hier !

Bugatti

Chez Bugatti le passé est tellement important qu'ils ne peuvent pas s'en détacher aussi facilement. Les modèles ont d'ailleurs le nom d'anciens pilotes ayant couru pour la marque.



Cette déclinaison de la Chiron (Centodieci) cherche à refaire vivre l'EB110, une des supercars les plus moches de l'histoire ... Car oui, même à l'époque tout le monde se fichait un peu de l'EB110 !



Pas facile de composer avec l'esthétique hideux de l'EB110



Chevrolet

Chevrolet est finalement une marque assez adepte de l'exercice ...



Cela faisait un bail que la déclinaison Stingray de la Corvette n'avait plus exister. Il aura fallu attendre 2013 pour la voir revenir !


La Chevrolet SSR rappelle les années 50 et 60 aux USA, et on peut dire que ce genre de ligne devraient être plus courantes tellement elles sont plus agréables à regarder et à vivre (les rues seraient moins monotones avec ce genre de carrosseries non ?)



La fameuse Camaro qui a décidé de regarder dans le rétroviseur pour ses déclinaisons les plus modernes

Citroën

La marque Française a fait quelques tentatives mais elles sont restées timides et ne sont pas allées au bout des choses il me semble...



La C3 pluriel a tenté de rappeler la 2CV mais il a fallu pour ça une peinture spécifique ...




Vouloir faire revivre la GS est quand même une idée tordue non ? La preuve en est avec la C4 3 aux lignes tordues justement ... Je n'ai pas mis l'arrière pour préserver votre rétine



La C6 a été semble-t-il un revival de la CX. Hélas, les lignes de la Cx étaient déjà bien surannées au début des années 2000 ! Comment imaginer faire un carton commercial avec des lignes ringardes et dépassées ?!




L'E-Mehari a fait couler beaucoup d'ancre tellement elle a massacré le nom d'une légende. On peut en effet parler de gros gâchis car cette nomenclature aurait du être gardée pour une bien plus grande occasion que ce petit véhicule électrique dépassé et dénué d'intérêt

 

Chrysler

Le néo rétro est finalement une tendance très américaine ... En effet, les marques outre Atlantique aiment utiliser ce procédé.


L'ADN du PT Cruiser repose sur des gènes de Street Rod. Et on peut estimer qu'il a été l'un des pionniers à vouloir exploiter cette tendance de style (le néo rétro donc ...)







Si le véhicule exploite le passé, il aura été finalement l'un des premiers à avoir l'idée de mettre des inserts peints façon carrosserie à l'intérieur (un style qui sera repris par de nombreuses marques dans les années 2000/2010)

Dodge



Les Duke vont pouvoir reprendre la route avec ce revival de la Charger General Lee !



La challenger fait comme la Camaro et la Mustang, et en gros on utilise les mêmes recettes chez ces trois concurrents





Dahatsu


Chez Dahatsu le néorétro fait partie des gènes de la marque

DS

La marque DS a à la fois tout misé sur le passé tout en le reniant ... On a en effet affaire à quelque chose de paradoxal ici.
Car on reprend à la fois l'image du prestige technique de la marque en faisant l'inverse dans l'exécution, à savoir proposer des autos techniquement pauvres qui se basent sur des châssis de généraliste.
De plus, si quelques éléments de style rappellent les DS d'antan, tout le reste semble avoir été fait pour qu'il n'y ait aucune parenté. Une C6 me semble d'ailleurs être plus une DS que n'importe quelle DS proposée au catalogue.


Exploiter le passé est la pierre angulaire de la marque DS. Hélas, le produit n'est pas à la hauteur de l'ambition de la marque, ce qui provoque comme un décalage qui nuit aux ventes. En effet, difficile de passer à côté du fait qu'il s'agit de banales Peugeot/Citroën qui ont été recarrossées et vendues 30 à 50% plus chères ...



Sur les stands de la marque on en fait des caisses ... La surcouche marketing semble là pour camoufler le pot aux roses


La DS3, tout comme la DS3 Crossback (le petit SUV qui a succédé), a voulu reprendre un éléments de la DS19/21 en affichant le montant de custode façon nageoire de requin




Petit clin d'oeil sur la DS9 avec le positionnement de ces petits optiques sur le montant arrière


Ford

Comme bien d'autres marques américaines, exploiter le style rétro est une habitude ! Il faut dire qu'avec le prestige de leurs autos du passé, plein de gros Pick-up et de muscle cars,  c'est plutôt tentant !



La mustang est LE gros morceau qui permet de vendre des voitures hautes performances en masse. Rappelons que la Mustang a eu des errements et a fini par mal se vendre, jusqu'à ce que le modèles des années 2000 ait l"idée de reprendre le style originel de l'auto, celui qui avait le plus plu.












On se sert aussi des déclinaisons du passé (ici la Bullitt issue du film)





La GT40, devenue GT tout court, est aussi le pilier de la marque pour vendre de la supercar (ici la dernière)


Celle des années 2000 qui a été le premier revival du modèle


L'originale des années 60

Fiat : le néo rétro comme fond de commerce

Sans cette astuce, la marque Fiat aurait probablement été en danger de mort ... En effet, la 500 est LE modèle qui permet au groupe de vivre ! Cela ne fonctionne toutefois pas à tous les coups puisque les 500L et Fiat 124 n'ont pas été de francs succès. Le néo rétro fonctionne bien mais il ne permet pas de combler toutes les carences.
L'histoire continue avec la 500e qui



La fameuse 500, la poule aux oeufs d'or ! Notons cependant que la marque ne fera pas la même chose avec la Panda qui sera bien moins conservatrice (bien qu'il y ait des éléments qui rappellent un peu l'ancienne)








Elle continue son bonhomme de chemin en électrique


Les versions Abarth permettent de décupler les marges en vendant des 500 à prix d'or ... Elles sont très tendance même si pour ma part je ne fais pas partie des fans







Vous remarquerez que les designers ont fait un gros travail pour être le plus fidèle possible à l'iriginale





On peut qualifier la 500L comme étant la descendante de la 500 Gardiniera










On peut dire que ça a été la douche froide avec la 124  qui partage son châssis avec la Mazda MX-5. Il faut dire que l'époque n'est pas bonne pour les cabriolets, boudés depuis la fin des années 2000 par la clientèle

Honda


Si Honda a voulu mettre le paquet sur sa petite électrique E, notamment en exploitant l'image de son icône Civic, au final c'est un désastre commercial ..



 

Hummer


Le H1 de 2003 est un exercice de style visant à faire revivre le Humve de 1985. Loin des champs de bataille, son crédo c'est plutôt les soirées jetset




Jeep



Le néo rétro fait partie intégrante de la stratégie de la marque. Quelque soit le véhicule, il y a toujours des rappels ainsi que des codes à bien respecter, notamment les calandres dotées d'ouvertures bien spécifiques et identitaires.
De plus, le style des Wrangler est avant tout fait pour ne pas évoluer, exactement comme une 911.








Les Jeep modernes sont donc des Fiat recarrossées dont le châssis ne permet pas de sortir sérieusement des sentiers. Bien entendu, le maquillage cherche à faire croire l'inverse

Lamborghini



Habituée des séries limitées destinées à stimuler les ventes, la marque a toutefois poussé le concept plus loin ici, à savoir faire une série limitée de l'Aventador façon Countach des années 80



Land Rover

Le conservatisme des Range Rover rime forcément un peu avec néo rétro, car il faut justement conserver une image pérenne basée sur un passé solide et valorisant. Les renouvellements étant aussi assez rares, il faut un style qui tienne le temps et qui soit donc ancré dans la durée. Pour cela il faut éviter au maximum les bouleversements.


C'est au début des années 2000 et lors de la troisième génération de Range Rover que la marque a souhaité revenir aux sources : lignes tendues et simples qui rappellent le premier opus. Remarquez à quel point l'ancêtre a servi de base, avec par exemple les clignotants qui sont très fidèles en terme de disposition





Dès la troisième génération, Land Rover jouait déjà le jeu du néo rétro






Après 36 ans de bons et loyaux services, Land Rover se permet de revoir de fond en comble le Defender, et ce contrairement à Mercedes qui restera plus conservateur pour sa version moderne du Classe G. Notez que cette nouvelle génération est bien inférieure que l'ancien en raison d'une architecture technique plus adaptée à la route qu'au tout terrain, et ce malgré ce que cherche à faire croire la marque




Si la disposition des optiques n'est pas 100% fidèle, les designers ont quand même réussi à donner un air de famille commun et puissant entre ces deux générations


La version 3 portes sera même de la partie sur la version moderne !










La marque a pensé à proposer des finitions qui emploient des codes de style de l'époque, avec notamment des jantes en tôle peintes. Les amateurs de rétro sont donc servis !



Mercedes

Mercedes n'est pas une marque qui cherche particulièrement à jouer le jeu du néo rétro. Toutefois, elle a en magasin quelques modèles qui tirent leur "âme" du passé ...



La version moderne du Classe G fait très différemment du Defender. Au lieu de proposer un châssis coque moderne, la maque a préféré garder l'ADN de baroudeur du premier avec son châssis échelle bien plus adapté à la piste. Le Classe G a donc gardé toute son âme d'origine !






La SLS est la réincarnation de la SL des années 40/50. Et on peut d'ailleurs conclure que l'AMG GT a été bien moins ambitieuse ...



Mini

C'est l'essence même de la marque Mini qui a rené de ses cendres au début des années 2000. L'objectif premier était donc de proposer le mythique modèle sur base de voiture moderne. Le pari fut gagnant puisque le succès commercial a été à la fois rapide et durable.






Le Clubman aussi a eu droit à sa déclinaison, avec comme but de proposer une Mini compacte et pas seulement citadine. Hélas, ce fut un très gros Flop !







Le Coutryman a toujours basé son style sur des carrosseries qui rappellent les année 40/50. C4est pour cela que le style vieillit bien et qu'il est donc en partie intemporel

Peugeot

Contrairement à Citroën et DS qui appartiennent au même groupe, Peugeot a été plus timide concernant l'utilisation du néo rétro ... Cette prudence me semble bénéfique car les dirigeants ont peut-être compris qu'il n'y avait pas forcément de modèles pertinent et suffisamment prestigieux dans la gamme passé qui puisse permettre de le faire. Quand on voit aujourd'hui Citroën qui cherche à faire revivre le design de la GS, on se dit que le lion est quand même un peu plus finaud.



Je me suis permis de montrer un concept plutôt qu'un modèle de série, et ce en raison de la rareté du phénomène chez le lion











L'apposition de badges sur le montant de custode est un clin d'oeil à la 205 d'époque



Chez Peugeot on a fait perdurer sur la 208 les éléments de style situés sur les montants des 205 dotées de finitions haut de gamme (GTi etc.). La 208 2 a quant à elle prolongé l'idée sur toute la gamme, avec le positionnement de la finition sur le montant arrière


Tout cela vient de la 205 qui avait droit à certains badges sur le montant arrière concernant les versions haut de gamme




Opel

Désormais, toute la gamme Opel repose sur un style repris de la Manta des années 70. Pour être plus précis, il mélange celui du modèle passé tout en y disséminant les éclairs du logo (chaque optique représente une moitié d'éclair).






Porsche : le rétro comme base


Il est finalement difficile de parler de néo rétro chez Porsche car il semble que cela découle du fait que la marque ne fasse pas évoluer ses modèles vers de nouveaux design. En restant conservateur on se retrouve donc logiquement avec une gamme d'autos qu'on peut qualifier de relativement rétro. Vous verrez toutefois que les dernières Porsche arborent plus de clins d'oeil des anciennes ...


Chez Porsche on peut dire que les modèles sont des sortes de autos rétros modernisées au fil du temps, avec comme origine la Coccinelle



La 911 Speedster qui reprend le concept de la déclinaison des années 70, elle même reprise de la Porsche 356 en déclinaison Speedster elle aussi



Voici la 356 qui a été la première à être déclinée en version Speedster



La 911 992 semble vouloir jouer les néo rétro comme aucune autre auparavant, de nombreux détails sont à découvrir



La grille arrière cherche à renouer avec la génération  901



La grille arrière renoue donc avec le passé en ce qui concerne son style: grille verticale et double épaisseur en son centre (o il y a désormais les optiques). Petite anecdote, il y a à gauche du II 9 barres, ce qui fait 9 II >> 911



Au centre on retrouve donc un peu la double barre qui est actuellement incarnée par le troisième feu stop



La 992 reprend aussi la police d'écriture des anciennes (ici une 901)



La nouvelle typographie 911 semble vouloir retrouver celle d'antan ... Finies les lettres typées manuscrites avec leur police plus arrondies apparues dans les années 80. On revient vers quelque chose de "moins chaleureux" et plus sérieux ...



On retrouve les nervures sur le capot des anciennes déclinaisons



L'intérieur de la 992 est clairement calqué sur les premières 911 901, ce qui est probablement là pour faire diversion ... Car il faut avouer, et ce malgré le silence des médias, que la qualité de l'habitacle est en chute libre vis à vis de la 991 ! Je peux en effet vous confirmer que bien des matériaux sont tocs et assez communs à du généraliste (idem dans la Taycan, et je me demande comment tout le monde peut passer à côté ..)




Même les manomètres/compteurs sont inspirés du passé (ici la 992)


la 901




La Targa est une déclinaison 100% orientée vers la nostalgie et l'arceau métallique obligatoire pour les USA (sécurité anti-retournement qui l'imposait à cette époque, remplacé depuis par des sortes de vérins qui se déploient dès que le capteur d'assiette détecte un retournement)



La 911 Touring reprend une vieille déclinaison de la 901. En, haut la moderne et ci dessous l'ancienne (901)






Porsche utilise le prestige passé de certains modèles pour des lancements commerciaux. Le but ici est de tenter de convaincre qu'une Boxster peut avoir un 4 cylindres sans rougir. Hélas Porsche semble être le seul à être convaincu de la chose, avec à la clé de forté décotes et un public qui la boude un peu ...





Renault

N'ayant jamais trop tiré sur la ficelle du néo rétro? Renault semble toutefois vouloir faire machine arrière depuis le changement de direction. Ce sera désormais l'inverse, on va développer une gamme qui rappelle le passé : Renault et 5 et 4L en premier lieu. Et finalement l'histoire aura démarré chez Alpine avec l'A110 moderne.


Le Kangoo 3 version professionnelle (Kangoo Van) se la joue rétro avec des coloris gris qui rappellent le passé et des jantes tôles typiques de l'époque. Cela lui fait gagner en style, ce qui n'était pas évident pour un utilitaire !



Elle mélange les traits de la Renault 5 classqiue et turbo ainsi qu'un peu de Super 5 il me semble ...



La R5 Turbo


Rolls Royce

Après des errements et des difficultés à la fin des années 90, BMW a récupéré le tout pour faire revivre la marque dignement. La stratégie a été simple, proposer une ligne moderne tout en reprenant les codes du passé afin d'exploiter l'aura de la marque.



Si le modernisme s'est invité avec des formes rectangulaires et des lignes tendues, on reconnaître toutefois que cette ligne rappelle les Rolls du passé avec la fameuse ligne tombante vers l'arrière qui lui donne un charisme tout particulier



Suzuki


Chez Suzuki on commence à comprendre qu'avoir un passé (et donc une marque qui existe depuis longtemps) permet de valoriser une marque, elle essaie donc de reprendre des anciens patronymes pour ses modèles récents, ici l'Ignis


Le dernier Jimny joue à fond la carte du passé, comme jamais ça ne l'a été auparavant. Le résultat est excellent puisque le modèle a beaucoup de succès.


Toyota


La fameuse Supra des temps modernes qui reprend une base de BMW (châssis ET moteur !).


Volkswagen

C'est donc la marque qui adonné l'idée aux autres de faire du néo rétro de masse. Mais si cela a marché pour la concurrence, l'ironie du sort a fait que Volkswagen a eu moins de chance, la Beetle a en effet eu beaucoup de mal (il s'agit d'une Golf recarrossée, moins qualitative et plus hère, on a donc compris le pourquoi de l'échec).


L'ID-Buzz porte bien son nom puisqu'il fait suite au Combi dans lequel les Hippies ont fumé pas mal de gros Buzz ...













Chez Volkswagen on s'attache à garder les motifs à carreau des vieilles GTI (en haut une Polo de 2020 et en bas des années 80)






Sur la deuxième génération de Beetle on est allé jusqu'à Franciser le nom ainsi qu'à la doter d'artifices d'époques en option  (voyez ces jantes d'époque)













Tous les commentaires et réactions


Dernier commentaire posté :


Par Klr25 (Date : 2022-09-10 12:33:20)

Bravo pour cet article traitant sur le sujet, toujours aussi complet, qui m'a fait pensé que l'automobile est un peu comme la musique ou les vêtements on reprend les formules qui marchent et on les met au goût du jour...

Il y a 2 réaction(s) sur ce commentaire :

  • Par Admin ADMINISTRATEUR DU SITE (2022-09-13 09:45:07) : Merci à vous, vous contribuez à alimenter ma motivation ;-)
    Car elle est parfois plus difficile à trouver quand ça fait près de 14 ans qu'on alimente un site auto seul ...
  • Par JPG (2022-09-15 23:52:47) : Super article ! Finalement les américains ne s en sortent pas trop mal -Calaforra, mustang -, mais certaines marques sont pathétiques : Citroën par exemple.
    En tout cas bravo et merci pour cet article divertissant.

(Votre post sera visible sous le commentaire après validation)

Ecrire un commentaire

Ce site est le vôtre ! Interrogation, complément d'information, conseil, anecdote etc... Toutes vos remarques sont les bienvenues.

Pseudonyme :


Mail * (non obligatoire) :


Votre commentaire :


* Soyez au courant des réactions sur votre commentaire. Il n'est pas obligatoire et restera confidentiel si vous l'indiquez.



Pensez-vous que l'auto stagne

Mon point de vue / Information complémentaire :
(votre commentaire sera visible sur la page de résultats)






Sur le même sujet

Nouveautés auto

Choisir une voiture

Fiabilité / Entretien

 

© CopyRights Fiches-auto.fr 2022. Tous droits de reproductions réservés.


>> Nous contacter - Mentions légales
Fiches-auto.fr : Conseils et infos pour l'achat et la vente de voitures d'occasion. Fiches auto, essais, tests (fiabilité, consommation, les plus, les moins)